Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Attentats : les décrets sur l’état d’urgence adoptés avant même l’assaut du Bataclan

« C’est la loi la plus rapide de la Ve République. » Dans un entretien accordé à l’agence de presse AEF, mardi 1er décembre, Thomas Andrieu, le directeur des libertés publiques et des affaires juridiques (DLPAJ) du ministère de l’Intérieur, revient sur la mise en place de l’état d’urgence, vendredi 13 novembre après les attentats de Paris et Saint-Denis, dont la prolongation pour trois mois commence à faire débat en France.

 

« J’ai été saisi, vendredi 13 novembre à 22h30, de la décision du président de la République de déclarer l’état d’urgence », explique-t-il. Soit immédiatement après l’évacuation de François Hollande du Stade de France, où il assistait à France-Allemagne. « Notre première mission a donc été de rédiger les décrets, qui ont été adoptés en Conseil des ministres à minuit. » Le gouvernement a validé cette option en moins de deux heures, sans même attendre le dénouement de l’assaut lancé au Bataclan, une vingtaine de minutes plus tard.

 

« La mobilisation des parlementaires a été totale »

En parallèle, « dès les premières minutes qui ont suivi les attentats, l’ensemble des préfets et des forces de sécurité intérieure ont été mobilisés », se souvient Thomas Andrieu. Le ministère de l’Intérieur a ensuite rédigé les instructions aux préfets, signées par Bernard Cazeneuve, dès 7 heures du matin, le samedi 14 novembre.

Le lendemain, dimanche, le projet de loi sur l’état d’urgence est finalisé.

Lire la suite de l’article sur mobile.francetvinfo.fr

L’état d’urgence n’attendait-il que les attentats ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ballon d’essai. Objectif tester la réactivité du peuple et des troupes avant qu’ils sortent le grand jeu.
    Tout ce qui se passe est "monitoré", en real time, analysé. Une telle usine à gaz trouve sa fin par un grain de sable.

     

    • Le grand jeu ?...C’est au "Big One boursier et monétaire" que nos maitres se (nous) préparent ! L’épargne des Français va tomber dans une grande faille et ils ne vont pas aimer. La véritable menace est celle d’un soulèvement populaire complètement sourd aux discours idéologiques lénifiants. Ils ne voudront plus rien entendre, et à raison, avant de revoir la couleur de leur argent. Il va y avoir du sport !


  • Heureusement que la grande majorité de ces gens honnêtes et bienveillants sont dévoués au peuple de France car, sinon, on pourrait se laisser à penser que les attentats du 13/09 ( comme ceux de janvier ) étaient justement prévu pour passer des lois liberticides envers leur propre population sous couvert de "lutte contre le terrorisme"

    #Jesuischarlie ; #JesuisDîn

    La fin de la liberté commence par des restrictions


  • Tout comme l’exercice du matin effectué par les services d’urgences,médicale etc..exercice dans l’éventualité "possible" d’une attaque de bandits de grand chemin.


  • Francois Hollande encore une fois "très bon dans la mise en scène" de la réponse, pour reprendre un lapsus d’Attali pour décrire l’après attentat de janvier

     

  • On comprend mieux à quoi "servaient" ces pseudo djihadistes amateurs qui se sont fait exploser (à leur insu ?) à côté du stade en faisant "seulement’ une victime (paix à son âme, c’est une de trop évidemment).

    Je ne comprenais pas cette histoire, dans le "scénario" mis en place par les perpétrateurs, à part pour faire flipper notre président qui a du quitter les lieux dans son hélicoptère. (un peu à la façon Bush qui avait pris la fuite dans Air Force One)...

    Mais remis dans le contexte de la mise en place de l’Etat Policier (euh de l’Etat d’Urgence pardon...) il y a une certaine cohérence...

    On nous prend vraiment pour des cons...


  • Si on compare la teneur de l’article et votre titre, pour rester factuel (et donc ne pas faire dans le sensationnel ou le complotiste gratuit, il convient de préciser : "les décrets sur l’état d’urgence ont été signés avant même la fin de l’assaut du Bataclan".

    De plus, la réactivité de l’Etat, en soi, n’est certainement pas une mauvaise chose en soi. Cela dénote juste d’une ANTICIPATION des services et de leur réactivité, sur un cas de figure qui avait été perçu comme possible.

    Une organisation, comme l’Etat, de ce point de vue, ne fonctionne pas différemment d’un boxeur ou d’un judoka qui s’entraine sur des gestes précis, pour être en mesure de les executer, de façon aisée et quasi-réflexe, en situation réelle.

    Si le sportif s’entraine à une coordination musculaire réflexe, l’Etat comme toute organisation s’entraine à une coordination collective réflexe. Ici, je suis prêt à parier qu’en enquêtant, vous trouverez les indications de ce type d’entrainement (procédure rédigée, pratique de son application, rapport d’évaluation etc). En effet, la réactivité est le signe d’une organisation qui fonctionne. Et qui sait appliquer une procédure dite de "gestion de crise" (les historiens retrouveront ces documents).

    Ensuite, à mon avis, les derniers attentats justifient en soi la mise en oeuvre d’une telle procédure d’urgence, surtout que ceux-ci interviennent dans la périmètre du stade de France (21H20), ou se trouve justement le chef de l’Etat et que l’on reçoit l’information d’une opération (para)miliaire engagés contre des civils en plein Paris (21H30, source Wikipedia).

    Cela prouve en fait la capacité de l’Etat à mettre en oeuvre, en temps réel, une procédure préparée et répétée au préalable (à la façon du chien de Pavlov). En revanche, cela n’indique aucunement une corrélation ou une collusion entre l’attentat et l’Etat, juste son anticipation (idem pour les services d’urgences).

    Ceci étant posé, le témoignage d’une réponse préparée et rapide de nos services ne doit pas exonérer nos dirigeants. Cela ne doit pas nous détourner de l’essentiel, qui est d’interroger les causes de ces attentats. Et donc de poser la question de la part de responsabilité qu’ont nos dirigeants dans le fait que le pays réel, cad nous, se soit retrouvé exposer à un acte de guerre, cad à un signal politique ultra-violent (plus de 500 morts et blessés).

     

  • « Le guerre c’est la paix. »


  • Ce n’est pas ce que raconte l’article : il rapporte que le décret a commencé à être rédigé, probablement sur ordre du président, à 22h, avant l’intervention du RAID au Bataclan certes, mais après le début de la tuerie et surtout après l’évacuation du président du stade de France.
    L’état d’urgence a été adopté à minuit, pendant le conseil des ministres, dès que la rédaction du décret a été terminé.
    Votre titre laisse entendre que l’adoption d’un état d’urgence n’a pas de rapport avec les attentats, qu’il les précédent et c’est totalement faux !
    Il faut bien comprendre que les services secrets Français ont pris l’attentat du stade de France comme une tentative d’assassinat du président. C’est pour cela que les mesures adoptées en réaction a été aussi rapide et l’état d’urgence est pleinement justifié dans une telle situation... après on peut discuter de la durée disproportionnée qu’ils ont adopté sur l’ensemble du territoire.

     

    • Ca fait plusieurs commentaires qui parlent de "votre titre" qui serait plein de sous entendus.
      Je ne fais pas partie de la rédaction, mais apprenez à lire. Le titre n’est pas d’E&R mais de FranceTVinfo. E&R ne fait que "relayer" le titre en question.

      Que vous pensiez l’Etat d’urgence justifié, pourquoi pas, mais la n’est pas la question. Certains seront prêts à vendre leur maman pour plus de sécurité sans se rendre compte des dérives que cela entraine dans un système comme le notre (on a pu le voir à travers de nombreux articles pour le moment l’Etat d’Urgence c’est chaque français qui le subit mais il n’a rien fait avancer sur les risques de terrorisme et la résolution de quoi que ce soit, ca peut être vu comme de l’agitation pour faire une belle "union nationale" etc... du vent sauf que cela donne un pouvoir considérable à l’Etat et une fois qu’on étudie ça d’un peu plus près cela peut donner un sacré tournis).

      Dans cette histoire de DAESH et de terrorisme international sans visage il faut bien comprendre qu’on est embourbé dans quelque chose qui dépasse largement le cadre Etatique. Le projet a commencé un certain 11/9 2001 et c’était la aussi un coup d’Etat qui a été mené.

      Si vous ne saisissez pas les intérêts externes en jeu à déstabiliser notre pays (pas seulement pour quelques tordus pseudo islamistes mais pour des forces qui nous échappent quelque part sous le soleil, qu’on appelle communément "état profond") et pour "aider" hollande à impulser une politique qui va dans une certaine direction (toujours plus de guerre ! toujours plus de pretexte pour l’Etat de terroriser les intellectuels) prenez au moins un peu de temps de recul, tout sera plus clair d’ici quelques mois en analysant a quoi cela a servi...

      Il ne fait aucun doute que les opérations de Paris ont été menées sous faux pavillon. Toutes les analyses vont dans ce sens (exercices parallèles, préconnaissance, revendications, analyse des profiles des terroristes présumés, etc etc...)
      L’Etat d’urgence c’est le coup d’Etat, la prise de pouvoir complète du gouvernement profond.


    • Comment la mise en place d’un dispositif prévu dans la constitution peut-il constituer un coup d’état selon vous ?
      Certaines voix s’élèvent déjà pour reprocher au président d’avoir mis en place un état d’urgence qu’il n’a plus moyen d’appliquer pleinement, les politiciens ayant saboté pendant 20 ans les outils qui permettaient de leur faire sur l’hôtel de l’Europe. Néanmoins ils louent aussi la réaction de Hollande parce qu’il vient de prouver qu’il était possible de reprendre le contrôle des frontières et que les laisser ouverte aux 4 vents était un terrible facteur d’insécurité par l’apparition des flux migratoires anarchiques et de tout les trafics que ça engendre.
      Le but de cet état d’urgence au lieu d’un simple plan épervier plus discret est simple : d’une part sécuriser la cop21 en interdisant les manifestations et la libre-circulation des personnes dans certains lieux qui accueillent les dirigeants mondiaux, d’autre part permettre l’organisation de perquisitions massives dans les cités.
      Le laxisme, la démission de l’état Français sur ses fonctions régaliennes, de ces dernières décennies, ont permis à paquet de gens racistes et haineux de notre pays de venir s’installer sur notre territoire et de s’y maintenir en dépit du bon sens (les flics ont arrêté des centaines de personnes qui glorifiaient le massacre depuis 15 jours), et cela à également permis à nos cités de se remplir d’armes de guerre. Il faut faire quelque chose pour régler ces problèmes car sinon d’autres évènements du même tonneaux pourront se reproduire très facilement (il suffit juste qu’un taré motivé qui n’a rien à faire chez nous entre en possession d’une mitraillette) et on devra "s’habituer à vivre avec le terrorisme" et ce n’est pas acceptable. L’état d’urgence permet de commencer à les régler.


    • L’arc de crise qui s’étend de la Mauritanie à la Kirghizie est entièrement le fait des djihadistes islamistes contrôlés par les réseaux des wahhabites et des frères musulmans. Et si ils ont une alliance de circonstance avec les Américains qui se servent d’eux pour dominer ces régions par la stratégie du chaos, il n’en demeure pas moins qu’ils ont également leur propre agenda et qu’ils ne nous veulent pas du bien car ils détestent profondément ce que nous sommes, quelque soit la politique étrangère qu’on poursuit.
      C’est une alliance dangereuse car quand certaines de nos décisions les contrarient, ils n’hésitent pas à prendre des mesures de rétorsion là où ils sont en mesure de le faire et les Américains se protègent bien plus que nous. En France, à cause de la politique intérieure des dirigeants au cours des années 2000, notamment Sarko et la suppression de la double-peine, leur on fournit un terreau favorable pour le faire chez nous. Ils ont laissé s’installer une véritable armée de chevaux de Troie, exactement comme l’a fait la Belgique. Nos services de renseignement ont prévenu pendant des années que ça n’était sérieux, qu’ils n’avaient pas les moyens de surveiller autant de gens dangereux, d’autant qu’ils répandent leur idéologie autour d’eux quand on ne les surveillent pas, et qu’on allait au devant d’attentats majeurs en laissant pourrir le truc. Maintenant il faut faire le ménage et se débarrasser des individus à risque en les expulsant ou en les enfermant quand ce n’est pas possible de les expulser, c’est une priorité avant de retourner faire les cons au proche-orient. C’est ce qu’on fait les Anglais après les attentats de Londres.
      Vous savez comment les Russes se protègent de ce type de vengeance chez eux pendant qu’ils les tapent durement en Syrie ? Quand les combattants Tchétchènes qui sont partis faire le djihad en Syrie et qui représentent là-bas le premier contingent d’européen retournent au pays, Kadyrov envoie sa police leur mettre une balle dans la tête dès leur descente de l’avion. C’est comme ça que les Russes négocient une absence d’attentat !


  • Jawad - le logeur de Saint-Denis , ne faisait pas l’objet d’une surveillance particulière pour d’éventuelles sympathies jihadistes. Pourtant, selon nos informations, son incarcération passée a révélé des fréquentations avec au moins trois détenus considérés comme islamistes radicaux, dont un terroriste condamné en 2008 à neuf ans de prison pour un projet d’attentat en France à l’aéroport d’Orly, entre autres cibles. Merci Taubira et ce gouvernement de bras cassé qui confient des postes de responsabilité et de député à d’anciens repris de Justice etmême à des ministres qui ne connaissent rien à leurs dossiers ( comme El Khomri ) pensez à nettoyer tout cela , dimanche , en faisant le bon choix lors de vos votes -


  • A force de policer la société, le front républicain deviendra vite un front fasciste ... C’est à ce moment là que les Français, qui chérissent la liberté, deviendront impitoyables envers leurs ennemis. Le peuple est certes "con", mais il ne faut jamais trop tirer sur la corde qui doit le pendre ...


  • on peut résumer la situation acutelle en France comme ceci :

    Il y a donc 3 mouvements acutellement en France :
    - ceux qui savent avant
    - ceux qui savent après
    - ceux qui ne comrprennent rien...


  • L’état d’urgence n’empêchera pas un dégénéré de se faire sauter.
    Par contre, déjà que c’était le bordel dans les transports en Ile de France, là, c’est devenu l’hystérie. Franchement, y en a plein le cul ! Pas un jour sans "possible colis piégé" ; la parano est générale, sans parler des retards et annulations à la pelle.
    Dès qu’un péquin trouve une sacoche, y a forcément de la dynamite dedans ! Affligeant...En ce qui me concerne, j’ai trouvé une mallette et l’ai remise aux objets trouvés. Avant, je l’ai ouverte pour voir s’il y avait un numéro de téléphone à éventuellement contacter. Qu’est-ce que ça a d’extraordinaire ??? Il aurait peut-être mieux valu que je la laisse sur place, qu’ils appellent la brigade de déminage et que ça paralyse tout la ligne ? Détendez-vous, les mecs !

     

    • Ça m a fait rire....mais ça m a sauvé cette parano !! Je vis dans le sud,et en remontant en Lorraine en train via Paris avec ma fille de 5ans, j oublie mon sac (une belle besace en laine rouge pétante griffée !!!) sur le banc dans métro, je reviens en courant y a tout dedans les cartes, les billets, le tel....) Suis déjà persuadé d avoir tout perdu et de rester en galère avec ma fille sur Paris !!!! J arrive et je vois mon sac entouré de 4mecs de la sécurité..... Arrêtez vous madame ALerte Collision piégé ! ! ! Meuuuuuuuh nan c est mon sac ,je l ai chope, l ai ouvert, sorti portefeuille, trousse mâle up.....nan y a pas de bombe.....mais Merciiiiiiiii mille fois il est tjs la !!!! Comme quoi la psychose des uns fait le soulagement des autres... :-)


  • Commentaires suivants