Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

A qui profite le crime ?

La leçon norvégienne (Jacques Attali)

Le terrible massacre norvégien peut apparaitre comme un épouvantable fait divers, acte isolé d’un malade mental, sans plus d’importance qu’Unabomber, le tueur américain dont il s’est inspiré. Il peut, au contraire, etre interprété comme l’annonce d’un vaste mouvement géopolitique, attendu depuis longtemps et prévu par de nombreux théoriciens.

Certains en effet , dans la logique (mal comprise) des premiers travaux de Samuel Huntington, y voit le signe du début d’une guerre de religions, opposant la Chrétienté et l’Islam. Et il est vrai qu’existent de tres nombreux autres signes annonciateurs de violences fondamentalistes religieuses un peu partout dans le monde : aux Etats-Unis, en France, au Brésil, en Israël, au Nigéria, au Pakistan, et dans tant d’autres lieux.

D’autres encore, inspirés par les travaux suivants du même professeur américain, voient dans cette tragédie un signe de plus du retour des nationalismes et de ce qui en découle : le refus des étrangers et des doctrines dites » internationalistes », dont font partie le projet européen et la social-démocratie . Et de cela il existe en effet aujourd’hui d’innombrable signes : en Scandinavie, le parti des « vrais Finlandais » ; en Belgique, le parti flamand ; en France le Front National ; le tea-party aux Etats-Unis, et bien d’autres mouvements nationalistes, sur la planète entière.

En réalité, rien de tout cela ne prend la véritable mesure de ce qui s’est réellement passé en Norvège : cette tragédie constitue en fait une cruelle métaphore de la valeur dominante du monde d’aujourd’hui : le désir de chacun de garder pour lui ce qui le définit.

En Occident, bien des gens s’inquiètent en effet de voir menacés leur identité et leur niveau de vie ; et ils n’ont pas d’autres projets que de jouir de leur confort et de conserver leurs habitudes ; et, pour les conserver, de ne les partager avec personne . Au Sud, comme par un effet de miroir, bien d’autres gens s’inquiètent aussi de voir leur identité se dissoudre dans le projet occidental, et font tout pour s’en prémunir en s’en isolant.

Pourtant, au Nord comme au Sud, bien des gens ne se contenteront pas longtemps d’avoir pour projet la préservation de leurs acquis : ils les savent menacés par la crise financière, qui ne fait que commencer, par le déclassement qui en découle, par le déferlement de concurrents et de valeurs venues d’ailleurs, ou par la destruction de la nature. Ils voudront un idéal plus grand.

Certains d’entre eux trouveront cet idéal nouveau dans le simple prolongement de leur égoïsme, qu’ils poussent, et pousseront de plus en plus, jusqu’à la démesure, la violence, la haine des autres. Une nouvelle forme d’idéologie totalitaire se constituera alors, revendiquant l’autisme comme une politique. Pour d’autres, cet idéal sera au contraire dans la négation de l’égoïsme, et dans le développement d’un altruisme, qui leur permettra de rechercher leur bonheur dans celui des autres. Cette nouvelle forme d’idéologie s’exprimera dans un optimisme internationaliste, soucieux d’apprendre en partageant .

Telle est la principale leçon de la tragédie norvégienne : un pays ne peut rester durablement sans un projet politique, lui donnant un sens dépassant sa réalité matérielle, l’inscrivant dans l’Histoire. Et si les hommes politiques sont incapables d’en proposer un, exaltant, des fous s’en chargeront.

par Jacques Attali

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #34029
    le 29/07/2011 par Tyresiax
    A qui profite le crime ?

    Mon Dieu ça fait vraiment froid dans le dos

     

    • #34040
      le 29/07/2011 par Wolfdriver777
      A qui profite le crime ?

      En gros d’un côté les méchant nationaliste/égoïste/haineux/ultra violent qui finiront par tuer tout ce qui leur ressemble pas et de l’autre les gentils internationaliste/altruiste/soucieux de son prochain/aimant la vie et respectant tout et tout le monde "happy way of life !" ...

      Jacques Atalli toujours aussi binaire dans le fond malgré qu’il essaye de mettre un peu de vocabulaire pour tenter d’impressionner quelques illetrés ( et encore ! ), bref les gentils et les méchants donc !

      Cet homme est de plus en plus pitoyable ! Inutile que je me tarde à vouloir "argumenter" plus, je crois que tout esprit un minimum critique et surtout doué de bon sens comprendra toute l’absurdité des propos de cet homme.


    • #34175
      le 29/07/2011 par Tyresiax
      A qui profite le crime ?

      C’est bien que je dis, mais moi je ne le trouve pas seulement pathétique, je le trouve effrayant ce mec, et de lire ce texte en gardant à l’esprit qu’il a pour toile de fond ce massacre sous faux drapeau... Et bah j’en ai un frisson d’horreur !


  • #34031
    le 29/07/2011 par Hippolythe
    A qui profite le crime ?

    "en Belgique, le parti flamand"
    Ahah quel précision dans les termes. On sent qu’il maitrise le sujet.


  • #34032
    le 29/07/2011 par esper
    A qui profite le crime ?

    Il a pas complètement tort le vieux ; mais il met en exergue deux opposés : le nationalisme et l’internationalisme ; n’y a-t-il pas un juste milieu ? Certains répondront non, au regard de l’histoire ( guerre économique, lutte militaire pour s’accaparer les richesses et autres raisons qui poussent les nations à se battre). D’autre oui avec un nationalisme tolérant et ayant un être supra ’’le terrien" l’humain avec des cultures qui derrière leur différence de forme on peut voir un même fond. Voilà pour ma part, et en quelques mots, autour de quels problèmes les conflits qui nous attendent devraient avoir lieu.
    Mais j’oublie un autre problème de taille, l’économie !! Notre rapport au matériel, à l’argent, au profit,... les sept péchés capitaux en somme, soit ce qui nous poursuit depuis plus de 2000 ans

     

    • #34088
      le 29/07/2011 par Guillaume
      A qui profite le crime ?

      Sans vouloir me montrer condescendant ou irrespectueux, tu portes bien ton pseudo, tu en espères un peu trop de Jacky sur ce coup.
      .
      Son raisonnement est d’une vacuité abyssale qui n’a d’égal que dans son caractère fallacieux.
      .
      En effet, il donne deux versions faussées des deux -ismes dont il est question ici :
      - le nationalisme ne serait que l’avatar d’une régression civilisationnelle s’exprimant exclusivement par la violence…
      - l’internationalisme serait pas essence et donc inéluctablement la solution pacifiste, altruiste et "humaniste"…
      .
      En regard de l’histoire justement, on peut s’apercevoir que les guerres où les "nations" ont voulu s’accaparer les richesses d’autrui ont profité aux mêmes qui aujourd’hui profiteraient du mondialisme.
      .
      Par conséquent, il ne met pas "les deux en exergue", il fausse la réalité que recouvrent ces deux -ismes pour vendre cette salade mondialiste. Souhaites-tu réellement en manger ? Car je peux t’assurer que c’est pas seulement la chiasse que tu vas choper si tu y goûtes.


  • #34033
    le 29/07/2011 par guillaume 5
    A qui profite le crime ?

    objectif France en ce qui me concerne : "plein emploi". ça lui est pas venu à l’esprit à Attali ? Pour lui il ne semble n’y avoir que des individus menacés dans leur pouvoir d’achat par la crise financière.
    Il a pas remarqué qu’il y en a d’autre qui n’ont jamais réussi à avoir un semblant de confort mais selon lui il va falloir encore se serrer la ceinture.
    Y’a des coups de pompes dans l’cul qui se perdent.......tant qu’il nous reste des chaussures ! Une fois pieds nus il vaudra mieux balancer des low kick afin de ne pas se tacher les pieds.


  • #34039
    le 29/07/2011 par Mansur
    A qui profite le crime ?

    La Finlande ne fait même pas partie de la Scandinavie...


  • #34045
    le 29/07/2011 par AllonsEnfantsInfo
    A qui profite le crime ?

    Jacques Attali nous plonge dans son inversion habituelle des valeurs, en nous laissant supposer à l’avant dernier paragraphe qu’il est dans le quand des "gentils".
    Mais pensez vous qu’il s’épanouit "dans le développement d’un altruisme, qui lui permettra de rechercher son bonheur dans celui des autres" ? Peut-être, si le bonheur des autres signifie (micro) crédit, et altruisme signifie réussir à collecter des taux d’intérêts de ceux à qui on refusait systématiquement le prêt ?
    Ou trouvera-t-il son idéal (avec les membres d’une certaine communauté) "dans le simple prolongement de leur égoïsme"(le partage de la terre qu’on leur a attribué en Israel), "qu’ils poussent, et pousseront de plus en plus, jusqu’à la démesure" (phosphore blanc pour tout le monde !), "la violence, la haine des autres" (il faut des bottes, sinon t’en a plein les chaussettes).

    Le noyautage de la pensée et de la réflexion dans les médias, autour de cet événement m’atterre. On parvient à nous présenter dans le même chronique le caractère fanatique religieux de la tuerie et à nous dire que dans le journal-manifeste de 1500 pages que le tueur a laissé derrière, il ne parle pas de sa foi. Toujours dans la même chronique, on lui fait passer un message à ses "frères et soeurs".
    On nous dit que la police va enquêter sur les "groupuscules" auquels il appartient, on nous parle d’ordre des templiers, et en même temps on le voit à la télé, sur le web en photo en uniforme de Franc-Maçon, sans jamais entendre un mot la dessus.
    Et en même temps, quel pain béni pour Jacques Attali et tous ses amis, les ficelles sont vraiment trop grosses...
    Les gens tombent-ils vraiment dans le panneau ?
    Aux lecteurs d’ER, à part vous, quelles sont les réactions de votre entourage ?

     

    • #34133
      le 29/07/2011 par Mate
      A qui profite le crime ?

      Je réagis sur le "microcrédit"...

      Attali ne dégage aucun bénef’ sur les créances qu’il "accorde"... MicroCred, PlanetFinance et tous ces organismes auraient même une forte propension à perdre pas mal d’argent... et cette propension est systémique.

      Attali serait donc un pur altruiste ?

      Que neni ! Il y a quand même moyen d’un petit billet, rassurez vous...
      Le microcrédit, c’est d’abord une énorme pompe à subventions : ces organismes ne gagnent pas d’argent avec leur activité première mais avec le mécénat (traduisez "lobbying"et/ou "copinage")... revenus qui permettent de se distribuer de confortables salaires, à soit, à la famille, et aux amis...

      ...une sorte de SOS Racisme d’élite...


  • #34047
    le 29/07/2011 par seber
    A qui profite le crime ?

    Quelle niaiserie pour débiles. Il devrait faire des chroniques dans "Picsou Magazine" si ce n’est pas déjà le cas.


  • #34048
    le 29/07/2011 par jasmin indien
    A qui profite le crime ?

    Attali, espèce d’éculé.
    Il rassure la communauté sur l’analyse à avoir en famille. Affutez vos ripostes. C’est à dire qu’il associe la tragédie à quelque chose de différent du clash des civilisations qu’il avait subtilement introduit juste avant pour orienter les lignes de forces. Puis touille la soupe des associations nationalisme-identité-totalitarisme-autisme-acquis-stagnation contre l’internationalisme-altruisme-générosité-optimisme-bonheur, pour montrer la lutte du matériel égoïste contre l’histoire en marche. Attali parle de métaphore, c’est à dire qu’il s’éloigne du concret pour lui substituer ses comparaisons hideuses. Un vent fait con d’où a surgi la dette immonde.


  • #34051
    le 29/07/2011 par Zeet
    A qui profite le crime ?

    Attali domine ses sujets de si haut qu’il ne voit même plus de quoi (ni de qui) il parle...


  • #34053
    le 29/07/2011 par Yannis
    A qui profite le crime ?

    C’est lui le danger pour nous et donc pour nos sociétés !
    Que peut on lui proposé a ce type ... si une idée ... jette toi dans l’canal !


  • #34055
    le 29/07/2011 par otto
    A qui profite le crime ?

    Je résume : blabla blabla blabla et blabla.


  • #34058
    le 29/07/2011 par Belette
    A qui profite le crime ?

    Je propose à M. Attali de faire d’une pierre deux coups :

    - Mettre en application sur sa personne le principe d’euthanasie des plus de 65 ans
    - Rechercher ainsi son bonheur dans celui des autres qui n’auront plus à supporter sa tronche et ses conneries.

     

    • #34177
      le 29/07/2011 par Elevation
      A qui profite le crime ?

      Bravo, a fond d’accord et je la ressortirais !
      Courage a tous et bon week end !


  • #34062
    le 29/07/2011 par Ahmed
    A qui profite le crime ?

    Mr Atalli, avec tout le respect que je ne vous dois pas.
    Considerer que la préservation des acquis se fera grâce à la mondialisation, c’est encore faire preuve de naïveté quant au combat que nous menons ici et maintenant.
    Nous ne voulons pas mener un combat pour accumuler des jantes alus, écran plat et vacances à Puntacana. Notre objectif est de replacer l’Homme au coeur du projet national, de preserver les repaires dans lesquels il évolue, redonner le goût du vivre ensemble, du partage, du lien social, familiale nécéssaire au bien-être de tout à chacun. La Nation et la République nous garantissent que certaines de ces valeurs seront partagées si chaques citoyens appliquent scrupuleusement les règles de vie en commun, pour résumer : Liberté Egalité Fraternité !
    L’amour de la patrie, qui vous fait tant chier, ne passe pas par l’amour du pognon mondialisé à la solde de je ne sait quel dégénéré apatride.
    Combat que nous menons sans violences, ni appel au djihad ou autre croisade, concept largement exploité par ceux que vous présenté comme les sauveur de l’Humanité, qui évidemment nous veulent du bien, comme chacun sait !!!
    Les liens qui nous unissent transcendes toutes les idées materialistes auquelles vous faites encore et toujours référence.
    Nous avons de beaux jours devant nous.
    Dieu merci.

     

    • #34090
      le 29/07/2011 par bonhenry
      A qui profite le crime ?

      Bonjour

      Quand vous écrivez "Considerer que la préservation des acquis se fera grâce à la mondialisation, c’est encore faire preuve de naïveté quant au combat que nous menons ici et maintenant." en traitant Attali de naïf, je crois que vous faites une grosse erreur. Attali essaye de manipuler le "bon peuple", une fois de plus. Qu’il ait lu, ou non, comprendre l’empire, Attali sait qu’il y a une lutte sans merci entre le capitalisme financier, mondialiste, et le "retour aux vraies valeurs".

      Cela incite encore davantage à appuyer - au moins à 90% - les analyses d’Alain Soral.


    • #34131
      le 29/07/2011 par Mate
      A qui profite le crime ?

      @Bonhenry

      ... Et Attali est d’autant plus au courant de la lutte en coures qu’il est un des protagonistes.

      C’est souvent un point de discorde que j’ai avec des proches : ils pensent que nos "élites" sont dans les hautes sphères, dans leur monde, et qu’ils ne voient pas les problèmes...
      Pour ma part, je maintiens qu’ils en sont parfaitement conscients mais qu’ils bossent pour l’autre camps.


    • #34174
      le 29/07/2011 par bonhenry
      A qui profite le crime ?

      @Mate

      ayant enseigné pendant près de 40 ans à des "élites", il m’a pourtant fallu quelques (dizaines d’) années pour être un peu moins candide (ou un peu moins vendu à ma "caste" initiale). J’ai pu croire, effectivement, un certain temps - trop long - que nos élites étaient aveugles. Je pense maintenant qu’elles sont, au mieux, complices et hypocrites et, au pire, manipulatrices. Attali, que j’ai croisé il y a plus de 30 ans, en est un magnifique exemple. Et Alain Soral a un mérite immense d’oser s’élever contre cette manipulation du "petit peuple" par nos "élites".

      Je ne sais pas si les sionistes sont plus dangereux que les Wasps, ou s’il y a un accord tacite entre eux, mais que la mondialisation monétaire et financière soit aux mains de cette double clique ne devrait plus échapper à personnes. Et j’aime de plus en plus le slogan "droite des valeurs, gauche du travail" ...

      La crise de la dette publique de la Grèce et les mensonges sur la zone euro agités par la pensée unique ne devraient plus tromper personne. Et pourtant ...


  • #34063
    le 29/07/2011 par Sam
    A qui profite le crime ?

    Il a essayé de nous la faire à l’envers. Il connait la vérité et on la connait aussi. Rien de ce qu’il dit est vrai... mais la majorité des gens seront daccord avec lui. Il n’avait rien de nationaliste le mec qui a pt le plomb en norvège !!! Bien au contraire c’était un pur mondialiste et juifiste ! Mais ca personne n’en parle
    Ca fout les nerfs et si on essait d’en parler c’est direct antisemittee la prison et des doigts dans le f... quel bande de C.....D et d’E......


  • #34066
    le 29/07/2011 par Elyes Gherib
    A qui profite le crime ?

    hahahahahaha magnifique

    Constat : "le désir de chacun de garder pour lui ce qui le définit"
    Problème : "ils [...] savent leurs acquis menacés par la crise financière, qui ne fait que commencer, par le déclassement qui en découle, par le déferlement de concurrents et de valeurs venues d’ailleurs"
    Solution : "Pour d’autres, cet idéal [...] s’exprimera dans un optimisme internationaliste, soucieux d’apprendre en partageant"

    En résumé, pour résoudre le problème, il faut l’accentuer.

    Bravo !


  • #34076
    le 29/07/2011 par LearningFish
    A qui profite le crime ?

    Comme souvent, Attali fait des analyses assez fines, même s’il les met au service d’une idéologie opposée à la notre. C’est sans doute pour moi la cause du "respect" même plus ou moins (in)conscient que lui témoigne Alain Soral.

    Et je suis à peu près sûr qu’Alain aurait pu signer le dernier paragraphe d’Attali, que je trouve pertinent, et qui est une critique que nous partageons du matérialisme sans fin et sans transcendance :
    "Telle est la principale leçon de la tragédie norvégienne : un pays ne peut rester durablement sans un projet politique, lui donnant un sens dépassant sa réalité matérielle, l’inscrivant dans l’Histoire. Et si les hommes politiques sont incapables d’en proposer un, exaltant, des fous s’en chargeront."

     

    • #34111
      le 29/07/2011 par V
      A qui profite le crime ?

      Attali fait des analyses fines ? Vaut mieux lire ça que d’être aveugle ! Attali ne fait pas d’analyses, il communique des prophéties à vocation auto-réalisatrice.
      .
      En gros, il ment pour que les évènements évoluent dans le sens des intérêts de sa caste. Ce sont des ordres qu’ils donnent, pas des analyses. Rien de moins. Ça n’est pas de l’analyse, c’est de la manipulation.
      .
      Voila une analyse de ce vieux hibou : http://www.youtube.com/watch?v=xGbW...
      .
      Si ça c’est de l’analyse, alors Rika Zaraï est un ingénieur aéronautique doublé d’un médecin hors pair.


    • #34129
      le 29/07/2011 par Mate
      A qui profite le crime ?

      Sauf que son dernier paragraphe est totalement en opposition avec l’ avant dernier : un pays dont les individus adhèreraient à son "internationalisme" ne s’inscrirait dès lors plus du tout dans l’Histoire : il en disparaitrait purement et simplement...


    • #34151
      le 29/07/2011 par Raphaël Kaliyuga
      A qui profite le crime ?

      J’ai jamais vu Alain Soral lui témoigner du respect... D’où tu sors un truc pareil ??? C’est parce qu’il l’a rencontré dans une gare et plutôt que de lui uriner dessus il a pris une photo ????? Attali se la joue oracle, mais c’est un crétin, il n’écrit pas ses livres, c’est un mauvais directeur de banque... La seule chose qu’il fait à peu près correctement, c’est de convertir les plus pauvres des plus pauvres aux joies de l’usure via l’escroquerie du micro-crédit (en fait on vole toujours les pauvres, mais en se drapant du linge blanc immaculé de l’humanitarisme).
      l’attitude révérencieuse de l’hyper-classe politico-médiatique envers cette truffe me consternera toujours.
      A voir : petite vidéo sur youtube dans laquelle Michel Onfray (que je ne porte pourtant pas dans mon cœur) lui apporte un semblant de contradiction, laissant notre être de lumière sans répartie, contraint de crier au mensonge. Assez délectable je dois le dire.


  • #34084
    le 29/07/2011 par antoine
    A qui profite le crime ?

    toute cette histoire monté de terrorisme blanc ou islamique, me rappele le film Star wars, dans lequel éclate une guerre entre deux camps financés en sous main par le côté obscure qui ensuite justifie l’établissement d’une dictature impériale.

    Georges Lucas serait il un initié ?

     

    • #34095
      le 29/07/2011 par Victor
      A qui profite le crime ?

      Je crois que Lucas est anti-mondialiste ;) J’ai regardé la série "Star Wars : La guerre des clones" et ce qui est amusant c’est que les méchants et les perfides font souvent partie de la Fédération du commerce, les banques, intéressés par le seul profit tandis que de courageux sénateurs comme Amidala luttent pour la paix et la démocratie et contre cette loi du marché aveugle. Palpatine essaie toujours de la jouer fine en prétendant défendre la démocratie d’un côté et en complotant avec les séparatistes et la Fédération de l’autre, pour préparer l’instauration de son Empire Galactique.
      C’est plein de bon sens et il y a souvent une morale intéressante à la fin de chaque épisode "courage, amitié, partage, liberté, comment les méchants vous manipulent, etc.) C’est pas mauvais pour un gosse.


  • #34087
    le 29/07/2011 par Senpai
    A qui profite le crime ?

    ce qui me fait le plus rire avec ce type, c’est qu’il parle au futur genre "ça c’est sur,cela va se passé comme cela !"....super Mr Attali, seriez vous un prophète ou un oracle ??? mdrrrrr

    Ou bien juste l’ami de très puissants qui veulent encore plus de pouvoir.A force de relire ce monsieur sur plusieurs de ses textes, le coté oracle/prophète qui me faisait tant rire s’estompe pour laisser place à une sorte de menace généralisée pour tout le monde, si vous faites pas ce que l’on vous dit "Voila ce qui va se passé !!!".....dit donc il se serait pas trompé de série le petit vieux sénile ? C’est une tirade du visiteur du futur ça.

    cordialement,longue vie a E&R,bon courage à tous et à tous ceux(et toutes celles) qui soutiennent ce site également.l’humanité vaincra !!

     

    • #34093
      le 29/07/2011 par Victor
      A qui profite le crime ?

      Il est intéressant de souligner ce côté oracle qu’il prétend avoir quand il ouvre la bouche, comme s’il se sentait appuyé par quelque superstition qui le convaincrait de sa prophétie.


    • #34127
      le 29/07/2011 par Mate
      A qui profite le crime ?

      En fait, il ne fait que décrire le présent... après qu’il le vende comme une "vision d’avenir", c’est juste son côté Madoff...


    • #34148
      le 29/07/2011 par Raphaël Kaliyuga
      A qui profite le crime ?

      il nous vend le présent + les intérêts... Déformation talmudique.


  • #34092
    le 29/07/2011 par Raphaël Kaliyuga
    A qui profite le crime ?

    C’est sympa, le bon peuple se fait traîter d’égoïste alors qu’il subit de plein fouet son idéologie destructrice, pendant que ses acolytes de l’hyperclasse se la coule douce...

     

    • #34114
      le 29/07/2011 par V
      A qui profite le crime ?

      Peuchère, il est plus que temps que cette crapule soit rappelée vers d’autres lieux, et pourquoi pas en enfer , auprès des psychopathes qu’ils fréquentent ?
      .
      Il tire tjs dans le sens qui l’arrange et contre la vérité. Lui, comme BHL, sont des indicateurs fiables pour savoir ou sont les intérêts des peuples : il suffit de faire l’inverse de ce que ces crapules proposent.
      .
      Et pour la forme, quelques "analyses" en vidéo de ce vieux machin aigri et manipulateur :
      http://www.youtube.com/watch?v=bVFB...


    • #34147
      le 29/07/2011 par Raphaël Kaliyuga
      A qui profite le crime ?

      En enfer il ira, c’est une certitude (quand bien même serait-il le créateur d’action contre la faim", ça changera rien- d’un côté on est complice du racket financier mondialiste, de l’autre on passe pour un gentil mécène... Façon Rockfeller, le plus grand philanthrope du 20è siècle), le problème, c’est qu’en attendant qu’il rejoigne sa brûlante destination finale, nous voilà contraint de demeurer les objets de sa filouterie et de ceux de son espèce.
      Et pourtant... Le monde pourrait être si beau sans ces libéraux matérialistes dogmatiques internationalistes.


  • #34107
    le 29/07/2011 par yu
    A qui profite le crime ?

    En réalité, rien de tout cela ne prend la véritable mesure de ce qui s’est réellement passé en Norvège : cette tragédie constitue en fait une cruelle métaphore de la valeur dominante du monde d’aujourd’hui : le désir de chacun de garder pour lui ce qui le définit."

    il parle de qui là des banquiers ? de son nouvel ordre mondial ? car peut étre est il à ce point persuadé qu’en changeant l’enseigne du magasin globale cela va redonner du "peps" aux démunis ? tjrs dans des grandes tirades à la con ce mr attali ..comme si ça allait mieux depuis l’otan , depuis l’euro ect... mais lui il continu de taper sur "les petits" , de maniére hautaine genre "ce sont des cons qui ne comprennent que CE NIVEAU D’AMITIÉ " , et donc ces mémes cons deviennnent crispés et explosent en plein vole... mais ouais bien sur. c’est clair qu’un gars qui fait un massacre pareil est l’embléme de tous les cons qui sont dégoutés de voir le peu de trucs ayant "de la verticalité " se faire étaler et spolier par les apatrides en rolex. mais franchement c’est qui les autiste qui veulent pas lacher un bout de pain ? maitre hiboux est en train de tourner lourd ces temps ci. .. en méme temps , c’est son boulot de bourrer le crane des gens , on peut pas lui en vouloir ..


  • #34108
    le 29/07/2011 par Claude
    A qui profite le crime ?

    "A qui profite le crime ?"

    Bah, à celui qui en profite pour sortir du bois et nous vendre ses fadaises frelatées sur la nécessité d’un ordre mondial et blablabla et blablabla. Son pote Botul ne devrait pas tarder à pondre un truc dans le genre lui aussi...^^


  • #34112
    le 29/07/2011 par Armageddon
    A qui profite le crime ?

    Papy-fout nous donne la clef de son message crypté dans le dernier paragraphe :

    "un pays ne peut rester durablement sans un projet politique, lui donnant un sens dépassant sa réalité matérielle, l’inscrivant dans l’Histoire."

    Le vieux, bon agent double qu’il est, nous parle. Après son retournement issue de sa rencontre avec Maître Soral, on peut être certain qu’il travaille en profondeur à la chute du système.

    Attali akbar !


  • #34125
    le 29/07/2011 par Mate
    A qui profite le crime ?

    Pour d’autres, cet idéal sera au contraire dans la négation de l’égoïsme, et dans le développement d’un altruisme, qui leur permettra de rechercher leur bonheur dans celui des autres. Cette nouvelle forme d’idéologie s’exprimera dans un optimisme internationaliste, soucieux d’apprendre en partageant .



    ... Merci, Ô Homme de lumière !


  • #34145
    le 29/07/2011 par Henty
    A qui profite le crime ?

    Ce crime, une métaphore ?! Pourquoi pas un simple effet de style pendant qu’on y est ! Si j’ai bien compris, pour lui une culture locale qui unit des hommes entre eux et leurs permet d’avoir un mode de vie pérenne et écologique, c’est un égoïsme ?

    Je veux bien être fraternel avec un chinois de HongKong, mais je vois pas le rapport. Surtout que si on est un jour amenés à avoir des intérêts divergeant, on pourra sympatiquement en discuter en se baladant dans une forêt que moi je veux voir vivre, et que lui veut bétonner.

    La fraternité, le courage, la tolérance, la liberté, existent-ils sans égoïsme et sans altérité ?
    Et quid de ton grand altruisme, petit inconséquent notoire. Si toi tu souffres de me voir agir, et que moi je vie par cet acte, te sentira tu le devoir d’apporter à mon bonheur en me tuant ?

    Quel imbécile impuissant et lâche. Ca se voit à chaque fois qu’il parle en interview de toute façon : il est tordu comme une nouille flasque.


  • #34153
    le 29/07/2011 par Veritas
    A qui profite le crime ?

    Finalement, le tueur d’Oslo s’avère être un petit bourgeois libéral , qui au fond, n’ a rien contre l’immigration, à part sa composante musulmane. Un véritable néo-conservateur internationaliste et mondialiste. En gros, les immigrés peuvent continuer à rentrer sauf ceux de confession musulmane. Un Geert Wilders Bis !

    http://blog.lefigaro.fr/inde/2011/0...


  • #34166
    le 29/07/2011 par Gregory
    A qui profite le crime ?

    Pour quelqu’un d’un petit peu éveillé, il est d’enfer cet article.
    En gros il dit qu’on a le choix entre égoïsme nationaliste, ou altruisme internationaliste.
    Or, cet égoïsme il le nomme : c’est le Front Nationale. Et l’internationalisme on le connait, c’est le nouvel ordre mondial.
    Finalement, ce que nous dit là monsieur Attali, c’est : FN ou Nouvel Ordre Mondial ?
    Bref, c’est le genre d’article qui peu inciter à voter FN.


  • #34173
    le 29/07/2011 par babal
    A qui profite le crime ?

    C’est bizarre Jacko elude totalement la composante israelienne. Cet Anders se disait anti nazi , anti musulman et pro israelien. C’est quand meme un specimen qu’il faudrait isoler, grosso modo ce qu’il reproche aux nazis c’est de s’en etre pris aux juifs. Mais un nazisme Kasher y’a pas de probleme.
    Shalom

     

    • #34183
      le 29/07/2011 par yu
      A qui profite le crime ?

      ben ouais jacques sait adapter son discour .., jacques fait son gars précis et méticuleux quand c’est dans son intérét, et cette fois ci il la fait à la "le probléme humain en général" . sacré jacques un virtuose !


  • #34192
    le 29/07/2011 par Ratatak
    A qui profite le crime ?

    C’est comme au ciné, on nous donne le programme. Comme ça on sait si on va sortir ou non et quelles grosses (em)merdes on peut éviter.

    Moi c’est simple, j’ai pris un abonnement à Attali, et depuis, je reçois les bandes annonces en exclu.


  • #34201
    le 29/07/2011 par Olivier
    A qui profite le crime ?

    Un jour il faudra quand-même se taper le luxe de faire une critique du Talmud à l’aune des principes franc-maçons ...

    Cà serait une super-quenelle.

    Histoire de montrer au monde que les juifs sont exactement le contraire d’humanistes, et qu’ils haïssent ou méprisent tout ce qui n’est pas comme eux, soit presque l’humanité toute entière.

    Cà permettrait aussi de mettre les francs-maçons en face de leurs responsabilités ...


  • #34270
    le 30/07/2011 par lillian06
    A qui profite le crime ?

    Avec tout le respect et la compassion dû aux familles et aux victimes ainsi qu’à la Norvège, je ne peux m’empêcher cette réflexion !
    Qu’une telle sommité intellectuelle, se penche sur ce tragique fait divers n’est pas anodin ! Probablement est-ce du mauvais esprit ou de la naïveté... Toutefois, cela me fait l’effet d’un grand maître d’échec, qui cherche à obtenir le pat, ayant compris que l’issue ne lui sera pas favorable si la partie va à son terme !
    C’est la démonstration d’une peur qui s’empare des chiés du ciel, quoi qu’il soit fait, ils comprennent impossible la récupération positive de leur image dans le monde, nous prévient-on d’un coup de force à venir alors que l’avenir s’annonce sombre pour eux et que leur lige, conscientise que ses propres forces vont le balayer... s’il prend l’initiative de mettre l’intégrité physique des Français en danger..., Possible !
    C’est quand même drôle de lire l’homme qui disait il y a peu qu’Israël serait un bel endroit pour un gouvernement mondial, nous parler d’altruisme...
    Quand on sort ces meilleurs guerriers à ce stade de la bataille, c’est soit pour accomplir un acte déterminant ou pour retarder une échéance que l’on voit inéluctable... d’habitude, un trouduc comme BHL suffisait là !
    De Gloria Olivae !
    La mission de Benoit arrive à son terme bientôt !

     

    • #34316
      le 30/07/2011 par Olivier
      A qui profite le crime ?

      Du peuple élu ne peut venir que le bien ... quoi qu’ils fassent.

      Ce peuple croit avoir reçu un chèque en blanc de Dieu depuis 5771 ans.

      Dès la Genèse cela apparaît clairement : Genèse 12.17 :
      - L’Eternel frappe les égyptiens alors qu’il n’ont rien fait, et qu’à l’origine c’est un mensonge d’Abram qui crée l’embrouille. Qui plus est, dans Genèse 13.2, on s’aperçoit qu’il quitte l’Egypte en conservant les biens que les égyptiens lui ont donnés.

      Bilan :
      - Abram ment
      - Les Egyptiens sont sympas avec lui
      - L’Eternel frappe de façon aveugle les égyptiens, sans aucun discernement
      - Les égyptiens se comportent comme des gens d’honneur
      - Abram n’a pas la dignité de rendre les troupeaux qui lui ont été gracieusement donnés
      - Les égyptiens, non seulement frappés, sont floués de ces mêmes troupeaux

      >> Nous sommes tous des égyptiens de la Genèse ...


  • #34296
    le 30/07/2011 par Etienne
    A qui profite le crime ?

    Effectivement c’est amusant de se faire traiter d’egoiste par un oligarque. Toujours et encore le mythe de la population riche en occident. Toute personne qui comparerai salaire gagné dans le pays, cout de la vie dans le pays verrait que l’occident est quasiement au même rythme que l’asie, le mexique, la russie est devant ...Attali nous prend vraiment pour des glands qui n’avons jamais pris l’avion.

    Le pire etant qu’il rendrait sympathique n’importe quel boucher en se presentant comme son opposant ! On sait tres bien que derrière son altruisme universelle, il n’y a que du controle universelle, de l’oppresion salariale universelle (avec des enfants qui travail entouré d’homme armée comme en Chine ou en Afrique, ça vous plait Jacques ?), le fichage universelle (qui resortiras a coup sur renforcé cette histoire) , l’idiologie universelle, l’aculturation universelle. En bref tout ce que represente ce plutoucrate sans conscience.


  • #34311
    le 30/07/2011 par ut
    A qui profite le crime ?

    effectivement ces discours eschatologique sont toujours d un extralucisme et d une honnete,digne d,un vendeur d aspirateur un jour de grande foire.


  • #42104
    le 30/08/2011 par Paul
    A qui profite le crime ?

    En principe, quand des gens civilisés débatent, ils expriment leur opinion. Monsieur Attali, lui, en tant que sommité intellectuelle supérieure, exprime la "vérité". Voila un discours plein d’arrogance, de suffisance, alors même qu’il ne réalise qu’une analyse superficielle.
    Se limiter à qualifier Breivik ou Kaczyski de "malade mental" me parait un peu juste, d’autant plus qu’il ne précise pas quelle maladie il a, en tant que psychiatre compétent, pu déceler après les examens qu’il a certainement pu pratiquer sur ces personnes.
    Peut etre ne fait il que sous entendre que ces actes sont absurdes, mais s’il avait lu les manifestes de ces deux personnes, il comprendrait vite que les actes commis sont parfaitement réfléchis, rationnels. Et c’est cet aspect qui fait peur à Monsieur Attali, incapable de concevoir que l’être humain soit capable d’une cruauté réfléchie.
    Pour qu’une refléxion personnelle soit susceptible d’interesser des lecteurs, il faut partir de faits certains (des gens ont été tués par exemple), puis en tirer des conclusions, et non pas partir de postulats (Breivik est un fou), puis imaginer un lien qui relie ces postulats aux faits.