Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marc Trévidic : "En France, on va avoir 400 fanatisés remis sur le marché"

L’ancien juge antiterroriste ajoute de la psychose à la psychose

France 24 : « Quel sentiment vous avez eu à ce moment-là ? »

Trévidic  : « Le sentiment de quelque chose qui devait arriver qui arrivait. On attend toujours ça, ça arrive et puis c’est parfois encore plus horrible qu’on pouvait l’imaginer. »

Quel aveu... Le discours de l’ex-juge antiterroriste a bien changé depuis 10 ans. Il a été en poste de 2006 à 2015, poste qu’il a quitté en septembre, donc après les attentats dits de Charlie Hebdo (janvier), pour retourner dans la magistrature classique, avec avancement.

« Dans le monde il y a des attentats terribles terroristes au nom de la même idéologie aujourd’hui »

Depuis les attentats de grande envergure, on n’entend plus Trévidic parler de manipulations diverses, gouvernementales entre autres. Au contraire, il justifie la guerre contre le terrorisme, notamment au Mali, contre de véritables « armées », et contre des noyaux qu’il ne faut pas « laisser grossir ».

Un discours somme toute très sarkoziste, ou très vallsiste. La petite musique du juge différent a disparu, laissant la place à celle qui ajoute de la psychose à la peur déjà diffuse du terrorisme, dont on a vu comment elle peut être exploitée par les gouvernements en place.

Une peur en remplaçant une autre, le terrorisme permet de couvrir la crise économique et sociale dans laquelle l’Europe est plongée. Et plongée par qui ? Entre autres par les politiques libérales d’austérité et de punition migratoire (sous prétexte de mondialisation), deux autres formes de terrorisme pas toujours bien comprises par la population.

On peut dire, et on l’a déjà écrit ici, que le terrorisme prétendument extérieur constitue la répression en régime démocratique. Un régime démocratique ne pouvant législativement et juridiquement pas frapper son propre peuple, il laisse visiblement ce soin à d’autres.

On avait imaginé un jour une société de service qui serait appelée par des parents bobos pour gifler à leur place leurs enfants mal élevés, des enfants turbulents, ce qui permettrait de garder les mains propres, leur image de démocrates.

 

 

Dans les médias dominants, on constate que les paroles déviantes ou alternatives sur le sujet du terrorisme et de sa source sont totalement absentes. Il n’y a pas de débat : ce sont les djihadistes revenus du Levant qui (re)viennent tuer des Français.

C’est comme ça, l’État les surveille mais voyez-vous, chers concitoyens, la démocratie et les lois démocratiques empêchent d’appréhender ces personnes avant qu’elles aient commis leurs attentats. C’est bête, non ?

En attendant, débrouillez-vous avec la double peine oligarchique, le combo chômage-terrorisme. Si avec cet outil les Français ne deviennent pas un peuple soumis et conciliant, oubliant son passé révolutionnaire unique au monde, c’est à désespérer des ingénieries asociales !

 

 

On l’aura compris : l’ennemi du peuple ce n’est pas le libéralisme qui dépouille les Français, mais l’islamisme sous ses formes terroriste et migratoire qui menace les Français.

Vrai et faux terrorisme
sur Kontre Kulture

 

Marc Trévidic est-il en service commandé ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Trévidic prétend qu’en Syrie " il n’y a pas d’Etat capable de juger les terroristes " qui y commettent des crimes ! Contrairement à l’Irak . Il délégitime ainsi l’Etat syrien de Bachar . Le nabot, Valls, Ben Hollande et Macron approuvent .


  • #2081725
    le 15/11/2018 par The Médiavengers Zionist War
    Marc Trévidic : "En France, on va avoir 400 fanatisés remis sur le (...)

    Cette analyse pertinente me fait revenir sur des points que j’avais déjà évoqué concernant la mouvance identitaire.
    Celle-ci gagnerait grandement en efficacité et influence en dissociant le fameux "sentiment d’insécurité" quotidien que vivent les Français, des enjeux géo-politiques de mouvements que les Etats n’arrivent étrangement toujours pas à identifier clairement malgré les proclamations incessantes à ce sujet.
    La porosité entre les deux phénomènes permet d’entretenir la confusion qui profite toujours aux mêmes. Le leitmotiv re-retourné "padamalgam" est justement utilisé pour créer de toute pièce cet amalgame.
    L’islamisme est une création ex-nihilo des services uniquement basé sur des groupuscules radicaux de tribus du fin fond du Moyen-orient, comme les médias montent de toute pièce un discours sur les "groupuscules d’extrême-droite" ici même. Ne pas voir cette construction en miroir venant des mêmes sources est d’une bêtise sans nom, surtout quand les exemples sont sous notre nez quotidiennement, dans NOS médias "français", qui passent sans cesse de l’un à l’autre, répétés à l’infini pour l’imprimer au fer rouge dans les esprits malléables du public.
    Les banlieues, le rap, la "maille", les "putes" (blanches ?), le ghetto, les migrants-nomades, le cosmopolitisme (houla, j’arrête ma liste, sinon je vais "déraper" grave !) ne sont pas des principes coraniques, mais je peux toujours me tromper !
    Je dis cela d’autant plus tranquillement que je ne me sens d’aucune affinité particulière vis-à-vis de cette religion, tout en reconnaissant que ses principes "traditionnels" dérangent visiblement les modernes, libres-penseurs, athées, progressistes (j’arrête à nouveau la liste, sinon re-dérapage).
    Quand est-ce que les identitaires vont enfin appliquer leur slogan "ni keffieh, ni kippa" ?


  • Un billet allé sans retour serait la solution la plus sûre et la moins coûteuse !


  • Les manipulations étatiques du terrorisme dans le style du Gladio italien, il en a déjà entendu parler Marc Trévidic ?
    De la même façon Trévidic croit à la fable de la version officielle sur les attentats du 11 septembre : https://www.youtube.com/watch?v=tnW...


  • Tous les ingrédients pour détruire une nation et bien sûr sa population .Quand on veut mettre le feu , il suffit simplement de l’allumer. Le gouvernement qui est aux manettes est là uniquement pour prendre les allumettes et allumer le brasier, mais pas les fabricants des allumettes, ni ceux qui soufflent sur les braises , ceux-là regardent le travail .
    Il ne faut pas être dupe de la manipulation, en tout cas sur E&R il y a longtemps que nous sommes conscients du problème avec les commanditaires qui ont été repéré par A Soral, en nous mettant sur la voix de ce cancer qui nous ronge tous les jours un peu plus .


  • Il n’est pas fatigué de mentir celui là ?, Nous n’y croyons plus à vos entourloupes,inutile donc de continuer à nous enfumer merçi.


  • Vous remarquerez ce sont toujours ce genre de phrases ambigües balançées avant chaque faux attentat...


  • On a du mal à croire que des zigs à des milliers de km puissent organiser une lourde logistique sans être repérés par les services de renseignement qui détecte un couteau en céramique destiné au coucou de l’Elysée.

    Il est tout de même confusant que les cibles soient des pauvres gens. Si j’étais terroriste, je m’attaquerai à des personnalités et à défaut à des lieux de pouvoir emblématiques.

    Avez-vous remarqué qu’à Varsovie, Budapest, Prague ou Bratislava, il n’y a jamais eu un seul attentat ? Pourtant ces pays font partie de l’OTAN et participent aux guerres illégales des USA.

    C’est donc qu’en Europe Centrale, le FSB (ex-KGB) y a gardé ses habitudes et qu’il contrôle son périmètre !

    L’OTAN cache en son sein une organisation dite "stay behind" voulue par le germanophobe David Eisenhower qui craignait une attaque soviétique en Europe de l’Ouest. Aujourd’hui nous la connaissons sous le nom italien tristement célèbre de GLADIO.

    Cet outil a été très probablement été utilisé sous Faux Drapeau en France. Les "terroristes" du Bataclan n’ont-ils pas été décrits comme des Blancs aux yeux bleus adoptant une attitude militaire ? On est loin de l’image du prototype du djihadiste crépu et mal rasé !


  • encore des fous-furieux avides de sang innocent qui vont poursuivre au hasard des passants dans les rues armés de couteaux de 40 cms de long ou des lames de boucher en vociférant Allah Akbar


  • Marc Trevidic est au terrorisme ce que Jean Jouzel est au réchauffement climatique


  • 400 "fanatiques" seulement ? Ces chiffres sont très loin de la réalité. Depuis 40 ans, chaque années, plusieurs dizaines de policiers et gendarmes meurent en service (tués sauvagement et gratuitement). 2000 d’entre eux sont agressés et blessés brutalement. Tout autant de pompiers le sont ! Le Figaro a recensé plus de 3000 agressions sur des citoyens français innocents dans les rues de France. Agressés, tués, volés....Par qui ? Par des "fanatiques" qui sont déjà présents sur notre sol depuis plusieurs générations. Il n’y a pas que les nouveaux arrivants et les "revenants" du pseudo djihad qui posent problème.

    Le projet politique de remplacement d’une civilisation par une autre, organisé délibérément par les élites politiques, médiatiques et intellectuelles est ravie . Ce fanatisme est une nécessité absolue pour leur funeste projet, et certains musulmans sont bien cons !

     

    • 400, est-ce le chiffre exact des effectifs des mercenaires "français" employés par Daech ? Il a l’air bien rencardé le Trévidic... pour moi ce sont des criminels de guerre appartenant à une association terroriste et doivent être passés par les armes.


    • #2082006
      le 15/11/2018 par The Médiavengers Zionist War
      Marc Trévidic : "En France, on va avoir 400 fanatisés remis sur le (...)

      Vous racontez n’importe quoi. Il n’y a pas de dizaines de membres de forces de l’ordre tués chaque année depuis 40 ans par des islamistes.
      Vous représentez le parfait exemple de ce que j’ai décris plus haut : vous mélangez absolument tout.




    • 2000 d’entre eux (policiers et gendarmes) sont agressés et blessés brutalement. Tout autant de pompiers le sont ! Le Figaro a recensé plus de 3000 agressions sur des citoyens français innocents dans les rues de France.




      J’ai mal à la tête... 2000 policiers agressés + 2000 pompiers qui font 4000 et doit on les soustraire ou les ajouter aux 3000 agressions de citoyens innocents dans nos rues ?

      Et plusieurs dizaines de policiers assasinés chaque années depuis 40 ans ça fait minimum 20 ou 30 par an... si ça n’est pas plus ?

      Déjà les chiffres des policiers morts en service ou en mission ne sont pas du tout de cet ordre là.. Ensuite, il faut différencier mort en mission des mort en service qui inclus la mauvaise manipulation de l’arme de service, accident matériel de la circulation, décès durant les entraînements de sport, sur le trajet domicile travail, etc. Donc ce qui est votre sujet, c’est uniquement les morts en mission :
      2008 : 2 morts
      2009 : 6 morts
      2010 : 3 morts
      2011 : 3 morts
      2012 : 3 morts
      2013 : 3 morts
      2014 : 4 morts
      2015 : 4 morts

      Il y a un vrai problème à vouloir éveiller les gens à une réalité qui leur échappe dans une perspective de ré-informer tout en distillant des fausses informations ou des exagérations volontaires en pensant que la vérité vaut bien quelques mensonges..

      Le problème des médias c’est surtout qu’ils cachaient les informations... ils ne mettent pas à disposition les informations... Ce qui se profile malheuresement c’est la ferme conviction que les réseaux sociaux et les commentateurs distillent des fausses informations... ce qui est bien pire que la simple rétention d’information.


    • @Peter

      Vous avez entièrement raison si nous sommes en paix.

      Et totalement tort si nous sommes en guerre, puisqu’en guerre, la vérité s’appelle propagande et la vérité vraie, défaitisme.


    • @Peter : et combien meme ! pour un pays en temps de paix comme la France . . . des policiers hors service qui sont chassés, traqués jusqu’à leur domicile et lynchés par ce que ils sont policiers Français par des crapules de terroristes majoritairement franco-allogènisés ... en temps de paix...faut pas demander alors en temps de guerre ... avec tous ces chevaux de troie bourrés de terroristes islamistes à l’intérieur . . . du ventre de la France ??? vaut mieux ne pas y penser ...


  • Qu’est-ce qui t’arrive Marc ? Pourquoi t’as viré ta cuti ?
    La peur de perdre ton boulot, ta carrière ?

     

    • et pourquoi ? ce juge ne lance t’il pas un mandat d’arret à l’encontre de ces 400 terroristes assassins se revendiquant de Daech pour association de malfaiteurs terroristes criminelle au meme titre que les 6 français soit disant d’ultra droite ? appréhendés illico presto et manu militari et ceci sans forme de procès et sans meme avoir commis aucun homicide ni attentat . . . c’est ça !!! la justice équitable pour tous en France ??? justice digne d’une république bananière


  • Le nombre de cas sociaux se multiple d’année en année dans ce pays, les incivilités avec. C’est ça le vrai problème à régler ( et l’islamisation des banlieues n’a rien aidé ).


  • Peut-on avoir les noms des 400 terroristes, s’il vous plaît ? Quand on est foutu de savoir combien d’entre eux vont être remis sur le "marché" (nous ne sommes que des abrutis de consommateurs, n’est-ce pas ?), il est permis de penser qu’on est en possession d’autres informations, autrement plus utiles au supposé antiterrorisme. Décidément, le temps est bien Mossad...

     

    • les gouvernants occultes successifs Francs-Maçons ont été trop conciliants, passifs voire complices avec leurs acolytes islamistes et maintenant ce Golem islamique qui est leur création occulte échappe à leur/tout controle . . . résultat : le serpent se mord la queue .


  • Je sens qu’un attentat sous fausse bannière se précise, en tout cas le gouvernement fait tout pour...Quand on se pose 2 minutes et qu’on réfléchit un tant soit peu, plutôt que de cracher sur l’islam comme un attardé, on se rend compte que ce concept de rapatrier des apprentis djihadistes en France est quand même incroyable...Perso j’ai vu aucune manifestation de musulmans réclamant le rapatriement de ces fauteurs de guerres qui se réclament de l’Islam, alors pourquoi tant de bonté chez nos gouvernants, pourquoi s’inquiètent ils autant pour ces djihadistes au point de vouloir les ramener ici et les laisser libre ???


  • Pierre et le Loup ?

     

    • le juge antiterroriste J-L Bruguière aussi était un affable commentateur audio-visuel et aussi un habitué des plateaux TV tout comme d’ailleurs A. Bauer le professeur de criminologie et tout ce beau petit monde blablatait inlassablement autour d’une table et s’auto congratulait tout en pratiquant le nombrilisme individuel et le narcissisme et ceci jusqu’au prochain attentat meurtrier dont ils ont été incapables de décrypter en temps et en heure évidemment et en attendant les prochaines marches blanches et les bougies qui brulent et les peluches déposées sur les trottoirs à la mémoire posthume des victimes de ces odieux attentats . . . voilà la réponse aux attentats en France de ce gouvernement ... comptabiliser les morts et faire des hommages posthumes ... et comble de l’horreur rapatrier les terroristes de Daech de nationalité Française ! ce gouvernement appelle ça l’intégration et le vivre ensemble . . . Joyeux Noel .


  • #2082099

    "En France, on va avoir 400 fanatisés remis sur le marché"
    Y’en a déjà au-moins 1000 au Mirail à Toulouse ,une bonne dizaine au Izard à Toulouse aussi , quelques centaines dans le Comminges (Pyrénées), autant dans la montagne noire (Castres) , ne parlons pas de l’Aude, de Lunel, de Nîmes, Marseille, à l’Ariane et au Moulin à Nice , le Sud de l’Est à l’Ouest en France, c’est devenu Kaboul, mais on nous dit qu’on délire et que c’est un fantasme d’extrême droite
    C’est pas ce que disent militaires et gendarmes chez nous, mais chuuuuut !!!!!!!!!!!!!


  • C’est cela qui est ennuyeux quand on parle en morse, on comprend tout de travers :

    - le juge qui normalement juge mais vient donner le "la" sur un plateau, ne juge pas, ne pense pas, ne parle pas : il répète. A force de bien répéter, celui-ci est devenu président de chambre.

    - Donc, il "répète" que la guerre est imminente, en donne le premier nombre de victimes, 400, et les premières mesures : si c’est la guerre, il n’y aura plus de droit, comme en Syrie où étant en guerre, plus personne n’y fait du droit mais seulement la guerre.

    - Et nous que faisons-nous ?

    Nous discutons de la logique du raisonnement, de la question de savoir qui est le plus coupable, le pauvre immigré noir dont le voyage a été financé par Soros par pure charité juive ; le musulman nourri, depuis le biberon, à la fainéantise et la haine du blanc "ssociateur", la banque qui pour fourguer ses prêts subventionne tout mécanisme de dette durable et profonde, donc d’abord et toujours l’immigration de masse insoluble et criminogène, ou la FM, des psychopathes qui croient qu’en foutant le bordel, ils deviendront dieux (Seuls les cons prennent leur folie pour du génie).

    Est-ce bien raisonnable ?

    Puisque le juge (en service commandé de perroquet) nous explique en morse que la GUERRE EST.

    Or, en temps de guerre, le premier à mourir, c’est comme Jaurès assassiné, c’est le pacifiste : il est désarmé.


  • Encore que son analyse sur les 400 libérables et la (relative) baisse du risque terroriste est assez juste ;
    Pour le reste, il a effectivement un peu perdu de son "punch" ; le juge n’évoque plus nos radieux amis saoudiens, le bordel structurel de nos services, ou schenghen qui complique un peu plus les choses (ah non, ça on en parle pas, europe=tabou !)
    On sent que l’anti-terrorisme lui manque, et qu’il souhaiterait un come-back... au prix d’une petite langue de bois ?

     

Commentaires suivants