Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Covid-19 : des courriels montrent une volonté de dissimulation

Chauve-souris et pangolin s’éloignent

Un courriel montre que le chercheur qui a financé le laboratoire de Wuhan a admis avoir manipulé des coronavirus et a remercié Fauci d’avoir écarté la théorie de la fuite du laboratoire.

Les courriels du Dr Fauci ont été rendus publics à la suite d’une demande déposée en vertu de la loi sur la liberté de l’information. Ils contiennent des informations intéressantes, notamment un courriel dans lequel un chercheur ayant financé l’Institut de virologie de Wuhan remercie Fauci d’avoir publiquement rejeté la théorie de la fuite en laboratoire au début de la pandémie.

 

Le courriel du Dr Peter Daszak, président de l’EcoHealth Alliance, un groupe qui entretient des liens étroits avec la recherche sur les gains de fonction du laboratoire de Wuhan, a été envoyé à Fauci le 18 avril 2020, soit environ six semaines après l’apparition de l’épidémie.

L’e-mail indique :

En tant que Pl (chercheur principal) de la subvention RO1 publiquement ciblée par les journalistes de Fox News lors du point de presse présidentiel d’hier soir, je voulais juste vous remercier personnellement au nom de notre personnel et de nos collaborateurs, pour avoir publiquement pris position et déclaré que les preuves scientifiques sont en faveur d’une origine naturelle pour le Covid-19 via une contamination de la chauve-souris à l’homme, et non une fuite de laboratoire de l’Institut de virologie de Wuhan.

De mon point de vue, vos commentaires sont courageux et, venant de vous et votre réputation, ils contribueront à dissiper les mythes qui circulent sur les origines du virus. Une fois cette pandémie terminée, j’ai hâte de vous remercier en personne et de vous faire savoir à quel point vos commentaires sont importants pour nous tous.

Fauci a répondu au courriel le jour suivant, écrivant :

Peter,

Merci beaucoup pour votre aimable note.

Meilleures salutations,

Tony

Daszak, qui travaille également pour l’Organisation mondiale de la santé, a admis publiquement qu’il était impliqué dans la manipulation des coronavirus. Voici une vidéo de lui de décembre 2019 rappelant combien ces virus sont « bons » pour être manipulés dans un laboratoire (vidéo en anglais non sous-titrée) :

 

Daszak note que « les coronavirus sont assez bons... vous pouvez les manipuler en laboratoire assez facilement... les protéines spike sont responsables en grande partie de ce qui se passe. Vous pouvez obtenir la séquence, vous pouvez construire la protéine, nous travaillons avec Ralph Baric à l’UNC pour le faire, l’insérer au cœur d’un autre virus et faire quelques travaux dans un laboratoire ».

Ailleurs, les courriels montrent que Fauci savait aussi très tôt, avant même que l’OMS ne déclare une pandémie, que les chercheurs soupçonnaient que le virus avait été « potentiellement modifié » en laboratoire, comme le montre cet échange avec Kristian G. Andersen du Scripps Research Institute datant de janvier 2020 :

 

Au grand minimum, cela montre que la fuite du laboratoire (ou pire) a été prise très au sérieux et n’a jamais été une "théorie du complot".

Au maximum, cela soulève la question d’une dissimulation mondiale sans précédent.

Dans tous les cas, les politiciens de l’establishment et les médias semblent pires qu’ils ne l’ont jamais été.

 

Les courriels avec Fauci montrent que Daszak avait déjà rejeté la notion de fuite de laboratoire près d’un an avant le début de cette « enquête », alors que d’autres chercheurs avaient dit que le virus semblait avoir été potentiellement fabriqué.

L’aspect le plus troublant de cette affaire est peut-être que Daszak était l’un des principaux « enquêteurs » du groupe de l’OMS chargé d’étudier les origines de la pandémie.

Faut-il s’étonner que cet homme, dont l’organisation a versé au moins 600 000 dollars à l’Institut de virologie de Wuhan ces dernières années pour qu’il s’amuse avec des coronavirus en laboratoire, ait déterminé, trois heures après avoir visité le laboratoire en février 2021, qu’il n’y avait « rien à voir ici » ?

Peter Daszak (à droite), Thea Fischer (à gauche) et d’autres membres de l’équipe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) chargée d’enquêter sur les origines du coronavirus du Covid-19, arrivent à l’Institut de virologie de Wuhan, dans la province de Hubei (centre de la Chine), le 3 février 2021.

 

Daszak, comme Fauci, a également nié depuis qu’il y ait eu une quelconque recherche de gains de fonction menée au laboratoire de Wuhan, et qu’elle n’était pas financée par EcoHealth Alliance ou via les NIH avec l’argent des contribuables américains.

Ce sont des mensonges flagrants, car il existe des montagnes de preuves qui confirment que c’était exactement le cas.

Pourquoi nieraient-ils, alors qu’il est si facile de prouver que la recherche a été menée ?

Un autre fait intéressant concernant Daszak est qu’il a été employé comme « expert en vérification des faits » par Facebook lorsque celui-ci surveillait et supprimait les « fausses informations » sur les origines du covid sur sa plateforme.

Si tout cela n’est pas synonyme de dissimulation, alors qu’est-ce donc ?

Les délires autour du covid-19, sur E&R :

 






Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Soit le professeur Raoult est en retard sur chercheurs qui bidouillent les corinavirus ...soit il sait et ne dit pas certaines choses qui se font de plus en plus évidentes ??
    Le prix Nobel Montagnier a dit très très tôt ce que beaucoup de " sachants " commencent à reconnaître !!
    Pauvre pangolins et pauvres chauve-souris,vos lobbys ne sont aussi puissants que ceux de Messieurs Lévy ,Fauci,Bill Gates et de mesdames buzyn et Lacombe .... !!

     

    Répondre à ce message

  • #2738601

    l’ennui c’est que la HCQ agit contre tous les coronavirus !
    cette molécule a des effets dans bon nombre de problèmes de santé

    cfr le film Vue sur 2020la science censurée sur odysee et traduite par Miniver 84

    cette molécule est une catastrophe pour le bizness du pouvoir

     

    Répondre à ce message

  • #2738625

    "L’aspect le plus troublant de cette affaire est peut-être que Daszak était l’un des principaux « enquêteurs » du groupe de l’OMS chargé d’étudier les origines de la pandémie."

    On connait bien en France ce mélange des genres, style Cahuzac.

     

    Répondre à ce message

  • Daszak c’est du hongrois (ça voudriat dire chaumier ou couvreur). Quel chouette nom pour un anglais !

     

    Répondre à ce message

  • #2738831
    Le 3 juin à 23:30 par the gate of bills
    Covid-19 : des courriels montrent une volonté de dissimulation

    En ayant mis le Pr Fourtillan en prison alors qu’il disait la verité depuis le debut, macrotte, son gouvernement, la buzyn, son levy et toute la clique de tel aviv se rendent coupables de la meilleurs des facons. Qui est ce qui disait a Bigard qu’il doit repondre de ses paroles "odieuses" ? Ah oui : encore ces communautaires racistes liés a israel qui eux devront bientot rendre des comptes.

     

    Répondre à ce message

  • #2738872

    Voir la dernière vidéo d’Alexis Cossette du jeudi 3.

     

    Répondre à ce message

  • #2738873

    Il ne faut jamais faire confiance aux grands médias quand de telles fuites sont mises de l’avant par eux (ici il s’agit du Washington Post et Buzzfeed). Il s’agit probablement d’une fuite voulue par des gens du renseignement désireux d’alimenter la haine et la peur du public envers la Chine, de nous entraîner dans une guerre froide contre la Chine, en la désignant à priori (avant d’en avoir la preuve) comme responsable d’une fuite d’un virus possiblement d’origine artificielle en provenance d’un centre de recherche de Wuhan sur les coronavirus, alors que quantité d’autres scénarios sont possibles. Sans oublier le fait que la recherche à Wuhan était sous les ordres du gouvernement des États-Unis, financée avec de l’argent américain, menées en coopération avec des campagnies privées américaines du complexe militaro-industriel.

    Depuis le début de la pandémie, Steve Bannon, défenseur de l’Europe judéo-chrétienne et fier ami d’Israël, tient exactement ce discours consistant à blâmer la Chine. Une manière facile d’ignorer nos propres problèmes domestiques en pointant dans d’autres directions, récupérée ensuite par des fauteurs de haine et des fauteurs de guerre néocons. Quantité de personnalités influentes néoconservatrices nostalgiques de la guerre froide, d’influents think tanks comme le Committee on the Present Danger—China, des sectes comme les Moonies (réseau FOX) et même le conspirationniste Alex Jones qui hait les "Chi-coms" et les Marxistes internationaux, cherchent des façon de nous mener en guerre contre la Chine ou nous considèrent déjà en guerre contre elle (c’est vrai au moins au niveau des sanctions).

    Certains semblent vouloir se servir du Dr Fauci comme homme de paille pour déclencher une guerre froide contre la Chine on dirait bien. J’ai souvent eu l’impression que le président Trump gardait Dr Fauci en poste pour pouvoir faire de lui son homme de paille, le bouc émissaire de ses propres échecs en matière de santé publique, ou peut-être de quelque chose d’encore pire mais qu’on ignore...

     

    Répondre à ce message

    • #2738923

      Il existe plusieurs options :
      - celle de départ avec un narratif de virus aux origines zoonotiques, le monde entier se ligue pour le combattre etc. et les peuples croient tous aux mêmes anneries
      - celle vers laquelle on tend aujourd’hui avec les "révélations"*, un schéma de polarisation ancien monde occidental / nouveau monde oriental, chacun ses travers (dictature, corruption etc.), qui vont se lancer la balle, et une chance de s’en sortir en comprenant qu’on s’est bien foutu de nous avec le covid

      *bien sûr que ces infos sont confidentielles et que si elles ont fuité ça n’est pas dans un soucis de procédure de transparence, dans la mesure où cela compromettrait sérieusement les US. À comparer avec le traitement des élections truquées ça ne fait aucun sens. Mais Qui Bono ?

      Si on savait reprendre nous-mêmes le pouvoir (mais cela suppose au minima de sortir de l’UE), la 2nde option couplé à un non-positionnement serait la seule façon d’éviter le fascisme et l’appauvrissement général. Dites moi si vous voyez un moyen de s’en sortir ou d’autres options ?

       
    • #2739011

      Effectivement, une manipulation contre la Chine n’est pas impossible. L’affaire des jeux militaires de Wuhan, qui permettaient à de larges délégations occidentales d’être présentes sur place à l’automne 2019 pouvait servir de bonne couverture pour une introduire le virus à proximité du coupable tout designé (le laboratoie de Wuhan). Mais d’un autre coté ce même laboratoire est objectivement suspect. Difficile d’avoir des certitudes à ce stade.

      Personnellement je penche aussi dans le sens d’une manoeuvre de l’"empire", en se servant opportunément de la chine comme bouc émissaire :
      - trop de choses étaient "prêtes" dans le monde occidental, et on a vu se dérouler le plan de la démolition économique contrôlée indépendamment des réalités sanitaires. On voyait aussi depuis l’été 2019 le système financier commencer à se fissurer dangereusement (problème des repo aux US et intervention de plus en plus massive de la FED)
      - les plans "pandémies", bien conçus et rationnel qui existaient (par ex en France) ont été ignorés volontairement, à de rares exceptions près (Suède)
      - les pays de l’OTAN étaient tous alignés sur des mesures drastiques (lockdown, confinements)
      - la Chine n’a pas utilisé de mesures si liberticides (l’ensemble du pays n’a pas été confiné, seules les régions fortement touchées ont été concernées), alors que son régime politique facilitait leur mise en place.

      Une hypothèse moins "complotiste", située entre les deux autres, est l’accident de labo puis la décision de l’empire de l’exploiter comme opportunité.

       
  • #2738884
    Le 4 juin à 05:53 par Conscienceman
    Covid-19 : des courriels montrent une volonté de dissimulation

    Ça fait longtemps que j’ai plus besoin de preuve,

    déja Nietzsche parlait de l’Etat

    comme d’un monstre.

    Une secte, une organisation criminelle je dirais aussi...

     

    Répondre à ce message

  • #2738914

    "J’ai une énorme pression politique pour relâcher l’hydroxychloroquine et la donner à tout le monde, mais je résiste"
    Mail du delfraissy au fauci, le 25 mars 2020 à 10h35

    conseil scientifique et les Instituts Nationaux de la Santé ont « résisté » pour entraver la prescription de l’ Hydroxychloroquine refusant de SOIGNER précocement ceux qui le souhaitaient, cela, par calcul politique et… financier ( entre autre )

    Un mail du fauci daté du 4 février 2020 défend le protocole thérapeutique du Pr Raoult : « L’autre médicament que j’ai, et que j’ai demandé à ma famille et à quelques amis de prendre, s’appelle l’hydroxychloroquine – semble également être efficace et sans danger. »

    oui il s’agit d’un eugénisme déguisé par l’action et par l’omission
    pour mémoire l’aticle de France Soir signé par G Delepine
    https://www.francesoir.fr/le-confin...

     

    Répondre à ce message

  • #2740844

    Le financement de recherches en gain de fonction à Wuhan par les US ressemble fort à un hareng rouge (fausse piste), mis là délibérément pour lancer une fausse théorie du complot.
    On notera quand même les éléments suivants :
    1. jeux militaires internationaux à Wuhan avec participation de douzaines de sportifs US juste avant les premiers cas de COVID-19
    2. plusieurs cas de "grippe" parmi des militaires français ayant participé aux jeux
    3. diffusion en octobre ou novembre 2019 par le Pentagone à ses alliés d’un avertissement sur un risque sanitaire dans la région de Wuhan ; information diffusée par ABC, déniée par le Pentagone, puis reconfirmée à la TV israélienne
    4. précédent d’épizooties affectant l’économie chinoise, dont une épidémie porcine d’origine criminelle (et dont un motif plausible serait la spéculation sur le prix du porc) ; peut-être à mettre en relation avec une épidémie de peste porcine ayant touché les sangliers en Europe, avec pour point de départ probable un labo US de recherche biologique militaire situé en Géorgie
    5. caractéristiques du virus propres à occasionner des dommages économiques : forte contagion, faible létalité
    6. ravages causés en Iran dès le début de la pandémie

    Pour plus de détails, on pourra consulter les articles de Ron Unz sur unz.com.

    Attention à zerohedge, l’origine de cet article. Le responsable est dans la mouvance trumpienne violemment anti-chinoise. Par contre, il peut être très critique de l’Empire sur d’autres sujets.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents