Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Au Musée juif de Moscou, Poutine rappelle la composition du premier gouvernement bolchevique

13 juin 2013 – Traduction E&R

Le 13 juin 2013, à l’occasion d’une visite au Musée juif et centre de la tolérance de Moscou, dans le cadre du règlement de la dispute russo-étasunienne concernant la « bibliothèque Schneerson », Vladimir Poutine revenait sur la composition et l’idéologie de l’élite au pouvoir dans le premier gouvernement bolchevique.

La « bibliothèque Schneerson », du nom du rabbin hassidique Yossef Yitzchok Schneerson, a été formée et longtemps conservée à Loubavitchi, dans la région de Smolensk. Ce petit village est le centre religieux du mouvement Habad. Au début de la Première Guerre mondiale, la collection, qui compte 12 000 livres et 50 000 documents, fut transportée à Moscou ; en 1917, elle fut nationalisée par le pouvoir bolchevique. Saisie par les nazis, elle fut finalement rapatriée à Moscou au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Mais les disciples de Schneerson, émigrés aux États-Unis pour la plupart, ont entamé, dès le démembrement de l’URSS, des procédures de demande de restitution de ce patrimoine au mouvement Habad, créant un nouveau différend diplomatique entre la Russie et les États-Unis.

En juin 2013, le gouvernement russe acceptait de faire donation d’une partie de la collection au Musée juif et centre de la tolérance de Moscou.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants