Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Affaire Lola : que vient faire Michael Bloomberg (pilier de l’affaire Epstein) dans cette histoire ?

 

 

À l’occasion d’une marche qui s’est déroulée à Paris mercredi 16 novembre 2022 en hommage à leur fille assassinée, les parents de Lola ont annoncé la création d’une fondation « pour les enfants victimes de violences ». Une annonce surprenante de la part de ceux qui refusaient toute récupération politique étant donné que cette fondation sera financée par Michael Bloomberg, candidat à la primaire démocrate américaine de 2020...

« Cette fondation sera notamment financée par l’entrepreneur américain Michael Bloomberg, ancien maire de New York, "qui s’est engagée pour soutenir financièrement" la famille de Lola. "La somme promise sera affectée à cette fondation", a précisé la mère de l’adolescente qui a par ailleurs indiqué que "le temps voulu, des parrains et marraines seront sollicités, ainsi que d’autres soutiens financiers". »

Michael Rubens Bloomberg (issu d’une famille juive ashkénaze originaire de Biélorussie) est le PDG et propriétaire de la compagnie Bloomberg LP qui jouit d’un quasi-monopole dans le secteur de l’information financière via le logiciel Terminal Bloomberg (avant de fonder sa compagnie en 1981, il officiait en tant que « responsable du commerce des actions et du développement des systèmes » au sein de la banque d’affaires Salomon Brothers).

Outre le fait qu’il soit considéré comme l’une des personnes les plus riches du monde (onzième « personne la plus riche du monde » selon le classement Forbes de 2018), l’homme d’affaires est également largement investi en politique : pourtant démocrate, il se fait élire maire de New York en novembre 2001 (au lendemain des attentats donc...) sous l’étiquette du Parti républicain (« Il a choisi le Parti républicain pour éviter de passer par les élections primaires démocrates. Il dépense 70 millions de dollars de son argent personnel lors de la campagne »). Il conservera l’opportuniste affiliation républicaine jusqu’en 2007 et restera maire de la grosse pomme jusqu’au 31 décembre 2013, après trois mandats successifs.

Soutien de Barack Obama en 2012 puis de Hillary Clinton en 2016, cet ennemi acharné de Donald Trump se présente à la primaire démocrate de 2019 en vue de l’élection présidentielle de 2020. Soutenu par Jeff Bezos (alors PDG d’Amazon), Bloomberg ne parvient pas à convaincre lors de cette campagne (malgré d’énormes dépenses publicitaires) et se rallie à Joe Biden auquel il « offre » 118 millions de dollars pour battre le candidat républicain.

Chef de file international de la lutte contre le réchauffement climatique (il est pourtant de notoriété publique que l’homme est un passionné de jets privés), il adoube Anne Hidalgo (il l’a notamment félicitée pour « la qualité de l’air à Paris »...) et Emmanuel Macron, se déclarant « fan » de ce dernier, allant même jusqu’à le présenter comme « le John F. Kennedy d’aujourd’hui » (« Il va finir par devenir l’un des dirigeants qui comptent le plus dans l’Union européenne. L’UE et la France ont vraiment de la chance de l’avoir »). Devenu envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies pour le climat, Bloomberg a d’ailleurs lancé un « Comité directeur sur les données liées au climat » en juin 2022 en partenariat avec le Président français.

Affilié au groupe Bilderberg, à la Commission Trilatérale, au Council on Foreign Relations, à la Congregation Emanu-El de New York (judaïsme libéral), à la fraternité Phi Kappa Psi et à la société secrète Kappa Beta Phi, le super-mondialiste Michael Bloomberg est également cité dans le livre noir de Jeffrey Epstein, ce qui fait prendre une autre dimension à l’annonce de son soutien aux parents de la jeune Lola... Et pour cause : loin d’être un nom mondain croisé au hasard des pérégrinations du maître-chanteur pédocriminel Epstein, Bloomberg semble être un rouage central de l’opération israélienne.

Comme le révélait Faits & Documents dans son numéro 480, Michael Bloomberg est en effet celui qui a discrètement racheté la marque de lingerie Victoria’s Secret (via la société de capital-investissement SycamorePartners) à Leslie Wexner, cofondateur du Mega Group et mécène de Jeffrey Epstein (et également président de la Fondation Wexner, fondation dont l’objectif revendiqué est « l’aide au développement de leaders professionnels et bénévoles juifs en Amérique du Nord et de leaders publics en Israël »), lorsque celui-ci était en proie au scandale. Sûrement la passion des petites culottes...

 

JPEG - 48.2 ko
Michael Bloomberg et Ghislaine Maxwell

 

Un CV et des informations qui poussent légitimement à poser publiquement la question suivante : que vient faire Bloomberg dans l’affaire Lola ?

 

Rappel : Faits & Documents a consacré dix numéros à l’affaire Epstein !
(du numéro 471 au numéro 481)

 

Tout sur l’affaire Epstein et ses implications françaises,
avec Faits & Documents !

 

Pour vous abonner à l’indispensable revue fondée par Emmanuel Ratier,
cliquez ici :

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

77 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3067113
    Le 21 novembre à 15:10 par Vade retro les pourris
    Affaire Lola : que vient faire Michael Bloomberg (pilier de l’affaire (...)

    Mon commentaire initial à ce sujet n’était pas passé. Peut-être parce qu’insultant et vindicatif. Alors, en plus souple : Moi, c’est quand Fenech est intervenu d’entrée avec les Zouhris (voir le commentaire Aldo Sterone plus haut). J’ai eu l’impression, une intuition, que cet homme d’une grande intelligence, séduisant dans le discours apparemment de bon sens, rassurant en général, etc. donnait une "autre piste" (évidemment "bougnoulisante") pour éviter d’autres pistes, disons...

     

    Répondre à ce message

  • #3067140
    Le 21 novembre à 16:11 par Roland de Roncevaux
    Affaire Lola : que vient faire Michael Bloomberg (pilier de l’affaire (...)

    on peut se demander en effet ce qu’il vient faire dans cette galère (depuis l’outre-atlantique en plus)... ça fait pas une preuve... mais ça fait beaucoup de questions...

    Il suffit de relire Les 120 journées de Sodome du Marquis de Sade pour comprendre que ce genre de pratiques oligarchistes ne date pas d’aujourd’hui (on accusait déjà Néron des mêmes horreurs). Alors, sur cette affaire on n’a pas de preuve, mais on a déjà des questions sans réponse.

     

    Répondre à ce message

  • #3067153

    ayez une bonne lecture des faits

    a) la récupération est le fait exclusif de l’extrême droite raciste, antisémite, homophobe, antivax et complotiste

    b) il est tout à fait normal et habituel qu’un oligarque new-yorkais donne de l’argent à la fondation crée il y a quelques jours par un gardien d’immeuble du XIX ème arrondissement de paris et sa femme.

    Cette fondation s’ajoutera à toutes celles crées ces dernières années par les gardiens d’immeubles français.

     

    Répondre à ce message

  • #3067160

    "il adoube Anne Hidalgo (il l’a notamment félicitée pour
    « la qualité de l’air à Paris »...)

    J’ai du faire une pause !

     

    Répondre à ce message

  • Les pédophiles de la haute ne se mouillent pas si facilement, ce Bloomberg s’est associé à cette horreur vis à vis de la petite Lola pour effacer et nettoyer derrière l algérienne clando, et ensuite la suicider. Une hypothèse ni plus valable, ni moins plausible qu’une autre...

     

    Répondre à ce message

  • #3067209
    Le 21 novembre à 19:01 par "Europa dernière bataille" Odysee
    Affaire Lola : que vient faire Michael Bloomberg (pilier de l’affaire (...)

    Comme un malaise...

     

    Répondre à ce message

  • #3067372

    Quand l’église Notre Dame a brûlé le lendemain des associations philanthropique américaine et des milliardaires ont mis la main à la poche ...c’était déjà bizarre ... maintenant ça...et pour moi ça permet de voir le niveau d’implication de cette oligarchie qui fait la pluie et le beau temps sur le territoire français qui n’est plus qu’un des états américains qu’il sont en train de dépeusser et d’aspirer ses forces vives. Le tournant a été le combat GJ et malheureusement nous avons était totalement avaler par le serpent du NOM par cette défaite

     

    Répondre à ce message

    • Pour ND, au contraire, c’est bien, comme. beaucoup d’étrangers qui aiment et respectent le patrimoine français, car vu que l’état, les français ( certains ), les communes, etc...n’entretiennent pas ou détruisent le patrimoine, heureusement que des mécènes ( des vrais évidemment ) existent.

      Dans l’affaire Lola, on peut se demander le but, en effet.

       
  • Toutes ces affaires permettent aussi
    de ne plus parler des vaccins foireux,
    des mis en examens de Kohler et Dupont Moretti,
    de la non réintégration des soignants et pompiers,
    de la succession de 49.3,
    de ne plus parler de motions de censure du
    gouvernement,etc....
    Faudrait tenir un carnet de bord pour se
    rendre compte du timing de toutes les saloperies
    qui viennent cacher les autres saloperies.
    Par exemple de quelle sujet brûlant était sur le
    grill au moment de l’affaire Lola.
    Des affaires et des fake niouze le gouvernement
    et son bureau des légendes en diffusent H24
    par l’intermédiaire de l’AFP.
    Relisez les protocoles des sages de sion.
    Qui contrôle les agences de presse.
    Et la connivence entre les politicards et les
    médias ne sont plus à démontrer.
    https://www.egaliteetreconciliation...

    PS : Comme l’a dit un commentaire,
    une enquête sur les parents serait légitime.

     

    Répondre à ce message

  • Une corrélation pas forcément à mon avis mais financer une fondation pour enfants on pourrait dire que c’est assez caractéristique du cynisme des pédocriminels intouchables à tendance sataniste, sorte d’humour noir pratiqué entre eux... D’ailleurs il serait intéressant de creuser autour de la symbolique binaire (0-1) présente sur le corps de la victime : il semblerait qu’un tel rituel ne colle ni avec le profil de la coupable désignée ni avec les circonstances du meurtre.

     

    Répondre à ce message

  • #3068055

    Bonjour,

    Etre dans le répertoire téléphonique de quelqu’un, n’est pas une preuve de complicité.
    Le black book ne vaut pas le flight log.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents