Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Attentats à Bruxelles : le service de renseignement militaire pointé du doigt dans le rapport du comité R

Le Service général de renseignement et de sécurité (SGRS), service de renseignement militaire, n’a pas pris en compte certains éléments alors que la recherche des terroristes battait son plein à la suite des attentats du 22 mars commis à Zaventem et Bruxelles. C’est une des conclusions du rapport annuel du Comité R, rapporte mardi soir VTM NIEUWS.

 

Le Comité R surveille le fonctionnement de la Sûreté de l’État et du SGRS. Dans son rapport annuel, il est indiqué qu’aucun des deux services de renseignement ne disposait d’informations susceptibles d’empêcher les attentats terroristes à l’aéroport de Zaventem ou dans le métro bruxellois.

Aucun des deux services n’a en effet pu prévoir les attentats, selon VTM NIEUWS, car ils n’avaient aucune ou très peu d’informations sur les malfaiteurs. Le Comité R note toutefois que le SGRS avait connaissance de quatre auteurs.

Le SGRS a également laissé de côté des informations provenant de ses propres militaires. Début mars 2016, deux rapports soulignaient la présence à Brussels Airport de Najim Laacharoui, l’un des kamikazes du 22 mars. Mais rien n’a été fait de cette information, selon le Comité R.

Lire l’article entier sur rtbf.be

Le terrorisme ou la guerre oligarchique contre les peuples,
à lire sur Kontre Kulture

 

Analyse des attentats de Bruxelles du 22 mars 2016, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Attentats France, Belgique, Allemagne, Angleterre ,Suède, Espagne, Italie.......il y aurait eu des dysfonctionnements (pas du laisser aller ça c’est complotiste non )
    Non pas possible !
    J’y crois pas, une erreur , rien de plus
    (oui une erreur, on relâche un gars qui est fiché S, un autre qui pour islamisme radical et en lien avec une entreprise terroriste, on met un bracelet à un autre qui fait des vidéos d’allégeance à Daesh, on laisse sans surveillance un qui revient du moyen Orient , etc... mais par-contre BFM, RMC, Anal+ font tout un tintouin de 10 jeunes ados prépubéres qui se prennent en photos avec des carabines à air comprimé, écoutent Légion 88, regardent des vidéos d’Hitler sans sous-titre et tendent le bras en hurlant sieg heil dans leur garage on se fout de qui ? et on va nous refaire des prisonniers politiques comme Esteban Morillo, qui n’a fait que se défendre face aux violences antifas -étrange on a pas eu le même traitement pour Théo Lukana, pour Atonin Bernanos, Dan Lampel, Ulcan alors qu’il y a eu de vrais morts là- mais tout va bien on a voté contre la haine et pour la Marche Macronienne )
    Pauvre France pauvre français, pauvre Europe, pauvre monde !


  • En ce qui concerne "l’organisation" d’attentats (de toute nature) par l’Etat profond, il suffit le plus souvent de titiller ou localiser certains individus ou groupuscules et/ou de laisser faire les choses. En orientant les enquêteurs sur des pistes bidon. En bridant ou privant de moyens les policiers... C’est ce que j’appelle le "laisser-fairisme" ou le "rien-fairisme".
    C’est quelquefois énervant de lire certaines thèses complotistes, expliquant que les choses auraient été soigneusement pensées/échaffaudées/organisées... C’est faire trop d’honneur aux éventuels comploteurs.

     

  • Camarades de E&R
    Depuis le 11 septembre les "erreurs" et les mauvais fonctionnements des services ont le dos large.
    Tant que la sécurité des pays est organisée par l’Otan et les services spécieux. :-) , il y aura des attentats vu que c’est eux qui les organisent,
    Ne varietur
    Lavrov.


  • Les attentats perpétrés par l’état profond (terme qui illustre le fait que l’état vous la met bien profond), voient certains auteurs abattus et d’autres non. Ceux qui en sauraient trop sont liquidés (déjà que leur cervelle est liquide....) et ceux qui ne savent rien sont arrêtés et emprisonnés puisqu’ils ne sont pas un danger pour les "patrons". Ceux qui savent et ceux qui ne savent pas, ça ne vous rappelle pas la secte du compas et de l’équerre ? Mon analyse vaut ce qu’elle vaut mais j’aimerais bien avoir l’avis d’AS sur ce sujet.


  • Les terroristes ont besoin d’armes et d’entraînement, également d’argent, fournis par l’OTAN & peut-être des pays du Golfe.
    C’est une volonté capitaliste car actuellement rien n’existe pour le freiner ou le remplacer.
    Et d’ailleurs il faudrait être très fort pour s’opposer à lui, même en avançant masqué, car il n’hésite déjà pas à tuer des innocents ou à amener le malheur à des peuples entiers, alors des ennemis déclarés, il les supprimerait sans état d’âme.


  • L’une des craintes de ces services : ne pas laisser la BONNE carte d’identité, bien en vue, dans le véhicule...


  • c’est toujours la même chose avec ces attentats, jamais d’image du tueur, jamais de vidéos, La photo d’un oriental tournée en boucle dans les médias mensonge, quelques policiers qui marchent, Le matraquage inintérrompu des Bfmensonges et compagnie et le tour est joué.