Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

31 scientifiques internationaux demandent "une enquête complète sur l’origine du SARS-CoV-2"

Le Figaro publie une lettre ouverte de chercheurs qui durcissent le ton pour demander une investigation fouillée, « si possible avec la participation du gouvernement chinois ».

 

Le 12 juin 2021, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré que les familles des millions de personnes qui sont mortes du Covid-19 « méritent de savoir quelle est l’origine de ce virus, afin que nous puissions éviter que cela ne se reproduise ». En accord avec ce souhait, les dirigeants du G7 ont publié le lendemain une déclaration commune appelant à « une étude de phase 2 sur les origines du Covid-19, qui soit transparente, établie dans un délai raisonnable, dirigée par des experts, fondée sur la science, convoquée par l’OMS et également menée, comme le recommande le rapport des experts, en Chine ».

En tant que scientifiques et médiateurs scientifiques ayant demandé une enquête complète sur les origines de la pandémie dans trois lettres ouvertes, publiées cette année (n°1, n°2 et n°3), nous nous félicitons de ces déclarations et demandons à nouveau une enquête scientifique complète sur toutes les hypothèses d’origine plausibles, dotée d’un accès illimité à tous les dossiers, échantillons et personnels pertinents en Chine, et ailleurs si nécessaire.

Tous les peuples et toutes les nations, y compris la Chine, ont un intérêt direct à ce que l’origine de la pandémie soit identifiée et que nos plus grandes vulnérabilités soient traitées. Il est donc particulièrement regrettable qu’aucune enquête exhaustive sur toutes les origines plausibles n’ait encore été menée, et qu’aucune ne soit actuellement prévue.

Pour les raisons exposées dans les précédentes lettres, nous pensons que le processus d’étude conjointe convoqué par l’OMS, dans sa forme actuelle, ne remplit pas les conditions pour être crédible en raison de graves lacunes structurelles (lire ci-dessous l’annexe A).

Bien que l’étude conjointe convoquée par l’OMS ait été qualifiée par beaucoup d’« enquête de l’OMS », elle n’était ni dirigée par l’OMS, ni destinée à être une enquête. Comme l’a récemment précisé le Dr Tedros : « Il y a un malentendu. Le groupe [d’étude] venait de différentes institutions et de différents pays, et il est indépendant. Seuls deux membres du personnel de l’OMS se sont joints à eux. Le groupe a ensuite proposé son étude. » Le chef de ce comité d’experts indépendants, Peter Ben Embarek, a également expliqué à plusieurs reprises que le processus d’étude conjoint n’était ni une enquête, ni conçu pour en être une.

En outre, les mesures notoires prises par le gouvernement chinois pour dissimuler les traces et empêcher les experts chinois de partager certaines informations essentielles et des données détaillées, montrent clairement que le processus actuel, sans changements significatifs, n’a aucune possibilité de mettre en place une enquête complète et crédible sur tous les scénarios plausibles.

Échouer à mener une enquête approfondie sur les origines d’une pandémie fait courir des risques inutiles à tout le monde et aux générations futures. C’est pourquoi nous appelons les dirigeants du monde entier à adopter une approche suivant deux options pour garantir une enquête aussi complète que possible sur les origines d’une pandémie.

Lire la suite de la lettre ouverte sur lefigaro.fr

 

Alain Soral avait déjà tout annoncé dès le mois d’avril 2020 :

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • maintenant il va falloir rendre des comptes.

    on va bien rigoler.

     

    Répondre à ce message

    • #2754362
      Le 29 juin à 02:37 par Jean-Edouard Shmaltzberg - Commis d’office
      31 scientifiques internationaux demandent "une enquête complète sur l’origine (...)

      Assez d’hypocrisies ! 100% des participants ont signés une décharge de responsabilité :

      - Nul ne peut accuser les serviteurs du Seigneur de la moindre malveillance...

      Si vous avez accepté sans le savoir de participer à l’insu de votre plein gré, à une série de crash—test d’automobile ou de mobylette, serait-il Juste & Honnête d’accuser Pigeot ou Motobécane de la moindre responsabilité ?

      Allons Messieurs, un peu de bonne foi ! Merde, quand même !

       
  • Cette mafia " sanitaire " n’existe quand même que parce qu’elle est pilotée par le pouvoir profond , et pour des raisons clairement politiques visant l’avènement du N.O.M ? ( great reset , transhumanisme , génocides programmés etc ...) . C’est bien pour ces raisons que toutes les formes de résistances ( médicinales ou populaires ) sont étouffées dans l’œuf !
    ( enfin , c’est mon appréhension )

     

    Répondre à ce message

  • Pour le 11sept on a eu aussi des collectifs de scientifiques/ingénieurs indépendants réclamant une enquête...
    Bon là c’est relayé par le figaro... un collectif sans doute à charge.

     

    Répondre à ce message

  • Cet article me fait venir à l’esprit une chanson de Dalida je crois ; "Paroles, paroles paroles..."

     

    Répondre à ce message

  • #2754260

    Je ne comprends pas pourquoi E&R se focalise sur l’hypothèse chinoise alors que dès le début - AS et E&R le savent, l’ont évoqué à maintes reprises au moins au début de la dictature - existe aussi l’hypothèse Fort Detrick et les jeux olympiques militaires d’octobre (ou novembre ?) 2019 (avec en prime une militaire française qui s’est faite souffler dans les bronches pour voir dit qu’il y avait eu des grippés dans l’équipe française) ?

    Je connais cette hypothèse depuis le début et je ne l’ai jamais oubliée. Pas plus que Fourtillan incriminant l’Institut Pasteur dans la fabrication.

    Soit E&R est très bien informé mais ne veut pas débunker l’hypothèse Fort Detrick pour une raison inconnue, soit il faut attendre un peu avant de tout mettre sur le dos de la Chine.
    Rappelez-vous : il y a un an le virus était naturel, maintenant il est artificiel et échappé d’un labo chinois (tout le monde a craché au visage du prix Nobel Luc Montagnier) ; peut-être que dans un an d’autres choses sortiront.

     

    Répondre à ce message

    • Les militaires revenaient des jeux de Wuhan.
      Pour le reste ils sont tous de connivences
      les mondialistes.
      Labos P4 de Fort Derrick, de Lyon, de Wuhan,
      ils sont interconnectés.
      Libé s’inquiétez en 2017 de fuites et trafiquent
      de virus :

      https://www.liberation.fr/amphtml/f...

      L’origine le Pr Fourtillan la connait et c’est pour ça
      qu’il est en prison sans procès.

       
    • Admettons que la Chine n’ait pas la paternité du Covid19, vous pensez que les US auraient simplement déversé l’agent pathogène à WuHan pendant les JO militaires ? Alors pourquoi a-t-elle effacé sa base de données du labo P4 et empêché toutes enquêtes sur son territoire ?
      L’autre éventualité c’est qu’ils aient collaboré avec l’Occident (pour contourner les règlements sur les gains de fonctionnalité des virus par exemple), mais que les chinois aient fuité par accident le sarscov2, puis se serait fait lachés par l’oncle Sam et Pasteur. Or on sait que tout ceci était prévu dans l’agenda (ID21, GreatReset..), donc soit la Chine est complice, soit on l’a aidé à fuiter le virus et maintenant elle suit le "moove" dans cette plandémie (et y trouve son compte).

      Xi Jinping a promis une guerre aux états-unis s’ils rendaient la Chine coupable du désastre, alors pourquoi ne pas révéler ce qu’ils savent sur l’implication américaine dans le projet ? Je suis désolé, mais comme pour la participation d’entités internationales dans le vol de l’élection de 2020, il y a beaucoup trop d’intrications pour que ce soit bien clair. Et comme c’est basiquement la norme en géopolitique, nous sommes à des années lumières à une forme de vérité dans cette histoire.

       
    • Tu n’as visiblement pas compris grand chose à l’analyse !
      Le labo est en Chine, mais c’est un labo franco-américain...
      La Chine est plutôt victime, dans cette affaire, d’une manipulation oligarchique sur son sol.

      Dés que ce n’est pas grossièrement binaire, oui / non, gentil /méchant, américain ou chinois... les abrutis décrochent... et les éternels manipulateurs triomphent.
      Voilà pourquoi sans doute leur symbole est le triangle et qu’ils nous appellent les gentils !
      Abruti.
      AS.

       
    • Il n’y a pas que l’athlète française qui l’a affirmé. Maintes athlètes d’autres nationalités ont affirmé qu’ils ont contracté le virus lors de ces jeux militaires et à chaque fois les autorités militaires ont refusé une investigation. Si cela est réellement le cas, cela signifie que tous les gouvernements du monde avaient connaissance de la circulation d’un virus en Chine dès novembre 2019, impliquant leur complicité dans cette sinistre opération. D’ailleurs Macron avait proposé l’interdiction de l’hydroxychloroquine en novembre 2019 dans un communiqué de l’Anses lors de la saisine "2019-SA-0175".

      Cela ne devrait pas être étonnant puisqu’en octobre 2019, le jour même du début des jeux militaires, on avait droit à une simulation de pandémie à New York appelée event201 et on apprend récemment que l’Angleterre a conduit sa propre simulation de pandémie vers la même période. On doit admettre qu’il existe une connexion logique entre ces événements. En outre, qu’est-il advenu des militaires infectés ?

      Personnellement, je pense que ces jeux militaires sont la pièce manquante et que l’hypothèse de la fuite du laboratoire de Wuhan n’est qu’une diversion. On peut tout-à-fait entretenir l’idée d’une attaque biologique contre la Chine lors de ces jeux militaires tout en sachant pertinemment qu’un laboratoire biologique se trouvait dans cette même ville. Ainsi, les malfaiteurs pouvaient toujours pointer du doigt le laboratoire si la Chine devait révéler la nature belliqueuse de l’affaire Covid19 à son égard. La Chine s’est résignée à jouer le jeux des mondialistes en acceptant le"Grand Reset", sauf que maintenant les mondialistes ont une opportunité inouïe de mettre à genou la Chine avec la thèse de la fuite de laboratoire, d’où le retournement de veste que l’on a vu ces derniers mois.

      Autre questionne qui me chiffonne. Comment ce virus est passé de Wuhan à la ville de Qom en Iran où des personnalités politiques ont été décimées ? Evidemment, une certaine influence a dû en faire en sorte qu’il apparaisse en Iran. La ville de Qom est connue pour être un lieu de pèlerinage pour les shiites et aussi le centre spirituel des forces révolutionnaires islamistes qui ont participé à ces jeux. Donc peut-être cette influence a manigancé cette opération lors des jeux militaires, elle qui n’a pas participé à ces jeux. Autre détail intéressant : la Palestine a était présente aux jeux militaires et Israel s’y était fermement opposé. Covid19 représailles pour cela ?

       
    • Tapez "Charles Lieber" sur un moteur de recherche, vous comprendrez d’où vient ce virus..

       
  • moi je pense depuis le début à une joint-venture entre une partie de l’oligarchie américaine et des "sous-traitants" chinois...

    après tout, la pandémie bénéficie en gros "à Amazon et ses fournisseurs chinois".

    Il est d’ailleurs intéressant de noter que l’OMS tout comme Davos sont sous contrôle conjoint de l’aile "Bill Gates-ienne" de l’oligarchie américaine et de la Chine.

    Un prix nobel d’économie ne résumait-il pas de même : "la mondialisation, c’est tout simplement l’alliance de Walmart et du Parti Communiste Chinois"... c’est-à-dire des usines chinoises et des distributeurs américains (sur fond de finance et de revenu universel, au détriment de la vieille oligarchie industrielle occidentale).

     

    Répondre à ce message

  • Les tous premiers cas de covid sont apparus aux USA en juin 2019.
    La preuve est facile à trouver.
    Il suffit de comparer les radiographies pulmonaires des patients en réanimation, pour pneumonies aiguës, ces fameux patients qui auraient vapoté du cannabis...
    Ce sont exactement les mêmes radios que celles des malades du covid.
    Pour ceux qui auraient des gens vaccinés autour d’eux, et si vous tenez à eux, renseignez vous sur la Suramine, que l’on trouve dans les aiguilles de pins sylvestres, ou encore dans la badiane. Il est dit qu’elle inhibe la protéine spike.
    l’Angleterre vient de lancer un appel d’offre de plusieurs millions de livres sterling, pour le stockage de corps, pour une période de 4 ans. Vidéo sur info.vf.com.
    Préparez vous mentalement, et surtout, gardez la foi.

     

    Répondre à ce message

  • Et du côté des US et surtout de Fauci, ça en est où ? Est-ce que quelqu’un lui a demandé des comptes officiellement au moins ?

     

    Répondre à ce message

  • le tribunal de nuremberg a été possible parce que l’allemagne s’est mangée 393 548 tonnes de bombes pendant 5 ans.

    et parce qu’il y avait les MP (les types avec des casques a bande blanche au second plan sur les photos du procès de nuremberg) pour arretter les accusé et les conduire la potence apres.

    pour qu’ils soient jugés il faut d’abord que le tribunal dispose de la force.

    sans ca meme si il y a des condamnations d’un tribunal international, la police des 2 ou 3 pays concernés ne fera pas appliquer les mandats d’arret et se contentera "d’obeir aux ordres" de leur hierarchie. il finiront leurs jours bien tranquilles.

    ou alors on parle d’une apres guerre et c’est de la fiction.

     

    Répondre à ce message

  • Fausse piste, semée intentionnellement par Fauci et sa bande, que le labo de Wuhan.
    Il faut quand même mentionner que le Pentagone a prévenu ses employés et alliés d’une épidémie dangereuse dans la région de Wuhan début novembre 2019, quand il n’y avait pas encore de décès. Information donnée par la chaîne australienne ABC, démentie par le Pentagone, puis reprise par la TV israélienne.
    Un virus à forte contagion et faible létalité est une arme économique de choix ; mais certaines factions de l’état profond ont apparemment décidé de la retourner contre le bilan économique de Donald J. Trump.

     

    Répondre à ce message

    • Je vous rejoins dans votre conclusion. Le labo est une fausse piste sciemment laissée pour faire porter le chapeau à la Chine dans cette histoire. Comme vous le soulignez justement, c’est une arme économique efficace destinée à la Chine en premier temps et on a utilisé cette opportunité pour casser les chances de réélection de Donald Trump en 2020.

      Le pentagone savait ce qu’il se passait à Wuhan car les soldats ont été infectés par ce virus ainsi qu’une partie des participants dans ces jeux militaires en fin octobre 2019. Il faut se rappeler qu’en 2020 beaucoup de bases militaires et aussi des navires en plein mer connaissaient des contagions inexpliquées. Donc il est normal de faire la connexion entre ces événements et les jeux militaires.

       
Afficher les commentaires précédents