Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Comprendre l’extraordinaire potentiel de l’affaire Epstein en douze portraits

Par soucis de pédagogie et afin que le public prenne la mesure de ce qui se joue actuellement, la Rédaction d’E&R se propose de procéder à quelques rappels utiles concernant les principaux rouages de l’affaire Epstein.

 

***

Jeffrey Edward Epstein

 

 

- soi-disant mathématicien-trader né dans une famille juive de classe moyenne à Brooklyn (New York) ;

- mystérieusement devenu milliardaire ;

- sa fortune vient probablement de son « client » Leslie Wexner, patron de la marque de lingerie Victoria’s Secret ;

- « philanthrope » dans les domaines de la santé, de l’éducation et des sciences par le biais de sa fondation, la Jeffrey Epstein VI Foundation, il a aussi financé à hauteur de plusieurs millions le français Jean-Luc Brunel, patron de l’agence de mannequins MC2, et Ehud Barak, ancien Premier ministre de l’État d’Israël ;

- il fut membre de la Commission trilatérale et du Council on Foreign Relations.

 

Leslie Wexner

 

 

- homme d’affaires et milliardaire juif américain, patron de la marque de lingerie Victoria’s Secret et plus largement fondateur et président de la chaîne de magasins commercialisant des vêtements pour femmes The Limited ;

- président de la Fondation Wexner, fondation dont l’objectif revendiqué est « l’aide au développement de leaders professionnels et bénévoles juifs en Amérique du Nord et de leaders publics en Israël » ;

- Wexner dirige également le nébuleux groupe Mega, un groupe de milliardaires juifs américains qui financent les lobbys pro-Israël à travers le monde. Sont également membres de ce club restreint : Steven Spielberg, Charles Bronfman, Edgar Bronfman, Lester Crown, Marvin Lender, Charles Schusterman, Harvey Meyerhoff et Michael Steinhardt.

 

Clare Bronfman

 

 

- fille d’Edgar Bronfman (ancien président du Congrès juif mondial, fait chevalier de la Légion d’honneur sous François Mitterrand, détenteur de la médaille présidentielle de la Liberté sous Bill Clinton) ;

- cadre et mécène de la secte de « développement personnel » NXIVM (communément prononcé « Nexium ») dont le gourou Keith Raniere est accusé de trafic sexuel, association de malfaiteurs et menaces. Co-fondée par Nancy Salzman, il semblerait que le but de ce groupe soit l’embrigadement de jeunes femmes pour en faire des esclaves sexuelles.

 

Jean-Luc Brunel

 

 

- d’abord patron de l’agence de mannequins Karins, située à Paris, puis co-fondateur de MC2, agence lancée en 2004 à New York, Miami et Tel Aviv avec Jeffrey Fuller et gérée par Claude Haddad ;

- soupçonné de viol et de complicité de trafic sexuel : l’agence MC2 fournissait en effet des visas à des jeunes filles mineures, ce qui permettait leurs « déplacements » à travers le globe.

 

Ehud Barak

 

 

- Premier ministre d’Israël de 1999 à 2001 ;

- ministre de La Défense de 1999 à 2001 et de 2007 à 2013 ;

- premier contributeur (1,5 million de dollars en 2015 dans le cadre d’une première levée de fonds à laquelle Epstein aurait participé, avec 300 000 dollars du ministère israélien de l’Économie) et président du comité exécutif de l’entreprise Reporty (renommée Carbyne) ; cette start-up de « sécurité publique » développe des logiciels de vidéo en streaming et de géolocalisation pour des services d’urgence : concrètement, cette application permet aux utilisateurs de « signaler » une situation d’urgence, qu’elle soit criminelle, médicale ou terroriste, un incident personnel ou un événement extérieur... Une application jugée « révolutionnaire » par le maire de Nice Christian Estrosi, « menaçante » par les associations de protection de la vie privée ;

- aurait été présenté à Epstein par Shimon Pérès au début des années 2000 ;

- a reçu plus de 2 millions de dollars de la part d’Epstein en 2004 pour un prétendu rapport sur la jeunesse juive jamais publié ;

- a reçu environ 2,3 millions de dollars de la Fondation Wexner (gérée par Epstein) entre 2004 et 2006 ;

- se vante d’avoir fait le lien entre Harvey Weinstein et l’agence israélienne de renseignement Black Cube dans le but de découvrir l’identité et les motivations des individus menant une campagne négative à son encontre.

 

Black Cube

 

 

- société de renseignement privée qui emploie d’anciens agents du Mossad, ainsi que des juristes et des experts financiers, fondée en 2010 ;

- l’activité principale de Black Cube est le soutien en contentieux judiciaire, c’est-à-dire la fourniture de renseignements, preuves, témoignages et conseils dans des affaires juridiques et criminelles internationales dites de « criminalité en col blanc » ;

- basée à Tel Aviv, Londres, Paris et Madrid, le producteur de cinéma Harvey Weinstein a notamment fait appel à elle (à hauteur de 1,3 million de dollars) dans le cadre de ses lourdes accusations de viols et de harcèlements sexuels.

 

Harvey Weinstein

 

 

- né à New York, fils d’un tailleur de diamants ayant appartenu à la Haganah, organisation paramilitaire sioniste créée en 1920 et intégrée dans l’armée israélienne en 1948 ;

- très gros donateur du Parti démocrate (Bill Clinton, Obama, Hillary Clinton) mais également défenseur de l’administration Bush en matière de politique extérieure ;

- fait chevalier de l’ordre national de la Légion d’honneur par Nicolas Sarkozy en 2012 ;

- participe en janvier 2017 à la marche des femmes contre Donald Trump ;

- accusé par le critique cinématographique au New York Post Kyle Smith d’avoir produit de nombreux films anticatholiques ;

- accusé en 2017 de viols, d’abus sexuels et de harcèlements sexuels par 96 femmes ;

- en plus de Black Cube, il fait appel à l’entreprise et cabinet de conseil américain Kroll, compagnie qui fut, jusqu’au 11 septembre 2001, responsable de la sécurité du World Trade Center...

 

Alan Dershowitz

 

 

- avocat et universitaire américain, professeur de droit à l’université Harvard, également essayiste, romancier et contributeur au Huffington Post ;

- a notamment défendu Claus von Bülow, Jonathan Pollard, Mike Tyson et O. J. Simpson ;

- son roman Just Revenge (1999) raconte l’histoire d’un juif qui retrouve, cinquante ans plus tard, le bourreau de sa famille et décide de mener sa vengeance...

- accusé de complicité de trafic sexuel et de participation au réseau de prostitution d’Epstein par Virginia Roberts Giuffre et Sarah Ransome.

 

Ghislaine Maxwell

 

 

- héritière du magnat de presse et homme politique britannique Robert Maxwell ;

- soi-disant ex-petite amie d’Epstein ;

- accusée d’être la mère maquerelle du réseau de prostitution de mineures d’Epstein ;

- proche de la famille Clinton (Bill, Hillary, Chelsea), c’est elle qui aurait présenté Epstein à Bill Clinton, à l’époque président des États-Unis, avec qui elle entretient des « liens étroits ».... En 2007, elle fait une donation au fonds de campagne présidentielle de Hillary Clinton ;

- a été plusieurs fois aperçue aux côtés de Harvey Weinstein, Donald Trump, le prince Andrew, Alan Dershowitz mais aussi Lloyd C. Blankfein (à l’époque patron de la banque Goldman Sachs, pour un dîner de gala en faveur du mariage homosexuel), Michael Bloomberg (maire de New York de 2002 à 2013) et Elon Musk (patron de Tesla)...

- fondatrice d’une ONG fantôme baptisée TerraMar Project (pour la sauvegarde des océans) dont le site internet vient de fermer.

 

Robert Maxwell

 

 

- juif tchécoslovaque né Ján Ludvik Hoch, il s’engage dans l’armée britannique avant de faire fortune par le rachat de Pergamon, une maison d’édition scientifique ;

- patron de presse, il devient homme politique britannique (député du parti travailliste) ;

- marié à la spécialiste de la Shoah Elisabeth Maxwell (née Meynard) ;

- a construit son empire financier sur l’usage de la dette ; il passera son temps à vendre et racheter des titres de presse pour masquer l’instabilité de ses sociétés ;

- a conclu un partenariat avec Francis Bouygues et le franc-maçon Patrick le Lay dans le projet de privatisation de la chaîne de télévision française TF1 en 1987 ; s’est servi de son « amitié » avec Jack Lang, de son passé de gauche et de son expérience des médias pour séduire François Mitterrand dans le cadre du rachat de la chaîne ;

- considéré par l’auteur Gordon Thomas comme un espion, un financier et un membre éminent du Mossad ;

- prétendument mort par noyade accidentelle après une chute de son yacht au large des îles Canaries. Enterré au cimetière juif du mont des Oliviers à Jérusalem, il disparaît à 68 ans en pleine faillite, laissant une fortune à ses enfants grâce à son assurance-vie...

 

Marc Rich

 

 

- homme d’affaires milliardaire belgo-américano-israélo-espagnol de son vrai nom Marcell David Reich ;

- fondateur de la multinationale Glencore PLC spécialisée dans le négoce, le courtage et l’extraction de matières premières ;

- condamné par la justice américaine pour fraude, extorsion de fonds, délit d’initié, violation d’embargo avec l’Iran en pleine crise des otages ainsi que pour la plus grande fraude fiscale de toute l’histoire des États-Unis ;

- qualifié par Jacques Chirac de « patron voyou » ;

- classé parmi les dix fugitifs les plus recherchés au monde et poursuivi par une unité spéciale du FBI, il est inexplicablement gracié (ainsi que son partenaire Pincus Green) par le président américain Bill Clinton le 20 janvier 2001, dernier jour de ses fonctions ;

- son ex-épouse Denise Rich (accessoirement parolière de Céline Dion) était une grande donatrice au Parti démocrate et à la bibliothèque présidentielle de Bill Clinton ;

- se décrivait officiellement comme « dévoué au peuple juif et à l’État d’Israël » ;

- considéré par le gouvernement israélien d’Ehud Barak comme un « allié crucial » et par le patron du Mossad comme un « assistant » qui a produit des résultats « dépassant les espérances »...

- partenaire via la société Nordex de Grigori Loutchansky, citoyen israélien considéré comme une figure majeure du réseau de criminalité organisé russe, et de l’oligarque israélo-ukrainien Vadim Rabinovich ; Nordex servirait au blanchiment de l’argent issu du commerce illégal d’armes de guerre ;

- défendu de 1985 à 2000 par l’avocat Lewis Libby, secrétaire général du vice-président Dick Cheney, membre de l’administration W. Bush, figure des néoconservateurs, fondateur du think tank Project for the New American Century, proche de Paul Wolfowitz, de William Kristol et de Robert Kagan, condamné à la prison dans l’affaire Valerie Plame puis gracié par le président Bush.

 

Bill Clinton

 

 

- financé par Epstein à travers la Fondation Clinton qui est officiellement une ONG à but humanitaire ;

- financé par Epstein à travers le Parti démocrate ;

- a voyagé à plusieurs reprises à bord de l’avion privé d’Epstein, le Lolita Express, dans le cadre des sujets de travail de la Fondation Clinton (développement économique de l’Afrique, lutte contre le VIH, etc.) ;

- accusé de harcèlements sexuels et d’agressions sexuelles depuis les années 1990 ;

- partenaire (avec Bill Gates) au sein du conseil d’administration de l’organisation Unitaid de l’ancien ministre français de la Culture soupçonné de pédophilie Philippe Douste-Blazy ; le cardiologue de formation est en effet à l’origine d’une taxe publique sur les billets d’avion qui finissait dans les caisses de la Fondation Clinton...

- accusé d’être mêlé à un trafic d’enfants et à un réseau pédocriminel satanique dans l’affaire du Pizzagate via John Podesta, l’ancien directeur de campagne de Hillary Clinton.

 

***

Probablement diligenté par les services de Donald Trump, l’éclatement de l’affaire Epstein met à nu un réseau de domination international criminel, politique et financier composé de faux milliardaires philanthropes mais vrais agents d’Israël. Point névralgique de cet entrelacement, Jeffrey Epstein était – s’il est réellement mort – certainement l’un des plus grands maîtres-chanteurs des années 1990-2000 : en entraînant peoples et politiciens dans ses pratiques scélérates (prostitution, pédophilie, perversions, satanisme, trafic d’armes, etc. ), ce réseau tribaliste s’assurait silence, soumission et rétro-commissions, conformément à ses « valeurs » et à sa vision du monde...

Les dominos de la domination tomberont-ils tous à la suite de l’affaire Epstein ? Nombreux sont les protagonistes et autres maillons de la chaîne à s’inquiéter des suites, notamment en France où le réseau incriminé est fortement installé (monde de la mode, politique, médias, cinéma, culture, etc.)... Jusqu’à ce que le peuple ouvre les yeux.

 


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

167 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • @JP



    Mais où est donc cette lettre ? Et comment savez-vous qu’ils adhèrent à Qanon ?



    Argument fallacieux, toute connaissance est basée sur l’adhésion de disciples à un "discours maître". Personne n’a en mains propres les preuves sur TOUT ce que peut avancer Soral ou un autre. A partir du moment où l’on parle d’occulte, de secret, il y a une part de foi (basée sur certains éléments factuels) qui est inévitable, dans la dissidence ou ailleurs.

    Vous avez une lettre prouvant que Trump est totalement, absolument une créature du Deep State ? Non, vous avez lu des blogs qui vous semblent plus crédibles, vous avez analysé, régurgité, supposé, décodé... Les autres font de même, donc il est puéril de leur renvoyer ce type d’argument.

    Vous avez une lettre prouvant que Trump aurait été préféré à Hillary ? A première vue c’est un peu facile, et du plus bas complotisme (c’est arrivé donc c’est ce qu’"ils" voulaient). Qu’un type comme Trump n’ait pu arriver en face d’Hillary sans avoir dû, auparavant, montré certains gages au Deep State, c’est une chose. Mais tout le foin fait autour d’Hillary, la montée au créneau de toutes les personnalités (commanditée par qui ?), l’alignement des médias et la victoire à l’arrachée de Trump... Il y avait bcp plus simple vous ne trouvez pas ?
    Non ce n’était très certainement pas le choix premier (je n’ai pas de lettre, je fais seulement comme vous : je décode, avec mes moyens). D’ailleurs, d’après vous, il ne sera pas réélu ("ils" ont tout fait pour ça...bizarre pour un premier choix). Quant aux fameuses casseroles d’Hillary, qui auraient été vues comme un obstacle à la faire présider ; j’espère que vous plaisantez... Trump n’était pas "l’élu", et ils se sont empressés de lui faire comprendre depuis son élection...

    Moi ce qui m’intéresse, c’est de savoir QUI a voulu foutre ce merdier chez des Weinst"iine" et des Eps"tiine", maintenant, et pas avant (l’élection de Trump). Les mêmes qui avaient balancé Strauss Kahn ? Quel est ce mouvement (assez récent, il faut l’avouer), d’où vient-il (à l’intérieur du Deep State ?). C’est LA question intéressante. Et ni vous ni moi ne demandons des preuves, des lettres (il n’y en aura pas !) mais un argumentaire, une analyse, par quelqu’un qu’on supposera de plus/mieux informé que nous.

     

    Répondre à ce message

    • >>Mais où est donc cette lettre ? Et comment savez-vous qu’ils adhèrent à Qanon ?

      Argument fallacieux, toute connaissance est basée sur l’adhésion de disciples à un "discours maître". Personne n’a en mains propres les preuves sur TOUT ce que peut avancer Soral ou un autre. A partir du moment où l’on parle d’occulte, de secret, il y a une part de foi (basée sur certains éléments factuels) qui est inévitable, dans la dissidence ou ailleurs.

      Raisonnement basé sur la confusion, plus ou moins volontaire, entre faits et jugements. La confusion est réalisée en utilisant le terme général de "connaissance", qui peut englober aussi bien des faits (matériellement prouvables) et des jugements (avis, opinions, etc... qui ne peuvent souvent pas reposer directement sur des preuves matérielles).

      Il n’y a aucune raison valable de croire des faits qui sont :
      - péremptoirement affirmés sans preuve,
      - sans même un indice matériel,
      - sans même l’expression d’un conditionnel.

      Voilà en fait de très bonnes raisons de croire à leur fausseté

      Vous citez Soral. Montrez moi donc quand il aurait commis des affirmations factuelles péremptoires et gratuites à la manière de Cossette.

      Ensuite, parfois on croit sur parole un détail, mais cela ne peut être la règle générale. Les affirmations factuelles importantes doivent être matériellement étayées.
      On en est loin avec Cossette, aucune preuve de rien n’a jamais été produite, et rien n’est jamais corroboré par personne, en dehors du cercle Qanon.

      Vous avez une lettre prouvant que Trump est une créature du Deep State ? Non, vous avez lu des blogs qui vous semblent plus crédibles,
      Ne projetez pas sur moi vos méthodes
      Vous, vous croyez des blogs.
      Je ne crois aucun blog sur parole.
      Il y a des faits documentés. L’élection de trump fut permise par les $ d’oligarques (mercer, Addelson, les Koch) ; et par les manips de Cambridge Analytica qui ne furent possibles que par la complicité de Facebook

      Vous semblez ne pas pouvoir savoir sans croire.
      Moi je ne "crois" pas, ne suis le disciple de personne, et ça ne m’empêche pas de savoir, au contraire !
      Ça me coute juste de souvent renoncer à "savoir" ce que j’aurais aimé savoir. Soit les données manquent, soit ce que je finis par découvrir ne sera pas ce que j’aurais aimé découvrir.

      Vous vous faites donc plus facilement plaisir avec votre manière de savoir, comparé à moi avec ma manière. Restez dans l’adolescence... tant que la béatitude du disciple vous contente...

       
    • Quant aux fameuses casseroles d’Hillary, qui auraient été vues comme un obstacle à la faire présider ; j’espère que vous plaisantez.
      Je plaisante point, mais comme je comprends que mon idée n’est pas forcément évidente, je précise :

      Mettez vous à la place du deep state. Vous ne contesterez pas que dans leurs objectifs, il y a la préservation de la puissance internationale des US.

      Or, dans les années précédant l’élection, Hillary s’est déjà montré capable :

      - de faire des déclarations dangereuses, telles que "il faut que les US bombardent les russes en syrie"
      - de vendre, pour s’enrichir, une part non négligeable des réserves américaines d’uranium à la russie (affaire uranium one)
      - de faire sa correspondance mail de Secrétaire d’Etat (ministre des affaires étrangères) sur un serveur mail privé, bricolé dans la cave de son domicile, donc forcément ouvert à tous les services de renseignement de la planète
      - et je ne parle là que des affaires qui me sont apparues claires et bien documentées. Rajoutons toutes les autres casseroles moins claires ou plus anciennes, il n’y a que les services de la papouasie qui sont dépourvus des moyens de la faire chanter.

      Conclusion : Hillary à la Maison Blanche est une catastrophe sur pattes, selon l’appréciation objective du deep state, lui aussi.

      Je pense que c’est l’affaire du serveur mail ; "extrème négligence" selon l’avis final du FBI, qui a achevé de faire basculer l’opinion interne du deep state en faveur de trump. Et ceux du deep state qui furent les premiers à s’y ranger, ont surement été parmi les premiers à instrumentaliser n’importe quel dossier contre trump, non pour l’abattre, évidemment, mais parce qu’ils préparaient les moyens de le contrôler.

      Tiens, je vous répète une prédiction à moi, déjà vieille d’un an et demi : Trump sera remplacé par Gabbard si le plan du deep state ne connait pas d’accrocs.

       
    • Moi ce qui m’intéresse, c’est de savoir QUI a voulu foutre ce merdier chez des Weinst"iine" et des Eps"tiine", maintenant, et pas avant (l’élection de Trump). Les mêmes qui avaient balancé Strauss Kahn ? Quel est ce mouvement (assez récent, il faut l’avouer), d’où vient-il (à l’intérieur du Deep State ?). C’est LA question intéressante
      Oui, voilà des bonnes questions

      Mon avis :

      Strauss kahn
      C’est pas une affaire aux ramifications infinies. Elle ne visait que DSK. Mon hypothèse : il allait monter avec Merkel les DTS comme alternative au $. Donc ils l’ont coincé à NY
      Son affaire de Lille était montée par Sarko et n’aurait du péter que dans les derniers moments de la présidentielle francaise. Pour le malheur de sarko, l’initiative américaine, arrivée un an trop tot, a permis à Hollande de reprendre le flambeau assez tôt, et gagner finalement.

      Weinstein
      J’ai à l époque dis ici qu’il y avait possiblement une guerre interne au système US en cours. Mais on aura vu que les hurlements, sans comprendre les détails du plan de bataille, ni en identifier les acteurs ; Le mouvement MeToo s’est développé au point d’être incontrôlable, donc on ne peut pas déduire l’objectif initial à partir de la liste des incriminés.

      Epstein
      La seule chose raisonnablement certaine est que trump n’est ni l’instigateur ni la cible visée. Il n’est pas assez mouillé, objectivement, et il n’a pas tant de moyens.
      D’autre part, il n’est pas dit qu’Epstein aurait été complice des instigateurs ou vaincu par eux. Autrement dit, supposons qu’il soit encore vivant (substitution), et dans ce cas : Etait-ce le plan initial des instigateurs ? Ou bien est-ce le résultat du contre-plan d’Epstein, dont on a l’impression qu’il pressentait les événements (exemple : l’avion du Lolita Express revendu avant son arrestation).
      En tout cas, la substitution est plausible. Car comme par hasard, l’institut médico-légal de NY est une pétaudière corrompue :
      https://nypost.com/2014/07/20/medic...
      Notez la date de l’article, 2014. C’est pas une intox fabriquée juste hier pour faire du buzz sur l’actualité présente.

      Quant à identifier les instigateurs de l’affaire... une piste négligée : qui est derrière Julie K Brown du Miami Herald. Je crois moyennement à l’histoire d’une courageuse journaliste solitaire. Il faudrait qu’elle soit très inconsciente du danger (mais c’est pas impossible, non plus)

       
    • #2264170
      Le 23 août à 22:34 par TSM (Tout Sauf Macron)
      Comprendre l’extraordinaire potentiel de l’affaire Epstein en douze (...)

      @ tetar 1er

      Traduction :



      Raisonnement basé sur la confusion, plus ou moins volontaire, entre faits et jugements.



      T’as tort, j’ai raison !



      Voilà en fait de très bonnes raisons de croire à leur fausseté



      J’ai raison parce que je l’affirme.



      Vous citez Soral. Montrez moi donc quand il aurait commis des affirmations factuelles péremptoires et gratuites à la manière de Cossette.



      Et pour être sûr d’avoir plus raison que vous, je vous oppose Alain Soral !



      Les affirmations factuelles importantes doivent être matériellement étayées.



      Par exemple, moi JP : je lis un blog, je trouve que ce qui y est écrit est juste, je dis que c’est vrai, je dis que ce qui est contraire est faux et résultat : j’ai raison.



      On en est loin avec Cossette, aucune preuve de rien n’a jamais été produite



      Ni avec moi, JP, mais j’ai raison quand-même...parce que je l’affirme !



      Ne projetez pas sur moi vos méthodes



      Je crois qu’il ne faisait que projeter sur toi tes méthodes.



      Il y a des faits documentés.



      Alors déjà un document peut être faux, ensuite : le peuple a quand-même voté en masse pour Trump alors que l’ensemble des médias de droite comme de gauche étaient contre lui et enfin : le deep-state avait parié sur Clinton (suffit de regarder les dons faits pour la campagne de celle-ci).



      L’élection de trump BLA BLA BLA Facebook



      Sauf que Facebook a juré de défaire Trump...As-tu la preuve écrite, sourcée et fiable de ce que tu avances ? Ce ne sont là que des théories étayées seulement par ton insistance à traiter les autres de "délirants"...ce qui correspond à du "macronnisme dialectique" : ne pas essayer de chercher la vérité, juste se contenter d’accuser les autres d’être des menteurs.



      Vous semblez ne pas pouvoir savoir sans croire.



      Moi être savant qui a tout compris, les autres sont des fanatiques aveuglés...donc j’ai raison.



      Moi je ne "crois" pas, ne suis le disciple de personne, et ça ne m’empêche pas de savoir, au contraire !



      Tu es surtout le disciple de ton propre égo, je le crains.



      Restez dans l’adolescence... tant que la béatitude du disciple vous contente...



      Les autres ne sont donc que des adolescents, des illuminés, des fous, des ignares, des fanatiques...surtout parce qu’ils ont commis l’ignoble péché de ne pas être d’accord avec JP.

       
    • #2264173
      Le 23 août à 22:39 par TSM (Tout Sauf Macron)
      Comprendre l’extraordinaire potentiel de l’affaire Epstein en douze (...)

      @ Tetar 1er



      Je plaisante point, mais comme je comprends que mon idée n’est pas forcément évidente, je précise ... je vous répète une prédiction à moi, déjà vieille d’un an et demi : Trump sera remplacé par Gabbard si le plan du deep state ne connait pas d’accrocs.



      En fait, je crois que ce que JP n’a pas compris : c’est qu’il pense que le deep-state c’est une seule et même chose. Il pense que si une partie du Deep-state a soutenu Hillary mais qu’une autre n’a pas empêché Trump d’accéder au pouvoir, c’est qu’il est donc pro-Trump puisque celui-ci a gagné.

      Mais il serait bon de se réveiller. Le deep-state n’est pas unis et il n’est pas non-plus omnipotent. Par exemple, il a perdu en Syrie alors qu’il soutenait les jihadistes.
      Son coup d’état en Turquie a manqué ! En Ukraine, pareil (la Russie a récupéré la Crimée). Et pareil pour le Brexit alors que l’UE est soutenue par l’aile belliciste et anti-russe du Deep-State.

      Petit problème de compréhension, encore un, de JP, donc.

       
    • #2264175
      Le 23 août à 22:43 par TSM (Tout Sauf Macron)
      Comprendre l’extraordinaire potentiel de l’affaire Epstein en douze (...)

      Mon avis :



      Comme c’est intéressant !!



      Strauss kahn
      C’est pas une affaire aux ramifications infinies. Elle ne visait que DSK. Mon hypothèse : il allait monter avec Merkel les DTS comme alternative au $. Donc ils l’ont coincé à NY
      Son affaire de Lille était montée par Sarko et n’aurait du péter que dans les derniers moments de la présidentielle francaise. Pour le malheur de sarko, l’initiative américaine, arrivée un an trop tot, a permis à Hollande de reprendre le flambeau assez tôt, et gagner finalement.



      Oui, ou bien il s’est tout simplement pris les peids dans sa queue...mais bon, puisque c’est l’avis de JP et que je m’en voudrais de froisser son petit eg...ses grandes qualités d’expert...

      Pour le reste : quelqu’un qui met le NYpost comme source fiable...excusez-moi si j’ai ris. ^^

       
    • @TSM
      Sérieusement, le fil était plus intéressant à lire avant que vous ne le polluiez avec votre comportement agressif.

      Regardez le résultat, vous lassez forcément même ceux qui partageaient vos opinions :
      Quatre long messages successifs pour répéter des dizaines de fois que c’est anormal si je m’exprime en prétendant savoir de quoi je parles. Vous ne dites rien d’autre. C’est de la pure pollution.

      Seriez vous en train, encore une fois, de prétendre imposer qui a le droit de parler ?
      Ou sinon, pourrait-on savoir la raison pour laquelle je vous perturbe autant ?

       
    • #2264664
      Le 24 août à 21:46 par TSM (Tout Sauf Macron)
      Comprendre l’extraordinaire potentiel de l’affaire Epstein en douze (...)

      @JP



      Sérieusement, le fil était plus intéressant à lire avant que vous ne le polluiez avec votre comportement agressif.



      Ha ? Parce que tu prenais au sérieux tes propres commentaires ? Je pensais que tu étais là pour mettre un peu d’humour.



      Regardez le résultat, vous lassez forcément même ceux qui partageaient vos opinions



      Houlà ! Tellement à cours d’arguments valables que tu as besoin de jouer à la paille et à la poutre, ça ne s’arrange pas décidément.



      Quatre long messages successifs pour répéter des dizaines de fois que c’est anormal si je m’exprime en prétendant savoir de quoi je parles. Vous ne dites rien d’autre. C’est de la pure pollution.



      Non, je dis juste que ce n’est pas normal de ne pas reconnaitre son arrogance quand on l’est, c’est tout.



      Seriez vous en train, encore une fois, de prétendre imposer qui a le droit de parler ?



      Ma parole, il est tellement inquiet à l’idée que je le fasse censurer qu’il...continue à publier ses posts ! Parano en plus d’être arrogant ! Et sinon, pour en revenir au débat : on est d’accord pour dire que depuis que Trump est là, l’impérialisme US s’est calmé non ? Bizarre ! On dirait qu’il est utile et qu’il agit finalement !



      Ou sinon, pourrait-on savoir la raison pour laquelle je vous perturbe autant ?



      Le seul plaisir de te relancer...vu que tu n’es pas fichu de répondre à de simples questions qui demandent juste de quitter le voile idéologique qui recouvre tes yeux.

       
    • Le seul plaisir de te relancer...vu que tu n’es pas fichu de répondre à de simples questions qui demandent juste de quitter le voile idéologique qui recouvre tes yeux.

      Vous pouvez bien me relancer beaucoup, vous allez attendre longtemps, car je ne suis pas "fichu" de perdre mon temps au delà d’une certaine limite sur du n’importe quoi.

      On ne peut imaginer aucun fondement, même en se trompant, à cette accusation de "voile idéologique" que vous faites semblant de me lancer. Donc c’est à vous-même que vous l’adressez. Vous êtes entrain de dialoguer uniquement avec vous même, et je ne suis plus que le support de votre projection. En pratique, c’est comme si je n’étais plus là, de toutes façons,

      Vous avez esquivé la vraie réponse à la question, qui était de savoir pourquoi vous êtes devenu ainsi perturbé.
      J’y ai réfléchi, et j’ai réalisé que dans un autre fil juste auparavant, vous prétendiez interdire à tout les Français de critiquer Trump pour la raison qu’ils avaient "élu" Macron ; je vous avais répondu d’essayer de revenir sur Terre, et en cas d’échec de ne pas oublier de prendre vos pilules.
      Ce n’était que de l’humour pour exprimer que vu la prétention d’interdire de critiquer Trump et l’argument employé, votre discours était déconnecté de la réalité terrestre. Je ne visais pas à vous blesser personnellement.

       
    • #2265770
      Le 26 août à 23:47 par TSM (Tout Sauf Macron)
      Comprendre l’extraordinaire potentiel de l’affaire Epstein en douze (...)

      Bon, je passe le fait que tu ne répondes pas aux questions qu’on te pose (par manque d’arguments ?) Le sujet restant l’anti-trumpisme.



      Donc c’est à vous-même que vous l’adressez.



      Non, je ne suis pas un fanatique anti-trump ou pro-trump (si ça existe). Je constate juste les faits : l’agressivité américaine a baissé depuis qu’il est à la maison blanche.



      Vous êtes entrain de dialoguer uniquement avec vous même,



      Dixit celui qui répond "KO ! Echec et mat ! J’ai gagné ! Je suis le roi du bac à sable" chaque fois qu’un "adversaire" cesse de lui répondre.



      Vous avez esquivé la vraie réponse à la question, qui était de savoir pourquoi vous êtes devenu ainsi perturbé.



      Réponse à laquelle je ne répondrai pas tant qu’on aura pas convenu que ton anti-trumpisme fausse ton jugement. Je ne suis pas ta bonniche, c’est donnant-donnant.



      ...j’ai réalisé que dans un autre fil juste auparavant, vous prétendiez interdire à tout les Français de critiquer Trump pour la raison qu’ils avaient "élu" Macron



      Et ce n’est pas une bonne raison ? Quand on veut critiquer la paille dans l’œil du voisin, on enlève la poutre dans le sien d’abord. Ensuite, je n’interdis rien à personne, moi, je demande juste à ce que chacun ait la légitimité pour critiquer.



      je vous avais répondu d’essayer de revenir sur Terre, et en cas d’échec de ne pas oublier de prendre vos pilules.



      Vieille stratégie des fanatiques de tout régime (bourgeoisie du XIXème ou Soviétiques) que de pathologiser la pensée adverse.

       
    • Ensuite, je n’interdis rien à personne, moi, je demande juste à ce que chacun ait la légitimité pour critiquer.

      Dans la mesure où :
      - l’air de rien, tu prétends décider toi-même qui à cette légitimité
      - et d’autre part, tu entres en crise hystérique si on se passe de ton autorisation.

      Il est bien hypocrite de minauder : "Ah oui mais non, je demande juste que les gens soient légitimes". Non, la réalité est que tu prétends interdire.
      Ton comportement est autoritaire et mégalo.
      Et tu ne t’en rends pas compte.

      Je ne félicite pas les personnes qui t’ont éduqué.

       
    • #2266441
      Le 28 août à 03:25 par TSM (Tout Sauf Macron)
      Comprendre l’extraordinaire potentiel de l’affaire Epstein en douze (...)

      @ JP



      - l’air de rien, tu prétends décider toi-même qui à cette légitimité



      En l’occurrence non, ce n’est pas moi qui décide mais le vote de la majorité des français.
      Ils ont choisi Macron, élu par à peine 17% du corps électoral français, donc on est d’accord pour dire qu’ils n’ont pas la légitimité pour critiquer un président américain largement mieux élu que le nôtre.



      - et d’autre part, tu entres en crise hystérique si on se passe de ton autorisation.



      1) Donc un argumentaire qui ne correspond pas à ta vision des choses : c’est de l’hystérie. Tu reconnais donc médicaliser et psychologiser les idées politiques des autres (par manque d’arguments ?)

      2) Je n’entre pas en crise d’hystérie car je ne termine pas mes post en écrivant : "Tu t’es trompé sur le grade de tel général, t’es échec et mat ! T’es hystétique ! T’es game over".

      3) Je n’ai pas les moyens d’interdire quoi que ce soit. Je ne fais que demander un peu de décence élémentaire.



      Il est bien hypocrite de minauder : "Ah oui mais non, je demande juste que les gens soient légitimes". Non, la réalité est que tu prétends interdire.



      Il surtout très hypocrite de se focaliser et de médicaliser le propos d’un autre de façon obsessionnelle afin de ne pas répondre à la vraie question qu’est l’anti-trumpisme maladif et passionnel.



      Ton comportement est autoritaire et mégalo. Et tu ne t’en rends pas compte.



      Inversion accusatoire.



      Je ne félicite pas les personnes qui t’ont éduqué.



      On sent une vexation chez toi dans le fait que quelqu’un ne prenne pas au sérieux tes diatribes. A qui la faute ? Il fallait mieux travailler tes dossiers, être moins infantile et moins agressif.
      On ne doit pas s’attendre à être pris au sérieux quand on transforme un débat en "ring de boxe" où l’on attend, si le contradicteur cesse de répondre, par "Tu me donnes raison, t’as pas d’argument, c’est victoire par KO".

       
    • >> - l’air de rien, tu prétends décider toi-même qui à cette légitimité
      Les français. Ils ont choisi Macron, élu par à peine 17% du corps électoral français, donc on est d’accord pour dire qu’ils n’ont pas la légitimité pour critiquer un président américain.

      CQFD : l’air de rien, tu décides

      >> - et d’autre part, tu entres en crise hystérique si on se passe de ton autorisation.
      1) Donc un argumentaire qui ne correspond pas à ta vision des choses : c’est de l’hystérie. Tu reconnais donc médicaliser et psychologiser les idées politiques des autres (par manque d’arguments ?)

      Ce qui est hystérique, c’est pas tes opinions, c’est ton comportement. Le nombre, le contenu de tes posts, généralement à coté de la plaque. Tu as même tenté de me harceler sur d’autres fils, toujours à coté de la plaque.
      2) Je n’entre pas en crise d’hystérie car je ne termine pas mes post en écrivant : "Tu t’es trompé [...]T’es game over".
      Ai-je parlé ainsi ? Tu as juste constaté la réalité : Il ne restait alors plus d’argument à débattre.
      3) Je n’ai pas les moyens d’interdire quoi que ce soit. Je ne fais que demander un peu de décence élémentaire.
      Non. Sur la base d’une argumentation arbitraire, tu détermines qui est légitime

      Il surtout très hypocrite de se focaliser et de médicaliser le propos d’un autre de façon obsessionnelle
      Je suis assez expérimenté pour prétendre commenter ton comportement. Maitrise de Psychopathologie et Psychologie Clinique + 10 ans d’analyse.
      afin de ne pas répondre à la vraie question qu’est l’anti-trumpisme maladif et passionnel.
      Tu psychiatrise donc mes opinions. Inversion accusatoire, donc. Et/ou tu projettes sur moi quelqu’un d’autre

      >>-Ton comportement est autoritaire et mégalo. Et tu ne t’en rends pas compte.
      Inversion accusatoire.

      J’assume t’avoir interdit d’interdire de parler. Ce n’est pas mégalo. Pour le reste, si je montres à quelqu’un les failles de son argumentation, je ne lui interdis pas de parler par la suite.

      >>-Je ne félicite pas les personnes qui t’ont éduqué.
      On sent une vexation chez toi dans le fait que quelqu’un ne prenne pas au sérieux tes diatribes

      Entre toi et ces personnes, aucune des deux parties ne prend l’autre au sérieux. Et les deux parties se vexent.

       
    • #2268101
      Le 30 août à 21:16 par TSM (Tout Sauf Macron)
      Comprendre l’extraordinaire potentiel de l’affaire Epstein en douze (...)

      @ Tetar 1er

      Je pense que si Jp avait cette lettre : il l’aurait déjà montrée.

      @ JP

      Et sinon, quid de l’anti-trumpisme ?

       
    • #2268104
      Le 30 août à 21:20 par TSM (Tout Sauf Macron)
      Comprendre l’extraordinaire potentiel de l’affaire Epstein en douze (...)

      @ Tétar 1er

      Je penses que si Jp avait cette fameur lettre, il l’aurait déjà brandit.

      @ jp

      1) Je n’interdis à personne de parler : je demande juste un peu de décence quand on est le sujet du roi Macron. Donc tu n’’as rien interdit du tout.

      2) C’est ça la magie de l’anonymat sur internet, on peut s’inventer le C.V. que l’on désire.

      3) Et sinon, quid de l’anti-trumpisme ? Je note que tu n’as pas d’arguments là-dessus.

       
    • @tsm

      Il n’y a pas de magie.
      L’internet ne permet pas de valider, ni d’approfondir dans les détails, le constat/conclusion que j’avais fait. Mais il vous est possible de le faire dans le monde réel, et en choisissant vous-même celui dont le CV vous conviendra (ce n’est pas très facile, mais c’est faisable).

       
    • #2268265
      Le 31 août à 07:23 par TSM (Tout Sauf Macron)
      Comprendre l’extraordinaire potentiel de l’affaire Epstein en douze (...)

      @ JP

      L’internet permet tout de même de constater que quelqu’un se disant "praticien en psychopathologie" n’est pas très crédible quand il ne répond pas à la question de base qu’est l’anti-trumpisme. La rigueur dans le travail scientifique et la rigueur intellectuelle vont de paire, pourtant.

       
  • Article particulièrement bien écrit qui retrace les événements, belle analyse de celui qui l’écrivit.
    https://www.contrepoints.org/2019/0...

     

    Répondre à ce message

  • "Vous êtes un bien mauvais sophiste. Vous argumentez dans le vide en tentant de déstructurer un mode de pensée par la simple négation. Facile, mais creux."
    @culturovore
    Attaque personnelle, je suppose. Mis à part les qualificatifs péjoratifs à mon égard, qui sont sans ambiguïté, le reste signifie quoi et est démontré comment ? C’est un problème lorsque j’emploie la négation pour dire qu’une chose n’est pas vraie ?
    Bon, la nécessité de vos incantations deviendra claire lorsque votre seul argument un peu concret va se révéler calamiteux :

    Pas de chance je suis polyglotte
    Voici la lettre dont j’ai fais mention, pour commencer votre formation : https://edition.cnn.com/2016/09/06/...
    "88 former military leaders write letter backing Donald Trump for president"

    Ben pour un polyglotte, c’est dommage que vous n’ayez pu comprendre que votre texte en anglais vous tirait une balle dans le pied. Car on y apprend :
    - qu’il n’y a pas les 50 généraux que vous aviez prétendu, mais seulement 4, qui ont signé
    - que même en comptant les moins gradés, ces 88 officiers sont tous à la retraite, donc ils ne peuvent absolument pas être un groupe qui soutiendrait concrètement Trump à l’intérieur de l’institution
    - que ce n’est rien de plus qu’une des ces classiques déclarations de soutien avant une élection (notez la date, septembre 2016, donc ce n’est pas spécifiquement Trump, mais juste le candidat des républicains à l’issue des primaires, qui est soutenu). Typiquement, les artistes affichent leur soutien au candidat démocrate, et les militaires au candidat républicain.
    D’ailleurs, et c’est là que vous n’avez pas fait attention au texte que vous lisiez, on y apprend que Mac Cain, pour son élection, en avait reçu 300, des signatures de généraux et amiraux, pour sa campagne. C’est légèrement plus que les 4 signatures pour Trump. Autrement dit : Trump n’est quasiment pas soutenu.

    Il n’y a rien dans ce texte qui étaie l’idée d’un sérieux soutien des militaires à Trump. Pire que cela, il y a l’indice fort d’un désintérêt général des militaires pour Trump. On peut comprendre pourquoi la lettre n’était pas plus montrée par ceux qui s’en targuaient.

    Quant au roman d’un mouvement secret Qanon constitué de militaires soutenant Trump... on attend toujours l’ombre du début d’une piste vers des éléments pouvant l’étayer.
    Qui peut encore s’y intéresser ? (mis à part les exploitants d’éoliennes, mais ça compte pas, hein)

     

    Répondre à ce message

    • 2 possibilités, ou vous êtes borné ou un Troll.
      88 généraux ont signé la lettre DONT 4 parmi les plus hauts grades : des 4 étoiles. Vous ne comprenez rien à langue de Shakeasper. 14 trois étoiles, donc tout le reste se partage entre 2 et 1 étoile.
      Et encore à cette époque les 2 plus grands et célèbres généraux US ne l’avaient pas encore rejoint : Mattis et Flynn. Les 2 sont leader de QAnon. INFORMEZ-VOUS, même Fox News en parle.
      Flynn par le de QAnon dans plusieurs vidéos, regardez les, faites vos recherches vous même au lieu de prétendre savoir. Admettez que vous ne connaisez rien au sujet, il y a des gens sérieux qui réinforment sur ce site.
      Mc Cain est considéré comme un traître à sa patrie et le seul général connu qui le soutenait était Petraeus. Les 2 servent la Cabale du Deep State. Les 2 ont bâti ISIS.
      Mc Cain n’a jamais été torturé et il a sciemment soutenu les vietkongs. Toute son histoire de héro est fausse, mais elle a été construite par le deep state pour le tenir.
      QAnon est entrain de détruire le New Wolrd Order, 45 salariés de Disney ont été arrêtés pour pedo satanisme, les Clinton vont aller en taule et Flynn pense mettre en accusation les Bush, Clinton, Obama pour haute trahison.
      Aux USA il ne fait aucun doute que Trump sera réelu.
      QAnon tout le monde en parle aux USA, mais apprenez l’anglais et vous pourrez vois informer là ou l’info se trouve.

       
    • 2 possibilités, ou vous êtes borné ou un Troll.

      @culturovore
      Non, c’est juste que la réalité est têtue, sachez le.
      Un conseil amical : Ça ne rendrait pas votre cause plus convaincante si vous employiez l’insulte, car cela démontrerait plutôt votre manque d’arguments solides.

      88 généraux ont signé la lettre DONT 4 parmi les plus hauts grades : des 4 étoiles. Vous ne comprenez rien à langue de Shakeasper. 14 trois étoiles, donc tout le reste se partage entre 2 et 1 étoile.
      Sauf que jamais l’article ne présente les 88 signataires comme des généraux, mais juste comme des officiers, (qui ont des étoiles, sans être, pour autant, forcément arrivés au grade de général. Comprenez-vous ?). Et après une telle bévue, vous avez besoin de prétendre que c’est moi qui devrait apprendre l’anglais... Votre logique est évidente, quelque part... à défaut d’être correcte.

      Et encore à cette époque les 2 plus grands et célèbres généraux US ne l’avaient pas encore rejoint : Mattis et Flynn. Les 2 sont leader de QAnon.
      C’est là qu’apparait un bug énorme dans cette histoire, car Flynn est pro-russe et pro-Israël. Mais les positions de Mattis sont violemment opposées. Vous pouvez vérifier où vous voulez.

      INFORMEZ-VOUS, même Fox News en parle.
      Flynn parle de QAnon dans plusieurs vidéos, regardez les, faites vos recherches vous même au lieu de prétendre savoir. Admettez que vous ne connaisez rien au sujet, il y a des gens sérieux qui réinforment sur ce site.
      Pas besoin de "s’informer blablabla"... Flynn est allié avec Bannon, on le savait déjà il y a 3 ans, bien avant avant l’apparition de Qanon. Et Qanon = Bannon, je l’ai su bien avant vous. Mais tout cela n’étaie pas votre théorie. Cela indique plutôt chez vous un gros retard avant de percevoir juste un détail réel.

      Mc Cain est considéré comme un traître à sa patrie et le seul général connu qui le soutenait était Petraeus.
      Tout à fait,
      Mais ne changez pas en douce de sujet.
      Le sujet, c’était que (même si je vous faisais cadeau des officiers 3 étoiles ; ils sont presque des généraux) Trump n’avait pas obtenu 10% du nombre de signatures de généraux qu’avait récolté Mac Cain. Et il ne s’agissait, pour Trump comme pour MacCain, que du banal soutien systématiquement apporté par les militaires retraités au candidat républicain à la présidentielle. La tradition du MIC... Quelle révolution extraordinaire !

       
    • #2264183
      Le 23 août à 22:54 par TSM (Tout Sauf Macron)
      Comprendre l’extraordinaire potentiel de l’affaire Epstein en douze (...)

      @ Culturovore



      Non, c’est juste que la réalité est têtue, sachez le.



      Oui, la réalité qui prouverait qu’il est un troll ?



      ... Comprenez-vous ?). Et après une telle bévue, vous avez besoin de prétendre que c’est moi qui devrait apprendre l’anglais... Votre logique est évidente, quelque part... à défaut d’être correcte.



      Traduction : comme j’ai pas d’arguments, je me focalise sur les petites erreurs de mon adversaires pour faire oublier que je ne m’y connais pas tant que ça sur le dossier que je traite et que je suis aveuglé par les médias de droite anti-trumpistes auxquels je m’abreuve.



      faites vos recherches vous même au lieu de prétendre savoir.



      Excellent conseil, tu les appliques quand ? Parce que je note que le temps que tu passes à insulter tes interlocuteurs, tu ne le passes pas beaucoup à travailler tes dossiers et à chercher ailleurs que dans le NYpost ou sur les blogs de républicains désolés qu’un sale populiste soit au pouvoir à Washington.



      Admettez que vous ne connaisez rien au sujet, il y a des gens sérieux qui réinforment sur ce site.



      Voilà le gros problème des dissidents 2.0 qui croient avoir tout compris parce qu’ils ont lu 2 articles sur internet : les chevilles qui enflent. Évidemment, JP lui sait, JP lui réniforme : les autres ne sont que des fous etc. ... ce qui est bien commode pour cacher certaines lacunes (comme le fait de ne s’informer qu’auprès d’une presse tendancieusement anti-trumpiste).



      Mais ne changez pas en douce de sujet.



      T’es fou culturovore, tu as failli lui faire perdre son érection ! (humour)



      Trump n’avait pas obtenu 10% du nombre de signatures de généraux qu’avait récolté Mac Cain. Et il ne s’agissait, pour Trump comme pour MacCain, que du banal soutien systématiquement apporté par les militaires retraités au candidat républicain à la présidentielle. La tradition du MIC... Quelle révolution extraordinaire !



      Donc, comme j’ai relevé ce lapin, ça prouve que tout le deep-state est derrière Trump !
      Allez, JP, il serait peut-être temps d’accepter que tu es un peu trop anti-trumpiste pour avoir une vision neutre des choses.

       
    • @tsm

      Votre intervention manque de sens. Vous vous êtes précipité dans un fil que vous n’avez pas suivi, pour exprimer on ne sait pas trop quoi, en dehors d’un grand besoin de me critiquer, vu le flot un peu ridicule d’attaques personnelles délirantes (quand vous ne mélangez pas les citations...).

      Résultat : vous commentez à tort et à travers.

      Par exemple, vous me reprochez de me focaliser sur un détail, le nombre de généraux. Si vous aviez suivi le fil, vous auriez pu comprendre que ce détail annulait complètement un argument de mon interlocuteur.
      Or il n’avait aucun autre argument.

      Alors de quoi aurait-il fallu parler pour que vous restiez calme ? De la météo ?

      Ah oui, il aurait fallu ne pas "blasphémer" contre le culte de trump. Bah, faudrait apprendre à vous immuniser, à mon avis, vu que le culte s’effondrera dans environ un an. Ca va être 20 fois plus dur que maintenant, pour les derniers adeptes.

      Tiens, je vous prédis que naitra un culte 2.0 sur le thème du Plan, auquel il faudra encore faire confiance, qui prépare la reconquête de la Présidence (mais pour Bannon tant qu’à faire). Enfin bon, c’est même pas vraiment faire de la prédiction. Suffit juste de savoir quelle est la procédure standard des faux prophètes lorsque le culte initial se casse la figure

      Au fait il disait quoi le Qanon/Bannon, sur l’arrestation de Julien Assange ?
      Vous le retranscririez ici ? Chiche ?

       
    • #2264676
      Le 24 août à 22:05 par TSM (Tout Sauf Macron)
      Comprendre l’extraordinaire potentiel de l’affaire Epstein en douze (...)

      @JP

      Bon, je vais passer sur le flot de crachat que tu avais besoin d’expulser, manifestement, pour combler des lacunes et un manque d’arguments.



      Par exemple, vous me reprochez de me focaliser sur un détail ... ce détail annulait complètement un argument de mon interlocuteur.



      Et voilà, c’est là que l’on voit à qui l’on a affaire : non point quelqu’un qui cherche à faire avancer le débat, juste un énervé qui a besoin de compenser quelque chose dans sa vie en remportant des victoires chimériques sur le net pensant "humilier" son adversaire. C’est ce genre d’arrogance, vue et revue chez les dissidents 2.0 qui croient tout savoir parce qu’ils ont lu 2 blogs, qui me pousse à répondre.

      Si tu étais si sûr de tes arguments (dont j’ai déjà prouvé que les sources étaient tendancieuses et fondamentalement anti-trump) tu ne te sentirais pas le besoin de passer et repasser ici avec le devoir fanatique d’insister tant sur les éléments que donnent les autres ? Je te le rappelle : tu es dans le système comme tout le monde, tes sources ne sont pas meilleures que les autres et si tu ne l’étais pas... tu crois vraiment que tu vas convaincre grand monde en faisant ce que tu fais ?

      Mais bon, c’est sûr que c’est plus facile de se contenter de dire : "toi t’es un fou, un ado, un ceci, un cela, t’as rien compris" en balançant 2 ou 3 liens vers des sites ou articles (le NYpost ! J’ai ris !) que je n’as pas dû lire.



      Alors de quoi aurait-il fallu parler pour que vous restiez calme



      D’antitrumpisme forcené plutôt, le sujet m’intéresse. Tu savais qu’on s’interroge aux USA pour savoir si ça n’est pas une pathologie mentale ?



      Ah oui, il aurait fallu ne pas "blasphémer" contre le culte de trump.



      Qu’est-ce que je disais ! "J’ai raison car les autres sont des fanatiques et pas moi."



      le culte s’effondrera dans environ un an. Ca va être 20 fois plus dur que maintenant, pour les derniers adeptes.



      Il est en effet possible que Trump ne soit pas réélu vu la guerre que le système fait contre lui.

      Je passe sur tes petites théories ricanantes...elles te discréditent assez comme ça.

      Au fait il dit quoi celui qui commente la politique, fait la morale aux autres, traite un tel ou un tel de marionnette, mais n’a jamais occupé de poste important et n’a pas eu en face de lui l’état-profond le plus dangereux au monde ? Tu le retranscrirais ici ? Chiche !

       
  • Voici un extrait d’un article du site Dedefensa, citant la journaliste Caitline Johnstone, basée à Melbourne et spécialisée en politique, économie et affaires internationales des États-Unis.


    La vigilante et avisée Caitline Johnstone pense qu’il s’agit d’un événement considérable, qu’on n’a jamais vu une telle perception de scepticisme, d’hostilité, aussi vives et aussi vite, pour la version officielle d’un événement de cette importance.

    "…En dépit de la folle poussée des médias de masse pour s’en prendre à tous ceux qui remettent en question le récit officiel d’Epstein, qui sont aussitôt qualifiés de “cinglés de la théorie de la conspiration”, seulement 29 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles croyaient qu’Epstein s’est suicidé comme on leur avait dit, et 42 % qu’il a été tué. Jamais de ma vie je n’ai vu un rejet aussi généralisé et instantané d’une narration promue par un établissement aux États-Unis.


    C’est extrêmement important. La capacité de la classe dirigeante à manipuler la façon dont les gens pensent, agissent et votent est la seule chose qui empêche le public d’utiliser le pouvoir de leur nombre pour forcer des changements réels et créer un nouveau système qui ne repose pas sur une guerre, un écocide et une exploitation sans fin. Le moteur de la propagande dans les médias de masse est aujourd’hui à son point le plus faible et le plus vulnérable de tous les temps, et les tentatives des gestionnaires narratifs pour reprendre le contrôle ne font que les exposer plus gravement.


    Le pouvoir est la capacité de contrôler ce qui se passe. Le pouvoir absolu est la capacité absolue de contrôler ce que les gens pensent de ce qui se passe. Nos dirigeants sont en train de perdre rapidement ce pouvoir absolu.

    Les gens se réveillent."

    https://www.dedefensa.org/article/u...
    https://caitlinjohnstone.com/2019/0...

     

    Répondre à ce message

  • la presse fait tout pour éviter de parler des principaux suspects. ils tournent juste autour de Trump, un petit peu clinton et ça s’arrête là. même Brunel personne n’en parle... hallucinant !!

     

    Répondre à ce message

  • Aujourd hui , C’est l’affaire "Eps...tine" , hier c’était l affaire wes...tine .
    Gommez cette consonnance que je ne saurais entendre, et surtout noyez le poisson avec plein de petits faits divers de catho pédophiles et autres témoignages opportuns contre Tariq Ramadan pour cacher l’immense porté de ce réseau international communautaire de pédocriminel.
    Les méchants ce sont les autres , nous, nous sommes des victimes éternelles.
    Programmez d ’urgence la liste de Shindler sur toutes les chaines c"est un ordre.

     

    Répondre à ce message

  • Epstein se paye son suicide 570 millions de Dollars .
    A ce prix là, tout est possible, même dans la plus ultra sécurisé des prisons !
    [ses amis et complices, lui ont certainement promis une mort rapide et douce. ]
    Et c’est advenu, 2 jours après son legs à un "trust" improbable et qu’il signe en prison !
    Debord disait : " lorsque l’on a de l’argent on se moque de la justice "
    [ finalement, la mafia cela à du bon ; c’est morale et éthique ! ]

     

    Répondre à ce message

  • Mon commentaire est un peu décalé ici mais... depuis que j’ai vu en photo le "temple" d’Epstein avec les 2 statues de hiboux dessus façon Bohemian grove et des photos d’entrées de tunnels sur sa petite île (https://vigilantcitizen.com/wp-cont...), je me dis que ouais, c’est pas du délire de penser que l’élite mondialiste est dans un trip satanique, c’est eux qui vivent en plein délire.

     

    Répondre à ce message

  • #2266518
    Le 28 août à 10:00 par Les brebis du Seigneur
    Comprendre l’extraordinaire potentiel de l’affaire Epstein en douze (...)

    Ah quelle ordure ! Fumier !

    ...P’tain, elle est mignonne, Y’a plus de justice dans ce monde de pourris :-/

     

    Répondre à ce message

  • #2268015

    Il y a les bons pédophiles comme ceux que Yan Moix, Langue et cie défendent (Michael jackson etc etc) et les mauvais pédophiles, ceux que Moix et cie n’admirent pas ou ne connaissent pas personnellement.. Soit, depuis le temps que AS qui pique le disait, le masque du faux défenseur du pauvre israélite errant tombe enfin. Il y a l’effet Mandela et aussi l’effet boomerang dans ta tronche. Moix le névrosé ajoute une pierre de plus au château des vérités Soraliennes. Reste encore Ardicon et beaucoup d’autres, mais C déjà un bon début. Ces imbéciles tomberont sans qu’on les aide a tomber. L’adage dit : " tout ce que tu fais aux autres tu te le fais a toi même" ... Bien Cordialement !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents