Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Affaire Epstein : Bill Clinton s’était rendu accompagné dans l’île du pédocriminel.

L’étau se resserre

Dans des documents judiciaires récemment rendus publics, impliquant le trafiquant sexuel d’enfants Jeffrey Epstein et sa complice présumée Ghislaine Maxwell, une femme nommée Virginia Giuffre, qui a publiquement accusé Epstein de trafic sexuel, a déclaré avoir vu un jour l’ancien président démocrate Bill Clinton sur l’île d’Epstein avec « deux jeunes filles » de New York.

 

L’avocat Jack Scarola a demandé à M. Guiffre : « Vous souvenez-vous que Jeffrey Epstein vous a dit précisément que "Bill Clinton me doit des faveurs" ? » « Oui, je m’en souviens » , a répondu Guiffre. « Mais c’était en riant. Il en riait. Vous savez, je me souviens avoir demandé à Jeffrey ce que Bill Clinton faisait ici [sur l’île d’Epstein], et il a ri et m’a dit qu’il me devait des faveurs » . « Il ne m’a jamais dit quelles étaient les faveurs » , poursuit Guiffre. « Je n’ai jamais su. Je ne savais pas s’il était sérieux. C’était juste une blague... Il m’a dit il y a longtemps que tout le monde lui devait des faveurs. Ils sont tous de mèche. »

Peu après, Scarola lui a demandé : « Les orgies sexuelles étaient-elles monnaie courante sur l’île, chez Jeffrey ? » Guiffre a répondu : « Oui. » Scarola a ensuite demandé si elle avait déjà été présente sur l’île avec Epstein et Clinton. « Ghislane, Emmy [une autre fille qui aurait été une habituée de la maison d’Epstein], et il y avait deux jeunes filles que je pouvais identifier. Je ne les ai jamais vraiment bien connues de toute façon. C’était juste deux filles de New York », a répondu Guiffre, et a dit qu’elles séjournaient toutes sur l’île dans la maison d’Epstein.

Epstein avait de multiples liens avec Clinton, et Clinton – comme beaucoup d’autres grandes célébrités – était un passager régulier du jet privé d’Epstein, un Boeing 727 surnommé le « Lolita Express » en raison de la livraison fréquente de femmes apparemment mineures sur l’île de Little Saint James, une référence au roman de Vladimir Nabokov de 1955, un professeur de littérature de 36 ans qui engage sexuellement une fille de 12 ans.

En 2002, Epstein a accueilli Clinton – ainsi que les acteurs Kevin Spacey et Chris Tucker – lors d’une tournée en Afrique associée à la fondation Clinton. Epstein a qualifié Clinton de « plus grand homme politique du monde ». Dans un article du magazine new-yorkais de 2002, dans lequel le président Donald Trump mentionnait la prédisposition d’Epstein pour les filles « plutôt jeunes », Clinton a fait l’éloge d’Epstein.

En 2015, l’ancien site d’information de culture pop Gawker a publié les carnets de vol du Gulfstream d’Epstein et du boeing 727 Lolita Express. Clinton a volé 11 fois minimum sur le Lolita Express.

Lors d’un vol, Clinton aurait volé avec une actrice porno soft figurant dans la rubrique « massages » du carnet d’adresses d’Epstein. Sur les 11 vols, il a voyagé avec Maxwell et l’ancienne assistante d’Epstein, Sarah Kellen. Les dossiers du tribunal accusent Kellen d"avoir recruté des jeunes filles en tant que proxénète pour le compte d’Epstein.
Sur plusieurs vols, les femmes qui ont accompagné Clinton ont été listées uniquement par leur prénom ou désignées comme « femme ».

Une déclaration de la fondation Clinton en 2019 a affirmé que Clinton « ne sait rien des crimes terribles pour lesquels Jeffrey Epstein a plaidé coupable », ajoutant que « Clinton a fait au total quatre voyages dans l’avion de Jeffrey Epstein. « Le personnel, les sympathisants de la fondation et ses services secrets se sont déplacés à chaque voyage » , poursuit la déclaration. « Il n’a pas parlé à Epstein depuis plus de dix ans, et n’a jamais été sur l’île de Little St. James, ni dans le ranch d’Epstein au Nouveau Mexique, ni dans sa résidence en Floride. »

Source : Newsweek

 

Sur Epstein et la pédocriminalité, ne pas manquer :

À ne pas manquer, sur E&R :

Tout sur l’affaire Epstein avec F&D :

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2516208

    Les dissidents américains affirment qu’une vidéo circule sur le dark net où l’on peut nettement identifier Hillary Clinton participer à une soirée rituelle avec son assistante Huma Abedin. Il serait question d’une enfant se faisant dépecer le visage vivante. Les internautes qui disent avoir vu cette vidéo sont traumatisés à vie. cette vidéo aurait fuité du PC de Anthony Wiener (parlementaire démocrate condamné pour relations sexuelles avec une mineure et échanges de sms/photos de Q).
    Plusieurs policiers qui auraient enquêté sur ces vidéos se seraient suicidé ou auraient été assassinés.
    cette vidéo se nommerait Frazzledrip. Je n’ai aucune envie de la visionner si elle existe.
    Certains savent si cette info est fiable ?

     

    Répondre à ce message

  • LA LISTE DES MEURTRES DES CLINTONS

    1- James McDougal – Témoin dans l’enquête de Ken Starr.
    2 – Mary Mahoney – Ancienne stagiaire de la Maison Blanche, assassinée après avoir déclaré vouloir témoigner sur les abus sexuels de Bill
    3 – Vince Foster – Collègue d’Hillary et ancien conseiller de la Maison Blanche – officiellement un suicide.
    4 – Ron Brown – En charge du Secrétariat au commerce. Mort dans un accident d’avion, mais l’autopsie montre qu’on lui a tiré une balle dans la tête. Quelques jours après, le contrôleur aérien se suicidera aussi.
    5 – C. Victor Raiser – Principal responsable des collectes de fonds pour Bill. Oops son avion est tombé aussi.
    6 – Paul Tulley – Chef des Démocrates – trouvé mort dans sa chambre d’hôtel.
    7 – Ed Willey – Autre chargé de collecter des fonds. Une balle dans la tête le jour même ou sa femme a accusé Bill de l’avoir agressé sexuellement – classé suicide.
    8 – Jerry Parks – Chef de l’équipe de sécurité de Bill qui montait un dossier contre les Clinton – Tué de plusieurs balles – dossiers disparus.
    9 – James Bunch – Il a déclaré être en possession du « Black Book » des VIP recourant aux prostituées. Balle dans la tête – classé suicide.
    10 – James Wilson – Connecté a l’affaire Whitewater – suicide par pendaison.
    11 – Kathy Ferguson – Voulait témoigner en faveur de Paula Jones. Elle s’est suicidé après avoir préparé ses valises pour partir.
    12 – Bill Shelton – le fiancé de Kathy Ferguson. Suicide par balle.
    13 – Gandy Baugh – Avocat du meilleur ami de Bill (condamné pour trafic de drogue)– suicide en se jetant par la fenêtre.
    14 – Florence Martin – Comptable pour la CIA. 3 balles dans la tête.
    15 – Suzanne Coleman – Amante de Bill. Suicidé d’une balle dans la tête alors qu’elle était enceinte.
    16 – Paula Grober – Traductrice de Bill pour les sourds et muets. Accident de voiture.
    17 – Danny Casolaro – Journaliste enquêtant sur les magouilles de Clinton en Arkansas. A glissé sur un couteau et c’est coupé les veines durant son enquête.
    18 – Paul Wilcher – Avocat et enquêteur avec Casolaro – Retrouvé mort dans les toilettes.
    19 – Jon Parnell Walker – Enquêtant sur deux gros scandales impliquant les Clinton – tombé du balcon de sa maison.
    20 – Barbara Wise – Employé au Département du Commerce – Retrouvée massacré dans son bureau fermé à clé dans le Département.

     

    Répondre à ce message

  • LA LISTE DES MEURTRES DES CLINTONS - partie 2

    21 – Charles Meissner – Secrétaire au Département du commerce. Oops son avion s’est crashé
    22 – Dr. Stanley Heard – Chiropracteur de Bill et de sa famille. Oops l’avion.
    23 – Barry Seal – Pilote dans le scandale de drogue du Mena en Arkansas. Oops.
    24 – Johnny Lawhorn, Jr. – Mécanicien ayant trouvé un chèque suspect pour Bill Clinton dans le coffre d’une de ses voitures. Oops, accident d’auto.
    25 – Stanley Huggins – Enquêtant sur Bill dans l’affaire Madison Guaranty. Suicide.
    26 – Hershell Friday – Avocat et collecteur de fonds pour Bill. Boom son avion.
    27 – Kevin Ives & Don Henry – Deux jeunes qui sont tombé par hasard sur l’affaire de drogue de l’aéroport Mena en Arkansas. Mort de s’être endormi sur des rails. Oops le train.

    Quelques morts dans le cas de l’affaire Ives/Henry :

    28 – Keith Coney – mort en moto
    29 – Keith McMaskle – poignardé 113 fois (cent treize oui) – suicide ?
    30 – Gregory Collins – Tué par balles
    31 – Jeff Rhodes – Tué par balles, corps mutilé, brûlé et jeté dans une décharge. Suicide ?
    32 – James Milan – Décapité mais selon la Justice « décédé de mort naturelle ». Si si.
    34 – Richard Winters – Tué par balle

    Quelques gardes du corps de Bill retrouvés assassinés :

    35 – Major William S. Barkley, Jr.
    36 – Captain Scott J . Reynolds
    37 – Sgt. Brian Hanley
    38 – Sgt. Tim Sabel
    39 – Major General William Robertson
    40 – Col. William Densberger
    41 – Col. Robert Kelly
    42 – Spec. Gary Rhodes
    43 – Steve Willis
    44 – Robert Williams
    45 – Conway LeBleu
    46 – Todd McKeehan

     

    Répondre à ce message

  • Logiquement cela va finir par un accident d’avion ou de voiture pour ce couple satanique, ils en savent trop et la coupole ne prendra aucun risque.

     

    Répondre à ce message

  • Puisqu’on parle de chose qui n’existent que dans le cerveau malade des conspis, Europole a démantelé en 2017 un réseau pédophile (qui n’existe pas) comprenant 70.000 personnes et impliquant l’abus de 230 enfants venant de 30 pays.

    Allo Rudy ? Parle-nous encore des réseaux qui n’existent pas.

     

    Répondre à ce message

  • En relation avec le sujet, en 2019, Twitter a mis a jour sa politique relative à l’exploitation sexuelle d’enfants

    Extrait :

    Qu’est‑ce qui ne constitue pas une infraction à cette politique ?

    Les discussions relatives à l’exploitation sexuelle d’enfants en tant que phénomène ou à l’attraction pour les mineurs sont autorisées ...

    Cette "politique" a été changée a la demande du bon Docteur James Cantor qui se décrit lui-meme comme un Juif homosexuel". Il a envoyé une lettre a John Starr s’inquiétant que des comptes Twitter de gentils pédophiles aient été récemment fermés.

    En 2019, durant la Gay Pride, l’application Snapchat a utilisé le slogan "L’amour n’a pas d’age", Google a sorti sa petite vidéo Gay-friendly ou une voix disait "L’amour c’est l’amour, qu’importe l’age" et dans une video TED, le docteur Madeleine Van der Bruggen demandait qu’on brise le tabou de la pédophilie pour l’accepter et la rendre legale car c’est une orientation sexuelle comme une autre.

     

    Répondre à ce message

  • Il s’agit bien du même Bill Clinton qui a menti, en tant que Président, sous serment a propos de Monica Lewinsky sans aucune conséquence ?

    Allez, une amende a 135 euros et on en parle plus.

     

    Répondre à ce message

  • L’étau se resserre c’est sûr, mais j’espère qu’il ne les serrera pas trop pour qu’ils puissent un peu parler des autres clients pour lesquels ils fournissaient de la marchandise.
    Un carnet d’adresse long comme le bras devrait donner des arrestations à la chaine et surtout de très lourdes peines au regard des implications, sinon, la montagne aura accouché d’une souris. A suivre.

     

    Répondre à ce message

  • Dans toutes les histoires de complots, la droite patriotarde américaine ne s’en prend qu’aux Clinton et à Soros, ce qui témoigne d’une capacité de recherche très limitée et d’une partisannerie évidente poussant à cacher malhonnêtement quantité d’autres informations aussi importantes, voire plus importantes encore. Des chercheurs comme Whitney Webb dépassent l’indignation sélective basée sur la partisannerie, en tentant de brosser un portrait complet de la situation.

     

    Répondre à ce message

  • Étrangement personne ne parle des révélations de la victime d’Epstein Maria Farmer, alors qu’elle parle des visites de Clinton sur le lolita express durant sa présidence !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents