Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Benalla : Mediapart va assigner l’État pour "faute lourde" après une tentative de perquisition

« Sans les sources, les citoyens ne peuvent pas être informés librement », a répété Fabrice Arfi dimanche [24 février 2019] sur France 5. Le journaliste de Mediapart, invité sur le plateau de l’émission C Politique, a annoncé que le site d’informations allait assigner l’État « pour faute lourde », après une tentative de perquisition dans ses locaux début février.

 

« Nous allons assigner "l’agent judiciaire de l’État", en fait le parquet de Paris, pour une faute lourde » qui a été commise « dans la manière dont s’est passée dans le cadre judiciaire la tentative inédite de perquisition de Mediapart », a expliqué le journaliste.

Le 4 février, le parquet de Paris avait tenté de perquisitionner les locaux du site d’informations après la diffusion d’une conversation entre Alexandre Benalla et Vincent Crase, quelques jours après leur mise en examen en juillet.

Mediapart s’était opposé à cette perquisition, dénonçant « une manœuvre, un habillage juridique qui n’a qu’une seule fin : trouver les sources de Mediapart et les tarir ». La garde des Sceaux Nicole Belloubet avait elle réfuté toute « instrumentalisation de la justice » et une « quelconque instruction » donnée au procureur de Paris.

[...]

Dimanche, Fabrice Arfi a de nouveau fustigé une « enquête ouverte sans base légale » et l’envoi de « deux procureurs et trois policiers pour perquisitionner Mediapart » dans le seul but « de trouver les sources d’un journal qui publie des informations qui embêtent le pouvoir exécutif », ajoutant : « Et qui est derrière l’enquête du Parquet ? Le pouvoir exécutif, a-t-on découvert. »

Lire l’article entier sur 20minutes.fr

Les dessous de l’affaire Benalla, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’article original a été supprimé ou déplacé (erreur 404).

     

    • Il n’y a rien de plus dans l’art, sauf ça :
      « Des journalistes de nombreux médias français avaient exprimé leur préoccupation et leur solidarité avec Mediapart après la tentative de perquisition, dénonçant également « une tentative particulièrement inquiétante d’attenter au secret de leurs sources ».


  • Plenel aurait-il compris qu’être un "vrai" rebelle est plus retable qu’en être un faux ?...

     

  • on dirait que le Benalla est une sorte de plan B non ?
    Comme çà dans les médias ils vont en parler pendant des semaines (depuis juillet dernier en fait)... de sorte à couvrir, à moins parler de la contestation sociale, décidément qui ne lâche pas prise !!!... "Que faire ?!" dit Bauer ! Oo

     

  • comme je viens de vous l’écrire,, Montebourg revient en surface du marigot médiatique en chargeant Benalla autant que possible,
    car pour Montebourg, Benalla est une bombe tellement il en sait sur sa vie privée torride et l’utilisation qu’il faisait de sa voiture de fonction ministérielle...mais je ne vous dit que ça..
    Arya


  • Je ne suis pas fan de Mediapart, mais il n’empêche que cette tentative de perquisition est un scandale dans notre vie politique.

     

  • Mediapart a découvert que "le pouvoir exécutif est derrière les juges du parquet".

    Qu’ils creusent encore un peu, et ils découvriront que les juges du siège sont aussi de la devanture.


  • Mediapart saison 3 :

    Mediapart redevient Charlie.


  • Quant à la boulette de responsables pour avoir laissé les deux repris de justice jacter pendant une heure dans un box malgré leur contrôle judiciaire et l’interdiction de communiquer ?
    Même la femme de ménage du palais de justice est au courant : et ce n’est pas sa propension à trier les déchets et autres ordures qui en est à l’origine tant le bazar défraye la chronique !
    Et bien non... aucune assignation de qui que ce soit, contre l’État, pour manquement.
    Séparation des pouvoirs ? MCSLC : ils n’arrivent déjà pas à séparer deux taulards.
    C’est dire que, si les gens n’étaient pas un tant soit peu complotistes pour déjouer les machinations, ils devraient alors se contenter de penser qu’il y a quantité de cons pour gérer ce qui revient au régalien. Jusqu’à sélectionner les meilleurs ; sur concours, qui plus est.
    Et parmis ceux-là, il s’en trouve même qui érigent des murs à la connerie.


  • Mediapart, allez voir leur financier et qui leur balance les infos.

    J’attends toujours l’attaque pour diffamation de N.Sarkosy

    et les preuves de mediapart du financement par Kadaffi.

    Un numéro de claquettes pour leur donner un peu de rebellitude.

    C’est ça attaque, vu comment ici on a compris comment fonctionne

    la pseudo justice.


  • L’affaire Benalla est une guerre des services.
    Qui a les moyens d’activer a distance un téléphone pour enregistrer les conversations ?
    Qui voyait d’un mauvais oeil Benalla faire le 1er rideau de sécurité avec ses 20 kg de trop a la place d’un mec surentrainé ?
    Qui avais peur de se faire totalement ejecter de la sécurité présidentielle par une reforme de Macron menée par Benalla pour privatiser la sécurité presidentielle ?
    CQFD - les sources de mediapart, toujours auxilliaire de police

     

    • quand les hautes sphères des appareils d’état sont noyautés par les francs-macs qui fricotent et pactisent avec la mafia affairiste et la pègre spéculative : voilà les effets secondaires et le résultat :
      un Benalla qui se croit intouchable et qui se prend à la fois pour Al Capone et le président de la RF ...


    • auxiliaire policier ?
      ou/et ?
      auxiliaire mafieux ?
      apparemment Maroine Benalla
      avait choisi les deux
      faux policier !
      et vrai mafieux !


    • L’affaire Benalla est une guerre des services.
      Qui a les moyens d’activer a distance un téléphone pour enregistrer les conversations ?

      Complètement d’accord sur le fait qu’il y forcément de la barbouzerie. Par contre, l’hypothèse de services étrangers me parait au moins probable que celle de services français. Le "scandale Benalla" a débuté peu après que Macron ait esquissé un rapprochement avec Poutine sur la Syrie (opération conjointe humanitaire). Et, autre dimension, souvenons-nous des prédictions/menaces préalables d’Attali sur le "Président" qui peut s’effondrer subitement dans la tourmente. C’est aux anti-russes, et/ou à ceux dont Attali était le porte-parole, que s’adressait le fameux "Qu’ils viennent me chercher !" de Macron, à mon avis.


  • Benalla sera l’étincelle qui, au besoin, fera péter le fusible Macron ; ou sert-il à détourner l’opinion tant il vrai que tout cela relève du pipi de chat à côté de tout ce dont Médiapart ne parle jamais ?!

    _ _

    « Tout ce qui est médiatisé a un intérêt pour le système », comme le dit Alain Soral.

    _ _

    D’ailleurs pourquoi une telle médiatisation en ce moment (même si elle est invariablement à charge) de Soral et Dieudo ?
    En précisant qu’à la différence de Chouard, il n’y a jamais de droit de réponse.

    - Pour en tenir éloignés les moutons du berger BFMTV ?

    - Pour canaliser et marginaliser, par la diabolisation, une contestation conscientisée sérieuse, et finalement entraver un destin révolutionnaire des GJ ?
    Soral et Dieudo devenant alors (malgré eux on l’espère) à la dissidence et au-dit destin, ce que Hitler est à un regard critique du fascisme (notamment au niveau social) ; soit : un bloqueur psycho-paralysant.

    - ... ?

    _ _

    Si M. Soral voit ce commentaire, son avis et son interprétation seront les bienvenus.

    Merci.


  • apparemment le serpent étatique est en train de pourrir par la tête après s’être mordu la queue ...


Commentaires suivants