Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Journal de la Coupe du monde en guerre – Jour 1

Pourquoi ce titre ? Même si cette 22e Coupe du monde est un peu spéciale – elle a lieu dans un pays sans foot, sans public et sans peuple, en plus à la fin de l’automne pour nous Occidentaux et dans des enceintes climatisées avec une température torride en dehors et des hôtels hors de prix pour les vrais supporters –, elle commence dans un monde zébré de conflits.

 

Franchement, depuis 45, on n’a pas eu autant de bordel sur Terre. On espère que les 29 jours de tournoi permettront à tous les belligérants de souffler, mais on n’est pas sûrs sûrs. Il y a bien une petite trêve du côté du Dniepr, mais parce que les Russes ont établi des défenses, préparé une contre-attaque de la contre-attaque ukrainienne, et que la ligne de front se stabilise à l’approche de l’hiver russe.

Quant au lobby militaro-militaire israélien, il ne rêve que d’une chose : bombarder l’Iran, comme la coalition américano-sioniste a bombardé l’Irak en 2003 et la Syrie après 2011. Et on ne parle pas des préparatifs de l’invasion chinoise en... Chine, sur l’île de Formose. L’Union européenne se disloque, ses dirigeants sont devenus complètement fous, ils sont ivres de pouvoir et mènent la barque dans une tempête qu’ils ont eux-mêmes provoquée...

 

 

Et la cerise sur le loukoum, c’est le Ballon d’or Benzema qui se blesse à la cuisse. Ça nous rappelle le mauvais présage de 2002, quand on avait la meilleure équipe du monde sur le papier, mais que tout partait à vau-l’eau, que Zidane se blessait et que les poufs des Bleus venaient les chatouiller au bord du terrain d’entrainement et dans leur chambre d’hôtel, en Asie, histoire de bien les déconcentrer. Décidément, les gonzesses...

Bref, nous voici le 20 novembre 2022, les Équatoriens ont battu les Qataris 2 à 0, des Qataris avec beaucoup de mercenaires et peu de locaux dedans, et c’est passé à peu près inaperçu.

Il paraît que les 40 000 spectateurs du stade Khalifa à Doha pour le match d’ouverture (Qatar/Équateur) sont des esclaves indonésiens et pakistanais enfermés pendant un mois, du 20 novembre au 18 décembre 2022, passeport confisqué, pour applaudir tous les matches et changer de tenue (les maillots sont à leur charge) entre deux rencontres, tout ça sans être ni payés ni nourris, en revanche ils sont battus à coups de bâton ou de babouche, ça dépend du délit (ola ratée, endormissement hypoglycémique, alcool passé en fraude)...

 

 

En vérité c’est pas vrai, c’est ce qu’on appelle une fake news, et c’est Julien Pain le spécialiste de la chose en France, Thomas Huchon étant un peu passé au second plan après sa blessure par carafe, il y a un an exactement. Il ne faut donc pas croire tout ce qui est écrit, même si c’est tentant. Ça veut dire aussi que l’écrit a encore de beaux jours devant lui.

On va tout de suite attaquer par la déclaration du moment, celle d’Infantino (rien à voir avec « amateur d’enfant » en italien), le patron de la FIFA, qui a osé un splendide :

« Je me sens qatari, arabe, africain, gay, handicapé et travailleur. »

 

Là, on reste baba. On pense qu’il a voulu dire que la Coupe serait inclusive et droit-de-l’hommiste, mais ça sonne comme une déclaration de guerre d’un riche Blanc aux minorités souffrantes de couleur. Il est très difficile, quand on fait partie de l’oligarchie actuelle, de ne pas déraper. Regardez, le patron de Bloomberg annonce qu’il va refiler de la tune aux parents de la petite Lola. Infantino vend l’organisation du Mondial au prince Al Thani, et ensuite, il y va de sa petite critique gauchiste. Dans les deux cas, c’est raté : il passe pour un corrompu ET pour un hypocrite.

Qatar, foot, esclaves, sexe, on change pas de mulet et on passe à Giens, en France, la presqu’île où sont parqués nos 230 migrants, futurs petits Joeystarr, Michel Fourniret ou Benjamin Mendy. On espère que dans le tas, il y aura un de ces génies. C’est le sénateur Ravier qui nous affranchit :

 

 

Pendant ce temps-là, le véritable exploit, c’est l’équipe de France de rugby qui le réussit, en finissant l’année sur une 13e victoire consécutive, contre les valeureux Japonais, mais en ayant surtout disposé des Springboks dans un match de titans.

 

 

À côté de notre XV guerrier, notre XI fait un peu figure de fillettes, avec leurs atermoiements humanistes.

L’intello du jour : Lloris et les droits humains

Lloris  : « Écoutez, on ne peut pas rester insensibles à ces sujets-là, et comme je l’ai dit tout à l’heure, je ne vais pas le dire ou l’annoncer maintenant, mais quelque chose sera fait dans quelques, dans quelques, dans quelques, dans quelques jours... »

Tu vas nous faire une mégaboulette, comme pendant la finale 2018 en Russie ?

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3066968
    Le 21 novembre à 10:04 par go ! go ! go !
    Le Journal de la Coupe du monde en guerre – Jour 1

    Ils vont nous chanter l’hymne russe avec le maillot "Poutine, vite !" ?!

     

    Répondre à ce message

  • #3066991
    Le 21 novembre à 10:28 par Lau
    Le Journal de la Coupe du monde en guerre – Jour 1

    Pour éviter le départ anticipé des spectateurs Qataris, je propose une course de chameaux avant le match, deux ou trois pendaisons d’homosexuels à la mi temps et une séance de lapidation de femmes adultères en fin de partie.

     

    Répondre à ce message

  • #3066999
    Le 21 novembre à 10:43 par Fela Kuti
    Le Journal de la Coupe du monde en guerre – Jour 1

    Les joueurs ne sont plus que des canassons pour ultra-riches.

     

    Répondre à ce message

  • #3067028
    Le 21 novembre à 12:01 par chockjo
    Le Journal de la Coupe du monde en guerre – Jour 1

    Sa existe encore le sport ? Le foot entre argent, sorcellerie, luxe, truquage, dopage y a plus beaucoup d’esprit sportif.

    Vivement que la Russie mette en place une nouvelle organisation du football ainsi que sur les autres disciplines sportives.

     

    Répondre à ce message

    • #3067227
      Le 21 novembre à 19:43 par De Bonald
      Le Journal de la Coupe du monde en guerre – Jour 1

      Le foot européen des clubs est mort avec l’arrêt Bosman. On s’est retrouvés avec des équipes françaises de clubs dans lesquelles parfois il n’y avait même plus un Français sur la pelouse. Pareil pour les autres nations donc bye bye nos sentiments patriotiques qui nous faisaient vibrer sans pour autant insulter l’équipe adverse. Il reste néanmoins et heureusement les équipes nationales pour s’émotionner encore un peu mais même là, je sens qu’ils vont nous trouver un dernier truc génial sorti de derrière les fagots pour nous gâcher ces derniers frissons et les anéantir définitivement. De toutes façons, à mon avis, bientôt les joueurs seront connectés à l’IA et tout cela ne sera plus qu’un combat pour avoir le meilleur logiciel d’IA qui permettra de gagner les matchs. Ainsi va le Progrés.....

       
  • #3067055
    Le 21 novembre à 13:03 par berla
    Le Journal de la Coupe du monde en guerre – Jour 1

    Souhaitons la défaite rapide de la France, du Maroc et de la Tunisie pour qu’on puisse avoir la paix

     

    Répondre à ce message

  • #3067089
    Le 21 novembre à 14:18 par Michal
    Le Journal de la Coupe du monde en guerre – Jour 1

    Je n aime pas spécialement le foot, et il est vrai que…Selon moi,
    Le foot est globalement un sport de bauf (tant les joueurs que les spectateurs)
    Tout les baufs aiment le foot, mais tout ceux qui aiment le foot ne sont pas des baufs

     

    Répondre à ce message

  • #3067102
    Le 21 novembre à 14:43 par Jo l’indien
    Le Journal de la Coupe du monde en guerre – Jour 1

    On va voir si les sponsors vont faire comme pour les JO en Russie.
    Rappel, la Russie interdit la propagande homosexuelle sur les mineurs mais les sponsors occidentaux comme VW mettaient leur logo avec le drapeau arc en ciel sur les contours des stades (affichage numérique de pub qui défile).
    On va voir si ils vont faire pareil au Qatar, ou si c’est comme pour les féministes, homosexuels, minorité que contre l’homme blanc qu’ils sont aussi virulent. Pour les arabes ça passe ?
    Mais vous avez la mémoire courte, si il y autant de fort au sud de la France c’étais pour se protéger des invasions "barbare" ou nos femmes se faisaient pillées puis revendre sur les marchés aux esclaves en "orient" (magreb).
    C’était même devenu un thème en peinture (le marché aux esclaves)...

     

    Répondre à ce message

  • #3067114
    Le 21 novembre à 15:12 par Zenatt
    Le Journal de la Coupe du monde en guerre – Jour 1

    il est hors de question que je manque un seul match de cette CDM, comme je n’en ai manqué un seul depuis la CDM de 1966, en Angleterre, honteusement remportée par le pays hôte 4-2 contre une équipe allemande, largement supérieure aux rosbeefs. Ce ne fut pas le seule scandale de cette coupe de 66, le roi Pelé ayant été matraqué, blessé par un boucher portugais, agissant de mon point de vue complotiste sur ordre des Anglais pour anticiper l’elimination des Bresiliens. Quant à cette CDM au Qatar, la curée constatée dans tous mes médias contre le Qatar, à qui on ne reproche plus finalement que de défendre ses valeurs et sa culture ( on a oublié le sort fait aux travailleurs appelés pour la construction des stades, normal .. on a le même scandale en France, pas pour les stades mais pour d’autres secteurs, à voir sur youtube le documentaire " la route de la honte", aux milieu des vignobles bordelais, édifiant !!!). Alors, oui, vive la CDM au Qarar et allez les Bleus

     

    Répondre à ce message

  • #3067132
    Le 21 novembre à 16:01 par On a gagné ... !!
    Le Journal de la Coupe du monde en guerre – Jour 1

    C’est scandaleux ... ! ,il reste encore quelques blancs dans les équipes de France et Européennes de foot ! A quoi çà sert que la vermine mondialiste avec ses larbins
    " Van Der La Hyène " et Macron , entre autres , se décarcassent pour liquider les blancs en Europe ? !! Mais gardons espoir ! , avec les centaines de milliers de migrants qui déferlent sur notre vieille Europe il n’y en aura bientôt plus un seul et les équipes seront enfin le reflet de cette formidable diversité et du multiculturalisme ! Le pire et le plus dramatique, c’est qu’il y aura encore des centaines de milliers de c... lobotomisés pour aller voir cette mascarade de m... propagandiste à laquelle ils ne comprennent rien !

     

    Répondre à ce message

  • #3067366
    Le 22 novembre à 04:30 par Anonyme
    Le Journal de la Coupe du monde en guerre – Jour 1

    Je ne m’y connais pas très bien en foot, mais pourquoi le Royaume-Uni est représenté 3 fois dans cette coupe ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents