Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Amidlisa : interview d’une journaliste indépendante

Interview de « Ceri », journaliste et auteur du blog ¿ Donde Vamos ?, sur la web-radio PP & Co le 23 février 2014 au sujet de l’affaire pédocriminelle du Var, dite « Amidlisa » :

 

 

Pour écouter l’émission complète, rendez-vous sur ppandco.fr.

Sur la pédocriminalité, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La première manipulation, dans ce genre d’affaire, c’est de convoquer un psy ( pour mettre en doute la parole d’un enfant ou d’un témoin avec des théories bidons car la psychologie universitaire est en crise selon René Girard ) au lieu de conduire une enquête Scientifique c’est-à-dire de réaliser des perquisitions, des prélèvements, des saisies de disque dur, caméras,... des analyses.

    Donc, pour ne pas se faire piéger par les réseaux de violeurs et assassins d’enfants, il faut réaliser des vidéos et recueillir des preuves matérielles, confiées à des laboratoires étrangers, AVANT de porter plainte. Ensuite, la gendarmerie tente d’étouffer une affaire, il faut sortir les preuves et porter plainte, devant la Cour Européenne des droits de l’Homme, contre la Gendarmerie pour entrave à la manifestation de la vérité.

     

    • Déjà BRAVO à cette journaliste, à la fin, elle souligne bien que en tant normal elle l’aurait fait sans être inquiétée de dire son nom. Rendez vous compte Camarade, mais ça prend des proportions monstrueuses, ça devient quoi ce pays ? une cour d’exécution et de torture à ciel ouvert, mais pourquoi les franc-macs ne se révoltent pas ? Ils et elles ne sont pas du tout choqués ! je les vois dehors, et les mères franc-macs, elles sont là toujours aussi siniques et sans affect, à ricaner et contentes de spolier illégalement, ellels sont obsédés par ça. SILENCE ON VIOLE, SILENCE TUE.


  • Ouais enfin la journaliste a eu une prise de conscience devant l’évidence des réseaux ... Mais quand elle prend comme référence le monde diplomatique on sait qu’on à faire à une vraie journaliste ... Une conne

     

    • Elle citait les ventes de closer en comparaison avec celles du monde diplomatique, et concluait que "les gens ont la presse qu’ils méritent. Elle ne le prend comme référence que pour souligner le manque de motivation politique de la populace.
      Mais tout le monde peut se tromper n’est ce pas ?


    • @Jeremy
      Sans remettre en cause votre regard critique sur Le Monde diplomatique, dont vous êtes certainement un lecteur averti, le fait que cette journaliste ait pris ce mensuel en référence n’est-il pas négligeable en comparaison de son enquête et de son témoignage à l’antenne sur les méfaits d’un réseau pédocriminel ?


    • @ BB

      Si vous ne voyez pas derrière cette remarque soi-disant anodine, l’état d’esprit clone de celui de Julien Salingre d’Acrimed, qui explique que si la presse s’éffondre c’est parce que les gens sont cons et ne s’intèressent qu’à closer, et tout ce que ça implique au niveau mépris du populo et opposition à ce qu’incarne ER ... C’est triste.
      Alors que Madame témoigne sur quelque chose qui répugne 99,9 % de la population ... Soit, c’est bien... Mais vu ce que sous entend cette petite réflexion bien idiote, je doute fortement que vous la trouveriez si intéressante sur d’autre sujet.


  • Il faut que quelqu’un réalise un documentaire profesionnel en regroupant tous les éléments pour expliquer toute cette sordide affaire et que cette info circule le plus possible et rapidement afin de la faire connaître au plus grand nombre.
    Merci à cette courageuse journaliste.


  • Compte rendu du Verdict : E&R Paca était à Draguignan pour soutenir les victimes de l’affaire (Article + Vidéo) :
    http://www.erpaca.fr/2014/02/25/er-paca-etait-a-draguignan-pour-soutenir-les-victimes-de-laffaire-amidlisa/

     

    • Bravo à E&R d’avoir mobilisé les troupes face à toute cette bandes d’ordures maçonniques. La journaliste nous apprend que les trois enfants font l’école buissonnière pendant le festival de Cannes. Pour aller à la plage ? Cela me rappelle le témoignage de Claude Sarraute sur Polanski, qui, sachant ce qu’il est, pris néanmoins sa défense (par solidarité tribale) : http://www.dailymotion.com/video/xd...


  • "m"enfin !!!

    Qu"est ce que c"est que cette histoire ?
    Alors on ne peut plus jouer avec des enfants ou s’amuser avec des femmes de chambres ?
    sachez peuple du bas que je n’en ai rien à faire de vos plaintes !
    Mes amis et moi même avons suffisamment d’argent pour nous adonner à nos loisirs et, si par erreur on venait m’attaquer sur ce plan, je vous préviens que j’ai des dossiers sur tout le monde et que nous sommes, avec mes copains et copines de jeu, très soudés.
    De toute manière, je ferai un gros chèque et je ferai appel à mes protecteurs qui, j"en suis persuadé, me blanchiraient de ces minables attaques !
    "

    @Kim
    J’ai lu ton commentaire, mais je pense que ces réseaux sont internationaux et que certains politiciens, juges, hauts fonctionnaires compromis dans cette monstrueuse toile d"araignée useraient de tout leur pouvoir (et ils en ont) pour enfouir toutes ces affaires.
    Du reste c’est ce qu’ils font !
    Plusieurs témoins de ces actes odieux ont essayé de les faire connaitre médiatiquement, mais malheureusement il y a eu à chaque fois des "pressions".
    Quand j’entend dire que le sujet est tabou, ça me révolte.
    il n’est pas "tabou" pour les victimes.
    J’espère de tout mon être qu’un jour prochain on pourra enlever les cagoules de tout ces monstres afin que le peuple les voit une dernière fois avant qu’ils ne subissent un châtiment en rapport avec leurs crimes !


  • En écoutant les 5 premières minutes, j’avais l’impression qu’elle parlait de l’affaire Sandrine Gachadoat. Surtout quand elle disait que la maman était obligée de porter plainte ailleurs que dans sa commune.

    J’en suis presque tombée de ma chaise de savoir que non seulement ce n’est pas la même affaire, mais c’est exactement la même procédure, le pire, c’est que ça vient des juges qui ordonnent aux gendarmes de ne pas prendre les plaintes.

    Qui dit "pas de plainte", dit pas de trace. C’est comme si la maman n’avait rien fait, rien dit pour sauver ses enfants.

    Il faut savoir que pour le cas Gachadoat, la maman est allée en prison et le papa, qui violait son fils, a obtenu la garde des enfants. Quand à la petite fille, elle se faisait violer par sa grand-mère paternelle.

    Après, on nous reproche de faire le parallèle entre pédophilie et homosexualité, mais pourtant à chaque fois c’est flagrant. Il vaut mieux donc que ça reste silencieux...

     

  • Stan maillaud enquêtais avant sa disparition sur des attouchement et des viols qui aurai lieu pendant l’interrogatoire même des enfants, ce qui bien sur ,le choc étant tellement violent, les empêche de parler par la suite.

    ce genre d’horreur me répugne à tel point que je n’ai pas de mots pour expliquer l’horreur que je ressent.
    surtout que comme le disait bien le journaliste ( de cette radio qui me semble bien indépendante ) on peut toujours aller plus loin et qui n’imagine pas un jour les fameux hungergames émerger des cerveaux psychotique de nos élus sataniste.

    La monstruosité humaine est sans limite et après on ose encore dire que certain animaux carnivores sont cruels. J’espère de tout mon cœur que cette courageuse journaliste n’aura aucun problème et que les masses désinformée accepterons un jour de reprendre leur esprit et leur avenir en main car effectivement il y a un points de non retour que je l’espère nous ne dépasserons jamais


  • Quelqu’un sait-il quelle est cette asso située (je crois) au Maroc qui dénonce ces situations ? Est-elle active, pourrait-elle se mettre en lien avec des assos françaises ?

    Quant au nom de ce ministre dénoncé par Luc Ferry, je n’ai pas bien saisi en quoi il était si facile de trouver l’info. Si quelqu’un a un lien je suis preneur.

     

  • Un pédocriminel ou pédophole mérite une balle dans la tête, point ! Tant que les parents ne feront pas justice eux même, ça persistera.


  • Gustave Le Bon parle de la dangerosité de cette caste de magistrats qui dans une vrai démocratie devrait avoir des comptes a rendre sur leurs décisions. Ces gens là ont le pouvoir de mettre en prison qui ils veulent sans devoir se justifier. Il faut que la peur change de camp et que ces criminels soient identifiés et jugés et pour ce faire il faut commencer a faire le ménage par le haut. D’ailleurs ou est Stan Maillaud ?

     

    • Le constat est le suivant : Une mère dénonce les actes pédocriminels qu’ont subit ses enfants. Par consquent elle est interdtie de les voir et recois une peine de prison.

      C’est la situation objective. Tout est dispo sur le net. Dans d’autre region du monde, il y aurait eu une inssurection populaire pour moins que ça !


  • Nous sommes là face au Mal absolu, une descente dans les ténèbres les plus noires, sacrifices rituels d’enfants, snuff movies etc. Il s’agit là de véritables forces occultes démoniaques, il faut certes se mobiliser pour dénoncer, mais pas seulement, on ne peut combattre ces forces occultes maléfiques que par le surnaturel (pour vaincre les ténèbres, la plus petite lueur de bougie est déjà une victoire) c.à.d. la prière et le jeûne, comme Jésus le disait : "Cette sorte de démon ne sort que par la prière et le jeûne" Matt. 17:21. Dans les apparitions de Medjugorje, Marie nous le répète souvent : "Par la prière et le jeûne, même les guerres peuvent être arrêtées. Padre Pio disait : "si vous saviez le pouvoir d’une simple prière sincère qui vient du cœur, vous ne cesseriez de prier". De fait, il a passé sa vie son chapelet à la main, à prier et à confesser. Quelqu’un a dit que s’il y avait eu rien que 60 Padre Pio à son époque (ce qui est peu et énorme à la fois) il n’y aurait pas eu de 2ème guerre mondiale... ! Et comme l’union fait la force, il faut y croire : un simple battement d’ailes de papillon peut déclencher une tornade à l’autre bout du monde...

    Voilà un peu d’espoir pour la France :

    https://www.youtube.com/embed/ysQBW...

     

  • La journaliste nous dit que c’est un tout petit milieu, et qu’ils se protègent entre eux, oui mais pas seulement. Il faut savoir que ce dossier ainsi que énormément de dossier de ce genre, ainsi que de preuves des agissements des réseaux de corruption et de trafic d’influences au sein de nos institutions sont envoyés à toute la hiérarchie judiciaire, politique et policière. Pourtant rien est fait, cela démontre la complicité de ces crimes et délits jusqu’au plus haut sommet de l’Etat, rien à voir avec un "petit milieu". Si l’on voudrait être le plus juste possible, c’est en réalité la république Française qui fonctionne comme cela. D’où l’intérêt d’un renversement du pouvoir en place, pour l’instauration d’une démocratie afin qu’il y ai une prise de conscience politique individuelle.
    http://www.trafic-justice.com/ spoliation de la population
    Affaire Heffinger, affaire OUTREAU, affaire ROCHE, les disparus d’Angers, affaire JAMBERT, affaire Jacqueline Bernard etc... etc...


Afficher les commentaires suivants