Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Assassinats politiques à Kiev

La semaine dernière en Ukraine, deux membres éminents de l’opposition ont été abattus en plein jour. Ils rejoignent les dix autres personnes qui ont été assassinées ou se sont suicidées dans des circonstances douteuses depuis le début de l’année.

Ces individus ont une chose en commun : ils ont soit fait partie soit sympathisé avec le gouvernement de Ianoukovitch, qui a été renversé l’année dernière par un coup mené par les États-Unis. Cette liste inclut des membres du Parlement ukrainien et d’anciens éditeurs en chef de journaux de l’opposition.

Bien qu’aux États-Unis, certains journalistes aient commencé à s’intéresser à l’étrange série d’assassinats survenus en Ukraine, le gouvernement américain ne s’est pas encore prononcé.

Comparez cette attitude à la réaction qui est née de l’assassinat d’un membre de l’opposition en Russie un peu plus tôt cette année. Boris Nemtsov était un membre d’un petit parti politique qui n’est pas représenté au Parlement russe. Il n’en est pas moins que le gouvernement américain a immédiatement demandé à la Russie d’ouvrir une enquête suite à son assassinat, et a suggéré que ses assassins avaient un mobile politique.

Dès que son meurtre a été rendu public, le directeur du Comité de la chambre des affaires étrangères, Ed Royce (R-CA) n’a pas attendu d’obtenir plus de preuves pour blâmer le président russe. Le jour de l’assassinat, a précisé Royce aux médias que « ce meurtre choquant est le dernier assaut en date contre ceux qui osent se dresser contre le régime de Poutine ».

Ni Royce ni le secrétaire d’État John Kerry, ni le président Obama ni aucun autre membre du gouvernement n’a dit un mot quant à la série de meurtres apparemment politiques perpétrés en Ukraine.

Au contraire, plutôt que de remettre en question l’état de la démocratie dans une Ukraine qui semble être plongée dans l’anarchie, l’administration a envoyé ses troupes sur le terrain pour entraîner des soldats ukrainiens.

Lire la suite sur 24hgold.com

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1169261
    le 23/04/2015 par Antidote
    Assassinats politiques à Kiev

    Le pillage des industries ukrainiennes, par des oligarques qui s’en disputent les droits, est total. L’allégeance des putschistes à l’empire, « sous la bannière européenne », provoque aussi l’annexion « automatique » des terres agricoles, et des ressources du pays. Une junte d’oligarques assassine leurs rivaux, qu’ils qualifient « d’opposants », uniquement pour justifier la spoliation de leurs biens.


  • #1169392
    le 23/04/2015 par poe
    Assassinats politiques à Kiev

    Les usa ont choisit leur camp et assument. Ce qui implique qu’ils ignorent délibérément l’assassinat de leurs adversaires et réagissent à celui de leur partisans. Mais il y a, sur le fond, quelque chose qui aurait le mérite d’être clarifié. Il est systématiquement de ’l’opinion publique’...et de ses réactions. La question qui se pose est de savoir de qui on parle en utilisant ce concept, et surtout si ses réactions ont vraiment une quelconque influence...’opinion publique’ ça ne veut rien dire, c’est un terme fourre-tout, et ceci sans même se demander quelle est l’influence de cette ’entité’ hypothétique.