Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Amnesty dénonce les discours de haine : al-Sissi, Duterte, Maduro, Poutine, Trump et Xi dans le viseur

Le monde subit les conséquences effroyables de discours de haine qui menacent de normaliser la discrimination contre des groupes marginalisés, souligne Amnesty dans son rapport 2017/18 sur les droits humains dans le monde. L’ONG constate toutefois l’essor de mouvements oeuvrant pour la justice sociale.

 

Le rapport d’Amnesty International (AI) sur la situation des droits humains dans le monde couvre 159 pays, rappelle l’ONG dans un communiqué. « La décision prise en janvier par les États-Unis d’interdire son territoire aux personnes venant de plusieurs pays à majorité musulmane, action au caractère discriminatoire évident, a donné le ton à une année durant laquelle des dirigeants ont mené une politique de la haine aux conséquences néfastes », résume le secrétaire général d’AI, Salil Shetty, dans ce communiqué.

« Nous avons pu observer, avec la campagne de nettoyage ethnique menée contre les Rohingyas au Myanmar, ce qu’il arrive lorsqu’une société est encouragée à haïr et utiliser des minorités comme bouc émissaire », poursuit-il.

 

Hommes de pouvoir pointés du doigt

« Bien peu de gouvernements défendent les droits humains en ces temps de grande instabilité », note M. Shetty. Ainsi, « des dirigeants tels qu’Abdel Fattah al-Sissi, Rodrigo Duterte, Nicolás Maduro, Vladimir Poutine, Donald Trump et Xi Jinping portent atteinte aux droits de millions de personnes », constate-t-il.

[...]

La volonté de dirigeants de premier plan de promouvoir de « fausses nouvelles » dans le but de manipuler l’opinion et les attaques contre les institutions qui jouent un rôle de garde-fou vis-à-vis du pouvoir montrent que la liberté de parole représentera cette année un enjeu essentiel.

[...]

Réfugiés et migrants diffamés

La diffamation des réfugiés et des migrants au plus haut niveau a atteint des niveaux sans précédent. Si les propos du gouvernement de Donald Trump à l’encontre des réfugiés ont fait les gros titres, il « n’est pas le seul à mener une politique xénophobe ».

« Si l’on observe ce qui se passe en Australie ou en Hongrie, cela fait longtemps que des dirigeants considèrent les réfugiés et les migrants comme un problème dont il faut se débarrasser, et non comme des êtres humains qui ont des droits », relève Salil Shetty.

Lire l’article entier sur 20min.ch

Comprendre qui se cache derrière « international »
quand on invoque la justice internationale,
lire sur Kontre Kulture

 

La face cachée très politique d’Amnesty, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Discours de haine Poutine ??!!!
    Ils ont oublié le principal Benjamin Netanyahou !!!!!
    Qui propage des discours de haine et surtout la haine, la guerre le terrorisme pas Poutine mais bien Netanyahou...qui en a fait sa politique et sa stratégie.


  • La semaine dernière on pouvait lire ça sur le site :

    ’’ israël recrute des citoyens pour arrêter et renvoyer les migrants africains clandestins.’’

    Donc si quelqu’un a l’adresse d’amnesty machin,faites passer...


  • Je crains que ce Mr Salil Shetty. confonde un peu tout et caricature des chefs d’État qui défendent leur patrie .Ce monsieur pense que l’on peut entrer et s’installer impunément dans un pays, sans demander la permission et en même temps acquérir les mêmes droits .Les pays ne sont pas des hôtels comme dirait Mr Attalit, mais des territoires défendus depuis des siècles et organisé .Celui qui veut entrer doit avoir la permission et en payer les obligations .C’est la règle .Cela ne fait pas de ses chefs d’État des tyrans, mais des chefs d’État responsables de ses citoyens .Et c’est pour cela qu’ils ont été élus . La haine n’a rien à voir le dedans .La haine vient de ceux qui ont appauvri les pays sous-développés en les pillant et en les détruisant . Amnesty devrait s’occuper de savoir qui a mis ses pays dans un tel état, plutôt que de venir pleurnicher en voulant soi-disant œuvrer pour la justice sociale .La justice sociale et la haine font partie de ceux qui ont détruit ces pays , mais pas de ceux qui n’ont rien demandé .il ne faut pas inverser les rôles .


  • L’équipe de propagande de Sorros en petite forme en ce début d’année.


  • Z’ont pas oublié Bibi Fricotin Fricota dans la liste... ?


  • Rien sur Israël, la France ? Ou ce média nous fait une sélection ?

    « la situation des droits humains dans le monde couvre 159 pays »

    Mais cette organisation fait dans l’indignation de collégien... Pas sérieux.


  • Tout le monde sait bien ce qui se trouve derrière AI et les raisons qui font que seuls certains sont montrés du doigt par cette organisation totalement partiale.


  • C’était un communiqué de la World Company.


  • Donc si je comprends bien au nom des droits humains un état est dans l’obligation de ne pas mener une politique radicale visant à améliorer sa substance de population par l’instauration et l’application de réformes morales sévères par exemple ou par un ensemble de réajustements visant à mener une lutte contre les drogués, les prostituées, et les criminels qui enfoncent le pays vers le bas ?


  • Petit rappel : Amnesty a été fondée en 1960 par l’avocat israélite (GB) Peter Benenson . C’est une organisation sioniste qui, sous couvert d’ "humanité", attaque partout les personnalités qui défendent le principe du "Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes" dans le but inavouable d’imposer partout le prétendu "Droit d’Israël à disposer des peuples" .


  • Amnesty Int. au service des Nations Unies et du grand capital US. Si l’on écoute Salil Shetty (de chettiar caste des commerçants en Inde - de Bangalore, la silicon valley indienne. Fils de bourgeois militant anti hindou et mère militante féministe. études à la London school of economics. A succédé à Irène Khan, femme musulmane du Bangladesh, a fait son Droit à Manchester et Harvard) sur son intervention en 2014 qu’il a donné au NORAD, (commandement de la défense aérospatiale US) il a dit :
    https://www.youtube.com/watch?v=yi8...
    "les droits humains sont une théologie."
    "je suis content que le NORAD associe les droits Humains au développement économique et à la démocratie " Ce qui rejoint un article des Nations-Unies qui dit il ne peut y avoir de paix sans développement et de développement sans paix (mais qui défini les deux ?) Il donne l’exemple de ce tunisien, vendeur de légumes ambulant qui n’avait pas de permis pour vendre et qui s’est donné la mort en s’aspergeant d’essence. D’après Shetty c’est ce qui aurait déclenché le soulèvement et donc le chaos dans tout le Maghreb jusqu’à l’Egypte. Sous entendu, ces pays ne sont pas assez libéraux, c’est pour çà qu’ils sont pauvres et violents.

    Shetty dit bien que les "grandes démocraties sont coupables des plus nombreuses (plus grandes ?) violations des droits humains mais il ne s’y attarde pas. Il n’oublie pas que AI a reçu le prix nobel de la paix pour ses travaux sur la torture - Il oubliera aussi de parler de l’Inde qui torture et maltraite ses populations alors que le développement et la démocratie y sont présents . Mais il enchaine de suite sur les abus dans les pays dit pauvres comme les Philippines, çà mange pas de pain.

    Le travail mondialiste d’Amnesty International se fait en trois points :
    - Mettre en place les traités du Nouvel Ordre mondial sous couverts de protection des droits humains.
    - Avoir une surveillance (monitoring) qui sera para étatique, piloté depuis Washington (avec suites comme sanctions et invasions).
    - Apporter de l’information, c’est à dire de la propagande occidentale, pas seulement sur les droits judiciaires mais qui inclura la formation aux droits civiques, l’éducation, la médecine. Un formatage en règle.

     

    • Haïr, bouc émissaire, on est pas loin du point Godwin.
      Shetty sait très bien que les "grandes" démocraties comme il dit sont tout autant coupables que les "dictatures" et il ajoute "mais ce sont des démocraties".

      Aujourd’hui Irene Khan est Directrice générale de l’Organisation internationale de droit du développement (OIDD ou IDLO). Une organisation UN US UE basé en Italie et en Hollande, de réflexion de mises en place des futures lois du nouvel ordre mondial. Leader d’opinion international sur les droits humains, le genre et les questions de justice sociale, Mme Khan a travaillé au commissariat des Nations Unies pour les réfugiés pendant 21 ans puis à Amnesty International de 2001 à 2009. A son départ, elle a empoché plus de 600 000 dollars d’indemnités, Fuck the poor.


  • Vu la sélectivité, l’organisation serait à rebaptiser "amnésie international"...


  • Ils auraient pas oublié Trump et Netanyahou ces faux courageux d’Amnesty international !

     

  • Mais non, regardez comme change le discours : par exemple Valls, le chantre des libertés, au sujet de celles de la Corse qui disait "ne vouloir lâcher sur rien", s’en vient à vouloir "souhaiter" que la Nouvelle Calédonie reste dans le giron de la France.
    C’est dire si, même chez les plus excités, l’emploi des mots peu se faire chamallow.
    C’est peut-être d’avoir mis le pied dans la grotte.
    Je rêve que ces gus du Caillou obtiennent leur indépendance avec le même score que le sien à Évry : juste pour le fun...


  • Ils auraient pu ajouté la mention : liste non exhaustive


  • Je crois que Poutine, Duterte, Maduro, Xi ....Les déclarations de A I , ça leur en touche une sans faire bouger l’autre ....


  • Abruti international tel qu’en lui même.......


  • Amnesty enfonce des portes ouvertes. Ca fait des siècles que les maghrébins & musulmans sont diffamés.

     

Commentaires suivants