Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

2016 : Youssef Hindi annonce la révolte de la population française

Le 24 septembre 2016, Youssef Hindi était en conférence à Nice pour présenter son dernier ouvrage Les Mythes fondateurs du Choc des civilisations. Lors de la séance de questions/réponses, il a annoncé une révolte de la majorité de la population française, accompagnée d’éventuelles provocations du pouvoir afin de faire dévier cette révolte en guerre ethnique. En outre, il a annoncé une décomposition du système politique qui mènerait à un inéluctable effondrement du régime.

 

 

Retrouvez Youssef Hindi en conférence le 9 décembre 2018 à Nice :

Retrouvez Youssef Hindi chez Kontre Kulture :

Youssef Hindi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Encore une fois, un des membres de l’équipe d’Alain Soral a vu juste et a tapé dans le mille plusieurs années à l’avance ….. Bonne continuation !!!


  • Youssef Hindi et Alain Soral avaient prédit ce qui allait arriver...Mais moi les questions que je me pose c’est : l’oligarchie va t-elle laisser la France reprendre sa liberté aussi facilement ? Et qui pour remplacer Macron ? Car je remarque que ce mouvement qui était à ces débuts patriote, est en train d’être repris par les gauchistes du style l’apparachik Mélancon, le bobo Besancenot etc etc... Donc ne va t’on pas avoir encore pire que Macron ....

     

    • La question n’est pas de savoir comment virer ton prof principal qui te casse les couilles, mais plutôt comment faire de même avec le directeur et tout ses conseillers. Mettre les parents d’élèves en capacité de pondre le règlement intérieur et un programme scolaire décent en adéquation avec la morale « normale » de ton pays. Avant ça il faudra bien-sûr réussir à identifier le vrai pouvoir et ses réseaux...

      Ps : Oui, la normalité existe Messieurs les Présidents, un peu de bon sens et on y voit clair.

      Ps2 : Il ne faut pas violer.


    • t’inquiètes, tout cela ne fera qu’accélérer les choses. le système est plié depuis longtemps, il ne fonctionne plus, c’est comme un vélo, tant qu’il roule çà va mais maintenant son énergie cinétique se fait rattraper par son moment d’inertie.

      Nous on ne fait que donner des coup de pieds à la machine pour qu’elle perde l’équilibre plus vite, mais même sans çà ses jours sont comptés. et sans la machine, le pouvoir de nuisance d’un Mélenchon ou d’une MLP c’est peau de zob


    • « Mais moi les questions que je me pose c’est : l’oligarchie va t-elle laisser la France reprendre sa liberté aussi facilement ? »
      Facile : Non ! :-)
      « Car je remarque que ce mouvement qui était à ces débuts patriote, est en train d’être repris par les gauchistes du style l’apparachik Mélancon, le bobo Besancenot etc etc... Donc ne va t’on pas avoir encore pire que Macron .... »
      Ne vous en faites pas ! Dans la mesure où il y a une majorité de gens qui rejettent viscéralement les partis politiques actuels (de même que les syndicats) et toute tentative d’entrisme ou de récupération de leur part (ce qu’ils savent fort bien d’ailleurs et raison pour laquelle ils marchent sur des œufs), la « chance » que ce ce que vous craignez advienne est selon moi quasi nulle. Le discrédit est général.


    • IDEM ...est ce que les gilets jaunes ne font pas partie de leur projet, une étape dans la déstructuration de la France mettre le chaos .ils ne lâcheront pas si facilement ils veulent nos saigner à blanc .si le peuple doit couper des têtes comme en 1789 qu’ils coupent les bonnes des manipulateurs qui envoient certains hommes politiques au tapin


    • #2095325

      Les Gilets Jaunes, consciemment ou pas, sont la manifestation de la "ligne E&R", exprimée dans l’excellent slogan : "gauche du travail, droite des valeurs".
      "Fachos" et "gauchos" sont les survivants d’un monde en train de mourir : celui de la polarisation politique républicaine chargée de neutraliser toute contestation populaire. Peu importe ce que disent ou font les partis républicains. L’important est que les Gilets Jaunes n’arborent pas d’autres signes que leur gilet jaune, mais discutent entre eux.
      Il faut aller sur les rond-points, les péages, car nous sommes les seuls à avoir déjà théorisé ce qui advient en ce moment. Contrairement à la FI et au RN, nous n’avons pas besoin de récupérer le mouvement vers nos thèses mais seulement de pousser la réflexion en articulant les concepts entre eux. "Fachos" et "gauchos" ont tous leur place dans ce mouvement qui est celui du peuple. Or nous (E&R) sommes idéologiquement les plus à même de faire ce travail de synthèse.
      Jean-Luc et Marine n’y pourront rien. Qu’ils dégagent avec Manu !


    • « Mais moi les questions que je me pose c’est : l’oligarchie va t-elle laisser la France reprendre sa liberté aussi facilement ? »
      Facile : Non ! :-)
      « Car je remarque que ce mouvement qui était à ces débuts patriote, est en train d’être repris par les gauchistes du style l’apparachik Mélancon, le bobo Besancenot etc etc... Donc ne va t’on pas avoir encore pire que Macron .... »
      Ne vous en faites pas ! Dans la mesure où il y a une majorité de gens qui rejettent viscéralement les partis politiques actuels (de même que les syndicats) et toute tentative d’entrisme ou de récupération de leur part (ce qu’ils savent fort bien d’ailleurs et raison pour laquelle ils marchent sur des œufs), la « chance » que ce ce que vous craignez advienne est selon moi quasi nulle. Le discrédit est général.
      P.S : Le possible prochain étage de la fusée en forme de gode vaseliné, l’enculerie royale, pourrait être le suivant : Macron, croyant que cela suffira à le sauver, dégage son premier ministre et propose le poste à Mélenchon qui la main sur le cœur l’accepte. Et là on ne pourra que compter le nombre de contents parmi les cocus (les mêmes grosso modo qui considèrent comme une bonne nouvelle cette grosse quenelle qu’est le rétablissement de l’ISF).


  • Youssef Hindi, la classe. Il est évident que les français sont un peuple profondément égalitaire et que de ce fait, d’une manière ou d’une autre, une telle situation et le fossé qu’elle illustre et symbolise ne peut durer. Nous ne sommes pas des américains, merde, quand même !

     

    • #2095858

      Vous êtes une synthèse.

      L’égalité ce n’est pas l’égalité sociale qui est une injustice contre laquelle tout humain a toujours combattu, Français ou pas.

      L’égalité c’est un double rapport égal à 1 qui veut que chacun n’ait que les droits de ses obligations assumées et tout individu assumant les mêmes obligations que son voisin en ait les mêmes droits.

      Par exemple, tout citoyen qui a travaillé une année pleine a droit à ses congés pleins.

      L’égalité n’est pas une vertu sociale car du point de vue social c’est une odieuse injustice
      C’est un principe juridique sans lequel le tissus social se délite : nous devons pour former société avoir l’assurance que toute obligation est récompensée par un droit et toute faute commise punie par une peine.

      Çà s’appelle l’égalité devant la Loi.

      Si interrogeant A.S. vous lui demandez quelle faute il a commise pour sa peine et qu’ il vous répond "aucune", vous aurez que vous êtes en dictature

      Quand quelqu’un viendra vous réclamer un droit, demandez lui l’obligation qu’il a assumée pour le mériter et s’il reste coi, vous saurez que nous sommes dans un totalitarisme.


    • Quand vous aurez fini de répondre à des commentaires imaginaires, vous ferez signe. En attendant, efforcez-vous plutôt de comprendre ce que les gens disent, ça vous évitera de raconter tout et n’importe quoi. Ça part vraiment dans tous les sens et c’est à peine compréhensible. Demandez des éclaircissements au lieu de surinterprèter n’importe quoi au gré de votre imagination, comme vous le faites ici entre autre en supputant une vision absurde de l’égalité qui n’est pas la mienne et que je n’ai nullement exprimée comme telle. De synthèse vous en faites donc une belle, en plus d’être un drôle de paroissien.


    • Et juste une chose : quand les gens vous disent que les français sont un peuple profondément attaché à l’idée d’égalité, cela ne doit pas être interprété au ras des pâquerettes comme signifiant une égalité de fait stricto sensu, ce qui serait en effet d’une telle absurdité que l’on peut s’étonner que quiconque puisse l’interpréter comme cela, mais bien comme le fait de tolérer difficilement de trop grandes inégalités et disparités, et principalement de revenus (le terme de « fossé » aurait pu vous mettre sur la voie si vous lisiez et réfléchissiez plus calmement et sérieusement) ; ce qui n’empêche donc pas de reconnaître par ailleurs des différences dues au mérite, au travail, aux compétences, etc, toutes choses qui justifient et légitiment des différences de ressources. Ne pas comprendre que c’était le sens du message initial et qu’il faille du coup l’expliquer est tout de même assez affligeant. Je ne vous dis donc pas merci :-)


  • Le problème de la France aujourd’hui ce n’est pas la crise économique mais ce climat généralisé d’insécurité accentué par la crise économique et l’invasion migratoire.
    Même au Faubourg saint-honoré vous pouvez vous faire planter du jamais vu dans ce pays. Tout le monde peut mourir surtout pour ses idées.
    Rendez nous notre démocratie, rendez nous la France. Pas celle de l’intégration mais celle de lumières. Les masses ont peur.

     

  • Vous croyez vraiment à la suppression des taxes ?
    J’y crois pas une seconde le manque à gagner est trop important pour l’état
    .

     

    • En tout cas, quand Edouard Philippe l’a déclaré à l’assemblée, la tête de mort qu’ont tirée les députés.
      C’est comme s’il leur avait dit : " pas d’augmentation de salaire pour vous mes cocos pour 2019".
      Nos grassouillets députés à la bedaine bien pleine.


  • #2095335

    C’est triste un contresens pareil :

    - 1/ Dans ses luttes intérieures du V siècle au XXI siècle la France n’a pas eu besoin de s’inscrire dans des luttes ethniques car elle a toujours été ethniquement homogène pour n’avoir jamais été une terre d’immigration, sinon sur le dernier siècle et seulement avec des populations ethniquement et culturellement identiques ou voisines à elle.

    - 2/ Dans ses luttes frontalières, au contraire, ses luttes les plus durables et les plus féroces ont été des luttes ethnico civilisationnelles, invasions maures jusqu’au VIII siècle, invasions vikings du IX siècle, hongroise du X siècle, etc. Ses autres luttes sont des luttes de famille, "entre cousins", allant de Bouvines à la guerre de Cent ans, et encore pour les guerres de 1870 ou de 14-18, certes meurtrières et implacables, mais où la question ethnique et/ou civilisationnelle ne se posait évidemment pas : c’étaient des guerres civiles sur les frontières.

    - 3/ De même concernant les guerres de classe, autrement nommées révolutions ou lutte des classes, vous observerez qu’elles sont le corolaire non de la nationalité ou de la géographie, mais du libéralisme. Qu’elles sont nées avec lui, soit après 1789, et au rythme du libéralisme, 1830, 1848, 1870 : c’est l’absence de réglementation sociale qui fait la lutte des classes parce qu’elle livre le petit et le démuni pieds et poings liés au fort et au puissant.(le libéralisme n’est pas une doctrine économique c’est une barbarie).

    - 4/ Ca ne veut pas dire qu’avant le libéralisme il n’y avait pas de classe, car c’est la technologie qui dicte la classe (ce que Marx a décrit sans le faire exprès, il était comme M Jourdain, il faisait de la prose sans le savoir). Et la technologie existe depuis Cro magnon, et donc l’organisation sociale est la conséquence de notre environnement technologique.Ainsi, contrairement à une idée (républicaine) reçue, les classes d’avant 89 n’étaient pas en conflit parce que l’appétit des plus puissants y était bridé et les classes toutes réglementées. A l’époque la Loi du pauvre, c’était LA civilisation.

    (Sigault a écrit de très belles pages sur la question, très bien publiées chez KK qui a besoin de votre soutien ( je fais ce que je peux)).

    Voilà donc mon petit billet d’humeur iconoclaste : le préjugé est la mort de la pensée et la paresse intellectuelle son écrin.

     

    • Là où vous voyez un « contresens », il n’y a peut-être que votre incompréhension. D’ailleurs, vous ne vous appuyez sur aucun des propos de l’intéressé et ne faites que dérouler vos propres raisonnements. Pourquoi pas, mais ce n’est pas la même chose ! Ce qui est donc « triste », c’est que vous n’ayez possiblement rien pané. Vous réfléchissez en termes de « ou exclusif » en réaction à un raisonnement qui hiérarchise les déterminants par ordre d’importance sans nier pour autant les lignes de fracture que vous évoquez. Il faut écouter avec un minimum d’attention pour ne pas extrapoler. J’ajoute que si Youssef Hindi avait tort, cela fait bien longtemps que ça aurait pété en France. Je passerai sur votre point 4, notamment le début proprement surréaliste, histoire de ne pas alourdir le dossier. Je vous concède par contre que c’est bien iconoclaste, en ajoutant pour vous paraphraser qu’il n’y a pas que la paresse qui constitue un obstacle à la pensée. La liste est longue.


    • #2095668

      Encore raté mon pauvre François !

      1/L’homogénéité, aussi bien ethnique que culturelle, est une notion relative qui doit être articulée avec son complémentaire : l’hétérogénéité. Ni l’une ni l’autre ne sont bonnes ou mauvaises en soi. Elles agissent simultanément en proportions diverses dans un déroulement spatio-temporel.
      La France, comme tous les pays, s’est constituée en homogénéisant de l’hétérogène (processus d’intégration).
      Même nos ancêtres les Gaulois n’étaient pas si homogènes que ça. Encore avant, au-delà de notre horizon historique, les prétendus Sapiens sont venus « hétérogénéiser » la souche néandertalienne (les Basques sont probablement les plus anciens occupants de l’Europe occidentale).
      Ton fantasme d’homogénéité perdue est une traduction obsidionale et morbide de ton désir de pureté spirituelle dans un monde « sali » par la modernité. Tu confonds tout dans une vision rassurante mais fausse. Comme tu dois souffrir, mon ami ! Je propose des consultations de réagencement psychique : c’est gratuit pour les adhérents E&R...

      2/Les Maures et les Vikings sont justement de bons exemples d’intégration passée ! Le nom Moreau est particulièrement présent dans le Poitou : devine pourquoi… La Normandie s’appelle Normandie : devine pourquoi… Au fait, connais-tu Ramatuelle ?

      Tu négliges le facteur temps dans ce processus d’intégration, tu ne vois que le résultat figé. Les choses sont dynamiques. Il semble qu’il y ait trop de "solidité" en toi pour te nourrir de cette "puissance".
      Ce n’est pas l’immigration qui est le phénomène nouveau et délétère, c’est l’immigration massive (beaucoup d’hommes en très peu de temps) et instrumentalisée à fin de destruction de la société française. Mais, fondamentalement, le peuple français n’est pas plus homogène ethniquement que le peuple camerounais. Même le peuple élu est plein de bougnoules, de nèg’ et de polacks !
      Dieu veut que "hétéros" régénère "homos" mais à dose homéopathique et sur un temps long. Satan imite son Seigneur mais en hâtant et massifiant le processus.
      C’est pourquoi immigrationnisme et identitarisme sont main gauche et main droite du diable.

      3/ et 4/ Là dessus : rien à dire, je suis d’accord avec toi. À bas les syndicats ! Vive les corporations ! À bas les classes ! Vive les castes ! À bas la république ! Vive le roi !
      Vive Dieu Saint Amour !


  • Ce n’est pas la révolte de la population française...C’est l’insurrection du prolétariat qui monte...
    Sans compréhension radicale de ce qu’est la lutte de classe, on va vers l’impasse pratique et le néant théorique...

     

    • #2095655

      C’est l’inverse : le mouvement des Gilets authentiquement contre revolutionnaire est le démenti vivant de la théorie de la lutte des classes.

      Il faut abandonner l’approche socialo marxiste qui nous mène à une impasse.

      En effet, si nous disons que 80% des Français soutiennent les gilets jaunes, c’est que 100 % des Français de souche soutiennent le mouvement, puisque la France allogène qui s’en désintéresse représente 12 000 000 d’habitants soit peu ou prou les 20 % restant..

      Expliquez nous comment 100 % pourrait être un quotient de lutte des classes ?


    • #2095772

      De nombreux gilets jaunes remettent également en cause l’immigration car ils veulent conserver leur pays, donc cela dépasse bien la lutte des classes.
      C’est le peuple de France qui est dans la rue, celui qu’on méprise et qu’on humilie depuis plus de 40 ans, celui à qui on a fait les poches au nom de la dette, de l’économie libérale, de la corruption et de l’immigration de remplacement. Il ne s’agit pas que d’un réveil économique, c’est aussi une prise de conscience qu’il est plus que temps de défendre et de reprendre notre pays et d’y chasser les parasites qui l’ont coulé, et ceci est d’autant plus valable à l’approche de la signature du pacte de Marrakech par l’autre vendu aux élites cosmopolites.
      Les français ont compris qu’on s’était bien foutu de leur gueule durant toutes ces dernières décennies, désormais, ils réclament justice.




    • En effet, si nous disons que 80% des Français soutiennent les gilets jaunes, c’est que 100 % des Français de souche soutiennent le mouvement, puisque la France allogène qui s’en désintéresse représente 12 000 000 d’habitants soit peu ou prou les 20 % restant..




      @François’Devignes,
      Le problème avec vous c’est que vous avez dit que la vérité n’avait pas d’importance en temps de guerre et qu’il fallait au contraire utiliser le plus possible la propagande et le mensonge. C’est triste pour une personne qui parle de spiritualité. Je crois au contraire que la vérité rend libre.

      L’utilisation de pourcentage (donnée « impunément » scientifique) pour parler de chose geneuresement quantifiées au pifomètre ou à la louche m’agace au plus haut point...

      Lorsqu’on évoque une population soutenant à 80% l’expression de la révolte du peuple à travers la mobilisation des gilets jaunes (plusieurs sondages vont dans ce sens) on comprends qu’il y a bien 20% de la population qui n’a que faire de la précarité économique de la majorité car ils bénéficient d’une situation économique qui fait que les augmentations de quelques centimes à la pompe à essence ou le fait qu’on doit constemment payer dès qu’onnsort de chez soi...ne les préoccupent pas du tout.

      Lorsque tout le monde fait donc une division par rapport au pouvoir d’achat, vous prétendez qu’il s’agit en réalité d’une division ethnique... Chose à laquelle vous ne croyez sûrement pas... mais l’opportunité est trop belle pour encore une fois pointer du doigt cette minorité non française de souche que vous estimez à 20%.

      L’immigration de masse amène certainement des problèmes, mais il est évident ici que vous la choisissez comme bouc émissaire... Et jusqu’a preuve du contraire (il faut s’attendre à tout avec vous) la pratique du bouc émissaire, c’est pas très catholique...

      Ps : j’attends toujours une citation d’un Pape permettant l’utilisation du mensonge... Et si vous êtes un adepte du mélange des genres faite le savoir...




    • De nombreux gilets jaunes remettent également en cause l’immigration car ils veulent conserver leur pays, donc cela dépasse bien la lutte des classes.




      Allons bon.... Mettent ils en question le métissage par exemple ?
      Non.... D’ailleurs ils n’ont pas plus parler du mariage gay et de l’adoption d’enfants d’hétérosexuels...

      Alors oui, il s’agit d’une lutte sociale de classe... concernant le travail, la retraite, le pouvoir d’achat... D’ailleurs le succès est justement car les revendications s’écartent des discours créant de la division, c’est bien pour ça que la majorité se déclarent apolitique !! Pourquoi à votre avis ?

      Alors non... il n’y a aucune opposition à l’immigration en tant que telle mais l’immigration de masse.. uniquement la mise en concurrence de travailleurs locaux dans la précarité menacés d’être mis en concurrence avec des nouveux arrivants dans un pays qui n’a ni les logements sociaux ni un marché du travail pouvant les accueillir. Ils sont tout autant contre le plombier polonais que le balayeur camerounais...

      L’avancée notable est justement le fait qu’ils le disent sans qu’ils puissent être suspecté d’être hostilent aux immigrés déjà présent sur notre territoire depuis des decenies et ayant souvent des enfants français.

      Le mouvement dans sa large et écrasante majorité a choisis de rejetter les divisions... au point de refuser les catégorisations d’extrême droite ou extrême gauche... Et même lorsque la majorité condamne les casseurs... a aucun moment ils parlent de militants politiques des extrêmes pour les dénoncer !... Clairement, ils refusent les divisons... Et justement ça créer la panique chez l’hyperclasse...

      Ps : lorsque un commerçant a suggéré à sa corporation d’arreter de payer les taxes en payant un euros symbolique et en déposant le reste sur une caisse des dépôts... Bercy a réagi illico presto... et deux heures plus tard voilà qu’ils sortaient un communiquer les menaçant de représailles pour défaut de payement, fraudes et bla-bla-bla. Comme quoi immobiliser les conducteurs ne dérange pas l’Elyssee tant que c’est les autres qui payent les conséquences !!! La TVA que récupère l’état voilà le nerf de la guerre en ce qui les concerne. Blocage des grands ports français... ET les gilets jaunes pourront se relayer et continuer de travailler et vaquer à leur obligations. Création d’implantations comme des ZADistes. Monsieur Tout-le-monde prendra une semaine de congé pour rejoindre le siège...


    • #2096090

      @Peter



      Le problème avec vous c’est que vous avez dit que la vérité n’avait pas d’importance en temps de guerre et qu’il fallait au contraire utiliser le plus possible la propagande et le mensonge. C’est triste pour une personne qui parle de spiritualité. Je crois au contraire que la vérité rend libre.



      Sortir une citation de son contexte sans même la nommer est le comble du mensonge, de la propagande et de la mauvaise foi.

      Au contraire, je suis pour la Vérité, et celle de l’esprit avant celle de la lettre.

      Ce que j’ai donc dit, je l’ai dit et ce n’est pas moi qui ment : la France unanime est derrière les gilets jaunes ce qui rend l’analyse marxiste caduque.

      Maintenant, si cela vous gêne qu’en creux je n’estime pas la France allogène française, ça ne dérange que vous car la France allogène elle même refuse de se revendiquer française.


    • « Sortir une citation de son contexte sans même la nommer est le comble du mensonge, de la propagande et de la mauvaise foi. »
      C’est sûr que ce n’est pas du tout votre genre d’interpréter à tort et à travers !
      « Au contraire, je suis pour la Vérité ». La vérité, rien que ça ! Christ ressuscité ! Robert, reviens !
      « Ce que j’ai donc dit, je l’ai dit et ce n’est pas moi qui ment : la France unanime est derrière les gilets jaunes ce qui rend l’analyse marxiste caduque »
      Ce qui vous fait dire que cela « rend l’analyse marxiste caduque » est peut-être dû au fait que vous n’en avez sans doute qu’une connaissance imparfaite voire fantasmatique, d’où l’anti-marxisme primaire mal compris. Personne n’a jamais dit, et Marx non plus qui était tout sauf un crétin, qu’il n’y avait pas d’intérêts croisés entre certaines classes. En l’occurrence, tout aussi bien les petits patrons que les artisans, ouvriers (etc) sont des classes productives qui partagent des intérêts fondamentaux en commun. Or cela recouvre numériquement énormément de monde. D’où la popularité de ce mouvement, qui va d’ailleurs sans doute pour partie bien au-delà des seules personnes les plus impactées en ce moment par la crise, cette dernière touchant logiquement par son aggravation de plus en plus de monde.


    • @Francois” Desvignes
      Votre esprit est formaté de façon à différencier les classes en population ethnico raciale(Zemour le fait mieux que vous), vous vous mettez vous même dans une impasse(comme lui). Explication, tous les français de souche n’ont pas forcément porter un gilet jaunes ; du moins il les soutiennent ou pas, mais ne se manifestent pas dans le mouvement par des actions, auxquelles on peut ou pas être d’accord.
      Connaissez vous un sondage ou une étude sérieuse attestant la non compassion avec la GJ des allogènes ?
      Je parles des allogènes matures, responsables, travailleurs etc...en aucun cas des racailles symétriques à une autre en perpétuelle visite d’aéroports pour leur pause café.
      Mes questions démontrent votre vacuité d’analyse et votre empressement à dénoncer des gens qui seraient les responsables de l’éloignement de leur lieu de travail car chassé par les allogènes, un argument très soutenu par des pseudo politiques dont la malhonnéteté transpire tout au long de leurs longues carrières, notamment Zemour considéré comme un politique, bien plus qu’un journaliste.
      Ce qui au final voudraient dire que les banlieues sont devenues un havre social économique dont les indigènes sont exclus, bizarre comme notion social, surtout contradictoire connaissant le taux d"un tas de merdier socialo économique, ou une flambée de délinquance vécus surtout par la majorité laborieuses des allogènes étouffés dans ces havres de merdier en tous genre, la banlieue..


    • https://www.egaliteetreconciliation...
      Voilà ce que je disais :




      @FrancoisDesvignes,
      Il y a un vrai problème à vouloir éveiller les gens à une réalité qui leur échappe dans une perspective de ré-informer tout en distillant des fausses informations ou des exagérations volontaires en pensant que la vérité vaut bien quelques mensonges..



      Ce à quoi vous avez répondus :




      @Peter
      Vous avez entièrement raison si nous sommes en paix.
      Et totalement tort si nous sommes en guerre, puisqu’en guerre, la vérité s’appelle propagande et la vérité vraie, défaitisme.



      En conséquence, je réitère..



      Le problème avec vous c’est que vous avez dit que la vérité n’avait pas d’importance en temps de guerre et qu’il fallait au contraire utiliser le plus possible la propagande et le mensonge.



      Encore une fois... il est souvent mis en avant que 80% de la population soutient les revendications des gilets jaunes... ET vous prétendez que ces sondages officiels révèlent que les 20% ne soutenant pas les revendications sont en faites les allogènes (François Desvignes Scoop toujours !).. Et non pas 20% de grands bourgeois déconnectés du réel.. comme la plupart des gens doivent le penser.

      Pour moi vous profitez de ce pourcentage symbolique 80% vs 20% pour tailler gratis un costard aux 20% d’allogènes.. vous êtes donc clairement un opportuniste chargeant les fautes sur les allogènes (la pratique talmudique du bouc émissaire).

      C’est la vérité (vraie) qui doit vous libérer !..

      Et vous mon pauvre vous dites que c’est l’usage du mensonge et de la propagande qui vous offrira la liberté... Quel égarement...


  • Le travail d’E&R est des plus salutaires en ces temps troubles pour l’oligarchie..


  • Ce que je comprend de Mr Hindi c’est que la guerre est inévitable et qu’elle sera composé de batailles sociale dans sa majoritée ms aussi ponctuées par des dérives raciales...qu’on est à un tournant de l’histoire qui boulversera la Ve république définitivement...c’est un jeu d’echec qui récompensera ceux qui anticiperont le plus loin...N’oublions pas que des forces qui nous dépassent jouerons leur partitions et que les grandes destinées s’accompagnent toujours de martyrs...Merci Mr Hindi pr vos analyses pertinentes !

     

    • Il faut écouter. Il ne dit pas que n’est inévitable. Dire que l’on n’est pas optimiste ne signifie pas que le pessimisme est certain. Il dit d’ailleurs textuellement qu’il ne pense pas qu’il y aura une guerre civile généralisée mais des affrontements et que ça n’ira donc pas au-delà selon lui. Ce n’est effectivement pas réjouissant mais ça n’est donc pas non plus catastrophique.


  • Les meilleurs sont sur ER le projet aussi

     

  • ... ils ne leur restera plus qu’une fuite en avant dans l’autoritarisme voir LA GUERRE.


  • "Anticiper, faire de la prospective, avoir un projet", c’est la chose fondamentale à faire. Le peuple n’est et n’a été que dans la réaction, qui dit réaction dit manipulation.
    Par essence la réaction est prévisible, elle fait suite à une action calibrée.
    En fonction de l’état émotionnel, psychologique de quelqu’un, je sais par avance quelle sera sa réaction à un stimuli pré-déterminé.

    C’est exactement le cas des gilets jaunes, les conditions du ras-le-bol ont été mises en place sciemment pour arriver à un résultat pré-défini.
    Attali avait averti en 2016 qu’il y aura une révolution prochaine en France.
    Nombreux sont ceux, dont moi, qui avaient le sentiment que le délitement se poursuivait et que Macron n’allait pas finir son mandat.
    Et tout d’un coup : Il accélère le pillage des Français en taxant à tout-va créant les conditions d’un mouvement insurrectionnel, apparaît une femme qui fait une vidéo qui, très vite, fait des millions de vues en quelques jours, chose totalement impossible normalement, des pages facebook et de réseaux sociaux "gilets jaunes" fleurissent et inondent la toile avec des appels à manifester massivement, les merdias aux ordres promeuvent et couvrent les manifestations...
    A la lumière de ces faits, se posent un certain nombre de questions :
    - Le nombre de vues sur youtube et les réseaux sociaux et les suggestions de vidéos sont ils totalement vrais ou peuvent ils faire l’objet de manipulation ?
    - D’ou sort cette bonne dame ? et pourquoi est elle invitée très rapidement sur tous les plateaux télés ?
    - Pourquoi les médias reprennent en cœur, couvrent massivement les appels à manifester et les manifestations ? Leur couverture médiatique est-elle intéressée dans un but de propagande et de manipulation ou est elle neutre ?

     

    • C’est aussi mon impression. Qui pourrait apporter la troisème voie inattendue ?


    • #2095781

      Pour couvrir la signature du pacte de Marrakech le 10 et 11 décembre, qui inaugurera la mort officielle du peuple français, à qui on aura tout voler durant plus de quarante ans pour :
      - maintenir en place le régime d’occupation
      - implanter sur son propre sol le peuple qui doit le remplacer


    • Dans un autre post je disais...

      The revolution will not be televised
      https://m.youtube.com/watch?v=qGaoX...
      Dernier couplet : the (real) revolution will put you in the driver seat*..

      pour conclure...Ils ont des décennies de manipulations médiatiques sous le coude... les réseaux sociaux c’est les mêmes ficelles même si ils sont passés à la fibre optique ?!!

      *lorsqu’on immobilise le peuple dans sa voiture dans d’interminables embouteillages ça ne dérange pas le pouvoir... par contre lorsqu’un commerçant a suggéré à sa corporation d’arrêter de verser la TVA en payant un euros symbolique et une déposant le reste sur une caisse des dépôts Bercy a tout de suite réagis en menaçant de représailles !!! Le peuple peut se retourner contre le peuple... là tout va bien... dès qu’ils essayent d’affaiblir l’etat ça réagit...
      Il faut observer...

      ps : les gilets jaunes a eu la brillantisme d’avoir un etandar que tout le monde avait dans sa boîte à gant et une action simple qui pouvait mobiliser des masses. Maintenir l’idee simpliste de départ est une erreur... Un blocage des grands ports français serait synonyme d’un arrêt brutal de TOUT l’import export de l’union Européenne !! Maouss costaud...


  • #2097521

    Mon côté pragmatique me fait dire qu’il est temps qu’une figure de la dissidence s’empare de l’étendard, et devienne notre Jeanne d’Arc des temps modernes. Après avoir participé aux manifs, je suis sur mon cul de constater le niveau de connaissance des GJ au sujet de la politique. D’évidence, ils ont compris. BFM ne s’est pas risquée parmi les GJ mais est restée perchée sur le toît de Publicis, copieusement insultée. J’étais ravie.
    Pour ma part, je ne veux plus voter pour un parti politique, je préfèrerais voter blanc, chose que je n’ai jamais fait de ma vie ! C’est dire mon dégoût. Je voudrais que le RIC se mette en place mais il nous faut quelqu’un ou un groupe de dissidents pour s’en charger....J’en rêve tous soirs en m’endormant.


Commentaires suivants