Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Après 40 ans de collaboration, le "monde de la culture" tombe de son arbre : "Depuis mercredi c’est une catastrophe"

Des responsables de cinémas et de théâtres témoignent de la désertion de leurs salles depuis la mise en place du pass sanitaire.

 

[…]

« On a entre 30 et 75 % de réduction de fréquentation entre le week-end d’avant le pass sanitaire et ce week-end », déplore [le président de l’association des théâtres privés en régions]. « À Paris, une salle avait 140 personnes samedi dernier et 13 ce samedi. À Lyon, la Comédie Odéon qui devait ouvrir jusqu’au 31 juillet a décidé de fermer le 18 parce qu’ils n’avaient plus de réservations, que des appels pour annuler. »

Depuis mercredi dernier, le pass sanitaire est obligatoire pour entrer dans les lieux de culture et de loisirs accueillant plus de 50 personnes. Les clients doivent se présenter avec une attestation de schéma de vaccination complet, un dépistage du Covid-19 négatif de moins de 48 heures ou un certificat de rétablissement (un test positif de moins de 6 mois et plus de 11 jours).

[…]

Sophie Dulac, directrice de Maison Dulac cinéma et patronne de cinq salles à Paris, constate elle aussi une « baisse absolument drastique ». « Je pense que si on avait voulu tuer le cinéma, on ne s’y serait pas pris autrement », ironise-t-elle sur BFMTV, avant de donner les détails de « l’effet pass sanitaire » :

« La semaine du 14 juillet, on commençait un peu à reprendre des couleurs, (avec) plus de 2,16 millions de spectateurs, et la semaine du 21 juillet on a perdu la moitié, avec 1,1 million. C’est absolument énorme. »

Elle pointe également du doigt les problèmes logistiques que le contrôle du pass sanitaire fait peser sur les exploitants : « En ce moment, il n’y a malheureusement pas beaucoup de monde. Au niveau de la gestion ça va, on arrive à scanner assez rapidement les pass sanitaires. Mais quand il va y avoir du monde à partir de la rentrée, ça va être beaucoup plus compliqué. Même parmi les salariés, chez moi, il y en a qui ne veulent pas opérer ces contrôles. La situation est tendue des deux côtés. »

Lire l’intégralité de l’article sur bfmtv.com

 

Pas besoin du covid, le cinéma s’autodétruit tout seul, sur E&R :

 






Alerter

132 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Woke cultur, culture de mort.
    C’est peut-être aussi tout ce que le monde des arts (frelatés) propose, qui dissuade les gens.

     

    Répondre à ce message

  • Ne nous réjouissons pas si vite. N’oubliez pas que nous sommes qu’à une dizaine de jours à peine de l’allocution de Macron et de son coup de bluff afin de pousser les gens à la vaccination de masse ( ce qui par ailleurs, à fonctionné... ) Or, la distribution du pass sanitaire n’est établie que deux semaines après la deuxième injection ( ou entre trois et quatre semaines après injection Jonhson and Johnson qui ne nécessite qu’un shot )
    Donc, tous les petits peureux qui ont pris rdv pour leur piqûre après le passage TV du poudré banquier qui nous sert de président n’ont toujours pas reçu leur pass sanitaire, ce qui les exemptent pour le moment de profiter de " la vie d’avant ". D’où la désertion des salles de cinéma évoquée dans cet article.
    Les gens ne boycottent pas, ils n’ont pour le moment toujours pas la possibilité d’y aller, voilà tout. D’ici fin Août vous verrez que les salles seront bondées.

     

    Répondre à ce message

    • Vous avez entendu que l’allocution de Macron aurait décidé plein d’imbéciles à se faire vacciner et vous reprenez cette allégation à votre compte. Vous avez préalablement vérifié cette déclaration ?
      Déclaration qui provenait d’où, d’ailleurs ? Des merdias du système ? Allons, un peu de prudence, nom de Dieu !

      Si plein de gens allaient se faire vacciner, comme vous semblez le croire (et le faire croire, ce qui est plus grave) d’où sortent tous ces manifestants contre le pass tyranno-sanitaire ? Et pourquoi Castex et Véreux iraient jouer les VRP, pour convaincre les populations les plus... enfin... les moins neuronées ?

      https://francais.rt.com/france/8907...

       
    • C’est pourtant la stricte réalité. Dans mon entourage, proches, voisins, amis, amis d’amis... à peu près 60% d’entre eux ont pris rdv pour se faire piquer suite aux injonctions de macron. Ca me laisse supposer que les chiffres donnés par les médias sont exagérés certes, mais pas tant que ça.
      Et même si les deux dernières manifestations ont montré un nombre significatif de personnes dans les rues, il faut aussi reconnaître que ça ne représente pas grand chose par rapport à la population globale du pays. A Toulouse nous sommes arrivés péniblement à atteindre les 8000 personnes. C’est bien hin, en été qui plus est, mais soyons honnêtes, c’est bien trop peu vu l’ampleur de la situation et des mesures prises !! Y a plus de monde qui est allé voir le film Kaamelott que de gens qui se battent pour leur liberté, même pas... pour leur VIE et celle des générations futures !!
      Encore une fois, parmi mon cercle d’amis et de proches, seule une personne s’est bougé le cul en manif, alors qu’une bonne dizaine à pris rdv pour la vaccination. On est bien dans un ratio d’1%, et c’est à peu près le chiffre de manifestants comptabilisés lors de la dernière manif en France.

       
    • @GERARD.R

      Malheureusement je suis entièrement d’accord avec TruthION.
      Pour ceux qui ont trouvé un rdv tout de suite il faut environ 1 mois pour obtenir un pass sanitaire.

      Ne nous leurrons donc pas trop, les cinémas seront bientôt de nouveau pleins.

      Plus que le cinéma, l’accès aux bars et restos sera une sacrée incitation à aller se faire vacciner.
      Car c’est le lieu de convivialité et de rencontre, le lieu de la vie sociale.
      Et dès le retour de la grisaille, difficile d’aller pique-niquer ou partager quelques bières dans un jardin public.

      Ceci dit, autour de moi l’annonce de Macron n’a eu quasiment aucun effet, et pour cause ceux qui voulaient se faire vacciner l’étaient déjà.

      C’est à dire environ un bon 60% des gens que je connais/fréquente.
      (mais si j’essaie de ne pas me voiler la face, je crois que c’est plutôt 70%...)

       
  • #2774766
    Le 27 juillet à 11:45 par Vive les Renault 14 tuning
    Après 40 ans de collaboration, le "monde de la culture" tombe de son arbre : (...)

    J’ai une solution, pour reremplir les salles, un vaccin, donne droit à 1 mois de films gratuits, avec popcorn, cornet glacé, boissons à volonté et tu peux niquer l’ouvreuse (ou l’ouvreur ne soyons pas misogyne), plus 2 doses de crack pour la salle de shoot, avec revenu universel
    Ça devrait marcher
    Sinon à part offrir les livres de BHL à l’entrée, je vois pas vraiment de solution
    Allez, haut les cœurs, on va y arriver

     

    Répondre à ce message

  • Macron est cohérent avec lui même et tous ceux qui ont voté pour lui (qu’ils ne viennent pas se plaindre maintenant)...
    ’’il n’y a pas de culture française !’’ dixit Macron.

     

    Répondre à ce message

  • #2774793

    Je croyais que les gens étaient vaccinés et adoraient le passE sanitaire.

     

    Répondre à ce message

  • "On a entre 30 et 75 % de réduction de fréquentation entre le week-end d’avant le pass sanitaire et ce week-end », déplore [le président de l’association des théâtres privés en régions]. « À Paris, une salle avait 140 personnes samedi dernier et 13 ce samedi"

    Petite question d’arithmétique : on nous dit (voir l’article de ER sur les morts et blessés par vaccins anti-covid) que 50% (j’arrondis) des Français ont reçu "toutes les doses requises" ; cela signifie donc que 50% des Français sont aptes à aller au spectacle. Alors comment les salles peuvent-elles enregistrer les baisses annoncées par les "responsables" ci-dessus ? Qui ment ?

     

    Répondre à ce message

  • comme on dit chez moi :
    "qui fait l’malin,
    tombe dans l’ravin"...

     

    Répondre à ce message

  • #2774935

    BOYCOTT ! Et foutre la honte à ceux qui continuent d’y aller.

     

    Répondre à ce message


  • Sophie Dulac, directrice de Maison Dulac cinéma et patronne de cinq salles à Paris, constate elle aussi une « baisse absolument drastique ». « Je pense que si on avait voulu tuer le cinéma, on ne s’y serait pas pris autrement »



    Finalement, le Covid ?

    - C’est Bien

     

    Répondre à ce message

  • C’est le moment de revoir le sketch "L’artiste Juan Romano Chucalescu".
    Il n’y a que les Inconnus pour mettre les pieds dans le plat et dézinguer à ce point les artistes de pacotille.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents