Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Apologie du terrorisme" : un enfant de huit ans entendu par la police à Nice

Une école primaire a porté plainte contre un petit garçon, qui avait indiqué en classe se sentir « du côté des terroristes ». Son avocat, joint par BFMTV.com fait part de sa stupeur.

Un enfant de 8 ans a été entendu mercredi après-midi par la police pour l’infraction d’apologie du terrorisme. L’administration de son école primaire, à Nice, avait porté plainte contre lui le 21 janvier dernier, parce qu’il avait indiqué en classe se sentir « du côté des terroristes ».

Joint par BFMTV.com, son avocat, Me Sefen Guez Guez, a fait part de sa colère. « On est face à une hystérie collective. Mon client a 8 ans ! Il ne réalise pas la portée de ses propos. C’est insensé. »

 

Ses parents condamnent ses propos

Tout a commencé le 8 janvier, au lendemain de la tuerie à Charlie Hebdo. Ahmed, 8 ans, était en classe avec ses camarades de CE2, quand on lui a demandé s’il était « Charlie ». « Lui a répondu : “Je suis du côté des terroristes, car je suis contre les caricaturistes du prophète” », nous explique son avocat. Ses parents, immédiatement avertis, « ont joué un rôle pédagogique en lui expliquant ce qu’était réellement le terrorisme, et pourquoi il fallait évidemment être du côté des victimes à Charlie Hebdo », poursuit Me Guez Guez.

L’affaire aurait pu s’arrêter là. Mais le 21 janvier, le directeur de l’école décide de déposer plainte, pour deux infractions : « apologie du terrorisme » contre Ahmed, et « intrusion » contre son père. Effectivement, l’enfant étant très perturbé et isolé depuis les faits, son père l’a accompagné jusque dans la cour de récréation à trois reprises après le 8 janvier, avant de se voir interdit d’accès. Trois reprises qui lui ont valu cette plainte pour intrusion, selon Me Guez Guez.

Lire la suite de l’article sur bfmtv.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

108 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • N’est ce pas Collard, qui a dit "contre le terrorisme, il faut imiter les méthodes israéliennes ".
    On y va en plein dedans. Dans 2 semaines, les policiers viendront arrêter les enfants au milieu de la nuit, dans leurs lits, pour terrorisme .

     

  • Ça me rappelle notamment quand Sarkozy voulait détecter des signes de délinquance dès la maternelle !


  • Je ne reconnais plus mon pays...

     

    • Pas mieux, c’est exactement ce que je pense ! Je savais que la France commençait à ne plus être la même, mais là ! On arrête des enfants...au nom de l’antifascisme !

      Un tel zèle, ça n’a rien de naturel. J’en viens à me demander s’ils ne le font pas exprès pour qu’une instance internationale ne les arrête.

      Mais bordel ! Arrêter un gamin de 8 ans ... et après on nous dit que le Vel d’hiv’, c’est du passé !


    • Si le totalitarisme n’a pas exactement l’odeur et la couleur de ceux décrits par les médias et l’histoire officielle, la majorité des citoyens baignant dedans sont de toute façon incapables de le considérer comme tel.


    • Malheureusement, cela fait plusieurs décennies que nous ne sommes plus un pays.
      Nous sommes une succursale americano-israelienne, partie "europe de l’ouest".

      C’est effectivement à pleurer, au regard de notre histoire.


  • Le grand basculement vient de se produire : finie la culture de l’excuse, place à la dictature policière ! D’une connerie l’autre...

     

    • Il faut absolument arrêter tout cela, riposter de toutes les manières, sortir dans la rue en scandant "stop à la dictature" il faut cesser de confier nos enfants à cette éducation national qui ne fait plus son travail correctement mais qui joue en plus de collabo. !
      Stop à Vals, à Hollande, à Valau bel Kacem et tous les autres du système, je parle des médias. !


  • Est-ce qu’un homme qui porte plainte contre un enfant de 8 ans a toute sa tête, et est-ce qu’un système qui donne suite a cette plainte est encore crédible ? Ces situations sont hautement significatives d’une perte absolu de repères. Chez des adultes c’est gravissime, surtout quand on leur confie des missions de services publics qui leur donnent des pouvoirs qu’ils ne sont, à l’évidence, pas capables d’assumer raisonnablement.. Si ça ne risquait pas de devenir tout simplement dramatique ce serait juste grotesque. Peut-on encore confier ses enfants et prendre de tels risques a les mettre en présence de tels débiles mentaux ? Chacun doit se poser vraiment la question. C’est de la démence pure et simple.

     

    • Bien sûr qu’il a toute sa tête ce directeur de l’école en portant plainte.
      Et je vais même te dire, en exclusivité, grâce à mes dons de voyance,
      ce qu’il a, à l’intérieur de sa tête :
      LE CLASSEMENT EN ZONE D’ÉDUCATION PRIORITAIRE.
      Eh oui, le pactole !! Plus de moyens, plus de profs, plus de paye pour lui...
      Eh bien, sûr la reconnaissance de sa hiérarchie pour bon charlisme.
      Il obtiendra sûrement le poste qu’il voulait à l’académie ou au ministère.
      Voila ce qui se passe derrière cette histoire.


    • @fadge
      je comprend mieux sous cet angle d’ailleurs les encouragement de Najat n’ont pas tardé


  • Cela devient tellement débile et ressemble à la chasse aux sorcières. A ce rythme ce seront bientôt les bébés qui seront condamnés...
    Quelle tristesse de voir des adultes s’attaquer à des enfants. C’est la délation qui devrait être punie car les adultes sont responsables et coupables.
    Comment faire la morale sur une base immorale.


  • On arrive à " 8"ans ?! à l’école primaire ! Et toujours la délation par les " gardiens" du temple ( au sens propre ) :
    ,
    1) ça donne froid dans le dos !

    2) peut être va t’on en apprendre davantage sur les comportements humains ?

    3) 2015 , sous l’ère de flamby 1er et son " Pitt" manoloblanco , on ré instaure les procès de la nouvelle inquisition , abaissant l’âge des prévenus à 8 ans , dans un 1er temps....


  • Ces salauds veulent coincer le Père, les fonctionnaires de l’Education "Nationale" aussi abjects que les fonctionnaires de police c’est à dire : aux ordres . Nous sommes en 1793 .


  • Mon fils a du dessiner en Arts plastiques " Je suis Charlie" . Convocation des parents de ceux ayant refusé. Voila l’école de la République : délation, lobotomie, hystérie, dicature . De force vous devez être un journal dont la majorité des dessins sont des bites ou des gens représentés dans des postures obscènes .
    Et on ose donner des leçons à la Corée du Nord et railler les manifestations obligatoires de soutien au pouvoir, alors qu’on est en plein dedans dans la soumission la plus totale de la justice et des médias : les soi disans contre-pouvoirs .

    Donc je me répète : N’oubliez pas d’apprendre la langue de bois à vos enfants, qu’ils répondent " oui je suis charlie" à l’école et surtout dites leur de ne pas participer aux faux débats dont se servent les profs et les directeurs pour faire de la délation auprès de l’Administration sur les enfants trop "curieux" ou pas assez charlisés .


  • PS : continuez de titiller( persécuter ) cette communauté : le " boomerang " va tres vite vous ( nous , alors qu’on y est pour rien ) revenir en pleine face !


  • Ben Messieurs les français, je suis heureux de ne pas l’être ("françoulet") et heureux de vivre dans un pays libre.
    Je dis libre, car je ne suis pas sûr que ce mot soit conservé dans la langue française.

    Mes Pères se sont tapés les nazis, et voilà qu’un p’titgros et sa clique, en France, recommencent.
    Il y avait la "Jeunnesses hitlériennes" et maintenant la "Jeunesse ...gros Con Socialiste" en attendant le jugement de l’histoire pour la dénomination exacte. Quand aux autres, qu’ils crèvent.

    Ne vous laissez pas faire. Le Hollande ne fait pas rêver comme le peut le pays du même nom. Le Vals ne fait pas danser...Ein...zwei et au pas et schnell. Il y manque un troisième temps.

    Il y’a de quoi pleurer !
    Pour tous les catholiques romains de France, trois méthodes : Priez, priez, priez.
    Ils n’auront jamais le dessus, cela on le sait, mais combien de malheureux d’ici là. Priez pour eux.


  • « Mon client a huit ans »

    J’aurais jamais cru pouvoir entendre ça d’un avocat, ça y est, on est encore descendu d’un niveau avec cette sordide affaire.
    Mais les Français (dont moi) ont encore le ventre plein, aucune révolte n’est à prévoir.


  • Donc si je comprends bien, à 8 ans , on mesure toute la portée de ses propos et le rôle des enseignants aujourd’hui et de "collaborer" (moi qui suis enseignante !! bravo la collègue concernée ! )... sur scène, le contenu d’un sketch est hautement condamnable ... mais un adulte à la télé ou à la radio qui profère des menaces lourdes et incite à la haine, là c ’est dans la "norme"....
    Heureusement que je lis E&R depuis plus d’un an maintenant et que ma bibliothèque se remplit de Kontre Kulture ! Il est là le bon sens..... elles sont là, les valeurs... là, mon patriotisme retrouvé....


  • Le directeur devrait être démis de ses fonctions illico... Et interdit de service public.

    De vrais dirigeants français chercheraient une voie d’analyse et de positionnement logique et honnête... Pas une qui oblige les enfants et les moutons qui les gardent à choisir entre deux mensonges.


  • Bientôt on arrêtera les foetus qui font des quenelles à l’échographie, On leurs passera les menottes des l’accouchement.

     

  • Ce mercredi 28 janvier à Nice, Ahmed 8 ans et son père ont été convoqués devant le commissariat de Nice St Augustin pour répondre des accusations portées à leur encontre. L’enfant est accusé d’apologie d’actes de terrorisme, pour s’être opposé à Charlie Hebdo.Le 8 janvier 2014, Ahmed, élève en CE2, est interpellé par son instituteur qui lui demande s’il est Charlie. Étant de confession musulmane, et âgé de seulement 8 ans, il s’oppose à Charlie Hebdo en raison des caricatures du Prophète et répond naïvement qu’il est du côté des terroristes.Ulcéré, son professeur l’envoie vers le directeur de l’établissement, qui se trouve dans la classe d’à côté, et qui lui pose alors la question trois fois devant toute la classe : "est-ce que tu es Charlie ?"Dans ce dossier, des faits de violence sont rapportés par l’enfant, lequel décrit des humiliations qu’il aurait subi de la part du corps enseignant. Diabétique, il rapporte la privation de son insuline par le corps enseignant suite à l’incident."Puis, une réflexion du directeur de l’école qui, alors qu’il jouait dans le bac à sable, l’a interpellé en disant "arrête de creuser dans le sable, tu n’y trouveras pas de mitraillette pour tous nous tuer".C’est ce même directeur qui a déposé plainte auprès du commissariat contre l’enfant pour apologie d’acte de terrorisme et contre son père pour intrusion dans l’établissement, lorsque celui-ci accompagnait son enfant, très angoissé depuis l’incident, le matin et le midi à l’intérieur de l’école afin de le rassurer.L’enfant et son père ont été auditionnés pendant près de deux heures par les policiers, au sujet des propos tenus par Ahmed. À la question "sais-tu ce qu’est le terrorisme ?", l’enfant a répondu "je ne sais pas".Les parents de Ahmed ont mené un vrai travail de pédagogie auprès de leur enfant pour qu’il comprenne mieux les événements. Mais ce qu’il s’est passé à l’école l’a profondément traumatisé. Il souffre de trouble du sommeil et du comportement.Son audition a été un traumatisme supplémentaire et illustre l’hystérie collective dans laquelle nous baignons depuis début janvier.Le CCIF suit cette affaire depuis le début de concert avec l’avocat de la famille, 

     

  • Je regrette que la partie la plus importante de l’article de BFM tv n’est pas écrite sur votre site.
    Voilà ce qui c’est passé et ce qu’il été dit :

    ... L’enfant avait dit en classe "Il faut tuer les Français", "Je suis du côté des terroristes", "Les journalistes ont mérité leur sort", puis avait refusé la minute de silence", indique Fabienne Lewandowski, directrice-adjointe de la sécurité publique des Alpes-Maritimes. .."

    1. Pour une fois, ils ont bien fait de le mettre sous pression ce garçon, même si ’il n’est qu’un môme de 8 ans. S’il aurait été mon fils je lui aurais mis quelques bonnes claques. Comme ça il va apprendre que les mots ont des conséquences.

    2. "Il faut tuer les Français" — le Tribu Génocidaire d’Israel nous a mis dans le merd. jusqu’à au cou. Ils nous ont mis 1 milliard et sept cent mille musulmans à dos. Tout cela pour leur caprices juives : humilier une religion à travers des caricatures stupides et indignes.
    Les musulmans ont raison d’être en colère. Ce que m’inquiète, et donne raison à mes soupçons c’est que les juifs n’ont AUCUNEMENT intention d’apaiser la situation, tout en sachant qu’ils sont fautifs.
    Le Consistoire juif, le rabbinat, la LICRA/CRIJF, la reste de la Rédaction Charlie Hebdo devait tout de suite s’indigner, s’excuser et demander pardon pour les troubles occasionnés d’abord aux Français qui les accueillent, ensuite aux musulmans de les avoir "gratuitement" insulté.

    Si cela avait été fait, le petit Ahmed n’aurait pas dit " Il faut tuer les Français". - parole de chrétienne !!

    P.S. n’oubliez jamais : Rabbin Ron CHAYA :
    "Ils vont tout faire pour ne pas rentrer en guerre. Mais néanmoins c’est marqué (le rabbin cite le Talmud...), par la tignasse de leur chevelure, de force ils seront obligés de rentrer en guerre"...

     

    • Bien vu, les commentateurs de ce site, foncent dans le panneau comme à chaque fois qu’on leur agite un chiffon rouge sous le nez. C’est de plus en plus lassant.

      Ils sont les premiers (à juste titre) à chier sur l’éducation nationale, qui est surtout devenue une usine à laver les cerveaux, et pour sa démission totale dans tous les domaines issue de son gauchisme et notamment en termes de respect minimal de l’autorité et dès qu’un directeur d’établissement « marque le coup » après des manifestations répétées et explicites d’hostilité anti française (qui ne peuvent être que le reflet de ce qu’il entend dans son milieu et/ou dans sa famille), les belles âmes de ce site s’insurgent. Vous n’avez pas de ligne directrice et vous vous déterminez au gré du vent.

      La réconciliation est ouverte à tous, mais elle sera impossible avec les fanatiques de tout bord qui ont décidé la mort de la France. La première de nos valeurs est quand même de ne pas admettre tous ceux qui se déclarent et agissent contre la France. Il faudrait savoir ce que l’on veut. A moins, que vous vouliez la réconciliation avec tous ceux qui veulent la destruction et la liquidation de la France. Vous faites comme beaucoup : vous sous installez dans la poursuite d’un objectif impossible à atteindre, c’est plus pratique, ça ne pose pas la question du comment on fait.

      Au nom d’un laisser faire qui ressemble à de la lâcheté, la collectivité qui regroupe tous les français doit-elle se laisser ronger par tout le monde ? Vous feriez quoi si vous avez le pouvoir demain ?

      Faudrait commencer à prendre de la hauteur et à être plus rigoureux dans vos analyses, si vous voulez peser dans le paysage politique. un jour.


  • Repérer et traiter ceux qui ne sont pas Charlie


  • Il a 8 ans c vraiment n importe quoi !


  • A tous les intervenants, je tiens à signaler que le gamin n’a pas juste dit : "Je ne suis pas Charlie". Il a aussi dit qu’il fallait "tuer les français". (Écoutez la vidéo à la fin de l’article de bfmtv). Cette déclaration, si elle est avérée, fait froid dans le dos et me glace autant le sang que le fait d’arrêter un enfant de cet âge-là. Faudrait à la fois exclure le gamin et le directeur de l’établissement. Parce que dans les deux cas, faut quand même pas déconner !


  • Ismaël Boudjekada molesté par les services de sécurité de Valls dans le Doubs. Voici ce qu’il a écrit sur sa page Facebook :« Je sors d’un entretien avec l’officier de police judiciaire. Je suis poursuivi pour « avoir qualifié Valls de social-traître » ainsi que pour antisémitisme (dénonciation de l’organisation terroriste LDJ).Demain, je déposerai plainte pour coups et blessures, et injures. J’ai plusieurs hématomes constatés par l’hôpital de Montbéliard.Voici, chers amis, les limites de notre liberté commune. Liberté de conscience, de parole et d’expression. Voici comment sont traités les indépendants, l’opposition. Une dizaine de notaires ont eu le même traitement.Vive la République, vive la France disent-ils. Aujourd’hui, j’ai honte pour notre pays et des libertés de façade. Marche et la ferme, pense mais tais-toi. »


  • - Comble de perversité, le juge d’instruction va proposer a l’enfant de témoigner contre son propre père pour éviter d’être placé en famille d’accueil et tout çà pour les malheureuse paroles qu’il a entendu dans son entourage ou dont il a fait les mauvaises déductions ...


  • Il y a du zèle côté Éducation Nationale, ce qui dit tout de leur auteur.
    Leur censure est vaine ils ont perdu la partie.
    on le verra bientôt.


  • Personne ne soulève la responsabilité de l’éducation Nationale (et en effet le fait que le reste de la machine républicaine s’emballe si facilement..)

    L’Education Nationale est symptomatique du phénomène de "suivisme", qui mène à de telles situations ubuesques. C’est une claire démonstration de ce à quoi mène la déresponsabilisation générale, la soumission aveugle à la hiérarchie, l’absence de réflexion et d’initiative personnelle, bref le suivisme absolue. C’est là l’origine du véritable fascisme, il faudrait se demander si les allemands en 40 étaient aussi conditionnés, je pense personnellement que non, ils aimaient leur pays (et tant que leur gouvernants réussissaient ils n’ avaient pas de raison de les remettre en cause), alors que les nouvelles générations ne suivent pas par amour de leur pays mais par terreur intellectuelle, Cela fait toute la différence. c’est une question qui suffirait à démontrer en quoi nos sociétés modernes deviennent pire que le fascisme, ou une forme de néo-fascisme, lequel ressemble à celui qu’Orwell décrivait déjà dans 1984.

     

    • Ayant été prof pendant 30 ans à l’EN, je n’ai jamais entendu un collègue me laisser entendre qu’il votait FN, ils sont tous sionistes de gré ou de force . Pour donner le change, pendant des années j’allais travailler avec "Libé" sortant de ma poche . Il y a deux sortes d’enseignants : ceux qui sont Juifs de race, les seuls "légitimes", incontestables, protégés, et ceux qui sont "juifs", les goyes imitant en tout le Juif de race . Anar de droite, par précaution je faisais toujours ami-ami avec des collègues Juifs .


  • Pouvoir schizophrène, autoritaire et inique. On juge une civilisation à la façon dont elle se comporte avec ses enfants...à vous de juger.
    Entre pédocriminalité des élites jamais évoquée par les merdias, l’obligation d’être Charlie sous peine d’internement et la criminalisation d’un gamin qui dit une connerie (ce qui est le propre des gamins)...
    Facile d’être fort avec les faibles. De ma vie je n’ai jamais vu un arbitraire aussi grand que ces derniers temps.
    La gôche caviar au pouvoir est un véritable cauchemar.


  • il est en CE2...bientot des miradors dans les maternelles...sans deconner


  • Sait-il ce que cela veut dire être français ? Il y a tellement de mots que l’on ne maîtrise pas à 8 ans ...



  • « Lui a répondu : “Je suis du côté des terroristes, car je suis contre les caricaturistes du prophète” », nous explique son avocat. Ses parents, immédiatement avertis, « ont joué un rôle pédagogique en lui expliquant ce qu’était réellement le terrorisme, et pourquoi il fallait évidemment être du côté des victimes à Charlie Hebdo », poursuit Me Guez Guez.



    Quelques chose me dit que les parents n’ont pas eu le rôle décrit ici. Ou alors cela veut il dire que la propagande islamiste peut même toucher un enfant de 8 ans sans que ses parents n’aient rien à voir avec ?


  • Pourquoi en France il ya des enfants qui disent : ""Il faut tuer les Français", "Je suis du côté des terroristes", "Les journalistes ont mérité leur sort"  ? Cet enfant peut il rester dans une classe normale ? Jean Marie Le Pen il pense quoi quand ils voit que des enfants disent des horreurs pareilles contre la France dans les ecoles ?


  • Quand on cherche à terroriser les citoyens avec la machine juridique d’état, il faut des aberrations de ce genre qui sont tous sauf accidentelles puisque la plainte a amorcé une procédure juridique au lieu d’être automatiquement classée sans suite.
    Cela frappe la psyché et induit instinctivement une autocensure chez le quidam moyen.
    Le pire, ce sont les réactions sur certains journaux où bon nombre considèrent déjà cela comme normal.
    Ces derniers ont déjà une mentalité de kapo, digne de ces proviseurs qui portent plainte contre des enfants de 8 ans.
    République fasciste.


  • Bon si ça ce n’est pas une dictature qui montre son visage, comment un enfant de 8 ans peut-il - être amené pour apologie du terrorisme dans un commissariat ?? Ils ne respectent plus les limites du raisonnable, ce sont des fous !


  • Les commentaires BFM sont affligeants. "Où a-t-il entendu ça ? Il faudrait penser à la déchéance de paternité".


  • Les versions divergent entre adultes sur la signification du : "Je suis Charlie".

    Que cherchait alors l’enseignent en demandant à des enfants de 8 ans si ils sont Charlie ?

    Son acte est irresponsable. Il sait que les propos recueillis à ces sujets (politiques...) sont des propos que les enfants "répètent" souvent sans les comprendre après les avoir entendu dans leurs entourages.

    Je l’imagine bien dire aux petits :

    "La liberté d’expression est importante.
    Vous pouvez dire tout ce que vous voulez..."
    "Par contre, toi, petit, après ce que tu as dit, tu verras la police (pour dénoncer ton père)..." Quelqu’un d’autre veut (dénoncer ses parents) me dire si il est ou n’est pas Charlie au nom de la liberté d’expression ?"
    Parce que si tu n’es pas Charlie, ce n’est pas bien, c’est mal !"

    J’avoue avoir peur de ne pas être éloigné de ce qui a pu se passer dans cette classe.

    Sait on jamais. Peut être que cet "extraordinaire" enseignant, à contribué à désamorcer une autre menace en se servant d’enfants de 8 ans ? Une nouvelle méthode d’investigation à valider en hauts lieux ?

    En plus, dans cette école ils ont la définition exacte de "terrorisme" !!! Pourquoi ne partagez-vous pas ?


  • Nous sommes en pleine dictature !cet enfant martyr de 8 ans aura son nom gravé dans l’histoire dès que le vent tournera ,et que les pédocriminels et pervers seront châtiés par Jésus et son armée de humbles !Que les pervers se rassurent !La justice Divine sera terrible pour eux !!! Maudit soit celui qui blesse un enfant !Prions pour le retour de JÉSUS paix sur lui, serviteur de DIEU !

     

    • Sachons raison garder tout de même, je ne souhaite pas qu’un gamin ayant déclaré qu’ "il faut tuer les Français" ait son nom gravé dans l’histoire quand "le vent tournera", ou alors je frémis d’avance à l’idée de la direction vers laquelle nous portera ce vent.


  • 8 ans, 6 ans, 2 ans, une minute même !
    on peut trouver des fœtus terroristes..
    8 mois, 5 mois !

    Trois mois non, là c’est un peu mou. Le haricot qui n’a pas les pattes
    mais Valls il aime ça !


  • La France est le pays des droits de l’homme adulte, mais pas des enfants de 8 ans, surtout s’ils ont faciès un peu plus bronzé, eux ils sont auditionné volontiers au commissariat comme des délinquants. Tu m’étonnes qu’ils finissent par le devenir.


  • Cette affaire rappelle les pires heures de notre histoire pendant lesquelles les parents ont dû apprendre à se méfier de leurs propres enfants, à ne pas parler devant eux de peur d’être involontairement mis en cause par eux. Dans l’affaire Charlie Hebdo il est normal qu’il y ait débat et qu’il n’y ait pas unanimité derrière la position officielle exigeant de chacun qu’il rentre dans le troupeau de Charlie et ferme sa gueule. Le chef d’établissement n’est peut-être rien d’autre qu’un vil dénonciateur auxiliaire d’un pouvoir politique local connu pour ses positions islamophobes et dont il est proche à titre personnel et professionnel ou pire dont il espère être remarqué. En d’autres termes il est comme la voix maladroite de l’enfant qui trahit le trouble intrafamilial par rapport aux évènements ; il est lui probablement le révélateur de l’ambiance locale qui résulte des positions très partisanes du maire de la ville. Une affaire qui sent aussi le règlement de compte envers un père étiqueté comme difficile. Quant au coup de la privation d’insuline il est bien pire que le refus de cantine et si les faits étaient avérés devraient entraîner au moins une enquête approfondie en vue de poursuites pénales et disciplinaires à l’encontre de ce directeur dont l’islamophobie pourraient bien se révéler particulièrement prononcée, une sorte de militant de la cause.


  • Attention attention................
    Les commentaires ici prennent la défense d’un enfants de 8 ans en faisant de "l’apologie d’un apologiste du terrorisme". ATTENTION...Quand même.


  • ça me rappelle les heures les plus sombres de nôtre histoire.Je pense que nous y sommes.


  • Et moi qui croyais que l’état avait atteint les caniveaux avec l’affaire de l’enfant de 14 ans !!!
    mais dites moi, ou sont les organisations de parents d’élèves, la FCPE, PEEP .....etc. ? ou sont elles ? pas un mot ! Ces bouffons de l’éducation nationale sont devenus délateurs, quel honte !
    honte à ce directeur d’école qui n’hésite pas à porter plainte contre cet enfant qui lui a été confié....A t’il compris quelle était sa mission ?


  • Cela me fait penser à la photo mondialement connu de cet enfant juif du même âge, mains en l’air photographié au ghetto de Varsovie.
    Lui aussi avait peut être été dénoncé par son professeur nazi

     

  • C’est pas un cadre du Hezbollah les mecs !


  • Et la police se dira en sous-effectifs après... mobiliser du temps et des policiers pour ce genre d’affaire ridicule. Faut pas avoir grand chose à faire de ses journées. Honte aux policiers.
    Une claque sur les fesses et hop tu retournes en classe. Non mais franchement on marche sur la tête.
    Bientôt les menottes à un nourrisson pour n’avoir pas pleuré pendant l’édition spéciale de TF1 sur la libération du camp d’Auschwitz ?


  • Il y a ceux qui se sentent Charlie ,ceux qui s’en foutent complètement et ceux les plus nombreux ,qui s’en éloignent tous les jour un peu plus lorsqu’ils découvrent la manipulation propagandiste faite autour de cet attentat sous faux drapeau et la récupération prévue depuis très longtemps pour museler les Français qui vomissent de plus en plus, les arrivistes vendus au sionisme prédateur de l’humanité,qui détruisent le Pays !! Et Fabius qui a certifié devant les caméras du monde entier que les terroristes qu’il emploie faisaient du bon travail en égorgent des enfants en Syrie ! pas de garde à vue pour lui et ses sbires ???


  • Avant le problème aurait été résolu avec convocation des parents et respect des professeurs.

    Oui mais aujourd’hui tout ça n’existe plus en particulier dans les "zones" et la convocation des parents risque de finir en insultes ou en violence contre les professeurs, au lieu de réprimande sur l’enfant.

    Donc ils ne prennent aucun risque et appellent direct la police. ça parait choquant mais ceci explique celà. Pour les gens qui travaillent dans l’éducation nationale dans ces zones c’est un vrai enfer quotidien, aucun respect ni des élèves ni des parents.


  • Bientôt, on condamnera des fœtus dans le ventre de leurs mères après une échographie qui montre clairement une quenelle : "Félicitations madame, c’est bien un garçon...allez, menottes et au gnouf !", ou un autiste parce qu’il n’a pas suivi la minute de silence, un gamin trisomique parce qu’il se marre en voyant tous ces Charlie.
    A noter qu’a part le fœtus, les deux autres on le droit de vote quand même (...) , donc civiquement responsables.


  • Me faites tous rire, innocents que vous etes, a decouvrir seulement maintenant que votre etat ne represente pas democratie, liberte, et Egalite... La censure de Coluche a l epoque nous avait deja montre le vrai visage du pays des "lumieres" ...

    Evidemment, la, aucune revolte ou mannif populaire...
    Et on pourrait aussi trouver d autres examples bien avant...

     

  • Pour relancer le bâtiment le parti sioniste va bientôt construire des camps de rééducations pour parents et enfants non adeptes du charlisme. Un Guantanamo à la française. Mais dans quelle "démocratie" nous vivons ? Les masques sont tombés et le vrai visage de l’éducation nationale s’est révélée au grand jour : C’est quand même la plus grande loge maçonnique de France.


  • je suis sur qu’on attache autant d’intérêt aux jeunes et très jeunes qui ne sont pas charli parce que... la vérité sort de la bouche des enfants !
    d’où l’importance de les "repérer" puis de les "traiter" comme le dit si bien la pravda !

     

  • Et après on te dit qu’on vit dans un pays "libre" mais il y a le Bon coté et le Mauvais coté, c’est quand même simple à retenir quand BFM TV te le martèle ! (ça rappelle quand meme la phrase de Bush : "vous êtes avec nous ou contre nous" ce genre de chantage binaire qui exclue toute contradiction : vous dites liberté d’expression ?)


  • J’ai d’abord cru à un fake du gorafi !

    Et puis j’ai pleuré...


  • ce sera très passionnant pour les flics... ils seront fier de leur boulot !!! Ce sera une garde à vue qui apportera beaucoup d’informations sur les reseaux d’al qaida de l’europe islamique, et de futurs attentats seront déjoués.

    Pendant ce temps là, le gouvernement francais fournit armes et terroristes à l’état islamique !!!


  • Jadis, le vol d’un quignon de pain suffisait pour qu’un pauvre se retrouve au bagne pour des mois. En lisant Les Misérables et autres Germinal, on se rend bien compte de ce que pouvait être une justice aux ordres des nantis, vous traitant en fonction de votre statut social. Les professeurs s’en faisaient les gorges chaudes (on était juste après 1981 ...) pour expliquer à quel point le socialisme était synonyme de revanche du petit peuple, d’équité et de justice impartiale dans le respect des droits de l’homme, ce pourquoi la peine de mort était d’ailleurs aussi présentée comme une abjection. Aujourd’hui, ce même progrès autoproclamé distribue de la prison ferme pour des tweets, au nom de la défense absolue de la liberté d’expression.

    Chez les Khmers Rouges, le principe était simple : chaque matin les écoliers étaient soumis à la question par l’instituteur qui leur demandait de dénoncer les paroles prononcées par leurs parents, voire d’indiquer simplement si l’un d’eux portait des lunettes. Pourquoi les lunettes ? Parce que si on porte des lunettes c’est pour lire E&R ... heu non, des livres, et que dans ce régime entre les mains de gens stupides et analphabètes, il n’y avait que les opposants qui distribuaient des tracts. Comme les livres avaient été brûlés, les intellectuels étant des ennemis, si les parents lisaient, c’était forcément la prose de l’opposition au régime : ils étaient immédiatement arrêtés et fusillés, grâce au zèle de leurs enfants qui n’appartenaient plus à leurs parents mais au régime khmer.

    Main lourde contre ceux qui ne plaisent pas, délation des parents par les enfants, population soumise et contrôlée : n’oubliez jamais que le rose n’est rien d’autre que du rouge avec un peu de blanc dedans.


  • ce sont des methodes de collabos. rien de surprenant venant de la gauche car 80% des collabos de 38-45 etaient gauchistes et non nationalistes. Mitterand , Drieu la Rochelle, Jean Luchaire, Pierre de Brinon, Alphonse de Chateaubriand, Doriot, Cocteau, Aymé, Giono ,Bergery, Bertrand de Jouvenel ,Robert Jospin (le père de Lionel),Charles Spinasse, Georges Monnet,René Bousquet (centre gauche républicain),....12 des 17 ministres SFIO de la fin de la III° République furent exclus du parti après guerre pour avoir collaborer avec les allemands....
    Aujourd hui , les nazis sont les atlantistes.


  • T’imagines le flic qui rêvait de Starsky et Hutch ou de traquer le doctor lecter et qui se retrouve à interroger un minot de 8 ans.
    "Ahmed, avoue ou t’es privé de console.
    J’en ai maté des plus forts que toi."
    Pour finir : "nous avons démantelé un traffic de billes qui s’opérait dans la cour de récréation."

    J’essaie de rire...mais c’est dur : une école où les parents, les élèves et les profs se tuent les uns les autres judiciairement. Une dictature pour tous, ici ciblée sur les mômes : un réglage nécessaire opéré par les ingénieurs sociaux qui ont regardé la pyramide des âges et des religions, dans le but de créer des islamo-laico-francmacon bien dociles pour le futur.

    Front de la foi et solidarité nationale.


  • Le jour des attentats, j’attendais mon tour dans une boulangerie. Un bébé d’un peu plus d’un an s’amusait avec ses petites mains et applaudissait dans sa poussette.
    Compte tenu de la gravité des événements de ce jour, je m’interroge sur le devenir de cet enfant. Etait-ce un futur terroriste ?
    Devais-je le signaler à la police ?
    Suis-je complice de ne pas avoir plainte contre ce bébé ?

    Il faut arrêter les c........ un enfant est majeur à 18 ans, avant c’était même 21 ans.
    A l’époque où la France était la France, lorsqu’un enfant disait une bêtise les parents ajoutaient "il faut bien que jeunesse se passe", L’enfant était ainsi remis à sa place.

    Ce ne sont ni les enfants, ni les gens du peuple qui organisent les guerres dans le monde mais bien nos dirigeants politiques !
    Afghanistan, Kosovo, Côte d’Ivoire, Liban, Libye, Syrie etc...
    Combien de morts, d’invalides, de traumatismes ?
    Combien d’argent dépensé pour les achats d’armes, alors que notre dette est de plus de 2 000 milliards d’€, soit 32 000€ par personne bébé compris.

    Jean Marie Le Pen a été condamné pour avoir dit "fournée". Une question se pause : peut-on employer sans être punis les mots : flamme, feu, allumette, briquet, chaleur, combustion, cheminée, foyer, etc... ?

    Dieu, nous a fait à son image et nous demande de respecter ses commandements. Commandements que nos dirigeant politiques ne respectent plus. Nous sommes donc en dérive sur un rafiot gouvernemental qui ressemble fort au radeau de la Méduse.

    Devons-nous, nous agenouiller devant Satan et ainsi perdre notre âme et déshonorer nos ancêtres ?


  • Cet article est très symptomatique d’une certaine tendance au deux poids deux mesures de la part d’un certains nombres de commentateurs qui semblent considérer que la réconciliation est à sens unique (ce qui dans ce cas-là ressemble à s’y méprendre à de la soumission), car il me semble que jusqu’ici aucun des intervenants que je devine musulman ne semble s’offusquer (le mot est faible) de ce qu’un gamin de 8 ans puisse avoir des paroles telles que "il faut tuer tous les français".

    Je rappelle à ceux qui disent que ce n’est qu’un enfant innocent (pour l’instant peut-être mais pour combien de temps encore si personne ne réagit ?) que dans certains coins d’Afrique dans deux trois ans il serait mûr pour être milicien et tirer au AK sur des civils désarmés et donc que dans certaines circonstances cette notion d’enfance innocente doit être relativisé car les enfants d’hommes ne naissent pas immaculés. Dans le cas qui nous occupe je suppose que la solution est de le laisser continuer à s’exprimer ainsi à l’école PRIMAIRE sans rien faire, comme ça peu de temps après il pourra ajouter à son charmant discours, "y font rien, c’est vraiment des victimes donc ils méritent de crever". Imaginez deux secondes ce qu’il adviendrait à une famille d’expatriés dont l’enfant dirait dans une école d’Algérie, "les algériens il faut tous les tuer" ?

    Concernant un autre point je remarque que dès qu’il est question de religion dans un article un certain nombre de musulmans (mais qui sait...) se proposent de corriger les erreurs des chrétiens mais dès que c’est dans l’autre sens alors le bonhomme se fait reprocher de jeter de l’huile sur le feu, de faire le jeu du sionisme... blablabla... A ceux qui se piquent de science je rappellerai qu’il n’y a rien de plus étranger à celle-ci que l’emploi du double discours, non, au contraire cela relève de la plus pure sophistique.

    Mais bon on me rétorquera avec raison que les bombes ne pleuvent pas sur Paris mais sur Bagdad, Tripoli, Beyrouth... mais il fut un temps ou elles tombaient sur Vienne et Constantinople donc cela ne devrait pas empêcher de faire preuve de lucidité sur ses propres turpitudes présentes et passées car le terme même de réconciliation suppose que des erreurs ont été commises des deux côtés car dans le cas contraire le terme de "repentance" s’impose et alors je ne vois pas trop la différence avec le discours victimaire de sos racisme et consorts, dans ce cas là qu’on ne vienne pas me parler de "réconciliation".

     

    • interprétation totalement foireuse,
      je trouve personnellement que ce gosse a une reaction saine, un refus de soumission il est pas charlie (opinion reflétant probablement l’opinion de sa famille musulmane) donc il est DU CÔTE des autres et il explique pourquoi puisqu’on lui demande des comptes. il a huit ans, les histoires de terrorisme c’est pas encore son monde, la violence c’est à la télé, pas dans sa réalité quotidienne. ce n’est pas parce qu’il n’est pas Charlie qu’il cautionne des assassinats, c’est pas de son âge
      foutez la paix aux gosses avec ces histoires foireuses de "terroristes", on les embrouille déjà assez avec la théorie du genre le mariage gay et la shoah dès la maternelle.
      ce que le Gael n’a pas compris c’est qu’on oblige de fait un gamin de huit ans à cautionner des dessins pornographiques humiliants pour sa culture (son mode de vie familial). sa réaction est donc très saine si on ne cherche pas à l’instrumentaliser


    • @ Paramesh

      Et voilà vous confirmez tout mon propos, affligeant... rien à ajouter.


    • Me réconcilier avec un minot de 8 ans ? Il a rien fait, il vient d’arriver mais faut déjà qu’il se réconcilie d’une dispute dont il ignore tout : innocence de l’enfance, ici, mise à mal.
      Je fais exprès : ton propos était autre, il parlait des commentaires mais il me semble hors sujet ou secondaire, binaire et carrément dangereux.


    • Bordel à 8 ans on est en CE2, et je me souviens pas avoir été à cet age incapable de distinguer le mal du bien.
      C’est quoi cette société qui infantilise tout à outrance ?
      A 13 ans on est jeune, à 18 ans on est jeune, à 25 ans on est jeune, à 40 ans on est un jeune adulte ?
      A 8 ans on sait ce qu’on dit, d’ailleurs plus on vieillit plus on se charge de tabou et on enjolive nos paroles de politiquement correct.


    • Il n’est pas tant question de cet enfant que du milieu d’ou il vient qui est, contrairement à ce que certains disent, totalement Charlie car ils sont dans quoi sinon l’incitation à la haine. Alors je ne dit pas que ce sont les seuls loin s’en faut mais je faisais une remarque plus générale en profitant de cette affaire et de sa réception sur ce site et sur ce que je pense que cela peut révéler.

      "Commentaire dangereux et binaire" je ne crois pas que poser et se poser des questions soit dangereux car réconciliation ne suppose pas un état d’esprit de béni oui-oui qui n’ose jamais dire ce qu’il pense ni contredire personne. Les commentaires de cet article sont la énième illustration de ce que j’écris plus haut mais que j’avais déjà constaté dans d’autres. Ce n’est pas moi qui suis binaire (vous aurez remarqué que je suis disposé à accepter les critiques historiques et actuelles) mais ceux qui sautent sur la moindre occasion pour acquérir le statut de victime ce qui me laisse penser que pour beaucoup il ne s’agit en fait ici que de sos racisme 2.0. Vous noterez que mon état d’esprit est plutôt à la déception car j’aurai préféré voir plus d’honnêteté ici car autant je doute, et encore plus depuis aujourd’hui, de plus en plus fortement de la possibilité réelle d’un apaisement des tensions déjà existantes en France autant je suis convaincu de l’extrême dangerosité et surtout de l’inadéquation d’une guerre civile à nos problèmes de fond.

      Et puisque vous vous voulez à tout prix me faire commenter cette histoire, envoyer cet enfant chez les flics ne règlera rien car ce sont les parents qui sont responsables, y compris au sens juridique, sa propre responsabilité est pour l’instant assez minime mais c’est peut-être l’occasion de lui apprendre qu’il n’est plus un bébé et qu’on le tiendra de plus en plus pour responsable de ses actes et paroles avec les années et qu’il ne devra donc pas s’étonner des réactions hostiles que ceux-ci pourront susciter à l’avenir. Autrement dit passé l’âge de raison il commence à être temps de ne plus se cacher dans les jupons de sa mère pour pouvoir faire tout et n’importe quoi c’est ça aussi la virilité du moins dans son cas son apprentissage. Je me souviens que lorsque je faisais une connerie à l’école il valait mieux que j’évite d’aller me plaindre auprès de mes parents de la punition reçue là bas parce que sinon j’en recevais une autre en plus d’une tarte.

      Enfin bon il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.


  • on nage en plein délire !arreter un gamin de8 an pour apologie de terrorisme,c’est vraiment une aberration !Mais dans quel monde vit on ?J’ai honte pour la France ! Et surtout pour tous ses FRancais qui ne comprennent rien à tout ce qui se trame dans notre beau pays.


  • Nous n’avons pas encore toucher le fonds. Persécutions d’élèves de 16 ans puis de 14 ans et maintenant de 8 ans. La prochaine fois ce sera au tour d’un écolier de maternelle d’être placé en garde à vue.

    C’est dur d’être gouverné par des cons.


  • #1105643

    niveau d’imbécilitée atteint avec succés , de la part des donneurs d’ordres et des executants .
    c’est l’équipe gagnante ! les finalistes !


  • c’est quoi la prochaine étape ?
    Quand des gamins joueront à la guerre dans la cour, on criera au jihadiste en culottes courtes et on enverra le RAID les neutraliser ?


  • Enoooorme,

    plus besoin de prendre de LSD pour halluciner .... c’est ca la France !!


  • La petite contribution du sayan C.Estrosi en faveur du grand projet de guerre civile qui fait son petit bonhomme de chemin...


  • 8 ans ! Pauvre France... l
    Il y a des "Charlie", des "antis Charlie" et des "qui s’en foutent"... Mais ca c’etait avant (comme ils disent dans la pub), je crains qu’on va tous finir "Winston Smith" !
    Le "Grand Frere" nous observe !


  • Lisez les commentaires sur BFchiasseTV. Le modérateur doit être en vacances. En tout cas, depuis une certaine attaque sous faux drapeau un feu vert à été donné : lâchez-vous sur les bougnouls, c’est cool.

     

    • Moi je lis également beaucoup de musulmans qui crachent leur haine sur les non musulmans à longueur de forums, à longueur de vidéos sur youtube, et même à longueur de promenade dans la rue dans mon quartier.

      Que le fils soit poursuivi, non ce n’est pas normal, si c’est vrai, c’est honteux, mais que le père soit poursuivi, je pense que ce n’est pas anormal. ça n’est pas arrivé tout seul dans la tête du gosse.

      Que le gosse dise, c’est attaque "sous fausse bannière", ou dans ses mots de gosses, c’est pas les musulmans qui ont fait ça, je veux bien. Mais qu’il dise, ils ont bien fait de tuer les gens qui ont insulté le prophète, alors non, ça ne passera jamais en France.


  • Je voudrais faire un commentaire a l’envers :

    Si un petit enfant Juif de 8 ans dans une ecole Francaise avait dit : "il faut tuer tous les Francais" ? Si un enfant blond aux yeux bleux de 8 ans avait dit dans une ecole Francaise : "il faut tuer tous les Arabes" ? Je suis sure que les commentaires seraient differents et que vous ne pardonneriez pas.

    Tribalisme ?

     

  • Responsabilité pénale, responsabilité civile, infraction constituée ou pas, intention de nuire, irresponsabilité pénale (moins de 13 ans sauf cas très particulier), l’enquêteur démêlera tout ça, il n’a pas le choix puisque le ministère public est actionné


  • que nous sommes tombés bien bas ! le directeur de l’école est un nul et les flics idem. c’est absolument incroyable que nous en soyons arrivés là !
    cela démontre combien notre société est devenue irresponsable.
    j’imagine la tête du gamin et s’i a du caractère faudra pas s’étonner de le voir dans quelques années du côté des rebelles. Les parents n’ont à s’excuser de rien.

     

  • Est-il vraiment nécessaire de mêler les enfants à ces sales histoires ? Était-il vraiment nécessaire d’imposer cette minute de silence à des enfants ? Les enseignants se posent-ils la question de ce qu’est la perception du monde chez un enfant ? D’autant plus que dans ce cas précis il s’agit d’une perception à travers le filtre médiatique, une déformation du monde réel.
    Je trouve ça vraiment crade
    Où en sommes nous avec le dialogue et la compréhension de l’autre ?


  • C’est honteux !! Passant le concours de prof d’eps cette année j’ai honte pour ce représentant de l’éducation national !!


  • Arrêtez de faire vos chouineuses.
    A 8 ans me concernant je savais distinguer le mal du bien ! Si pour cette enfant les morts de ces attentats l’ont bien mérité, que deviendra-t-il à l’age adulte ?
    C’est quoi cette société qui déresponsabilise à outrance ?
    C’est quoi ces parents qui assument par leur éducation ?
    Un enfant bien dans sa peau ne s’intéresse pas à ces choses à cette age mais à la lecture, à la culture, aux jeux. Bref tout ce qui peut épanouir un gosse.
    A ce rythme il finira aigri, frustré, à la ramasse scolairement, sans doute un délinquant, ou un marginal anti France.

    Et pour les zozos qui me traiteraient de sioniste je veux leur dire que je soutiens dieudo, je suis antisioniste, anti-immigration, et anti - UE.

     

  • Mais non voyons, c’est normal qu’un enfant de 8 ans parle du prophète et compagnie ! ! Bien sûr , tout va bien ! Circulez y a rien à voir ! ! En tout entre les leonardas et leur insulte envers notre Président élu par moi, déjà pour commencer, et maintenant les gamins pleins de crottes de nez qui parlent du prophète, bah je suis tout simplement en train de voir que 60 millions de Français ferment leurs gueules et se prennent des sujets totalement IN-IMPORTANT ! ! Pouvez-nous, nous parler de vrais sujets comme le fait que la jeunesse de France vit dans un désarroi économique et intellectuelle à la hauteur de pays en guerre depuis des années, voir pire ? ! ! Vivement les présidentiels que les vrais sujets reviennent....

    Et tant mieux, le papounette ou sa mamounette n’ont cas fermer leur bouche à la maison et à table ! ! Ici c’est la France, tu l’aimes ou tu te casses ! ! Et c’est un immigré qui parle... Je ne suis pas en France pour parler une autre langue ou encore faire de l’apologie de terrorisme islamique ! ! HONTE A CES PARENTS ! !


  • Il y en a ici, qui ont vraiment envie que la France ressemble à l’Arabie Saoudite. Qu’ils ne s’impatientent pas, c’est bien parti.


  • Un festival de conneries et de mauvaise foi. D’abord la connerie des enseignants qui n’auraient jamais dû accepter cette énième "mission casse-cou" sans aucune préparation, laissée à l’initiative individuelle et donc, au final, à la responsabilité individuelle...Ils vont "manger bon" les instits, car ça va se retourner contre eux. Et ça c’était calculé bien sûr pour que dans très peu de temps aucun prof ne s’aventure plus sur ce terrain. On a débusqué les "zorro" ils seront sanctionnés, les autres se tiendront tranquilles.La mauvaise foi : de l’avocat de la famille qui veut nous faire croire qu’une plainte a été déposée contre l’enfant de 8 ans. Un mensonge, les enseignants ont fait, comme ils y sont obligés statutairement, un signalement des propos de l’enfant et un juge va enquêter sur d’éventuelles carences éducatives familiales.


  • Grave les commentaires...


  • Il s’agit avec cette affaire C****** de provoquer une catharsis, une réaction collective de libération des passions, de leurs liquidations. Comme aussi celle des affects provoqués par l’événement lui-même. La messe du 20 h, véritable chaudron et lieu sacrilège de l’autel médiatique insinuant le venin de la haine de soi et des autres, a préparé de longue date, la déconnexion des cerveaux.

    Ces émotions artificiellement générées longtemps refoulées dans le subconscient et responsables d’un traumatisme psychique, à savoir celui du viol permanent de la conscience collective du peuple français et sa population, ont besoin désormais d’être expurgées concrètement dans des victimes désignées comme « bouc émisssaire ». Ça ne vous rappelle rien ?

    Qu’importe votre âge, qui vous êtes ? Lorsque la folie s’empare des masses , aucun argumentaire n’est valable puisque la Raison ne fonctionne plus ! Elles sont sous l’emprise de l’ensorcellement narratif des sirènes médiatiques. Tous les personnels des institutions de l’Etat donc les fonctionnaires sont alors sommés d’être au garde à vous ! On le voit avec le zèle de cet instituteur. Et en plus, si cet élève était déjà dans son colimateur (?), on peut penser à un règlement de compte perso ....

    Cette « masse anonyme » aura créé son égrégore suffisamment puissant sur lequel il suffira d’actionner à l’heure dite sur « le slogan ou mot d’ordre » détonateur !

    Si on lui en donne l’occasion, elles pourront dès lors vomir sa haine inexprimable avec toutes les justifications inimaginables. Ses rancoeurs, ses malaises, ses problèmes, ses angoisses, tout doit passer par ce canal vengeur non pas pour désigner les véritables responsables et coupables de cette situation car dans l’ombre, mais désigner d’avance les non C****** !

    Et même, si les consciences personnelles se disent intérieurement « non, je ne veux pas cela », elle sera emportée par l’emprise collective. Ce sera la même attitude qu’un passant peut avoir en face d’un autre qui s’écroule dans la rue devant lui. J’y vais ou j’y vais pas le secourir. Je dépasse ma peur de regard des autres ou pas ? Le courage c’est le coeur ! La programmation des téléspectateurs a coupé le lien entre l’intellect et le coeur ! Le viol, se situe à ce niveau.

    Les peuples primitifs connaissaient cette opération « magique » !

    À quand le port obligatoire du macaron « je suis C****** » délivré par les kommandantur (mairies), les rafles pour les non C****** ?


  • Ils n’ont que ça à faire les profs ?

    - Le prof ne pouvait pas éviter tout ça, à l’enfant, en convoquant ses parents pour qu’il se fasse tirer les oreilles ?
    Non, il a remonté l’incident à la direction.

    - La direction ne pouvait pas éviter tout ça, à l’enfant, en convoquant ses parents pour qu’il se fasse tirer les oreilles ?
    Nin, l’école préfere porter plainte.

    - Le juge va-t-il émettre un non lieu, pour que le père puisse rentrer chez lui et pour éviter que l’enfant ne pense être responsable de l’incarcération de son père ?

    Cette histoire est completement folle.
    A huit ans, je croyais qu’on n’était pas doué de dicernement ?
    Le père va donc être pénalement responsable de son fils qui ne l’est pas.
    Le père va devoir faire de la prison, ou avoir son casier judiciaire souillé à cause de l’agissement d’un enfant ?

    Les gars de l’école sont des idiots qui prétendent vouloir le bien des enfants, mais qui les traumatise en poursuivant au parquet antiterroriste un gamin qui n’était certainement que dans la rebellion.

    Je sais bien qu’on vient de subir un attentat, mais est-ce une raison pour laisser l’Etat censurer, surveiller les citoyens ?

    LePen avait raison lorsqu’il qualifiait la marche "je suis charlie" de marche des 4millions de charlots.
    Ces 4 millions ont-ils oubliés qu’ils manifestaient pour la préservation de non libertés ?
    MEGA-LOL !


  • (dans un futur proche) ...Bientôt les écoutes via les échographies, l’État planche sur la question... Le gêne terroriste serait sur le point d’être isolé du génome humain... ( je te jure... c est pas a C.H qui fallait faire un strike, mais à l’assemblée nationale, a Matignon et à l’Élysée )


  • Les informations semblent se contredire. Une journaliste indiquerait que sur le procès verbal fait l’enfant n’aurait pas dit "Mort aux français" mais simplement "je suis du côté des terroristes". La version change tous les jours comme d’habitude avec nos médias partiaux.

    Personnellement, je suis d’avis que quelque soit ce qui sort de la bouche d’un enfant de 8 ans, cela doit être traité avec pédagogie et non répression. C’est incroyable ça. Je n’arrive pas à croire qu’une affaire telle que celle-ci soit médiatisée. Ont-ils seulement conscience de ce qu’est un enfant ?

    Pour ceux qui pensent que nous sommes dans une société d’infantilisation et qu’un enfant de 8 ans doit porter la responsabilité de ce qu’il dit devant la nation entière à travers les médias, je répondrais que si le mot "infantiliser" existe c’est bien qu’il existe une distinction entre l’enfant et l’adulte.


Afficher les commentaires suivants