Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Air France va commander 60 Airbus A220 qui ne seront pas fabriqués en France

 

C’est la nouvelle apparemment antifrançaise du jour en ce dimanche 28 juillet 2019, qui a déclenché deux sons de cloche :

 

 
 

Quel est le problème ? Air France-KLM, la compagnie française présidée par le Canadien Ben Smith (eh oui), vient de commander une soixantaine d’appareils A220 qui seront montés au Canada. En fait ces A220 sont des modèles CSeries de l’ex-entreprise Bombardier qui a été avalée par Airbus (dans ce sens on aime bien la mondialisation, hein). Ce sont donc des ouvriers américains et canadiens qui vont bénéficier de cette importante commande.

Le militant LREM a donc raison de souligner que ce ne sont pas de vrais Airbus mais cela ne change rien en termes d’emplois : non seulement cela ne développera pas l’emploi d’un iota en France, mais en plus le nouveau PDG a préparé une charrette globale de 3 000 employés.

 

 

Voici le discours de Ben Smith lors du dernier Paris Air Forum :

« La France a les taxes les plus fortes d’Europe. C’est un des endroits du monde les plus difficiles pour faire du business. Si nous pouvions transférer les infrastructures de Paris à Amsterdam, nous économiserions entre 800 millions et 1 milliard d’euros. »

 

On rappelle que l’État français n’est plus actionnaire qu’à hauteur de 14% dans la nouvelle structure baptisée Air France-KLM, et l’État néerlandais détient lui aussi 14% des parts.

Air France n’ayant pas voulu acheter des A320, pourtant le modèle le plus vendu chez Airbus. Mais le A320 aurait été monté en France... Pour info l’Airbus A320 est le moyen-courrier le plus vendu au monde avec 14 000 exemplaires depuis 30 ans, juste derrière le Boeing 737.

Le problème actuel d’Air France c’est sa filiale régionale HOP (Air France HOP) qui est considérée comme non rentable par Ben. Les appareils (les courts-courriers) sont vieux, le nombre de places trop faibles (100), et la concurrence du TGV forte. Ben envisage même un rapprochement avec la SNCF !
Du coup les 3 000 salariées tremblent et préparent la contre-attaque syndicale. Un plan de 465 départs est déjà prévu. Selon le nouveau boss, les luttes internes nuisent à la clientèle d’Air France et bénéficient à la concurrence...

Ben s’adresse ici aux sénateurs le 16 janvier 2019 :

 

 

Pour ceux qui bossent dans l’aéronautique ou qui s’intéressent à ce secteur, l’audition complète de Benjamin Smith :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Au Canada mais quelle drôle d’idée. Moi je les aurais fait construire en Chine.

     

    • Avez vous seulement lu l’article ?
      L’ Airbus A220 n’est rien d’autre que la nouvelle appellation de l’avion Canadien C-Séries depuis le rachat par #Airbus du groupe #Bombardier . Ces avions sont de conception canadienne et ont toujours été produits au Canada !
      Cette histoire est une énième preuve que la gentillesse des français va les crever dans ce monde de vautours et de hyènes ou devrais-je dire de requins et d’anacondas...

      Airbus rachète la compagnie québécoise Bombardier et décide d’y laisser la production ! Non seulement c’est fiscalement intelligent de leurs parts mais en plus ils respectent les travailleurs québécois/canadiens qui ont toujours bossés pour Bombardier !
      Voilà c’est tout, c’est la mondialisation logique et respectable en vérité !
      Malheureusement, les autres nations ne sont pas aussi gentilles...

      En règle général dans la mondialisation il y à des pilleurs de caravanes qui sont derrière tout cela, par exemple dans un pays où les entreprises sont ultra-encouragés(États-Unis), ces ordures de mondialistes/multinationales délocalisent quand même dans d’autres pays, du coup l’excuse de la fiscalité tombe à l’eau et c’est justement pour cela que Trump à été élu, pour remédier à cela et il l’à fait en partie du mieux qu’il a pu tenant compte des blocages par les cartels des juges rouges(mondialistes).


  • La maison utilise déjà des Embraer, et depuis longtemps, pour un nombre de passagers comparable.

    Pas très européen ou français non plus.

    Consolons-nous, ce ne sont pas des avions chinois.


  • Mais vous comprenez rien , les Airbus A220 seront fabriqués au Canada et on aura le droit d’acheter leur poulets et leurs steaks
    c’est gagnant gagnant :)


  • Pourquoi pas un chinois comme directeur général d’Air France tant qu’on y est ?
    Vraiment marre de ce mondialisme, qui profite qu’à une petite minorité de nantis apatrides.

     

  • Si l’A220 fait au départ parti du catalogue de Bombardier, rien de surprenant à ce qu’il soit assemblé au Canada.

    Air France achète aussi chez Boeing.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Airbu...


  • Il n’y a plus aucune logique industrielle, ce n’est plus que la finance seule qui décide. Plus aucune vision même de moyen terme, seul le cour de l’action immédiat compte..
    L’histoire de la gamme Airbus est basée sur le fait qu’un pilote qualifié sur un type d’Airbus peux facilement être qualifié sur un autre type, car les systèmes sont les mêmes. Seuls les éléments très spécifiques d’un type a un autre ont besoin d’être qualifié et pas une qualif entière.. C’est dans le but de faciliter la vie des compagnies qui sont les clients du fabriquant d’avion et qui sont celles qui paient les qualifications des pilotes, qui en plus les immobilisent. Donc leur pilotes sont plus "rentables" si la compagnie aérienne à une gamme Airbus.
    Avec c’est A220 Bombardier, c’est cette logique qui est perdue.
    La seule logique du rachat de bombardier c’est d’éliminer un concurrent.
    Comme le fait de foutre le 380 aux orties, alors qu’ils n’ont même pas fabriqué des 380 version cargo alors que la demande de fret de grande taille explose.
    La finance détruit tout, c’est la seule logique de notre époque.

     

    • C’est exact. Le patron américain de United Technologies qui produit les moteurs Pratt &Whitney qui équipent les Airbus le dit bien : le mondialisme est irréversible. Penser en terme national c’est opérer un repli sur soi. Le monde économique est mieux avec le libre échange et la concurrence. Pour améliorer les produits er les coûts il faut délocaliser, former en interne de l’esclave spécialisé. La pauvreté a reculé de 40% dans le monde grâce au mondialisme. C’est la rentabilité qui dicte notre démarche. (YouTube entrevue au CFR en 2016) Il a juste oublié de parler du gâchis humain, environnemental et économique que provoque la recherche du taux de profit. Le modernisme est un fascisme économique, un néo esclavagisme.


    • Les syndicats à AirFrance étant surpuissants, c’est sans doute une demande des pilotes d’être polyformés pour parer à d’éventuels licenciements.

      Aussi en cas de défaillance, comme pour Boeing actuellement, au moins ils auront des avions pour assurer leurs tâches.


  • « La France a les taxes les plus fortes d’Europe. C’est un des endroits du monde les plus difficiles pour faire du business. Si nous pouvions transférer les infrastructures de Paris à Amsterdam, nous économiserions entre 800 millions et 1 milliard d’euros. »

    Il à pourtant raison, c’est un fait ! ET même si l’État français voudrait enfin mettre un terme à cette sur-taxation, sur-imposition débile, il ne pourrait pas le faire sans déclencher de graves troubles sociaux car des tonnes de fonctionnaires perdraient leur manne et bien sûre sa annulerait le parasitage des millions d’abonnés aux allocs en tout genre et au final ça déclencherait des émeutes type 2005 mais en 20 fois pire ! Ça fais 40 ans que tout les profiteurs de tiers-monde débarquent et profitent de la gamelle, retirer leurs et c’est l’explosion assurée !


  • Rien à voir avec le CETA ? Petit marchandage entre amis sur le dos des français ?


  • Cette polémique sur le choix d’Air France est artificielle. Elle a été lancée samedi par le JDD, dont le journaliste est visiblement incompétent, puis reprise en premier par la feuille de choux toulousaine (évidemment) de Jean-Michel Baylet.

    L’A220 est un petit avion. Le seul autre choix possible aurait été un Embraer (made in Brazil, et lié à Boeing).
    Car l’A320 n’est pas une alternative possible parce que c’est une autre catégorie de taille d’avion. S’il s’agissait de la même chose, Airbus n’aurait jamais ajouté l’A220 à son catalogue, puisqu’il aurait cannibalisé les ventes de son best-seller, l’A320.
    Quant à Air France, s’il lui avait été possible d’utiliser un avion plus grand que l’A220, il l’aurait fait car les avions plus grands sont a priori moins couteux par passager, toutes choses égales par ailleurs.

     

    • Exactement camarade !

      Air France aussi va pas acheter des A320neo tout de suite avec une moyenne d’âge de 8 ans pour les A320 il y a rien d’urgent surtout quand on sait qu’Air France a tendance à les utiliser 20/25 ans

      Les A318/A319 doivent sortir et Airbus propose rien d’autre dans ce créneau à part A220 après il y a les E2 chez Embraer/Boeing

      C’est une non-polémique par contre on parle pas du favoritisme Boeing dans la flotte long-courrier Air France (d’ailleurs les 777 ont été commandé par des énarques pas par le canadien qui a dégagé le reste des commandes de 787 à KLM pour prendre plus d’A350)
      Le même Ben Smith envisage d’acheter du Airbus pour le long-courrier chez AF pour remplacer les 772 et sortir les A380 comme quoi chez le canadien il doit être plus patriote que nos traités énarques qui ont acheté du Boeing 777 et 787...


    • @Dip
      Ce n’est qu’une théorie, mais on peut supposer qu’à un moment Airbus a considéré que les commandes d’Air France lui étaient naturellement acquises, et ne donnait donc jamais à Air France les mêmes remises sur le prix catalogue que celles dont bénéficiaient des compagnies aériennes étrangères. Ensuite, une fois que Air France eu montré qu’elle osait acheter chez Boeing, Airbus s’est mis à faire des offres plus intéressantes, et Air France a commencé à lâcher Boeing.

      D’autre part, je suppose que vous n’êtes pas moins informé que moi du scandale hallucinant qui se dévoile, concernant le 737MAX. Plus personne ne veut monter dans cet avion, et il n’est pas du tout certain que le 737MAX soit techniquement réparable et/ou que son image commerciale puisse être restaurée. Et en supposant que Boeing juge cette restauration faisable et rentable, cela prendra quelques années.
      Donc, concernant cette prétendue polémique sur des A320 qu’Air France aurait du commander au lieu d’A220, elle est d’autant plus inutile que Airbus ne risque pas de manquer de clients pour l’A320Neo.
      Au contraire, Airbus risque de manquer de moyens pour faire face aux nouvelles commandes émanant des compagnies aériennes qui aujourd’hui fuient le 737MAX.


  • Bombardier existe encore et n’est pas une "ex-entreprise". C’est une de ses filiales, soit la C-series, qui a été donnée (oui pour 0$) à Airbus l’an dernier. Cette série d’avion a été développée à Montréal avec l’aide de grosses subventions. Et ces avions seront construit à Mirabel, en banlieue de Montréal. Ils seront donc bâtis au Québec. Du point de vue d’un contribuable québécois, c’est normal non de voir ces avions bâtis chez-nous ?

     

  • Quelqu’un peut il nous dire un événement économique positif pour la France depuis que Maqueron fait le beau à l’élysée ?

     

  • Pour ceux qui cherchent un emploi dans l’aéronautique, traversez la rue peut-être trouverez-vous un boulot de plongeur dans un resto, macron il a dit qui avait plein de travail .
    Nous atteignons les summums du foutage de gueule pour ce qui est de la destruction programmée de la France .Délocalisations, immigration, vente des biens Français à la découpe, explosion de la destruction de nos avantages sociaux qui partent en fumée, assurance maladie versé aux migrants et renouvelable, etc. etc. etc .déjà la mule est bien chargée et pour en mettre un petit coup de plus, augmentation des taxes dans tous les secteurs, et des charges sociales. Et pour finir , baston a ceux qui revendiqueraient .
    Tous les ingrédients y sont pour couler un pays, ils ne pourraient pas mieux s’y prendre .
    Jusqu’à quand allons-nous regarder sans réagir ? Ou alors nous dirait-on de foutre le camp, serait-ce un message ?


  • Un autre exemple récent d’injustice mondialiste, est la grosse amende que l’Etat veut infliger aux supermarchés Leclerc à cause de son centre de négociations situé en Belgique qui fait pression pour avoir des prix bas, principalement sur de grands groupes qui sont eux-mêmes délocalisés. Pendant ce temps-là, les distributeurs allemands Lidl et Aldi prennent des parts de marché de plus en plus importantes en France.


  • Trudeau et Macron s’entendent très bien, je me demande qui fait l’homme.

     

  • Après l’aéroport , ...les avions ,...la braderie continue en s’accentuant


  • pour trouver des contrats entre "potos hors sols" il n’ont pas besoin de directives de l’omc .

    le privé qui se goinfre sur les nations et les nations qui se goinfres de tv ...

    et les jambons sont content "le teaser" dit que ça va étre fantastique !


Commentaires suivants