Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

70ème anniversaire de la victoire sur les nazis : la parade militaire à Moscou

Inclus : le discours de Vladimir Poutine

Le président Vladimir Poutine a remercié samedi la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis pour leur contribution à la lutte contre les nazis, à l’occasion de la parade militaire marquant à Moscou le 70e anniversaire de la victoire de l’URSS sur l’Allemagne d’Hitler.

« Je remercie les peuples de Grande-Bretagne, de France et des Etats-Unis pour leur participation à la victoire. Je remercie les différents pays antifascistes qui ont pris part aux combats contre les nazis dans les rangs de la résistance et dans la clandestinité », a déclaré le président russe, avant une minute de silence en mémoire des victimes de la guerre, une première dans l’histoire des cérémonies du 9 mai en Russie.

« Il faut rappeler que c’est l’Armée rouge qui, au terme d’un assaut dévastateur sur Berlin, a mis un point final à la guerre contre l’Allemagne hitlérienne », a souligné Vladimir Poutine devant les 16 000 soldats rassemblés sur la place Rouge. « L’Union soviétique a pris part aux batailles les plus sanglantes. Ici, les nazis ont concentré leur puissance militaire », a-t-il ajouté.

Le président russe a ensuite appelé à ne pas oublier le patrimoine commun des vainqueurs : la confiance et l’unité, des valeurs qui ont été le fondement de l’ordre mondial après-guerre.

« Des institutions comme l’Organisation des Nations unies, créées après la Seconde guerre mondiale, ont été efficaces pour résoudre les différends et les conflits », a-t-il rappelé en regrettant que ces dernières décennies, les principes de coopération internationale ont été négligés au dépens de tentatives de création d’un monde unipolaire (qui) portent atteinte au développement de la planète.

Le président russe s’exprimait en présence d’une vingtaine de leaders mondiaux mais en l’absence des dirigeants occidentaux, qui ont boycotté la cérémonie sur fond de tensions liées à la crise ukrainienne. Cette crise a ramené les relations entre la Russie et l’Ouest à leur niveau le plus bas depuis la Guerre froide.

« Soixante-dix ans plus tard, l’histoire nous appelle à être à nouveau vigilant », a ensuite déclaré Vladimir Poutine, rappelant que les croyances en une supériorité raciale avaient entraîné une guerre sanglante et qu’il ne fallait pas commettre les mêmes erreurs.

Le président russe s’est limité à cette allusion, sans évoquer directement la menace fasciste habituellement brandie par le Kremlin au sujet de l’Ukraine, où un soulèvement pro-occidental a chassé du pouvoir l’ancien président Viktor Ianoukovitch en février 2014.

La parade militaire a commencé immédiatement après le discours du président Poutine. Plus de 1 300 soldats étrangers ont ouvert le défilé, notamment des contingents arméniens, azerbaïdjanais, indiens, chinois, serbes et mongols.

Plus de 16 000 soldats, 194 unités blindées et 143 avions et hélicoptères ont participé à cette parade à l’ampleur inédite que le Kremlin voit comme l’occasion d’affirmer la montée en puissance de l’armée russe.

Cette parade a permis de dévoiler ses dernières innovations en matière d’armes, notamment le char Armata T-14, star du défilé et premier char développé par la Russie depuis la fin de l’URSS.

Après la parade militaire, plus de 160 000 personnes étaient attendues dans le centre de Moscou pour un gigantesque cortège où les Moscovites brandiront des portraits de leurs pères ou grands-pères vétérans de guerre. Dans la soirée, des concerts sont prévus avant un feu d’artifice tiré depuis une dizaine d’endroits de la capitale russe.

 

Le défilé militaire sur la place Rouge à Moscou, consacré au 70ème anniversaire de la victoire sur les nazis, images de Russia Today avec commentaires en français :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’armée, ce doit être la colonne vertébrale d’une nation. On comprend pourquoi Poutine ne fait pas de courbettes.


  • En Russie, avant de passer les troupes en revue, on fait le signe de croix !

    Effectivement, les dirigeants des nations apostates et satanisées d’occident, les dirigeants des demoncraties, ont bien fait de ne pas se déplacer : ils n’auraient rien compris !


  • Si l’armée soviétique a pris Berlin, c’est parce que les alliés l’ont bien voulu, ils se sont arrêtés en route pour leur laisser la priorité selon un accord tacite : la division de l’Allemagne en deux entités était déjà prévue .

     

    • Si l’Armée Rouge a pris Berlin c’est qu’elle était la plus puissante et qu’elle était déjà aux portes de l’Allemagne quand les Américains osaient seulement débarquer en Normandie, je vois pas très bien ce que les Alliés auraient pu lui opposer, lui autoriser ou lui interdire. Il suffit de comparer le nombre de troupes soviétiques, de tanks et d’avions en Europe centrale en mai 1945 comparée à celui des forces anglo-américaines bien plus faibles en Europe de l’Ouest pour se rendre compte que Staline aurait pu faire avancer son armée jusqu’à Lisbonne si ça lui chantait, n’en déplaisait à Patton. Et les B-29 n’avaient pas la portée suffisante pour balancer leurs bombes atomiques sur le territoire russe.
      Les Allemands se battaient jusqu’à la mort sur le front de l’est en y plaçant leurs meilleures divisions, tandis que sur le front de l’ouest ils n’avaient pratiquement que leurs fonds de tiroir et se rendaient en masse pour ne pas finir aux mains des Russes. Après la Normandie et les Ardennes, les Alliés rentraient comme dans du beurre en Allemagne, rien à voir avec l’opposition à laquelle les Soviétiques ont du faire face jusqu’aux derniers mètres du bunker d’Hitler.
      Quant à la division de l’Allemagne, il n’y avait rien de prévu. Après Stalingrad, Roosevelt pressentant la victoire de l’URSS avait dit "il faudra que les peuples européens (à l’exception des Britanniques) supportent la dureté du régime communiste soviétique pendant plusieurs décennies en espérant qu’il devienne moins autoritaire par la suite."

       

      • L’USAF avait très largement les moyens d’atteindre le cœur de l’URSS et d’y faire des bombardements atomiques, quitte à ce que ses bombardiers ne rentrent pas à la base... ils avaient déjà fait pareil au Japon.

        L’armée rouge n’était puissante que parce qu’elle était soutenue matériellement par les USA, maintenue sous perfusion, tandis que ces mêmes USA rasaient totalement le Reich par ailleurs.
        Patton était persuadé que l’Amérique pouvait facilement écraser l’URSS en 1945-1946 et il avait totalement raison.
        Les soviets le savaient parfaitement et c’est la seule et unique raison pour laquelle ils n’ont pas poussé jusqu’à Lisbonne comme cela était leur intention. Si ça leur avait chanté, ils l’auraient fait, que crois-tu. Ils voulaient bolcheviser le monde entier en tuant et en violant tout sur leur passage.
        Cette armée avait le nombre mais une logistique archaïque et très faible, face aux anglo-saxons elle n’aurait pas tenu une semaine.

        Le meilleur exemple de cela c’est que ça s’est déjà vérifié auparavant... la Wehrmacht a anéanti... 30000 tanks dans la première semaine de Barbarossa. Et oui ! Pour des pertes quasi-nulles en comparaison. Même sans l’effet de surprise, elle aurait écrasé les bolchéviques.
        L’URSS n’a survécu qu’en raison de l’immensité de son territoire, de son caractère primitif (absence de routes décentes, pays sous-développé à tous les niveaux), de l’IMMENSE aide matérielle américaine et enfin, et surtout, de son climat insoutenable.

        Et enfin, bien sûr que si la division de l’Europe (et de l’Allemagne) avaient été prévues, c’est un fait historique documenté.


    • Parfaitement exact : à Yalta, en FEVRIER 1945, les trois "alliés" ont convenu de diviser l’Allemagne en trois zones d’occupation, et la zone soviétique ne pouvait pas ne pas englober Berlin, vue sa situation à l’Est du pays .


    • Le débarquement a eu lieu en juin 44, au cas où vous l’auriez oublié... À ce moment-là, les Soviétiques étaient en Pologne. Si ils avaient été en Allemagne, ils n’auraient pas mis 9 mois pour prendre Berlin (qui se situe à une centaine de kms de la frontière germano-polonaise). Même si on prend les anciennes frontières des deux pays, Berlin reste très proche de celles-ci.
      Quant aux bombardements, les généraux anglo-saxons reconnurent qu’ils n’avaient pas eu les effets escomptés. L’une des usines frabriquants les Messerschmitts, maintes fois bombardée, tournait à 60% de sa capacité initiale. Bien entendu, ne ne nie pas que cela a accéléré la fin de la guerre, mais les bombardies seuls ne l’auraient pas gagnée.


    • J’oubliais : les Soviétiques ont bien été plus rapides que les Américains puisqu’ils ont dû reculer après la guerre jusqu’aux frontières définies à Yalta.



    • L’USAF avait très largement les moyens d’atteindre le cœur de l’URSS et d’y faire des bombardements atomiques, quitte à ce que ses bombardiers ne rentrent pas à la base... ils avaient déjà fait pareil au Japon.



      Faux. Les B-29 n’avaient pas l’autonomie suffisante pour atteindre le coeur du territoire soviétique et en revenir en partant d’Europe. Et les Américains n’avaient pas de kamikazes dans leurs rangs prêts à se sacrifier juste pour le plaisir d’atomiser du Rouge. D’ailleurs ils auraient été cueillis par la chasse soviétique omniprésente.
      Rien à voir avec le Japon dont l’aviation était anéantie en 1945 et qui pouvait facilement être bombardé dès le moment où les Américains avaient pris Okinawa



      L’armée rouge n’était puissante que parce qu’elle était soutenue matériellement par les USA, maintenue sous perfusion, tandis que ces mêmes USA rasaient totalement le Reich par ailleurs.



      Ridicule. Il faudrait se renseigner un peu sur l’industrie soviétique et la production de matos (notamment le T-34) avant de sortir des énormités pareilles. Les engins envoyés par les US ne servaient même pas sur les 1e lignes, les Russes s’en servaient généralement pour l’entrainement. Les bombardements US ont largement fait la preuve de leur inefficacité, la production de Panzer et de fusils allemands n’a jamais été plus élevée qu’en avril 1945, et le moral des Allemands ne s’est pas effondré après Dresde.



      Patton était persuadé que l’Amérique pouvait facilement écraser l’URSS en 1945-1946 et il avait totalement raison.



      Il suffit pas de dire qu’il avait raison sans rien expliquer derrière. J’ai expliqué que l’Armée Rouge était sans commune mesure beaucoup plus puissante et nombreuse que les forces anglo-américaines, rôdée par 4 années de guerre non stop et capable d’encaisser des pertes énormes en continuant à avancer, ce que les Américains ne pouvaient certainement pas



      la Wehrmacht a anéanti... 30000 tanks dans la première semaine de Barbarossa. Et oui ! Pour des pertes quasi-nulles en comparaison.



      Et au final ta Wehrmacht s’est quand même faite désintégrée. L’histoire montre que les Russes ne sont pas les meilleurs pour commencer les guerres, mais les meilleurs quand il s’agit de les finir. Et puis quel rapport entre Barbarossa et 1945 ? Entre les casseroles soviétiques de 1941 et les blindés style IS-2, SU-100 et T-34/85 que les Russes avaient en 1945 ?


    • A Clio.

      Eisenhower a refusé de prendre Berlin pour éviter des pertes effroyables... ce qui s’est confirmé 3 mois après avec le bombardement atomique du Japon pour éviter des débarquements des troupes étasuniennes et des centaines de milliers de morts.

      L’immense différence entre les atlantistes et les Russes c’est d’accepter de perdre sa vie (en masse) pour sa patrie... 70 ans après c’est toujours exact !

      En 1945, l’Armée rouge est la plus puissante armée au monde, et 85 % des pertes de la Wehrmacht ont eu lieu sur le front de l’Est. CQFD.


    • @NSX

      Renseignez-vous sur l’énorme aide américaine logistique ainsi que matérielle fournit à l’URSS

      Selon Raymond Cartier et John Keegan, entre octobre 1941 et juin 1942, les États-Unis livrent 1 285 avions, 2 249 chars, 81 287 mitrailleuses, 56 500 téléphones de campagne, 380 000 mille international de fil téléphonique. En 1943, 427 000 des 665 000 camions de l’Armée rouge viennent d’outre-Pacifique. L’Amérique fournit aussi 13 millions de bottes, 5 millions de tonnes de vivres ou encore 2 000 locomotives, 11 000 wagons, 54 000 tonnes de rail. Trois quarts du cuivre soviétique viennent des États-Unis, mais aussi une grande partie du pétrole de haute teneur sans lequel il est impossible de fabriquer du carburant pour avion.

      Source Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Relati...

      Je ne vois vraiment pas comment l’URSS aurait fait pour atteindre Lisbonne sans l’aide précieuse de leur fournisseur les Etats-Unis. Comment aurait il ravitaillé toutes leurs divisions sans les camions ?

      Les Etats-Unis ont laissé les soviétiques se sacrifier pour vaincre l’Allemagne, alors qu’eux ont envahi toute l’Europe de l’Ouest en y imposant leurs coca-cola et surtout leurs réseaux et l’OTAN. Raison pour laquelle nous sommes entièrement soumis aujourd’hui.


    • À Maximus. C’est drôle, vos chiffres sont beaucoup plus faible que ceux donnés par une autre personne plus bas.


    • En lisant tous vos messages, je ne peux que me mettre a rigoler ! Cette guerre a été gagné ensemble point à la ligne !


  • Merci aux russes pour avoir délivré l’Europe en perdant 27 millions de personnes durant la "deuxième" guerre mondiale (je pense que même Monsieur Le Pen serait d’accord pour dire que ce n’est pas un détail). Honte à ceux de nos dirigeants qui n’ont aucune distanciation pour au moins venir rendre hommage aux victimes. De plus en plus, nous pouvons nous apercevoir que les membres du régime ne sont absolument pas représentatifs de la population. Ils ne représentent qu’eux mêmes et leurs petits intérêts personnels. Si c’est ça la démocratie, alors ça va mal finir.


  • Y’à pas à dire,çà a d’là gueule comme défilé.. !!

    Ils ont planqué le mausolée derrière une façade chatoyante et tout les militaires avaient la banane !!

    Un p’tit rappel pour les fous furieux de l’Otan....le système de missiles anti-aérien S400 ne laisse rien passer contrairement aux Patriots américains...alors venez pas jouer au con avec nous !

    On peut dire que l’Inde représentait la grande Bretagne...mais quid de la France ? ...Honte sur Hollande... !!


  • Livraisons américaines à l’Union Soviétique :

    Avions 14 795
    Chars d’assaut 7 056
    Jeeps 51 503
    Camions 375 883
    Motos 35 170
    Tracteurs 8 071
    Pièces d’artillerie 8 218
    Mitrailleuses 131 633
    Explosifs 345 735 tonnes
    Equipement de construction pour une valeur de 10 910 000 dollars
    Voitures de fret de chemin de fer 11 155
    Locomotives 1 981
    Navires cargo 90
    Escorteurs chasseur de sous-marins 105
    Vedettes lance-torpilles 197
    Moteurs de bateaux 7 784
    Nourriture 4 478 000 tonnes
    Machines et équipement 1 078 965 000 dollars
    Métaux non ferreux 802 000 tonnes
    Produits pétroliers 2 670 000 tonnes
    Produits chimiques 842 000 tonnes
    Coton 106 893 000 tonnes
    Cuir 49 860 tonnes
    Pneus 3 786 000
    Bottes 15 417 001 paires

     

    • Merci Sergei de remettre les pendules à l’heure . Quand Roosevelt reçu la liste des matériels demandés par Staline, il fut abasourdi : les soviets manquaient de tout , même de FUSILS !


    • Livraison de la Russie : 25 000 000 de combattants


    • Si tu aimes bien les chiffres en voilà d’autres :
      Morts soviétiques en 41-45 : 27 000 000
      Morts américains en 41-45 : 450 000

      C’est vrai que les Américains sont forts pour fournir du matos et laisser les autres peuples saigner à leur place, l’URSS aurait quand même gagné sans, ça lui aurait pris un mois ou deux de plus. Ils contre-attaquaient devant Moscou par -40°C dès la fin 1941 en faisant comprendre aux Allemands que c’était déjà perdu pour eux sans avoir besoin pour ça de l’aide américaine. Par contre, sans les saignées qu’à subit la Wehrmacht de Leningrad, Stalingrad, Koursk, Karkhov, etc... pas de débarquement possible en Normandie ni en Provence.


    • Merci de remettre les "vrai" pendules à l’heure katapugon !


    • Les avions américains P39 airacobra fournis par les US c’étaient vraiment de la merde..et les blindés Stuart n’en parlons pas.


    • Où sont les sources de ces chiffres farfelus ????
      La Russie se bat seule dans la bataille de Moscou en 1941 et la guerre ne peut plus être gagnée à partir de cette défaite.
      Jamais vu une seule image d’un char américain dans les nombreux reportages.


    • @kirikoo :
      Ah oui, là c’est de la grosse ignorance quand même : Tu n’as jamais entendu parler du programme Prêt-Bail ? De l’immense gouffre logistique dans lequel se trouvait l’Union Soviétique ? Staline réclamait l’aide des Occidentaux, pas l’inverse.


    • Pour info, les chiffres de Sergei proviennent de Wikipédia. On peut y trouver aussi que le nombre d’avions cédés aux soviétiques correspondait à 12% de leur flottille (aucune idée de la qualité de ces avions).
      Perso, je ne vois pas ou vous voulez en venir avec vos chamailleries. Les Soviétiques ont payé le plus lourd tribu en pertes humaines lors de la 2ème GM, qu’ils aient été aidé financièrement par les ricains ne va pas faire de ces derniers les seuls héros de cette guerre, loin de la. Surtout qu’ils n’ont pas aidé que les Soviétiques, si vous voyez ce que je veux dire..


    • Je veux juste rappeler que cette guerre été mondial et qu’il été dans l’intérêt de chacun de nous entraider. Les américains ont peut être fournis beaucoup de matériel, mais si ils ne l’auraient pas fait hitler aurait fini à leurs porte. Donc au final ils ont fourni ce matériels dans leurs intérêt.


  • Impressionnant certes mais n’oublions pas que les Soviets ont été largement financés et armés par les Etats-Unis notamment par le programme Prêt-Bail. L’Europe n’a pas été libérée en 1945, elle s’est plutôt retrouvée encerclée par deux forces hostiles : le capitalisme financier et le communisme utopique.


  • Première armée terrestre du monde. Ben ça se voit !


  • Les sionistes ne peuvent RIEN militairement contre Poutine, mais ils peuvent le remplacer par un coup d’Etat "pour rétablir la démocratie"... Les "services" resteront-ils fidèles à leur chef ? Tout est là .


  • La cérémonie s’ouvre avec "La guerre sacrée", tout un programme : nous sommes parés pour d’autres guerres, magnifique évolution !


  • @sergei
    Livraisons oui mais livraisons payantes, les USA ont vendu beaucoup de matériel en ce faisant du gros profit . L’URSS à eut 27 000 000 de morts les USA 450 000 mais y’en a qui trouve encore le moyen de dénigrer les russes et diminuer leur participation pendant la seconde guerre mondial !


  • Quand on soutiens ,finance et arme des partis politiques Neo-nazi en Ukraine contre des pro-Russe, on comprend mieux pourquoi certain ne se sont pas déplacé pour cette cérémonie ^^
    Il y a des nations qui restent grande en se rappelant de leur valeures passé et d’autre qui s’effondrent, écroulé sous le poid de leur contradiction !
    En France nous ne sommes plus du bon côté visiblement ^^


  • Comme le rappelle si justement P, hillard , la Russie est une des deux faces d’ une même médaille !
    Et , au fait , ils s’y sont mis à combien pour anéantir une seule armée en Europe ? ...
    si l’on célèbre les vainqueurs de la coalition US , URSS , GB , et résistants européens , on pourrait avoir une pensée pour les autres , qui n’ont pourtant pas démérité !

     

    • Ils n’ont pas démérité mais ils ont perdu, c’est leur plus grande faute et ils le paieront longtemps.


    • @ Robin : Oui , d’autant que c’était le seul peuple émancipé des deux blocs , et qui plus est , pouvait créer une Europe indépendante ! Mais rassurons nous , tout a repris son cours " normal " depuis lors ! ...et ce qu’on a fait des allemands contemporains idéologiquement , est parfaitement conforme afin qu’ils entrent de pied ferme dans le N.O.M , sans rougir . ( cad : comme les autres peuples européens / des larbins ou caniches ou vassaux ( à vous de choisir ) !
      - l’extase devant l’exhibition d’une puissance militaire telle que la Russie aujourd’hui , les USA demain , la Chine après-demain , ne me ravit pas plus que cela , puisqu’elle est révélatrice de notre indigence en ce domaine ! Et comme il y a 70 ans , la vieille Europe , est " coincée" entre les mêmes blocs , qui se " toisent " et qui n’hésiteraient pas à nous " piétiner" pour satisfaire leurs intérêts ! ...Mais une Europe souveraine , libre , indépendante , puissante : le coche est passé !...


    • Visiblement, 1945 n’a pas dû apporter que la liberté puisqu’il y eût encore des révolutions en Europe après, comme à Budapest. Mais bon chaque années, au 8-9 mai cela fait rêver donc on garde le mythe. Le plus drôle est qu’en 1939, les Communistes luttaient avec les Allemands contre le capitaliste international, et en 1941, avec les amis de la "Liberté" contre le fascisme. Comme quoi, les valeurs et principes ne valaient pas grand chose. J’ajouterai qu’une partie des Cosaques et même un général soviétique, Andreï Andreïevitch Vlasov, ainsi que bon nombre de Russe ont rejoint et aidé les Allemands à partir de 1941. Tirez-en les conclusions qui s’imposent.
      Enfin, si Hitler était le diable, je suis étonné qu’en 6 ans, tous les scientifiques, tous les hommes avertis n’aient pas fuit l’Allemagne.
      PS : Ce qui permettra aux Allemands d’étrenner le missile intercontinental, l’avion à réaction, la vision nocturne, les sous-marins les plus modernes à l’époque, la bombe guidée et j’en passe.


    • Robin as tu oublié que la résistance le débarquement n’aurait pas pu avoir lieu.


  • Réponse à certains commentaires :
    - Vous préféreriez envoyer 20 millions d’hommes à la mort ou bien "prêter" du matériel militaire pour les équiper ?
    - Les américains auraient "attendus" les russes selon un accord secret ?
    Au regard des difficultés rencontrées par les alliés lors de la bataille de France contre seulement 1/5 des forces allemandes, c’est sûr qu’ils préféraient attendre un peu que l’état major allemand envoie des renforts sur le front de l’Est en dégarnissant le front de l’Ouest !
    L’Etat major américain était d’ailleurs persuadé que si il prenait l’envie aux russes d’aller visiter Brest, les forces alliées auraient été incapables de les arrêter.
    Lire autant de conneries montre que la propagande anglo-américaine à vraiment fonctionné au delà de toutes leurs espérances !


  • Magnifique défilé, j’ai un immense respect pour le peuple russe et son armée, ainsi que pour leur immense sacrifice pour libérer l’Europe du joug nazi. La Russie n’est pas l’ennemie de la France, mais son alliée car les russes, contrairement aux anglais, aux américains et aux israéliens, nous respectent et admirent notre culture. L’avenir économique, culturel et social de notre pays est à l’est, pas à l’ouest. Quel dommage que la France n’ait pas envoyé une délégation participer à ce défilé !


  • La décadence finale et irréversible de ceux qui ont profité de l’héroïsme des troupes de l’ex- URSS et qui refusent de leur rendre hommage (sous la pression ou sans pression...peu importe). Vivement le monde plus juste qui s’annonce et merci à V. Putin de rendre ce monde de plus en plus vraisemblable.


  • Tout simplement grandiose !

     

    • Grandiose....Il ne faut rien exagérer : 1heure 32 de vidéo et dans les rangs des troupes comme dans ceux des spectateurs , je n’ai pas vu un seul élément de cette diversité qui fait la force et la grandeur de la France ! Bon il faut dire que la Fédération de Russie représente au monde le plus grand assemblage de peuples et de religions , mais il y a tout de meme un peu trop de blonds ... HOURRA POBYEDA !


  • Quelles honte et la colère que nous éprouvons devant le mépris occidental et bien sûr
    en particulier celui de la France et face au déni du courage
    et du sacrifice des Russes, sans qui aujourd’hui nous ne serions
    plus Français, mais Allemands.

    Alors , nous sommes de tout cœur avec vous et plein de reconnaissance.


  • Vous avez vu les effets de 70 ans de propagande hollywoodienne :
    - en 1945, pour 57 % des français, le pays qui s’était sacrifié pour la victoire contre les nazis c’étaient l’URSS, contre 20% des français pour qui c’était les USA.
    - en 2004, c’est l’inverse : 58 % en faveur des américains, contre 20% en faveur des russes.

    http://www.les-crises.fr/the-succes...


  • Pourquoi c’est pas de l’apologie de l’URSS ? Ou de l’apologie de crime contre l’Humanité ? C’est bizarre ce genre de réflexes ne fonctionnent pas dans ce cas là.

     

    • Vous voulez qu’on fouille un peu plus sur les Bolchéviques ? Parfait.
      Qui était Karl Marx ? Un ashkénaze issu de famille de rabbins et petit-fils de rabbin.
      Maintenant, vous le mettez en parallèle avec Théodore Herzl et vous avez l’équation des plus grands génocides planétaire... et c’est sans parler du génocide Arménien commis, non pas par les Turques... mais les Donmes Ottomans.
      Je ne parlerais pas de la Révolution Française qui a servie de modèle, ce serait trop long. Mais quoi qu’il en soit vous retrouverez toujours la même signature : "Laïcité"..."Athéisme"... sauf pour eux, évidemment, faisant exception à la règle.
      Tous les chemins convergent vers un seul et unique responsable.... y compris "l’Accord Haavara", prémices d’un nouveau génocide.
      Est-ce que ça vous va comme synthèse historique ?


  • François ! Réfléchis bien avant de déclarer la guerre à un Russe !! Réfléchis bien !!!


  • Lorsque l’armée Française défile le 14 juillet ,c’est une commémoration de la révolution !Lorsque l’armée russe défile le 9 mai pour commémorer la victoire de tout le peuple Russe sur le nazisme et ses supplétifs européens avec leurs légions de volontaires ennemis de l’Union Soviétique , les médias-merde appellent ça une" démonstration de force" mais heureusement que la Russie ( au prix de 25 millions de morts ) a pu faire une telle démonstration en 1942/45 sinon les nazis seraient encore en train de parader au pied de la tour Eiffel , buvant du champagne , troussant les gretchens et faisant des bras d’honneurs au anglos-américains qui ont attendus la destruction de l’immense majorité des troupes d’élite de Hitler pour venir cueillir les lauriers du mensonge et de la propagande pour ensuite mettre sous tutelle cette Europe qui n’a tiré aucune leçon des désastre qu’elle a elle même crée !!


  • Je salue tous nos amis Russes en ce jour de célébration de LA grande victoire, et je prie pour que la mémoire du sacrifice pour leur patrie et pour le monde ne soit jamais oublié.
    Vive la Russie ! Vive l’armée Russe !

     

    • ..."vive l’armée russe" avec un "r" minuscule svp, eh oui camarade, même pour "russe", minuscule comme d’ailleurs tout ce qui est exagéré...y compris les plaisants commentaires de tous les tovaritchs de ces pages...de vrais orgues de Staline dites donc, ça ne s’arrête jamais !...


  • Gloire et honneur au peuple russe et à M. Poutine, du goudron et des plumes pour Flamby et El Blanco.


  • Je suis en admiration devant Vladimir Poutine, son pays, son armée. La parade est magnifique, grandiose !


  • L’armée du peuple a été héroïque et décisive pour vaincre l’Allemagne nazie. Le prix a été exhorbitant.
    Dommage que par calcul politique et idéologie Staline ait refusé que les communistes allemands votent avec les socialistes pour contrer Hitler au Parlement quand il en était encore peut être temps.
    Les grandes catastrophes mûrissent longtemps avant de se produire et c’est en amont qu’il faut être responsable et clairvoyant pour prévenir.
    Après, une fois que la machine infernale est enclenchée, une fois que le diable est sorti de sa boîte, c’est trop tard.

     

    • Dommage surtout que les Armées Blanches n’aient pas vaincu en Russie en 1920 et n’aient pas reçu plus d’aide des Occidentaux. Comme vous le dites, les grandes catastrophes mûrissent longtemps (en effet, 15 ans pour Staline) avant de se produire et c’est en amont qu’il faut être responsable et clairvoyant pour prévenir.
      Après, une fois que la machine infernale est enclenchée, une fois que le diable est sorti de sa boîte, c’est trop tard (parfaitement !).


  • Ce soir, je me sens franco-russe.... : de la France d’hier et de la Russie d’aujourd’hui !


  • A tous ceux qui nous pondent le fameux programme Prêt-Bail pour, semble-t-il par jalousie, essayer de discréditer le communisme.
    Vous savez, on donne bien souvent aux chiffres la signification que l’on veut bien le leur donner. En chars comme en avions et même en acier et en biens d’autres produits, les prêts américains équivalaient dans leur ensemble, tjr autour de 3 mois de production dans les usines soviétiques. Pis, le matériel de guerre US et GB envoyé était bien souvent désuet, et les soldats russes le boudaient, préférant employer des armes produites des usines de l’Oural ou de Kouïbychev.
    A1_ L’URSS a produit 110 000 chars de 1941 à 1945. Pas de doute sur leur qualité (KV, T-34, ISU, IS...).
    A2_ Les USA en ont fournis 7 000. Les anglais, au grand max, 4 000 (14% de leur production). Cela donne, il me semble, 10%. Donc 9% des chars utilisés par l’Armée rouge venaient de l’Ouest. A part les Sherman et les Churchill, que de vieux chars dépassés (Valentine, M3 Lee...)
    B1_ Quant aux avions, l’URSS en a produit, entre 1939 et 1945 (donc c’est le grand total de la guerre), 157 000. Et parmi eux, des appareils d’excellente qualité (Yak 1 et 7 son dérivé, fiables, robustes et résistants, le chasseur Yak-3, un des plus rapides et maniables de tous ceux de la guerre, le très polyvalent Yak 9 pour le combat en haute altitude et à long rayon d’action, et surtout, l’avion d’attaque Iliouchine Il-2, produit à 36 000 exemplaires et parmi les meilleurs toute de la guerre.
    B2_ Les USA ont fourni à l’URSS 14 018 avions. Parmi eux, 2 048 P-40, 4 700 P-39, 2 600 P-63 et 2 900 A-20. Soit 9% du total utilisé par les soviets. Du coup, cela donne 8%. Le P-39, avion le plus vendu par les USA à la Russie, je ne fais AUCUN commentaire. Je vous renvois juste à sa page wiki. Tandis que le Curtiss P-40 Warhawk... on retrouve les mêmes qualificatifs : peu performant, dépassé, surclassé, décevant... Il n’y a bien que le P-63 Bell qui tînt à peu près la route. Mais même lui, il reçu d’abondantes améliorations par les russes.
    C_ Même chose pour l’acier : 6% de l’acier soviétique venait des USA, le reste était produit en URSS.

    Ccl : si vous voulez critiquer Poutine allez-y, car la Russie, dépourvue d’idéologie, n’est plus aujourd’hui qu’une "colonie indisciplinée" de l’Empire US (avec marketing, business, shows télé abrutissants...). Mais l’URSS, qui avait son PROPRE modèle culturel et économique, sans businessmen, sans pornographie, etc... je demande un minimum de respect. Merci.

     


    • essayer de discréditer le communisme.



      L’URSS était un pays du tiers-monde du point de vue de l’immense majorité de ses habitants.
      Méa Culpa de Céline, tu connais ? Tout ce qu’il a dit, tous ceux qui ont visité l’URSS à la même époque l’ont confirmé.
      Les soviétiques non-juifs étaient mis en esclavage au service du régime, rien de moins.
      Pour produire les fameux 110000 tanks il a fallu qu’un nombre incommensurable de travailleurs soient mis dans des conditions de vie digne d’un bagne... pour le paradis des prolétaires, tu repasseras.

      L’ouvrier Allemand était un dieu comparé au prolo soviétique qui était traité comme le pires des esclaves, comme un serf. Leurs conditions de vie respectives n’avaient rien à voir.

      De plus, depuis le début jusqu’à la fin, ce pays a toujours connu les pénuries, les queues interminables devant les magasins... souvent pour rien... les apparatchiks de "l’avant-garde" eux bien sûr ne faisaient pas la queue... et étaient payés 10000 fois plus que le prolétaire.
      Le pire c’est que tout ça s’est produit dans le pays le plus vaste et le plus riche au monde en ressources naturelles !


    • J’ajoute enfin quelques détails après mon premier message.

      Quant aux pièces d’artilleries, les États-Unis ont fourni 8 100 unités à l’URSS.
      Réactions du lecteur lambda : "Ouah ! incroyable ! 8 000 c’est énorme ! En fait les États-Unis dominent tout ! Même leurs ennemis sont leurs créatures ! Et en plus, le gentil général Patton pensait qu’il pouvait et qu’il fallait détruire l’URSS !" (pour y rétablir les casinos et les publicités érotiques du capitalisme dépravé américain qu’il défendait sans aucun doute, mais bref...).
      Le petit problème, c’est que l’URSS a produit... 514 700 pièces d’artillerie entre 1941 et 1945. De qualité indiscutable elles aussi, je vous renvois aux célèbres BM-13 Katyusha, ZiS-3 et M30.

      Pour terminer, connaissant d’avance les arguments des anti-communistes hystériques, soucieux de voir les riches s’enrichir au détriment des plus fragiles, sous couvert d’un pseudo-catholicisme "corporatiste" ("on est chrétien... mais bon, concernant mon porte-monnaie, Jésus, y dégage !), vous répondrez (au fait que l’URSS a perdu plus de soldats que quiconque), que c’est due à l’incompétence de Staline, avec une Armée Rouge soi-disant mal équipée, etc...
      Les trois quarts (peut-être 80%) des soldats de l’Axe tués pendant toute la Guerre le furent sur le Front de l’Est. Si on estime leurs pertes totales autour de 5,5 millions (en comptant les italiens, hongrois, roumains, finlandais et autres...), on peut donc considérer que, face à 10 millions de pertes militaires soviétiques, on a environ 5 millions de pertes nazies. Sachant que 2,5 millions de soviétiques sont morts dans les camps (infiniment plus que les prisonniers allemands), cela nous donne 7,5 millions contre 5,5 millions, un rapport déjà plus serré.
      Cerise sur le gâteau, en comptant le Japon : sur le total absolu de toutes les pertes militaires de l’ensemble de l’Axe à l’échelle mondiale... plus de 60% (64% selon mes estimations), soit près des deux tiers, l’ont été sur le Front contre la seule Union Soviétique (Europe de l’Est et Mandchourie).

      Alors oui, si vous voulez mettre l’accent sur l’importance de l’aide anglo-américaine, parlez dont plutôt des bottes et de la nourriture, infiniment plus utiles pour les soldats soviétiques que le matériel militaire offensif, que l’URSS produisait déjà massivement et en qualité largement supérieure aux babioles obsolètes prêtées par les occidentaux.
      Si la France n’est plus allemande aujourd’hui, c’est davantage grâce à l’URSS qu’aux États-Unis.


    • Un prisonnier est un mort qui n’a pas eu le temps de mourir sur le champ de bataille. Les retirer du compteur pour faire croire qu’un Allemand mourrait pour un Soviétique, ou presque c’est de la manipulation. Si dans une bataille, un camp perd 35 000 hommes, dont 5 000 sont fait prisonniers, on ne dira pas que ledit belligérant n’a perdu que 30 000 soldats.
      Par ailleurs je suis étonné du faible nombre de prisonniers allemands, au vu du total de troupes engagées. M’est avis que les Allemands ne devaient pas être les seuls à pratiquer l’exécution de prisonniers. Mais bon, comme à l’Ouest, on a oublié de demander sa vision des faits à une partie.


    • La propagande capitaliste ne se combat pas facilement en Occident ! Les anticommunistes primaires sont trop nombreux et trop fainéants pour s’informer ailleurs que dans les Nathan ... Et puis, surtout, ils essaient de faire croire, persuadés qu’ils le sont, que communisme égal franc-maçonnerie ! Le communisme est un système économique qui met le collectif au-dessus de l’individu, ce que ces gens-là n’acceptent pas. Marx s’est trompé sur deux choses, d’après moi : c’est le capitalisme qui tue la famille et ... Dieu. Comme les FM, me direz-vous ?!!!!!


    • ...et la Petite Allemagne, seule contre tous !


    • @Memel

      L’Allemagne n’était pas toute seule, elle avait quand même le contrôle de l’ensemble du potentiel économique
      de l’Europe...ce qui n’est pas rien !


  • Quand je vois le gros John Baird, ministre des Affaires étrangères du Canada défier Poutine et bomber le torse en visite chez Poroshenko, je ne peux que lui recommander d’écouter cette parade, car il est si con qu’il faut le protéger de lui-même et de sa bêtise.


  • Découverte en direct sur rt news et après le signe de croix du chef d’état-major, la minute de silence ponctuée par une percussion a été particulièrement forte et émouvante.

    Non anglophone, je comprends ce soir qu’elle était aussi dédiée aux combattants français.

    L’amitié indéfectible entre les peuples retrouve toute sa vraie puissance, si bien représentée par les nobles statures de M. Vladimir Poutine et de M. Xi Jinping.

    Maintenant, j’en suis sûr ! J’avais cru percevoir une résonance céleste ...


  • Ces petites disputes pour savoir si c’est plus les Russes ou les Américains qui que etc... sont vraiment ridicules et indécentes de la part de gens assis devant des écrans quand on sait ce qui s’est passé durant ces années là.
    Tant la bataille de Stalingrad que le débarquement sur les côtes de Normandie sont actes de courage extraordinaire de la part des soldats américains et russes.
    Mieux vaudrait s’interroger sur ce qui a permis la très résistible ascension de Hitler au pouvoir afin d’en tirer des enseignements utiles pour nous aujourd’hui.
    Par exemple le vote des pleins pouvoir en 1933 et les lois potentiellement liberticides qu’on vote en France actuellement qui permettent au Premier Ministre d’agir sans le contrôle du Parlement ni d’un Juge.

     

    • Tu manque de culture Michel la guerre a été gagné a l’est par les russes, le pivot c ’est Stalingrad et avant l’arret devant moscou ou léningrad. De plus maintenant on sait précisément que les anglo américain ont financé l’allemagne nazi pour écrasé l’URSS et le communisme. .C’était le plan ce que les américains n’avaient pas prévu c’est que Hitler refuse l’alliance proposé par les Anglais quand au Débarquement c’est une escroquerie oui il y a eut des morts, mais en terme de combat ce n ’est pas la grande bataille qu’on nous vend depuis plus de 70 ans en faite quand on est calé en bataille de cette époque on mesure combien les russes ont du se battre beaucoup plus que les anglo américains qui ont débarqués par peur que les russes dominent toute l’Europe. Les meilleurs unités de combats allemandes étaient à l’est, un vétéran allemand préférait être sur le mur de l’atlantique plutôt que d’affronter les russes. En faite la différence c’est que les américains étaient une armée d’invasion sous couvert de libérer les peuples et que les russes protégeaient leur territoire à l’origine (ca vous rappel rien ?). Rien n’a changé en faite depuis 70 ans c’est toujours la même chose. LE système financié anglo américains est responsable de toutes les guerre du 20 ème et du 21 ème siècle et personne le dit c’est cela qui est scandaleux


  • Le plus grandiose hymne national est russe !


  • C’est malheureux à dire mais on est très loin d’un 14 juillet avec ses sifflets et huements...

    Salutations à nos amis Russes.

     

  • Je pense que nous devons absolument nous solidariser des russes. Tel que je vois les choses, c’est-à-dire une destruction de la France dans un combat acharné, de dimension surnaturelle, l’émergence de la Russie de Poutine, post-soviétique, qui renoue avec ses origines chrétiennes apparaît comme un coup de pouce de la Providence qui nous est adressé. Si on rate le coche s’en sera fini.

    Évidemment ne comptons pas sur les actuels du pouvoir, minables traîtres serviteurs du diable, pour nous y emmener. Toutes les forces nationales, identitaires, souverainistes... doivent mener des actions en faveur d’un rapprochement. Poutine est encore bien patient d’honorer notre pays malgré le comportement dégueulasse de la "diplomatie française", comme s’il attendait une réaction du pays réel. Mais le sera-t-il encore longtemps ?


  • Propagande lamentable de Google sur poutine

    tapez poutine dans google et cliquez sur image

     

  • On nous parle beaucoup de l’aide militaire américaine mais on oublie la caractéristique principale du communisme de guerre...son efficacité à produire en masse !

    Les soviétiques ont démontés toutes les usines d’armements vers l’Oural et ont produit un nombre impressionnant d’avions (Yak,illiouchine),de chars (T34,Staline),de canons,de fusils mitrailleurs (le PPSH) robustes et de premier ordre !

    La seule contribution valable des USA reste le camion GMC rebaptisé "Molotova" dont les russes ont pu faire une copie adapté aux climats locaux.

    En vérité,l’armée rouge de 1941 était très mal équipée mais celle de 1945 était à la pointe du modernisme !


  • bonjour

    la symbolique et les signes se manifestent autours de nous comme des messages sur les évènements inéluctable de l’histoire en marche et de surcroit de la guerre en Europe inévitable entre l’otan (l’Amérique) et la Russie ,qui a mon sens est un des dernier pays a s’opposer a l’empire et c’est important a défendre ouvertement les valeurs chrétienne et donc un danger et le pays est a abattre par tout les moyens pour l’occident.

    remarquez l’emblème sur le drapeau russe : saint Georges sur son cheval blanc tenant sa lance terrassant le dragon( le mal, on peut remplacer le dragon par l’aigle américain en ce moment ,rire ) . . en regardant cela et la symbolique que cela représente en perspective des évènements ,ce pays ne se laissera pas abattre a tout les niveaux(politique, financier, religieux et militaire)

    le drapeau russe avec l’aigle a deux tête et st georges est aussi le drapeaux officiel de la Russie au même titre que celui avec les trois couleurs . il flotte officiellement au dessus du kremlin(remarquable idee d’ailleur de poutine d’y ajouter la symbolique de la sainte russie eternelle stariste ) et dans tout les défilés et parades militaire russe,les décorations

    lien de la parade du 8 mai 2014 ( a 3.19mn)

    https://www.youtube.com/watch?v=L2D...

    décorations

    http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A...

    dernière remarque : le drapeau russe ,au regard des autres drapeaux européens est le seul a avoir un symbole religieux manifeste......

    et c’est pas demain que mimolette ajoutera sur celui de la France les fleurs de lys ou la sainte vierge .....

    cordialement


  • Le nazisme n’est pas éteint, il continue chaque jour à stériliser l’homme et sa planète au profit de l’argent, il persiste dans son entreprise mondialiste de destruction de l’homme et dans son chaos nécessaire à son règne terrestre absolu. Le terrorisme n’est qu’un outil du nazisme.
    Le nazisme continue son génocide du sacré, du beau, du juste et du bon.
    Seule la chrétienté peut éradiquer le nazisme capitaliste de notre Terre-Mère.
    Seul Christ peut délivrer les Nations et les peuples de Dieu.


Afficher les commentaires suivants