Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

89-79 : l’exploit de l’équipe de France de basket face aux États-Unis

La victoire française résumée en version originale :

 

 

Cet exploit en quart de finale de la Coupe du monde de basket qualifie automatiquement la France pour les JO de Tokyo en 2020.

 

 

Et maintenant les plus grands exploits du basket français !

 

- La Rédaction d’E&R -

 


 

L’équipe de France est qualifiée pour les demi-finales, comme en 2014, après avoir infligé aux États-Unis en version NBA leur première défaite en compétition officielle depuis 2006 (79-89), mercredi à Dongguan. Elle affrontera l’Argentine vendredi (14h00).

 

Pour un basketteur français, ou pour tous leurs supporters, est-il possible de vivre plus beau jour que celui-ci ? Une journée marquée par une des victoires les plus mémorables de l’histoire de l’équipe de France, les plus rares aussi, face aux États-Unis (89-79), et parachevée par une qualification des Bleus pour les JO de Tokyo grâce à l’élimination de la République tchèque par l’Australie dans le dernier quart de finale (82-70). Café, cigare et l’addition.

Petit plaisir, pas si petit que ça d’ailleurs, arrivant après un plat de résistance grandiose. Un festin même. Les Bleus ont réalisé l’exploit qu’on attendait d’eux, ce qui n’est pas contradictoire. Battre les Américains en version NBA, et encore plus les sortir du tournoi, est une performance forcément exceptionnelle. Personne n’y était plus arrivé depuis la Grèce lors du Mondial 2006.

Mais il y avait clairement l’espace. Cette équipe américaine-là, éliminée un 11 septembre, mauvais symbole, n’avait vraiment aucune saveur. Pas faible bien sûr, mais sans rien de de l’exceptionnel qui entoure d’ordinaire le Team USA. La preuve, elle avait perdu en amical, en août face à l’Australie (81-90) et elle avait failli être battue au premier tour, par la Turquie (93-92 a.p.)

Il fallait « juste » que l’équipe de France croit assez en elle, qu’elle se reconcentre après avoir oublié de défendre lundi face à l’Australie (98-100) et qu’elle ne dévie pas de son plan de jeu. Tout cela aurait sans doute été trop pour elle au siècle dernier. Mais depuis, la génération Parker-Diaw est passée par là et a donné à la sélection une foi en elle à... l’américaine, associée à un goût des choses bien faites plus européen.

Lire l’article entier sur lequipe.fr

Un peu de basket, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je ne veux pas dénigrer la victoire française sur les usa, mais il convient de relativiser l’exploit et de rester lucide sur ce qu’il s’est exactement passé.

    Pour les américains, niveau basket, il n’y a que la NBA qui compte, ils n’en ont strictement rien à cirer des coupes du monde, ce n’est absolument pas un événement qui les intéresse. Pour le folklore mais sans plus.

    D’autre part, les franchises NBA rechignent à lâcher leurs joueurs pour aller dans l’équipe national car elles ont peur des blessures que pourraient se faire leur joueur dit "mega-star" (qui jouent le all-star game par exemple) qui valent des sommes astronomiques et dont les contrats leur coûtent de véritable fortune. On parle ici de plusieurs 10ène voir 100ène de millions de dollars.

    C’est à cause principalement de ces 2 points-là que les USA nous envoi en général (sauf exception, dream team aux JO de 1992 par exemple) des équipes de seconde zone avec une ou deux mega-star et quelque joueurs moins performants. Mais cette année, ils ont envoyé leur pire équipe de leur histoire. Pas de "mega-star", 3 ou 4 stars, beaucoup de joueur de seconde zone et de chauffeur de banc.

    Si la France voulait taper les usa c’était clairement cette année.

    Si la team USA était composée des meilleurs joueurs américains, elle ferait un véritable massacre avec des scores humiliant sur chaque nation. Et cela, n’importe quel connaisseur de la NBA le sait parfaitement.

    Ceci dit, bravo à nos bleus, même si c’était la pire équipe américaine de l’histoire, fallait quand même le faire, ce n’est pas à la portée de tout le monde.

    Peut-être que la prochaine fois, les américains nous respecteront un peu plus et nous enverrons une équipe un peu plus compétitive. Parce que même s’ils se fichent des compétitions internationales de basket, cette quand même une humiliation pour les vrais fans américain de basket.

     

    • Une humiliation... En réalité les américains sont tellement gaté niveau nba que je sais même pas si ils sont au courant qu’il y a la coupe du monde de basket. Mais tant mieux pour la France, il faudrait pas qu’il tombe en demi maintenant ça ferait tâche


    • Meneur : Kyrie Irving + Steph Curry
      Arrière : Tristan Thompson + James Harden
      Ailier : Lebron James + Kevin Durant
      Ailier fort : Anthony Davis + Blake Griffin
      Pivot : Karl-Anthony Towns + DeMarcus Cousins

      Le tout secondé par quelques autres pointures et vous auriez des scores inimaginables, genre 130-60.


    • Complètement d’accord, y’a pas d’humiliation, ils s’en foutent complètement. Faudrait voir les audiences des matchs de Team USA, ça doit même pas voler plus haut que le soccer.

      Les champion de NBA est d’ailleurs désigné ’’ World Champion ’’ c’est pas pour rien.

      Les Américains s’intéressent aux rencontres internationales dans deux cas de figure seulement :

      - Les Jeux Olympiques, qui leur permettent de vérifier qu’ils écrasent tout le monde dans tous les domaines.
      Ils s’amusent à compter les médailles à la fin.

      - Dans une moindre mesure, la Coupe du Monde de football, où pour une fois, dans un sport majeur, les Américains sont considérés comme des outsiders. Lorsque les USA vont loin dans la compétition, les audiences explosent aux US.
      Mais ça reste de la curiosité ça va pas plus loin.

      Y’a que les JO de 2004 qui ont été vécu comme un véritable échec.
      Parce que c’était les JO d’ailleurs, et pas les championnats du monde.

      C’est pour ça qu’ils ont envoyé l’artillerie lourde en 2008, et surtout en 2012.

      Y’aura sûrement une belle équipe en 2020 aux JO. Mais alors les championnats du monde... pour eux c’est chaque année, en NBA.


    • Et le dopage ? charges comme des mules les ricains ne craigneraient ils pas les controles hors de chez eux ?
      Comme tout les sport americain c est assez laid et ininteressant.


    • Yjack et Cléon : Il faut bien lire ce que j’écris, c’est une humiliation pour les VRAIS FANS AMERICAIN de NBA.

      Je connais des américains VRAIMENT (je répète vous semblez avoir du mal à assimiler) fan de basket, je vous l’assure, ça grince des dents et ça baisse la tête quand on parle de ce match.


    • Exactement. Et personne ne s’intéresse a cet événement aux US.


    • Je vais contredire certains, mais c’est bien un exploit, au minimum une très belle performance !
      Même si effectivement on est loin d’une "dream team" avec les joueurs cités par @Mickaël, il faut rappeler que les joueurs de troizième ou quatrième zones de NBA restent largement au dessus du niveau mondial, et je les voyais encore tout écraser sur leur passage pendant cette compétition.
      D’autant que le coach est Popovich, peut-être le meilleur coach américain depuis une décennie. Une bonne équipe sans bons schémas tactiques au basket, ça vaut que dalle.
      Il est pas dit qu’un 5 avec les meilleurs américains à chaque poste prennent systématiquement le dessus sur chaque équipe... Et on va un peu mettre en valeur nos joueurs : Gobert meilleur défenseur NBA pour la deuxième fois, De Colo un des meilleurs meneurs européens, Fournier qui devient complet et assume bien son rôle de relève dans cette compétition, Batum en vétéran expérimenté de l’équipe... Sans parler du reste de l’équipe qui assure une bonne cohésion générale, franchement très bien tout ça.
      Donc chapeau aux bleus pour cette perf, d’autant que j’étais persuadé qu’ils étaient éliminés après la défaite face à l’Australie !


    • @michaël Tristan Thompson arrière ???
      Klay Thompson assurément !

      Cette performance est historique, et restera dans l’Histoire du basket Français.
      Les prochaines rencontres USA France ne serons plus abordées de la même manière dans le sens ou nous les aurons déjà vaincus en compétition officielle.
      (Plus jamais ça, du côtés US)
      Le fait que les franchises refusent d’envoyer leurs contrats-max, afin de préserver l’intégrité du joueur et leur billes, ne permet pas de remettre en question cet exploit. Nous avons gagner face aux US, dans un de leurs sports majeurs, qui plus est en 1/4 de finale de la coupe du monde.
      La question à se poser est, le basket US est-il, à l’image de ce Pays, au bord du précipice ?
      Les joueurs européens sont de plus en plus nombreux dans les rangs des écuries américaines, les jeunes joueurs européens sont plus complets et atteignent un niveau de maturité plus rapidement qu’un jeune joueur US.
      En Europe tu apprends à jouer sans ballon, Et à défendre !!!
      Aux states tu apprends le one one, le pick and Roll,
      Et ???
      Je pense que l’on est pas au bout de nos surprises avec le basket US dans les années qui viennent ...

      PS les Serbes les ont tappés aujourd’hui.... Dur dur


    • Chinchin,

      Pourquoi les Serbes c’est de la merde au basket ?


    • @chin14 : effectivement, klay, rien a voir avec l’ex de la kardichieuse.

      Oui, les serbes et les français leur sont passé dessus. Non vraiment, cette team USA ne reflète en rien le niveau des joueurs americains. Equipe complètement claquée au vu des possibilités. Equipe de 3eme rang minimum.


    • @titiparisien

      Où ais-je dis que les Serbes c’est de la merde au basket ?
      La Serbie est un grand pays de basket !!! Depuis des lustres, avec leur générations des 90’ ils aurait pus dégommer n’importe quelle équipe ! L’actuelle est costaud aussi, que des grands noms dans l’histoire du basket Serbe assurément.

      PS les Argentins nous ont fait la leçon aujourd’hui !


  • Merci ER de relayer cet exploit.


  • Un exploit relativisé donc, par " l’équipe"... il est là le problème... pourquoi ne pas le "négativiser" ? Autant dire que c’est un accident......

     

  • Putain c’est qui les français dans l’histoire ? Faudrait leur mettre un chapeau ou un truc pour les distinguer. J’ai l’impression de voir les USA contre les USA.

     

  • Donc, si je comprend bien le sens de la majorité des commentaires : pour ne pas "réellement perdre"... il suffit d’envoyer une équipe de plombiers (bien que je n’ai rien contre les plombiers) !
    Tu perds, tu perds... point barre ! Les excuses c’est pour les faibles...


  • tout ça pour se faire eclater par l’argentine....bien français tout ça.

     

  • Les stars restent chez elles car ça les protège contre les contrôles anti dopage .


  • La Serbie à été sortie par les espagnols, les argentins ! C’est triste mais c’est comme cela !
    Qu’est ce qu’on en a faire... Serbie c’est 8milions d’âmes, c’est djokovic, basket, femmes championne d’europe volley, water-polo (pays n’ayant pas la mer), volley, ...
    Cetains évoque la dream team us de 1992, moi je vais évoqué ceux qui auraient pu les bouffer, l’équipe Yougoslave vlade divac drazen petrovic...
    Place aux jo


  • Bravo l’EDF, vraiment ; c’est magnifique ! Mais... Les USA perdaient un match FIBA tous les 10 ou 15 ans (la dernière fois étant en 2006. Aujourd’hui, ils viennent de perdre 3 matchs en 2 semaines... Voilà !


  • J’ai suivi ce match, évidemment, comme tout bon amateur de basket et patriote français ...
    Il faut évidemment être fier de cette victoire sur l’oncle Sam (sport majeur US) néanmoins il faut un peu relativisé cet exploit puisque la Team USA n’a pas aligné l’armada, son vrai Big five.. !
    Sans quoi, ils nous auraient mis un +80 en marchant..
    A tous les autres aussi d’ailleurs..
    Non, le véritable grand exploit de titan, seras si on souleve la coupe à la fin du tournoi !
    Why not.. ? We hope so.. !
    Comme ils disent..


  • et voila...toujours la même histoire


Commentaires suivants