Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

2020 : la moisson des morts

Mortalité qualitative et mortalité quantitative

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2660861
    le 06/02/2021 par Syzygy
    2020 : la moisson des morts

    Résumons :
    Des morts, il y en tous les jours. Or, le nombre de morts n’a globalement pas augmenté statistiquement en 2020 vs les années précédentes.

    - Le virus a été bidouillé en laboratoire
    - La prophylaxie a été éclipsé du débat
    - Les tests PCR sont inadaptés à la détection du SARS-CoV2
    - Les soins et les traitements efficaces sont interdits
    - Les masques ne servent à rien (maillage trop grand)
    - Le confinement inutile a généré plus de morts que le CoVid-19
    - Le vaccin (thérapie génique) est dangereux et sujet à caution
    (nanobots, stérilisation)

    Et y’en a des, qui ne voient toujours rien venir ! Un vaccin contre la connerie serait plus utile ... à désespérer !

     

    • #2661092
      le 07/02/2021 par pleinouest35
      2020 : la moisson des morts

      Parfaitement résumé ; et cela fait ressortir le côté infernal de "nos" Gouvernements !


    • #2661119
      le 07/02/2021 par dixi
      2020 : la moisson des morts

      @Syzygy

      Un vaccin contre la connerie serait plus utile ... à désespérer !

      Cela ne servirait à rien puisque le vaccin de la connerie a déjà été inoculé dés la naissance .


    • #2661133
      le 07/02/2021 par Franz
      2020 : la moisson des morts

      Ce texte est encore en jachère, brouillon, dont vous saisirez cependant les idées essentielles...

      Il n’est pas tout à fait inutile de revenir aux "faits", pour convaincre ceux auxquels il faut encore expliquer que les grandes narrations politiques ne sont pas forcément posées dans l’"intérêt commun", que le Débarquement n’était pas tout à fait une "libération", que les tours jumelles new-yorkaises ne sont pas pas effondrées sur elles-mêmes sans l’oncle Tom ou que Pierre Berrégovoy ne s’est pas tout à fait "suicidé".
      Le sujet central ici serait comment puis-je pouvoir avancer ça sans les preuves ? Je répondrais d’abord en disant que l’empirime anglosaxon est un chancre, avant de chercher ma réponse... Le tout-au-factualisme est en tous cas, techniquement, le point mort de la pensée. Souvent les plus idiots sont ceux qui nous parlent le plus de "faits" (cf. Ayemeric Caron, qui nous parle de faits et d’ "antispécisme").

      S’il est certain que je ne pourrais pas matériellement démontrer que Pierre B. a été assassiné, je sais en revanche que les "faits" qui pourraient ressortir de ma thèse auraient sans doute plus de valeur que ceux qui défendraient sagement la thèse officielle.

      C’est un peu plus difficile pour un virus que pour l’antiracisme qui n’est qu’une idéologie, puisque le virus renvoie à la matière, a une base matérielle (invisible à l’œil nu, opportunément...). Pour l’antiracisme, j’ai fait le travail : https://archive.org/details/jcar10 (et je produirai prochainement une synthèse de ce travail-là).

      Venons-en donc un peu aux "faits" pour parler de cette "crise" qui nous frappe — et dont les coups pris (suicide de cette coiffeuse liégeoise par exemple) sont autant d’éléments factuels tangibles que nous devons retenir...

      C’est la thématisation qui est au centre de l’imposture en jeu : le fait même de s’intéresser à la grippe à laquelle personne dans le commun des mortels ne s’intéressait hier...

      Un médecin a rapporté l’été dernier le cas d’un sportif de 20 ans mort en une nuit, de la grippe (en 2018, donc avant la « crise ») :

      c’était tout aussi "inédit" (pour moi - pas pour les médecins), mais simplement pas le genre d’"inédit" que les médias ont ordre de thématiser en vue de la Grande Réinitialisation.


    • #2661135
      le 07/02/2021 par Franz
      2020 : la moisson des morts

      La "grippe" est un "concept flottant" de la langue usuelle (qui n’a jamais été indexé à aucune liste fermée de symptômes) ; le syndrome dit "Covid" lui ressemble suffisamment pour qu’on puisse être pratiquement sûr que, sans l’opération Great Reset, c’est sous cette étiquette qu’il aurait été classé par la langue commune et la vulgarisation médicale, pas par les chercheurs mais pour les chercheurs, virologues. Ce que nous appelons "grippes de saison" renvoie aussi à un univers dont la complexité dépasse notre compréhension du monde de l’infiniment petit dont curieusement où subitement les journalistes et nombre de quidams s’investissent en spécialistes. La virologie, domaine très intéressant pour les virologues, d’une façon parfaitement anormale passionne tout le monde depuis presque un an.

      Qu’on ajoute "de saison" ou pas, la grippe, en français courant, c’est : attraper froid, quand d’une part la symptomatique est relativement aiguë et que, d’autre part, la multiplication rapide des cas autour de nous permet de supposer une origine virale. Les symptômes associés au vocable le sont (comme en général dans les langues naturelles, non techniques) en vertu de la "logique du prototype" : il y a des symptômes typiques (fièvre, nez qui coule), d’autres moins typiques (l’anosmie s’intègre facilement à cette catégorie), et enfin certains dont l’inclusion serait probablement refusée par la communauté linguistique (comme : rage de dents ou panaris).

      La démographie montre très clairement qu’il ne s’est rien passé de spécial en 2020 dans le domaine des maladies contagieuses, ou, tout du moins de leur impact humain : le seul qui devrait nous intéresser en tant que profanes, non spécialistes...

      Les fameux tests « PCR » qui détectent tout et n’importe quoi, la thématisation et la peur (cf. dépression immunitaire) nous font avaler n’importe quoi et tout intégrer à ce concept proprement inatteignable par la narration journalistique de "Covid-19" qui politiquement apparaît tout de même à point nommé : il interdit aussi bien les mouvements sociaux (Gilets Jaunes en France)

      Nous sommes sortis de toute réflexion sérieuse sur la "grippe" et sur ce qu’elle doit humainement et socialement impliquer dès le moment où une politique mondiale tout à fait inédite de "gestes barrière" en réaction à un problème qui n’a absolument rien de neuf.


    • #2661136
      le 07/02/2021 par Franz
      2020 : la moisson des morts

      Détournons-nous deux secondes du "fait" "très factuel" pour enfin remarquer quelque chose (un fait ?) qui doit attirer notre attention tout de même un peu : toute thèse sur le "covid" qui contrecarre ou seulement s’écarte de la thèse officielle est déjà censuré et puni, et pas seulement sur Google... Les camps d’enfermement des dissidents sont en place et opérationnels.

      Très "factuel" : https://www.mondialisation.ca/impac...
      Le plus triste de la confusion régnante — authentique délire — est qu’il faille expliquer ("démontrer") aux gens que le port du masque est un ravage psychologique pour les enfants. Et je ne savais même plus quels "faits" prendre pour répondre à un collègue de travail que contrairement à ce qu’il avançait, se montrer à son enfant qui naît avec un masque est loin d’être "anecdotique".

      En "faits intermédiaires", l’on pourrait accrocher ceci, entre mille : "le Dr Drosten, conseiller virologue d’Angela Merkel est aujourd’hui poursuivi par la justice allemande pour avoir faussé le protocole des tests PCR qui a amené tous les gouvernements occidentaux à prendre toutes ces décisions de distanciations sociales, de port du masque obligatoire et de confinement ravageuses. En effet, en préconisant des valeurs de réglage CT jusqu’à 45, les résultats des tests devenaient positifs, même avec des traces infimes de virus dans la plupart des cas, dans le but de continuer à alimenter la peur généralisée.
      Aujourd’hui, dans ce désastre sanitaire mondial planifié de toutes pièces, c’est un deuxième tribunal de Nüremberg qui se prépare, avec la mise en place d’une "Class Action" sous l’égide de milliers d’avocats mondiaux derrière l’avocat américano-allemand Reiner Fuellmich qui poursuit le Dr Drosten en justice. Selon Reiner Fuellmich, tous les responsables de cette crise du Covid-19 doivent être poursuivis pour dommages civils pour cause de manipulations et de programmes corrompus. C’est pourquoi un réseau international d’avocats d’affaires plaidera la plus grande affaire de délits civils de tous les temps, le scandale de la fraude Covid-19 qui s’est entretemps transformé en plus grand crime contre l’humanité jamais commis. Il est indéniable que dans ce crime, Christian Drosten occupe une place de choix."


    • #2662106
      le 08/02/2021 par Snake Plissken
      2020 : la moisson des morts

      "Les masques ne servent à rien".@Szyzigy
      Si ils servent au moins à quatre choses.
      1) Tester la soumission des Français,le masque mis jusqu’aux yeux est le marqueur social du mouton.
      Il permet à toute une chaine de larbins et de kapos du gouvernement de repérer la proportion de ceux qui s’adaptent plus facilement aux injonctions venues du sommet et au "new normal"puis de faire remonter l’info dans les cercles du pouvoir.

      2) Empêcher non seulement les gens de se parler mais aussi toute communication non verbale entre individus or c’est avec cette communication non verbale que nous exprimons aux autres 80% de nos émotions.

      3)Rappeler sans répits aux gens le covid-19,
      compensant sa faible létalité et l’imposture des tests par un rappel de tous les instants,c’est l’histoire du mec qui oublie de mettre son masque et qui au bout de 2mn dehors se rend compte que quelque chose cloche car les gens le regardent bizarre et qu’une voiture de police a ralenti lorsqu’il a traversé la rue...
      En fait le signe remplace dans le cerveau la problématique à laquelle il renvoie,le fait de vivre au milieu de cette mascarade nous renvoie aussi sans cesse à la norme sociale : "je mets mon masque qui ne sert à rien non vraiment par peur mais par solidarité/respect de la normalité du groupe.

      4)Le masque REND MALADE:l’oxygène au bout de quelques heures ne monte plus assez-vite au cerveau d’où perte de concentration,de faculter à raisonner,possibilité d’hypoxie etc...sans compter qu’au bout de deux heures d’affilées en moyenne à respirer nos miasmes,bactéries,champignons + notre propre Co2,iil réduit drastiquement nos capacités respiratoires et fait baisser nos défenses immunitaires.
      Si le port du masque n’était pas hélas l’instrument d’un futur désastre sanitaire planifié à moyen terme il serait aujourd’hui interdit...
      En plus les problèmes respiratoires sus au port de cette espèce de muselière en PQ se rapprochent beaucoup de certains symptômes de la grippe en.général et du Covid en particulier.
      Aujourd’hui 70% des gens qui consultent pour des problèmes respiratoires le font car le port intensif du masque les rend malades !!!


  • #2660871
    le 06/02/2021 par Locksman
    2020 : la moisson des morts

    Le marquis poudré n’a pas hésiter à affirmer que 400 000 français pourraient mourir du covid.
    Ils voulaient nous faire croire que le covid est dangereux pour tout le monde, même les enfants.
    Ils ont même essayer de faire croire que ca pouvait développer la maladie de Kawazaki pour effrayer les parents.
    Le fait est qu’il y à moins de mort en France en 2020 chez les moins de 65 ans, dixit le professeur Raoult...
    C’est un très bon travail de statistique qui à été fait dans cette vidéo, il me semble que le même raisonnement pourrait s’appliquer aux pays de l’OCDE, par contre les pays qui ont moins de ressources pour s’occuper des vieux et des personnes fragiles n’ont pas eu de "surplus" à moissonnée si j’ose dire. Ils n’ont pas eu de surmortalité, les pays africains, la Syrie, le Yémen, l’Irak, l’Afghanistan n’ont pas connus un génocide contrairement à ce que prédisait les prophètes de malheur. Parce que la bas les gens affaiblit son déjà mort depuis longtemps je suppose.
    En tous cas ils ont beaucoup moins de mort qu’en Europe.


  • #2660887
    le 06/02/2021 par Savant marseillais
    2020 : la moisson des morts

    Excellente mise en perspective par la pyramide des âges. La grippe. Je crains toutefois que cette grippette soit la pièce A d’une ingénierie en deux temps avec le remdisivir. Et que la moisson 2021 (mutants et vax) ne soit pas plus grande à cause justement de l’affaiblissement voulu des populations confinées...


  • #2660896
    le 06/02/2021 par michel amm
    2020 : la moisson des morts

    Très beau travail sur la démographie française.

    C’est clair et net.

    Mais on n’a jamais eu besoin de cela pour savoir que le covid19 n’était pas plus dangereux que la grippe, puisque des centaines de milliers de gens testés positif au covid19 ne sont pas morts et se portent bien. Ce virus n’est évidemment pas dangereux.

    Mais il semblerait que les informations données par la télé soient considérées comme plus réelles que la réalité par les drogués des médias.

    En plus le personnel médical collabore avec les tueurs du gouvernement. C’est normal, c’est comme les flics, ils sont payés par le gouvernement.

     

    • #2661007
      le 07/02/2021 par anymosa
      2020 : la moisson des morts

      Ce virus n’est évidemment pas dangereux, et comment pourrait t il l’être, car un virus n’a aucun respect des préséances

      pensez vous que les cornucopiens puissent accepter de devoir faire face à un risque potentiellement mortelle expressément destiné "aux autres"

      par contre un inocula ... .puisque la multitude ne retient que la symbolique représentée par un geste sans s’informer de ce que l’objet ( la seringue ) le permettant contient .... là tout devrait d’éclairer, ce qu’un virus ne peut faire l’inocula le fera et cerise sur le gâteau, de manière ciblée

      voila donc une guerre menée contre 10exp31 ennemis , rien que ce chiffre devrait interpeller les cons ( payés ou pas par le gvt ) mais ils préfèrent compter leurs sous, il faut bien continuer de sous vivre

      tuer les gens mais sauvegarder les infrastructures et les personnels qualifiés, le voudrait t on que l’on ne s’y prendrait pas autrement


  • #2660938
    le 07/02/2021 par uno branletta
    2020 : la moisson des morts

    Macron et toute sa bande de corrompus des labos devraient passer devant un tribunal pénal , après les saloperies commis sur le peuple français depuis les Gilets jaunes jusqu’à l’exploitation des anciens dans les EHPAD


  • #2661012
    le 07/02/2021 par La fin des temps
    2020 : la moisson des morts

    Bien entendu que le covid n’est pas dangereux parce qu’une fois contaminé ,vous avez 99.95% de chances ,de ne pas en mourir...
    Je n’en dirai pas autant du vaccin ...
    Par contre, cette année,vous avez 1 chance sur 3 de perdre votre boulot si vous etes salarié et 1 chance sur 2 de faire faillite , si vous etes artisan ,entrepreneur ou a votre compte ...


  • #2661048
    le 07/02/2021 par olivier
    2020 : la moisson des morts

    Mais que fait Emmanuel Todd !!?


  • #2661063
    le 07/02/2021 par calal
    2020 : la moisson des morts

    tres bonne video. Donc si on part du fait que les babyboomers arrivent dans les annees a venir au dela des 65ans, tous les hivers qui vont suivre verront des pics de mortalite du aux maladies hivernales (plus de vieux,plus de morts dus aux maladies hivernales).Donc on peut prevoir que les medias vont en profiter pour nous vendre chaque annee un episode covid (covid20, covid 21) et le vaccin qui va avec.
    Ne jamais laisser passer une crise sans l’exploiter pour faire avancer son agenda...
    plus de nanas qui votent,plus de vieux : les profits futurs sont dans la vente de "securite",anxiolitiques,medicaments,produits pour rester jeune,lois augmentant la "securite" des femmes et des vieux (et restreignant les libertes des jeunes et des hommes)...

     

    • #2661150
      le 07/02/2021 par Tarnier
      2020 : la moisson des morts

      Il est probable que des féministes enceintes se fassent avorter après que l’échographie leur ait révélé que ce sera un garçon...


  • #2661086
    le 07/02/2021 par Pierre
    2020 : la moisson des morts

    En Amérique Centrale ( par exemple au Costa Rica ), en Amérique du Sud ( par exemple au Paraguay ou au Brésil ), il n’y a pas de confinement de la population selon des Français expatriés dans l’un de ces pays.

     

    • #2661236
      le 07/02/2021 par Fred Chouille
      2020 : la moisson des morts

      Ici au Viêt-Nam ils trouvent actuellement quelques "cas de transmission locale" dans le Nord où il fait plus froid, mais ne confinent que par quartiers/petites villes de manière sélective et tracent les contacts systématiquement. J’ai lu que 83 000 personnes "contacts" ont été isolées. Toujours est-il qu’à la lumière de cet excellente vidéo, l’hécatombe des boomers arrivera ici dans 30 ans puisque leurs boomers sont nés après 1975, fin de la guerre, donc on a le temps de voir venir.

      Je n’ai pas été confiné puisque je ne suis pas rentré en France depuis 2017, juste masque obligatoire/température/gel dans les supermarchés. Vu d’ici la dictature sanitaire en France paraît totalement surréaliste. Merci à ER de relayer toutes ces précieuses infos, je suis de tout coeur avec vous dans la lutte.


    • #2661424
      le 07/02/2021 par calal
      2020 : la moisson des morts

      @fred chouille

      les boomers sont grosso merdo les generations nes apres l’euphorie de la fin de la seconde guerre mondiale 1945 et avant la pilule contrraceptive soit 1960-1965. Apres 1965,les enfants nes sont ceux qui sont passes a travers le filtre de la pilule et de l’avortement tout du moins en occident.


  • #2661106
    le 07/02/2021 par Kong
    2020 : la moisson des morts

    Faites vous vacciner avec le vaccin AstraZeneca, à base d’adénovirus de... CHIMPANZE . Un vaccin "récessif" qui vous fera grimper aux arbres et qui dotera vos bébés d’un beau pelage à la naissance...


  • #2661257
    le 07/02/2021 par pblh31
    2020 : la moisson des morts

    Tordre le cou aux chiffres, pour leur faire dire n’importe quoi ...

    Un oubli majeur dans cette video, c’est que tout le monde a été confiné pendant de nombreuses semaines. Alors comparer des chiffres sur des situations non comparables ...
    Ca revient à dire qu’une 4L et une Ferrari vont à la même vitesse sans préciser que la Ferrari avait l’interdiction de passer la seconde ...

     

    • #2661664
      le 07/02/2021 par michel amm
      2020 : la moisson des morts

      @pblh31

      Au lieu de traiter les gens d’escroc, pourriez-vous plutôt nous faire une vidéo qui nous expliquerait en quoi l’absence de confinement changerait quoi que ce soit dans les courbes montrées dans la vidéo. Ces courbes sont prises à l’INSEE et elles sont définitives, ce ne sont pas des projections.

      Pourriez nous expliquez pourquoi en Suède le nombre de mort par habitant est le même qu’en France, alors que la Suède n’a jamais confiné. Le confinement ne joue pas sur le nombre de morts.

      Et pendant que vous y êtes, soyez un peu plus précis et expliquez nous aussi pourquoi le nombre de mort en France pendant les semaines ou l’on a pas été confiné a été le même proportionnellement que lorsqu’on a été confiné.

      Au fait un confinement c’est quand les gens ne sortent plus non ? Si on sort on n’est pas confiné.
      À votre avis personne n’est aller travailler, vos pizzas sont venues par drone, Amazon n’a pas livré ? Les gens n’ont pas été faire les courses ?

      Êtes vous capable de faire la distinction entre quelqu’un comme Ryssen qui lui est réellement confiné et le français moyen confiné par Macron ?

      Je vous remercie quand même pour votre message qui va servir comme exemple de technique de trolling :

      Vous comparez la vidéo à une chose qui n’a rien avoir et qui est fausse en disant que c’est équivalent. Vous espérez que la personne acceptera la première partie de votre phrase (Ce revient à dire..). Le lecteur qui acceptera cette équivalence voyant que la partie équivalent (la ferrari) est fausse, pensera alors que la première partie équivalente (la vidéo) est aussi fausse.

      Par exemple si je dis : Le virus covid19 n’est pas plus dangereux que la grippe.
      pblh31 dira :

      Cela revient à dire que la grippe n’est pas dangereuse en oubliant de préciser que les gens meurent de la grippe.


  • #2661286
    le 07/02/2021 par NORMAL
    2020 : la moisson des morts

    On tue la vie des gens, de peur qu’ils ne meurent


  • #2661353
    le 07/02/2021 par anonymous19
    2020 : la moisson des morts

    C’est bien ce genre d’article/vidéo expliquant la problématique du Covid et des mesures politiques prisent. Malheureusement, cela ne touche que 5 à 10% de la population. Les autres ont peur ou sont conformistes...


Commentaires suivants