Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le régime de Kiev aux abois

Kiev, sentant que la situation dans l’est de l’Ukraine lui échappe, tente par une agitation politique et diplomatique de renverser la donne.

Ainsi, la Rada (Parlement ukrainien) a lancé une procédure destinée à qualifier la Russie d’« État agresseur » et les Républiques de Lougansk et Donetsk d’« organisations terroristes ». Les députés ukrainiens souhaitent obtenir également la rupture des relations diplomatiques avec la Russie, l’expulsion de cette dernière de l’APEC (l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe) puis une modification de la Charte des Nations unies afin d’exclure la Russie du Conseil de sécurité.

Au même moment, le président ukrainien Porochenko a envoyé un message à Vladimir Poutine afin de lui demander de faire pression sur les rebelles pour qu’ils mettent fin aux combats.

L’Union européenne va prolonger de six mois les sanctions imposées en mars dernier et en prendre de nouvelles contre des personnalités impliqués dans le conflit. Quant au Canada, il a décidé d’octroyer un nouveau prêt de 200 millions de dollars afin de « favoriser davantage la stabilité économique et sociale en Ukraine », une manne qui, comme la précédente, sera utilisée entièrement ou en partie pour financer l’effort de guerre de Kiev, qui attend également les 2 milliards de dollars promis par Washington.

Sur le front, les séparatistes poursuivent leur offensive générale dans une cinquantaine de villes et villages. Alexander Zakhartchenko, président de la République populaire de Donetsk, a averti que les combattants russophones ne négocieraient pas de cessez-le-feu avec Kiev et continueraient leur avancée jusqu’aux frontières administratives de la région de Donetsk.

Après l’arrestation à New York d’un « espion russe » par le FBI mardi dernier, le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Loukachevitch, a réagi :

« Les États-Unis ont décidé de lancer une nouvelle phase de la campagne antirusse […] en faisant mousser une fois de plus des histoires d’espionnage. Les relations russo-américaines traversent depuis longtemps une période difficile à cause de la politique hostile de Washington. »

 

Voir aussi, sur E&R :

En savoir plus sur ce chef d’État sur lequel le régime de Kiev se casse les dents, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1105099
    le 28/01/2015 par Philippe
    Le régime de Kiev aux abois

    Nous allons assister là à un magnifique renversement de rhétorique : Kiev va étiquetter les républiques de Lougansk et Donetsk de terroristes.
    Vu que ce sont des terroristes, ce sont eux qui sont à l’origine des "attentats" de Maidan.
    Vu que ce sont des terroristes, ils sont à l’origine du crash du MH117 (avec l’aide des russes bien évidement)
    Le gaz russe coupé ? De mauvaises récoltes l’année prochaine ? Les coupables sont tout trouvés.
    Rappellez vous, ce sont des terroristes, on a pas besoin d’apporter la moindre preuve.
    Et voila comment un régimé d’oligarches et de néo-nazis se refait une virginité toute neuve.


  • #1105112
    le 28/01/2015 par Docteur Prolo
    Le régime de Kiev aux abois

    Les Faucons battent de l’ aile, leurs chiens sont aux abois....


  • #1105139
    le 28/01/2015 par Madjack
    Le régime de Kiev aux abois

    Interview avec un maximum de préjugés en un minimum de temps, c’est un beau reportage avec une belle signature encore tien ...


  • #1105141
    le 28/01/2015 par Sergio
    Le régime de Kiev aux abois

    - Les séparatistes Russophones du Donbass ont déjà annoncé qu’ils ont encerclé Debatsevo, ou sont concentrés 10 000 soldats Ukrainiens, cela rappelle étrangement la débâcle d’ ilovaisk au mois d’août, qui a forcé Poroshenko a demander un « cessez le feu »,cette « trêve » a été utilisée par le pouvoir de Kiev pour concentrer d’avantage de troupes pour une nouvelle offensive et pour bombarder la population civile de Donetsk (10 mort par jour en moyenne)
    - La nouvelle « offensive » a déjà coûté la vie a 1100 soldats « Ukrainiens » (il y a dans le lot de nombreux néo-nazi Ukrainiens,Baltes,Suédois,des mercenaires Polonais et Américains)
    - Les Ukrainiens en age de combattre refusent massivement la mobilisation pour aller tuer ou se faire tuer dans le Donbass, le plus haut taux de conscrits « réfractaires » a la mobilisation est curieusement situé dans les régions Ouest de l’Ukraine,considérés comme les plus Russophobes du pays (Lvov,Jitomir...), ils vont le plus souvent se réfugier chez l’« ennemis »,en Russie...
    - Poutine a promulgué une loi qui fait passer le délais légale de présence des citoyens Ukrainiens sur le sol russe (sans permis de travail) de 30 jours a 90 jours...
    - Près de 280 000 citoyens Ukrainiens ont demandé a la Russie le statu de réfugié,ce statu a été accordé a 250 000 d’entre eux, sans compter les plusieurs millions de citoyens Ukrainiens vivent et travaillent en Russie
    - A titre de comparaison, la Pologne, pourtant ardant allier de Poroshenko, a accordé 0 asiles pour les 2000 demandes déposées depuis l’année dernières par les Ukrainiens...
    - 

     

    • #1106055
      le 29/01/2015 par Tatayet
      Le régime de Kiev aux abois

      est-ce 250.000 Ukrainiens venant d’Ukraine, ou 250.000 Russes venant d’Ukraine qui ont reçus le statut de réfugié ?
      Avez-vous regardé ce qui se passe aujourd’hui en Crimée ? Il n’aura pas fallu 1 an pour que Mr Poutine démarre la répression envers les minorités.


    • #1106395
      le 30/01/2015 par Sergio
      Le régime de Kiev aux abois

      @Tatayet
      - Peu importe que ces 250 000 réfugiés soient ethniquement « Russes » ou « Ukrainiens »,ils sont majoritairement ethniquement Ukrainiens “mais” Russophones
      - Pour ce qui est de la population de la Crimée,la majorité de la population a accueilli le rattachement a la Russie avec joie et soulagement, minorités Tatars et Ukrainiennes comprises,la Fédération de Russie leurs a garanti leurs droit linguistiques,culturels et économiques.
      - Les Tatars de Crimée ont recouvré leurs droits a la propriétés des terres spoliés a leurs ancêtres par Staline,chose que l’Ukraine n’a jamais faite en 24 ans d’indépendance ....


    • #1107577
      le 31/01/2015 par Tatayet
      Le régime de Kiev aux abois

      A Sergio,

      C’est pour cela que depuis l’été 2014, il y a une russification forcée en Crimée. c’est -à-dire, vous prenez la nationalité Russe, ou si vous gardez votre nationalité propre vous avez grande chance (pour ne pas dire toutes les chances) de perdre votre emploi.... pour ce qui est des droits des Tatars, eh bien pour l’instant leurs dirigeants sont emprisonnés sous des motifs abracadabrants....


    • #1109642
      le 02/02/2015 par Sergio
      Le régime de Kiev aux abois

      @Tatayet
      - Si vous êtes française, je vous suggère de vous rendre sur place en Crimée pour voir de vos propres yeux les camps que les Russes ont ouvert pour interner les représentants des minorités Tatares et les Ukrainiennes (il vous faudra demander un Visa a la Fédération de Russie)
      - Si vous êtes Ukrainienne, il ne vous faudra pas un Visa pour vous rendre en Crimée, les Russes ne demandent pas de visa de la part des Ukrainiens pour le moment , plusieurs milliers de citoyens Ukrainiens en age de combattre,principalement de l’ouest du pays,les régions « nationalistes » les russophobes de l’Ukraine, ont profité de cette liberté de circuler et sont allés se réfugier chez l’« ennemis »,l’« envahisseur » Russe...


    • #1109761
      le 02/02/2015 par Tatayet
      Le régime de Kiev aux abois

      a Sergio,
      Je ne fais que relater des émises par HRW, ong qui a du personnel sur place et qui a émis ce rapport. je ne vois pas pourquoi je douterai des dires de cette organisation, puisque Moscou reprend dans ces articles, qui condamne Kiev pour les agissements dans le Donbass, des informations émises par la même organisation ! Si une source est sérieuse d’un côté, elle l’est certainement de l’autre également !


  • #1105207
    le 29/01/2015 par Pit
    Le régime de Kiev aux abois

    Le conflit en Ukraine tourne très largement envers la résistance russophone. Les barbares devant et nos familles derrière, c’est vraiment cette mentalité qu’ont les russophones.

    A coté la quatrième conscription se passe très mal (migration massive en Pologne et en Russie), il y a des rivalités au sein de l’armée entre autre à cause des milices nazis et le moral va très mal pour l’armée de Kiev.

    Je comprends les russophones qui refusent de négocier car la précédente négociation de paix n’a servi qu’à une chose, faire venir de l’armement lourd du coté de Kiev avec de l’artillerie pour relancer les hostilités. Tout ça offert par l’Occident avec l’argent du contribuable bien entendu...

     

  • #1105297
    le 29/01/2015 par Klyde
    Le régime de Kiev aux abois

    A la fin le drapeau sudiste lors de la guerre de sécession au USA. TOut un signe...

     

    • #1105366
      le 29/01/2015 par Pacheco
      Le régime de Kiev aux abois

      À la fin du reportage, ce qu’on voit flotté c’est le drapeau de la nouvelle Russie, Novorossia.


    • #1105440
      le 29/01/2015 par moderateur
      Le régime de Kiev aux abois

      Non, c’est le drapeau des séparatistes de Novorossia.
      On est en terre slave la-bas, pas chez Johnny...


  • #1105411
    le 29/01/2015 par Talion
    Le régime de Kiev aux abois

    Si certains se demandent (comme le bouffon qu’on voit dans la vidéo) d’où vient la profusion de matériel dont dispose désormais les séparatistes, la réponse est très simple :

    1- Les stock et dépôts d’armes que l’ex-URSS avait constitué dans la région et dont l’emplacement était le plus souvent classifié (d’anciennes mines désaffectées par exemple). Le FSB n’a eu besoin que d’indiquer ou creuser... Pas besoin de fournir des armes, tout était déjà sur place.

    2- Les captures et prises de matériel qui ont eu lieu cet été et au début de l’automne lors de la débâcle de l’armée ukrainienne qui s’est faite enfermer dans des chaudrons, puis ensuite étriller par les rebelles.

    Le Kremlin n’a eu besoin de rien donner en dehors de renseignements et photos satellites (ce qui ne pèse pas lourd)... A la limite ils ont peut-être fourni du matériel de communication... Et encore...

     

    • #1106073
      le 29/01/2015 par Tatayet
      Le régime de Kiev aux abois

      Trop marrant ! Un char qui à été entreposé minimum 25 ans, sans entretient. certain qu’on le redémarre comme au premier jour. c’est comme ta voiture ! ensuite les munitions ne sont pas inépuisable... et l’entreposage de munitions est encore plus risqué, puisque la poudre, quand elle vieillie a tendance à devenir instable....


    • #1106276
      le 29/01/2015 par chabadou
      Le régime de Kiev aux abois

      Tout à fait d’accord, dans nos pays les stocks de munitions et autres dépôts nécessaires en cas de mobilisation générale sont pour la plupart situés dans des bâtiments clairement identifiés, répertoriés et gardés ... là bas c’est un peu différent des stocks gigantesques ont été créé face à la menace Étasunienne et pour la plupart disséminés (cachés) dans des points clés.

      Dans la région de Donetsk qui est une région clé entre l’ouverture (pour un débarquement ?) de la mer d’Azov / mer noire (mines ...) et l’agglomération de Moscou, la présence de mines permet assez facilement de cacher un grand / très grand nombre de munitions, enfin si j’avais été en charge de placer ces stocks c’est là que je les aurais mis ... Je pense qu’il s’agit de matériel léger type armement individuel fusils, mitrailleuses , grenade à main, grenade propulsé, mortiers ... canons ...

      Avec la disparition de l’URSS, il est très probable que seuls les officiers de réserve locaux sachent où se trouvent ces stocks (ou on leur a dit ...) des anciens officiers appelés, de l’armée rouge (URSS) qui ont servi dans une armée différente de celle de l’Ukraine actuelle ... Il est fort probable que ces stocks "oubliés" depuis ces 25 dernières années soient inconnus du pouvoir actuel de Kiev.

      - pour le stockage des munitions ça ne pose aucun problème, on trouve des conditionnements type "boite de conserve" dans lesquels les cartouches on une durée de vie très longue (pour les tireurs on trouve des cartouches de déstockage de la 2nd guerre mondiale en état ...) et les cartouches "assez" récentes sont scellés avec du vernis (rouge) donc pas de soucis de vieillissement.

      - pour les tanks beaucoup ont été pris dans les casernes, sont venus avec les militaires "déserteurs", pris lors des chaudrons ou encore enlevés de leur monument ;) https://www.youtube.com/watch?v=EhG...
      Mêmes endommagés, il faut savoir que ces braves sont pour la plupart ouvriers, mineurs et très débrouillards donc remettre en état un tank -> "easy job".

      De plus il ne faut pas oublié que les plus anciens ont l’expérience de l’armée avec le service militaire et l’expérience du feux avec les guerres récentes (Afghanistan 1986 ...). Donc face à des petits jeunes (volontaires) de vingt ans qui on fait "Call of Duty" et qui se sentent poussez les poils de la b*te dès qu’on leur file un AK47 et 2 mois de classes ... Je comprend les désertions du coté de l’armée régulière ...


    • #1107586
      le 31/01/2015 par Tatayet
      Le régime de Kiev aux abois

      AFred,

      Reprenez vos cours d’histoire, et vous verrez que l’Ukraine fût un pays indépendant et reconnu dans ces frontière actuelle (y compris la Crimée) de 1917 à 1920 !


    • #1109688
      le 02/02/2015 par Sergio
      Le régime de Kiev aux abois

      @Tatayet
      - De quelle Ukraine indépendante (1917-1920) vous parlez ?, de celle qui a été cédé par les Bolcheviks au Kaiser durant le traité de Brest-Litovsk pour se maintenir au pouvoir dans une Russie livrée au chaos et la guerre civile ?,(traité considéré nul et non avenu par les « Alliés » de la Russie Tsariste après la capitulation Allemande)
      - La période que vous citez s’appelle la guerre civile en Russie, en Ukraine elle a pris forme d’affrontement entre :
      - Les Russes Blancs (officiers tsariste pro-monarchistes ou pro-republicains)
      - Les Hetman Ukrainiens fantoches pro-Allemands
      - Les Petluristes (partisans de Simon Petlioura, fondateur de l’ephemere République d’Ukraine,qui a régné a Kiev et ses environs pendent quelques mois),
      - Les anarchistes de Nestor Makhno
      - Les terroristes Nihilistes socialistes révolutionnaires
      - Enfin, les Bolcheviques qui ont fini par l’emporter par qu’ils ont su s’allier,aux gré des circonstances,aux uns (ou contre les autres), contre leur principale ennemis, les « Russes Blancs »...

      - La Crimée a été le dernier bastion de la résistance des « Russes Blancs » durant la guerre civile face aux Bolcheviques, elle a été le point de départ d’un exil sans retour pour les quelques milliers de rescapés « Blancs »,ce territoire n’a donc jamais été sous le contrôle des Petliouristes « Ukrainiens » a la période que vous indiquez...


    • #1109782
      le 03/02/2015 par Tatayet
      Le régime de Kiev aux abois

      Lorsqu’on étudie, ou lit l’histoire, il ne faut pas seulement garder ce qui nous intéresse ! La Verkhovna Rada fût fondée le 17 mars 1917, avec Hrouchevsky comme président. En novembre 1917, la Rada proclame la République populaire ukrainienne, cette république fût reconnue par la France et la Grande-Bretagne, et déclare son indépendance en janvier 1918. Fin avril début mai 1918, un coup d’état renversa le président sans suivra la période de troubles que vous citez, avec la victoire finale des Bolcheviks.


  • #1106119
    le 29/01/2015 par sinbad le marin
    Le régime de Kiev aux abois

    je suis généralement d’accord avec la ligne du site ER mais en tant qu’étudiant en droit international, j’ai toujours manifesté une répulsion pour tout état qui contrevenait au Droit d’un pays souverain. l’une des pires choses qui peuvent arriver à un état, c’est bien d’être annexé ou se faire envahir et vivre sous occupation. en ce sens je ne suis pas d’accord avec le traitement d’ER sur le sujet. j’ai toujours admiré la russie et j’ai étudié son histoire durant la guerre froide (sovietologie) mais là je ne peut accepter çe qu’elle fait subir à l’Ukrane, je veux bien qu’on reproche au nouveau gouvernement ukrainien son coté atlantiste mais subir cette annexion, je ne le souhaite pas à mon pays. à tout les lecteurs qui ont une haine des institutions européennes et de la politique US, je vous demande de bien regarder en face les faits, vous ne pouvez pas être d’accord avec le droit d’Assad de défendre la souveraineté de son pays et le refuser aux gouvernement ukrainien. l’Ukraine a vécu durement la période soviétique d’où la haine de certains envers la Russie et le souhait d’émancipation envers la Russie. et pour tout ceux qui ce sont réjouis de l’annexion sous une mascarade d’élection, je voudrai vous voir si cela se passait en corse comment vous le prendriez ? la Russie est un état qui vit pour ses intérêts c’est dans la nature des états, et parfois un états pour protéger ses intérêts peut violer les droits d’un autre. en tant que parti neutre vous devez juger ce qui est permis ou non et pas en fonction de votre sympathie pour un tel ou tel dirigeant.

     

    • #1106547
      le 30/01/2015 par fred
      Le régime de Kiev aux abois

      Faire des études de Droit pour commenter un problème historique ?

      la situation de l’Ukraine d’aujourd’hui est complexe de par son histoire ... en fait l’ Ukraine n’a jamais existé en tant que pays souverain avant le fin de l’Union Soviétique ... cela a toujours été un lieu partagé et disputé par les Polonais et les Russes (La Russie a d’ailleurs débutée historiquement parlant à Kiev, l’Est est Russophone l’Ouest parle une langue légèrement différente et était Polonaise aux temps lointain où la Pologne était un royaume ) .
      La WW2 a définie les contours de l’Ukraine Soviétique qui est celle qui est devenue politiquement indépendante à l’écroulement de l’URSS .

      Quant à l’annexion = Depuis quand les peuples doivent ils être coupés de leurs pouvoirs d’autodétermination ? (juste un petit détail repris , il me semble , dans la charte des Nations Unies)
      La Crimée n’ayant été offerte à la République Soviétique d’Ukraine de l’époque par Kroutchev QUE et principalement pour faire oublier à ses compatriotes Ukrainiens sa très active participation dans les purges Staliniennes d’avant la seconde guerre mondiale ... aussi appelée Olodomor par les Ukrainiens ...

      Donc si on parle d’annexion , il faut aussi parler du "Cadeau" fait par Kroutchev , de sa légalité pour ne pas avoir à parler du caractère "dérangeant" d’offrir un territoire avec ses habitants ... pour ses propres intérêts .

      Quant au vote des habitants de la Crimée = il y a un précédent proche de nous : Sarrebruck = ses habitants ont votés pour être rattachés à la république fédérale d’Allemagne alors que Sarrebruck avait été donnée en réparation des dommages de guerre de la 1ére guerre mondiale à la France ... Donc il faut se dépêcher de déclarer la guerre à Berlin pour avoir permis a des séparatistes d’accéder à leurs souhaits ?

      Si en droit une vérité peut être vue de manière différentes suivants les intérêts des uns et des autres , la nature même de cette vérité , en revanche , ne peut être altérée ! ce qui doit correspondre à peu près aux premiers mois de la première année d’études ... ce qui est valable pour certains DOIT être aussi valable pour les autres , sinon , ce n’est pas du Droit ... simplement l’expression de la loi du plus fort ou du plus manipulateur ! ;-))


    • #1106895
      le 30/01/2015 par sinbad le marin
      Le régime de Kiev aux abois

      Mr fred
      que cela vous plaise ou non l’Ukraine est un pays, je ne vais pas faire un cours d’histoire car des pays naissent et disparaissent en permanence, la seule chose qui compte pour être reconnu comme tel c’est d’avoir un territoire un peuple qui se reconnait comme tel et un gouvernement souverain et accessoirement la reconnaissance des autres états. à partir du moment ou un état vous reconnait, il s’agit d’un quasi contrat qui vous lie à lui et l’oblige à vous respecter dans vos frontières, des divergences peuvent apparaître mais la seule voix qui est permise pour les régler est la voix diplomatique les autres sont proscrit entre état qui se reconnaissent mutuellement. quant au droit des peuples à l’autodétermination celui-ci ne vaut que pour 3 cas spécifiques les peuples sous apartheid, colonisé et sous occupation( ceci pour éviter des âneries qu’on a vu en Crimée) car le droit à l’autodétermination est contraire à la souveraineté des états c’est cette raison qui a poussé les états à le limiter, vous n’imaginez pas le nombre de peuple réclamant leur indépendance sur cette terre. il y’a des indépendantistes partout si vous voulez ouvrir la boite de pandore c’est votre problème. si la Russie voulait récupérer la Crimée il aurait fallu le faire en 1990 avant de la reconnaître, le faire après ça s’appelle du vol !!! si la France veut récupérer la Louisiane ou le Mississippi tu vas en penser quoi ? ou que la Russie décide de récupérer l’Alaska ? faut arrêter de raconter n’importe quoi, gardez votre objectivité même si les événements vous déplaisent. vous me demandez si il faudrait rentrer en guerre contre l’Allemagne pour Sarrebruck je pense que vous avez mal appris votre cours d’histoire, cette égion était un "protectorat" sous administration française ça n’a rien avoir avec "territoire français".


  • #1107032
    le 30/01/2015 par edouard
    Le régime de Kiev aux abois

    L’article 51 de la charte de l’ONU introduit le principe de légitime défense ....
    Un Etat peut intervenir dans un autre Etat, dans le cadre de l’ingérence humanitaire, sans léser la souveraineté du dit Etat.
    C’est ce qui s’est passé en Crimée , un territoire quasi autonome menacé de génocide par la clique nazie de Kiev , a obtenu la protection russe ....tout à fait légalement.
    Evidemment la Russie va étendre ce droit à tout territoire Ukrainien qui en fera la demande, en toute légalité.

     

    • #1107601
      le 31/01/2015 par Tatayet
      Le régime de Kiev aux abois

      Je pensais que l’ONU existait, et qu’il fallait une résolution de celle-ci pour intervenir, justement dans ce cadre... Je pense que si la Russie n’était pas intervenu par les armes (souvenez-vous que les meneurs de cette soit-disant révolution populaire de l’Est Ukrainien sont Russes, et sont maintenant retournés dans leurs foyers, près de Moscou !!!) il n’y aurait actuellement pas plus de 5000 morts dans ce conflit !
      En ce qui concerne l’ingérence humanitaire, méfiez-vous de ce que vous dites. Car demain, avec votre façon de voir, vous aurez peut-être des troupes russes à votre porte !! En Europe occidentale, il y a de plus en plus de communautés russes, alors demain, si il lui en prend l’envie, Mr Poutine enverra ces troupes chez nous pour protéger les droits des ces russophone !!!
      (les droits des extra-UE n’étant pas les mêmes que les droits des intra-UE)
      ensuite, pour effectuer une demande en toute légalité, il faut que celle-ci émane d’un pouvoir légalement reconnu !! les pseudos autorités de Donetsk et Lougansk ne sont reconnue par aucun pays, même pas par la Russie à ce qu’il me semble.


    • #1107722
      le 31/01/2015 par edouard
      Le régime de Kiev aux abois

      Evidemment ce droit n’existe pas dans les faits, ce qui existe c’est le droit du plus fort...
      Les USA et l’entité sioniste se passent des résolutions de l’ONU pour appliquer
      leur ingérence partout où ça leur chante. La Russie ne fait qu’appliquer le principe
      de légitime défense que chez elle...car l’Ukraine est Russe et le restera.
      Si nous pouvions avoir Poutine pour président, vraiment ça ne pourrait pas être pire
      qu’avec ceux qu’on a !