Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Affaire" Ernests Gulbis : l’étonnante vision des femmes des journalistes

Le joueur de tennis letton Ernests Gulbis a commenté devant les médias l’entrée prochaine de ses sœurs sur le circuit professionnel. Ses propos, frappés au coin du bon sens, ont semble-t-il mis mal à l’aise les journalistes.

À l’occasion d’une conférence de presse, Gulbis (photo) a déclaré :

« J’espère qu’elles ne feront pas de carrière professionnelle dans le tennis. Parce que pour une femme, c’est dur. Une femme a besoin de profiter de la vie. Elle a besoin de penser à sa famille, à faire des enfants. Comment pouvez-vous penser à faire des enfants lorsque vous jouez au tennis jusqu’à 27 ans ? »

« Penser à sa famille, à faire des enfants » : une vision de la différence des sexes quelque peu traditionnelle, trop sans doute pour les médias francophones. Et Le Figaro, quotidien « de droite », de titrer : « L’étonnante vision des femmes d’Ernests Gulbis », pendant que lematin.ch annonçait : « Gulbis dérape sur les femmes »...

Amusant : le Serbe Novak Djokovic a involontairement enfoncé le clou en esquivant la question d’une journaliste sur les propos de Gulbis. Le n°2 mondial a déclaré :

« Je ne sais pas quoi dire ! Chacun a le droit de formuler ses propres opinions. Je respecte ses opinions et celles des autres. Je ne peux rien ajouter. Je respecte les gens et la liberté de dire ce qu’ils ont envie de dire. »

Intolérable !

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • pourquoi a-t-il dérapé, il a marché dedans ? c’est quoi ce terrorisme de la pensée et ces journalistes inquisiteurs gardiens du grand carcan mou que personne ne lit et qui vivent de subventions. Quand seront nous débarrassés de tels cons ?


  • C’est sur que les journaleux en question aurait préféré qu’elles se marient avec une femme et qu’elles optent pour un gpa cela aurait été moins intolérable et tellement dans l’air du temps,
    c’était pas des journaleux francs-macons LGBT des fois ?

    Qu’ils aillent au diable !


  • Il y a dans le show-biz quelques personnes ayant encore un ou deux micro-grammes de bon-sens, la preuve avec l’actrice Kirsten Dunst (spiderman, mélancholia) qui se fait elle aussi discriminer par les journalistes commissaires pour opinion différente sur la théorie des genres

    http://www.purepeople.com/article/k...

     

    • Déjà vu eh oui y a pas que des gens déconnectés chez les people.

      Y avait aussi Carla Bruni en déclarant il y a presque deux ans que "le féminisme n’a plus de raison d’être en France" qui a rameuté toute la meute d’idiotes utiles récitant leur catéchisme bien-pensant.

      Non la France est un pays libre .... seulement quand quand on fait partie du système ou le soutient fermement.


  • N’importe quoi monsieur Gulbis !,Voyons, Maurésmo,ou encore Navratilova,elles ont bien fait un belle carrière tennistique !


  • Bien joué Gulbis !

    Étant amateur de tennis, j’ai entendu cet après midi ces journaleux sportifs s’indigner des propos du letton !
    Encore une fois, sous couvert d’être les parangons de la tolérance (et ils le croient vraiment), ces journalopes sont en fait les pires moraliste.
    Content que le joker n’ai pas abondé dans le sens des bien-pensant.

    P.S : fais chier le sport quand même ! j’ai pas pu m’empêcher de remettre en marche la tv ! un bon coup de marteau après rolland garros !! y’a que ça de vrai !
    Merci à E.R pour son travail !
    cordialement !


  • Si vous cherchez la langue dans le sport, n’allez pas chez ce bon Ernests.
    Coutumier des déclarations originales sur son sport et sa façon de voir le professionnalisme.
    Mais en l’occurrence cette déclaration n’est que l’expression du bon sens.


  • Je suis totalement d’accord avec l’article mais l’expression "frappés au coin du bon sens" pour qualifier les propos du joueur de tennis me dérangent un peu. Il est certes libre d’exprimer son opinion mais de là à dire qu’il s’agit de "bon sens" qu’une femme sacrifie une possible carrière professionnelle pour pouvoir se consacrer à la vie de famille... Soyez prudent dans vos propos.

     

    • "Je suis totalement d’accord avec l’article"

      "Soyez prudent dans vos propos."

      Mais as tu seulement compris l’article ? Si ça te dérange c’est que tu n’as pas compris. Encore un qui a une vision "progressiste" de la femme qui doit absolument s’émanciper...en allant enfiler ses jolies chaines dorées hein ?

      Heureusement qu’il ne s’agit que de l’avis d’un homme et pas d’une directive obligatoire...


  • Tout à fait d’accord ! Chaque matin, je déguste un bon café Grand-mère avec mon mari avant qu’il n’ aille travailler, je réveille nos enfants tranquillement pour les conduire à l’école, le midi je déjeune avec eux, on discute, on philosophe, je leur apprendre la "vrai" vie : leur éducation c’est 50% au foyer, 35% à l’ école et 15% copains/télé /internet....Mesdames, j’ai travaillé, jonglé entre nounou-crèche-grand-parents, j’ai gagné mon salaire en euros...mais ça c’était avant :) Mon salaire aujourd’hui c’est de regarder mes enfants grandir et être indispensable à mon époux...c’est ça le VRAI luxe..allez ! je retourne admirer le coucher de soleil à travers les arbres depuis ma cuisine :)


  • C’est un joueur réputé pour son franc-parler, nous ne sommes plus habitués à cela, on dirait...c’est sûr que Federer nous aurait sorti une réponse très politiquement correct !!!


  • Comme l’avait dit Choron (pour le cas Act up) : "Ils sont malades, qu’ils crèvent !"

    Voilà, voilà...


  • Je soutiens ERNESTS GULBIS , un homme qui ressemble à un homme , et qui pense comme un homme !

     

    • Lui c’est manifestement pas un homme, un vrai. Un vrai homme, au lieu de jouer au tennis, il s’occuperait de fréquenter la taverne, de se battre et d’aller au lupanard !
      Trêve de plaisanteries : la femme n’est pas un utérus sur pattes, le "sois belle, bête, pond et tais-toi" c’est digne d’un négrier !

      Mais le sieur est un Letton, pays ultra conservateur que l’on a accepté dans l’UE hélas. J’espère que ses soeurs choisiront réellement ce qu’elles et elles seules veulent.
      Je sors avant que les nostalgiques du servage des femelles ne poussent leur cri d’orfraie "vade retro féministas" :D

      Monsieur Modérato, on peut poster même si l’on est aux antipodes du site sur ce sujet ? suis polie et taquine, c’est tout.


    • Ah l’orgueil de l’être humain de croire qu’il peut maîtriser sa nature alors que c’est l’inverse.


  • Il faudrait à demander à C.Fourest ce qu’elle en pense !!!.....à faire des enfants !!!........................merde quand "m’aime" !!!..........


  • Je ne vois pas très bien où ce joueur de tennis a "dérapé".
    Idem, quelle est cette "étonnante vision" ?
    Est-ce parce ce que ce qu’il dit est une évidence, à savoir, que ce sont les femmes qui portent les enfants et les mettent au monde ?
    Les journalistes feraient n’importe quoi, pourvu qu’ils attirent le chaland !
    C’est grotesque !


  • Ce qui est marrant de constater, c’est que beaucoup de femmes ont la vision traditionnelle des choses. Combien aimeraient simplement se marier et avoir des enfants ? Une grande majorité. Cette société est malade et inverse tout. Mais vous ne m’aurez pas.

     

    • Erreur mon ami, peut être qu’elles disent toute ça au début pour se caser mais la majorité des femmes ne veulent pas s’occuper de leurs enfants, reprochent aux mecs de ne pas s’en occuper, car Madame veut aussi faire carrière comme tout le monde. Le souci vient surtout du fait que les gens se sentent plus "épanouis" dans leur métier avec leur collègues et leur travail qu’avec leur propre famille. La famille pour certains d’entre eux est juste une compétition supplémentaire dans un monde de compétition. C’est bien dommage ! Cette volonté d’exhiber de façon orgueilleuse ses gosses devant les collègues dans le genre "t’as vu moi j’ai réussi ma vie et toi pôv tache peux tu en dire autant ?" m’a toujours filé la trique.
      Je regrette tout de même l’époque où la bureaucratie ne faisait pas la loi dans le monde du travail, j’en connais un paquet qui auraient mordu la poussière.


    • Ce n’est pas cette société qui inverse tout, ce ne sont qu’une poignée d’élites qui manipulent l’ensemble des foules, tout est tellement simple pour eux, qui de nos jour plante son nez dans des livres et s’instruit ????
      Le problème de cette société est dans l’assistanat intellectuel, le socialisme a fait d’énormes dégâts dans l’orientation intellectuel par une perversion des mots, on va dire que depuis Mai 68, il existe une sorte de déshérence intellectuelle de l’humanité, nous sommes dans l’air de l’individualisme, nous ne sommes plus dans une cohérence de succession ou de relai intellectuel et donc la femme désorientée dans une émancipation individualiste basé essentiellement sur l’appât du gain détruit le noyau familiale et par là même baisse le niveau des salaires ce qui implique un engrenage où tout le monde, hommes et femmes doivent travailler pour subvenir aux besoins, voilà où cette élite voulait en venir, elle veut descendre l’humanité à l’esclavage, et continue tout doucement son schéma en désorientant les enfants en les abêtissants, les instruisant dans une voie où la valeur familiale n’aura plus aucun sens ... de superbes esclaves en perspective en faite...


  • Bien que ce soit une bonne chose qu’une personne people aille à contre-courant de l’idéologie dominante, il aurait quand même du se la jouer discrétos car là il leur donne juste de bonnes raisons de lutter pour "émanciper" (comprenez surélever) un peu plus la femme. Et accessoirement justifier que la théorie du genre soit enseignée.

     

    • S’il y a quelqu’un de légitime sur la question, c’est bien un sportif de haut niveau, autrement qu’un "people", comme tu le désignes, en reprenant d’ailleurs le terme employé par des valets du pouvoir, auxquels tu sembles accorder un peu trop de crédit, et à l’idéologie dominante, un peu trop de pouvoir.
      Ils souhaitent créer des esclaves, pas des "Farida Belghoul".
      Chaque personne crédible qui met les pieds dans le plat est la bienvenue... qu’ils soient piétinés !


    • Autant pour moi, j’aurais du effectivement employer sportif de haut niveau. D’ailleurs je ne connais pas beaucoup les joueurs de tennis sauf à l’époque où j’y jouais en amateur avec Agassi, Medvedev ... ou encore Marie Pierce, Anna Kournikova... Mais plus une personnalité est importante, plus justement elle doit hurler avec les loups, et l’influence que ces derniers ont dans la masse est juste impressionnante, c’est pourquoi l’Empire a tout intérêt à les récupérer idéologiquement.
      C’est le cas des chanteurs particulièrement américains pour tout genre de musique ou encore les acteurs de cinéma.
      Mais j’ai comme l’impression que les sportifs marchent moins au pas que les acteurs, chanteurs, politiciens et intellectuels.
      Comme quoi on peut être sportif et avoir encore ses neurones opérationnels.


  • Ces propos n’ont aucun intérêt, je ne vois même pas pourquoi vous en parlez...
    Gulbis a fait un match énorme face à Stepanek. Prochain adversaire : Federer. L’important c’est sur le terrain ; les états d’âmes en conf de presse, on s’en fout.


  • Déjà que je l’aimais bien ce joueur, ultra-doué et avec du caractère, pas comme les leaders langue de bois du tennis mondial, il continue de monter dans mon estime. De là à le supporter dimanche contre Roger peut-être pas quand même, dommage que ces deux-là se rencontrent en 8e.

     

  • Cet article du Figaro aurait plutôt du s’intituler :
    "Moi, immonde larbin anonyme dont personne ne remarquera jamais la disparition, j’ai l’occasion de chier à la gueule d’un homme qui réussi parce qu’il a du talent et de la volonté"


  • Cet homme dit du bien des femmes. Au contraire, il se souci d’elles ,pense à leur bien et les respect. Contrairement aux journalistes, qui eux sous l’idéologie de l’expansion de la femme travailleuse instauré pour accroître l’économie de la finance et faire la joie des banquiers,les réduisent en machines à FRICS sous la belle image de la femme libre.


  • ça me fait rappeler une émission ou des femmes ayant tout sacrifié pour leur carrière se retrouvaient à 35- 40 ans dans une boite de nuit en train de pleurer se rendant compte trop tard qu elles n avaient ni mari ni enfants et qu elles craignaient de finir leur vie toute seule avec comme unique compagnon un chien ( elles étaient en boite de nuit pour trouver un homme mais se rendaient que l age était là ) c était triste à les voir fondre en larme dans les w c de la boite de nuit

     

    • Moi j’ai déjà vu des femmes seules d’un certain age, qui n’avaient pas eu d’enfants.
      Effectivement avec leur chien oui.
      C’est très triste à voir...


    • Oui enfin elles sont pas toutes comme cela, certaines arrivent à faire des gosses pendant leur carrière, c’est quand il s’agit de sacrifier sa carrière pour s’en occuper que cela pose un problème de légitimité et de droits. Lequel entre l’homme et la femme doit s’en occuper s’ils n’ont en plus pas les moyens de se payer une nounou ? C’est là-dessus qu’hommes et femmes auront beaucoup de mal à s’entendre. Certains ont choisi de soulager leur femmes et de s’occuper des enfants, je ne trouve pas celà viril, mais c’est mon opinion, c’est pas pour autant que je vais empêcher ces hommes qui ont choisi la voie du foyer bien que je ne comprends pas ce qui motive leur choix. C’est quand ça devient la norme ou imposé par le capitalisme matriarcal qui a détruit tous les bastions masculins et créer des emplois bureaucrates, qui du coup poussent les hommes au chomage et à leur insu rester à faire bobonne à la maison.
      Bizarrement ça choque qu’une mère choisisse de rester au foyer, mais ça ne choque personne que les hommes quoiqu’on en dise subissent l’austérité professionnel dans un monde qui leur est de plus en plus hostile.
      Sinon pour les hommes qui ont compris que le monde leur est hostile, ils sont malheureusement obligés de démissionner, ce n’est pas mieux certes, mais je conçois que ce ne soit pas facile d’épouser une femme moderne.


  • "Gulbis dérape"... Pourquoi faut-il que les médias parlent de "dérapage" alors qu’il exprime simplement son avis, et un avis qui est respectable. Ca me fait penser à cette phrase de Philippe Murray : "Ils ne risquent pas de déraper, eux, ils sont le verglas"


  • C’est vrai que regarder jouer une tenniswoman est une véritable purge (sauf Sharapova, mais ça n’a rien à voir avec du tennis). Puis en attendant, Gulbis parle de ses petites soeurs ! Qu’on lui foute la paix ! Manquerait plus qu’on lui reproche sa belle gueule et son talent !

    Puis Djokovic... Je pense qu’il est sans doute le joueur le plus "conscient" du circuit.
    Entre son attachement à l’orthodoxie chrétienne, son nationalisme prononcé, ses prises de position au sujet des bombardements de l’OTAN (qu’il a vécus) et de sujets comme les récents tremblements de terre dans la région... On a du gratiné avec lui.

    Dommage qu’il soit plus ou moins obligé de faire le con sur le court et de faire de la pub... Mais j’imagine qu’il n’a pas trop le choix, vu son statut.

     

    • Une purge ? Justine Henin ou Steffi Graf étaient la grâce, la technique et le fair-play incarnés !

      Et rien n’a empêché Steffi, après le plus brillant palmarès féminin de tous les temps, de faire des enfants au moment où elle l’a souhaité. On peut en faire jusqu’à 40 ans et plus, alors pourquoi sacrifier une belle carrière ?

      N’en déplaise aux tenants du servage patriarcal, la femme n’est pas un utérus sur pattes, le "sois belle, bête, pond et tais-toi" c’est digne d’un négrier !
      Mais le sieur est un Letton, pays ultra conservateur que l’on a accepté dans l’UE hélas, au même titre que la Pologne ou l’Irlande.
      J’espère que ses soeurs choisiront réellement ce qu’elles et elles seules veulent.
      "Et Dieu créa la femme et l’homme...lui fixa son rôle". C’était le titre paru il y a 20 ans d’un magazine des religions (ARM : actualité religieuse dans le monde). CQFD


    • Djoko a annoncé sur la 2 pendant un interview qu’il allait se marier et que sa future femme était enceinte, que c’était une joie pour lui de devenir père et qu’il devait bien se tenir afin que ses enfants plus tard soient fiers de lui...

      Pour les femmes seules à 40ans je vois qu’il y a quand même de la mauvaise foi dans certains messages : combien se font proprement "jeter" par leur si gentil mari et restent seules avec les enfants ???

      faut pas non plus exagérer.



    • N’en déplaise aux tenants du servage patriarcal, la femme n’est pas un utérus sur pattes, le "sois belle, bête, pond et tais-toi" c’est digne d’un négrier !




      Quelle vision rétrograde, comme quoi il n’y a pas pire misogyne que la femme elle-même... Quand je pense que des femmes tueraient pour être mère et vous vous les insultez de pondeuses.

      Je vois que le chemin de la réconciliation me semble encore beaucoup plus long que je ne le croyais ...


    • Une réconciliation n’est pas possible tant que certains hommes se croiront autorisés à régenter la vie des femmes. Ils en font des mineures à vie comme cet infâme code napoléonien.
      Les femmes sont mineures à vie sauf pour monter à l’échaffaud, comme disait une révolutionnaire elle aussi guillotinée :(


    • La vie a décidé que ce serait à vous de porter la vie, personne ne régente cela, et le fait que ce ne soit pas compatible avec une vie de mère, c’est juste du bon sens. Arrêtez de croire que vous pouvez avoir le beurre l’argent du beurre et le ... de la crémière Mesdames !

      En plus nous citer des répliques franc-maçonnes, bonjour la mauvaise foi !


  • Journalistes beaucoup plus tolérants avec teddy riner qui se permet de balancer une balle de tennis sur le court pendant le match entre gasquet et berlocq au mépris de toutes les règles élémentaires de vie en société. Mais riner fait partie de la diversité...

     

  • Je ne vois pas ce qu’il y a de mal à dire cela !!!??? Il y a des femmes qui sont d’accords et d’autres pas, alors pourquoi cette polémique ???


  • Effectivement, c’est choquant. Il aurait pu dire :



    « J’espère qu’elles feront une carrière professionnelle dans le tennis. Parce que pour une femme, c’est un beau défi. Une femme n’a pas besoin de profiter de la vie. Elle n’a besoin de penser à sa famille, ni à faire des enfants. Comment pouvez-vous penser à faire des enfants lorsque vous jouez au tennis jusqu’à 27 ans ? »



    Là, c’est mieux, c’est moins glissant. Et puis, aujourd’hui, on a les LGBT pour repeupler la France.


  • Bonsoir
    Il pense à quoi !?
    A ses sœurs !?
    A ce que veulent ses sœurs, à ce qui fait plaisir aux sœurs de faire !?
    Où pense t’il par rapport à ce que doit être une femme selon son idéologie, ses principes de vie !?


  • C’est sûr, il vaut mieux qu’un papa frappe sa fille pour qu’elle devienne championne de tennis, c’est autrement moins dangereux qu’une fille qui veut devenir maman... Ils peuvent continuer à faire leurs vierges effarouchées ces débiles. Ca n’a de secret pour personne : les championnes de tennis ont toutes eu d’étranges ou houleuses relations avec leur papa et/ou leur entraîneur... Les Navratilova, Graf, Seles, Hingis, et plus récemment Bartoli... Quelle belle émancipation n’est-ce pas ? Gulbis ne fait qu’émettre un avis qui s’explique parfaitement, bande de tocards.


  • je suis offusqué par ses propos totalement contre-nature, j’en suis profondément outré mdr


  • Ses propos sont bels et bien scandaleux tout comme la plupart des commentaires : 27 ans c’est justement le meilleur âge pour qu’une femme fasse des gosses, avant c’est beaucoup trop jeune pour qu’elle ai le sérieux et le confort matériel suffisant pour s’en occuper correctement.
    Ce que dit le monsieur c’est que les femmes ne devraient pas travailler et c’est effectivement un extrêmisme certain : pas de travail pas d’argent individuel, pas d’argent individuel dépendance totale du mari dans tout les aspects de sa vie. Vous allez faire fuir le peu de présence féminine qu’il y a sur le site avec des commentaires aussi rugueux.
    En Iran l’âge moyen du premier enfant est de 32 ans, après les études supérieures terminées et les couples installés dans la vie active, ça laisse encore le temps de faire 4 enfants avant la quarantaine (ce que les Iraniens ne font pas), il auront dépassé les 20 ans et commencé des études avant la soixantaine et seront entré dans le marché du travail avant vos 70 ans date à laquelle ils pourront assurer vos vieux jours si besoin. C’est vrai que la femme a besoin de l’accord du mari pour pouvoir travailler mais c’est un point âprement discuté pendant les négociations de mariage (les Iraniens pratiquent le mariage arrangé) et beaucoup d’Iraniennes refuseront d’épouser un homme qui refuse qu’elles travaillent après s’être tapé des études supérieures. Le travail des femmes est de plus en plus répandu mais les enfants continuent de vivre chez leurs parents ou entre les parents et le logement de la fac jusqu’à 30 ans en moyenne. C’est ce qui fait des Iraniens un peuple clairement supérieur sur le plan socio-culturel à leurs voisins Arabes. En tout cas de mon point de vue.

     

    • Le problème des femmes c’est qu’elles veulent tous les aspects positifs de leurs désirs elles ne sont pas assez réalistes, c’est d’ailleurs pas un hasard si elles sont très peu nombreuses sur ce site. Ici on dit tout ce que beaucoup de gens pensent tout bas et hésiteraient à le crier sur tous les toits à cause de la doxa ambiante.
      Que les femmes fassent des études, personne ici ne le conteste il me semble.
      Qu’elles travaillent pourquoi pas ? mais dès lors il ne faut pas oublier qu’un jour ou l’autre une femme deviendrait mère et que légitimement, j’estime que la tâche de s’occuper de ses petits en bas âge revient à elle, pas à l’homme. Ou alors il faudrait payer une nounou pour chaque femme qui désire travailler et pousser les études plus loin pour logiquement occuper une situation sociale jugée importante. D’ailleurs utiliser son intelligence pour faire le sale boulot du système je ne trouve pas cela bien noble. Donc les Iraniens ne peuvent pas accepter que leurs femmes travaillent et exiger d’elles qu’elles soient de bonnes épouses si elles passent le 2/3 de leur vie en dehors de leur foyer.
      Ne pas faire de longues études ne dispensent pas d’être intelligent, j’ai même le sentiment que c’est plutôt le contraire. Donc les petits prétentieu(ses)x bac + 1000 ne savent en tout cas pas vivre en harmonie avec l’autre.
      Un travail c’est fait pour pourvoir à ses besoins et assurément pas un loisir, surtout en période de récession.
      Attention à ne pas tomber dans le piège de l’Empire qui à l’instar de l’immigration a poussé les femmes massivement et les poussent encore aujourd’hui, probablement plus qu’hier afin d’accroître davantage la productivité et la consommation des femmes, ainsi que le but original, avoir un doublement de l’impôt sur le revenu.
      Pour moi le travail est une tâche que l’homme doit accomplir nécessairement pour que sa femme le respecte et reconnaisse sa valeur, la femme travaille uniquement pour aider son mari, ce qui ne veut pas dire que la femme est plus inapte que l’homme. Mais bon je vois que le chemin risque d’être très long pour faire prendre conscience aux individus
      Puis honnêtement je préfère que le site attire très peu de femmes qui ont compris le complot et l’arnaque du féminisme que celles qui y adhèrent encore plus ou moins et se révèlent être bien souvent les pires idiotes utiles du système.
      ¨Personnellement je respecte les mères au foyer en dépit du regard des autres dans l’ère du temps.


  • Afficher les commentaires suivants