Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Bygmalion : l’enquête se rapproche de Sarkozy et de Copé

Le dossier Bygmalion avance à grands pas. Actuellement, l’enquête se rapproche de deux hommes de l’UMP, à savoir Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé.

C’est Le Monde qui l’a évoqué ce lundi 6 octobre. L’ancien chef de l’État est désormais « directement visé ». Selon le quotidien, les enquêteurs « évoquent désormais l’infraction de financement illégal de la campagne électorale et plus seulement celle d’abus de confiance ». Si cette infraction se confirme, Nicolas Sarkozy encourt une peine d’un an de prison et une amende de 3 750 euros.

C’est en ayant accès à un procès-verbal de synthèse que Le Monde part dans son analyse de l’affaire. Le quotidien pense que les enquêteurs sont désormais convaincus qu’un système de double facturation des meetings de Nicolas Sarkozy a bel et bien été mis en place.

Dans les trames du montage, on pense qu’en 2012 l’UMP aurait déboursé quelque dix-huit millions d’euros auprès de l’agence de communication Bygmalion, un montant qui aurait dû en réalité être pris en charge par le compte de campagne de Nicolas Sarkozy. Ce système aurait été mis en place « à la demande de l’UMP », afin de surmonter le plafonnement des financements de la campagne présidentielle que la loi autorise.

Si tel était le système en place, les enquêteurs pensent qu’il serait « très surprenant que personne ne se soit préoccupé » du financement des meetings, « étant donné leur nombre et l’enjeu financier qu’ils représentaient », en allusion à Jean-François Copé et Nicolas Sarkozy.

Surtout que les enquêteurs ont appris que Jean-François Copé, alors président de l’UMP, a participé le 2 mars à une réunion informelle rassemblant ses plus proches collaborateurs de l’UMP, pendant laquelle étaient présents, Bastien Millot et Guy Alvès, fondateurs de l’agence Bygmalion.

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’ancien chef de l’État chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La nasse se referme et les rats sont prit au piège ?!...
    Ça c’est bon pour la salubrité de la France !!!...

     

    • ou plutôt on l’accuse ,pour mieux le blanchir par un non lieu au moment opportun pour lui conférer à l’instant T une virginité toute neuve dans l’opinion des moutons d’électeurs abreuvés de "voici gala et autre france dimanche et de B F M T V


  • La grosse ficelle dans la raie : still on a string ? lol
    "au départ, c’était fluo, mais là, ça s’assombrit..."


  • 3 750 euros, sans compter les centimes.
    Aux implacables et incorruptibles Frères Justice, si vous voulez remonter le financement, n’oubliez pas la crème solaire.



  • Nicolas Sarkozy encourt une peine d’un an de prison et une amende de 3 750 euros.



    Wow 3.750 euros d’amende pour avoir detourné 18 millions.

    C’est pas cher.


  • Je suis curieux d’entendre cet ex-président invoquer la sacrosainte présomption d’innocence dans cette affaire alors que celui-ci avait annoncé publiquement l’arrestation de l’assassin du préfet Claude Érignac. En effet, à cette époque il était le ministre de l’intérieur et s’était empressé de faire son auto-congratulation devant la presse télévisée alors que le prévenu n’avait pas encore été entendu par le juge chargé de l’affaire.

    Bref, ce type qui se fiche royalement de ce principe lorsqu’il s’agit des autres aura t-il l’affront de l’exiger pour sa personne ? Mais plus rien ne peut m’étonner maintenant venant de cet énergumène.

    Comme le disait si bien Michel Audiard : "Les cons, ça osent tout. C’est même à ça qu’on les reconnait".

     

    • Ce type est un psychopate, il est imperméable à tout, il se fout de tout excepté de lui même , il est persuadé que lui seul peut sauver la France, l’Europe, le monde ....Il est fou ! Et si on y prète attention , le locataire actuel de l’Elysee est exactement pareil ! La classe politique, dans son ensemble est composée de ce genre de malades mentaux !


  • Les Français se foutent pas mal de Bygmalion, ce qu’ils voient c’est que le gros a augmenté les impots et que le nabot va sans doute les diminuer, le reste c’est des mots .