Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le scandale des éoliennes

Un reportage d’Armel Joubert des Ouches pour Reinformation.tv

Depuis plusieurs années, les éoliennes sont en train de recouvrir les paysages de France. 5 000 éoliennes aujourd’hui ; si rien n’est fait pour arrêter ce massacre, il y en aura 25 000 d’ici 15 ans.

Des machines gigantesques de plus 140 mètres de haut pour certaines. Un parc éolien offshore est par exemple déjà prévu en face d’Arromanches, haut lieu du débarquement allié de juin 1944. La cathédrale de Coutances dans la Manche, saccagée par une éolienne située à proximité. Des exemples, parmi tant d’autres.

L’éolien est un secteur dans lequel on peut gagner très rapidement beaucoup d’argent car subventionné par l’État. Les Verts, beaucoup de politiques, les lobbys usent toujours du même discours : la gratuité de l’éolien. C’est faux. C’est le contribuable qui le paie par une taxe prélevée discrètement sur sa facture, la CSPE. Un immense scandale financier et un massacre des paysages de France.

 

Voir aussi, sur E&R :

La véritable écologie est à découvrir chez notre partenaire Aubonsens :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

128 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #962751
    le 11/09/2014 par questeur
    Le scandale des éoliennes

    Exact, une énorme arnaque, et bien plus "durable" que celle sur la taxe carbone, commise par les memes . Giscard a été l’un des rares à dénoncer cette infamie, mais on ne l’écoute plus, il s’est décrédibilisé avec ses histoires de princesse Lady DI etc... Certains parlent d’une rentabilité de 20% par an . Les patriotes devraient faire sauter ces saloperies, on n’en a absolument pas besoin, on produit TROP d’électricité avec les centrales nucléaires, ce qui permet d’exporter de l’électricité chez nos voisins . L’avantage c’est que lorsque les gens se rendront compte de l’escroquerie, démonter ces horreurs sera facile .

     

    • #963009
      le 11/09/2014 par Xav6175
      Le scandale des éoliennes

      C est faux, on n aura plus assez de production electrique des 2016. En plus, le PIB d un pays est toujours proportionnel a la quantité d énergie produite. Voir pour cela les excellents exposes de Jancovici dispos sur E&R.


  • #962752
    le 11/09/2014 par Sacré-Coeur
    Le scandale des éoliennes

    Dès la première seconde c’est signé : le logo General Electric !(http://fr.wikipedia.org/wiki/Genera...) firme américaine - les mêmes américains qui avaient envoyé des tracteurs de chez General Motors pour mettre nos agriculteurs à la surexploitation ! (la "révolution verte"). Le rapport ? C’est le même principe : on saccage notre paysage - et notre esprit !


  • #962757
    le 11/09/2014 par Holger Danske
    Le scandale des éoliennes

    hmmm... au Danemark, l’éolien a représenté en moyenne sur 2013 plus de 33% de l’énergie consommée, avec une pointe à près de 55% en décembre (source, désolé, c’est en danois.)

    J’invite qui veut à venir faire un tour ici et à comparer les "ravages" des éoliennes sur les paysages, avec, par exemple, le chancre des zones commerciales / panneaux publicitaires / bétonnage de côtes qui ronge la France.

    Et après, on fait le bilan.

     

    • #962825
      le 11/09/2014 par RD
      Le scandale des éoliennes

      Le solaire est bien mieux que l’éolien...


    • #962835
      le 11/09/2014 par Roger Locques
      Le scandale des éoliennes

      Le Danemark a de très grosses centrales thermiques pour servir d’appoint à l’éolien. L’émission de CO2 par habitant est donc supérieur à la France. Son électricité est plus chère que celle produite en France.
      Wiki :

      _La base de données d’Eurostat21 fournit les prix moyens de l’électricité pour consommateurs domestiques (2500 à 5000 kWh) au 2e semestre 2013 :
      hors taxes : 0,1249 €/kWh (moyenne UE-28 : 0,1381 ; Allemagne : 0,1489 ; France : 0,1099) [mais avec subventions...]
      toutes taxes comprises : 0,2936 €/kWh (moyenne UE-28 : 0,2009 ; Allemagne : 0,2921 ; France : 0,1589)

      Par habitant, le Danemark émettait 7,485 tonnes de CO2 en 2011 (émissions de CO2 liées à l’énergie), soit 6,4 % de plus que la moyenne de l’Union européenne (7,04 t/hab) ; l’Allemagne émettait 9,14 tonnes/hab, la France 5,04 t/hab, la Suède 4,75 t/hab, les États-Unis 16,9 t/hab et la Chine 5,9 t/hab22.


    • #962871
      le 11/09/2014 par pop
      Le scandale des éoliennes

      C’est magnifique mais ce qui importe c’est la rentabilité dans le temps, durabilité, coût de l’insatallation. On peut certainement aussi faire du 100% avec du charbon ou en pédalant.


    • #962930
      le 11/09/2014 par Ronnie
      Le scandale des éoliennes

      Effectivement, attention à ne pas voir tout noir ou tout blanc.

      L’éolien en soit est une bonne idée, mais son application n’est pas si simple.
      - il faut un vent régulier
      - le lieu doit être bien choisi (loin des habitations, monuments, paysages à préserver)
      - il implique de gros chantiers (donc pollution)
      - il ne peut être qu’un complément d’une autre source

      L’argument esthétique est valable certes, mais on entend peu de gens se plaindre des autoroutes, voies ferrées, des centres comerciaux énormes, des bâtiments industriels en tôle, carrières, centrales etc...
      Peut-être parce qu’ils pensent qu’on ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs !

      Eh oui notre mode de vie et notre croissance démographique impliquent des dégradations du paysage ! mais de là à tout mettre sur le dos de l’éolien...

      Le problème de l’éolien, c’est qu’il passe par des décisions de politiques, qu’il est entre les mains de grands groupes, et qu’il est subventionné.
      En bref tout ce qui tue déjà la France et les Français.

      Voyons quelles alternatives nous avons :

      - Le nucléaire : on continue de piller l’ Afrique ? risques d’accidents ? qui veut des déchêts enterrés sous ses pieds ?
      - Diminuer notre consommation : qui se lance en premier ?

      Voilà voilà, il n’y a pas de solution miracle, et plus on cherche la sainte croissance, plus on fonce droit dans le mur !


    • #962939
      le 11/09/2014 par Merowig vive Jancovici
      Le scandale des éoliennes

      Et le Danemark ? Ce pays, qui possède la plus forte puissance installée en éolien par habitant, a probablement évité le problème... en le reportant sur ses voisins (Suède et Norvège), qui ont la bonne idée d’avoir un paquet de barrages qui peuvent "encaisser" un apport très intermittent. Contrairement à une idée reçue, le Danemark ne consomme pas lui-même l’essentiel de son électricité éolienne, il l’exporte vers les pays nordiques, en substituant alors de l’électricité hydraulique. Ce n’est pas une mauvaise manière de produire un peu plus de courant sans CO2, mais ce n’est pas une option ouverte pour l’essentiel des pays plats d’Europe, où un gros apport éolien produira très exactement l’effet constaté en Espagne.

      source manicore : http://www.manicore.com/documentati...

      et c est en Français :-)


    • #963495
      le 12/09/2014 par ksiq
      Le scandale des éoliennes

      Tout à fait d accord, on ne compare pas une verrue à des métastases, ils peuvent en mettre des éoliennes s ils nous enlèvent le nucléaire, tant subventionné lui aussi et qui met, lui, en grave péril l habitabilité future de notre chère France, nous rendant tous complices à force d’ occuper 80% du champs énergétique.


    • #965770
      le 14/09/2014 par Jojo l’Afreux
      Le scandale des éoliennes

      @Ronnie : l’Afrique ne représente même pas 25% de la production d’Areva contrairement à ce que la légende raconte.

      Comme disent les autres, notre EDF nationale avait misé sur une stratégie équilibré 75% nucléaire 15% hydrollique 10% autre (poubelle, gaz et quelques prototype de démonstration alternatif). Ce choix avait fait d’EDF sans aucun doute l’un des électricien le fiable du monde, délivrant l’électricité la plus stable.
      La volonté délirante des écolos européistes de désengager la France du nucléaire et de modifier notre politique énergétique en pleine crise de paranoïa sur la raréfaction des ressources énergétique est en train de briser notre équilibre. L’éolien et dans une moindre mesure le solaire sont des énergies intermittentes (modulation de la production impossible) et imprévisibles (stratégie industrielle complexifié à l’échelle nationale), c’est à dire que quand elles produisent beaucoup vous faites un excédent de production qu’il faudra stocker (ce qui est très difficile), exporter (ce qui demande une infrastructure et un voisin disposant de source de production hautement modulable) ou éventuellement dépenser dans des sites industrielles énergivore pouvant se permettre de tourner par intermittence comme la centrale George Besse par exemple et quand elles produisent peu vous faite un déficit qu’il faudra combler avec vos sites de production hautement modulable (barrages, centrales thermique) ou ceux de vos voisins. Et en prime, je souligne qu’en électricité, la courbe de la production nationale nécessaire n’est pas fixe mais évolue constamment en fonction de la demande, sachant qu’un déséquilibre trop important entre l’offre et la demande de ce secteur provoque immanquable un court-circuit suivi d’un black-out local.
      Le solaire est une technologie très adapté pour l’Espagne ou les pays de la rive sud de la méditerranée parce qu’ils ont beaucoup de soleil et beaucoup de surface au sol stérile ne pouvant servir de terre agricole ou forestière. Nous les Français comme nous avons beaucoup de rivière et de cotes maritimes offrant des courants puissant, on ferait mieux de se tourner vers l’hydrolien que vers l’éolien, le moulin à eau étant supérieur au moulin à vent à tout point de vu et depuis toujours.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Usine_...
      Modèle reproductible sur une rivière...


  • #962760
    le 11/09/2014 par Rom1
    Le scandale des éoliennes

    Les éoliennes c’est une grosse carotte monumentale.

    C’est pour ça que je déteste les verts, ce sont vraiment des nuls indécrotables.
    "Arrêtons les centrales nucléaires pour mettre des éoliennes"
    C’est totalement irréaliste et débile.

    Les seuls qui ont une politique réaliste en terme d’énergie, encore une fois c’est le FN. Géothermie profonde : on récupère la chaleur du sous sol pour chauffer, voir produire de l’électricité. (par exemple l’aéroport d’orly est chauffé comme ça, l’économie d’énergie est énorme. C’est intarissable et indépendant de quoi que ce soit, comme l’ensoleillement, le vent, etc...)
    Et centrales nucléaires au thorium (appelé aussi nucléaire propre)

     

    • #963040
      le 11/09/2014 par Greensov
      Le scandale des éoliennes

      Le scandale est avant tout financier. Il s’agit de "classiques" histoires de subventionnement qui ressemble à s’y méprendre à de la corruption, fonctionnant selon le vieux schéma voulant que les zones ou vivent les gens modestes soient mis à contribution pour le confort des plus aisés. Pour la purement partie énergétique, le reportage frise la malhonnêteté. En tout cas il n’y a aucune connaissance des dossiers.

      Les centrales éoliennes sont l’un des rares moyen alternatif de production d’électricité avec une ACV qui vaut le coup. L’inconvénient de l’éolien étant son intermittence qui gène les consommateurs sédentaires que nous sommes parce que habitués à la disponibilité immédiate d’énergie pas cher et abondante. La connerie c’est de penser que l’éolien sauvera notre mode de vie. On ne connait rien capable de remplacer le pétrole hormis le charbon à moyen terme.

      Quant à la politique réaliste du FN, la géothermie profonde demande de l’énergie pour forer et coute beaucoup plus cher à l’entretien parce qu’elle doit se faire en partie dans les profondeurs. Je passe sur les méthodes de fracturation et le problème de corrosion causé par le fluide utilisé pour récupérer la chaleur (ce n’est pas de l’eau plate). Corrosion qui au passage augmente encore les couts d’entretien si dès fois la pollution ne vous inquiète pas. La France ce n’est pas l’Islande...
      Quant au thorium, il faut savoir que le thorium n’est pas fissible de base et nécessite de l’uranium pour amorcer la réaction. Il faut donc conserver un certain stock d’uranium ou mettre des centrales classiques a disposition.

      Le programme du FN est écologique dans la mesure ou il prône une relocalisation de l’activité économique : seule politique de transition énergétique raisonnable à mon avis. Le gros du travail consistera à revoir le maillage territorial et a convaincre monsieur tout le monde de ne plus prendre sa voiture pour bosser ou faire les courses.

      Pour les aspects plus pointus liée à l’écologie, je suis désolé de vous dire que le FN plus réaliste qu’un autre. Leur politique énergétique est purement électoraliste (essence pour tous quand on est pas producteur...), sans remise en question de la politique productiviste. Au moins ils ne sont pas pire que les verts. Si transition écologique il y a, il se fera à la base : permaculture, valorisation des semis traditionnels, avec peut être le développement des agrocarburants de troisième génération.

      Rien a attendre des politiques...


    • #963265
      le 12/09/2014 par paramesh
      Le scandale des éoliennes

      pour le thorium il y a une deuxième solution pour l’amorçage qui n’utilise pas d’uranium mais un système genre micro cyclotron, donc la filière thorium peut être totalement propre.
      ensuite pour l’éolienne, le problème du démontage et recyclage commence déjà à se poser , c’est très cher et surtout on s’aperçoit que les sociétés qui les ont posées et qui sont donc légalement responsables du démontage et du recyclage font souvent faillite ou disparaissent comme par hasard quelques temps après la fin des chantiers (ce ne sont pas les fabricants qui installent les éoliennes mais des sociétés souvent mixtes, crées pour l’occasion. ce qui fait qu’en fin de compte c’est le contribuable qui paiera encore l’ardoise et les petits malins qui se seront goinfrés passeront à autre chose


    • #963492
      le 12/09/2014 par Greensov
      Le scandale des éoliennes

      Le micro cyclotron demandera probablement pas mal d’énergie pour fonctionner et nécessitera donc une centrale. Si ces centrales dépendent de combustibles (nucléaire ou organique), il faudra s’assurer de l’existence de stock en quantité suffisante pour alimenter le micro cyclotron. C’est ce que j’entendais par mettre une centrale à disposition.

      Pour le problème de démontage des éoliennes, on est à nouveau dans le financier.
      Les éoliennes produisent plus d’énergie au cours de leur vie qu’elle n’en coutent lors de leur fabrication et de leur démantèlement. Elles valent donc le coups contrairement à d’autres sources d’énergie renouvelable (hydrolienne, photovoltaïque, etc...). Le démontage des éoliennes ont néanmoins un cout. Les sociétés "internationales" nomades et apatrides par essence préfèreront se tirer avec le magot et laisser la gestion des déchets aux nationaux. Ce n’est pas un problème propre à l’éolien et je vous laisse imaginer ce que peut donner ce genre d’irresponsabilité dans la filière nucléaire par exemple...

      Il n’y a pas de secret, si on veut faire les choses proprement, il faut les faire soi même ou opter pour une personne de confiance avec laquelle on ne saurait avoir une relation se limitant qu’au commercial. L’énergie, comme la monnaie ou le militaire ne sont des domaines que l’on ne peut confier à d’autres sans perdre en souveraineté.

      J’ai toujours un peu de mal quand des patriotes parlent de pollution visuelle alors qu’une éolienne au dessus d’une foret est toujours plus agréable à regarder d’une excroissance urbaine post moderne style lego géant. J’ai du mal quand ça encense le pétrole et le nucléaire à tout va sachant que l’on ne dispose pas de ces ressources (sauf pour le thorium). Quid du problème de l’immigration quand les sociétés sur lesquelles on se repose organisent le pillage du pétrole et l’uranium mais également le pillage humain dans d’autres pays...


    • #964323
      le 13/09/2014 par Rom1
      Le scandale des éoliennes

      @ Paramesh
      Oui je suis totalement d’accord les boites vont faire faillite bizarrement avant... Et d’autres vont rouvrir avec le nom du beau frère, etc.. C’est cousu de fil blanc :p

      @ greensov
      Même s’il faut de l’uranium pour initialiser la réaction, il en faudra beaucoup beaucoup moins que si on le brule pour la production d’énergie en elle même. Donc ce n’est pas trop gênant. En plus comme les réacteurs à sels fondus tournent à température beaucoup plus élevée que les centrales classiques ils ont un rendement bien meilleur. Donc les résidus de matières radioactives sont encore très réduits. Je crois aussi que ces centrales ne font pas des déchets à très longue durée de vie (du genre dizaines de milliers d’années). Je crois aussi qu’elle peuvent rebruler justement ce genre de déchets et diminuer leur demi vie.
      Donc moi ça me semble être une tuerie !

      Aussi pour la géothermie, évidemment qu’il y a des contraintes techniques. Mais par rapport aux éoliennes c’est 1000 fois mieux. Ca existe déjà pour le chauffage. Les forages géothermiques peuvent durer des années, ce qui montre que les matériaux utilisés tiennent déjà bien la corrosion. Moi j’ai déjà vu personnellement des chaufferies qui tournaient en géothermie.
      Après pour faire de l’électricité une centrale existe déjà en France. C’est encore en cours d’étude mais c’est très prometteur. Il y a des freins techniques mais c’est pour ça qu’il faut investir dans la recherche pour que ces freins soient débloqués.
      Aussi pour leur installation il faudrait une vraie volonté politique derrière car c’est sur que construire une centrale géothermique ce n’est pas poser une éolienne.

      Pour les agrocarburants moi je ne suis pas trop pour, même si ma bagnole tourne au super ethanol ^^. Ca risque de nous amener les cultures transgéniques qui vont s’hybrider avec les variétés locales...
      A part pour les agiculteurs qui utilisent l’huile dans leurs diesels, ça c’est au top !
      Non un article était sorti sur E et R, les américains qui produisaient du carbu pour leurs avions à partir d’eau de mer. Ils doivent certainement concentrer le CO2 pour en faire du carbu.
      Comme quoi ces choses là existent déjà. C’est juste une question de politique. Tu met des centrales au thorium et avec l’élec excédentaire elles produisent aussi du carbu pour les voitures.

      Comme ça les guerres en afrique pour l’uranium, ainsi qu’au moyen orient pour le pétrole, c’est fini...


    • #965381
      le 14/09/2014 par Greensov
      Le scandale des éoliennes

      Le problème de l’uranium se pose surtout en terme d’extraction et d’approvisionnement dans un contexte mondial devenu hyper concurrentiel du fait de la raréfaction du pétrole. Pour qu’une transition énergétique soit possible sur la base du nucléaire, il faut pouvoir assurer l’extraction et le transport des ressources sur la base du nucléaire.

      Le vrai défi est la : le thorium est tout simplement une ressource qui nécessite une grande quantité d’énergie avant d’être utilisée à la différence du bois, du charbon et du pétrole ou une simple allumette suffit pour amorcer la réaction. Une part de plus en plus importante de la production d’énergie sera consacrée ... à la production d’énergie.
      Cette problématique mise à part, les réacteurs à sels fondus ont effectivement un coté providentiel.

      Pour la géothermie, autant pour l’Islande je n’y vois pas d’inconvénient, autant pour la France je suis un peu plus sceptique. Au moins la géothermie ne pose pas la question de l’approvisionnement sur de grande distance mais il n’en reste pas moins que l’exploitation géothermique a un coût. Ce cout n’est pas financier mais énergétique. (je passe sur le cout environnemental : méthode de fracturation, nature du fluide utilisé pour remonter la chaleur, etc).

      Pour les agrocarburants, je pensais à la troisième génération basée sur les micros algues.

      A coté de cela, il y a l’éolien qui n’est finalement ... qu’un gros moulin. Nonobstant la pollution visuelle occasionnée bien moindre que des barres HLM. Évidement, il est hors de question de remplacer nos centrales nucléaires avec. L’éolien constitue néanmoins un atout non négligeable notamment en cas de pénurie énergétique avec un cout d’entretien bien moindre et des besoins en approvisionnement après construction quasi nulle.
      Donc non, l’éolien n’est pas 1000 fois moins bien. Il est seulement incompatible avec notre mode de consommation et si il y a effort a faire c’est justement sur notre mode de consommation. La grosse difficulté est de convaincre les gens que produire localement revient toujours moins cher qu’importer. Chose que notre système économique ne rend pas toujours bien compte y compris dans le domaine nucléaire largement subventionné.

      Dans ce cadre, pourquoi ne pas stocker de l’énergie sous forme d’air comprimé au autre pour régler le problème d’intermittence ?


    • #965784
      le 14/09/2014 par Jojo l’Afreux
      Le scandale des éoliennes

      Les centrales capables de fonctionner au Thorium sont la génération V de réacteurs, elle nécessite de réacteur à sels fondus ou réacteurs surgénérateur à neutron rapide... Superphoenix !
      Un réacteur dit à sels fondu est conçu sur la même architecture qu’un réacteur à eau pressurisé, c’est à dire avec 3 circuits de refroidissement, sauf que dans le cas présent au lieu d’utiliser de l’eau comme liquide caloporteur, les 2 premiers circuits utilisent un métal alcalin fondu, lithium ou sodium (d’où le nom du réacteur). Ce type de matériel offre l’avantage de ralentir les neutrons de fuite générés par réaction de fission beaucoup moins qu’un caloporteur classique comme l’eau ou le CO2 (d’où le nom neutron rapide), cette propriété permet d’augmenter de façon drastique le nombre de capture électronique effectué par les élément de couverture du coeur du réacteur, permettant d’y placer soit des matériaux fertiles comme le thorium 232 ou l’uranium 238, pour les convertir en éléments fissibles, au point que le réacteur produit plus d’élément fissible qu’il en consomme d’où le nom. Après la mise à l’arrêt du réacteur, vous sortez les plaques de couverture, vous les remplacez par des neuves comme les crayons de carburant et vous séparez par chimie votre couple thorium/uranium ou uranium/plutonium pour fabriquer de nouveaux crayons combustible et plaque de couverture. Ce type de réacteur offre aussi l’avantage de permettre de placer des plaques de couverture faite de déchets ultime à vie longue, le plus problématique pour les transmuter en un matériel plus facilement gérable (on parle d’incinération des déchets ultime).
      Mais il y a un gros problème avec ce type de réacteur, c’est sa dangerosité ! En effet, une propriété des métaux alcalins porté à haute température et fondu, c’est qu’il prennent feu spontanément au contact de l’oxygène de l’air et qu’ils détonnent en présence d’eau comme l’a fait l’hydrogène en présence d’oxygène à Fukushima. On a donc fait une blague pour les ingénieurs du CEA : le problème du superphoenix c’est qu’il prend souvent feu et qu’il explose quand il est mouillé.
      Autrement la filière Thorium fonctionne avec une amorce de plutonium 239 puis sur un couple fertile/fissible Th232/U233, ça n’est pas de la magie, ça produit des déchets radioactif, mais leur chaine de désintégration est beaucoup plus "propre", facilement gérable que les chaines des produits de fission des couples l’U235/U238/P339 ou du MOX P239/U238.


  • #962771
    le 11/09/2014 par Hound
    Le scandale des éoliennes

    Une véritable abomination !

    Ils en ont foutues un tas juste à côté d’ici, à la sortie du village, atroce ! C’est simple, je ne rêve que de les foutre toutes par terre ces immondes saloperies.

    Je ne sais pas pourquoi, mais je HAIS littéralement ces horreurs, il y quelque chose d’indiciblement inhumain, d’anti-naturel dans leur aspect, leur conception même. Ça me fous un genre de malaise à chaque fois que je les vois.

    En plus, ces abominations ne sont pas écologiques du tout, leur fabrication est génératrice de toutes sortes de pollutions et exige une consommation énorme d’énergie. La structure par exemple, ce fût vertical conique, est constitué de 4 ou 5 sections chacune faite d’une seule plaque d’acier roulée. L’épaisseur de la section de base est d’environ 4" si mes souvenirs sont bons - je le sais, je suis déjà allé dans une usine les fabricant - et les jonctions sont soudées à l’arc submergé.
    Rien que la fabrication de ces quantités d’acier est tout sauf écologique, mais il y a tout le reste aussi, en particulier tous les produits chimiques nécessaires dans la construction de la tête génératrice.

    Enfin bon, ceux que ça intéresse iront chercher les infos sur le web, c’est à faire dresser les cheveux sur la tête.
    Et à vous foutre une rogne de tous les diables, tellement vous vous rendez compte du niveau de foutage de gueule dont font preuve tous les "avec dents" envers nous autres.

     

    • #962994
      le 11/09/2014 par Grz
      Le scandale des éoliennes

      L’autre truc drôle avec les éoliennes, c’est ce secret de polichinelle au sein d’ERDF : tu peux faire tourner les hélices en balançant du courant dans la bobine.
      En cas de reportage de la télé ou de visite de l’élu du coin, ça permet de les faire tourner en toute circonstance ;)


    • #963092
      le 11/09/2014 par Leo
      Le scandale des éoliennes

      Tu trouverais une centrale nucléaire plus jolie à la sortie de ton village ?


  • #962773
    le 11/09/2014 par jj
    Le scandale des éoliennes

    Ça n’est pas un massacre.. pas plus que les moulins d’antan qu’on voit aujourd’hui en ruine ici ou la. Ces projets ont une duree de vie de 25 ou 30 ans et il y a toujours un fond de prévu pour les démonter à la fin. C’est une ère, ca apporte de l’énergie (chere certes niveau rendement, l’argent publique est mal utilisé) et au final d’ici 30 ans soit elles disparaitront, soit il y aura des éoliennes à super rendement qui pourront les remplacer au mêmes endroits.

    En gros, tout ça va dans la bonne direction, car au final on produira de l’énergie propre (toute la pollution créé pendant la fabrication des éoliennes est récupérer en 6 mois de production d’énergie) et l’intégration au réseau s’améliorera ce qui est un des principaux problèmes.

    D’accord sur les lobbys par contre, grace au lobby eolien, les promoteurs éolien en prennent un paquet en nous racontant des salades et s’enrichissent sur notre dos, d’autant qu’il n’y a pas de machine de grande taille produite en France dont on ne protège pas une industrie particulière.

    La vraie solution énergétique, elle est avant tout dans la réduction de la demande. Commencer par isoler sa maison, améliorer les standards (la video sur les maison en paille "passives" energétiquement est fabuleuse) réduire les besoins d’énergie. Dans un pays sans croissance et avec une population stable on devrait être capables de réduire la demande énergétique.

     

    • #962875
      le 11/09/2014 par pop
      Le scandale des éoliennes

      Aux Etats Unis les parcs éloliens sont à l’abandon depuis des années, et maintenant on nous les refourgue.


    • #963213
      le 11/09/2014 par philihp
      Le scandale des éoliennes

      les moulins d’antan ne faisaient pas 150 mètres et ne polluaient pas visuellement à ce point , rien à voir. Très facile de ne pas trouver çà trop gênant quant on n’habite pas près d’un site à éoliennes . BRAVO et respect à monsieur Lebouvier qui ne s’est pas laissé corrompre, ce procédé a été employé également dans ma région, en Belgique, on propose des sommes aux opposants. En grande Bretagne les éoliennes terrestres sont INTERDITES, aux USA 14.000 éoliennes abandonnées ; les campagnards sont vraiment isolés face aux requins(pardon aux requins) financiers, face aux grosses entreprises à Bulldozzer et face à l’énormité de la machine, impossible à contrer,...on est face à une violence, à la corruption et au mensonge, le même visage des politiciens au pouvoir, de l’agro industrie..


    • #963386
      le 12/09/2014 par Gildas
      Le scandale des éoliennes

      Comparer les éoliennes aux moulins d’antan fallait oser la sortir celle-là...
      "en gros tout ça va dans la bonne direction car au final on produira de l’énergie propre".... propos typique et erroné des personnes n’étant pas confrontées au problème de l’implantation d’éoliennes, donc peu informées sur le sujet. Une éolienne ne peut se passer d’une centrale hydrolique ou thermique (car réactives contrairement à une centrale nucléaire) pour combler les moments où le vent n’est pas assez puissants pour faire tourner le bazar. Si en france nous n’avions de nucléaire on verrai construire en // aux parcs éoiens des centrales charbons ou hydroliques pour accompagner les éoliennes. Quand les promoteur proposent une puissance par éolienne, c’est la puissance délivrée lorsque l’éolienne est à plein rendement, le reste du temps ça produit soit rien soit pas grand chose.


  • #962781
    le 11/09/2014 par How
    Le scandale des éoliennes

    J’étais loin de me douter de tout ça ! Merci pour ces informations. A faire tourner au maximum.


  • #962791
    le 11/09/2014 par ghostino
    Le scandale des éoliennes

    Travaillant dans le domaine des matériaux je pense que l’on a moyen de réaliser des parcs mais évidemment pas dans des lieux trop touristique, des éoliennes en mer également (pas trop près des côtes non plus) : et pour récupérer l’énergie qui ne sert pas (ex : on a pas besoin d’électricité mais le vent est a fond) il existe des pompes à eau que l’on amène en altitude (mise en place en montagne par exemple) et on rebalance cette eau dans des turbines au moment des pics de consommation. Il n’y a pas que du mauvais, évidemment pour le moment c’est juste un gros business mais avec une politique énergétique cohérente (style FN et pas les Verts) ça peut nous apporter un maximum d’indépendance énergétique ! Les centrales ne se démontent pas aussi bien qu’une éolienne croyez moi !

     

    • #966032
      le 15/09/2014 par Jojo l’Afreux
      Le scandale des éoliennes

      C’est vrai ce dont vous parler est un bon système de stockage électrique, sans doute le meilleur jamais inventé mais comme tout les systèmes de production d’électricité il a son corollaire négatif : le système prend la forme d’un barrage à double sens et a besoin de deux lacs artificiels (ou d’un lac naturel ou cours d’eau et un lac artificiel) pour fonctionner, donc ça bouffe une surface au sol qui devient de plus en plus importante au fur et à mesure que vous installez des dispositifs. Installé en zone montagneuse, il faut probablement sacrifier des plateaux qui feraient de bons pâturages autrement ou alors refaire la topographie du territoire avec des travaux pharaoniques pour créer des murs de rétention dans les zones à fort dénivelé.


  • #962794
    le 11/09/2014 par indigné
    Le scandale des éoliennes

    L’escroquerie des éoliennes rapporte 5 milliards par an , prélevés sur les factures d’électricité, c’est à dire plus que n’en a rapporté l’escroquerie sur la taxe carbone , perpétrée par des voyous sionistes au cours d’une seule année . Pour l’éolien beaucoup de gens en "croquent" : les conseillers municipaux achetés, les propriétaires qui louent leurs champs, les politiques, et évidemment les propriétaires des éoliennes qui volent les Français . Il est évident que TOUS les gouvernements depuis 2000 en ont croqué aussi . En 2000 c’est la nullité "écolo" Yves Cochet qui a fait voter la loi calamiteuse obligeant EDF à racheter un prix exorbitant l’électricité des éoliennes, ce qui a donné le signal de la curée . Tout Français aimant son pays est ulcéré de voir ces saloperies le défigurer, et quand il voit tourner ces machins il a l’impression qu’on lui fait les poches .


  • #962828
    le 11/09/2014 par Jpgrillon
    Le scandale des éoliennes

    L’éolienne plus grande, plus haute que la cathédrale, c’est tout un symbole.


  • #962830
    le 11/09/2014 par Leo
    Le scandale des éoliennes

    Il vaut mieux une pollution visuelle des paysages ou cacher les pollutions nucléaires sous le tapis ?

     

    • #963055
      le 11/09/2014 par gaulois du midi
      Le scandale des éoliennes

      ça n’a rien à voir , l’éolien ne pourra jamais remplacer le nucléaire puisque les éoliennes tournent de temps en temps (pas quand il fait beau , pas quand il y a trop de vent , et encore il y en a toujours une sur trois en panne , je le vois j’en ai à côté de chez moi ) alors que l’électricité on en a besoin tout le temps .
      Donc les centrales nucléaires tu les auras quand même , et pas sous le tapis !

      Toutes ces éoliennes appartiennent à des sociétés privées qui graissent la patte des élus locaux et qui leur font miroiter des revenus importants qui aideront les communes à rembourser leurs emprunts pour pouvoir en contracter d’autres !

      C’est toujours le même truc : sortir de l’argent public (impots) pour remplir des comptes privés . . .
      Que ce soit au niveau des dépenses communales ou des sociétés gestionnaires d’éoliennes .


    • #963374
      le 12/09/2014 par ghostino
      Le scandale des éoliennes

      @gaulois : Oui mais lorsqu’elles sont pas utilisées il existe un système de stockage à air comprimé enterré qui permet de rebalancer de l’électricité dans lorsqu’on en a de nouveau besoin, ou encore un système de pompage à eau (nécessite de l’altitude par contre). Il y a beaucoup de progrès à faire mais de gros investissements seraient nécessaire et c’est pas avec l’UMPS que ça va être possible ...


  • #962845
    le 11/09/2014 par Benguigz
    Le scandale des éoliennes

    Après ma grand-mère produit elle meme toute l’électricité dont elle a besoin avec une petite éolienne sur son toit, mais ça ne remet pas en question la critique de cette vidéo


  • #962863
    le 11/09/2014 par Hola
    Le scandale des éoliennes

    C’est bien de dénoncer les arnaques, mais faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain.
    L’éolienne a un très bon bilan énergétique (en incluant fabrication et déchets), bien meilleur que le solaire par exemple.
    Pour l’esthétique, ça se discute, mais c’est toujours plus joli qu’un fût de déchets radioactifs. Je préfère me faire enc.. par le lobby éolien que par le lobby nucléaire.

     

    • #962945
      le 11/09/2014 par Jean d’Artois
      Le scandale des éoliennes

      Ben ...oui , mais le résultat est le même ! ( faut aimer çà ) ...


  • #962865
    le 11/09/2014 par Bromélia
    Le scandale des éoliennes

    Le scandale financier est un aspect
    La pertinence de l’éolien en est un autre

    Il serait sage de traiter les deux de façon indépendante.

     

    • #962963
      le 11/09/2014 par késako
      Le scandale des éoliennes

      Quand on sait que certaines pièces de fabrication de ces éoliennes dépendent de l’énergie fossile... Dans 30 ans c’est plié...

      Un conseil, achetez-vous une fermette, une longère à la campagne, isolées-les un max et investissez dans le chauffage au bois... Achat de parcelles de bois, c’est l’avenir.

      D’ailleurs un retour à la vie campagnarde se fera de tout façon...

      Quittez les villes avant qu’il ne soit trop tard...

      C’est notre révolution verte, l’entraide, les coups de mains, trois chèvres, quelques pondeuses et 1000 m2 mini de potager... Stockez les bocaux "Le Parfait" et faite de la conserve... Retour de la femme au foyer, mesdames songez-y...

      Sans oublier la merde que va laisser le nucléaire... Qui va nettoyer ?

      Pessimiste mouah, pas si sure... La politique, c’est prévoir, non ?


  • #962911
    le 11/09/2014 par La pax
    Le scandale des éoliennes

    Aux risques de me faire vilipender ... Quand j’entends " le massacre de nos paysages " " pollution visuel " etc .. Ça me fais rire excuser moi ! Faut pas déconner , le nucléaire c’est de la merde ! Déchets intraitable , risques de catastrophes ? Ont a vu au Japon et venez pas me dire que c’est de la faute au tsunami sinon je vous renvois à Tchernobyl et tous les cancers qui ont suivie . Le charbon je crois que c’est pas la peine que je parle des émissions de carbonnes , le fioul ? Pas la peine non plus . Qui veut comparer la pollution visuel avec la vraie polution qui provoque des cancers , des naissances avec des déformations , des organes en moins et des avortements provoqués. Bref dans les grandes villes et même ailleurs ont a du mal à respirer et ont nous fait chier avec ce faut débat qui est juste là pour servire les intérêts des pétroliers et du nucléaire . Réveillez vous et arrêtez d’être contre tout par principe et je précise que je ne crois absolument pas aux politiciens qui pour moi sont tous des vendus , mais vraiment tous , biensur je ne parle pas des maires de petit villages où j’ai déjà été bluffé par leur humanité.

     

    • #963003
      le 11/09/2014 par Cri d’alarme
      Le scandale des éoliennes

      Je suis complétement d’accord avec toi La paix Bravo


    • #963007
      le 11/09/2014 par silenius
      Le scandale des éoliennes

      Parfaitement camarade !! Vous exprimez strictement mon sentiment ! Merci !


    • #963125
      le 11/09/2014 par Gildas
      Le scandale des éoliennes

      Tout faux : l’éolienne ne peut tout simplement pas remplacer une autre énergie - à moins d’accepter d’avoir de l’électricité par intermittence et sans pouvoir compter sur une puissance stable - . Une éolienne a donc immanquablement besoin d’etre accompagnée par une centrale charbon ou hydraulique, ces dernières étant réactives contrairement à une centrale nucléaire. Si la construction d’éoliennes en France n’a pas besoin d’etre accompagné de centrales thermiques ou hydroliques pour compenser, c’est justement parce qu’on a du nucléaire. L’éolien ne remplacera donc jamais le nucléaire/hydrolique/thermique.

      Moi je crois surtout au solaire thermique, à l’isolation, à l’extinction des lampadaires (qui contrairement aux idées reçues n’est pas sécuritaire ni sur la route ni près de chez soi), bref à une gestion raisonnée de l’énergie issue de diverses technologies là où elles sont pertinentes. Pour l’éolien par exemple, ruiner le patrimoine de nos campagnes avec n’a absolument rien d’écologique : on en a pas besoin, les centrales hydroliques sont à mon avis une des meilleures solutions quand le décor s’y prete. Les maires de nos villages peuvent avancer l’argument écolo (et donc faux pour les raisons sus-évoquées) lorsqu’il s’agit d’implanter un parc éolien, c’est surtout et une fois encore une histoire de gros sous : 10000€/an pour la commune, 5000€/an par propriétaire de terrain sur lequel est bati une éolienne. C’est pour ça que des affaires sont aux mains de la justice, des maires ayant fait installer des myriades d’éoliennes sur leurs terrains.

      >>> http://blogs.mediapart.fr/blog/pier...
      >>> http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...


    • #963155
      le 11/09/2014 par Le Goy
      Le scandale des éoliennes

      Il ne s’agit pas d’être pour ou contre mais de dénoncer le lobbyisme. Évidemment, que l’éolien est une solution, mais ce qui est bizarre, c’est la manière dont les autorités l’imposent à tout le monde sans faire de référendum. En outre, il existe de nombreux types de système éolien, et comme par hasard, c’est l’éolien le plus cher de tous les points de vue qui est mis en avant. Par exemple, pourquoi ne pas développer les éoliennes à axe vertical, qui fonctionnent avec un rendement bien meilleur par le fait qu’elles s’adaptent à la vitesse du vent ?
      Le fait que tout ça soit facturé et racheté à un tarif supérieur à celui du marché est effectivement un scandale. Ça m’ennuie profondément de payer cette facture, en particulier car il n’y a pas eu de consensus national sur la question.
      Pour finir, il faut regarder l’Allemagne. C’est un pays où il faut être expert comptable quand veut comprendre ce que l’on paie. Donc pas un exemple à suivre. Si l’Allemagne est un exemple à suivre, alors il faut s’intéresser à la période 1933-1945. Conclusion en point Godwin.


    • #963219
      le 11/09/2014 par Crylovitch
      Le scandale des éoliennes

      Ce n’est pas une question d’être contre tout par principe, ce reportage mets juste en avant le fait que les éoliennes ca sert a rien a par être moches !


  • #962915
    le 11/09/2014 par Yves Dubois
    Le scandale des éoliennes

    Le nucléaire au moins, ça ne se voit pas même quand ça fuit.


  • #962953
    le 11/09/2014 par omerre
    Le scandale des éoliennes

    la vision de ce truc est anxiogene quand on habite a coté


  • #962964
    le 11/09/2014 par gra
    Le scandale des éoliennes

    Enfin ! Il est grand temps de se réveiller...


  • #962974
    le 11/09/2014 par tisario
    Le scandale des éoliennes

    Ce reportage est à charge uniquement, il ne donne pas la parole à d’éventuel contradicteur.
    Cela me gêne un tant soit peu.
    Mais il est vrai, qu’il paraît bizarre, qu’avant toute implantation d’éolienne, il ne soit pas demandé une étude d’impact, un plan de financement prouvant la rentabilité économique et écologique, et pas plus d’étude paysagère.
    Je peux vous dire que tel n’est pas le cas pour une petite carrière, cachée au fond d’une vallée, qui vient de recevoir, en complément de la liste non exhaustive décrite ci-avant, une taxe de 50 centimes par mètre carré d’autorisation pour un défrichement alors qu’il n’y a pas d’arbre, et une taxe archéologique de 50 centimes par mètre carré aussi, alors que les services de l’état ont reconnu qu’il n’y avait aucune trace de vie dans ce secteur et que les archéologues n’auront pas à y mettre les pieds. Je me permet de préciser que cette taxe a servi entre autre, à fouiller les abords de la grotte Chauvet, avant que les aménagements soient réalisés avec de la pierre turque. En résumé les carriers Français, payent des taxes pour que les turcs et les chinois puissent faire fructifier leur économie.
    Mais pour revenir au sujet de ce jour, si je souscris à la dénonciation de l’escroquerie des éoliennes, j’aimerais savoir comment nous allons faire, pour nous passer des énergies contemporaines, alors que nous accueillons 200 000 "invités" supplémentaires chaque année, sans compter ceux qui "s’invitent" tout seul.
    La première écologie ne serait elle pas de limiter le nombre d’habitant sur un territoire, qui est évidement lui aussi limité ?


  • #962992
    le 11/09/2014 par Alphonse
    Le scandale des éoliennes

    Pour ceux qui y sont déjà allés : avez-vous vu comment les éoliennes ont saccagé le panorama dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales ? Je me suis toujours demandé pourquoi les gens du coin ont accepté ce massacre esthétique. M’est avis que les corses eux ne laisseraient pas dégueulasser leurs paysages comme ça, énergie propre ou pas.

     

    • #963395
      le 12/09/2014 par Durand
      Le scandale des éoliennes

      Tout à fait d’accord, quand on prend le train de Perpignan à Montpellier on ne peut qu’etre écoeuré, les panoramas des étangs de Thau et de Leucate sont défigurés par ces horreurs . Le spectacle grandiose de la nature nous calme et nous apaise, ce n’est plus possible avec ces trucs .


  • #963041
    le 11/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Le scandale des éoliennes

    Energie "éolienne" ou comment brasser de l’air en plus d’alimenter les lobbies, les élus, et autres industries étrangères...
    Uniquement valable pour un particulier en milieu isolé et pour de faibles puissances .

    Résumons, une éolienne c’est :

    - très cher à produire, à transporter, et à installer
    - des matériaux qui demandent beaucoup d’énergie pour les mettre en œuvre
    - un recyclage coûteux et difficile
    - une maintenance au coût exorbitant
    - beaucoup de pièces mécaniques en mouvement et qui s’usent
    - une cinématique fragile (le réducteur, principalement)
    - des incendies fréquents dus au frein qui sert à réguler sa vitesse de rotation
    - une production aléatoire et donc impossible à lisser (eh oui, l’électricité ne se stocke que très difficilement)
    - un impact non négligeable sur l’environnement
    - une durée de vie réduite, le type même d’équipement non pérenne quoi
    - à la louche, 3000 unités (quantité de kw/h produite) pour une seule tranche de réacteur nucléaire qui lui, fonctionne 24 heures par jour

    Mais à part cela, un truc de bobo écolo crétinisé et... mon cul sur la commode !

     

    • #963327
      le 12/09/2014 par pseudonyme
      Le scandale des éoliennes

      Fait des recherche sur le Thorium,tu seras surpris...


    • #963342
      le 12/09/2014 par henri
      Le scandale des éoliennes

      en plus :

      les eoliene sur responsable de l’epuisement du stoque de certaine terre rare
      une polution catastrophique en chine
      sur le lieux de résidence une hécatombes pour les oiseaux
      les riverain devienne fou ( réellement) à cause des infra basse qui tapent sur le Systems nerveux
      une consommation de pétrole pour nivelé les irrégularité du vent et donc de la production


    • #963432
      le 12/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le scandale des éoliennes

      @ pseudonyme

      Vous arrive-t-il d’imaginer un instant que vous ne vous adressez pas à un môme ? Vous chercher à dire quoi au juste ? Que cette nouvelle "légende urbaine" pour "scientifiques" en mal de sensations qu’est le thorium serait l’avenir énergétique de la planète ?
      Vous allez devoir réviser votre histoire (la vraie) car notre avenir est notre passé, avec simplement la technologie en plus, celle qui permet de mettre autrement le feu aux poudres sans retomber dans l’impasse d’avant !
      Voilà, j’espère avoir été assez obscur pour que soyez curieux ou, à défaut, me traiter de mystique délirant, mais votre chemin sera long, très long même, si vous adoptez une telle attitude...


    • #963777
      le 12/09/2014 par pseudonyme
      Le scandale des éoliennes

      @comme Ulysse...
      Je vous prie de m’excuser cher monsieur,je suis un peu maladroit pour se qui s’agit des bonne manières,et mon attention n’était pas pour vous manquez de respect.
      Pour le thorium c’est pas du tout une légende urbain, il y a des experiences en chine pour construire un réacteur avec ce matériaux,il y a meme un français qui a développer un appareil capable de generer plus d’énergie qu’il ne consomme sur le principe de l’effet casimir, on peut l’utiliser dans un reacteur a thorium,pour produire de l’énergie libre,capable de remplacer les réacteur nucléaire actuel qui fonctionne avec de l’uranium.
      La légende urbain c’est de nous faire croire que il n y a pas d’autre sources d’enirger,que celle exploité aujourd’hui.
      regarde cette video
      Bonne journée à vous.


    • #964151
      le 12/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le scandale des éoliennes

      @ pseudonyme

      Voyez que ce n’est pas compliqué d’instaurer le dialogue sur des bases saines, un petit effort et c’est tout ! Pour ce qui concerne le thorium, cette recherche est intéressante mais malheureusement cette piste est vouée à l’échec... et c’est une volonté de l’Empire que d’engager certaines nations dans cette voie sans issue.
      Comme toujours, le "scientisme académique" impose de chasser les papillons avec un lance-roquette alors que le bon sens vous indique qu’un simple filet fait l’affaire !
      Ceux qui se prennent pour Dieu croient qu’ils sont en capacité de surpasser sa création alors que s’en inspirer et tenter de la comprendre est toujours un bon point de départ, raison pour laquelle le scientifique authentique est d’abord un être spirituel qui cherche à se rapprocher de la vérité mais qui à l’humilité d’admettre qu’il ne l’atteindra jamais, la perfection de la nature lui étant inaccessible elle aussi dans sa reproduction.
      Vous devez comprendre que la recherche "moderne" dans le domaine de l’énergie a pour vocation (voyez qui finance) de trouver des alternatives à ce que nous connaissons mais si lourdes à mettre en œuvre que la masse ne puisse y avoir accès de manière autonome, tout cela au bénéfice de qui vous savez...
      C’est la raison principale qui explique la destruction des nations, car seule une nation forte (avec de véritables moyens et des élites intègres) peut produire une recherche de qualité dans l’intérêt commun et permettre aux citoyens de s’affranchir véritablement et quitter leur condition d’esclaves. Il est là le véritable progrès dont l’Empire ne veut surtout pas !


    • #964375
      le 13/09/2014 par Rom1
      Le scandale des éoliennes

      @ pseudonyme
      L’énergie de centrales nucléaires au thorium n’est pas de l’énergie libre. (même si ça s’en rapproche car les stocks de thorium sont très importants). C’est une réaction nucléaire, c’est à dire que le thorium est utilisé.

      Pour l’effet dumas, c’est du pipeau.

      @ Ulysse
      Pourquoi selon toi le thorium est il une escroquerie ? Il y a déjà des centrales au thorium qui tournent, et qui ont tourné.


    • #965085
      le 13/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le scandale des éoliennes

      @ Rom1

      Le thorium n’est pas à proprement parler une escroquerie car il est toujours utile (même pour l’Empire) de faire explorer de mauvaises pistes par les autres et parfois il en ressort tout de même quelque chose d’intéressant.
      Cependant, je ne prends aucun risque en vous affirmant que l’humanité est (re)entrée dans une nouvelle ère depuis un quart de siècle mais que vous n’avez aucune chance de le comprendre par vous-même si vous ne faites pas confiance à ceux qui tentent de vous planter un décor (la réalité) que le conditionnement qui vous affecte malgré vous ne vous permet pas d’envisager pour l’instant. Toutes les réponses sont autour de nous, mais il faut (ré)apprendre à voir, rien de plus. Tout est lié, ainsi, la "géopolitique" actuelle nous parle de sionisme et de guerres pour le pétrole alors que les véritables enjeux réellement stratégiques ne sont jamais évoqués... et ceux qui les connaissent se les accaparent dans l’indifférence générale.
      Il y a beaucoup d’étapes à franchir, ceux qui en sont capables seront les véritables "élus" demain, pour les autres...
      Dans le domaine énergétique par exemple, vous ne pourrez pas avancer tant que l’évidence du mensonge intégral du pétrole ne sera pas acquise pour vous. Je ne chercherai jamais à vous en convaincre, c’est à vous d’arriver à la bonne conclusion en puisant dans vos ressources intérieures. Je puis vous aider à devenir savant, mais ne comptez pas sur moi pour faire de vous un croyant. Les orgueilleux et autres prétentieux qui me raillent parfois en seront pour leurs frais et je n’ai pas le pouvoir d’y changer quelque chose.


    • #965283
      le 14/09/2014 par pseudonyme
      Le scandale des éoliennes

      @comme Ulysse...
      Votre analyse est très profonde chers monsieur,elle touche la source du probleme,(l’être humain et sa perception du monde qui l’entoure)
      « L’homme raisonnable s’adapte au monde ; l’homme déraisonnable s’obstine à essayer d’adapter le monde à lui-même. Tout progrès dépend donc de l’homme déraisonnable. »
      Je pense que tout les êtres humain pense la même chose au plus profond d’eux-mêmes,sur le monde qui nous entoure,avec une perception des choses qui varie d’une personne a l’autre,on a tous cette phobie d’etre mal jugé par l’autre,et de mal interprété les ides échangées,alors on installes des filtres a notre pensée pour etre plus intégré dans l’époque dans laquelle nous vivant,on peut même aller jusqu’à ce moquer d’une personne avec qui on partage la même vision du monde,tout ça pour défendre un systeme de vie qu’on déteste,basé sur tous se qui est matériel,avec des outils inventé par nous pour nos détruire,avec une surcharge de nos activités pour nous empêcher de réfléchir par nous même,et le seul moment ou on a une chance pour réfléchir, on le remplit avec des programme télé, ou sur internet, ou avec une activité inutile, que sa soit pour le corps ou pour l’esprit,alors on devient des (clan)destin dans notre propre corps et dans notre esprit et avec les autres,et on devient un vulgaire pion dans la main des malhonnêtes,gavé d’énergie négative,cette empire que nous lui avons donné la chance de nous contrôler,plus on essaye de se libérer plus il devient plus pervers dans sa façon de nous traiter,jusqu’à créer un chaos,il se retire puis il revient pour renforcer son emprise.
      @ Rom1

      Pour moi l’univers est constitué de vibration,et c’est loin d’etre une simple théorie des corde,parce que tout vibre a tout les échelle avec une fréquence de résonance vibratoire qui permet de créer une énergie capable de se transformer en image trois dimensionnelle dans l’espace temps,qui se désintègre dans le passer et qui n’a pas encore une forme dans le futur,voila pourquoi c’est impossible de voyager dans le temps,tout ça pour dire qu’il faut cesser de s’appuyer sur un dogme scientifique imposé par l’élite,et prendre l’initiative pour faire evoluer les chose dans le bon sens,et encourager les personnes qui tentent quelque chose,a la place de casser leur initiative qui es noble.
      Voila mon point de vue,et je peux me tromper.


  • #963047
    le 11/09/2014 par Gyp
    Le scandale des éoliennes

    Les éoliennes "industrialisent" le paysage, quand on aime la nature on ne peut que détester ces saloperies-escroqueries qui foutent en l’air le plus beau panorama .

     

    • #963235
      le 12/09/2014 par Bombyl
      Le scandale des éoliennes

      Le business et ses magouilles est une chose, l’éolienne en tant qu’objet, une autre. Toute démesure est néfaste, mais j’ai du mal à détester ces grands moulins nonchalants. Hey ho, ce ne sont que des moulins après tout ! Les petits ventrus de naguère pour la farine, les longs faméliques pour le jus, et après ? Je préfère mille fois avoir la vue sur quelques éoliennes que sur une centrale nucléaire flanquée de ses sinistres tours de refroidissement, sans parler des armées de pylônes et autres lignes à haute tension qui défigurent la nature française depuis un siècle ! Ca oui, c’est insupportable et envahissant. Cela dit, placer une éolienne à côté d’une cathédrale, c’est effectivement du foutage de gueule.


  • #963086
    le 11/09/2014 par Substance2004
    Le scandale des éoliennes

    Signez et faites signer la pétition contre le projet d’implantation d’éoliennes au large du Tréport qui menace l’emploi des pêcheurs et la beauté du paysage :

    http://www.soshorizon.fr/

    Pour en savoir plus : http://sosalhorizonletreport.over-b...

    Honte à Ségolène Royale ! Nous continuons le combat !


  • #963089
    le 11/09/2014 par Mansur
    Le scandale des éoliennes

    Aimant la nature et le patrimoine, le plus souvent la présence des éoliennes, énormes symboles de la modernité, me perturbe. D’un autre côté, j’admire ces merveilles de technologie permettant une production d’énergie plus propre, j’arrive même à leur trouver un côté esthétique, quand elles tournent au large par un coucher de soleil, ou quand leurs lumières clignotent dans la nuit, laissant deviner leur taille majestueuse...
    Et puis quand je vois que ces dispositifs sont surtout employés dans les pays germaniques du nord, globalement mieux organisés, plus propres et plus riches que la France, je me dis que ça ne peut pas être une si mauvaise chose.

     

    • #963377
      le 12/09/2014 par chaton
      Le scandale des éoliennes

      Il faut avoir vécu assez longtemps en Allemagne et connaitre suffisamment ce peuple pour savoir qu’ils ne sont pas du tout proches de la nature. Il n’y a quasiment pas de fermes ni de paysans. Premier producteur laitier devant la France mais pas une vache visible sur tout le territoire. Les villages sont des villages de citadins. On y détruit les églises d’un siècle pour en construire des modernes. L’horizon indépassable de l’allemand moyen est de briquer sa BMW à crédit tout les samedis matins.

      A la difference de la beauté unique des paysages français, le paysage allemand n’existe pas. Il est systématiquement et sur tout le territoire barré par des murs de sapins de 20 mêtres. Dans ces conditions, la contribution des éoliennes à la laideur des paysages est relativement modeste.

      Les allemands ont des rues, des jardins, des bagnoles propres, bien rangés, c’est vrai au prix d’un autoritarisme social pénible et infantilisant. En vérité, il sont très loin de toute notion de décroissance ou de sobriété heureuse. Ce sont des producteurs et des consommateurs hyperactifs, incapables de s’amuser spontanément si tout n’a pas été planifié.

      La société allemande est dans son ensemble hyperbourgeoise et redoutablement consommatrice. Ils sont les plus gros pollueurs d’Europe. Dernièrement, la politique Merkel est, devant l’ampleur de la crise, et à l’instar de son prédécesseur Adolphe, de lancer un vaste programme de travaux publics. C’est à mourir de rire (jaune). Il y a des chantiers tout les 200 mêtres de rénovations de routes neuves, implantation de petits massifs, nouvelles routes inutiles, etc...bref l’activité la plus polluante par excellence.

      Le lobby écologiste allemand est une vaste farce idéologique. Un peu comme les athlètes allemands ou américains chargés de décomplexer des sociétés ravagées par l’obésité. Que le dogme des éoliennes françaises prenne son origine en Allemagne est à mon avis très révélateur.

      Tut mir leid aber die warheit muss man sagen.


    • #963588
      le 12/09/2014 par Mansur
      Le scandale des éoliennes

      Je ne pensais pas tant à l’Allemagne qu’aux Pays Bas, à la Flandre, l’Angleterre et la Scandinavie. Ce que tu dis sur l’Allemagne est sûrement en grande partie vrai, mais de là à dire que les paysages allemands n’existent pas... J’ai été deux fois en Allemagne et ses paysages étaient éblouissants.


  • #963097
    le 11/09/2014 par Fatigue
    Le scandale des éoliennes

    Le reportage est un peu sec en faits sonnants et trébuchants ; il n’aborde pas de pistes pour explorer d’autres issues.

    Les éoliennes et autres hydroliennes sont certes une ânerie doublées d’un scandale. Le nucléaire est une ânerie triplée d’un scandale d’État et d’un crime durable contre l’environnement.

    Il va tout d’abord du devoir du citoyen de diviser sa consommation électrique par deux, par trois, par quatre. Certes, les appartements fleurissent toujours avec des convecteurs électriques et leurs locataires n’ont que l’obligation de chauffer au nucléaire et payer, payer, payer.

    Les générations passées et actuelles de ma famille ont toujours accepté de porter un tricot ou un châle pour vivre sans souffrir dans des habitats à 18 ou 19°C - tandis que nombre mes amis militants d’EELV ne savent pas descendre en dessous de de 23 ou 25°C l’hiver...

    Les lampes à LEDs sont chères mais divisent d’environ par dix la consommation électrique en matière d’éclairage. J’ai mis six mois à basculer mon domicile vers ce type de lampes.

    La cogénération devrait être privilégiée. La cogénération, c’est le couplage d’une chaudière à gaz ou au bois (bûches, granules...) avec une génératrice électrique de type moteur Stirling. C’est encore trop confidentiel et horriblement cher. Pourtant, à l’échelon d’un quartier, d’un village ou d’un groupe d’immeubles, la mutualisation des systèmes de cogénération serait plus que plausible et rentable. Cela remplacerait nombre d’éoliennes inutiles et incertaines.

    Mais là, dans la cogénération, on se heurte à la décentralisation de la production d’énergie électrique : ce n’est plus EDF qui produit, c’est chaque citoyen qui réinjecterait dans le circuit local l’énergie en surplus. Or nous sommes dans un système centralisé, concentré, colbertiste, sclérosé.

    L’avenir est à la déconcentration, à la décentralisation de la production d’énergie et aux idées, à l’imagination. Le village de Krautergersheim utilise les déchets de chou à choucroute pour produire du gaz... À la gare de Strasbourg, on pédale sur des bornes pour recharger son téléphone portable...


  • #963104
    le 11/09/2014 par Saroumane
    Le scandale des éoliennes

    L’avenir de l’éolien, c’est le politique.
    On en a tellement qui brassent de l’air en pure perte.
    Fichons leur une grosse prise dans le fondement pour les raccorder au secteur et enfin arrêter ce gaspillage énorme.


  • #963122
    le 11/09/2014 par Breton déçu
    Le scandale des éoliennes

    Bof ! L’éolien ne représente que 13,8% de la CSPE. Une caisse qui sert à soutenir notamment les énergies renouvelables. Si aujourd’hui la CSPE est en déficit, il faut dénoncer les erreurs de la politique de 2006 pour financer l’énergie solaire avec la CSPE à un taux 10 fois supérieur à l’éolien ! ILa CSPE, donc le contribuable, a financé et finance encore l’industrie du panneau solaire chinois !!!! Partie de zéro en 2009, le photovoltaique représente aujourd’hui 35% de la CSPE pour 3% d’énergie renouvelable produite en France !!!
    En ce qui concerne la CSPE, je souhaite corriger les propos tenus dans le film.


  • #963128
    le 11/09/2014 par Breton déçu
    Le scandale des éoliennes

    Bof ! L’éolien ne représente que 13,8% de la CSPE. Une caisse qui sert à soutenir notamment les énergies renouvelables. Si aujourd’hui la CSPE est en déficit, il faut dénoncer les erreurs de la politique de 2006 pour financer l’énergie solaire avec la CSPE à un taux 10 fois supérieur à l’éolien ! ILa CSPE, donc le contribuable, a financé et finance encore l’industrie du panneau solaire chinois !!!! Partie de zéro en 2009, le photovoltaique représente aujourd’hui 35% de la CSPE pour 3% d’énergie renouvelable produite en France !!!
    En ce qui concerne la CSPE, je souhaite corriger les propos tenus dans le film.


  • #963182
    le 11/09/2014 par Markovitch
    Le scandale des éoliennes

    ça les éoliennes c’est une vraie calamité, ça défigure tous les paysages.
    En plus il faut les mettre en hauteur alors c’est pire que tout.

    Autrefois dans les montagnes on trouvait toujours une Croix ou une toute petite chapelle au sommet ... maintenant ils veulent mettre ces affreuses éoliennes qui en plus ne rapportent RIEN du point de vue énergétique car le vent ne souffle pas tout le temps, il faut les arrêter quand ça souffle trop fort ... et il y a tout l’entretien qui coûte une fortune !!!

    Je connais un village dans l’Yonne Nord tout près de la Seine-et-Marne où un agriculteur pensant tirer profit et approché par l’EDF voulait sacrifier sa terre (déjà pour moi c’est difficilement concevable de vendre ses terres pour un paysan qui est viscéralement attaché à sa terre ... en temps normal ...) eh bien le maire du village qui n’était pas contre a organisé un référendum et 80 % des habitants à l’année ont voté contre !

    J’ai été agréablement surpris, faut dire qu’une association s’était formée et avait distribué des tracts très explicatifs.

    Donc NON aux éoliennes !!!
    Mais il ne faut pas se faire d’illusion, ils saccageront tout, absolument tout : on est dans le règne de la laideur, du mensonge, de l’hypocrisie, du bruit, etc ....

    Mgr Gaume au 19ème siècle disait déjà qu’on veut nous réduire à de la boue en supprimant tout le surnaturel ... Bien vu !!!

    Que Dieu nous garde !


  • #963197
    le 11/09/2014 par mathieu le ch’ti
    Le scandale des éoliennes

    J’ai surveillé des éoliennes pendant 2ans, la société allemande qu’il parle et dont il n’ose pas citer le nom c’est ENERCON (energie fur die welt). j’étais maître chien et je surveillais le materiel. Je peux dire que l’argent avait l’air de couler à flot car aucune dépense n’avait l’air de les tracasser. ils ont foutu en l’air plusieurs hectares de champs afin d’amener leur grosses machines sur le chantier alors que l’agriculteur n’avait pas donné d’autorisation de passage, 5 éoliennes en construction donc un maitre chien par eolienne. Ensuite les chantiers des éoliennes durent tres lgtps car pour pouvoir les monter à une certaine hauteur le vent ne doit pas dépasser 30km/h c’est ironique vu que l’endroit choisi pour les implanter doit etre un endroit venteux. et oui il y a beaucoup à approfondir dans ce reportage.


  • #963258
    le 12/09/2014 par jacqueline
    Le scandale des éoliennes

    C ’est un non sens.

    En plus de tout ce qui a été dit, ça demande d’investir DEUX FOIS :

    - une fois pour l’éolienne

    - une deuxième fois pour un moyen de remplacement quand des centaines d’éoliennes ne produisent pas par vent trop faible ou trop fort ( soit les 3/4 du temps ).. centrale au gaz.


  • #963264
    le 12/09/2014 par Elias
    Le scandale des éoliennes

    Faut-il ajouter que les bruits produits par ces machines constituent une nuisance constante a la nature. Quel effet auront elles sur les animaux dans la nature ? Pire encore, les ondes qu’elles provoquent dans les mers ? Personne n’evoque ce sujet, mais toutes les vibrations sonores ou sous-sonores auront un effet nocif sur la vie maritime.

    Il faut bien agir contre ces monstres !


  • #963268
    le 12/09/2014 par pas_me_prendre_pour_un_jambon
    Le scandale des éoliennes

    Il y a surement un scandale financier contre lequel il faut faire qque-chose mais une centrale vous trouvez ça plus joli ?
    Les déchets qui restent radioactifs pendant 100000 ans alors que leur confinement ne tiendra pas 2000 ans , tout les scandales de fuites et les risques d’explosion et de contamination, ça compte pas ??? il n’y a pas aussi des grosses histoire d’argent derrière les centrales ?

    Tout le monde fait l’autruche sur le fait qu’il va falloir faire en sorte de consommer moins pour avoir a produire moins, d’arrêter la fuite en avant de la croissance éternelle et de vivre comme des enfants inconséquent car trop gâtés.

    L’éolien, le solaire et le marée-moteur sont nos seules options raisonnables si on ne veut pas scier la branche sur laquelle on repose.

    Donc si on doit avoir des éoliennes partout en attendant de trouver des technologies plus discrètes moi ça me va (si on règle les problème de lobbying et que c’est géré ’démocratiquement’). Et même si on ne démantèle pas de centrale mais que ça empêche d’en construire de nouvelles c’est déjà ça.

    Au final le top c’est le marée moteur (plein de technologies plus intelligentes que les turbines représentées dans la vidéo) : production permanente, plus de force que le vent, loin de yeux, quant à la pêche, ben vu qu’on pêche tellement qu’on ne laisse pas les populations de poisson se renouveler, tant pis.

     

    • #963370
      le 12/09/2014 par léon
      Le scandale des éoliennes

      Les energies "renouvelables" n’ont pas vocation à remplacer les centrales...en tout cas pas dans cette forme..
      Faudrait que ce soit fait à échelle industrielle,installer des parcs géants dans les deserts ,en haute mer, etc....

      Il y a bien d’autres solutions aussi...mais comme elles sont moins rentables ca n’interesse pas.
      Pour le moment le but n’est pas de produire "propre" ou de trouver des solutions pour le futur...le seul but c’est le profit.
      Quand l’éolien ne sera plus autant subventionné, les machines seront laissées à l abandon, et personne ne voudra payer la demolition/remise en état des paysages.

      Pendant ce temps là les centrales nucléaires vieillissent.....et rien de crédible n’est fait...a part des escroqueries.


  • #963349
    le 12/09/2014 par henri
    Le scandale des éoliennes

    Favoriser les énergies tocard pour décrédibilisé le renouvelable
    Les éolienne comme le photovoltaïque
    sont les deux énergie renouvelable les moins efficace
    les politicien aiment les développer car elle ne risque pas de gêner l’industrie du nucléaire

    Il y a des système bien plus prometteur, cerise sur le gâteaux crée par des ingénieurs Français de grand talent

    mai qui curieusement ils n’on jamais de subvention :
    avec 4-5 tours on peut produire autant q’un réacteur de 1000 Mw
    en remplacent les tour aéroréfrigérante des centrale nucléaire par des tour Aero vortex
    on peut décupler la production Electrique par 2
    http://www.tour-solaire.fr/aerogene...

    puiser l’énergie du courent océanique :
    voir les travaux de Georges Claude (l’inventeur de la liquéfaction de l’air)
    sur le gulf stream entre les deux courent océanique il y a un différentiel suffisant pour alimenté un échangeur thermique et une production Electrique colossale

    « "Donnez-moi de l’EAU tiède et de l’eau FROIDE, et je vous donnerai de l’ÉLECTRICITÉ à volonté". Ainsi parlait le savant français Georges Claude vers 1920. Le GULF STREAM, cet immense FLEUVE marin qui sillonne l’Atlantique, charrie de l’eau tiède à volonté. En surface, l’eau de ce COURANT est de 25 °C. Mais, 70 mètres au-dessous, elle n’est qu’à 5 °C : c’est de l’eau froide. Georges Claude proposait d’employer l’eau tiède du Gulf Stream à réchauffer du propane. Amené à 5 °C grâce à l’eau froide des profondeurs, le propane (gaz extrait du PÉTROLE) se liquéfierait. Porté à 25 °C par l’eau tiède de la surface, il se vaporiserait. Sa détente fournirait assez d’ÉNERGIE pour actionner des génératrices d’électricité . De nouveau LIQUÉFIÉ par l’eau froide, le gaz pourrait reprendre un autre cycle. Les tentatives de Georges Claude pour produire de l’électricité par ce moyen, en 1929, échouèrent faute d’un matériel satisfaisant. Mais, avec les progrès accomplis depuis, les savants fondent de grands espoirs sur l’énergie océanique. »

    A noter qu’entre temps les compagnie pétrolier offshore on repoussé tes loin les limites techniques en utilisent de nouveaux matériaux, comme des conduite en titane
    se Que n’imaginer même pas les ingénieur en 29

    des solution il y a mai les lobbing bloque tout, en jouant sur la corde fraternité des Frères 3 point ... ( http://www.youtube.com/watch?v=EKZt...


  • #963353
    le 12/09/2014 par ptitpère
    Le scandale des éoliennes

    La question de l’énergie est sûrement la plus compliquée et surtout la plus opaque en terme d’informations fiables, et je n’ai pas toutes les données pour pouvoir en juger (peut-être existe-t-il en réalité des énergies libres et inépuisables qu’on nous cache mais vu la politique extérieure de l’Occident de ces dernières années pour mettre la main sur les dernières ressources en hydrocarbures et autres, j’en doute), néanmoins je préfère 25 000 éoliennes (qu’on peut toujours placer en mer) à plusieurs Fukushima. Qu’on développe ça en attendant de trouver autre chose (si tel est vraiment le cas), ne me gêne pas plus que ça.


  • #963356
    le 12/09/2014 par Souchien
    Le scandale des éoliennes

    Une éolienne a un facteur de charge de 20-25%, contre 70-80 pour le nucléaire, il faut 3-4 fois plus de puissance éolienne installée pour avoir la même production de kwh.
    La plupart des éoliennes en France nouvellement installées font 1-3MW, disons 2, l’EPR de flamanville doit faire quelque chose comme 1500-1600MW.
    Il faut environ 750-800 éoliennes, x3-4, soit 2250-3200 éoliennes à planter.
    Sans compter les STEP, ou autres technologies à mettre au point, à construire pour stocker l’énergie pour compenser "l’intermittence"/la fluctuation de la production, qui existe déjà au niveau du consommateur pour le nucléaire.
    Admettons 4x plus de puissance installée nécessaire pour compenser un réacteur de 1500mw, il faut 6000MW d’éolien.
    Le coût d’investissement dans l’éolien terrestre : 1400 à 1600 k€/MW entre 2008 et 2012, disons 1.500.000€/MW x 6000 soit 9milliards d’€.
    Flamanville 3 : Son coût, initialement estimé à 3,4 milliards d’euros, est successivement réévalué par EDF à 4 milliards en décembre 2008, à 5 milliards d’euros en juillet 201031, à 6 milliards d’euros en juillet 201112, puis à 8,5 milliards d’euros en décembre 2012.
    Le prix de flamanville ne tient surement pas compte du coût du démantèlement en fin de vie et du stockage des déchets nucléaires.

     

    • #963601
      le 12/09/2014 par anti NOM
      Le scandale des éoliennes

      Une éolienne est vite démontable et ne laisse aucune pollution,une centrale nucléaire TUE et les déchets sont (au minimum ) de 24 000 ans (après moi le déluge...) merci Tchernobyl et les milliers de cancers de la thyroïde et merci FuckYoushima qui continu après 2 ans 1/2 à nous pourrir la gueule.
      Voyez les naissances en Irak 25 après utilisation d’obus à l’uranium "appauvri".
      Le nucléaire est la fin de l’humanité comme on la connait,peut être demain peut être dans 50 ans,mais c’est une certitude vu le peu de connaissance qu’a l’humain dans ce domaine et ce ,malgré ce que disent les "expert".
      Il suffit de voir comment ces "experts" gèrent le problème de FuckYoushima depuis la catastrophe.
      Quand on ne sais pas apprivoiser une telle puissance meurtrière on ne joue pas aux apprentis sorciers.
      Seul le profit à cour terme compte pour ces crevures et peu importe le nombre de mort pour cela.
      Voyez le nombre de pays sans centrale,ils ne s’éclairent pas à la bougie ni ne vivent dans des grottes comme certains tentent à le faire croire.
      Démonter les vieilles centrales frôle l’impossible,raison pour laquelle leur démantèlement est sans cesse repoussé,
      alors pourquoi tenter d’en faire d’autres qui coutent des milliards ???


    • #966052
      le 15/09/2014 par Jojo l’Afreux
      Le scandale des éoliennes

      Les guerres pour le contrôle des ressources ultimes arriveront juste beaucoup plus vite avec sortie du nucléaire que sans, surtout que dans un sens elles ont déjà commencé.
      Il faut 1 réacteurs de 1000 MW pour faire rouler 15 000 voitures électriques par an, ça représente 200 tonnes d’uranium ou 60 tonnes de plutonium et 170 tonnes de thorium, ou sans doute quelques centaines de milliers de mètres cubes de gaz.
      D’un coté la multiplication des batteries au lithium permettrait de stocker une partie de la production excédentaire et intermittente des éoliennes et personne n’est mort pour le lithium pour le moment à ce qu’on en sait, mais vous avez ce qui est arrivé aux Libyens et ce qui arrive aux Syriens ? A mon avis ils s’en branlent de Fukushima, quant aux Irakiens ils ont déjà eu le leur.


  • #963361
    le 12/09/2014 par Souchien
    Le scandale des éoliennes

    En 2013 en Allemagne, la production d’électricité par le lignite et le charbon a été de 286TWh. Celle par le renouvelable de 147TWh, soit 23% du total de l’électricité produite (629TWh) et la moitié de celle du charbon.
    Depuis 2000, la production provenant du fossile évolue très peu, passant de 291(houille+lignite)+55TWh (pétrole+gaz) soit 346TWh à 286+76 soit 362TWh, en progression de pas même 5 %, le renouvelable, lui, passe de 38 à 147TWh, soit + 288%. Le nucléaire, lui, s’effondre, de 43%.

     

    • #966053
      le 15/09/2014 par Jojo l’Afreux
      Le scandale des éoliennes

      Par contre il y a une guerre qui a éclaté en Ukraine et elle est susceptible de dégénérer en guerre nucléaire très facilement. C’est le prix des éoliennes allemandes qui fonctionnent au charbon polluant, il faut sécuriser les approvisionnement.
      On est dans la pure manipulation des chiffres quand on prétend que la consommation de charbon et de gaz allemande n’a pas augmenté depuis 2000.


  • #963362
    le 12/09/2014 par Souchien
    Le scandale des éoliennes

    Giscard, le collabo du regroupement familial, c’est comme BHL, quand il donne un conseil en faisant l’inverse on est quasiment certain de faire le bon choix.

     

    • #963401
      le 12/09/2014 par Basile
      Le scandale des éoliennes

      Pas d’accord, Giscard est monté au créneau contre les éoliennes qui défigurent la France et qui volent les Français, je crois que sur ce coup son indignation est sincère . Ce faux noble voit déjà une éolienne défigurer son chateau d’Estaing .


    • #966036
      le 15/09/2014 par Cassandre
      Le scandale des éoliennes

      Giscard qui est à l’origine de la constitution européenne.

      Quand on sait à quels lobbys il est lié, tout propos venant de lui est évidemment très suspect !

      En 2001, il a reçu la médaille d’or de la Fondation Jean-Monnet pour l’Europe, et en 2002 le prix international Charlemagne d’Aix-la-Chapelle.


  • #963382
    le 12/09/2014 par Luc+
    Le scandale des éoliennes

    Du vent rien que du vent ... La France pays des courants d’air...


  • #963424
    le 12/09/2014 par Leo
    Le scandale des éoliennes

    A mon avis tous ceux qui parlent de pollution visuelle n’ont pas de centrale nucléaire près de chez eux... Vous en voulez une petite pour éviter ces horribles éoliennes ?
    Je suis un passionné de nature et c’est pour cette raison que je préfère la pollution visuelle éolienne à celle, sournoise, dangereuse et mortelle, du nucléaire. Si le prix à payer est d’abimer des paysages, eh bien tant pis...
    Il y a des magouilles dans l’éolien ? Il y en a aussi dans le nucléaire ! Je vous laisse imaginer...
    La grande question est : c’est quoi la solution énergétique parfaite ?

     

    • #963508
      le 12/09/2014 par Leïla
      Le scandale des éoliennes

      Oui, ça c’est la bonne question.


    • #963716
      le 12/09/2014 par Personne
      Le scandale des éoliennes

      La solution parfaite n’existe peu-être pas, mais il y a de nombreuses autres pistes prometteuses à aller voir avant de foutre de l’éolien partout, surtout quand on sait que ça ne fonctionne vraiment pas bien.
      Jean Pierre Petit a proposé des centrales solaires, pas photovoltaïque mais thermiques, réalisables facilement, avec des coûts très contenus, et à placer dans des zones pas forcément très ensoleillées. Ça donne une énergie très bon marché, sans déchet autre que de la vapeur d’eau, facile à produire, etc.
      Après, il y a des projets comme celui de ces trois étudiantes africaines qui ont inventé un moteur qui fonctionne à l’urine (brevet récupéré par une firme pétrochimique américaine), mais l’idée est là. Il y a d’autres exemples que l’on peut trouver ci et là, mais il y a plus que deux solutions, ce n’est pas soit l’éolien, soit le nucléaire. D’ailleurs, ça devrait être ni l’éolien, ni le nucléaire.


    • #963733
      le 12/09/2014 par Loulou
      Le scandale des éoliennes

      Bien d’accord avec toi Léo, sur la façon d’exposer le problème comme la question de fond.

      Et je trouve également le cas des éoliennes moins grave qu’une centrale nucléaire mais, il faut diversifier les sources d’énergie car, l’éolien n’offre pas de stabilité de rendement énergétique. De plus, combien faut-il implanter d’éoliennes pour remplacer une centrale nucléaire ? Je crains le pire dans une vraie réponse réaliste. Tout cela est bien compliqué mais, faire haro sur l’éolien est stupide et étriqué comme vision sur l’énergie.
      Après, il est évident que certains lieux ne s’y prêtent pas. Ca reste moins pire que le danger d’une centrale nucléaire à 300 km à la ronde...

      Une chose est sûre, si nous persistons à utiliser le nucléaire tel que nous le faisons, un jour ou l’autre ça va nous péter à la gueule et ce jour-là, nous aurons gagné le cocotier.


    • #963798
      le 12/09/2014 par frederic
      Le scandale des éoliennes

      C’est surement pas les Eoliennes ! Tu fais comment quand il n’y a pas de vent !! Le principal problème de l’éolienne c’est que l’on ne peut pas compter sur elles en permanence. S’il n’y a pas assez de vent pour fournir l’électricité nécessaire, il faut bien un autre moyen pour subvenir aux besoins et là on retombe nécessairement dans la centrale à énergie fossile. Car les énergies naturelles non polluantes ne sont pas fiables.


    • #963873
      le 12/09/2014 par LeParia
      Le scandale des éoliennes

      Moi, j’y trouve franchement pas laid une éolienne. Et même si je suis plutôt pro-nucléaire, j’estime qu’on ne doit se passer d’aucune source d’énergie.
      Après, il ya l’énergie des marées et surtout des courants marins qu’on devrait utiliser.
      Enfin, développer enfin, les centrales nuclaires nouvelle génération.

      Diversité des approvisionnements, voilà le credo de la Grande France !


  • #963484
    le 12/09/2014 par Drysdram
    Le scandale des éoliennes

    Très intéressant. Et effectivement, il semble bien que tout, autour de ces affreuses éoliennes, ne soit pas très clair.
    Cependant, pourquoi faire un documentaire aussi mis en scène, avec des effets sonores et visuels angoissants et catastrophistes ? Et la voix off qui reprend tous les codes, le vocabulaire et toutes les intonations des mauvais documentaires choc de M6 ou W9.
    ça dessert complétement le dessein visé.
    Bien à vous.

     

    • #963975
      le 12/09/2014 par Godefroi de Javron
      Le scandale des éoliennes

      Bien au contraire, ce documentaire utilise les armes de nos adversaires .. à la différence que celui ci raconte des faits et non des bobards


    • #966038
      le 15/09/2014 par Cassandre
      Le scandale des éoliennes

      @ Drysdram,
      C’est voulu, parce que c’est un film de propagande au cas où vous n’auriez pas remarqué.
      Car les arguments sont bien pauvres, à part que ça enlaidit et que c’est devenu une affaire de lobbys.
      POurtant rien n’empêche de développer des éoliennes plus petites, moins visibles et moins bruyantes. J’en ai même vues des petites que l’on peut installer dans son jardin.


  • #963502
    le 12/09/2014 par yul
    Le scandale des éoliennes

    J’ai l’occasion de prendre régulièrement l’autoroute A10 et je constate depuis de nombreuses années que les éoliennes implantées le long d’une partie du parcours ne fonctionne que rarement !
    Si on fait le calcul de la production "réelle", le bilan doit être catastrophique !!!
    Enfin, cela doit bien rapporter à quelques-uns.


  • #963528
    le 12/09/2014 par kamelot
    Le scandale des éoliennes

    Reportage pas tres objectif qui ne propose aucune solution.
    - si on arrete les eolienes, on ajoute du nucleaire et on augmente la production des usines a charbon ?
    - a ma connaissance l’eolien n’entraine pas de risque sanitaire
    - les campagnes francaises il n’y a pas si longtemps etaient "polluees" de moulins a vent donc ?
    - quid des pylones electriques, personne ne se plaint de la pollution visuelle ?


  • #963551
    le 12/09/2014 par Lemaitredeguerre
    Le scandale des éoliennes

    Je ne donnerai pas d’avis technique en la matière, tant on entend tout et n’importe quoi sur les éoliennes, mais je parlerai de l’aspect "pollution visuelle" déjà évoqué dans plusieurs commentaires.

    Les gens sont souvent vent debout contre des projets de ce type (éoliennes, parc photovoltaïques, ligne THT, etc...) car ils gâcheraient le paysage.

    Or on entend trop rarement ces mêmes personnes au sujet des véritables abominations que sont les zones commerciales et industrielles qui défigurent l’entrée de la totalités des villes, et même maintenant des villages, de France. J’y ajouterai les ignobles pavillons qui fleurissent dans des lotissements uniformisés, à grand renfort de rond-points et autres aménagements urbanistiques au goût douteux ("city stades"), et qui ne font qu’augmenter l’étalement urbain au détriment des terres agricoles (les agriculteurs concernés étant les premiers à en profiter, vu le prix du terrain à bâtir. Pas étonnant que nombre d’entre-eux se battent pour être dans les conseils municipaux).

    Un parc éolien, qu’on aime ou qu’on aime pas, ça reste in fine assez facilement "démontable", et en y réfléchissant bien, assez peu impactant comparé à une rocade 3x3 voies ou un hypermarché.

    A ce sujet, je me permets de poster un lien vers un article éloquent, paru en 2010 dans Telerama (oui, oui, comme quoi) : http://www.telerama.fr/monde/commen...


  • #963554
    le 12/09/2014 par bob
    Le scandale des éoliennes

    Sur l’éolien, je vous recommande chaudement de lire "Le sens du vent" d’Armand Michon aux éditions de l’encyclopédie des nuisances.


  • #963562
    le 12/09/2014 par oz
    Le scandale des éoliennes

    Une fois encore la perversion de l’homme est en cause, quel juste combat les énergies renouvelables ... Pour s’en mettre plein les fouilles. Au delà de la pollution visuelle et sonore, qui n’est pas rien à mon sens, la corruption des élus est évidemment à mettre au jour comme il faut mettre au jour les bénéfices colossaux pour les dirigeants et cadres des sociétés qui collectent le financement et ceux qui construisent ces monstres (les opérateurs), lorsqu’ils sont construits... Il faut s’interesser à la loi girardin industrielle du CGI (code général des impôts) et aux montages financiers pour voir la profondeur du problème au niveau financement. La cerise sur le gateau est posée par le fait que les performances ne sont pas au rendez-vous et sont compensées par les centrales à charbon ou au gaz, c’est la grande escroquerie du rock and eole ...


  • #963647
    le 12/09/2014 par LEPAGE
    Le scandale des éoliennes

    dans son entame, le sujet est posé ; la France est excédentaire !
    ensuite regardons nos gaspillages. de la folie pure et simple.
    cela fait près de trois semaines que nous n’avons pas de vent ; un article est paru dans O.F. traitant du rendement (pour une fois hors du politiquement correct) d’une éolienne (22%).
    le saccage des paysages est l’acceptation d’une forme de dénaturation, quant ,à la corruption, tout est dit. j’ai vérifié, ma facture comporte bien cette CSPE...


  • #963734
    le 12/09/2014 par Emmanuel
    Le scandale des éoliennes

    Je pense que 350 a 400 grammes d’hexolite pour une éolienne suffirait a la coucher...


  • #963828
    le 12/09/2014 par alex
    Le scandale des éoliennes

    Bon les éoliennes c’est pas ce qui existe de plus beau dans le paysage certes. ..toutefois bien placées (et pas à côté d’une église. ..) on arrive a trouver des solutions d’implantation.
    Pour la rentabilité, en comparaison avec le nucléaire, vous oubliez de prendre en compte le risque (petit rappel:Tchernobyl et Fukushima...sans parler des centrales americaines que personnes ne parlent jamais. ..).
    Vidéo de M. Jean-Pierre Petit sur Méta tv pourra facilement vous résumé la chose, notamment au vu de la vétusté des installations. ..

    Les meilleures solutions ne sont pas uniques...à mon avis il faut mélanger les technologies selon les besoins par région et selon les ressources naturelles exploitables.. (vent, barrage de marée ou de montagne, géothermie, solaire etc...)

     

    • #964350
      le 13/09/2014 par P
      Le scandale des éoliennes

      Fût un temps, nous avions des moulins et personne n’en faisait un foin.

      Tout dépend uniquement de l’implantation et de l’exploitation. Comme d’habitude. J’ai des éoliennes à même pas 2 kms de chez moi et je ne les entends pas. Un ami habite aux pieds d’une éolienne et ne l’entends pas non plus.

      Par contre, il y a des lieux à éviter, ne serait-ce que pour la pollution visuelle.


    • #965217
      le 13/09/2014 par Jojo l’Afreux
      Le scandale des éoliennes

      Sans minimiser la nuisance sonore et visuelle pour les voisins ni maximiser le surcout pour l’ensemble de la communauté française, l’éolien est d’un point de vue purement raisonnable et raisonné, bel et bien la pire technologie de production électrique à l’heure actuelle. Le reportage l’explique très bien : derrière l’éolien il faut avoir une capacité de production hautement modulable pour prendre la relève que l’éolien ne marche pas (ce qui arrive régulièrement et qui est totalement imprévisible).
      En électricité pour jugé de la fiabilité d’une source de production électrique vous avez 3 facteurs :
      - la capacité (quantité d’énergie productible) à mettre éventuellement en rapport avec la surface au sol perdu pour d’autre utilisation
      - la modulation (possibilité d’augmenter ou diminuer la production à la demande)
      - la stabilité (possibilité de prévoir la quantité d’énergie produite)
      Après il faut voir les conséquences néfastes inévitables entrainé par un choix de production électrique, toutes les sources de production en ont.
      L’éolien c’est : faible capacité ; pas de modulation ; aucune stabilité ce qui en fait la source la plus pourri incontestablement.
      L’hydrolien on a : faible capacité ; pas de modulation ; faible stabilité (ce qui en fait déjà une meilleure source, avec ses inconvénients aussi, comme on le voit dans le reportage, ça diminue les ressources halieutique) Le solaire et le photovoltaïque offre la même fiabilité que l’hydrolien mais c’est très gourmand en terre agricole à large échelle.
      Le thermique a une grosse capacité, une haute modulation, une excellente stabilité mais c’est très polluant.
      Le nucléaire a une très grosse capacité, une modulation moyenne, une excellente stabilité mais c’est risqué et sans solution pour les déchets.
      L’hydrolique a une capacité variable en fonction du site, une excellente modulation, une excellente stabilité, ça reste la source la plus idéale mais ça modifie la topographie du territoire et les possibilité d’implantation son limité.
      Le mix énergétique Français été basé sur un équilibre entre nucléaire et hydrolique pour affronter les pics avec quelques centrales à gaz en appoint en cas d’augmentation durable de la consommation. Les éoliennes à la con nous forcent à augmenter la consommation de gaz avec les conséquence géopolitique que ça implique. Vous avez entendu une seul vert Européen dénoncer ce qui se passe en Syrie ?


  • #963882
    le 12/09/2014 par LeParia
    Le scandale des éoliennes

    Les éoliennes sous marine, au niveau des courants marins, (l’eau circule toujours).
    Des éoliennes dans les grattes ciel qui utiliseraient la différence de pression entre le haut et le bas de la tour (la différence de pression est toujours là).
    Dans les tunnels, on pourrait y placer des turbines.
    Centrales géothermiques...
    Il y a plein d’alternatives. Aucune n’est parfaite.


  • #963946
    le 12/09/2014 par Borée
    Le scandale des éoliennes

    Une éolienne coute un million d’euros et dans quelques années quand elles seront interdites pour non rentabilité, comme aux USA, elles seront vendues... au poids !


  • #964007
    le 12/09/2014 par Sergent O’Quenelle
    Le scandale des éoliennes

    Quand on sait que la France a tout misé sur le nucléaire en témoigne ce reportage : http://www.youtube.com/watch?v=EMEy... . On peut se dire qu’il n’y aura jamais de changement digne de ce nom d’ici que tout les gisements d’uranium de la terre se soit épuisé. Un autre documentaire très intéressant sur les rejets radioactifs et qui fait réfléchir sur l’impacte des usines nucléaires : http://www.youtube.com/watch?v=MkFM... . En parallèle, quand le lobby de l’armement s’en mêle, c’est le jackpot : http://www.youtube.com/watch?v=ShvU... . Bon visionnage.


  • #964012
    le 12/09/2014 par Mich
    Le scandale des éoliennes

    Il est assez dérangeant de voir beaucoup crier amen dès qu’un article est posté ici, sans une once de critique...
    Je ne ferai pas la comparaison avec les autres énergies non renouvelables, d’autres l’ont déjà fait, mais prendre le problème différemment.

    La réalité est que les maux de nos sociétés actuelles viennent du fait que les individus dépendent entièrement de structures gouvernantes qui les dépassent, et qui choisissent à notre place notre propre destin. Cette dépendance vient en premier lieu pour les besoin en nourriture, bien entendu essentielle pour n’importe quel être vivant. Mais cela passe aussi par les besoins énergétique. Donc en toute logique pour ne plus avoir ces maux, il n’y a qu’un mot à retenir : indépendance. indépendance face à toute structure de gouvernance non assimilable individuellement.

    Quel est le moyen le plus simple d’avoir de l’indépendance énergétique ? C’est d’utiliser les énergies renouvelables. Deux en sortent du lot : l’énergie solaire et l’éolienne.
    Malheureusement, l’énergie solaire, et personne ne l’a encore dit, ne permet pas une indépendance complète, car la technologie le permettant emploie des moyens non humain. Il est impossible de fabriquer soi-même des panneaux solaires avec des techniques simples ne serait-ce que pour la purification nécessaire du silicium. De plus, cela nécessite des superficies assez importantes d’exploitation, de l’entretien et un renouvellement des panneaux tous les 15 ans en moyenne. Beaucoup on flairé la manne et font louer les panneaux... avec des pigeons au bout : pognon garanti.

    En revanche, l’éolienne elle permet une exploitation à plus petite échelle sans avoir un entretien fastidieux. Il y a de plus plein de plans de fabrication trouvable sur le net. Quelques batterie de sockage, un inverter/redresseur de courant en 220v, quelques techniques d’economie d’énergie et le toour est largement joué. Les véreux ont aussi flairer la manne, et comme pour bien cacher que l’éolienne est la solution idéale d’indépendance, on multiplie les reportages de ce style pour dénigrer les éoliennes. Imparable.

     

    • #966064
      le 15/09/2014 par Jojo l’Afreux
      Le scandale des éoliennes

      Oui mais sans vouloir être vexant vous n’y connaissez visiblement pas grand chose... votre commentaire donne une impression terrible d’innocence.
      Déjà il existe 2 technologies basés sur le solaire, une complexe le photovoltaïque qui converti le thermique directement en électrique, l’autre plus simple le solaire thermique qui est basé sur un circuit plus classique thermique/cinétique via un fluide caloporteur qui chauffe de l’eau et fait tourner des turbines.
      Indépendance énergétique le fameux mythe. Vous pouvez construire une éolienne artisanale avec quelques compétence rudimentaire en métallurgie mais quid de la fabrication et de l’entretient des pièces complexes comme la génératrice, l’alternateur et, vous mettez le doigt sur un truc, la batterie indispensable pour avoir un courant stable avec une technologie intermittente mais malheureusement une pièce périssable qui vous durera bien moins de 15 ans. Vous savez fabriquez ça vous ? Extraire les matériaux nécessaire qui pour la plupart sont peu présent dans notre sous-sol. Pierro San Giorgio a été plus malin, il s’est acheté une propriété près d’une rivière pour utiliser une turbine à eau qui fonctionne à production constante et qui nécessite juste une mise à la terre pour les excédents et un minimum de connaissance du fonctionnement de la machine pour l’entretient... il tiendra tranquillement le temps que dureront ses câbles électriques qui ont malheureusement une durée de vie inférieure à la sienne et à celle des ses enfants.


    • #966650
      le 15/09/2014 par Mich
      Le scandale des éoliennes

      Vous ne savez visiblement pas à qui vous avez affaire, l’opprobre ou l’insulte est trop aisé.

      C’est quand même pénible d’avoir systématiquement quelqu’un va qui vous prendre de haut, qui ne se rend même pas compte de son arrogance débile on se croirait exactement dans les lieux que dénigre pourtant la dissidence. Comme quoi, qu’on choisisse un camp ou un autre, il y a des choses qui ne changent jamais che lnhomme. Enfin bref, passons.

      D’une, le mythe de l’indépendance est entretenu par ceux qui la combattent, et qui veulent nous soumettre au Nouvel Ordre Mondial. Car comment on faisait avant ? L’homme n’a pas été toujours dépendant d’une organisation ou autre.

      De deux, je demande à voir tout le matériel nécessaire pour exploiter l’énergie solaire thermique, car si vous voulez faire tourner une turbine électrique, je vous souhaite bon courage. Après, évidemment, cette énergie peut être utilisé directement pour avoir de l’eau chaude, sans perte d’énergie puisqu’il n’y a pas de transformation d’énergie en une autre. Ainsi, cela permet de réduire la nécessité en électricité, ce que j’ai dit implicitement par ’quelques techniques d’économie d’énergie’.

      De trois, un alternateur ce n’est pas ce qui manque dans une casse ! J’ai parlé d’alternateur, mais un alternateur est un générateur électrique exactement comme une dynamo. Or rien de plus simple qu’une dynamo : un rotor fait d’aimant, un stator, et c’est tout. Évidemment qu’une simple dynamo est peu efficace, mais cela permet de comprendre comment tout cela fonctionne, et par la suite de perfectionner le tout parce qu’on a appris ! La clé de l’indépendance est la débrouillardise.

      De quatre, une éolienne bien construite, de type verticale j’insiste, demande peu d’entretien car elle subit beaucoup moins de contrainte qu’une horizontale. De plus, elles sont plus simple à construire, elle ne nécessite pas de réaliser des pales au dessin complexe. Elles sont en outre plus efficace car demandant moins d’énergie (moins de vent) pour tourner. Pas besoin non plus que le mat tourne pour s’orienter face au vent puisqu’elle le capte dans toutes les directions.
      Quand aux turbines hydroélectriques, bon courage, car en plus d’avoir en propriété une maison au bord de cours d’eau à bon débit, la loi sur l’eau restreint fortement. Bref, l’éolienne reste encore la meilleure alternative car l’ai est gratuit, pour le moment.


  • #964204
    le 12/09/2014 par Laurent Franssen
    Le scandale des éoliennes

    5.35
    Moi je prends,
    Est ce que svp on pourrait me donner une grosse somme d’argent, m’offrir un emploi que je considére peinard ( jardinnage , nettoyage , surveillance de ma maison + eoliene )
    Et gratuitement localiser juste a coté de moi un source d’énergie relativmenet longue durée et respectueuse.


  • #964283
    le 12/09/2014 par L’Australien
    Le scandale des éoliennes

    Il n’y aura pas d’éoliennes en Corse...comme il n’y aura pas de portiques en Bretagne, suffit juste d’adapter "le discours" à ceux qui ne veulent rien entendre ...si vous voyez ce que je veux dire....


  • #964526
    le 13/09/2014 par kuota
    Le scandale des éoliennes

    Documentaire à charge, il manque les réponses des partis adverses, ce qui rend le documentaire pas très sérieux.
    Par exemple, il est faux de dire que l’Allemagne consomme plus de charbon depuis qu’elle développe l’Eolien. C’est surtout depuis qu’elle à décider de fermer des centrales nucléaires, mais aussi parce qu’elle veut s’affranchir un peu du gaz... elle utilise donc ces réserves de charbon...
    Il en est de même pour le bruit, le montage audio amplifie le bruit, car du sol, si vous trouvez à coté d’une éolienne, vous n’entendez pas grand chose. Par exemple, en passant en vélo à coté, votre oreille ne parvient pas à détecter le bruit des éoliennes. Le bruit n’est pas une nuisance, bien moins que les voitures par exemples...

    Ensuite, il est vrai qu’il y a de gros problème, car ces parc privés devrait permettre au résidant locaux d’en tirer les bénéfices. L’éolienne présenté devant une cathédrale est aussi une abération, cela n’aurait jamais du se produire, mais ce n’est pas du tout un cas général.


  • #964769
    le 13/09/2014 par untype
    Le scandale des éoliennes

    Ce qu’ils oublient dans cette vidéo c’est qu’on n’a pas vraiment le choix. Ce n’est pas une question d’écologie ou de pollution. C’est tout simplement que dans les années à venir il faudra produire beaucoup plus d’électricité sans pétrole et sans charbon. Car ces deux ressources seront épuisées, il faudra donc produire de l’électricité sans, mais en plus produire plus d’électricité pour les remplacer dans les domaines où ces deux ressources sont directement utilisées. Personnellement je n’ai rien contre le progrès technologique et je suis même plutôt pour. Il est hors de question de vivre sans électricité. Produire moins, consommer moins ok. En tout cas de manière plus raisonnée. Mais pas non plus revenir à vivre sans électricité, sans transports motorisées etc...

    Une éolienne toute seule ça sert à rien. En revanche je n’ai rien contre des champs d’éoliennes bien situé (en plein vent). Mais les éoliennes on est d’accord c’est pas ce qu’il y a de mieux. On peut effectivement faire attention aux paysages, mais franchement c’est pas la priorité. En revanche critiquée les hélices sous marines c’est n’importe quoi, c’est une excellente solution. Ok ça créera des problèmes qu’il faudra gérer, mais on n’a pas le choix.

     

    • #967562
      le 16/09/2014 par Asphodèle
      Le scandale des éoliennes

      Mon message n’a pas été édité...Je ne vois pas pourquoi.
      Je disais donc que si, nous avons le choix ! L’énergie Libre de NIcholas TESLA !
      L’énergie du cosmos, gratuite et illimitée ! Mais évidemment les brevets de ce génie qu’était
      Tesla sont devenus introuvables et pourtant cette énergie non polluante et illimitée, très facilement accessible est la solution à tous nos problèmes de pollution !
      je suis étonnée que l’on en parle pas ici.


  • #964967
    le 13/09/2014 par Nicolas Tesla
    Le scandale des éoliennes

    L’Éolien industriel est une connerie, il aurait mieux valu (quitte a subventionner) l’éolien résidentiel, ou chacun place une éolienne discrète comme les éoliennes verticales de 1 a 3 Kw avec réinjection réseau.


  • #965142
    le 13/09/2014 par MagnaVeritas
    Le scandale des éoliennes

    J’ai pas le temps de regarder ce reportage maintenant mais je sais en tout cas une chose : l’éolien est tout à fait inefficace. Comme d’habitude, les verts, c’est-à-dire les pseudo-écologistes de la dérision, sont beaucoup trop loin du Réel pour y comprendre quoi que ce soit.
    J’ai la solution au "remplacement" de l’énergie nucléaire et c’est sûrement pas l’éolien (ni le photovoltaïque d’ailleurs), sauf cas exceptionnels.


  • #965197
    le 13/09/2014 par STEF de MARS
    Le scandale des éoliennes

    Autant en rapporte le vent...


  • #965854
    le 14/09/2014 par kasiar
    Le scandale des éoliennes

    J’ai été récemment vers le Sud de l’Espagne et près de la Bretagne. C’est fou ce qu’ils mettent de ces saloperies. En plus c’est tellement laid, ça gâche le paysage :/


  • #966132
    le 15/09/2014 par chaton
    Le scandale des éoliennes

    Et la réduction de la consommation d’énergie vous connaissez ?

    L’abandon progressif de la société de l’avoir pour la communauté de l’être ( Francis Cousin / Karl Marx ) ?

    L’objection de croissance ( Paul Ariès ), la décroissance programmée ( Serge Latouche ), la sobriété heureuse ( Pierre Rabhi ) ? Ces concepts qui convergent tous vers le même objectif, logique, transcendant, inévitable, indiscutable, divin ?

    Les éoliennes, dans un futur pacifié, pourquoi pas, à très petite dose. Aujourd’hui, c’est une double saloperie. Pollution visuelle d’une part, donc pollution existentielle. Mais aussi un alibi de plus pour ne pas remettre en question le dogme de la crôôaassance, de la domination et de l’avidité.

    Admettons que demain matin nous perçions le secret du mouvement perpetuel, ou du solaire à volonté sans pollution collatérale... imaginez le progrès : être en mesure de fabriquer 3 avions de combat pour le coût énergétique d’une twingo. S’envoyer tous en l’air, définitivement, face au dieu Soleil.

    Commençons par nous confectionner des éoliennes miniatures, histoire de ventiler nos cerveaux passablement engourdis.

     

    • #967259
      le 16/09/2014 par metajuss
      Le scandale des éoliennes

      Et votre cerveau sait ce qu’il en coûte de produire de l’énergie pour faire fonctionner votre frigo ?
      Vous préférez le nucléaire ou les centrales thermiques à charbon ?
      Les sources d’énergies renouvelables ne sont pas incompatibles avec des économies d’énergie, même Paul Ariès le sait.
      La vrai pollution, c’est la fumée de l’ignorance volontaire qui vous submerge.


  • #966967
    le 15/09/2014 par Ray
    Le scandale des éoliennes

    Je ne suis pas convaincu par ce reportage à charge qui fait de l’éolienne une arnaque politique, une entreprise mafieuse et une calamité environnementale. Il reste certes beaucoup de problèmes à résoudre pour l’industrie des énergies renouvelables mais ne rien faire du tout ne me semble pas être une position responsable. J’y vois plus un challenge de taille pour nos chercheurs plutôt qu’un fléau.


  • #967326
    le 16/09/2014 par antonio
    Le scandale des éoliennes

    je voudrais simplement dire, que l’image de la cathédrale de Coutances avec l’éolienne derrière est complètement fausse, j’habite Coutances depuis toujours, il y a des éoliennes, mais pas du tout à cet endroit, cette image est trafiquée, c’est honteux.voilà

     

    • #967550
      le 16/09/2014 par Asphodèle
      Le scandale des éoliennes

      J’habite à 30 km de Coutances du côté de Granville, il faut que j’aille voir cela !


  • #970428
    le 18/09/2014 par affreux jojo
    Le scandale des éoliennes

    Ceux qui ne veulent plus de nucléaire (très bien), pas de charbon, fioul ou gaz (très bien), et pas d’énergies renouvelables non plus (... ?!!??), devraient savoir que même avec des économies d’énergies incontournables, il y a aura toujours besoin d’une production d’électricité. Idéalement issue de plusieurs sources (solaire, éolien, géothermie, biomasse, houlomotrice, hydraulique, etc...) pour assurer un mixte cohérent et relocaliser notre activité énergétique. Que l’on veuille ou non, nous avons besoin d’énergie même pour un mode de vie décroissant, faisons en sorte que celle-ci soit le plus propre possible, il n’existera pas de solution satisfaisante à tout point de vue et l’esthétique reste une notion subjective. Malheureusement, ceux qui croient au mouvement perpétuel ou au moteur à eau ont quelques cours de physique à réviser.
    Nous ne pourrons pas tous habiter dans le Larzac avec 1000 m² de terrain pour assurer nos besoins alimentaires et une éolienne de toit pour alimenter nos équipements électroménagers de base.
    Il faudrait grandir un peu et arrêter de parler comme des ingénieurs que vous n’êtes pas à priori quand je lis certains commentaires.
    Vous trouverez toujours des hommes pour corrompre le système, et utiliser l’éolien pour le pervertir est un comportement qui peut exister mais en faire une généralité c’est bon pour les discours de comptoirs.
    Sachez que notre indépendance énergétique et la fin des conflits mondiaux liés aux énergies fossiles passeront forcément en partie par les énergies renouvelables grâce également aux investissements citoyens, des exemples existent déjà de gens qui prennent leur avenir en main et ont cessé de gueuler derrière leur clavier même à Gaza où des panneaux solaires ont été installés sur un hôpital !!! C’est aussi une forme de lutte qui serait impossible avec les systèmes de productions centralisés.
    A nous de nous réapproprier ces questions et évitons de critiquer bêtement dans tous les sens sans discernement. Les choses n’avanceront pas sans notre engagement personnel, à notre échelle comme le colibri de Pierre Rabhi, sinon, vous croupirez derrière vos idées reçues en cautionnant votre soumission au système des lobbies que vous dénoncez.


  • #972746
    le 20/09/2014 par igor
    Le scandale des éoliennes

    Je trouve la photo un peu trop à charge, on connait tres bien les lois drastiques en ce qui concerne la préservation du patrimoine, et de la beauté des paysages et puis je sais pas si vous avez admiré une centrale nucléaire avec ses heutes tensions qui part dans tout les sens c’est pas jojo.


  • #990482
    le 06/10/2014 par michel scotto
    Le scandale des éoliennes

    On constate avec les éoliennes comme avec tous les autres problèmes de société, que notre organisation politico économique fait tout naturellement basculer les projets souvent au départ intelligents vers une logique qui dit en gros : pour le faire il faut y trouver une rentabilité économique. On perd alors l’objectif qui semblait être l’intérêt général pour une vision comptable qui ne profite à personne.
    Essayez cet angle de vue sur tous ce qui vous tient à cœur et vous verrez le dévoiement économique. Ainsi, une école n’est pas rentable mais elle est évidemment utile à l’humanité. Alors, pour la construire on propose à un groupe de gens qui savent faire de s’en occuper... Leurs objectifs personnels (avec l’accord des élus) étant de gagner de l’argent (et c’est normal). La tendance est de grossir le devis, n’est-ce pas ?
    Ce problème de l’énergie a une solution évidente que tout ouvrier, paysan ou ingénieur (les gens habitués à être efficace) connait au quotidien.
    Si j’ai besoin d’une petite quantité, je cherche local et pour la grosse quantité ou le truc pas disponible ici, je cherche plus loin. Dans tous les cas, je suis raisonnable dans mes besoins, je ne gaspille pas !
    Pour l’énergie, c’est pareil.
    La solution éolienne (entre autres) doit être maîtrisée. Ces immenses machines me donnent un sentiment extrêmement désagréable comme un carrefour d’autoroute vu de ma petite colline près du village...
    On disait "small is beautifull" et j’aimais ça.

    michel


Afficher les commentaires suivants