Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Après avoir puni le monde en 2018, les Bleus puniront-ils l’Europe en 2021 ?

 


À revoir absolument,
cette démonstration d’Alain Soral de septembre 2018
(vidéo bonus de SAPTR #6)

 


 

Malgré la schlague mondialiste qui s’abat sur notre cher pays depuis Mai 68, tout n’est pas perdu, il reste encore du fighting spirit chez les Gaulois, ce peuple aux racines celtes qui s’est pas mal mélangé depuis. L’esprit de combat n’est pas mort, on en est la preuve.

 

 

Les Bleus, qui ont mis d’accord le monde entier en 2018, doivent désormais punir l’Europe dans cette campagne 2021. Nos adversaires les plus sérieux sont l’Italie et la Belgique, qui nous détestent. Parce qu’ils nous craignent. On ne pourra pas gagner sans écraser l’une ou l’autre de ces grandes équipes. Et on n’oublie pas la Croatie de Modric, affamée de revanche.

 

JPEG - 129.6 ko
Le trimaran Modric après son but magnifique contre l’Écosse

 

Les Italiens, eux, n’ont toujours pas digéré la gifle absolue, éternelle, de la finale de l’Euro 2000, probablement la compétition la plus relevée qui a jamais existé.

 

 

Quant aux Belges, la punition de la demi-finale 2018 leur est restée en travers de la gorge, et ils cherchent leur revanche. Le respect de l’adversaire est une chose, mais il n’y a pas de vrai combat sans rage.

 

 

Cet Euro un peu spécial, sous l’égide des satanistes Gates, Fauci et leurs obligés – Mengele à côté est un amateur –, a commencé tout doucement. Sur les matches de poule, seules trois rencontres sont à retenir, on parle de vraies rencontres, des matches à la vie à la mort. Allemagne/France, Allemagne/Portugal et Danemark/Belgique ont été des feux de joie au milieu de rencontres ternes, à cause de schémas de jeu fermés et d’un manque criant de créativité. Au foot comme en politique, les porteurs de nouvelles idées sont mal vus.

Heureusement, parfois, l’esprit national se réveille et donne des étincelles, notamment chez nos amis danois. Eux, on sent qu’ils sont un peuple ! En plus, leur sentiment national s’est cristallisé autour du drame Eriksen.

Du côté des Hongrois, le sentiment national n’est pas un fantasme non plus, on l’a vu pendant le « match de leur vie » à Budapest contre l’équipe de France, notre Grande Armée actuelle. Au moins, ce point aura rendu les Hongrois fous de bonheur (on leur doit bien ça) :

 

 

Que nos Bleus se montrent dignes de leurs grands ancêtres !

 

 

Bonus 1 : la guerre jusque chez les commentateurs

Nous sommes sur BeIn Sports, Omar Da Fonseca et son collègue montent dans les tours pendant le match où le Croate Lovren met un coup de coude, sa spécialité, dans la gueule de son adversaire...

Collègue  : Moi ma question, Omar, Lovren il fait ça, au coude, vers l’adversaire, Lovren, dans ces cas là, il peut faire ça avec l’autre bras !

Omar  : Oui c’est ce qu’il dit, lui il dit qu’il recule, il ne voit pas si y a quelqu’un derrière, il essaye de prendre de l’impulsion… Parce que là, tu veux qu’il saute comment ?

Collègue  : Mais Omar, tu parles du mouvement, du geste du coude, il peut le faire avec l’autre bras, comme ça il touche pas l’adversaire !

Omar  : Nan, nan, mais quand tu montes, tu ouvres les ailes, t’as déjà vu ?

Collègue  : Oui mais là il lui a cassé le nez, y a penalty !

Omar  : Justement, parce que ça saigne, en même temps, toi t’as déjà vu un oiseau voler avec une seule aile ?

Collègue  : Mais Lovren, c’est pas un oiseau !

Bonus 2 : rions un peu avec l’Euro

Napoléon par Soral !

 






Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Je ne suis absolument pas impressionné par le niveau de l’équipe de France, et l’arrogance qui rejaillit de cet article me la rend encore plus antipathique qu’elle ne l’est déjà.
    Je prie pour que l’Italie remporte la compétition, une équipe qui joue bien et qui n’a pas besoin de Pogba, kimpembe, mbappe ou autres patronymes qui font penser à une liste d’adhérents à la CAF de Saint Denis.
    Après dans la vie on a pas toujours ce qu’on veut, je souhaite juste qu’on arrête de dire qu’un étron sucré ça s’appelle un donuts...

     

    Répondre à ce message

    • @ Vincenzo, je suis désolé mais la Squadra Azzura ne gagnera pas. Souvenez vous la main de Sylvain Wiltord (France) pour égaliser à quelques minutes de la fin. Les caméras ne l’ont montré qu’une seule fois (sur le vif) tout le public de la tribune le mimait, il était même allé auprès du virage pour nier son geste, un doigt sur la bouche pour dire aux gens de se taire. Souvenez vous aussi du penalty imaginaire obtenu par Maluda, pour encore revenir à la marque. Cette année la photographie de l’effectif, en costard Armani Emporio, à eu la chance d’être insulté de Fachos, De KK Clan, pour la simple raison qu’il n’y a pas de noir. Pour la première fois de l’histoire du foot, en 2006 les champions du monde en titre n’ont pas eu le plaisir de recevoir la coupe des mains du président de la FIFA escroc de 800 000 000 d’euros, quand au tribunal en Italie quelques temps après, il a eu le toupet de dire, "qu’il y avait trop de monde et qu’il avait eu peur" ? La bête indomptable (l’Italie du foot) très mal aimée aujourd’hui avec la VAR n’a aucune chance de vaincre, ils se permettent de faire gagner qui ils veulent (on l’a déjà remarqué à plusieures reprises dans plusieurs matchs cette année). À part cela, bon courage à vous pour la suite.

       
  • si ça ne te dérange pas cher alain Soral, je ne suis pas d’ accord avec ta démontration..
    pourquoi ?
    - d’ abord parce que c’ est une affaire de proportion, d’ équilibre, et ruiner l’ harmonie d’ un ensemble c’ est mettre en péril sa légitimité..le problème n’ est pas qu’il y ai des noirs, le problème est qu’il n’ y a pas assez de français blancs. (d’ailleurs si l’ équipe du sénégal ou de la côte d’ Ivoire était majoritairement blanche, ça les ferait bien chier !)
    - l’ autre sujet est la légitimité et la préservation des identités, qui devrait être l’ unique priorité des prétendus humanistes...1 peuple se fout que sa Miss gagne le concours de beauté international, il veut que SA Miss concoure dans l’ équité, et surtout LUI ressemble ! (ce point de l’ identité physique est fondamentale, car il est le fruit de l’ enracinement territorial, sans lequel l’ homme se déshumanise pour devenir l’ ennemi de tout les autochtones)

     

    Répondre à ce message

    • D’autant plus que beaucoup de pays africains
      faisaient appel à des entraîneurs blancs comme
      Leroy, Henry Michel...

       
    • Je ne vais pas parler de football mais de ce sujet.

      Il y a quelques années, le Sénégal a décidé de renforcer les contrôles pour identifier et sanctionner les étrangers en situation irrégulière. Les "blancs" étaient parait-il particulièrement visés.

      Un Français blanc ayant la double nationalité a fait part de son expérience :

      Lors d’un contrôle routier il remet sa carte d’identité sénégalaise. Le policier était dubitatif et pensait avoir un faux entre les mains. Le Français en question lui fait remarquer qu’en France des noirs ont des papiers français alors un blanc peut bien avoir des papiers sénégalais. Après avoir vérifié l’authenticité des pièces le policier lui a rendu les documents en éclatant de rire.

       
  • La "France" (plutôt l’Afrique) est devenue championne du monde 2018 dans un match truqué (faute inexistante sur Griezman et penalty inexistant de Perišić) car pour les maçons qui dirigent la FIFA il était vital qu’une équipe multiethnique gagne plutôt qu’une équipe ethnique ment homogène et chrétienne

     

    Répondre à ce message

  • Toujours dans le mille ...
    Soral visionnaire ...
    À quand la prochaine visioconférence ?

     

    Répondre à ce message

  • Les moins européens des européens. On finira bien par les exclure de la compétition.

     

    Répondre à ce message

  • Benzéma à été victime d’une cabale exprès pour le dégager de l’EDF, ce qui correspondait à l’agenda politique PS et à la période des attentats.
    "Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage."
    C’est cette même idéologie PS qui africanise l’EDF géré par Le Graet, un initié.
    Une manipulation similaire à été mise en œuvre en 2010 : saquer les joueurs (qui avaient certes été trop loin) pour que ne soient pas pointés du doigt les vrais responsables : le commandement de la Fédé et cette idéologie PS.
    L’autre vrai scandale de cet Euro, c’est la VAR qui sert à désigner le gagnant qui arrangera les plates-formes-forme de paris.
    Ce phénomène n’est pas nouveau mais il devient criant qui a les yeux.

     

    Répondre à ce message

    • Benzema n’a jamais rien fait en equipe de France (voir le ratio sélections/but) n’a jamais mouillé le maillot (lors d’un dernier match de qualification qu’il fallait absolument gagner, dans les dernieres minutes il marchait, tranquille), bah oui c’est pas son pays (dixit l’intéressé), bon il marque deux pénaltys, c’est pas trop dur, et pas foutu de mettre un but en action de jeu, pourtant toutes les passes lui sont adressées (contrairement à Giroud)

       
  • Il est dommage de constater que la plupart des commentaires se concentrent sur l’anecdotique et passe à côté de l’exposé de AS qui me semble plus important que de savoir si les Bleus, Deschamps, Benzema et Mbappé ceci ou cela.
    Je ne connaissais pas le discours de Le Pen en 1958. Encore, un rendez-vous manqué pour la France. Je m’explique. La France a besoin d’une profondeur stratégique économique et culturelle pour relever les défis qui l’attendent à l’avenir. Cette profondeur aurait pu lui venir naturellement de ses anciennes colonies. Malheureusement la France n’a pas su capitaliser sur son Histoire.
    L’Allemagne qui n’avait pas de tels avantages, a su se les créer. Elle y est parvenu en détachant les Slaves de leur giron historique, à savoir la Russie. La première étape de cette entreprise a été la destruction de la Yougoslavie puis l’intégration des anciens du Bloc de l’Est. Je pense que si l’Allemagne s’était retrouvée à la place de la France, elle n’aurait pas hésité à suivre le conseil de JMLP.
    Si on veut un avenir radieux pour la France, avec ou sans "Opération Ronces", face aux mastodondes émergents, il faudra s’éloigner du registre idéologique (du sionisme au wokisme en passant par cette laïcité frelatée) et faire preuve de pragmatisme. A l’image de Napoléon ou plus récemment de JMLP...
    Pour paraphraser Deng Xiaoping : "Peu importe la couleur du chat, pourvu qu’il attrape des souris".
    Et vous serez d’accord avec moi pour dire que la France n’attrapent plus de souris.

     

    Répondre à ce message

    • môsieur est universaliste peut être ? le rayonnement, la lumière, l’ or, les dames payantes ? et les horreurs que l’ on cache sous le tapis du progès..
      la folie de grandeurs c’ était dans le monde d’ avant, demain je veux que la France redevienne un paradis provincial, un havre de romantisme pour les plus belles migrantes du monde chrétien...1 canton Suisse !
      on oublie le bilan républicain et on se sépare des bi-nationnaux urbains (pour garder ceux qui sont prêts à travailler la France physique)..comme disait Nico : la France, aimer la ou quittez la !
      pour revenir au foot, les africains ont des styles de jeu..africain ! les européens le/s leur/s, les américains de même...le jeu de l’ équipe de france n’ est pas européen, il n’ y a qu’ à le comparer avec celui de nos voisins pour s’ en convainvre.

       
  • On aura beau dire on aura beau faire, Napoléon et Louis XIV ne sont pas et ne seront jamais les "grands ancêtres" de Pogba, Kanté, Kimpembe, Mbappé, Tolisso et consorts, non...

    Néanmoins toute l’Afrique est bien représentée avec cette sélection, notamment l’Algérie avec Benzema ("pour moi l’équipe de France c’est purement sportif").
    Ensuite c’est toute l’autorité et la stratégie du Gaulois Deschamps qui fait la différence.

    Bien tenté de me vendre l’équipe de Fronce 2021, malgré tout mon sentiment reste inchangé, n’importe quelle sélection me paraît plus sympathique à suivre - à part la Belgique et l’Angleterre qui sont elles aussi des panneaux publicitaires du mondialisme.

     

    Répondre à ce message

    • Napoléon est un " immigré " donc pas super l’exemple

       
    • "Napoléon est un " immigré" ... Un immigré de Corse oui ... Foutus immigrés de Bretagne ou d’Alsace ! Et je ne parle même pas des Auvergnats ou des Lyonnais, ils nous volent notre travail à nous les honnêtes parisiens !

      Non plus sérieusement, t’en a d’autres des comme ça ? Non parce que si mon voisin passe chez moi, c’est un peu un immigré aussi ...

      Tu sais très bien ce que "Bernard Lapotre" (très marrant comme pseudo) a voulu dire. L’immigré, quand c’est ton voisin, tout le monde s’en tartine, quand c’est un gus qui vient de l’autre bout du monde avec des pratiques bizarres et une langue étrangère que tu comprends pas, là ça devient différent (ou "diffélent" selon ce que tu préfères)

       
  • Le foot était passionnant quand l’équipe de la ville représentait la ville, lorsque l’équipe du pays représentait le pays des "pères", mais dans le gloubi-boulga actuel infecté par l’argent et l’idéologie, c’est du plongeon dans les latrines.

    Pour moi, l’équipe de France n’existe plus depuis 30 à 40ans. Plus aucune espèce d’intérêt pour ça.

     

    Répondre à ce message

  • A défaut de punir l’Europe, la France s’est faite châtiée par les petits-Suisse....( malgré un super Benzema)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents