Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Anne Frank, la question fondamentale

Son "Journal" sera-t-il dans le domaine public le 1er janvier 2016 ?

Attention  : certaines phrases peuvent émouvoir le lecteur.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Alors que beaucoup considèrent que le Journal d’Anne Frank entrera le 1er janvier dans le domaine public, le Fonds Anne Frank contre-attaque et menace ceux qui ont promis de le mettre en ligne.

 

L’histoire aurait pu être simple, relever de l’évidence, même. Nous aurions, dans deux jours, pu célébrer comme il se doit l’entrée du célèbre Journal d’Anne Frank dans le domaine public. Une occasion rêvée pour se remémorer l’importance de l’œuvre de la jeune diariste décédée en 1945 à Bergen-Belsen. Le droit d’auteur est ainsi fait que c’est le 1er janvier de chaque année que de nombreuses œuvres entrent – s’élèvent, insistent certains – dans le domaine public. Soixante-dix ans après la mort de l’auteur, ce qu’il a produit devient un bien commun et, à ce titre, personne n’a plus le droit de demander une contrepartie financière pour son utilisation ou sa diffusion. Ainsi, le 1er janvier 2016, pour les écrits de Paul Valéry, d’Adolf Hitler, de Franklin Roosevelt, et, donc, d’Anne Frank. Mais le Fonds Anne Frank, fondé en 1963 à Bâle par le père de la jeune fille, Otto Frank, et qui détient des droits patrimoniaux du Journal, n’est pas de cet avis et considère qu’aucune des deux versions qui existent (celle expurgée par son père publiée en 1947, et la version intégrale publiée en 1986) ne sera concernée par le domaine public en 2016. C’est là que ça se complique.

Début octobre, Olivier Ertzscheid, maître de conférences en sciences de l’information connu pour son blog affordance.info, publie une lettre à Anne Frank dans laquelle il s’émeut avec des mots très justes qu’il faille « attendre un siècle après la mort d’une jeune femme juive de 16 ans dans un camp de concentration pour que son témoignage, son journal, son œuvre, puisse entrer dans le domaine public ». Il décide à la suite de ce texte de mettre en ligne les deux versions du texte, tout en sachant qu’il s’agissait alors d’un acte illégal. Son geste ne passe pas inaperçu (lire Libération du 8 octobre) et de nombreuses personnes lui emboîtent le pas et mettent aussi à disposition le texte sur leur site. Parmi elles, Isabelle Attard, députée Nouvelle Donne du Calvados. Un mois plus tard, suite à une mise en demeure du Livre de Poche, Olivier Ertzscheid retire les fichiers de son site : il s’agissait des versions en français qui restent protégées par le droit des traducteurs. Mais il maintient ses propos et assure, tout comme Isabelle Attard, qu’il mettra en ligne le texte en version originale néerlandaise le 1er janvier 2016.

Lire la suite de l’article sur liberation.fr

Faut-il rééditer Anne Franck ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1356976
    le 29/12/2015 par Josée
    Anne Franck, la question fondamentale

    Anne Frank c’est bien celle qui a inventé le stylo à bille ?

     

  • #1356978
    le 29/12/2015 par Bé hache Elle
    Anne Franck, la question fondamentale

    Je n’irai pas jusqu’à dire que les stylos BIC n’ont jamais existé.

     

    • #1357299
      le 30/12/2015 par Merlin
      Anne Franck, la question fondamentale

      « Le brevet du premier stylo à bille opérationnel fut déposé en 1937 par un Hongrois réfugié en argentine, Lazzlo Jozsef Biro. Son emploi se répandit en Grande-Bretagne dans les années 1938 et 1939. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, il avait conquis la terre entière (…). »
      Pierre Germa, Le dictionnaire des inventions, 1982, ed. France Loisirs


    • #1357856
      le 30/12/2015 par bique
      Anne Franck, la question fondamentale

      A Merlin, enchanté de vous lire d’ailleurs...
      Donc, vous supposez que cette "découverte récente" à l’époque, en pleine guerre, a pu évidemment être entre les mains de la rédactrice, cachée dans un grenier, dans les circonstances atroces de son enfermement (il convient de ne pas "nier" mais on peut s’interroger sur les modifications apportées à l’encre bic à l’écrit plus tard), alors que ces gens n’avaient même pas de quoi vivre normalement ou s’informer sauf par bribes. Mais peut-être allez vous nous dire qu’elle avait commandé son stylo sur amazone, en quelques clics.


  • #1356994
    le 29/12/2015 par Robin
    Anne Franck, la question fondamentale

    Qu’en pense le baron Bic ?


  • #1356995
    le 29/12/2015 par Bé Hache Elle
    Anne Franck, la question fondamentale

    Promotion exceptionnelle pour les 1000 premiers acheteurs du livre !
    Un stylo à bille offert !


  • #1357008
    le 29/12/2015 par Bé Hache Elle
    Anne Franck, la question fondamentale

    Je pense qu’il ne faut pas être trop méticuleux et trop regardant vis à vis de l’histoire de la Shoah.
    Tant qu’on ne voit pas un iPhone 6 dépasser de la poche d’un détenu à Auschwitz sur une photo d’archive, c’est bon, moi je mange.

     

  • #1357034
    le 29/12/2015 par michel amm
    Anne Franck, la question fondamentale

    Mr Meyer Levin, écrivain, fera un procès à tout éditeur qui publiera ce livre en 2016 sans verser de droits d’auteur.


  • #1357079
    le 29/12/2015 par jvidepi
    Anne Franck, la question fondamentale

    Pour toujours, toujours, toujours, et ce jusqu’à la fin de l’univers connu et de celui qui reste à découvrir ou toutes autres parties de celui-ci qui un jour, pourrait être imaginé ou théorisé.


  • #1357080
    le 29/12/2015 par Docteur Prolo
    Anne Franck, la question fondamentale

    Puisqu’elle a été victime de "crime contre l’ Humanité", alors son journal doit appartenir à l’ Humanité toute entière....


  • #1357296
    le 30/12/2015 par poilagrater
    Anne Franck, la question fondamentale

    Bonjour, quelqu’un pourrait il m’expliquer cette histoire de stylo bic svp ? Merci

     

    • #1357788
      le 30/12/2015 par Vegan
      Anne Franck, la question fondamentale

      Anne Franck aurait écrit avec un bic alors qu’il était censé ne pas être encore inventé. Alors qu’en fait, si, il l’était apparemment (au vu d’un commentaire lu sur cette page.)


    • #1357809
      le 30/12/2015 par arnonolita
      Anne Franck, la question fondamentale

      Bonshoah poilàgrat(t)er,
      De nombreuses parties du "journal officiel d’A. Frank" ont été rédigées (rectifiées, et aussi améliorées évidemment) au stylo à bille (bic) alors que ce stylo n’existait pas encore à l’époque... Bref, la fumisterie du même niveau que le clown a qui on jetait des pommes par dessus les barbelés, que la vieille qui, jeune, a survécu à l’atrocité grâce aux loups ou encore que l’autre naze tatoué à Ochewiz mais avec, déjà à l’époque, un procédé "malabar" qui comme le bic, n’existait pas encore. Ce sont des trucs d’avant-garde, vous ne pouvez pas comprendre (nous non plus d’ailleurs). D’ailleurs, rien que votre interrogation est quelque part un peu (éternellement aussi) antisémite quand même, merde et quoi...
      Ne cherchez pas !


  • #1357326

    Il y a un revirement éditorial, un ciblage différent depuis quelques semaines...


  • #1357565
    le 30/12/2015 par Craig
    Anne Franck, la question fondamentale

    Céline étant mort en 1961 sa veuve et les descendants de la fille unique de Céline vont donc toucher des droits jusqu’en 2031 (je me fous d’ "Esther Loyola") .


  • #1357724

    je suggère qu’ER l’edite avec beaucoup de prudence et 800 pages d’annotations pour prevenir de lecteur du contenu de haine que propose ce livre...


Commentaires suivants