Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Attentats : des milliers de postes d’agent de sécurité à pourvoir

C’est le frémissement que Hollande attendait ?

Il va manquer 7500 à 10 000 agents de sécurité dans les semaines et les mois à venir en France. Après les attentats de Paris, les entreprises du secteur sont extrêmement sollicitées et ne savent plus comment répondre à la demande.
Une réflexion est en cours pour former plus rapidement de nouveaux agents.

 

Triomphe Sécurité est une entreprise familiale installée à Paris. En temps normal, elle fait travailler 1600 agents. Depuis les attentats, elle a dû en trouver 400 supplémentaires pour répondre aux besoins de ses clients habituels. La situation est critique, affirme Elias Nahra, son dirigeant :« La demande continue d’augmenter et le problème, depuis quelques jours, ce sont les jours de repos des salariés, les arrêts maladie. Il y a la grippe qui arrive. Dès qu’il y a un pépin, ça se sent très fortement. On est en pénurie totale ».

« La formation c’est au minimum 140 heures. Pour tout ce processus, c’est en moyenne trois à six mois »

Selon le Syndicat national des entreprises de sécurité, il va manquer 7500 à 10 000 agents dans les semaines et les mois à venir. Problème : on ne devient pas professionnel du jour au lendemain.

Lire la suite de l’article sur franceinfo.fr

 

A côté de ces besoins privés, le pacte de sécurité va se traduire par la création de 5200 postes, qui s’ajoutent aux embauches déjà programmées.

Annoncé par François Hollande devant les parlementaires réunis en Congrès, le «  pacte de sécurité  » est prêt. Les derniers amendements visant à débloquer des crédits supplémentaires pour 2016 ont été déposés vendredi au Sénat. Parmi eux, l’octroi de 100 millions d’euros supplémentaires aux Armées afin notamment de renflouer le stock de munitions mis à contribution par l’intensification des frappes en Syrie et en Irak.

En ajoutant les 372 millions d’euros accordés au ministère de l’Intérieur, les 267 millions à la Justice, les 42 millions aux Douanes et les 34 millions pour les services de renseignements rattachés à Matignon, le «  pacte de sécurité  » annoncé dans la foulée des attentats se monte désormais à 815 millions en 2016. C’est bien plus que les 600 millions estimés initialement par Bercy. Mais le ministère des Finances n’avait pas intégré la rallonge pour la Défense décidée par l’Élysée dans la dernière ligne droite. Son calcul ne tenait pas compte non plus des 75 millions inscrits pour charges de retraites. Car, comme promis par le chef de l’État, il s’agit de financer de nombreuses créations de postes : 8500 emplois supplémentaires sur deux ans avait été annoncés, dont 5000 dans la police et la gendarmerie.

Lire la suite de l’article sur lesechos.fr

Le chômage ou le terrorisme permanent, sur E&R :

La menace terroriste cache une plus grande menace sur les citoyens, lire sur
Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En Suisse les citoyens-soldats doivent garder leur fusil d’assaut à domicile entre les périodes de service de réserve (exercices de tir) . Conséquence : il n’y aura jamais d’attentats en Suisse, où le taux d’homicides est le plus faible d’Europe .

     

    • Le rapport aux armes n’est pas le meme en France , ou le pouvoir a toujours considéré qu’il fallait désarmer ses "sujets" . Pendant la deuxième guerre mondiale , les permissionnaires allemands quittaient le front avec leur armement individuel . Dans les années 70 , j’ai vu des stagiaires de la BUNDESWEHR se déplacer avec leur fusil dans le coffre de leur voiture personnelle . Impensable en France ou le pouvoir se méfie d’abord des gens qu’il paie ( mal) pour assurer la sécurité


    • Vous croyez que ces citoyens soldats vont se trimballer avec leur fusil d’assaut pendant leurs loisirs ?


    • @gentil goy :
      C’est plus compliqué que ça !

      Déjà, imaginez le même scénario que celui des rues de Paris : la même chose en Suisse et vous avez une armée de citoyens qui se mettent à la fenêtre ou descendent dans la rue.

      En ce qui concerne un scénario type bataclan, on peut imaginer cette même armée, de voisins immédiatement sur place, investir les lieux.
      Et pour ce qui est du port d’arme, je ne connais pas la législation suisse, mais mon petit doigt me dit qu’il y aurait bien eu deux ou trois flingues dans la salle de concert...


  • Ne soyez pas mauvaise langue, c’était une stratégie bien réfléchie de sa part depuis le début pour réduire le chômage.


  • J’ai lu un petit livre sur les sociétés de sécurité françaises et devinez quoi ? Elles appartiennent pour la plupart à des gens de la communauté organisée, dont le fameux socialiste Julien Dray ... Je ne suis pas surpris qu’elles embauchent que des Arabes et des Noirs. Il faut bien les garder sous le coude, au cas où ! Surtout qu’ils ne rechignent pas au travail ... surtout quand il est au noir.

     

  • Aucun intérêt d’avoir des "agents de sécurité" si tout ce qu’ils ont le droit de porter est, au pire, une matraque téléscopique, au mieux, un tazer civil.


  • #1334620

    Vite, vite ! Allons d’urgence n’importe comment dans le n’importe quoi !

    Droit dans le mur, sans crash-test préalable...
    Accumuler les erreurs, c’est au moins s’assurer la création d’une multitude d’autres, encore plus incontrôlables, et ainsi de suite.

    Un coup comme ça, même Sisyphe* jette l’éponge...

    *Pour avoir osé défier les dieux, Sisyphe fut condamné, dans le Tartare, à faire rouler éternellement jusqu’en haut d’une colline un rocher qui en redescendait chaque fois avant de parvenir au sommet.


  • cela tombe bien la plus part des migrants sont des hommes de 25 ans en moyenne bon certains sont peut être des terroristes en herbes mais comme ils n’ont aucune notion de la lutte des classes c’est rassurant pour les grandes multinationales de sécurité ! elle est pas belle la vie !....


  • ils vont profiter à l’approche des élections , pour magouiller la courbe du chômdu -
    vraiment capables de tout , cette bande de parasites .........