Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Angleterre : où l’on parle de politiciens assassins d’enfants

Jimmy Savile et ses copains défraient ma chronique depuis deux ans maintenant. Dès le début, on avait évoqué des meurtres d’enfants. Voilà que désormais, ce sont les médias officiels qui en parlent : la police soupçonne pas moins de dix-sept meurtres d’enfants irrésolus liés au réseau pédophile VIP. Un réseau tentaculaire, avec ses fournisseurs, ses consommateurs, ses maîtres chanteurs, dont on n’a pas fini de faire l’organigramme. En tout cas, le voile se lève sur des meurtres sadiques commis par des politiciens protégés par les services anglais et étrangers.

Pour bien comprendre, on va tenter de reprendre les faits dans l’ordre chronologique. Plusieurs meurtres ont été commis dans ce dossier, bien que le réseau soit resté largement impuni à part quelques hommes de main passés pour des cas sociaux, marginaux et débiles. On a par contre laissé filer les clients VIP de ce réseau, qui ont manifestement été protégés par les services de renseignements.

Ce dossier est explosif, car il montre à quel point une bande de pédophiles sadiques étaient liés aux pédophiles VIP, ceux du gouvernement, des députés, des agents du MI5, des flics. En fait, cette affaire est le pendant anglais de l’affaire Dutroux.

 

Elm Guest House

Entre 1979 et 1982, une sorte d’auberge chic à Londres, Elm Guest House, a été le point de rencontre de nombreux pédophiles qui violaient des mineurs pris dans les orphelinats des alentours, notamment Grafton Close. La clientèle était assez variée, mais toujours huppée : il y avait des stars du show biz, comme Jimmy Savile, Chris Denning ou Cliff Richard, des politiciens comme les députés Cyril Smith, Charles Irving, Harvey Proctor, Peter Bottomley, Ronald Brown, Peter Brooke ou Stuart Bell, de hauts membres des renseignements, comme Peter Hayman, John Rowe [1] ou Anthony Blunt, de hauts magistrats comme Michael Havers, des ministres ou futurs ministres tels que Leon Brittan, des avocats de haut vol comme Colin Peters [2], des pédophiles notoires tels que Warwick Spinks, John Stamford ou Terry Dwyer.

En fait, on venait de tous les coins du Royaume-Uni pour violer des mineurs à Elm Guest House.

Lire l’intégralité de l’article sur dondevamos.canalblog.com

Notes

[1] John Rowe, du MI5, et Terry Dwyer sont à l’origine de la transformation d’Elm Guest House en bordel pédophile, et de la diffusion de ce bon plan dans la presse pédophile type Spartacus. Il a aussi organisé des virées aux Pays Bas pour les membres du Monday Club, un club du parti conservateur très à droite.

[2] Avocat au ministère des Affaires étrangères, Peters fournissait des enfants à des clients. Il a été envoyé en taule en 1989 pour avoir participé à un réseau pédocriminel qui a abusé de centaines d’enfants. Son arrestation a fait suite à une enquête dans le cadre de l’Operation Hedgerow, portant sur les accusations de 150 enfants. ce réseau fournissait des enfants à diverses personnalités. Certains enfants, dont l’une des victimes d’Elm Guest House, ont dit qu’ils avaient été envoyés à Amsterdam pour y être violés dans des bordels ou dans des villas, par des politiciens notamment. Déjà à l’époque de l’opération Hedgerow, Elm Guest House donc, mais aussi le Grafton Close Children Home avaient été cités. Mais il semble que les flics n’ont pas eu le temps d’investiguer plus d’un an sur cette affaire, par exemple sur la piste hollandaise. Plusieurs enfants ont cité Colin Peters comme un pédophile qui venait régulièrement à Elm Guest House, où il tournait des films pédopornographiques. Ils ont dit avoir été drogués, et beaucoup venaient d’écoles pour enfants difficiles. Peters a pris 8 ans (y compris pour avoir tenté de corrompre le tribunal) en 1989 et ses films ont été saisis. Depuis, on n’en a plus entendu parler. Ont été condamnés avec lui Alan Delaney, un dirigeant d’entreprise qui passait pour le cerveau de la bande, Victor Burnett et Ernest Whittington. On aurait pu aller beaucoup plus loin avec ce réseau, et les flics eux-mêmes ont trouvé les condamnations particulièrement clémentes. De fait, le réseau Delaney était probablement connecté avec le réseau d’un Italien appelé Moncini, tombé en 1988, et qui procurait des enfants pour des partouzes satanistes.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’absence de risque libère toutes les pulsions sadiques. Si ces fumiers savaient qu’ils risquent d’être brûlés vifs ou d’être jetés en pâture à des porcs, il y aurait tout de suite moins de candidats.

     

    • C’est de cette manière que j’aurai du tourner mon commentaire , car c’est vraiment ce que je pense !


    • @Antoine - Tu as entièrement raison. Seule la crainte d’un châtiment d’une grande cruauté pourrait éventuellement faire hésiter ces ordures. La plupart du temps ils sont très lâches devant la douleur physique, alors qu’ils ne risquent même pas une peine avec sursis... Je suis profondément écœuré. Que faire, sinon justice soi-même ?


    • Le risque est composé de deux choses :
      - La dureté de la peine encourue
      - La probabilité de se faire choper.

      Si tu rétablis la peine de mort ou la torture, mais que les criminels ne sont jamais arrêtés, ça ne sert à rien et tu passe pour un dirigeant inhumain. A l’inverse, si les criminels sont sûrs de se faire attraper, c’est beaucoup plus dissuasif. Une politique de sûreté doit se baser sur ces deux axes, sinon elle sera inefficace.


    • #1040266
      le 25/11/2014 par Махсуд Махкамов
      Angleterre : où l’on parle de politiciens assassins d’enfants

      Il y a aussi le châtiment éternel et indicible auquel ils s’exposent. Mettez un doigt dans la flamme d’une bougie deux secondes et tentez d’imaginer tout votre corps - entrailles comprises - dans le même état que votre doigt pour l’éternité. Ça, ça devrait les calmer...


  • Il y a une explication logique ... Les tenir par les couilles. Tout le monde peut être drogué à son insu ... Et cela ne les rend pas moins coupables... Il n’y a qu’une religion celle du pouvoir absolu.

     

  • Article insoutenable ! Vous pensez vraiment que certains vont aller jusqu’au bout - à savoir les faire coffrer - ? Y a que des " huiles " , qui ne se privent certainement pas d’acheter tout ce qui peut leur causer des ennuis , et à des niveaux insoupsonnables ! En attendant l’horreur se perpétue .


  • Vous n’avez pas parlé de l’association de lutte contre la pédophilie dans le milieu politique et journalistique ?


  • Jimmy Savile appartenait à la Communauté et donc intouchable, ainsi que le gros porc (c’est le cas de le dire) Leon Brittain ; et bien d’autres . Cette affaire aura révélé l’existence d’un nouveau type d’individu : le siono-pédo .


  • Dans ce satané royaume,la perfide Albion,on sait depuis belle lurette qu’il n’y a pas eu que Jack l’éventreur,que dieu nous protège de cette contrée historiquement à l’origine de pratiquement toute la génèse de la souffrance actuelle de l’humanité.
    Il n’y a pas qu’en musique que ce pays est précurseur(Fanc maçonnerie, pédophilie,déstruction de nations souveraines avec les ricains et j’en passe les meilleurs).
    Toujours curieux de savoir pourquoi certains sont génétiquement programmés pour le mal et la dépravation ?


  • Et bien et bien... Ce qui me tue le plus la dedans c’est que je ne suis même pas étonné !!! Vivement l’organigramme et que leurs noms et leur adresse soient divulgués sur tout les réseaux sociaux !!!!

     

    • Les noms sont connus par tous en Angleterre ! Et les adresses aussi...Vivement que tous les pays suivent le meme chemin pour connaitre la Verite sur nos elites . Je remercie les journalistes Anglais qui font un tres bon job dans la denonciation de la pedophilie chez les elites. En effet, depuis quelque temps les Elites basculent et paniquent, grace aux journalistes. Il faut dire la verite, c’est eux qui font connaitre ce scandale majeur. Ils pouvaient fermer leurs bouches, comme dans tous les autres pays du monde mais ils preferaient lever le voile sur ces horreurs. Les consequences seront grandes et cela changera toute la situation politique de l’Angleterre ( enfin !)


    • @ Louve de France

      Le plus gros poisson etant Kenneth Clarke !
      J’aimerais toujours etre en Angleterre le jour ou il tombera !


  • CD Zandvoort, affaire d’Outreau, etc.
    Le cancer de cette planète.


  • #1039993
    le 25/11/2014 par Махсуд Махкамов
    Angleterre : où l’on parle de politiciens assassins d’enfants

    Ils sont foutus, ceux là.

    Immédiatement après leur mort, ils descendront dans la vallée de flammes et de pus bouillant qui sera leur demeure éternelle. Un bien mauvais séjour.