Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Chine : des terres empoisonnées sur l’équivalent de trois fois la France

La pollution aux métaux lourds et en hydrocarbures empoisonne les sols chinois sur l’équivalent d’un million et demi de kilomètres carrés. Une situation dramatique d’un point de vue environnemental et sanitaire dont Pékin a dû se saisir, et dans laquelle la France pourrait jouer un rôle important.

 

[...]

Ce sont les autorités chinoises, pourtant d’ordinaire peu enclines à communiquer sur les points faibles du pays, qui ont elles-mêmes révélé l’information. Selon une extrapolation basée sur une vaste étude menée sur environ deux tiers du territoire, soit un million de kilomètres carrés (deux fois la France métropolitaine !), 16% des terres de l’empire du Milieu sont polluées. Un chiffre qui grimpe à 20% pour les terres agricoles selon cette enquête que les autorités ont tenté de cacher en la classant « secret d’État » – et qui reste encore partiellement classifiée. À noter enfin que cette étude menée de 2005 à 2013 se fonde sur les normes chinoises pour déterminer si une parcelle est polluée ou non... Des normes qui ne sont d’ailleurs pas précisées dans l’étude.

Le constat est sans appel : cadmium, plomb, mercure, arsenic ne sont que quelques-uns des polluants recensés en grande quantité dans les sols chinois. La faute à une agriculture intensive mais aussi au boom économique, qui a entraîné une explosion de l’industrie, notamment chimique. Mais aussi à des règles particulièrement lâches. Les normes chinoises – révisées depuis – ont ainsi longtemps porté uniquement sur la concentration en polluants, il suffisait donc de diluer de l’eau contaminée par de l’arsenic avec une eau propre pour passer sous les radars, rappelle un rapport de l’OCDE de 2005.

À l’arrivée, un désastre écologique et sanitaire. Selon des relevés rendus publics en 2011 par des universitaires de Nankin (côte est, proche de Shanghai) près de 10% du riz commercialisé en Chine serait contaminé au cadmium, un élément chimique classé cancérogène par l’OMS et dont les effets sont redoutables notamment sur les reins, le squelette et l’appareil respiratoire. Dans certaines provinces, c’est même 60% du riz qui serait impropre à la consommation, et pourtant mangé. Résultat, la banque mondiale a estimé en 2007 que la pollution de l’air et de l’eau a entraîné à elle seule un coût sanitaire estimé à 4,3% du PIB de la Chine, soit plus de 120 milliards d’euros. C’est presque l’intégralité du budget de la branche maladie de la Sécu française la même année.

Un constat sans appel face auquel les autorités ont décidé de réagir, d’autant que la situation s’est encore aggravée depuis que ces différentes études sont parues. Le gouvernement central a ainsi annoncé en mai 2016 un plan de lutte contre la pollution des sols avec le lancement d’un fonds spécial et des moyens pour faire progresser techniquement son industrie des métaux lourds. L’objectif est de réduire l’aggravation de la pollution des terres d’ici à 2020, puis de stabiliser et enfin améliorer leur qualité à l’horizon 2030.

[...]

JPEG - 190.7 ko
Emmanuel Macron et François Bouché lors du déplacement officiel en Chine, début janvier

 

La concurrence est féroce dans ce secteur historiquement dominé par les Hollandais, car c’est un pays où l’espace est de longue date un sujet crucial et où la moindre parcelle doit être valorisée. Les Allemands, les Anglais et les Américains sont aussi en pointe, même si ces derniers opèrent principalement chez eux où les besoins sont énormes. Les Français également comptent parmi les poids lourds avec les géants Veolia et Suez (via leurs filiales dédiées). Un paysage dans lequel Valgo réussit toutefois à se faire une place.

C’est sans doute pour cela que François Bouché a été emmené dans ses valises par Emmanuel Macron lors de son récent déplacement en Chine. Dans la délégation, 50 chefs d’entreprises comme Areva, Airbus, Safran et... Valgo, donc. Le seul spécialiste de la dépollution des sols présent lors de ce voyage.

Lire l’article entier sur francesoir.fr

Pour une agriculture nourricière plus respectueuse de la nature et de l’homme,
lire sur Kontre Kulture

 

Une écologie naissante en Chine, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les gouvernements ne protègent par la population.
    Dans gouvernement, il y a "gouverne" et "ment", tout est dit.
    En France suite aux chemtrails en ne voit plus le ciel bleu mais qui en parle ?

     

  • Tout ça pour que Madame Pxxffe puisse acheter une connerie en plastique en soldes à 15 euros en France au lieu d’un prix minimum qui serait de 30 euros.

    En termes d’irresponsabilité, les femmes portent une lourde part.


  • #1905416

    Et certains pensent encore que la Chine sera dans les années à venir l’empire Britannique...


  • La Chine, le nouvel Eldorado des industriels ayant trouvé la terre promise reçoivent maintenant le boomerang en pleine poire de l’industrialisation à outrance . Et le pire dans tout cela c’est que les portes de l’Europe et de la France sont grandes ouvertes , pour laisser passer des marchandises certainement polluées .La France n’a rien à y gagner dans cette débandade, et ferait mieux de se reprendre en main, afin de réactiver son agriculture et son industrie tout en maitrisant ses frontières. Pourquoi aller chercher ailleurs ce que nous maitrisons très bien ?

     

    • Attention à ne pas confondre process industriel ou nous français sommes excellent (les allemand etant certainement les meilleurs et ensuite les japonais peut être...) et les minerais et autres produits rares dont notre sous sol est pauvre et qui sont à la base de toutes industries...
      Conclusion : D’une façon ou d’une autre nous sommes OBLIGES d’aller chercher ailleurs ce que nous n’avons, même si nous maitrisons trés bien toute la chaine logistique !!!!


    • Les portes sont aussi ouvertes pour que les chinois achètent toutes les terres disponibles.
      Ils ont fait une razzia en Australie et la France suit.

      Je ne parle pas des châteaux du bordelais sur lesquels ils font main basse sans qu’on en entende jamais parler mais de terre agricoles.

      On peut aussi penser à des usines qui ne travaillent que pour eux, pour faire du lait maternisé ou en poudre...


    • @dixi
      Sauf que la Chine a déjà commencé à acheter des aéroports et des terres agricoles en France , que nos gouvernants réduisent et détruisent les agriculteurs (y compris les nouveaux arrivants comme moi et d’autres qui ne sont pas des productivistes, je dis ça pour les anti-paysans forcenés de ce site et clin d’œil à Laurent71 et à mon pote "culs terreux" voisin-zin) dans mon canton je pourrais même dire dans notre Sud-Ouest plus de 80% des exploitations n’ont pas de repreneur qu’environ sur toutes les exploitation aujourd’hui plus d’une sur deux sont endettés voir à la limite de l’asphyxie économique, que le suicide des paysans est exponentiel alors qu’ils n’ont plus d’enfants , ça commence pas très bien cette histoire, si, non ?
      Donc le combat va être dur camarade vu que le travail de la terre est rude et qu’on y fait pas fortune alors pour acheter un merco, du gucci à ta femme et des nike à tes gosses quand tu en as pour les jeunes le deal c’est plus facile et comme on emmerde les paysans et pas les dealers je les comprends !!!!!!!
      Booba touche plus qu’un éleveur ou un maraîcher ,ça pèse dans la balance d’un gamin ça, aujourd’hui malheureusement, mais pour boire du bon champagne, bouffer du magret et des truffes, il faut des petits mains comme nous à Booba, alors que moi, si il disparaît, je ne le saurais même pas ce trou du cul qui pourrit la tête des gosses !
      Il y a un choix de vie à faire et il est pas simple (enfin....)


    • Pour le lait c’est une excellente affaire pour nous : la France est massivement excédentaire et c’est une façon de se débarrasser du surplus pour faire remonter les cours et maintenir en vie les éleveurs.


  • Donc on arrête le gingembre et le thé ? Quasi tout le gingembre vient de là-bas :(

     

    • FAUX. L’Inde est le premier producteur de gingembre 275000 tonnes, 27% du marché. La Chine n’est pas loin avec 260000 tonnes, 25% du marché. Pour le thé, la Chine en produit 30% et l’Inde 28% (90000 tonnes poudre de thé noir). Le thé en sachet peut contenir jusqu’à 17 pesticides. Sa consommation a fortement augmenté. Une consommation régulière va entrainer des troubles de santé (palpitations, énervements, troubles du sommeil, etc).

      Ne pas oublier que le thé, comme le café sont des commerces coloniaux. Les principales compagnies sont basées à Londres. Le travail dans plantations est proche de l’esclavage. Les conditions de vie déplorables. On peut aussi parler de la déforestation, destruction des forêts primitives, des espèces animales sacrifiées (tigres, oiseaux, etc.) du pompage de l’eau et des produits chimiques déversés.


  • La paille et la poutre.

    1/5 des sols chinois sont contaminés aux métaux lourds.
    100 % des sols en France sont en voie d’épuisement.

    Les asiatiques ont un avantage sur nous : ils vont chercher la solution ; quand ils l’auront trouvée, quel que soit son coût, ils l’appliqueront de bout en bout, façon "laque chine" (ils ne s’arrêteront qu’à la 1000 couche de vernis)

    On est plus superficiels : on sait qu’une des conséquences du lavage des sols et de leur épuisement est du au remembrement qui a supprimé les haies bocagères.

    Leur rétablissement ne résoudrait pas tout, mais ramènerait la faune et la flore.

    Qui nous en parle ? Bourgogne ? Et ?

    C’est tout.

    Que fait-on ?

    Rien.

    Si on ne plante pas du racinaire, "la terre partira à la mer" : comme en Crète et en Grèce et dans tout le pourtour de la méditerranéenne, hier une JUNGLE luxuriante.

    Le désert c’est beau : c’est vrai.

    Mais, la conséquence du désert de Gobi ou du Sahel, et de n’importe quel désert c’est le piratage, le meurtre et les trafics, plus personne n’y trouvant à s’y nourrir par son travail.

    Quand on constate que 20% des terres chinoises sont polluées au mercure, cela signiifie que les populations autochtones vont se reconvertir dans la criminalité.

    Il y a un cout civilisationnel après le cout écologique.
    Et nos campagnes françaises n’échapperont pas à la règle.

    On devrait planter à donf : on a suffisamment d’emmerdes comme cela.
    (...)

     

    • "100% des sols en voie d’épuisement", 34% de la surface agricole en France est en surface toujours en herbe(STH.), difficile à lessiver, de plus nous sommes le seul pays où il est interdit d’arracher les haies bocagères, pour mémoire, l’entretien des haies sur une ferme de 100hectares coûte en moyenne 3500 euros par an, pas grand chose pour des gars n’ayant plus de revenu et qui ne font rien pour maintenir les sols, le principal effort étant réalisé par le citadin qui regarde des vidéos youtube de bourguignon...
      Et surtout on n’oublie pas, à table, à chaque bouchée, une petite larme pour les sols épuisés...


    • @Laurent71
      J’allais le dire ironiquement
      Faut leur envoyer Nicolas Pezeril et Claude Bourguignon :-)


  • Comment voulez vous que nos autos libres machin puissent faire la fierte de nos maires sans que quelqu’un d’autre n’ en paye le prix ?


  • "Le gouvernement central a ainsi annoncé en mai 2016 un plan de lutte contre la pollution des sols avec le lancement d’un fonds spécial" On se croirait en France. C’est de l’enfumage pour que le pékin moyen ne râle pas trop et au besoin, on leur exportera le concept des "pharmacies" avec 1 carte vitale offerte pour 10 boites de Doliprane achetées ... le tout en tiers-payant bien sur (Sanofi doit déjà être sur le coup)


  • cadmium, plomb, mercure, arsenic. Les principaux polluants contenus dans le charbon...


  • La Chine, L’Inde se sont des géants aux pieds d’argile. Je ne pense pas que la Chine deviendra la première puissance mondiale, sa population trop nombreuse est un handicap insurmontable.


  • Ok la Chine est un pays pollué mais en scientifique que je suis, quelles études analyses stat permettent de déterminer la prévalence de cancer avec la pollution atmosphérique et des sols ( que je ne nie pas mais où sont les données et analyses ??).
    Dans certains traitement de leucémies LAP (AML M3) la Chine a toujours été en avance sur la France et nous avons fait des études (> 11 ans) pour démontrer que leur protocole de prise en charge était bien le bon et le meilleur.

     

  • Il suffit de chercher une photographie de "Shenzhen en 1980" pour comprendre ce qui arrive a ce pays.
    Le discours de F Cousin prend toute son importance et devient beaucoup plus accessible.
    Le capital a réussit en 40 ans ce que des milliards de Chinois n’ont pu réussir à faire sur plusieurs millénaires, avec la complicité de tout le monde, moi le premier, avant que des esprits éclairés m’en fasse prendre conscience et modifient mes comportements.

    Merci a tous les "écolo" chantres des vae aux batteries lifepo4, bande de tartuffes

    En France aussi, cela continue, mais en douce, toujours dans une volonté de progrès, d’équipements, d’amélioration, et la promesse d’emplois directes et indirectes, c’est beaucoup plus acceptable vue sous cet angle :

    " La part des espaces artificialisés est en France métropolitaine de 5,1 % en 2006, . Il dépasse 10% dans 15 départements. Ce taux a augmenté de 3,0 % depuis 2000, aux dépens principalement de terres agricoles (pour les neuf dixièmes) mais aussi d’espaces naturels "

    Rien n’indique que cela puisse s’arrêter, le "grand paris" est en cours, sans parler des communes rurales qui continuent de goudronner les accotements en herbes et cela toujours dans une volonté de progrès, d’équipements, d’amélioration, etc etc ....

     

    • l’avidité de l’humanité est peut-être le plus gros problème, depuis toujours. Avec la civilisation, l’humanité est partie du mauvais pied. Il y a quelque chose de pourri dans la civilisation, quelque chose qui confisque aux gens leur humanité, et l’humanité tente désespérément de retrouver cette chose, sous la forme abâtardie de la consommation.
      Avec le "progrès" technique, bien sûr, le suicide de l’humanité est entré en phase d’accélération. Il ne reste plus qu’à souhaiter qu’il arrive à son terme le plus vite possible.


  • La décadence des empires,nous apprend l’Histoire,s’introduit et se
    propage selon un processus quasi immuable : d’abord des dérives,surtout
    d’ordre moral,glissent imperceptiblement,sans faire trop de vagues,puis comme une gangrène maligne qui se métastase pour contaminer les différentes couches sociales. Et viennent se greffer,ensuite,d’autres pathologies incurables sur les premières lésions,et le tout finit
    par envahir tous les organes vitaux,et on n’attend plus
    -dans le désespoir que -la délivrance ultime ;c’est à dire la mort clinique de l’empire...
    Mais alors,c’est quoi ce virus qui guette les nations pour saisir les
    premières faiblesses pour les tuer ? C’est pour l’essentiel l’abandon
    collectif du réflexe d’agir pour le bien de la communauté,et se replier exclusivement sur la défense quasi maladive des intérêts égoïstes.
    La Chine,hélas,n’échappe pas à cet implacable destin. Ce vaste empire qui,jadis,s’érigeait en modèle de société solidaire,payera de son
    existence l’absurde et monstrueuse trahison de son propre héritage
    séculaire civilisationnel. Troquer le glorieux système socialiste contre
    l’infect plat du"libéralisme"se solde,non seulement par la contamination du sol,mais surtout par la contamination des bons
    vieux réflexes de la noble citoyenneté légués par la vieille et glorieuse
    civilisation de l’empire du milieu...
    Le sinistre"chat qui attrape les souris",issu de l’imagination dérangée des
    apprentis sorciers des"libéraux"chinois,finirait par se retourner contre ceux qui lui ont donné le jour...

     

    • Votre prose est belle.

      Toutefois, la défense du bien commun n’est pas la vertue du socialisme chinois, mais belle et bien celle défendue​ par des états appelés totalitaires, soumis à la guerre totale et pris en tenaille entre communisme et capitalisme... Ces états ont perdues, cette idéologie, trainée dans la boue, n’est plus audible aujourd’hui...

      Il ne me semble pas que la période communiste à pris soin de ses ressources et de ses terres, il est bien probable que la pollution massive commence dans cette époque...

      Par ailleurs, la sagesse du peuple chinois ne me semble pas tout à fait proverbiale... Au Japon plus probablement (cf supra...)


    • Vous avez vos propres images d’Épinal concernant la Chine.
      Dans la réalité historique, le sens du service du bien commun a déserté la Chine depuis au moins un millénaire. La conséquence en est qu’au cours du dernier millénaire la Chine a généralement été la propriété soit de seigneurs de la guerre, soit de minorités étrangères conquérantes (Yuans mongols, Quing mandchous, colonisateurs occidentaux). A l’exception de la dynastie impériale Ming, vers le 14ème siècle, qui était certes purement chinoise. On y avait tellement confiance dans le sens du service du bien commun que les fonctionnaires travaillaient sous la menace constante de la peine de mort.
      Bref, la Chine est l’exemple même d’une civilisation moralement décadente depuis des siècles, et qui se débrouille avec ça. Et la période actuelle est loin d’être la pire.


  • M.Macron est il arrivé à pied par la Chine ?
    (contrepèterie)


  • Sur les photos Micron tripote très souvent ses interlocuteurs, avec regards de séducteur...trice !


Commentaires suivants