Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Antifascisme bobo et crise d’adolescence

Sur l’antifascisme, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #430731

    Pour résumer la situation dans les deux camps :

    SI J’AVAIS UN UNIFORME OU UNE CAUSE A RALLIER
    J’EN SAIS RIEN C’QUE J’CHOISIRAIS
    A COUP SUR CA SERAIT BIEN
    JE FERAIS N’IMPORTE QUOI, JE FERAIS COMME LES COPAINS
    ON FERA N’IMPORTE QUOI PAR SOLIDARITE...
    (Taïl Luc La Souris Déglinguée, une cause à rallier 1982)


  • #430752

    Voir le documentaire :
    Antifa
    https://www.youtube.com/watch?v=boV...
    vs sur les pavés (réponse de serge ayoub)
    https://www.youtube.com/watch?v=w0n...
    Tout ce que je peux dire c’est que je connaissais 90 % des antifas de paris de cette époque. J’étais ado mais un peu plus jeune qu’eux. Le seuil vrai gars politisé était et reste Julien Terzik que j’ai connu aussi. Je crois qu’il fait toujours parti de la CNT et qu’il a un bar maintenant tout en s’occupant du service d’ordre de Besancenot. Je l’ai reconnu dans l’agression contre dieudo au marché. J ai appris que son frère était un sioniste engagé. Bref le seul valable selon moi est finalement mas si neutre.
    - La plupart de ces antifas étaient des kékés pas du tout politisés de vrais idiots utiles en somme. J’en étais un aussi. On est cons quand on est ado.
    - Les skins de cette époque étaient pas non plus fute fute faudrait pas non plus voir tout en rose (sorry ).
    - C’est fou, aujourd’hui je suis toujours dans aucun camps mais je préfère sympathiser avec Serge car il a l’air plus honnête et surtout il est constant. Je suis fils d’immigré pourtant et anarchiste. Je suis complètement dans la ligne E&R.
    Comme dirait Marion sigaut " on s’en sort très bien" même si on traitait tous le monde de fachos.
    Bien à vous et gardons la tête froide
    - 

     

    • #430971
      le 09/06/2013 par V.Martin
      Antifascisme bobo et crise d’adolescence

      Bien d’accord avec ton message ! On remarque d’ailleurs que la plupart des "antifa" montrés dans les manifs etc... sont très jeunes, normalement on évolue en vieillissant. J’ai moi aussi eu ma période un peu rebelle anti LePen et compagnie mais ça passe très vite lorsqu’on commence à s’interesser de près à la politique et à ses enjeux. En quelque sort, un antifa de plus de 20 ans est en général un gamin qui à refusé de grandir !


  • #430757

    "On est pas dans l’aspect guerrier,on est plus dans l’aspect coureur" !!!..ce ayoub,il a le sens de la formule,quand-même !...j’avais déjà vu le film "chasseurs de skins" en me demandant d’où sortaient ces mythomanes(qui par-ailleurs auraient souffert dans les rues de Marseille),ayoub vient confirmer ce que j’ai pensé de prime abord de ces "antifas"...ayoub et Kemi Seba auraient dû s’unir temporairement et faire cracher tous ces petis cons,ça cela aurait vraiment emmerdé le système...Féthi

     

    • #430926

      "ayoub et Kemi Seba auraient dû s’unir temporairement et faire cracher tous ces petis cons,ça cela aurait vraiment emmerdé le système...Féthi"

      ça aurait été énorme, c’est clair ! Surtout si on y aurait rajouté des antifa de l’époque comme les blacksdragons qui, eux, aujourd’hui, avec le recul, ont compris les manipulations de l’anti-racisme de l’époque...
      Cela aurait été un bon moyen de réunir certains jeunes entres eux...


  • #430769

    A propos de Stalingrad AS affirme que les capitalistes US ont livré aux soviets de grandes quantités d’armes et de matériel, meme de la nourriture : en fait ce sont tout simplement les Juifs "américains" qui ont donné un coup de main aux Juifs "soviétiques", pour vaincre l’Allemagne antisémite. Tout devient limpide quand on n’oublie pas le role joué par les Juifs .

     

    • #431830
      le 10/06/2013 par Christian Attali
      Antifascisme bobo et crise d’adolescence

      Les besoins en matériels transmis par les Soviétiques au gouvernement US à titre du prêt bail étendu à l’URSS le 17 juin1942 :
      - Machines outils et équipement industriel
      - Aliments en boîte pour l’armée (en échange de productions agricoles non-transformées, 20 millions de tonnes de céréales furent fournies aux "alliés")
      - Quantité limitée d’équipement militaires (émetteurs-récepteurs radio, véhicules non-blindés, appareils d’appui au sol P-39/63 et bateaux de débarquement en raison du nombre de très grands fleuves en URSS mais qui furent livrés à l’été 44).
      Ce qui a sauvé l’URSS c’est avant tout la valeur de ses chefs politiques et militaires (particulièrement Joukov), la bravoure du soldat de l’armée rouge, le patriotisme de la population, la rationalisation de la production matérielle et agricole (sous le ministre Alexis Kossyguine), la force de travail des ouvriers dans l’effort de guerre (semaine de 70 heures).


  • #430797

    Excellent doc !

    A notre époque de mensonge généralisé, de retournement systématique de la Vérité, le combat antifa est bien dans la droite ligne du fascisme, et qui est au service, non pas de ceux qui le mènent, mais de ceux qui détiennent le plus de pouvoir avec autoritarisme, totalitarisme, perversion, manipulation, oppression...
    On a tous compris qui domine les autres...
    Ceux qui cherchent à diviser les gens et à empêcher des mouvements divers de dialoguer pour s’entendre, apprendre à connaitre les autres et à les respecter.

    Au début du 20ème siècle, Émile Flourens, anciennement ministre français des Affaires étrangères au moment où il déclare ceci :
    « Si cette oeuvre de décomposition est plus sensible dans les pays de vieille civilisation, comme la France, l’Italie, l’Espagne, c’est que la société y est plus neurasthénique, c’est que les nations protestantes s’en servent comme d’un bélier pour abattre leurs rivales catholiques. Mais c’est une arme à deux tranchants qui se retournera contre elles. Aucune n’y échappera. L’Allemagne aujourd’hui si fière de son patriotisme, est atteinte plus profondément qu’elle ne le croit. Au premier choc ses ravages apparaîtront. L’œuvre de démolition ne s’arrêtera que quand, sur les ruines des empires chrétiens, se dressera le royaume d’Israël, quand le nationalisme juif aura triomphé du nationalisme des gentils. »

    Voilà pourquoi le blanc de culture chrétienne n’est pas autorisé à être fier de ce qu’il est, au contraire il est forcé de se détester, de s’autoflageller, de se métisser, de s’américaniser pour se noyer dans la mondialisation...
    Notre principal problème se situe sur ce point.
    L’immigration est un problème, les immigrés sont les soldats du grand capital, mais ce n’est pas ce qui doit nous préoccuper le plus à l’heure qu’il est. Les autochtones sont décadents, et eux-seuls sont les exécutants de ce triste sort d’inspiration juive ! N’écoutons plus les maitres manipulateurs qui nous exploitent par la ruse, permise par notre ignorance.


  • #430805

    Le sens des priorités des antifa m’échappe. Clément était à l’hôpital depuis moins de 24 heures et ils avaient déjà fait imprimer des tee-shirts à son prénom ?????


  • #430825
    le 09/06/2013 par penn fur
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    « Antifa breton ».. Ma doué beniged ! moi qui en était resté à « Fa Rivage »..
    Presque sûr que c’est avec ce genre de mouvements de crétins qu’on a tué la lutte indépendantiste Bretonne.


  • #430826

    le tout est nauséabond....beurk..


  • #430838

    En fait, ce qui semble clair c’est qu’on essaie de faire monter la sauce pour éliminer quelques adversaires structurés et qui sont réellement des adversaires de l’Empire. Rien de bien difficile pour s’en convaincre http://www.youtube.com/watch?v=DVEc...


  • #430850

    si on va au bout de la logique de l’histoire alors Les Berurier Noirs groupe anti-fa par excellence servent(ou servaient) les intérêts des mondialistes...des idiots utiles aussi...m’étonnerait pas que leur pseudo "succés" soi-disant underground des années 80, en dehors des circuits promotionnels habituels, eut été en fait créé et favorisé par les organisations anti-racistes....elles savaient évidemment que la musique est un outil de propagande performant pour répéter ad nauseam tous leurs slogans genre "la jeunesse emmerde le FN"...et tous les fans de reprendre an coeur lors des concerts des Bérus...en fait c’était eux, tout ces ados, les fachos inconscients, qui pensaient lutter contre la bête immonde alors qu’il la servait !!!

     

    • #430929

      Les Bérus c’est de l’antiquité, qu’ont ils connu de l’immigration actuelle et de la misère sociale d’aujourd’hui.
      Ils habitaient certes Montreuil mais c’était très différent d’aujourd’hui, aucune voiture brulée, aucun trafic de drogue, des systèmes scolaires sommes toutes de qualité.
      Aujourd’hui les Bérus seraient des petits bobos type BB Brunes.


  • #430889

    être nationaliste, c’est essayer de

    respecter sa terre (alimentation saine, locale, biologique qui pollue moins, habits en fibre végétale, pas de nylon, polyester,..)
    respecter son corps (alimentation, sport, pas de drogues dont cigarette, ne pas favoriser la consomation d’alcool fort, pas de télévision,..)
    respecter les entreprises nationales (polos, blouson fabriqués en France, marque française, agriculture française,..)

    ainsi on gagne le droit d’être nationaliste

    à chaque fois que l’on consomme on vote ; à défaut de produire soi-même.

     

    • #430991

      Etre nationaliste c’est être pour la Nation. Cette création de la Renaissance qui favorisa lentement mais sûrement l’émergence de la plutocratie, d’une élite faiblarde dirigeant une population toujours plus nombreuse et que l’on aura sagement acquis à sa cause par le principe d’aimer sa Nation.

      Aimer sa Nation...
      C’est compliqué.
      Notre hymne national me rappelle les massacres commis contre les Vendéens.
      Le drapeau national me rappelle l’écrasement de la monarchie et plus encore de tout système féodal.

      D’ailleurs le système féodal c’est quoi ?
      Des seigneurs de guerre qui protègent leurs terres, leur production et par conséquent les paysans, ouvriers et artisans qui y travaillent. Protéger c’est lutter, combattre et donc potentiellement mourir.

      Le système moderne puis contemporain c’est quoi ?
      Les seigneurs ont toujours la propriété des terres, sauf que les paysans, ouvriers et artisans, en plus de s’éreinter au travail doivent se sacrifier à la guerre.

      M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E !

      Le vrai nationaliste ne revient-il pas à l’origine des temps ?
      Nous étions celtes gaulois, la génétique des "Français de souche" a été pas trop mal préservée et nous sommes les descendants de Gaule.

      Par conséquent ne devrions-nous pas être animistes et polythéistes ?
      Le christianisme est une religion orientale, apportée par les Romains, ceux-la même qui ont massacré une belle quantité de nos frères. Plus tard, toute forme de "paganisme" fut éradiquée par des chasses aux sorcières, organisées par des populations malades "spirituellement" et quelques autres barrés du clergés hors du contrôle de Rome (comme le rappelle Marion Sigaut, plus on s’éloigne de Rome, plus les bûchers s’allument).

      Alors être nationaliste c’est quoi ? Se dire Français, du peuple qui a dominé POLITIQUEMENT la Gaule, ou Gaulois ? C’est se dire chrétien ou animiste polythéiste ? C’est comme tu dis "bannir les drogues" ou les utiliser dans des cadres rituels historiquement attestés ?

      Le Républicanisme me fatigue.
      Comment peut-on être pro-1789 ? C’est quoi l’idée ? C’est un coup d’Etat Franc-Maçon qui mena à la mort de centaines de milliers de Français.

      Je suis patriote par défaut car la Gaule n’existe plus.
      Seulement celui qui sent couler dans ses veines son histoire et ses ancêtres ne peut ni chanter la Marseillaise avec sincérité, ni se féliciter de 1789, ni se revendiquer de Napoléon qui eut quand même l’idée BRILLANTE des non soldats au combat !

       

      • #431075

        C’est en qualité de républicain convaincu que je te réponds.

        Certains dissidents fantasment trop un passé révolu et surestimé.
        La Gaule et le paganisme, puis la France royaliste et christianisée. Ce sont des états très différents, ce qui signifie que la transition ne s’est pas faite dans la tranquillité mais avec trouble et douleur (inutile de digresser sur un cours d’Histoire pour confirmer une évidence). Sauf qu’une fois que le mal est fait, il faut savoir trouver des opportunités dans les difficultés pour aller de l’avant. C’est en continuant d’avancer que l’on résiste à la marche forcée du nouvel Ordre Mondial, qui avance comme un tapis roulant.
        La France n’est plus un royaume théologique, c’est un fait et on ne pourra pas revenir en arrière pour chercher le principe Supérieur que certains attendent et fantasment...

        Je crois pouvoir dire sans me tromper que c’est l’état d’esprit d’E&R, celui de son président qui nous réunit à lui.
        « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté.  »
        de Winston Churchill

        - Le République est là, et le peuple est largement acquis au principe fondamental de la Démocratie, le pouvoir au peuple (malheureusement son absence de définition claire est telle une mystification qui rend les gens aveugles et dupés par une oligarchie). Tâchons dès lors de mériter la vraie Démocratie (par la formation aux bases de la politique et de l’économique), et elle nous tombera dans les mains, faisant ainsi chuter l’oligarchie comme un colosse aux pieds d’argiles (selon le principe de la dialectique du Maître et de l’Esclave, ou encore, lire de La Boétie Le Discours de la servitude volontaire ).
        - Autre sujet, celui de l’immigration massive. Le pays se prend ce fléau dans les côtes, certes effectué contre l’opinion générale des autochtones, mais il ne faut pas manquer de faire l’effort de saisir des opportunités pour transcender la crise subie, et ne pas se contenter de rester passif face à ce choc social. Ne tranchons pas ce nœud gordien, car les conséquences seraient autant pénalisantes qu’imprévisibles.

        On peut avoir cet état d’esprit tout en gardant en tête l’idée première de défendre la France. Par exemple, j’aimerais vraiment qu’une certaine pureté ethnique des autochtones perdure car, c’est comme les monuments, une ethnie qui est restée génétiquement stable durant environ 1000 et 1500 ans ! Et ce n’est pas peu de chose ! C’est un trésor anthropologique.


    • #431424

      Il y a quelque chose d’illogique dans vos propos. Selon vous il faut accepter les changements puisque ceux-ci étant la réalité, les nier mènerait au désastre. Jusqu’à la Monarchie absolue, le système n’a en réalité que peu changé : petites communautées organisées autour d’un chef de guerre, elles-mêmes se sentant unifiées autour d’une culture plus vaste (celtique puis chrétienne). J’appellerai ce système le "1" (par commodité, je ne me sens pas d’utiliser féodal).

      Nous avons donc cette évolution :

      Système grégaire / Tribal -> 1 -> Monarchie absolue (Nation) -> République (Nation - Ploutocratie) -> Totalitarisme (Mondialisme)

      Nous sommes de fait dans la dernière phase. La Nation et la ploutocratie révolutionnaire qui va avec, c’est du passé ! Inutile donc de se battre pour y retourner si je suis votre raisonnement.
      Embrassons donc le totalitarisme mondialiste et citons donc cette pourriture de Churchill comme vous le faîtes : « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. »

      Vous comprenez donc bien que je ne partage pas votre point de vue puisque je considère qu’il ne résulte pas d’une démarche logique mais bien idéologique. Soit vous vous laissez porter au bon gré mal gré, soit vous réagissez. Car nous ne sommes plus dans la résistance, la Nation a déjà disparu. Nous sommes dans la réaction, la contre-révolution, c’est à dire le retour à quelque chose d’antérieur.

      Logiquement donc, vous n’êtes pas moins réactionnaire, ni moins idéaliste que moi.
      Idéologiquement en revanche, vous semblez être nostalgique de la prise du pouvoir par la Maçonnerie, de la République laïque (c’est assez étrange puisque c’est le point de départ de ce que vous semblez exécrer...). Je le suis du pouvoir pris par les guerriers et les spirituels (symbiose clergé / armée, druide / guerrier, chamane / guerrier, etc, etc.).


    • #431794

      Donc si on porte pas de polos en fibre végétale, qu’on bouffe pas bio, qu’on suit pas un régime de bonne femme, qu’on ne pratique pas le fitness et qu’on ne s’interdit pas le pinard et/ou la clope, on n’a pas le droit d’être nationaliste ?

      Désolé de te décevoir, mais si ton "nationalisme" implique forcément de devenir une grosse pédale de bobo des centre-ville, il risque de ne ne pas attirer grand-monde.


  • #430916

    Même si je trouve les antifa abjectes, je ne pense pas que Batskin soit la personne la plus objective pour parler d’eux.

     

    • #430963
      le 09/06/2013 par chouardien
      Antifascisme bobo et crise d’adolescence

      Alors dites pourquoi "vous pensez que...", histoire d’étayer votre argumentation si vous en avez une, et dites-nous enfin selon vous, quelle serait cette fameuse personne objective, si au moins vous avez son nom !
      Et pourquoi persistez-vous à rappeler l’ancien nom de Serge Ayoub puisque çà n’est plus le sien ?

      Moi je pense pour le coup, et je dois pas être le seul, qu’au contraire, à l’époque où Serge Ayoub s’appelait Batskin, il a pu cotôyer de près cette réalité historique et fondateur, puisqu’il l’a vécue et il est aussi par ailleurs fondateur des JNR !
      Donc vous avez faux, Serge Ayoub est plus que d’autres, une des personne les plus susceptibles d’apporter une analyse objective sur le sujet, car basée sur un vécu réel !


    • #431145

      Pourquoi pas un Antifa repenti, si tant est que ça existe...


  • #430949
    le 09/06/2013 par karimbaud
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    si quelques jeunes manipulés pouvaient avoir l’idée salutaire de venir jeter un oeil sur E&R, hors de toute passion, ils comprendraient...mais le peuvent-ils seulement ?...ce qui est tragique, c’est que leurs manipulateurs les ont en même temps privés de toute analyse rationnelle dépassionnée, ils les ont transformés (ou maintenus) en crétins soumis, incapables de comprendre le monde fallacieux qui les entourent...dommage !

     

    • #431202

      D’où l’intérêt de poster les liens dans les commentaires de leurs sites... si cela passe la modération bien sûr...


    • #431933
      le 10/06/2013 par Moi, Peter Sellers
      Antifascisme bobo et crise d’adolescence

      Un mois et demi de cela...
      Dans le métro un jeune bourgeois lit un vieux bouquin sur le communisme historique allemand. Surpris du sujet je le questionne. On en vient à parler de Merluchon, il me dit qu’il le trouve extreme avec tout ses drapeaux français dans ses meeting... Intérieurement (et sa se voit à l’extérieur) je rigole, Mérluchon l’atlantiste ? Je lui rappel la disparition de la faucille et du marteau du drapeau communistes français, le remplacement par une lignée d’étoiles qui ne peut être autre chose que celles de la communauté européenne. Je lui parle des réseaux, de Tatcher, de Clinton, Bush et Obama invité d’honneur et adoubé par les puissants avant d’être autorisé à prendre le pouvoir, de Merluchon et les francs-maçons : il me sort que les réseaux sont des ÉPIPHÉNOMÈNES... Quand il descends de la voiture du métro il me salut de camarade malgré les doutes... après ce recadrage comme dernier pic je l’invite à visiter E&R... il me dit qu’il s’en doutais (LOL) et qu’on ne serais pas camarade car c’est des fachos... Sa guitare à failli se coincer dans la porte, il avait l’air vraiment ému d’avoir lâché en vicieux sa petite insulte.. Moi, perplexe et souriant presque amusé de son hostilité soudaine et pas effrayante pour un sous... Faut vraiment avoir parlé avec ce décérébré pour savoir à quel point il est impossible de faire boire un âne qui n’a pas soif...
      La mauvaise image passé des boneheads skinheads ne facilite pas non plus l’affaire. Si E&R est vu de la sorte faut pas espérer grand chose dans l’immédiat des anti-fas.


  • #430955
    le 09/06/2013 par Godefroi de Javron
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    C’est bien confortable pour ces petits chiens de garde du système d’aboyer contre des régimes éteints depuis 70 ans (Fascisme et Nazisme). Sont-ils conscients de servir la soupe au Nouvel Ordre Mondial ? Sont-ils conscients de servir l’Empire ? De servir la Banque avec un grand B ? Comment l’oligarchie peut-elle manipuler et embrigader aussi facilement une telle masse d’idiots ?

    Selon moi le gauchisme n’est pas une organisation politique ni même une idéologie, mais une grave maladie infantile dégénérative, nerveuse, mentale et malheureusement irréversible.


  • #430964

    Je m’arrête en cours de vidéo (à 16min environ) pour dire :
    Meilleure synthèse de Kemi Seba que j’aie entendue ...
    Voilà pour mon presque HS, je continue...


  • #431014
    le 09/06/2013 par matrix le gaulois
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    Les antifa sont vraiment les agents du système à griller.

    Je témoigne : j’étais à l’université de Saint-Etienne entre 2005 & 2011.
    - Il y a eu le CPE : les syndicats étudiants ont réagi vivement en bloquant pendant plusieurs mois la fac, au risque d’empêcher mes examens et de rendre caduque les diplômes de cette année-là. Le CPE apparaîssait à l’époque comme une "réformette" et il s’agissait en fait d’un stratagème devant permettre à Villepin de se présenter en face de Sarkozy et donc potentiellement de le griller. Sur le coup on se dit : OK ! Les étudiants permettent à Sarko de passer pour protéger leur accès au travail, pourquoi pas ?
    - Ensuite, ils manifestent contre les réformettes de Xavier Darcos ... Ok !
    - Puis en 2010/2011 (j’en ai été témoin) : il y a la réforme des retraites voulue par l’oligarchie (c’est bien plus qu’une réformette, je veux dire que les deux autres ne valent rien par rapport à cela) : il y a eu entre 30 & 50 manifestants qui bloquaient Saint-Etienne, avançant bien lentement en cassant les oreilles de tout le monde...pas un seul étudiant.

    (bon, il y a eu peut-être une tentative de blocage (j’ai vue des dizaines de flics habillés en uruk-haï devant la fac à un moment...mais il n’y a pas eu beaucoup de protestations))

    Mais ce jour-là, j’avais la preuve concrète & irréfutable que les syndicats étudiants sont des baltringues aux ordres du système, des collabo de première, d’autant plus dégueulasses qu’ils sont les premiers à porter le masque des jeunes rebelles en lutte avec l’injustice...c’est à cause d’eux si Sarko est venu au pouvoir !


  • #431034
    le 09/06/2013 par Christian Attali
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    Perso, je ne connais ni les "antifas" ni les groupes d’extrêmes droites, à part ce qu’en disent les merdias et les larbins du système, telle Craputine Furest, qui cognent sur l’extrême droite comme s’il s’agissait du diable. Du coup, cette affaire me fait porter un regard différent sur les fameux "groupuscules d’extrême droite" et ayant fait connaissance pour la première fois, par vidéo, de ce Monsieur Ayoub, je conclue que la violence, la haine, le mensonge et la manipulation sont du coté des "antifas"ou groupes d’extrême gauche comme il fallait s’en douter. A partir du moment où les merdias nous désignent certains comme les bons et les autres comme les mauvais, il suffit d’inverser les valeurs diffusées en boucle par la Progaganda staffel (les merdias) et la Komandantur ( les gouvernements) pour ne pas se tromper.


  • #431057

    Les celtes en particulier les druides avaient un monothéisme autour de Lugh, les autres dieux n’étaient que son émanation, c’est un peu comme le culte des saints qui cachent un polythéisme populaire, mais de fait c’est un monothéisme.
    Ensuite, l’empire romain a bien plus détruit la culture celtique que le christianisme qui a mis par écrit leurs légendes, à mon avis, l’empire romain a freiné la christianisation de la Gaule, un des premiers pays à être christianisé et même par Sainte Marie-Madeleine.

    L’antifascisme est là pour faire diversion, un peu comme le mariage gay qui est passé, il faut bien trouver un but à notre gouverne-ment.
    Le leniniste italien Bordiga avait vu que la lutte antifasciste n’était que là pour faire diversion et oublier la lutte des classes.
    L’extrême gauche s’en prend plus volontiers au "fascisme" qui ne gouverne plus depuis la guerre, aux banquiers, financiers qui eux gouvernent encore.
    Je ne sais plus qui disait, qu’il y avait deux sortes de fascismes, le fascisme et l’antifascisme, personnellement, le deuxième m’emmerde plus.


  • #431074
    le 09/06/2013 par arkhamian
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    Vraiment très bon. J’avais justement dans l’idée de soumettre l’idée de ce type de documentaires, qui fassent à la fois une compilation, par thème, de différentes vidéos de Soral, croisées avec d’autres témoignages, choses que l’on trouve parfois sur le net, fait par des passionnés. Le résultat frise la perfection concernant les antifas (sujet d’actualité s’il en est) ! Du gros boulot. Bravo et encore merci à l’auteur pour pour ce travail.


  • #431094

    Je ne comprends pas l’amalgame que l’on fait entre les JNR et le skinhead qui a frappé l’extrémiste de gauche, puisque celui-ci n’ne faisait pas parti.

     

    • #431208

      Pour détruire les JNR pardi !
      Tous les nationalistes doivent disparaitre, çà leur prendra le temps qu’il faut, mais ils y arriveront (sauf s’il y a une "révolte des nations").


  • #431100
    le 09/06/2013 par ladiesman
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    C`est le nationalisme qui fait la nation et pas le contraire

     

    • #431673

      Le nationalisme étant un pragmatisme politique et non une idéologie ; c’est bel et bien de la nation que découle très logiquement le nationalisme.


    • #431814
      le 10/06/2013 par Dietrich
      Antifascisme bobo et crise d’adolescence

      Non ce sont les Familles (aux sens hétéroclite du terme) qui font les clans , les clans qui font les régions (les cultures régionales) et enfin ce sont les régions qui font les nations , ensuite s’installe l’idéologie nationaliste pour défendre l’intérêt de la nation et donc de ceux qui y développent , des cultures ,économies , installations etc..


  • #431122

    Une autre preuve que les Antifas sont du coté du système oligarchique :

    Dernièrement leurs nouveau combat c’est plus seulement le racisme/fascisme/capitalisme mais c’est aussi le "conspirationnisme".

    Des crétins essaient de combattre les "conspirationnistes". L’explication ? Bah avant c’était parce que les "conspis" étaient des fascos. Maintenant, il ne prennent plus la peine de s’expliquer et utilisent le terme "Conspis" comme celui de "facho".

    Comment faire plus cons et plus incultes que ces tarés ?
    Et l’Opération Condor, durant laquelle la CIA contrôla tout le continent sud-Américain pendant 40 ans, c’était des délires conspis ?

    Leur plus grand Héros, Che Guevarra, a pourtant été tué par l’armée bolivienne dans une opération de la CIA !

     

    • #431817
      le 10/06/2013 par petittroupeau
      Antifascisme bobo et crise d’adolescence

      ils sont cons parce que abrutis par leur "amour" du matérialisme à tout crin, leur idole, ils n’ont aucune valeur naturelle ni transcendantale à défendre si ce n’est jouir de la vie sans interdits, pire que des bêtes, plus bas qu’elles car les bêtes au moins, elles, répondent à leurs instincts naturels c’est normal mais eux ils placent leur intelligence au niveau de leurs instincts, la place même en dessous, il y a même chez eux une jouissance malsaine de détruire tout ce qui est beau, tout ce qui a demandé des efforts voire des sacrifices (comme l’intérieur de la cathédrale de Nantes, ils sont tellement abrutis qu’ils ne réalisent pas la beauté qui s’affiche à leurs yeux, ils sont vraiment des mécréants adorateurs du laid dans toute sa laideur pour ne pas faire de pléonasme). Enfin ils auraient peut être l’excuse de leur trop grande consommation de stupéfiants, le chichon étant leur idéal de vie, leur cerveau doit être complètement détruit, ils sont des malades en fait, quel malheur de s’avilir ainsi, passer toute une vie à se comporter en révolté (comme l’autre vous devinez à qui je fais allusion, de l’éternel révolté) et même leurs amis gauchistes (du type socialistes de base, bien comme il faut dans la société actuelle) ne les admirent pas tant que cela tellement ils suscitent un sentiment de rejet. On se demande si certains peuvent encore vivre une certaine rédemption, et retrouver un cerveau qui fonctionne à l’endroit, je pense que cela relève plutôt du miracle mais enfin DIeu dans sa grande miséricorde (et malgré les blasphèmes vomis par ces déchets humains) n’est pas dans l’impossibilité de toucher une de ces âmes et l’inciter à retrouver le goût du vrai et du beau (contrairement à la laideur qu’ils affichent ostensiblement, et qui est bien une caractéristique justement de l’âme attachée à son péché car le péché c’est laid).


    • #431855

      Bien observé !

      Les "luttes" des antifas s’étendent symétriquement aux avancées du Système.

      Les antifas enrichissent leur arsenal de luttes avec "la lutte contre l’homophobie" en parallèle avec le mariage gay (cette thématique n’existait pas chez ces mêmes antifas il y a 20 ans).

      De même avec le conspirationnisme pour contrer ceux qui tentent d’apporter une lecture aux évenements actuels.

      Les antifas sont le bras armé (armé pas musclé hein !) du Système, c’est tellement clair ... il n’y a qu’eux à ne pas le comprendre.


  • #431185

    "Ces gens qui se disent de gauche, c’est ce qui tue ce pays"

    http://www.youtube.com/watch?v=CQCZ...


  • #431230

    Quelqu’un sait-il comment trouver le documentaire diffusé sur la vidéo à 30 minutes ?

     

    • #431718

      Facile ! Tu regardes les commentaires de la vidéo, pour voir si quelqu’un ne s’est pas posé la même question... Et avec un peu de chance, en descendant la page, tu vois le commentaire vidéo. Que le "propriétaire" de la chaine a pris la peine de mettre après qu’on lui ai demandé plusieurs fois cette vidéo...


    • #431757

      Au temps pour moi, ce n’est pas en commentaire vidéo. C’est encore plus simple... Tu regardes la description de la vidéo. Il y a des sources d’indiquées... Et ta vidéo se trouve dedans... x)


    • #432933
      le 12/06/2013 par le guennic
      Antifascisme bobo et crise d’adolescence

      le titre de la vidéo est : "sur les pavés" tu vas sur youtube elle dure plus d’1heure. La personne qui commente est si ma mémoire est bonne Serge Ayoub. Mais bon l’important est de savoir qui finance certain mouvements bonhead. Je ne connais pas la position de Serge Ayoub sur le Sionnisme.


  • #431234
    le 10/06/2013 par Acte patriote
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    Les JNR sont une usine à couilles que le "système" veut faire fermer comme toute l’industrie française ! Oui à un mouvement d’union nationale de la Résistance au sein duquel les JNR cesseraient d’être aussi injustement marginalisés !!! Le FN tient à la légitimité en usant des propres règles de la démocrassie mais la gravité de la situation de la France exige de n’éliminer aucune autre stratégie ! Les JNR présentent une image de vaillance et d’honneur qui sied bien à notre chère Nation ! Puis, comme il est si bien dit, c’est le respect mutuel qui s’impose dans la lutte commune !


  • #431254
    le 10/06/2013 par paramesh
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    cet vidéo est remarquable, tout y est, c’est un formidable outil didactique de re-information.
    je commence à faire tourner autour de mes relations et de mes amis, car on a la chance avec l’actualité de la mort de ce pauvre jeune ("anti-fa"), de pouvoir intéresser les gens sur le sujet extrême droite/extrême gauche. .
    nous pouvons prouver qu’ à E&R, question "gauche du travail’ on est vraiment les meilleurs, nous sommes en fait les seuls à défendre réellement le petit peuple de France dans sa globalité, toutes communautés confondues.
    et on nous appelle l’ extrême droite ?
    alors qu’ on est la véritable extrême gauche, mais une extrême gauche avec de vraies valeurs, une vrai humanisme, celui de la tradition dont les bienfaits sautent aux yeux quand on côtoie des sociétés traditionnelles (la société y est mille fois plus paisible car plus égalitaire et donc plus juste, ).
    et aux libéraux libertaires nous disons : nous préférons l’ égalité à la liberté, car l’égalité c’est le bien commun alors que la liberté n’est que le bien individuel

     

    • #431347
      le 10/06/2013 par Gerard John Schaefer
      Antifascisme bobo et crise d’adolescence

      Dans les sociétés traditionnelles y’a pas de peur, pas de haine dans le regard des gens.
      Et y’a pas d’obèses.


    • #431825
      le 10/06/2013 par petittroupeau
      Antifascisme bobo et crise d’adolescence

      vous ne pouvez pas être une extreme gauche avec de vraies valeurs, ce n’est pas possible car le principe de la gauche c’est le contraire des valeurs de droite qui ont toujours été (symbolique de la droite dans la bible) la défense de la famille à savoir contre l’homosexualité, contre l’avortement, contre l’euthanasie, contre le divorce, pour la famille unie, pour les enfants, pour la nation, pour l’amour du père et de la mère et des ancêtres... l’extreme gauche a des valeurs si l’on puit dire certes mais ce sont de fausses valeurs, ce sont celles qui détruisent la base de la société, la famille, enfin tout ce que le Bon Dieu nous a donné pour que les populations et la société se régénèrent mais comme la gauche et ses adeptes détestent DIeu, détestent la société (en attaquant la société, ils pensent s’attaquer à Dieu ces insensés) ils font tout pour inverser le mouvement naturel en proposant (souvent par la force d’ailleurs) ces valeurs anti naturelles, c’est cela la gauche dans toute sa "splendeur".


  • #431409
    le 10/06/2013 par Jimmy Audoin
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    Très bien ce montage de synthèse.

    Ça met bien à profit les vidéos du mois de A.Soral. Au début j’avais un peu peur parce-que ça restait axé sur S.Ayoub. Lui aussi mène une réflexion intelligente mais elle a ses limites comme base d’un projet viable, parce-que complètement radicale (pas de place pour l’assimilation républicaine je pense, réconciliation mais à condition qu’on reste à distance).
    Même si le gros de la troupe est sûrement bien plus raz les pâquerettes, j’ai plus de respect pour ceux qui revendiquent une fierté nationaliste en identifiant l’ennemi (pas les bougnoules, mais le capital sans patrie).
    Puis finalement on voit bien où le monteur veut en venir. Histoire de l’ingénierie sociale, suivie d’un bon démontage dans les règles de la façon dont tout s’articule, et du rôle de Mélenchon.
    Et bien bravo la réal, c’est bien mené et de qualité ! On dirait que ce que devrait être le service public s’installe ici !
    Salutations


  • #431755
    le 10/06/2013 par esperanza
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    "Change now, la réalité est transformable à volonté, tu es ce que tu veux être"...

    La théorie du genre était déjà toute entière contenue dans ces slogans des années 60. D’ailleurs son théoricien l’immonde J. Money sévissait à cette époque.


  • #431780

    J’ai un peu connu les années 80, et indirectement (j’étais encore trop jeune et surtout pas assez baraqué) les combats entre "skins", "punks", "antifas", "zoulous", etc...

    Je tiens à évoquer un peu cette histoire pour les plus jeunes de E&R. En fait, cette période des années 80 est vachement mythifiée aussi bien par les skins que par les antifas de l’époque. A tout casser, skins + antifas, c’était une centaine de lascars tout au plus sur l’Ile de France, qui compte 10 000 000 d’habitants. Faut vraiment relativiser l’importance de ce phénomène à l’époque !

    A les écouter aujourd’hui tous autant qu’ils sont, les rues de Paris étaient le théâtre de combats homériques restés gravés dans la légende entre "fachos" et "gauchos". Or, en réalité, tout le monde s’en tapait à l’époque ! On entendait parfois "Attention y a des skins", ou "attention y a des punks". Ça amusait les jeunes, ça choquait le bourgeois... C’était juste des jeunes désœuvrés plein de bière qui se cherchaient une occupation le week end, faire monter le taux d’adrénaline, et jouer à celui qui a la plus grosse batte... Ca leur fait des souvenirs d’anciens combattants maintenant, chacun réécrivant "la légende" à sa sauce ! Tout ça est du folklore, faut pas prendre tout ça trop au sérieux !

    Le problème, à la limite, c’est peut-être que des jeunes gars comme Clément et Esteban ont eu des gens autour d’eux qui leur ont raconté cette "légende" des grands combats fachos vs antfachos des années 80, et qu’ils ont pris tout ça un peu trop à coeur, hélas !

    Je suis sûr que Soral a bien connu cette époque, mieux que moi, et qu’il pourrait facilement dégonfler cette baudruche ! Car au fond, je me demande si Terzic comme Ayoub n’ont pas l’un et l’autre intérêt à entretenir cette légende !

     

    • #431897

      Très juste camarade. A la fin des années 80, les similitudes entre ces 2 extrêmes (du moins en apparence) étaient encore plus visibles qu’aujourd’hui.

      Ainsi, les keupons et les skins étaient tout aussi excentriques dans leur look, dans leur musique à tel point qu’il y avait de véritables passerelles et il n’était pas rare d’avoir des potes à la fois du côté "punks" et à la fois du côté "skins". Très franchement, la frontière était parfois ambigüe. J’étais encore ado mais je me souviens bien de cette ambiance particulière. Dans les faits il y avait bien une scission mais surtout axée sur des légendes urbaines de "bastons" et autres.

      Ce que tu dis est absolument vrai et ça m’a fait sourire. Personnellement, je garde un bon souvenir de cette époque révolue. Après ça a pris un autre tournant avec les années 90, "l’affaire du voile" à Creil, l’essor du rap français et j’en passe ... Tout ce côté finalement "bon enfant" est parti pour laisser place à un certain marasme qui a continué jusqu’à aujourd’hui.

      J’ai 100 fois plus de respect pour les Béruriers Noirs (qui quelque part étaient cohérents avec eux-même et allaient jusqu’au bout de leur "idéologie") plutôt qu’un jeune crétin d’antifa breton nourri au Mélenchon et au José Bové. Ce côté bobo imbécile n’existait pas ou presque pas à l’époque (sauf chez les fumeurs d’herbe qui écoutaient le "best of the Doors" ré-édité en CD en boucle... Mais c’était bien innocent tout ça finalement, comparé aux "jeunes" cons d’aujourd’hui^^)


  • #431789
    le 10/06/2013 par biais de peu
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    très interessant.
    Le passage de Soral sur les origines, les colusions et la récup. par la Bourgeoisie de ces mouvements pourrait être éclairci à mon avis...
    pour étayer sur F.O. :
    une vidéo à propos des mouvements de grèves en 1947-50, alors que le plan Marschall était lancé, la création de F.O. avec détails, photos d’archives et témoignages.
    http://www.dailymotion.com/video/xl...

    longue vie à Biquette !


  • #431979

    Mais c’est qui cet immonde connard prétentieux qui parle pendant près de 50 min pour faire de la sociologie politique de maternelle ? Bien entendu que les antifas sont des gamins manipulés par l’oligarchie dominante, mais ce n’est pas une raison pour écouter un con donner la leçon. D’habitude les vidéos sur E§R présente des réflexions un peu plus adultes.

     

  • #432028
    le 11/06/2013 par DJL 93VIDEO
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    Je trouve que vous défendez si mal le racisme ... On est tous racistes sans en avoir pleinement conscience ... ouais ouais, il faut aussi le dire ... et le comprendre surtout !

    L’éthymologie du mot racisme nous mènent vers le concept de race ... Il y a 4 races primordiales sur cette planète : la blanche, la noire, la rouge et la jaune ... Ces 4 races sont liés aux 4 éléments de l’alchimiste :

    - Race Blanche = Element FEU
    - Race Noire = Element EAU
    - Race Rouge = Element TERRE
    - Race Jaune = Element AIR

    Chaque race est subtilement lié à son élement ... Chaque race a une essence et une pureté qui lui ait propre ... On peut dire que chaque race a une musique lié à son corps ... donc on comprends aisément que le métissage n’est pas un idéal ... C pas un cadeau pour un enfant métis d’avoir 2 chansons dans son corps, d’avoir 2 cultures avec lesquels il faut faire des compromis ... C pas toujours facile avec les familles des couples métissés ... Si on se métissent trop, dans 200 ans nous trouverons plus de noir africain bien noir, ni de blond aux yeux bleu version viking, car tous le monde sera métissé ... On comprends que les monstres du système sont en train de dilluer les races par le métissage ...

    Conscient de tout çà, G été souvent en couple avec des femmes qui ne sont pas de ma race ...J’lai pas cherché, çà m’est tombé dessus ... les voies de Dieu sont impénétrable ... Si tu veux faire rire Dieu, raconte lui tes projets ^_^ lol


  • #433580
    le 12/06/2013 par Frederic79
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    Les antifa sont les étrons libres de la LDJ.
    Con comme un antifa !


  • #435415
    le 14/06/2013 par esperanza
    Antifascisme bobo et crise d’adolescence

    "Ils ont combattu en nous ce qu’ils auraient voulu être".

    Ce Serge Ayoub est une pointure intellectuelle (ce n’est pas ironique) , c’est le René Girard de la rue (du coup il est plus drôle, aussi...) ! C’est vrai que le phénomène d’imitation et de miroir entre skins et antifas est assez vertigineux... Jusqu’à cette sombre histoire de vegans antifa qui font la chasses aux skins militants de la cause animale..

    "" Le sujet éprouve donc pour son modèle un sentiment déchirant formé par l’union de deux contraires qui sont la vénération la plus soumise et la rancune la plus intense. C’est là le sentiment que nous appelons haine.[... ]Celui qui hait se hait d’abord lui-même en raison de l’admiration secrète que recèle sa haine. Afin de cacher aux autres, et de se cacher à lui-même, cette admiration éperdue, il ne veut plus voir qu’un obstacle dans son médiateur. Le rôle secondaire de ce médiateur passe donc au premier plan et dissimule le rôle primordial de modèle religieusement imité"

    (René Girard- Mensonge Romantique et Vérité Romanesque )


Afficher les commentaires suivants