Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Alain Soral est à gauche" : le mot d’Étienne Chouard qui "trouble" les journalistes

Cet enseignant, figure du « non » au référendum de 2005, est l’auteur d’une tirade anti-élites vue par des millions d’internautes ces dernières semaines. Où classer ce militant pour une VIe république, qui voit en Alain Soral un « résistant » ?

« Le fait de désigner des maîtres au lieu de voter des lois est une imposture politique. Nous ne sommes pas en démocratie. » C’est d’une voix posée qu’Étienne Chouard s’est lancé dans une longue diatribe anti-élites sur France 2 le 5 septembre dernier. Le professeur d’économie et gestion en lycée y fustige pendant 4 minutes, sans interruption, des responsables politiques sous le joug des « 1% les plus riches qui se gavent ». [...]

« Pour moi, Soral est à gauche »

La grille de lecture politique d’Étienne Chouard fait débat depuis des années. Il a été accusé à plusieurs reprise d’être « complotiste » ou encore trop tendre avec certaines personnalités comme le « judéophobe » revendiqué Alain Soral. Agacé et provocateur, l’enseignant n’y va plus par quatre chemins quand on l’interroge sur le sujet :

« Mon curseur politique est simple, c’est celui de la révolution. Celui qui soutient le peuple qui veut se soulever contre ses maîtres est à gauche. À droite, il y a la défense des privilèges. »

Et de poursuivre :

« Pour moi, Alain Soral est à gauche parce qu’il se bat contre les privilèges. C’est un résistant. Alors oui, il dit aussi des choses qui me déplaisent, par exemples sur les pédés, mais ça me paraît secondaire. Ca ne vous étonne pas qu’un chef de bande comme lui, traité par tout le monde d’anti-démocratique, soit à la tête du mouvement qui défend peut-être le plus ma thèse démocratique ? »

Lire la suite de l’article sur lexpress.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

Découvrir les analyses d’Alain Soral avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • De gauche je ne sais pas, mais à gauche en tout cas,
    selon le point de vue peut être, ou l’angle, peut importe.
    prems sur le lien douteux.

     

    • Gauche, droite, centre et autres coordonnées hémicycliques, foutaises tout cela. Regardez-donc les positions politiques de certains de nos anciens politiques, prenons Mitterrand par exemple, qui pendant sa carrière politique à couvert un arc allant de d’extrême-droite à la gauche profonde : et le dénominateur commun était ? Son ambition conjointe à son opporunisme.
      La boussole politique que je préconise est la boussole des valeurs : les valeurs que non seulement on déclame en discours politique mais que l’on vit et que l’on applique au quotidien. Et c’est à cela que je mesure nos "acteurs" dans les médias et la vie courante, que disent-ils et que font-ils ?
      Et c’est bien cet état d’esprit et cette attitude qui sont la raison de mes passages réguliers sur ce site, et sur certains sites français, allemands et anglophones.
      Soral, pour moi, est quelqu’un digne d’être écouté, et pour reprendre l’exemple de Chouard, même s’il n’aime pas les !pédés, il ne va pas jusqu’à les traquer et les frapper.
      Moi, les "pédés" ne me dérangent pas du tout, mais de là à me laisser e*****r, il ne faudrais quand même pas exagérer.


  • J’aime bien Chouard . Il respire l’honnêteté même si je ne crois pas à la viabilité de sa constituante totalement composée de béotiens...

     

    • #1032581

      @ yabiss

      Vous êtes un peu sévère avec les disciples d’Etienne Chouard. Un gauchiste de base (par opposition aux manipulateurs dans leurs rangs) est surtout un naïf à la pensée édulcorée. Ceux qui le suivent ont déjà saisi une partie de l’arnaque et sont donc en voie de guérison.
      Maintenant, je crois que ces doux rêveurs qui n’ont pas de méchanceté "génétique" peuvent être utiles. Les laisser phosphorer sur leur Constitution à l’écart du danger peut être salutaire. En effet, même si l’urgence est ailleurs, avoir un texte déjà prêt le moment venu est plutôt une bonne idée. Il faudra simplement écarter ses auteurs du pouvoir et le confier à ceux qui pourront agir à son soutien de manière virile quand il s’agira de l’appliquer. Dépourvu de spiritualité, ce support technique tel qu’il est donc envisagé par ses auteurs peut même garantir une neutralité difficile à obtenir avec les croyants.
      De toute manière, il est encore trop tôt pour faire comprendre à chacun toute l’imposture de la "pensée moderne" qui veut que l’on confie la discipline philosophique à des littéraires. Les penseurs Grecs étaient tous des dépositaires de la connaissance scientifique, et pour cause, leur pensée en découle en grande partie ! Aujourd’hui, on colle l’étiquette de philosophe à un BHL quand on sait que les sophistes étaient les adversaires de Platon !


    • Tu as du mal l’écouter parce que son schéma démocratique est infaillible et la preuve est qu’il a fonctionné et fonctionne encore à certains endroits du monde.

      Si tu ne saisis pas la subtilité de sa proposition politique ce n’est certainement pas parce qu’elle est utopique, c’est parce que tu n’as pas bien écouté ou compris.

      Ecoute plus attentivement Etienne Chouard au lieu de donner de bons et des mauvais points en ayant rien compris.


  • Que le PS soit de droite depuis 2 ans ça ne les trouble pas par contre.

     

  • Mr Chouard a sans doute raison concernant Alain Soral.
    S’il était à droite (et donc plus du côté de le défense des privilèges), il ne perdrait pas X milliers d’euros dans des procès pour défendre une cause qui lui parait juste.


  • Taddei vient de s’offrir un nouveau tour de montagnes russes.


  • Au moins Chouard ne se dégonfle pas quand on lui parle de Soral, contrairement à Dupont Aignan, qui préfère trahir ses militants (cf : l’affaire Marion Sigaud) !
    Bravo !

     

  • Mr Etienne Chouard
    qui est sûrement
    Le plus gentil d’entre nous commencerait il à montrer (avec raisons ) les crocs ! ?


  • Le problème c’est que les mots de gauche et droite ont été complètement vidé de leur sens et plus personne ne sait ce que ça signifie réellement et chacun l’entend comme il veut.

    Chouard va dire que Soral est de gauche parce qu’il lutte contre le système bancaire, prône par exemple l’indexation des salaires etc

    Soral va se réclamer gauche économique pour les mêmes raisons

    Les médias qui voit un problème à dire que Soral est de gauche - quand ces mêmes gens ne comprennent pas qu’on les accuse d’être de gauche mais en même temps sont réellement de gauche - vont traité d’"extrême-droite" toute personne qui ne va pas dans le sens de la gauche.

    La réalité du clivage est celle-ci :

    La gauche est le camp qui veut éradiquer le passé pour créer un homme nouveau, c’est l’esprit des Lumières et de la Révolution qui nous dit d’abolir le passé, l’Homme est bon par nature, le passé l’a pervertis, c’est l’idéologie du Progrès (toute nouvelle étape est meilleure parce qu’elle est nouvelle) qui fait avancer l’abolition du passé. C’est également la religion de l’Homme. La gauche tend vers la République Universelle (alias le mondialisme).

    La droite c’est le camp qui veut conserver le passé et se structurer par rapport à lui pour se perfectionner.

    La gauche c’est l’esprit de 1789 qui aboutit au mondialisme. La droite n’y adhère pas. La droite (la vraie) est anti-mondialiste.

    Il n’y a pas de parti de droite dans l’échiquier politique aujourd’hui. Mais les cerveaux ayant été complètement lobotomisés et gauchisés depuis des décennies ne le comprennent pas.

    La question de lutter contre les banques ou d’avoir l’indexation des salaires par exemple (je prends des exemples rapides) n’a rien à voir avec la gauche ou la droite.

    L’UMP est de gauche, le FN est de gauche mais pas loin d’être de droite (le FN est gaulliste). Soral est de gauche mais parfois il se dirigent vers une vraie droite.

    Aucune invention dans ce que je dis, uniquement la réalité historique et doctrinale du clivage.

     

    • Il y a plusieurs façons de définir gauche et droite, ce n’est pas une science exacte. La votre est intéressante, mais je pense qu’il faut se retenir de qualifier de gauche ou de droite ceux qui n’ont pas de réelles convictions.
      Un politicard peut éventuellement avoir un discours de gauche ou de droite, mais si on doit le juger sur ses actes, alors ça n’a plus tellement de sens.

      Quand aux partis, on peut citer Chouard "Droite/gauche, UMP/PS la même merdasse !".


    • Si je peux me permettre c’est bien d’écouter adrien Abauzit (je sens son analyse dans vos propos) , mais il a une vision de la gauche et la droite qui est très critiquable, on ne peut pas ce contenté de considéré la gauche et la droite par le clivage conservateur/progressiste. Abauzit est pour le coup trop conservateur, le mec en arrive a remettre en cause les découverte de galilé , il a l’air d’être contre tout progrès, mais sans certains progrès il n’aurait jamais était avocat, ça il ne le dit pas ! lol


  • "Ce dernier juge l’homme "beaucoup trop mégalo pour entrer dans un processus politique"

    Ah ouais, vachement, Etienne Chouard mégalo ?! Super crédible, Chouard dans une conférence :
    "Si les gens ont besoin de moi, c’est que c’est d’la merde, c’est pas bon, c’est une idée à la con, ça marchera pas. Il ne faut PAS que les gens aient besoin de moi ou que je sois toujours là, il faut dé-chouardiser cette idée"

    Mégalo, en effet. Il sort d’où ce Clément Sénéchal...



  • une tirade anti-élites vue par des millions d’internautes ces dernières semaines.



    N’importe quoi.

    Vous pouvez toujours la chercher la vidéo avec des millions de vues, bon courage...

     

  • Alain Soral est à l’endroit qu’il faut .................au cœur de son pays !!!...


  • froc bien attaché ! Ceinture et bretelles ! Bravo Etienne Chouard !!


  • Gauche - Droite ce sont les categories moribondes de l’Empire.

    ER se fait de plus en plus le relai d’un nouveau paradigme politique : Mornarchie/Democratie (au sens de Chouard).

    L’espace des positions politiques ne se limite plus au plan de l’hemicycle et compte desormais une dimension transversale, à l’état embryonnaire mais en construction. Ceci dit, une dimension virtuelle car son exploration reélle est conditionnée par la souverainté du peuple. Un peuple soumis à la gauche/droite n’a pas les moyens d’arbitrer entre les systemes monarchique/democratique (selon chouard).


  • "Socialiste" (comme Jaurès) serait sans doute plus exact que "à gauche", qui est plus ambigu (lire Michéa pour être dégoûté du terme de "gauche" !). Mais on comprend le sens, puisqu’il le donne. Merci, M. Chouard, vous êtes quelqu’un de bien.


  • Etienne Chouard prouve une fois encore son courage et son absence de sectarisme... casquette au plancher !


  • Étienne Chouard : Un homme juste, et juste un homme.


  • Je pense que Chouard est un homme sincere courageux et qu il a raison dans bien de ses propositions. Au début son idée de tirage au sort me semblait saugrenue mais apres réléxion je pense qu il a bien raison ,cela éviterait tout les réseau d influence et serait une réelle démocratie
    .


  • "Mais Soral est de gauche !" Lorsque je dis cela à mes parents qui ont toujours voté PS, il faut voir leur tête et leur désarroi...


  • Une vraie contre-publicité pour les couches Mamadou ! S’il n’y en avait que des comme ça, ce serait la faillite !
    Monsieur Chouard avec un grand M.


  • Etienne Chouard pose un constat lucide sur notre situation globale, économique et politique surtout, qui est peu contestable je pense. Il apporte aussi des solutions raisonnées pour le retour à la vie démocratique ; c’est à mon sens la voie la plus crédible qu’on ai tracée pour notre futur proche. La prise du pouvoir " en douceur " signifie le ralliement de toutes les forces politiques qui peuvent accepter ces modalités démocratiques et le retour à l’idée de l’auto détermination du peuple français sur son propre avenir.


  • Ca me fascinera toujours les gens qui rentrent dans l’histoire de France sans le vouloir, par la simple continuité de leurs idées. Un grand bravo !


  • J’ai lu l’article en entier sur l’express. Il m’a donné envie de gerber. Le mot de journalope est celui qui convient le plus. Enfin je veux aussi apporter une contribution constructive. Je propose aussi prostinaliste. Cela fait plus sérieux. Je ne connais pas E.Chouard mais quand je vois qui l’attaque, cela me le rend sympathique. Je vais voir quel est son travail mais quelque chose me dit que c’est un honnête homme.


  • l’express fait quand-même la distinction en disant de Chouard qu’il est anti-élite et Soral judéophobe. Comparé aux autres qui les relient directement à l’anti-sémitisme. +1 pour l’express qui cherche probablement à être lu par ceux qui sont encore dans la matrice, mais qui ne sont pas non plus trop con pour être gavés comme des oies.


  • Ce qui m’etonne le plus, c’est que l’Express présente Soral comme "judéophobe" et non plus antisémite ... soit il y as une volonté de taper moins fort sur Soral, ou alors de diaboliser le fait même de ne pas aimer le judaïsme.

     

    • Ou le terme de phobie, relié au champ lexical psychiatrique, est le début d’une orientation médiatique renforcée vers une classification plus affirmée de cerveau malade, préparatoire à un projet d’évaluation psychiatrique par voie de justice avec pour but l’internement et la décrédibilisation du discours de soral comme étant un discours pathologique.
      A voir si ce type de qualificatif fait tache d’huile...


  • Cet homme travaille clairement à la réconciliation nationale. Bravo M Chouard de ne pas sombrer dans la couardise stérile de vos amis gauchistes.
    Haut les coeurs !!


  • La "droite", ce sont les fraudeurs, voire les escrocs, qui ne se sont pas fait prendre . La gauche, ce sont les autres, les "honnêtes", ceux qui ne peuvent pas frauder .


  • Qu’est ce que cela veut dire etre de "droite" ou de "gauche" quand on est colonisé par Israel ? Rien du tout . AS est un patriote qui lutte afin que son pays ne soit plus exploité par ces étrangers qui sont des parasites impudents . Parviendra-t-il à nous débarrasser de cette ignoble oligarchie sioniste ? Il faut que chacun soutienne ses efforts .


  • Sous l’Occupation, il eu été ridicule de créer des partis - ils auraient été obligés d’avoir l’accord de l’occupant . Aujourd’hui, nous sommes également occupés, mais par les sionistes, et tous les partis se sont "déclarés" auprès de l’occupant . L’occupant va tout faire pour empècher l’émergence d’un parti qui veut précisément la fin de ... l’Occupation .


  • J’aime bien Chouard, mais je pense qu’il a tort de valider les concepts mous que nous impose le système.
    C’est comme s’il nous avait dit "Alain Soral est antifasciste" ou "Alain Soral est progressiste".

    Alors c’est vrai que quand on a affaire à une fournée (oups) d’imbéciles et de simplets, on est tenté de leur parler en utilisant leur propres notions, leurs propres mots d’une simplicité enfantine (gentil-méchant, gauche-droite), et cela pour qu’ils comprennent mieux le fond. Mais du coup ça pousse tout le monde vers le bas.

    Il vaut mieux faire sauter ces catégories plutôt que les reprendre, par exemple en utilisant la méthode d’une des vidéos d’Alain : on sort deux citations, et à la fin on explique que la première citation ne vient pas d’un salopard de commandant de camp nazi mais de Jules Ferry, l’icone du PS de Hollande, et que la deuxième ne vient pas d’un partisan humaniste de SOS racisme mais d’un aristocrate monarchiste qui était militaire dans les colonies et qui s’appelait Lyautey. (je dis au hasard, j’ai pas de citations là tout de suite, mais c’est pour faire comprendre l’idée)


  • Oui, Soral est un homme de gauche, si "gauche" signifie "marxiste". Un marxiste, c’est avant tout quelqu’un qui analyse le monde à travers les inégalités sociales et la dictature nécessaire de ceux qui travaillent. Dans une tribu dite primitive, tout le mande mange à sa faim ou meurt de faim simultanément. Pas de riche, pas de pauvre, pas de salariat, ni de patrons. Même la nature s’en porte mieux !


  • Il y en a qui comprennent et d’autres qui ne comprendront jamais. Pendant ce temps là, Jacques Attali affirme qu’il y a une richesse qui n’appartient pas au peuple. Le reste c’est du vent.

     

  • Pour ma part, mon curseur politique et ma grille de lecture sont aussi ceux de la Révolution, mais plus nuancés et beaucoup plus simples :

    Aujourd’hui, un homme dit de "droite" est un homme de gauche, puisqu’il se situe à droite de la gauche. Je m’explique : la Révolution dite Française et sa fille idiote la "Raie-publique" sont nées de la gauche, donc TOUT LE SYSTEME EST DE GAUCHE, puisqu’il est révolutionnaire ; et dans cette Assemblée de gauche ; dite Nationale, les idiots utiles de la gauche sont appelés de "droite". Me suis-je bien fait comprendre ?
    Donc pour moi, un homme de droite restera toujours un homme de gauche.
    C’est ce système qu’il faut foutre en l’air.


  • (suite)
    - Un régime sans partis et donc non dépendant de la Finance pour de coûteuses campagnes électorales. La position du FN dans le conflit israélo-palestinien et divers faits antérieurs m’ont révélé un dysfonctionnement dans le jeu institutionnel d’un parti qui réussit à concilier "souverainisme et soumission au sionisme" sans trouver cela antinomique.
    - un régime qui favorise l’éveil des consciences politiques, et l’organisation de débats contradictoires. Tocqueville parlait de l’apathie sociale et du désintérêt pour notre mode de gouvernance comme d’une « rouille des sociétés » , qu’il est urgent de combattre (merci à E&R qui m’a un peu sortie de l’ignorance crasse des enjeux politiques dans laquelle je baignais avant 2010).
    - un régime qui ne joue plus avec les règles du jeu écrites par le Système. Le Système ne nous autorisera jamais qu’un système de votation frauduleux et corruptible, ainsi qu’un panel de partis politiques qui favorise le clivage entre souverainistes, ou qui fera le jeu du conflit de civilisation utile à l’Empire, et qui au final ne menace aucunement la pérennité de la toute puissance des Banques et des Multinationales.
    Vivement la suppression des partis politiques, et les Ateliers Constituants et les Référendums d’Initiative Populaire préconisés par Etienne Chouard !


  • Étienne Chouard analyse parfaitement la situation dans un plaidoyer, ce document est encore visible sur youtube et je le recommande particulièrement


Afficher les commentaires suivants