Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Église protestante de France bénit le mariage de deux femmes pasteurs lesbiennes

L’union de deux femmes pasteurs a été bénie samedi par l’Église protestante. Émeline Daudé et Agnès Kauffmann, respectivement 33 et 31 ans, se sont mariées jeudi dernier à la mairie de Jacou, dans l’Hérault. Samedi 24 juillet, en compagnie de leurs proches, elles ont reçu une bénédiction de leur mariage civil au temple de Maguelone à Montpellier.

 

[…]

Actuellement pasteurs « proposantes », les deux jeunes femmes seront ordonnées au cours des deux prochaines années. Même si elles sont souvent sollicitées par des jeunes LGBTQIA+ qui hésitent à s’inscrire à la fac de théologie et leur demandent des conseils, elles n’aspirent pas pour autant à être des pasteurs « uniquement LGBTQIA+ », ont-elles encore précisé au Monde.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

 

 

Quand la Synagogue infiltre l’Église, sur E&R :

 






Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Elles croient en Gode...

     

    Répondre à ce message

  • Tout cela n’est pas nouveau : cela fait depuis plusieurs années que les membres des sectes protestantes tentent de faire basculer les valeurs ; il faut rappeler sur quoi se basent le protestantisme ainsi toutes les sectes affiliées =

    1- le fric : si vous avez de l’argent, c’est que vous êtes béni de Dieu (= mentalité anglo-saxonne, et Pays-Bas + Allemagne du Nord) ;
    2- une traduction / interprétation simpliste et, de ce fait biaisée de la Parole de Dieu (= les traductions des Evangiles, et donc la simplification à outrance de la Parole, a toujours été portée par ceux qui voulaient destabiliser l’église pour la réduire à "Aime ton prochain comme toi même" - et de là, l’accueil inconditionnel des migrants dans le monde païen, relayé par Vatican-Satan).

    cf. intéressez-vous aux confessions de Luther, à qui on prête la "naissance" du protestantisme. Vous savez QUI (!) sera derrière la montée de cette confession, encore une fois, pour diviser la parole christique !

    Pour en revenir à ce fait assez divers : je parie que ce "couple" travaille dans la finance ! Cela ne m’étonnerait pas...

     

    Répondre à ce message

  • Rien que leur allure de camionneuses endimanchées est un remède anti amour efficace !

     

    Répondre à ce message

  • Ca n’est pas plus brillant au sein de notre Eglise catholique...90% de l’épiscopat allemand est prêt à ’bénir’ les ’unions’ homosexuelles et ces dégénérés en sont à demander la réforme (tiens, encore... une habitude chez les Teutons...) de la morale sexuelle traditionnelle. Il faut vraiment avoir la foi chevillée au coeur et savoir que l’Eglise est vraiment et très mystérieusement le corps mystique du Christ (qui finira par venir faire un grand ménage dans cette gigantesque porcherie qu’est devenue l’institution visible) pour tenir le choc. Les portes de l’Enfer ne prévaudront pas, mais en attendant, quel saccage parmi les âmes...

     

    Répondre à ce message

  • Sur la photo du parvis, le petit garçon qui fait la grimace n’aime pas ce mariage et la petite fille ne veut pas voir ça.
    Un mariage, c’est entre le Prince et la Belle !
    Ces deux bonnes femmes en pantalon, que font-elles sur un parvis de temple, avec leurs "proches" résignés !!!!
    Même pas foutues de concevoir à deux un petit bébé !
    Il faudra l’acheter, au moins en partie !
    Et cher ! Avec tous ces "vaccins" stérilisants.

     

    Répondre à ce message

  • #2774930
    Le 27 juillet à 15:33 par Palm Beach Post : "Cult !"
    L’Église protestante de France bénit le mariage de deux femmes pasteurs (...)

    "L’Église protestante de France bénit le mariage de deux femmes pasteurs lesbiennes" :
    beaucoup de problèmes dans ce titre

     

    Répondre à ce message

  • Pourquoi gardent-elles le masque pour le plus beau jour de leur vie ?
    La honte, peut-être ?

     

    Répondre à ce message

  • #2775349
    Le 28 juillet à 08:50 par Huguenot sans croix huguenotte
    L’Église protestante de France bénit le mariage de deux femmes pasteurs (...)

    Les pasteurs sont luthériens. Il y en a dans les Cévennes. Je ne sais pas si cela aurait été possible dans l’Est de la France, mais ça viendra. On peut s’attendre au pire partout, même chez les catholiques.
    Ces "femmes" n’auraient-elles pas pu porter une petite robe ou un tailleur blanc ou crème le jour de leur "mariage" ? Ce ne sont plus des femmes ? Je connais un pasteur homo vivant en couple avec un homme. Ancien "ami" d’enfance que sa mère aurait souhaité caser à l’époque avec une des filles de ma famille. Au secours ! Il était assez nul dans un certain domaine et faisait des scènes terribles en cours, mais il a eu un déclic à vingt ans.
    A mon époque, les filles portaient une robe en velours noir le jour de leur Confirmation à quatorze ans, mais certaines (dont moi-même) ont osé lancer la mode des petites robes blanches. Nous étions deux courageuses, et souriantes, paraît-il. Elle a été suivie très vite par les demoiselles les années suivantes.
    J’ai honte pour les Luthériens collaborateurs. Durant le premier confinement, il fallait s’inscrire par téléphone pour assister à un culte dans certaines communes. Dans d’autres églises, il fallait inscrire ses coordonnées sur une feuille. J’ai dit à un pasteur ce que j’en pensais. Il n’a rien répondu et était embarrassé.

     

    Répondre à ce message

  • Le petit garçon du parvis n’a pas l’air super-emballé par tout ça. Il a 7 ans, l’âge de raison.
    Il ne regarde pas les 2 vedettes qui sont manifestement hors de son monde et pourtant à portée de sa main. Il s’ennuie ferme et n’est pas du tout en communion avec les "mariées". Il n’a fait que suivre ses parents et se demande ce qu’il fait là.
    Pour lui c’est des femmes mûres, sans grâce, qui disent se marier. Il peut avoir du mal à imaginer comment ça se passera chez elles, au lit, au travail, si elle feront du catéchisme pour les enfants de la paroisse, etc...
    Même chez les adultes, on sent quand même que la grande liesse est absente . Ils ne sont pas venus pour un mariage joyeux et débridé, mais pour faire acte de politesse, ou de militantisme un peu contraint.
    L’avenir n’apparait pas radieux. Ils pourraient voir passer un corbillard avec la même attitude réservée.

     

    Répondre à ce message

  • j’ai la chance de vivre avec une chatte adorable et câline à souhait, j’attends avec impatience le jour où on pourra enfin se marier pour que je puisse lui laisser ma collection de guitares et ma bibliothèque à ma disparition...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents