Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’anti-maçonnisme demeure une obsession française

Il y a dans cet article un acharnement quasi conspirationniste à défendre la virginité politique de la franc-maçonnerie.

Dont l’objet a pourtant été non pas l’instruction du peuple, mais la destruction de l’Église et ce, depuis exactement trois siècles : 1717 !

- La rédaction d’E&R -

 


 

On ne compte plus les thèses loufoques en vogue expliquant le monde par l’existence de complots ou de plans cachés de minorités influentes… Le sociologue Gérald Bronner a bien décrit l’impact d’Internet sur l’essor et le renouvellement incessant des théories parfois les plus fommes (des gens croient par exemple à un complot « reptilien »…).

[...]

Relativement moins cité que d’autres théories conspirationnistes, l’antimaçonnisme fonctionne néanmoins comme une matrice du conspirationnisme redoutablement efficace. La dénonciation d’élites invisibles mais puissantes est un classique qui permet d’ailleurs de délégitimer toute critique rationnelle et démocratique du fonctionnement des élites. Il s’agit aussi d’un complotisme en kit, facile à utiliser près de chez soi, au coin de sa rue dans la vie quotidienne. Une difficulté professionnelle peut très vite s’expliquer par l’influence des francs-maçons. Une subvention refusée, des déboires commerciaux, une carrière artistique en berne : tout est vite imputé aux francs-maçons.

Surnommés « Frères trois points », « Fils de la Veuve » ou « Frères la gratouille » (par François Mitterrand), ils ont la réputation de s’entraider et d’influencer nombre de décisions. L’antimaçonnisme a tellement imprégné le sens commun qu’il apparaît parfois comme un conspirationnisme tolérable. Mais rend surtout la lutte contre les idéologies conspirationnistes plus difficiles.

La franc-maçonnerie est née au début du XVIIIe siècle. Société à l’origine secrète, elle a joué un rôle dans la diffusion des idées des Lumières. Les Constitutions d’Andersen en définissent les principes. On compte de nombreux « frères » célèbres : Mozart évidemment mais bien d’autres également Garibaldi, Mazzini, Allende et bien d’autres. En 2014, selon les chiffres fournis par les organisations maçonniques elles-même, on dénombrait près de 175.000 frères et sœurs en France, répartis dans plusieurs obédiences. Les trois principales sont le Grand Orient de France (GODF), la Grande Loge de France (GLF) et la Grande Loge Nationale Française (liée à la Grande Loge d’Angleterre). Certaines obédiences imposent la croyance en l’existence de Dieu, d’autres non.

 

Pourquoi tant de haine ?

En ligne de mire de l’antimaçonnisme se trouve « l’idéologie des Lumières » mais c’est dans la frustration personnelle qu’il amorce son travail d’influence chez l’immense majorité de ceux qui y adhèrent. L’antimaçonnisme puise dans une longue tradition très présente en France, depuis plus de deux siècles. La franc-maçonnerie a suscité très tôt réticences ou hostilités, surtout de la part de l’Église, en particulier des papes Clément XII et Benoît XV qui la condamnèrent. Les thèses complotistes de l’époque ciblaient aussi les Jésuites – thèses que l’on retrouve aujourd’hui dans les productions du groupe sectaro-folklorique d’extrême-droite des « Brigandes ».

Si l’Église se sentit menacée par la montée en puissance de la franc-maçonnerie, ce n’est qu’après la Révolution Française que fut systématisée une idéologie antimaçonnique. L’Abbé Barruel, notamment, fit profession de combattre les philosophes et les francs-maçons. Devenu un fervent soutien du pouvoir napoléonien, il s’investit parallèlement dans une véritable croisade contre la supposée influence maçonnique. Dans le viseur de Barruel, les Jacobins, ouvriers du complot qui était censé avoir donné naissance à la Révolution. Une thèse qu’aucun historien sérieux ne retint jamais. C’est chez Barruel que l’on trouve trace de la dénonciation des Illuminati, dont le nom se retrouve fréquemment au cœur des théories conspirationnistes les plus délirantes actuellement en vogue.

Nombre de frères furent impliqués dans la Commune de Paris, cherchant à favoriser une conciliation avec les Versaillais et Thiers, sans succès. La propension à accuser la franc-maçonnerie de desseins subversifs redoubla avec l’installation de la République, les lois sur l’École puis la Laïcité. Le Grand Orient de France accueillit nombre de militants anticléricaux et de partisans de la laïcité. Le « Scandale des Fiches » en 1904 qui révélait la volonté du ministre d’alors, le Général André, lui-même frère, de connaître les opinions religieuses et politiques des officiers de l’Armée. Ces fiches auraient alors bénéficié du concours actif de loges maçonniques et aurait eu pour but de déterminer l’avancement des officiers.

L’Affaire Dreyfus confirma l’hystérie anti-maçonnique des milieux nationalistes, d’une grande partie du clergé et du monde catholiques d’alors. L’entre-deux-guerres fut encore marquée par un antimaçonnisme débridé. Partis d’extrême-droite et ligues professent une hostilité virulente à l’égard de la maçonnerie, à laquelle est identifiée la République et la supposée influence des juifs. Charles Maurras fit de la franc-maçonnerie l’un des quatre « états confédérés » (avec les juifs, les protestants et les « métèques »). Monseigneur Jouin fut un des entrepreneurs idéologiques anti-maçons les plus acharnés donnant corps à la dénonciation du « complot judéo-maçonnique » qui influença la politique de répression pétainiste et vichyste. Antimaçonnisme et antisémitisme constituent les édifices jumeaux d’une même explication paranoïaque du monde, dont les scories sont encore très présentes aujourd’hui.

 

Les régimes totalitaires contre la franc-maçonnerie

Le Régime de Vichy fut en pointe du combat anti-maçonnique. Il interdit les obédiences maçonniques, réprima et persécuta les francs-maçons. En dépit d’une lettre d’Arthur Groussier – homme politique et Grand Maître du GODF – au Maréchal Pétain, ce dernier resta inflexible. Le contexte de la défaite et la pression de l’occupant allemand n’explique pas, dans ce cas non plus, l’entrain vichyste à pourchasser les Frères. Les services de sécurité d’Himmler (SD) arrivèrent certes en juin 1940 avant les troupes de la Wehrmacht dans Paris et foncèrent immédiatement au siège du Grand Orient de France, Rue Cadet. Plus tard, c’est Bernard Faÿ, administrateur de la Bibliothèque Nationale, qui s’installe dans l’Hôtel du GODF et traite les archives saisies dans les Loges françaises en lien étroit avec le SD… Le film Forces Occultes, œuvre de propagande réalisée sous le régime de Vichy, résume à merveille les préjugés, fantasmes de l’idéologie d’alors. A la Libération, Faÿ est condamné à l’indignité nationale.

Lire l’article entier sur msn.com

 

Voici le fameux film Forces Occultes :

La puissance franc-maçonne est d’une évidence biblique,
lire sur Kontre Kulture

 

Cette puissance occulte qui n’existe pas, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Une armée d’abrutis dirigés par une bande de malfrats"... disait à peu près Serge de Beketch.
    Ces gens ne méritent pas la fascination qu’ils exercent.
    Leur rôle est purement politique. Recrutés pour leurs positions à responsabilité (notamment juges, politiciens et journalistes), ils ont pour mission de couvrir les agissements illégaux de leurs collègues (dossiers judiciaires mystérieusement disparus) et de soutenir l’avancée des thèses libérales-libertaires qui sont le socle de la société de consommation (ouverture des frontières, libéralisme, destruction des valeurs catholiques et individualisme).
    Une minorité s’efforce de mener une quête spirituelle, mais ceux-ci finissent généralement par quitter la franc-maçonnerie car ils s’aperçoivent que leurs "frères" cumulent rarement l’honnêteté et intelligence.
    Je rends hommage à Stéphane Blet qui est un de ces francs-maçons honnêtes et vertueux.

     

    • C’est la kakistocratie de la Franc-maconnerie qu’il faut combattre...et pas par la violence ou quelconque révolution.

      "Certains croient que seul un grand pouvoir peut tenir le mal en échec, mais ce n’est pas ce que j’ai compris. Ce sont les petits gestes quotidiens des gens ordinaires qui éloignent les ténèbres, petits gestes de gentillesse et d’amour".
      - J.R.R. Tolkien


    • #1821682

      Vous avez oublié l’éducation et les moeurs. Comme le dit Vindice à Nubius dans sa lettre de 1838, pour ne plus avoir de coeurs et de femmes
      catholiques, il faut voir la perversion et la corruption des moeurs en très grand. Après 1905, il a fallu s’acharner sur les écoles catholiques pour les supprimer une à une, extirper et lasser les pères de familles de leurs devoirs en ouvrant de nombreux cabarets, bars, bordels et autres endroits de débauches. Puis, après la guerre, mettre la femme en jean, sortir pillule et avortement et enfin dans les années 70, rendre les écoles mixtes pour que l’enfant soit perverti le plus tôt possible et que ses vices soient constamment sollicités. A 12-13 ans c’est fini, vous n’êtes plus concentré sur le travail mais sur les jupes des filles, enfin les fesses moulées en jean aujourd’hui. Résultat, des parents aux moeurs totalement païennes et une armée de mongoloïdes à l’école où l’on constate que les garçons font de moins en moins d’études. Vous pouvez ensuite leur donner la kalash en toute quiétude.


    • #1821854

      Crux fidelis
      Par contre, quand les Borgia pinaient à tout va, ils avaient le droit eux ? faites ce que je dis mais pas ce que je fais : l’esprit dominant dans les hypocrisies religieuses.


    • #1821908

      @Mik
      Ne pas confondre catholicisme authentique et l’hérésie protestante, c’est très important pour la compréhension chronologique et les accointances judéo-protestantes. N’oubliez pas qu’ils sont copains comme cochons. D’où le travail de l’anti-pape sur l’année luthérienne pour fêter les 500 ans de la protestation.


    • #1821935

      @Mik
      Pour préciser mes propos si vous n’êtes pas très au fait. Sachez qu’il y eut beaucoup de protestants avant l’heure. Comme Aliénor d’Aquitaine ou ces fameux Borgia. Les cathares avaient déjà sévi et les esprits étaient prêts pour cette révolution païenne appelée communément renaissance. Les francs-maçons se proclament d’ailleurs de l’héritage templier et de Jacques de Molay. Tous les templiers ont avoué leurs apostasies sans tortures comme Jacques de Molay avant de se rétraquer puis de revenir sur leurs satanismes et d’être finalement condamné à mort. On a retrouvé deux statues de Baphomet dans des commanderies templières en suivant. Les francs-maçons ont repris cet héritage et ont une haine indéféctible pour les monarques et les papes, c’est la version officielle. J’espère que vous comprendrez malgré mes raccourcis qu’il y eut des libertaires protestants bien avant l’heure comme des francs-maçons sans tabliers comme Victor Hugo ou Napoléon. On peut être perverti par tous les pores sans vouloir faire partie de la secte.


    • #1822167

      A Odyle :
      "il faut combattre la kakistocratie,mais pas par la violence ou au moyen d’une révolution" ; Sortir la boîte à bisous, la barbe-à-papa,les bonbons et les sucettes,c’est tellement plus efficace pour renverser des élites satanistes illégitimes qui nous mènent lentement mais sûrement au chaos(prévoyez aussi un peu de vaseline,on sait jamais,au cas oû nos élites ne seraient pas convaincues du premier coup par vos "arguments" !).......... Les bras m’en tombent. Vous m’aviez habitué à mieux dans vos commentaires passés ; mais bon,quand votre niveau de vie se situe encore un peu au-dessus de la moyenne,je comprends parfaitement qu’on ne veuille pas prendre le risque de tout(ou disons une bonne partie) perdre pendant une révolution ou de se faire tuer !
      "c’est la gentillesse et l’amour au quotidien qui tiendront les petites gens hors de portée des ténèbres", Tolkien ; Le Tolkien du "seigneur des anneaux"-je me permets de vous poser la question du haut de mon inculture crasse- ? Je ne sais pas si c’est la plus appropriée des références sur ce sujet,mais ça fait vachement balèze......
      Sinon, "textes militaires" de Che Guevara ; "comprendre l’empire,la gouvernance globale ou la REVOLTE des nations ?"d’Alain Soral ; "si le coup de force est possible" de Charles Maurras ; Vous connaissez pas ?........


    • #1822177

      C’est un régal de vous lire, Crux. En matière de fanatisme, c’est le summum absolu. Merci.


  • #1821608

    Tiens, c’est amusant, la date que vous donnez en début d’article vient de me fournir une explication plus convaincante au sujet du nouveau mouvement d’Hamon (M1717) que ce que l’intéressé en dit lui-même (Mouvement du 1er juillet 2017... cette blague !).


  • Ramper, c’est ce que fait cet article de MSN, Microsoft NetWork, l’un des GAFAM (google amazon facebook apple microsoft), c’est-à-dire l’un des 5 groupes qui se disputent la manne mondiale : le pouvoir définitif sur le Monde, et n’appartenant qu’à l’un d’eux. Comme dit la maxime dans Highlander, se déroulant en Ecosse, berceau de la maçonnerie dévoyée : "Il ne doit en rester qu’un". Donc pour l’objectivité, ceux qui ont un cerveau en état de fonctionner savent qu’il faudra repasser.
    Cet article rampe devant ses maîtres, il rampe tant qu’il ramperait même sur une rappe à fromage géante, dusse-t-il le faire. Ils nous gouvernent, nous dirigent ? Il n’y a qu’abandon de soi et des siens..."pour une poignée de dollars", et "pour quelques dollars de plus" s’il leur faut.
    La peste soit de ceux qui prennent fait et cause pour ce projet satanique.

     

    • #1822184

      Oui, et c’est curieux que l’article ne cite pas Mgr Henri Delassus dans ses complotistes.

      Mais c’est très certainement parce que cet auteur est celui qui a le plus profondément analysé la Franc-Maçonnerie dans son ouvrage :
      La Conjuration Anti-Chrétienne - 1910.

      A lire avant toute chose.

      Thémistoclès


    • #1822544

      oui, mais comme je l’ai dis, il est listé au dessous de l’article, on pourrait aussi ajouter "Les mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme" !


  • #1821630

    Intéressant tout ça...ne serait-il pas en train de se préparer en coulisse, une petite loi rendant passible la critique de la maçonnerie, de quelques bonnes amendes, voire d’un peu de zonzon (si on trouve de la place.....) !

    A l’image de certaines lois, que tout le monde ici connaît, et que je n’ai donc pas besoin de rappeler......

    Ah quand même, avec Macron la liberté est vraiment "en marche" !

    (ironie, cela va sans dire....)

    Bonne journée camarades !

    Adishatz

    H/

     

  • #1821638

    Et l’anti christianisme demeure une obsession maçonnique.

     

    • #1821723

      Exact. Extrait de "La tyrannie Maçonnique" de Drumont

      "Et vous comprendrez aussi que le cléricalisme maçonnique n’est rien autre chose que la coalition haineuse des deux cléricalismes juif et protestant contre le catholicisme qui non seulement est la religion de la majorité des français, mais qui constitue une sorte de mentalité atavique à la France tout entière."


  • #1821668

    A chacun ses obsessions, il y en a bien qui voient des fascistes partout.

    Et il faut quand même reconnaître qu’il y a de quoi être atterré, quand on voit le nombre d’élus et d’hommes à des postes de responsabilités dont dépend la survie et l’avenir de millions de citoyens, s’égarer dans ces sectes et se livrer à des rites grotesques qui mettent à mal la crédibilité des qualités qu’on est en droit d’attendre d’eux, rationnalité, pragmatisme, lucidité, impartialité, bien incompatibles avec les dogmes de tous poils.


  • #1821676

    Pour le maréchal Pétain, un article sur l’affaire des fiches expliquerait pas mal de chose, affaire ayant eu des suites juridiques et des condamnations donc du lourd. Et qu’a-ton découvert quand en 1940 la police a fermé les loges ? des rapport sur le net sont éloquents. La fm est une maffia utilisant les rouages légaux de la société.


  • Et les devises "Solve et coagula" ou "Ordo ab chaos" c’est de la théorie complotiste ? Cet article est tout simplement un torche cul destiné à désinformer les gens. Faites des recherches sur ces deux phrases, et vous verrez que cela correspond exactement au projet mondialiste et de désorganisation des sociétés. Lisez aussi "Moral et Dogme" d’Albert Pike (franc mac us haut niveau) Dans ce livre est expliqué les 3 guerres mondiales que connaitra le monde et leurs buts. Qui sont les complotistes ? Hum ?

     

    • #1821761

      La technique est simple car elle consiste à reprendre quelques faits bien embêtants, pas trop pour ne susciter la curiosité des shoarlies endormis et d’y glisser de-ci de-là, l’air de rien, par quelques répétitions cachées des assertions disqualifiantes : « thèses loufoques, "complot reptilien ", conspirationnisme, complotisme en kit, facile à utiliser près de chez soi, au coin de sa rue dans la vie quotidienne, difficulté professionnelle, subvention refusée, des déboires commerciaux, une carrière artistique en berne, conspirationnisme tolérable, groupe sectaro-folklorique d’extrême-droite des "Brigandes "… » pour conclure par le fameux psychologisant « Pourquoi tant de haine ? » plombé par une rafale de points godwin « pétainiste et vichyste. Antimaçonnisme et antisémitisme ».
      Enième tentative qui fait flop car elle ne prouve rien.


  • Les gens se méfient des sectes ou n’apprécient tout simplement pas qu’un petit groupe cultivant un projet commun qui ne rejoint pas forcément l’intérêt de l’ensemble de la population gouverne le pays.


  • #1821719

    en complément des ouvrages en dessous de l’article, on peut ajouter :
    - La franc maçonnerie de P.Ploncard d’Assac
    - La France sous l’étreinte Maçonnique de A.G Michel
    - La tyrannie maçonnique d’Edouard Drumont

     

    • #1822317

      Mais aussi Mgr Delassus, celui qui a le plus profondément analysé la Franc-Maçonnerie dans son ouvrage :
      La Conjuration Anti-Chrétienne - 1910.

      A lire avant toute chose.

      Thémistoclès


  • #1821721

    Ils sont dans toutes les associations, une véritable agence de renseignements. Heureusement on les repère assez facilement un peu comme les Dupondts, ce n’est pas la finesse d’esprit qui les distingue. En faisant de la marche à pied en groupe, je racontais des anecdotes sur napoléon quand un retraité des renseignements généraux m’a lancé, on ne parle pas de politique, je lui répondis que c’était de l’histoire et j’ai immédiatement compris qu’il en était un venant au secours de son frère à la main dans le gilet. Rapidement j’ai remarqué que le groupe me devenait distant, le travail de sape du frangin commençait, j’ai pris mes distances, de plus ils trainaient trop dans les balades, des limaces.
    Ils se jettent comme des morpions sur les magistrats, les loges féminines en sont bourrées, enseignants, beaucoup de fonctionnaires et les responsables d’asso, dès que quelqu’un s’active dans une commune il est sollicité. Un maillage de la population. les nouveaux zélus apprennent les symboles, font des planches, histoire d’auto s’anesthésier, et ne peuvent prendre la parole . La masturbation intellectuelle c’est efficace pour laver les cerveaux.

     

    • #1821777

      effectivement nous pouvons les repérer assez facilement. Je travaille dans la fonction publique, je ne vous fais pas de dessin sur le niveau...les séminaires de cadres infestés de cette saloperie, les références à Clemenceau et compagnies...l’autre jour au café, les collègues se plaignaient de la politique et je faisais remarquer que Hollande faisait à l’époque la même politique que Sarko et que c’était un peu le partie unique...un ’collègue’ présent m’a dit : "tu devrais faire attention toi...tu vas être fiché" !


    • #1822263

      @James West . Oui c’est tout à fait ça, s’il y a 140000 maçons, il ne sont pas chez les prolos, ça ne les intéresse pas. Pour le contrôle de la pensée et surtout de l’ignorance. Ils sont comme des coqs en pâte dans la fonction publique et bien entendu dans l’éduc naze ; mon épouse en fit les frais notamment pour sa fin de carrière par une inspectrice qui appliquait les dogmes new age comme une enragée. On m’a rapporté que l’inspecteur d’académie lui passait de tels savons en raison des problèmes qu’elle créait avec les enseignants anciens dans la carrière et chargés d’expérience, que les murs de l’inspection en tremblaient. A une autre occasion en rencontrant une connaissance et sa femme, cet ancien enseignant de l’alliance française, premier adjoint de sa commune qui exerça sa brillante carrière à l’étranger, que mon épouse trouvait hautain. Mon fils me demanda une explication à laquelle je répondis que c’était la maçonnerie qui en était la cause. Le sang glacé du retraité ne fit qu’un tour, il me déclara illico au revoir et tourna les talons comme s’il venait de voir, le diable, un comble, je rajoute que son père était déja gouverneur des mines, un poste clé, qui lui permettait de repérer les mauvais sujets. Cela me fit comprendre beaucoup de chose immédiatement, sur un intervenant du spectacle, conteur sévissant dans les écoles et les communes en racontant des âneries sur le multiculturalisme et un boucher dont l’entreprise était hyper prospère, 50 employés, des tonnes de viande écoulées, sans soucis malgré les grandes surface que le couple précité tenait en grande estime. le réseau discret local se dévoilait en partie.


  • #1821722
    le 18/10/2017 par Jean Le Chevalier
    L’anti-maçonnisme demeure une obsession française

    En Franc-maçonnerie comme ailleurs il y a des gens plus ou moins bien intentionnés à toutes les époques... Faut pas non plus en faire un fromage...Nombreux sont ceux qui en parlent sans connaitre, car cette société est plutôt discrète...Alors son influence, on ne la connait pas vraiment, comme on ne connait pas réellement l’influence des bilderberg, le siècle et cie...même si on se doute que ça doit bien bouger en coulisse...

     

    • #1821782

      Au-delà de la FM, mais en lien avec elle, si vous voulez vous rendre compte de l’organisation des structures de pouvoir occultes, de leurs méthodes et de leurs buts, lisez "cet étrange Monsieur Monnet". Vous comprendrez que 1) le problème n’est pas que français 2) l’influence de ces groupes sectaires est réelle 3) la démocratie est une vaste plaisanterie


    • #1821968

      140 000 franc-macons en france selon Alain Bauer, et autant vous dire qu’il y a très peu d’ouvriers ou de smicards ;). Oui, c’est un réseau d’influence, et si on ne peut pas le mesurer précisément, tout comme les bildeberg, c’est bien parce que leurs actions sont occultes, quand on a rien à se reprocher, on ne se cache pas, si leur but était réellement la mise en place du bien commun, pourquoi dissimuler leur projet ?


    • Plus ou moins mal intentionnés, plutôt.


  • #1821762
    le 18/10/2017 par Georges 4bitbol
    L’anti-maçonnisme demeure une obsession française

    Sont nommés : Bernard Fäy, qui a fait un travail d’archives remarquable sur la franc-maçonnerie et dont on peut écouter les conférences données sur le sujet sur YouTube à partir des sources.
    Le maréchal Pétain : qui a interdit la franc-maçonnerie et chargé Bernard Fäy de collecter les archives.
    L’abbe Paul Barruel qui a compris et analysé dans les premiers, le travail délétère de cette secte affairo/sataniste.
    Les papes Clément XII et Benoît XV qui ont dénoncé cette secte dangereuse à partir de toutes les nombreuses informations remontées sur le terrain.
    Les frères 3 points surfent ici sur le registre bien commode du " complotisme" et de la " pleurniche victimaire", un grand classique qui n’est pas s’en nous révèler les commanditaires de cet article.
    Comme le disait très justement le pape Clément XIII" pourquoi se cacher si c’est pour faire le bien ?"


  • #1821763

    "En ligne de mire de l’antimaçonnisme se trouve « l’idéologie des Lumières » mais c’est dans la frustration personnelle qu’il amorce son travail d’influence chez l’immense majorité de ceux qui y adhèrent."

    "Dans la frustration personnelle", où le mépris de l’auteur pour les gens qui réfléchissent dégouline, en y mettant une pincée de psychologie de cuisine (ou pour parler plus exactement, une "vue de l’esprit !") pour se donner un air intellectuel !

    En effet, l’idéologie des Lumières est en ligne de mire, et pour bien des raisons : destruction de la transcendance par la "tolérance", abrogation du bien commun au profit de l’intérêt individuel, éclatement de la patrie, de la famille et dévoiement du travail au profit de l’esclavagisme régénéré sous sa nouvelle forme : l’ultralibéralisme !

    En ce qui concerne la FM en elle-même, si vraiment elle oeuvre pour le bien commun, pourquoi se cache-t-elle ? Vous me direz, son avis n’a, à strictement parler, pas plus de valeur légale que celui de l’Eglise Catholique, à ceci près que l’Eglise ne se cache pas : elle est ouverte, franche, a une Doctrine Sociale très claire et accessible à tous et a une vraie transcendance à proposer, contrairement à la FM.

    Cet article, comme tous ceux qui prétendent défendre les Lumières, la FM et tout le tintouin n’est jamais qu’une maille d’un seul canevas : celui de la haine de Dieu et de l’Eglise !

    Pour finir, laissons la parole à notre Saint Père Pie IX dans son encyclique Multiplices Inter : « Abîme de malheurs sans fonds, qu’ont surtout creusé ces sociétés conspiratrices dans lesquelles les hérésies et les sectes ont, pour ainsi dire, vomi comme dans une espèce de sentine, tout ce qu’il y a dans leur sein de licence, de sacrilège et de blasphème. »

     

    • Pierre,

      Et mon cul sur la commode ?

      Avant meme l’existence des FM, qui a blasphémé et menti en autorisant les croisades, donc des meurtres, qui a eu la licence de soutenir la droite et l’extreme droite libérale, ce qui a valu de soutenir l egoisme hystérique qui a détruit notre civilisation ? Hum ? (fric ==> egoisme ==> decadence etc).
      Les FM sont pourris, mais ils sont bien accompagnés, oh oui, tres tres accompagnés..

      Il y en a qui vont avoir des sacrés surprises pour avoir tordu completement le message d amour pur de Jésus, qui, s’il n’a rien de maconnique, n’a rien de l’extreme droite non plus, ni de la droite ni de la gauche.
      Je ne voudrais pas etre a la place de Paul, ni de tous ces abbés et papes, qui, tels des athées, ont autorisé guerres, croisades et libéralisme egoiste.
      Y’en a qui paradent parce qu’ils vont a la messe, soit disant communier, mais la mort venue, la vérité parlera.
      L’enfer a une porte, et cette porte est d’abord celle de l’HYPOCRISIE.


    • #1821934

      @ Alan

      Je ne me fais aucune difficulté de m’expliquer avec vous, et vous pouvez descendre de la commode pour vous asseoir plus confortablement sur une chaise !

      Vous ne pouvez pas juger les Croisades à l’aune seule des morts qu’elles ont causées, car à ce stade, nombreuses sont les institutions, à commencer par a République, qui sont à blâmer ! Les Croisades, puisque cela semble être le coeur de votre reproche, sont avant tout un mouvement populaire encouragé par le Pape afin de libérer les Lieux Saints de Palestine, fermés aux Pèlerins Chrétiens, qui étaient spoliés, vendus comme esclave ou massacrés par les Turcs, à partir de 1078.

      Libre à vous d’en discuter le bien-fondé et de vous indigner des morts causées, mais votre indignation s’étendra-t-elle aux morts chrétiens ou se limitera-t-elle aux morts turcs ?

      Quant à "l’alliance" entre l’Eglise et l’extrême-droite libérale, là, j’aimerais beaucoup que vous m’en donniez un exemple, sachant que l’Eglise a condamné l’Action Française en 1926, à titre d’exemple.

      Cette hypocrisie, que vous dénoncez, me rappelle précisément une parole de Jésus : "Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’oeil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil ?" (Matthieu, 7:3), car vous reprochez explicitement à l’Eglise de s’être défendue lorsqu’elle était attaquée, rien de moins !

      Venir taxer d’hypocrisie les Chrétiens, les Papes, les prêtres, et Saint Paul, sans autre argument que votre indignation (contre qui, contre quoi ?), non ! Il y a des raisons précises et historiques à ce qu’ils ont fait et dit, en tant que Chrétien je me pose des questions, mais j’accepte aussi le fait que Satan étant pour le moment Prince de ce monde, tout ne peut pas y tourner rond, et il y a fatalement des moments où on est obligés de choisir le moindre mal !

      Et je vous invite d’ailleurs à vous intéresser à l’Histoire et à la mentalité de ces gens que vous jugez du haut de vos critères moraux d’aujourd’hui, avant de les taxer d’hypocrisie ! En plus, dire que Saint Paul a perverti le message du Christ, quand on pense à tout ce qu’il a souffert pour Lui depuis son Chemin de Damas, de la part de quelqu’un qui se dit Chrétien, c’est tout-à-fait inacceptable !

      Et je suis ouvert au débat quand vous le voulez !


    • Pierre,

      Vous etes un hypocrite et un manipulateur :

      1) Quand je dénonce les crimes des croisades, il est bien évident que je dénonce aussi toutes les saloperies des athées, ripoubliques, royautés, les tueurs de l islam, les guerres mondiales, etc etc.
      Mais le sujet ici, c est la chretienté, donc je parle de ca.
      Avant Jean XXIII, l eglise soutenait le liberalisme, et les regimes fascistes.

      2) vous etes un hypocrite car je ne mesure pas du tout les croisades "à l’aune d’une morale moderne", mais à l’aune DES ORDRES DU CHRIST, et Jésus a ORDONNE la non violence totale. Je sais, ca vous emmerde, mais c est de Jésus qu’il s’agit, et c’est de lui qu’il faut parler, puisqu il a été trahi par les papes, abbés et autres religieux officiels qui ont autorisé la Guerre, donc le crime, et ce, CONTRE LES ORDRES DU CHRIST.
      La terre est satanique mais des chretiens se devaient d’obeir aux ordres de Jésus, et non a ceux de Satan !
      Tous ceux, papes, abbés, curés, batisseurs de l eglise, qui ont TRAHI le message du Christ, message d’amour pur, ont commis un acte INACCEPTABLE, et si vous soutenez ca, vous etes du meme acabit.

      J ai ecrit un autre post juste ci dessous, allez y me repondre, qu’on voit comment vous allez défendre ces gens.


    • #1822347

      @ Alan



      Avant Jean XXIII, l eglise soutenait le libéralisme, et les régimes fascistes.




      Ce que vous dites est totalement incohérent en plus d’être mensonger. Vous accusez l’Eglise de tout et son contraire. Comment peut-on affirmer que l’Eglise soutenait le libéralisme (et en même temps le fascisme !!!!!) alors qu’elle a toujours condamné cette idéologie (la doctrine sociale de l’Eglise, vous connaissez ?). C’est plutôt depuis Jean XXIII, (et non avant) qu’elle semble être de plus en plus conciliante avec cette idéologie néfaste.
      Sur le plan du supposé soutien aux "régimes fasciste", de quoi parlez-vous ? Des concordats passés avec l’Italie fasciste ou le III° Reich ? Mais les concordats n’ont jamais été un soutien à tel ou tel régime, mais un accord entre l’Eglise et un Etat afin que celui-ci s’engage à respecter les droits de l’Eglise. Que certains milieux de l’Eglise aient eu des sympathies ou aient encore des sympathies pour des idéologies fascistes, c’est un fait. Mais vous pouvez trouver tout également des membres du clergé (ou des fidèles) ayant des sympathies pour d’autres idéologies qu’elles soient libérales, marxistes (théologie de la libération) ou autres. Regardez le rôle que joua, en Belgique, le cardinal archevêque de Malines, Van Roey pour favoriser l’élection de Van Zeeland opposé au rexiste Léon Degrelle.



      Je sais, ca vous emmerde, mais c est de Jésus qu’il s’agit, et c’est de lui qu’il faut parler, puisqu il a été trahi par les papes, abbés et autres religieux officiels qui ont autorisé la Guerre, donc le crime, et ce, CONTRE LES ORDRES DU CHRIST.




      Où voyez-vous que le Christ ait condamné la violence et la guerre ? Jésus lui-même utilisa la violence pour chasser les marchands du Temple, non ? S’il dit à Saint Pierre de remettre son glaive dans son fourreau ("qui prend le glaive périra par le glaive" Saint Matthieu 26:52), ce n’est pas par rejet de la violence, mais afin que son sacrifice puisse avoir lieu. D’ailleurs Jésus a bien précisé qu’ "il n’était pas venu apporter la paix mais le glaive" (Saint Matthieu 10/34). Le faire passer pour un hippie clamant "peace and love" à tout va est un anachronisme et un mensonge. Le Christ et son Eglise seront toujours injustement attaqués par ses ennemis, dont vous êtes. Les chrétiens devront donc combattre y compris les armes à la mains, si besoin est, et ce, jusqu’à la fin des temps.


  • Tout le monde est hypocrite et a participé à la destruction du christianisme, extreme droite et gauche comprises, désolé. 
    Le peuple entier a cassé la religion :

    - les FM, de par toute la critique qu’en fait la dissidence, Mgr Delassus, Talmeyr, Blet, etc etc, critique qui est exacte.

    - les athées, car c’est évident.

    - les prétendus "chrétiens" eux-mêmes, de par la pourriture extrême de leur comportement et de leur satanique et mensongère interpretation des evangiles.
    Démonstration :

    1) Jésus répète sempiternellement tout au long des 4 Evangiles qu’il faut etre ABSOLUMENT non-violent, que "celui qui tue par l’épée périra par l’épée", "que ce que nous faisons à autrui, c’est en réalité à Dieu que nous le faisons", "qu’il faut tendre l’autre joue", que "nous sommes tous frères", sans aucune distinction matérialiste, qu’il ne faut pas juger et qu’il faut aimer ses ennemis, etc. Message d’amour total, donc.
    Que font les hommes, extreme droite comprise ? Guerres, croisades, usage de la violence, matérialisme, haine et racisme permanent, et en tordant l’enseignement pur de Jésus (via Paul, des papes et abbés hypocrites qui n’ont rien de chrétien), pour lui faire dire ce qu’il n’a JAMAIS dit : de tuer autrui pour se défendre, de s’autoriser des croisades pour la défense d’un tombeau alors que Jésus a bien dit qu’il n’est pas de ce monde et n’est pas le corps physique.
    Tromperie sur toute la ligne, et ne me parlez pas des abbés, jeanne d’arc, et papes hypocrites qui ont préconisé la violence, le racisme, la guerre, alors que Jésus l’a interdit tout au long de sa vie.

    2) Jésus répète en permanence - une vraie litanie ! - dans tous les evangiles, qu’il faut partager ses richesses, il y a meme des exemples où il dit à un homme de tout donner, telle une vieille dame qui a donné tout son maigre argent a un misereux. Amour et partage, sans limite, donc.
    Que font les papes, soit disant chrétiens, que fait la droite, la gauche, et leurs extremes, soit disant chrétiens ?
    Libéralisme total, chacun pour sa gueule, egoisme hystérique, soutien de l Eglise à ce libéralisme pourri, et on laisse crever le misereux.

    Conclusion : 
    Et quand on demande où Jésus a toléré ne serait ce qu’une seule fois une de ces saloperies, on ne me cite que Paul, des abbés, des papes, Jeanne d’Arc, etc, ET JAMAIS UNE PAROLE DE JESUS, car il n’y en a pas ! Jésus n’a jamais enseigné ces merdes.
    Donc, FM et tous sont pourris, le poids des FM, c’est le karma et le retour du réel !

     

    • Pfff. Tout ça pour étaler votre ignorance flagrante des évangiles. Où apparaît cette vieille qui donne tout à un miséreux ? Où est-ce que le Christ "répète sempiternellement tout au long des 4 Evangiles qu’il faut etre ABSOLUMENT non-violent" ? Je vous rappelle que Notre Seigneur a quand même mis une sacrée dérouillée aux marchands du temple pour les en chasser, à coups de martinet en plus.
      Vous avez le culot de rajouter "qu’il ne faut pas juger" en plus. Et vous commencez par traiter tout le monde d’hypocrites. Juger, c’est ce que vous faites tout le long de votre diatribe enflammée, vous qui visiblement êtes tellement plus malin que les Saints, les Papes, les docteurs de l’Eglise, plus courageux que Jeanne D’arc qui elle, se trouvait en armure sur un champ de bataille pour son Dieu, son Roi et sa patrie, à 17 ans. Jésus ne nous a jamais imposé non plus de laisser détruire nos proches sans réagir. Et parfois la violence est la seule issue. C’est dommage, mais c’est comme ça.
      Et le super chrétien qui a vraiment pigé tout le message du Christ mieux que nous tous, pauvres imbéciles hypocrites que nous sommes, de conclure son envolée lyrique par une allusion au "karma". Tout est dit je pense...


    • #1822125

      @Alan
      Pour répondre à votre post, mais aussi à celui plus haut où vous me traitez "d’hypocrite" et de "manipulateur" (et au passage où vous écrivez « Tout le monde est hypocrite et a participé à la destruction du christianisme ») -> Quand vous dites « tout le monde », vous incluez-vous vous-même dedans ?

      Est-ce à dire que « tout le monde » a participé à la destruction du Christianisme, sauf vous qui le tiendriez à bout de bras ? Dans ce cas, je me demande qui de nous deux est hypocrite ? Parce que là, comme péché d’orgueil, qui est le premier des péchés capitaux, ça se pose là !

      « Y’en a qui paradent parce qu’ils vont a la messe, soit disant communier, mais la mort venue, la vérité parlera. L’enfer a une porte, et cette porte est d’abord celle de l’HYPOCRISIE. » -> Si c’est le cas, méfiez-vous, j’entends un huis qui grince ! Plus sérieusement, l’Enfer n’est pas, comme vous semblez le penser, un lieu, mais une SITUATION ! La situation de ceux qui refusent l’Amour de Dieu alors que Sa Présence ne fait plus aucun doute, pour une Humanité et un Univers Transfiguré après la Parousie, le Retour du Christ-Roi !

      Mais là où je ne vous suis pas du tout, c’est quand vous écrivez « les prétendus "chrétiens" eux-mêmes, de par la pourriture extrême de leur comportement et de leur satanique et mensongère interpretation des evangiles. » Vous ne démontrez rien du tout, vous les mettez sans vergogne dans le même sac que les athées et les FM qui eux, ont délibérément entrepris de combattre l’Eglise et Dieu ! Je suis d’accord sur le message d’amour du Christ, mais vous semblez clairement le confondre avec de l’angélisme : être Chrétien, ça ne consiste aucunement à se prendre des coups sans rien dire ni rien faire, au risque d’encourager l’autre à continuer ! Dans le cas des Croisades, je le répète, il ne s’agissait pas d’une AGRESSION, mais d’une REACTION à une AGRESSION !

      Comme Jésus l’a dit Lui-même, "je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée !" (Mathieu, 10:34) ; Jésus n’encourage pas à la violence par ses mots, mais il prévient très clairement ses Disciples de ce qu’ils vont avoir affaire à la violence dont est capable la Nature Humaine.
      La Nature Humaine est capable du meilleur comme du pire, elle est capable de toutes les violences, et on se doit d’y résister !


    • #1822127

      @Alan (suite)

      Les agressions ne sont pas que physiques, elles sont morales et spirituelles, ce nous est un devoir d’y résister, comme le Christ a résisté aux tentations dans le désert ! Le fait de pardonner, ce n’est pas de dire : « Mais non, mon petit, ce n’est rien ! » à celui qui vient de nous frapper, c’est de dire « Je pense qu’il vaut mieux que le mal qu’il m’a fait ! » Pardonner, c’est ne pas réduire l’autre à son péché ! Vous imaginez, le combat sur soi-même que ça implique ? Faites-vous ce combat sur vous-même au quotidien, dans ce que vous pouvez subir ?

      Celui ou celle qui y parviendrait serait plus qu’un saint, ce serait carrément un héros !
      Quant à ce que vous dites sur le partage des richesses, attention ! Jésus ne condamne pas en soi la richesse, ce qu’il condamne sans ambiguïté, c’est la recherche de la richesse pour la richesse, l’amour démesuré du matériel qui l’emporte sur le spirituel (Parabole du riche et du pauvre Lazare).

      Et en ce qui concerne cette soi-disant alliance entre l’Eglise et le matérialisme, quand vous écrivez « Libéralisme total, chacun pour sa gueule, egoisme hystérique, soutien de l Eglise à ce libéralisme pourri, et on laisse crever le misereux. », vous n’apportez aucun argument !

      Moi je pourrais vous citer des actions concrètes et quotidiennes de l’Eglise en faveur des pauvres : Mère Thérésa, les Petites Sœurs des Pauvres, les hôpitaux, le Denier de l’Eglise, les aumônes, l’Ordre de Malte, etc… L’Eglise en a fait bien plus pour les pauvres que quiconque ! Si le nombre de pauvres augmente et que l’Eglise ne peut pas tous les aider, croyez-vous réellement que ce soit elle la responsable ? Ce n’est pas l’Eglise qui fait du dumping social, qui augmente les prix mais pas les salaires, ce n’est pas elle qui permet la violence d’en bas pour cacher celle d’en haut, ce n’est pas elle qui détourne à son profit des milliards et qui ne les redistribue pas, ce n’est pas elle qui spécule sur le prix des matières premières pour jouer sur les prix, quitte à les rendre inaccessibles au plus grand nombre ! Ne confondez jamais l’Eglise avec une multinationale !

      Vous m’avez traité d’hypocrite et de manipulateur sans aucune démonstration à l’appui ; je vous ai répondu, et j’ai déjà entendu vos insultes ! J’attends maintenant vos arguments !


    • #1822136

      Oula Alan dans quelle secte vous avez basculé ? La protestante ?
      Vous avez râté plusieurs épisodes ou vous n’avez pas lu les pères de l’église. Rien que dans Mathieu 35:34 Notre Seigneur nous dit : " Je ne suis pas venu apporter la paix sur terre, mais l’épée ". Tout au long de ses trois ans de vie publique il nous explique que ce sera un combat acharné au contraire et qu’il y aura de grandes persécutions. Avez-vous remarqué la division entre ceux qui le suive et ceux qui le renie ? La fureur du démon depuis cette défaite ? Il a toujours douté et a perdu son emprise sur nous grâce à Dieu, c’est pour cela qu’il l’a tenté quarante jours dans le désert et qu’il a dit à travers la bouche d’un juif : " Descends de la croix si tu es Dieu ! " Il n’a jamais été certain que c’était Dieu. Vous sortez d’une longue période d’isolement ? Malheurs à ceux qui insultent nos saints anges gardiens.


    • #1822752

      @alan Personnellement je suis assez d’accord avec vous, le message du Christ n’était qu’Amour (même si rigoureux) bonté, gentillesse et pardon, Bouddha pareil etc.. (épisode de Marie Madeleine, la prostituée), et les quelques rares épisodes dans les évangiles (souvent cités pour justifier les violences) ou il pète un peu les câbles (humain fils de Dieu), je pense que c’est quand il se trouve, perturbé ou pris dans une "honnête" colère. Oui, le message a été déformé car il est trop d/pur à appliquer pour les pécheurs qu’ils se croient eux bien entendu.. Tous saints. Tendre l’autre joue... C’est très difficile à accepter, même 2000 ans après, voir impossible même pour beaucoup qui se disent croyant, encore à notre époque, c’est plutôt encore la loi du talion, d’où guerres, armes, rancœur etc... dans le monde. Et beaucoup oublient que la propagande agit aussi pour que nous restions encore sur ce modèle de pensée... La loi du Talion. à l’inverse bien entendu de "Aimer son prochain, quel qu’il soit, comme soi même" qui a complétement fait basculer/changer le niveau de compréhension spirituel qui était demandé en réalité par Dieu, par rapport à certaines lois du Judaïsme. Bien que l’on ni retrouve aussi, les fameux, tu ne tueras point ou tu ne jugeras point, qui sont aussi des lois centrales, carrément bafoués par tous les nations et devenues obsolètes.. Évitons de perdre espoir ;)


    • À "riendutout",

      BRAVO pour votre sincérité et profondeur.
      Je ne réponds pas aux hypocrites sans cervelle ci-dessus qui osent déformer le message du Christ, en suggérant que le "je suis venu apporter le glaive, pas la paix" etait une autorisation de violence, alors que pas du tout ! Ce passage voulait simplement dire que devenir spirituel met l’homme dans la solitude et face à une opposition feroce materialiste de toute la societe. Le theme est repris avec le passage : "heureux etes vous si les hommes vous rejettent, car c est alors que vous etes proche du Père !".
      Ne pas comprendre l’histoire du glaive et de la paix montre la bêtise profonde des hommes, leur hypocrisie, qui cherche a justifier le meurtre et la violence, et ce, CONTRE TOUS LES ORDRES DU CHRIST, ordres que ces hypocrites ne citent pas, evidemment !
      Quand, à cause du "glaive", "la fille s’elevera contre son pere, que le fils reniera sa mere", ca ne veut pas dire qu il faut la violence ! Ca veut juste dire : "le religieux sincere sera rejeté par tous, y compris par sa famille, car le materialiste est satanique et ne supporte pas la Lumiere".
      Que des gens ne comprennent pas ce passage, et pensent pouvoir valider la violence et le crime avec ca, montre leur betise, leur hypocrisie et leur incomprehension TOTALE de ce qu’est une religion et une ascèse. 

      Pierre,

      En plus de ce que je viens d’ecrire, je rajoute que l’Abbe Pierre (que j’ai connu personnellement et que j’adore, voilà un Saint !!), Mere Teresa, Soeur Emmanuelle, St Vincent de Paul, St antoine de padoue, etc, sont des VRAIS chrétiens, CONTRE toute violence, CONTRE tout racisme, et CONTRE tout libéralisme egoiste pratiqué par les peuples soit-disant "chrétiens". Ces saints sont d’accord avec Jesus , (et avec moi), et non avec vous ! Allez les interroger et vous verrez bien.
      Je precise enfin que je ne suis pas protestant, ni evangelique, ni FM, ni aucune de ces merdes, je suis un chrétien, catho, mais ayant pris mes distances avec les hypocrites et les menteurs, c’est tout.
      Un type qui tue, qui tribalise sa race, ou qui garde ses richesses pour lui, laissant crever les autres de faim, n’est pas un chrétien, à mon avis, c’est tout.


    • #1823562

      @Alan Aucun souci, j’ai été moi même surpris que personne d’abord, ne vienne appuyer la réalité de ce que vous exprimer sur les évangiles et de son message d’Amour ultime (sur ER...), et oui... Pourtant les évangiles sont très clairs sur ce point. Ah l’interprétation ! Big Up d’ailleurs... Pour ça à Dieudo ( et à Eric qui le défendait dernièrement sur ER face à des aboiements trollesques qui feraient penser même à ceux utilisés par la communauté de l’avant garde contre lui), et qui essaie malgré toute la haine envers lui, de rester sur cette ligne d’Amour ultime, de son prochain (d’ailleurs très drôle). Effectivement, le niveau spirituel est très bas et alors... Si vous commencer à parler de Karma, les esprits, s’échaufferont très vite. J’ai essayer à l’occasion, sur quelques curés à thermostat 2 (thermostat 1 résurrection), c’est déjà trop fort ! :) Je pense finalement d’ailleurs, qu’au fond du cœur de ces derniers (curés)... Peut être que tous les bouddhistes (Coréens compris) et tous les hindouistes sont des cons de croire en cela...


    • A "riendutout",

      Oui, la société déforme aussi les messages de Dieudo et Soral, pour les diaboliser, c’est le même principe dégoutant, pas pour le même but.
      Alors, c’est en effet parce que le chemin d’amour total du Christ est trop dur à appliquer, que les gens lui inventent des autorisations de violence, mais c’est très malhonnete. De même, on me dit souvent que la possibilité de violence a été permise par l’Eglise du fait de notre histoire très dure, mais je trouve ca inacceptable. Oui, on peut decider d’user de violence pour se défendre, c’est légitime vis à vis de soi-même, mais mettre ça sur le dos du Christ, c’est un mensonge, une lâcheté infinie, dégueulasse, quoi... ! Dans la mesure où Il a ordonné la non-violence.
      Philosophiquement, broder et inventer des idées/règles qu’un auteur n’a pas énoncé est délirant, si on fait dire à Schopenhauer des propos de Spinoza, on passera pour un solide cinglé en milieu universitaire ! Et là, des mecs inventent des permissions de guerre par le Christ et tout le monde trouve ca normal ! Monde de dingue...
      Et en défendant "le oeil pour oeil dent pour dent", ces ignorants ne voient même pas qu’ils suivent le Judaisme, et non le Christ ! En effet. Incroyable...

      Sur le karma, les curés cités sont incohérents de se battre contre cette notion, vu que Jésus a énoncé la même loi : "celui qui tue par l’épée périra par l’épée", "celui qui est juste amasse des trésors dans le ciel", etc etc.

      J’ai pratiqué des longues retraites en monastère catho, en ashram hindou en Inde, en centre bouddhiste, j’ai rencontré l’Abbé Pierre, Mathieu Ricard, Arnaud Desjardins, et des Grands Lamas et Saints hindous, et j’affirme que tout Grand Eveillé, quelle que soit la religion, ne peut qu’interdire totalement l’égoisme et la violence, sinon on ferme le centre énergétique du Coeur (le sacré-coeur !), et tout ascèse est alors impossible, les énergies d’Eveil à Dieu ne pouvant pas circuler si le Coeur est fermé. Un vrai maitre taoiste ne se bat surtout pas, il empêche qu’on l’attaque par l’éclat de Sa Lumière. Mais les laics ne pigent pas tout ca, ils n’ont rien compris au but de la religion et tripotent des idées pour les idées, et tournent dans le vide...
      Merci pour votre profondeur.


  • #1821810

    Je suis personnellement très critique envers les religions abrahamiques qui à mes yeux ont toutes dérivé en outil de contrôle des masse en privilégiant les dogmes et en perdant de leurs qualités spirituelles élévatrices, les deux étant plutôt antinomiques.
    Si Je perçois quand même le catholicisme moderne comme étant moins dogmatique et plus spirituel qu’auparavant je regrette la relégation de el Ihsan dans la religion musulmane...
    Mais elles ont pourtant eu le mérite de fonder un ordre autant spirituel que temporel ce qui donna des sociétés assez stables et saine si la dérive s’accentuant au fil des ages ne le permet généralement plus et provoque la crise social ou le schisme...

    Ceci dit, ce que l’article ne dit pas et c’est un signe du postulat ou de l’obédience de son auteur à moins que ce ne soit simplement de son aveuglement dont il s’agit, c’est que si les Français n’apprécient pas la franc-maçonnerie c’est simplement et d’abord du à son caractère secret.
    Les français qui ont déjà du mal avec leurs élites en ces temps de foutage de gueules et plus récemment carrément de mépris et d’insultes à l’endroit du peuple devrait s’en foutre de l’existence d’une élite secrète dans l’élite ?
    En plus de cela, les rites pratiqués l’apparente à une secte fermée qui aurait quelque chose d’inavouable à cacher ou qui réserverait ses enseignements à quelques copains triés sur le volet ce qui implique de fait une stratification hermétique de la société laissant les gueux en bas de la pyramide.


  • #1821951

    ILs sont tellement sûrs d’eux-mêmes, de leur pouvoir et de leur impunité que les francs-macs revendiquent hautement les lois les plus scélérates du système (avortement entre autres...). Mais ils ne supportent pas qu’on le leur reproche...attention, ’obsession conspirationniste’ !...sur le marché des fausses vierges et des tartuffes les plus cyniques, le franc-mac se vend très bien, avec ses airs de sainte nitouche...


  • #1821986
    le 18/10/2017 par The Médiavengers
    L’anti-maçonnisme demeure une obsession française

    Enième article indigeant et de commande avec toujours la même note qui carillonne. Passionnant.
    Où l’on apprend qu’on est pratiquement ou fou ou criminel si on ose proférez des critiques envers cette secte, la mère de toutes les sectes, après l’Eglise diront certains, sauf que je ne savais pas que l’Eglise était une société secrète. Quand à savoir quelle civilisation laissera la FM en comparaison du catholicisme...
    Le plus crétin est que l’article valide le rôle de la FM même en version "ultra-light" tout en le niant une phrase plus loin.
    Circulez y’a rien à voir ?


  • C’est vrai que c’est tellement sympathique ces gens puissants qui se réunissent entre eux, comment ne pas les adorer ?


  • #1822030

    Un franc-maçon est "juif synthétique" dixit Serge de Beketch.

    Le but Ultime des FM est la reconstruction du Temple de Salomon.

    Que nous dit Wiki :

    Le compagnonnage et la franc-maçonnerie intègrent dans leurs rituels de nombreuses références au Temple de Salomon :

    Le temple maçonnique en est parfois vu comme une reproduction symbolique.

    Le Temple de Jérusalem édifié par Salomon au Xe siècle av. J.-C.,

    détruit par les Babyloniens (Nabuchodonosor) en -586,

    le second Temple, rebâti vers -536, rénové par Hérode Ier le Grand

    puis détruit par Titus (Empereur romain) en l’an 70,

    et dont il ne reste qu’une partie de la muraille d’enceinte,

    notamment le mur de 57 mètres que les Juifs appellent le Mur occidental

    (connu également sous le nom de Mur des Lamentations).

    Le hic, pour reconstruire une 3ème fois le Temple, c’est qu’en lieu et place

    il y a l’esplanade des mosquées et la mosquée Al Aqsa,

    un des 5 lieux Saint de l’Islam.

    Comprenne qui pourra...


  • #1822036

    Ayant eu plusieurs maçons au travail (qui étaient pour certains de braves types quand même), et ne voulant pas trop dévoiler ma ligne politique non plus, voici une astuce qui a fonctionné a chaque fois pour créer le doute et porter paisiblement la contradiction sous forme de questions :

    - Moi : La réaction de l’être humain quand il pense posséder à tort ou à raison la vérité, est de vouloir la partager. C’est d’ailleurs ce qu’on fait toutes les spiritualités. Pourquoi alors, si les maçons pensent posséder LA vérité permettant l’illumination et l’accomplissement du genre humain la gardent-ils jalousement au lieu de la partager ?

    - Eux après hésitations et temps de réflexion : C’est par ce que les êtres humains sont potentiellement violents et ont besoin d’être guidés.

    - Moi : L’histoire montre que les humains veulent surtout donner nourriture et sécurité à leur enfants, et que ce sont leur dirigeants qui les poussent à s’entre-tuer, et bien souvent contre leur gré...

    - Eux :....

    Ils ont fini par revenir à la charge, mais bien plus tard, et sans conviction...mais c’est une autre histoire !


  • #1822074

    Marrant. C’est comme si les membres de la Cosa nostra ou de l’église de Scientologie se plaignaient d’être stigmatisés ou discriminés, parce que l’on dénonce leurs méfaits. Pourtant, les faits sont bien réels ! La franc-maçonnerie est impliquée à tous les niveaux dans l’affaire des fiches de 1904, mais aussi dans le système de la "Françafrique" via les réseaux de Jacques Foccart (lisez donc le bouquin de Pierre Péan relatif à ce sujet). Sans parler de l’affaire des HLM de Paris, de l’affaire de la DCN de Toulon, du tribunal de Nice ou encore de l’affaire du Carlton de Lille (pour ne citer que celles-là)...


  • #1822100

    C’est la peste qui s’est intallée sur la France depuis 300 ans.


  • #1822430
    le 19/10/2017 par James Fortitude
    L’anti-maçonnisme demeure une obsession française

    Y a pas d’anti-maçonnisme en France plus qu’ailleurs, simplement comme la franc maçonnerie est une société secrète par définition,ce qui est caché est conspirationniste et comme la franc maçonnerie, celle orientée "politique" est incrustée au sein de l’appareil de l’Etat, il est évident que les manigances comme celles de créer des conflits nationaux et internationaux jusqu’à des guerres mondiales, justifient que la franc maçonnerie "politique" soit montrée du doigt...
    L’Irak, la Libye et la Syrie en ont payé les conséquences entre le kabbalistes sionistes tels que BHL ou Attali et les FM ...
    Il faut faire cesser ces individus de s’ingérer dans les commandes de la France.
    En échange les pratiques rituelles plus orientées philo et spiritualités dans certaines loges sont tout a fait respectable, mutualistes, universalistes et personnelles...


  • #1822475

    "...groupe sectaro-folklorique d’extrême-droite des « Brigandes  »" Les insultes et insultes, toujours les insultes ; jamais d’argument. J’aime bien Les Brigandes moi


  • #1822925

    J’ai lu le livre de l’évêque Dominique Rey mentionné dans l’article : c’est un petit livre synthétique qui explique les raisons doctrinales du rejet de la franc-maçonnerie par l’Eglise catholique. En gros, le relativisme issue de l’idéologie libérale des Lumière que véhicule la franc-maçonnerie rejette l’idée d’une seule vraie foi et remet en cause l’intégralité des dogmes de l’Eglise et donc de la religion. De ce fait, les principes édictés par la religion sont également remis en cause. Le principe religieux étant de relier les gens entre par l’intermédiaire de la foi, la franc-maçonnerie distille l’individualisme là où la religion instaure un bien commun. Dominique Rey mentionne également l’anthropocentrisme de la franc-maçonnerie (et dont parle Adrien Abauzit) qui met l’Homme au centre du monde au lieu de Dieu, c’est-à-dire que l’Homme a remplacer Dieu. Ce qui revient au satanisme.
    Je précise que Dominique Rey est un évêque conciliaire, ce qui veut dire que le concile Vatican II condamne bien la franc-maçonnerie mais les accepte au sein de l’Eglise et valide l’idéologie des Lumières, le libéralisme et le progressisme, ce qui est incohérent.

     

Commentaires suivants