Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ass Diamond

Le nouveau film de Bernamej

Marlon Branleux, inspecteur de la République, confronté aux forces du Mal (Mr Goy), tente de sauver la planète en récupérant les diamants perdus du cul de la Shoah. Film inspiré de faits incontestables, liés à la vie de la survivante Irène Zisblatt. Éros, Chaos, Chutzpos, tout y est !

Avec la participation vocale d’Alain Soral !

 

 

Retrouvez Bernamej sur E&R :

La subversion par le dessin, à découvrir chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1875838
    le 08/01/2018 par Tumie
    Ass Diamond

    Ah Aah ... ! A.Soral concurrence Dieudo !!! . Ouh le risque ,,, ! les camps, les abats-jours , les fours ...etc... tout y est.. Merci pour cette énorme caricature ! mort de rire ...
    A visionner plusieurs fois ...A suivre ... : (style Ferdinand Céline... pour vous servir...)


  • #1875848
    le 08/01/2018 par Falasha Blanc
    Ass Diamond

    Là,
    on est plus dans l’amateurisme

    Là,
    vous arrachez les grades.

    Merci pour le niveau atteint.

    Mes respects
    Chapeau bas


  • #1875850
    le 08/01/2018 par Szczebrzerzyszczykowski
    Ass Diamond

    Merci pour ce travail !
    Plein de choses excellentes, la tirade du bunker avec accent québécois n’étant pas la moindre.
    Remarque (histoire de contester quelque chose) : à 13:35 c’est un canon automoteur finlandais de la guerre d’hiver, pas allemand.

    PS. Est-ce que quelqu’un pourrait m’indiquer qui chante en espagnol, et quel est le titre de la chanson sur Léon à la dixième minute, s’il vous plaît.

     

    • #1876095
      le 08/01/2018 par RIri94
      Ass Diamond

      A 13:35 pour moi il s’agit d’un STUG III (Sturmgeschütz III)
      Qui est un chasseur de char allemand très répandu de la seconde guerre mondiale. Des exemplaires furent donnés à la Finlande en 1944 pour combattre les chars russe efficacement.

      Désolé pour la chanson je ne la connait pas par contre :(

      Super boulot à l’équipe en tout cas, je me suis bien amusé.


    • #1876153
      le 08/01/2018 par Szczebrzerzyszczykowski
      Ass Diamond

      Oui Riri, vous avez parfaitement raison (c’est moi qui me suis mal exprimé) c’est bien-sûr un StuG de fabrication allemande, mais celui-là en particulier avec cette svastika aux extrémités courtes est peint au couleurs finlandaises (la croix gammée finlandaise – qui était aussi sur leurs avions, comme celle sur les avions lettons, n’a aucun rapport avec celle du NSDAP, tout comme les croix gammées des unités polonaises de montagne 1918-39) : les Allemands mettaient des croix sur leur matériel militaire, mais jamais des croix gammées – mais c’était une blague histoire de pinailler.

      Par contre j’espère que quelqu’un va m’aider pour la chanson, car je ne trouve rien sur le net.


    • #1876731
      le 09/01/2018 par Stf
      Ass Diamond

      Ça ressemble à du Fireball FC de Kontre Kulture music
      https://www.youtube.com/watch?v=IHE... à 3min51


    • #1894491
      le 05/02/2018 par R0bert01
      Ass Diamond

      La chanson c’est : Mara Ros - León Degrelle.
      https://www.youtube.com/watch?v=H3A...
      Au fait, la chanson a été signalée, et postérieurement à la vidéo de Bernamej, car je l’ai vu, et même lu les commentaires, et mis dans mes favoris après avoir vu Ass Diamond, et il n’y avait pas d’avertissement, donc c’est postérieur à Ass Diamond.

      La communauté YouTube a jugé le contenu suivant inapproprié ou choquant pour certains publics.

      La chanson a été uploadée en 2013 et elle est censurée seulement maintenant.


  • #1875863
    le 08/01/2018 par Peau de balle
    Ass Diamond

    Soutenons notre Monika ! Emprisonnée depuis 5 jours.
    https://www.youtube.com/watch?v=HOb...

    Pour lui écrire, c’est ici :

    Monika Schaefer, prisonnière politique
    Schwarzenbergstr. 14
    81549 München GERMANY

     

    • #1876017
      le 08/01/2018 par Tumie
      Ass Diamond

      Merci d’avoir mis ce lien . Je conseille aux lecteurs de E&R d’ouvrir ce lien et de découvrir une autre infamie (l’oppression chez nos voisins Allemands et cousins Canadiens)


    • #1876064
      le 08/01/2018 par Raynix
      Ass Diamond

      Nous sommes TOUS des Palestiniens !


  • #1875878
    le 08/01/2018 par Tumie
    Ass Diamond

    2ieme lecture : plein d ’autres choses à découvrir :à la fin, au lit la voix de bébéth ...... ?( "trop de ...",)
    Merci du récapitulatif de tout ce qui nous est "donné gratuit :"......tout ça gratuit
    .wouah §
    Félicitations au/aux scénaristes très,très bien .


  • #1875928
    le 08/01/2018 par Julius Terminus
    Ass Diamond

    Là, comme dirait Dieudo, "on est à un autre niveau". Hitler avec l’accent québécois, énorme. La Lévy et son "il n’y a pas assez de"[d’oeufs]... Très fort. Et les voix, amies ou honnies... On aimerait que ça dure des heures. C’est bon de voir la dureté, la violence de cette réalité mises en scène et neutralisées par la distanciation que permet l’animation graphique. Bravo pour cette fresque, ce témoignage d’une époque.

     

    • #1876005
      le 08/01/2018 par FalardeauFan
      Ass Diamond

      "Hitler avec l’accent québécois, énorme."

      Non seulement l’accent est-il très juste, mais il se marie parfaitement avec le niveau de langue utilisé, et les propos loufoques. De la bouffonnerie de très haut niveau, façon Elvis Gratton !


    • #1876087
      le 08/01/2018 par Pamfli
      Ass Diamond

      Le passage avec Lhazizette avec son grand-père et le reste « blabla… anti femme » c’est tellement lui, énorme !
      Bernamej ou comment racketter les goim par l’absurde shoananas.


  • #1875959
    le 08/01/2018 par MontjoieStDenis
    Ass Diamond

    Super boulot les gars ! clap clap :)


  • #1876006
    le 08/01/2018 par crottedenez
    Ass Diamond

    Quel talent ! Bravo ! Bravo ! Bravo !


  • #1876052
    le 08/01/2018 par Mister Mayo
    Ass Diamond

    Voici mes critiques après un premier visionnage qui m’a remonté à bloc et procuré d’intenses éclats de rire :

    1) Superbe scène d’introduction (normal, puisque je fais toutes les voix des personnages à la morgue, hihihi !!!)
    2) On a parfois du mal à comprendre quand Hitler parle avec l’accent québécois... "Fuck You, Tabarnak !", ça va. Mais pour le reste, faut s’accrocher...
    3) Alice Sapritch dans la vieille pub pour "Jex Four", énorme !
    4) Le questionnaire avec la signature nauséabonde...
    5) Superbe scène de strip-tease, hummmmm !
    6) Superbe chanson de fin.
    7) L’extrait avec la voix de Dieudonné : très approprié !
    8) L’enchaînement entre la voix d’Irène et le commentaire d’Alain Soral.
    9) La réplique finale de Branleux à Elisabeth Lévy.
    10) Alain Soral en train de lire les instructions à la toute fin.

    Voilà, je publierai peut-être un second commentaire après un second visionnage. Une chose est sûre : c’est un chef d’oeuvre ! On attend le prochain épisode avec impatience...


  • #1876091
    le 08/01/2018 par Joe
    Ass Diamond

    C’est un chef d’oeuvre ! Gratos en plus ! Je l’ai téléchargé des fois que ... ça envoie du lourd ! Comment j’ai ri ....


  • #1876130
    le 08/01/2018 par Eric
    Ass Diamond

    La campagne est belle. Réplique de l’haziza : « C’est une campagne antisémite ». :-)))
    Et le dialogue avec Lévy à la fin, énorme aussi.


  • #1876147
    le 08/01/2018 par Vince Malum Bono
    Ass Diamond

    Absolument épique !


  • #1876205
    le 09/01/2018 par Goygotha
    Ass Diamond

    Paroles de la chanson : Mémoires tout près de mon trou du cul, c’étaient juste des mémoires mais elles continuent de me démanger à l’intérieur et je me gratte de temps en temps. refrain : Diamands de cul, je me souviens de mes diamands de cul, ni pardon ni oubli du gout de mes diamands de cul. Diamands de cul, ni pardon, ni oubli, je les ai tous avalés.
    Sacré Berny


  • #1876218
    le 09/01/2018 par Strato
    Ass Diamond

    Bonsoir,

    Tu as la catégorie amateur,professionnel,talentueux,génie et tout au dessus très haut-dessus ;encore plus haut que le soleil tu as Bernamej  !

    Vraiment sublime ,génial, fin ,élégant ,grandiose,drôle ... enfin trop tout (comme dirait BHL)

    Un pur moment de plaisir passer à le regarder et à le repasser en boucle pour mieux le comprendre et le déchiffrer.

    6000 000 de mercis à Bernamej et à toute l’équipe.


  • #1876229
    le 09/01/2018 par Gamin
    Ass Diamond

    Le faux documentaire "Brouillard et enfumage" est un vrai collector !


  • #1876283
    le 09/01/2018 par Régulus
    Ass Diamond

    Du distillat, concentré et enrichi, de politiquement incorrect... grandiose.


  • #1876298
    le 09/01/2018 par nico
    Ass Diamond

    Il est exeptionel ce Bernamej ..Mais quel boulot ! c est fantastique ! Ce type mérite de vivre de son talent qui est incommensurablement plus grand que toutes les grosses taches qu il parodie.Je ne sais pas si il a crée un financement participatif mais si ca peut l aider pour des projets plus gros il devrait le faire . je pense également que des personnages issus d autres milieux notament du show bizz comme booba , omar sy jamel debouzze etc pourraient ouvrir son audiance et permettre de toucher plus de monde car finalement peu de gens connaissent ce triste sir d azziza et consors


  • #1876387
    le 09/01/2018 par HH
    Ass Diamond

    AHAHAH ! Degrelle en Espagnol ,"Fuck you " et c’est le 14/88 ...


  • #1876403
    le 09/01/2018 par Jasmin Indien
    Ass Diamond

    A Bernamej
    La Soupe aux Diamands : pas mieux.
    Nouvelle fable de Bernamej : la poule au pot revisitée. Anal logis de la danse du satan entre l’ombre et la lumière, le cloaque et l’éternel. Le boul à facettes est dur à cuire, il reconduit la mémoire et met le fion en étoile. M. Goy en a plein le cul de son aziztant alors que Descartes en croque dans un hôtel de Genève. Marlon Branleux va l’enfumer en sourdine. L’histoire est une soupe qui donne mauvaise haleine. Quelle est la poule d’Adam, que serions-nous sans oeufs ? Je vous laisse fourrager.


  • #1876415
    le 09/01/2018 par Mo’ Truckin’
    Ass Diamond

    Un Bernamej, c’est comme un bon vin.
    Ça se déguste.


  • #1876417
    le 09/01/2018 par Mister Mayo
    Ass Diamond

    Suite de ma critique après de nouveaux visionnages :

    1) "Brouillard et enfumage" est terrible, la voix-off est à hurler de rire.
    2) Il aurait peut-être fallu mettre la déclaration d’Irène au début (pour les non initiés), puis la remettre à la fin avec cette fois le commentaire d’Alain Soral, comme cela a été fait.
    3) Le doublage du chef de la police n’est pas génial.
    4) Le dialogue entre Haziza et son compagnon de camp est très bien ficelé.
    5) On comprend mal le type qui explique à Irène comment cacher ses diamants.

    En tout cas, la peine de mort risque d’être rétablie rien que pour Bernamej. Parce que là, il va très, très loin. A moins que ce ne soit ceux d’en face, finalement...

     

    • #1876530
      le 09/01/2018 par zaaz
      Ass Diamond

      Bernamej sans Mister Mayo c’est comme Charlie Chaplin sans moustache. Un grand bravo à toutes les voix et aux chanteurs.


  • #1876541
    le 09/01/2018 par huytre
    Ass Diamond

    " Il ne faut pas se demander comment, techniquement, un telle animation à la masse a été possible. Elle a été possible techniquement puisqu’elle a eu dieu."


  • #1876583
    le 09/01/2018 par Adamax
    Ass Diamond

    Show me the diamonds. Ni bête ni dieu, Bernamej est un éboueur sacré.


  • #1876664
    le 09/01/2018 par Locksman
    Ass Diamond

    Super boulot, c’est d’une finesse sans égale et ont imagine le travail titanesque que ca à du demander.
    Chapeau l’artiste !


  • #1876674
    le 09/01/2018 par pseud
    Ass Diamond

    Toujours aussi bon Bernamej ! Bravo ! C’est du haut niveau !


  • #1876712
    le 09/01/2018 par José
    Ass Diamond

    Quelqu’un peut traduire les paroles d’Adolf en quebécois ? Il me semble que c’est marrant mais je n’ai compris que 2 ou 3 mots sur l’ensemble !

     

    • #1876743
      le 09/01/2018 par Bernamej
      Ass Diamond

      Salut camarades,
      voici phrase par phrase la traduction de ce que raconte Hitler :

      "m’en calisse, dites à Steiner qu’il accélère la solution hydratante" = je m’en fous, dites à Steiner (...).

      "Crissez-moi seul, sauf Keitel, Jodl, Krebs pis Burgdorf" = laissez-moi seul, sauf (...)

      "on s’criss-tu d’ma yeule ? Steiner s’criss-tu d’ma yeule ?" = est-ce qu’on se fout de ma gueule ?

      "nousotes on est r’connu pour notre qualité de savonettes haut-de-gamme" = nous sommes reconnus pour (...)

      "surtout les produit pou’a’yeule" = surtout les produits pour le visage

      "Pis aussi les pommades, les pommades mains pis pieds format SS"

      "La la, vous allez distribuzer des coffra" = à présent vous allez distribuer des coffrets

      "Des coffra incluant savon rasage, crème hydratante, pis baume à lèvre"

      "Ben lancez une gamme de produits dérivés tabarnak"

      "Ben criss, concentrez-vous sur les abats-jours !"

      "Tu weyes-tu des abats-jours din bunker ? Fak let’s go !!" = En vois-tu des abats-jours dans le bunker ? Alors magnez-vous !

      "C’est un ordre !"

      "what da fuck, kosse qu’a fa la wermacht ?" = Putain mais elle fait quoi la wermacht ?

      "Fuck you tabarnak ! Maudits sans desseins, m’en calisse de vous ! Fuck Steiner, fuck les SS pis fuck la wermacht !" = Fuck you putain ! Bande de tocards, je m’en branle de vos gueules ! Etc.

      "Too bad pou’e savons, fuck it" = tant pis pour les savons.

      La chanson Léon Degrelle est de Maria Ros.

      Merci camarades !


  • #1876777
    le 09/01/2018 par laurent71
    Ass Diamond

    Merci mille fois, j’avais pas ri comme ça depuis un moment !
    "Pendant que les SS surveillent la cuisson..."


  • #1876812
    le 09/01/2018 par kogolin
    Ass Diamond

    Ass wide shut ! Bernamej a encore frappé nos zygomatiques.
    Libérafion


  • #1876860
    le 10/01/2018 par Grz
    Ass Diamond

    L’affiche "Troposphère 5", énorme :’D
    Ce chef-d’oeuvre est un instantané de notre époque, qui servira aux générations future dans leur étude du Tabou !


  • #1877037
    le 10/01/2018 par jean sableux
    Ass Diamond

    Ass Diamonds, une oeuvre qui se savoure à postérieur rit.
    Méditapart


  • #1877122
    le 10/01/2018 par Luigix
    Ass Diamond

    Du Bernamej classique, il faut avaler l’histoire puis la chier pour voir la lumière. On doit tout au peuple élu et lui ne veut que (re) prendre le pouvoir et les richesses. ( Seule l’amérique le lui permet )


  • #1877313
    le 10/01/2018 par Eric Paulin
    Ass Diamond

    "Quand le sage montre la lune, l’idiot pue du doigt. Avec Black Diamonds, Bernamej se gratte le cul pour faire remonter des souvenirs nauséabonds."
    Li Monde


  • #1877387
    le 10/01/2018 par M. Sako
    Ass Diamond

    Tout est excellent. Hitler est à pisser de rire. J’ai dû changer mes couches.


  • #1878455
    le 12/01/2018 par J.I.
    Ass Diamond

    A Bernamej, le seul auteur de SF
    Bernamej envoie du lourd dans le filet à commissions. Ass Diamond est son œuvre au savon noir. Pour lui, chier des diamants c’est comme démouler un cake aux étoiles. Le sublime est dans l’affreux, l’abîme dans les aveux. Tout comme son héraut, Marlon(e) Branleux, intoxiqué à la Shoah, il se débat dans les contradictions : Peut-on tuer deux fois les morts ? Pourquoi Hitler a t-il maquillé la Solution Finale en entreprise de cosmétiques ? 2 photos d’Irène et un abat-jour amènent-ils à la vacuité ? Doit-on se suicider pour valider sa soumission ?
    Marlon(e) vacille dans ses convictions et se voit livrer une pute pour se reposer. L’alcool l’enivre, la danse le divertit mais il ne peut oublier. C’est Mr. Susopenkrot et Lolo Costes qui le lui rappellent : l’abus de mémoire provoque des indigestions. L’ennemi c’est le goy, tous les goys et les islamites déviants (gaffe au nègre aussi) qui n’aiment pas les juifs, porteurs de lumière à facettes. Branleux a une mission above the cloud qui l’attend : retrouver les diamants d’Irene volés par Mister Goy, l’axe du mâle à lui tout seul, camp même ! ...

     

    • #1878675
      le 12/01/2018 par Bernanej
      Ass Diamond

      Certains commentaires mériteraient de figurer, au minimum, dans la description de la vidéo !
      Bonne idée d’ailleurs, merci !


    • #1882648
      le 18/01/2018 par estoc
      Ass Diamond

      Commentaire tout bonnement génial, bravo !!!


  • #1880781
    le 15/01/2018 par Amoko Cadix
    Ass Diamond

    C’est désopilant et ensorcelant. Toujours cette obsession accusatoire dans l’oeuvre. Dommage, on ne comprend pas trop Hitler (sauf chez les chti’ canadiens) mais l’accent suffit à en faire un ressort comique. Marlon Branleux c’est comme la Shoah, s’il n’existait pas il faudrait l’inventer.

     

    • #1882644
      le 18/01/2018 par mantrax
      Ass Diamond

      il suffirait de mettre des sous-titres comme il l’a fait dans d’autres films.
      Versingetorix azizouille roi de la gaule, désopilant, il finira épileptique.
      En tous cas quenelle de diamant pour Bernamej sur ce 1er episode.


  • #1883248
    le 20/01/2018 par jackoo
    Ass Diamond

    Mais que dit le député isralien ; c’est de l’hébreu ?


  • #1883439
    le 20/01/2018 par Falasha Blanc
    Ass Diamond

    Cette vidéo est une véritable chambre de condensation.
    Je reste admiratif.

    Je me permets de reposer un énième commentaire.

    « Par une incroyable rencontre des esprits,
    une transmission de pensées consensuelles... »

    Le nœud de la guerre est ici.
    Ils chient mou.

    Ben J et Mister Amora, mes respects.

    https://www.youtube.com/watch?v=iz5...


  • #1883851
    le 21/01/2018 par MagnaVeritas
    Ass Diamond

    ça faisait longtemps. Toujours aussi talentueux, le Bernamej, et même plus encore qu’auparavant.


  • #1884120
    le 21/01/2018 par jean Banbois.
    Ass Diamond

    Ananass Diamond : Bernamej amorçe la déconcentration miraculée.
    journal J.Croix


  • #1886039
    le 24/01/2018 par jujube
    Ass Diamond

    Ca fait 10 fois que je le visionne et c’est toujours aussi bon. J’ai vu la photo d’irene, je ne sais pas si elle était aussi moche que dans le film. En tout cas elle a fait de l’argent avec son histoire, incroyable. On entend pas bien ce que dit Mayer habibi ni hitler le marketing fureur. "fock la vermarche", putain tu m’as mis à poil, ass diamond m’a tuer. On rigole mais il y en a toujours qui ne croit pas à la véracité du hoax en stock. S’t’un Orrrrrd !


  • #1886191
    le 24/01/2018 par Anna Nachos
    Ass Diamond

    Ass Diamond est une quenelle inversée dans le fion de la propagande.


  • #1888585
    le 27/01/2018 par LOCOSTE
    Ass Diamond

    Bernamej, au-dessus du cloud, revisite le troussage de l’histoire au travers d’histoires de trous sales. Tel un scaphandrier, il évolue dans les eaux putrides de la supercherie scabreuse. Un goudron de série noire qui vaut son pesant de quenelle.
    " Il a rencontré un mec qui lui a dit : ça c’est pas passé comme çà ! " Dieudonné - Le révisionnisme, spectacle Mahmoud.


  • #1890525
    le 30/01/2018 par Kelgon
    Ass Diamond

    Avant, j’étais moche. Ma vie était un enfer. Puis j’ai connu Bernamej et ma vie a changé. D’un geste je visionne, çà m’amuse. Un coup de dérision et c’est nettoyé. Bernamej, il agit à Donf.


  • #1893029
    le 02/02/2018 par LM Kree
    Ass Diamond

    Ass Diamond : Irène defake, un cas unique de trou news. Bravo.


  • #1894156
    le 04/02/2018 par King Of Kalbut
    Ass Diamond

    " Avec Ass Diamond, Bernamej nettoie le trou sage du dôme éthique, la Shoah."
    JF Khan


  • #1894896
    le 05/02/2018 par Lunconscient
    Ass Diamond

    Au delà de l’envie de se servir d’expériences concentrationnaires diverses pour en faire un évènement essentialiste cathartique, les déportés ont fait de la Shoah une catha strophe, un discours. Espérant donner une solution finale à l’impasse de l’exil, du rejet, au fait de n’être pas un peuple, une voix. Ils annonçaient leur sacrifice, revenaient à dieu pour sauver l’humanité, redevaient purs et effaçaient la mission et le meurtre de Jésus traitre.
    .....
    La mise en scène ayant l’avantage sur la réalité de pouvoir maitriser le scénario et les dénouements. L’impossibilité de se conformer au réel faisant naître le discours de l’impossible. Ne comprenant pas que tromper l’autre s’était se tromper soi-même. L’opacité rendant plus que difficile le lien social et le sens de l’acte par lequel l’homme s’affirme en tant qu’homme. Le sujet déporté trouve à se leurrer dans la croyance qu’il pourrait éviter le passage par l’impuissance grâce au détour qu’est la cristallisation magnifiée de ses histoires. La volonté de s’expliquer pour comprendre les contradictions d’une situation imposée, rétablit le lien avec ceux dont ils voulaient se détacher. C’est une forme de protestation, une façon de s’asservir à l’idéal de l’Autre et de porter sa vérité du sujet. La Shoah est une fondation et une volonté de combler la brèche.
    .....
    Le déporté est en souffrance, c’est un malade qui veut parler. Il passera de l’innommable, à l’in-ouï, de l’in-croyable qui par inversion nazifiée devient l’un croyable. C’est le contenu inconscient des histoires qui est en jeu, le fait qu’ils sont liés à des motifs amoureux d’une force extrême qu’enfant il n’a pu s’avouer. D’où la proximité entre la douleur et le plaisir, les sévices et le sexe, avalé chié, ébranlé branleur. De fait nous comprenons mieux ses expériences passées, ses perversions, son désir de sublimer se pulsions, ses mythes. La manifestation consciente de ses rêves, à forte dimension symbolique, soutenant le désir et offrant une chance au symptôme, au fantasme. L’histoire est ainsi composée de faits, de rêves et de comédie. Le déporté oscille entre moralisme et cynisme, les deux extrémités d’un malaise surjoué dans sa civilisation.

    Sigmund Fraud
    Coup de bambou sur le toubab


  • #1895389
    le 06/02/2018 par G. Blanchard
    Ass Diamond

    La justification de l’impossible oblitère la justice. Alain Soral dit bien que la Shoah a pour but de la domination d’une politique d’exactions et de racket.

    Selon Steiner, nous trouvons dans Kafka des déguisements bizarres préfigurant beaucoup de choses qui étaient, au moment où ses livres sont apparus, claires à très peu de gens. La dictature fasciste était, pour ainsi dire, dans les os des démocraties bourgeoises, et Kafka décrivait avec un pouvoir imaginatif merveilleux les futurs camps de concentration, l’instabilité future de la loi, l’absolutisme futur de l’appareil d’État, la paralysie, la motivation insuffisante , les vies empêtrées de nombreuses personnes ; tout est apparu comme dans un cauchemar et avec la confusion et l’inadéquation du cauchemar.

    Avec l’utilisation massive des sciences cognitives et de l’ingénierie sociale nous voyons se forger une véritable dictature, une déstabilisation permanente qui ne peuvent être une simple rencontre des esprits ni une transmission de pensées consensuelle. Tout doit converger vers le haut de la pyramide et les petits succubes du système s’y activent ardemment. Le feu de l’enfer sera leur apothéose et leur disparition tant ils ne peuvent s’asseoir longtemps sur la pointe d’un diamant sans que ça leur rentre inéluctablement dans le fondement.


Commentaires suivants