Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

40 % des militaires votent RN et 68 % des Français soutiennent la tribune des 20 généraux

Dans cette étude menée par Harris, la majorité des individus interrogés soutient la tribune des militaires de l’armée française dénonçant le « délitement » du pays. Près de la moitié estime que la France « connaîtra prochainement une guerre civile ».

 

 

Un sondage réalisé le 28 avril par Harris Interactive pour LCI indique que 58 % des personnes interrogées soutiennent la démarche des militaires signataires de la tribune publiée le 21 avril dans le magazine Valeurs actuelles. Celle-ci appelait Emmanuel Macron à défendre le patriotisme et dénonçait le « délitement » qui, selon eux, frappe le pays.

Selon cette enquête, 58 % des personnes interrogées soutiennent « plutôt » ou « tout à fait » les militaires signataires. Un soutien qui va de 36 % chez les sympathisants d’Europe écologie-Les verts à 86 % chez les sympathisants du Rassemblement national, et qui s’explique par une convergence de vues avec les thèses évoquées par les officiers dans leur tribune.

En effet, plus de 80 % des personnes sondées estiment que « dans certaines villes et certains quartiers, les lois de la République ne s’appliquent pas » (86 %) et que « la violence augmente de jour en jour en France » (84 %).

Près des trois-quarts des individus ayant répondu à cette enquête jugent également qu’il existe « une forme d’antiracisme qui produit une haine entre les communautés » (74 %) et que « la société française est en train de se déliter » (73 %).

 

Pour près de la moitié des Français interrogés, le pays « connaîtra prochainement une guerre civile »

Par conséquent, près de la moitié des individus sondés estime que la France « connaîtra prochainement une guerre civile » (45 %) et que « l’armée devrait intervenir sans qu’on lui en donne l’ordre afin de garantir l’ordre et la sécurité en France » (49 %).

Cette tribune dénoncée par la gauche a été lancée par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place d’armes, et a été signée par « une vingtaine de généraux, une centaine de hauts gradés et plus d’un millier d’autres militaires », selon Valeurs actuelles. D’après le Huffington Post, les généraux en question seraient « d’anciens généraux, à la retraite ou radiés de l’armée française pour leurs activités politiques ».

Leur texte énonce les raisons au « délitement » qui, selon eux, frappe le pays :

« Un certain antiracisme, s’affiche dans un seul but : créer sur notre sol un mal-être, voire une haine entre les communautés [...] Délitement qui, avec l’islamisme et les hordes de banlieue, entraîne le détachement de multiples parcelles de la nation pour les transformer en territoires soumis à des dogmes contraires à notre constitution [...] Délitement, car [...] le pouvoir utilise les forces de l’ordre comme agents supplétifs et boucs émissaires face à des Français en gilets jaunes exprimant leurs désespoirs. »

Le chef d’état-major des Armées a annoncé le 28 avril que dix-huit de ces militaires passeront devant un conseil militaire. Le même jour, plusieurs responsables de droite se sont dits d’accord avec le « constat » de « délitement » dénoncé par des militaires signataires d’une tribune dans le magazine Valeurs actuelles, tout en prenant leurs distances avec la démarche.

 

 

De Camerone à Place d’armes

Ce 30 avril 2021, nous fêtons le 158e anniversaire du sacrifice des héros de Camerone. Les généraux de 2021 iront-ils jusqu’au sacrifice suprême pour sauver leur patrie et leur honneur ?

 

 

Toute l’affaire, sur E&R :

 






Alerter

129 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Des forces otanesques qui s’apprêtent à vouloir libérer la nation de son pouvoir dictatorial, pourtant mondialiste ? Ça ressemble à une pièce de théâtre où à la fin, le peuple se retourne contre Macron et via une guerilla civile, permet la dissolution totale de la France dans l’Europe fédérale et la gouvernance globale, si chers à Attali. Le principe du pompier pyromane, comme toujours. On est en train de faire creuser sa propre tombe au peuple français. Pensez-vous vraiment que si l’armée française était nationaliste, elle aurait laissé nos frontières se transformer en passoires ? Serieusement, il va falloir rire de tout ça sous peine de finir en dépression.

     

    Répondre à ce message

  • Je vois 2 solutions soit c’est de la com pour installer l’opération Ronce dans les cités pour crée de la tension pour instaurer la loi martiale car en ce moment De Villiers est sur beaucoup plateau Tv ou sois c’est deploiement militaire comme sur le plan du haut commissaire de Bayrou à partir de Juin/juillet.

     

    Répondre à ce message

  • #2717117

    Soyons raisonnables :

    - Jamais une lettre ou une pétition n’ont infléchi une politique : rien ne changera, toujours le scandale empirera.

    - Toujours quand un régime perd son armée, ses jours sont comptés. C’est la garde prétorienne à Rome qui faisait et défaisait les Empereurs.

    EM a perdu l’armée quand il a congédié de Villiers. Mais la République (et non pas seulement son personnel) a perdu son armée dès le putsch d’Alger. En fait, le divorce entre la république et l’Armée a débuté sous le Front populaire en 1936 lorsque la République maçonnée a qualifié de "militarisme fasciste" le fait de défendre la France par le réarmement.

    Aujourd’hui la République a perdu la nation : le gazage des poussettes, le referendum, le deux poids deux mesures. Dans un pays millénairement monarchiste....

    Elle est en train de perdre son armée.

    Il lui reste donc :

    - La police
    - La jusrice
    - les impôts

    C’est peu
    Puisque c’est provisoire

     

    Répondre à ce message

  • Eh oui @ Dédé un quarteron de généraux en retraite et avec bonnes retraites ... Ce n’est pas le R.N. de Marine la poisseuse embourgeoisée gayment dansant sur du Goldman :) dont a besoin la France mais, le véritable Rassemblement National d’Egalité & Réconciliation empêché d’ouvrir un compte bancaire : pas pour rien qu’ils harcèlent Alain Soral et que tout débat avec lui est interdit. La Raison révèle les vérités trop cachées depuis fort longtemps. Désormais, non seulement elle résonne, elle crie, elle hurle en face du camp Lallement de la Caste.x ceux deraisonnant désormais. Ce ne sont plus les armes qu’il nous faut prendre en main mais nos âmes. "Laissez les croître ensemble au moment de la moisson, chacun reconnaitra son frère, sa sœur" en Esprit. La guerre civile n’a jamais cessé puisqu’il s’agit d’une guerre sourde, rampante contre les civils que nous sommes. Toutes les politiques menées depuis Nuremberg disons, l’ont été au profit de la Caste contre le peuple. Le covid est un point d’orgue. Ton arme, c’est ton âme. Il est vain d’attendre quoi que ce soit de masqués et de vaccinés. Ils sont le bon camp ... celui des cons.
    ,

     

    Répondre à ce message

  • Plus de 22 000 militaires ont déjà signé l’appel au patriotisme !
    4000 de plus en une seule journée ! 

     

    Répondre à ce message

  • Soutien total aux militaires !
    Cela fait 50 ans que fonctionnaires, politiques, et commis de l’Etat...S’EXPRIMENT SANS AUCUNE RÉSERVE ...dans les médias...repassez vous les vidéos..
    On l’a un peu mauvaise...quand on voit les mémes pousser des cris...lorsque des militaires donnent enfin à leur tour.... leur avis !
    Il est vrai qu’on a cherché à interdire de parole de grands médecins immunologues spécialistes des virus, des journalistes, des humoristes,...alors pourquoi pas s’en prendre à des militaires, ça mange pasd’pain !
    La dictature.. pour soi non !...pour les autres oui !

     

    Répondre à ce message

  • Bravo au Gal Piquemal. ..toujours cohérent !
    Et bravo aux 22000 signataires !
    Certainement pas francs-macs...rien a voir avec ces pédos-tueurs ’’aux petits pieds’’ !
    Ne ’’Mélanchon’’ pas tout.
    Je ne suis pas militaire...mais puis je signer également ce texte ? Ou l’équivalent ?

     

    Répondre à ce message

  • Bagatelle pour un massacre. Ces généraux sont des traîtres au service des mêmes qui depuis deux siècles sacrifient la jeunesse de France pour la gloire de...

     

    Répondre à ce message

  • L’attali l’a dit : "si les français me casse les c..illes, JE les donne en pâture au FN"
    Il a dit aussi l’attali : " le prochain président sera une femme"
    Cette action n’a pour but que de gonfler les rangs de ce contre-pouvoir factice
    qui est le RN. Si l’on rajoute à ça un peu de fourberie du genre dominion . . .
    le tour est joué, nous avons le chaos qui permettra de mettre en place leur
    paradigme liberticide. A leur yeux nous sommes TOUS des parasites.
    Cela reste mon humble avis.
    J’aime ce pays, qui a fait ce que je suis depuis 50 ans, un dissident combattant pour la liberté et la dignité des peuples.
    Une chose est sure, quoiqu’il advienne j’aimerai toujours ce peuple de France.
    Merci à vous pour ce que je suis.
    PS : je n’est pas pu commenter dans le forum des adhérents, bug ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents