Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Au tribunal, peu de casseurs, mais des Gilets jaunes hébétés

Où sont les casseurs professionnels ou amateurs ? Où sont les racailles ? Où sont les antifas qui font le sale boulot pour la police politique ?

D’ailleurs, entre police politique et antifas, les lignes sont floues.

Cet article du Figaro nous explique que c’est pas bien de se révolter quand on est un bon Français, en gros.

Mais alors, si le gouvernement n’entend pas les cris du peuple, et qu’il se torche avec le résultat des élections comme en mai 2005, faut-il attendre la mort pour connaître le repos, le confort, une vie meilleure ?

Ça, l’article ne nous le dit pas.

Ce qu’il nous dit, ce sont les recommandations du président du tribunal quand il gronde un manifestant français de la classe moyenne qui défend son pain, sa famille, son pays. Et là, les choses commencent à sonner politique...

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Il n’a pas gardé son gilet jaune, mais, ironie du sort, le revers de son blouson est de la couleur de la révolte. Sur ce chauffeur de camion-benne de la Marne, on a retrouvé, lors de son interpellation, un masque à gaz, des lunettes de protection et deux armes blanches. Comme la quasi-totalité des 19 dossiers qui passaient lundi [3 décembre 2018] pour comparution immédiate à la 23e chambre correctionnelle du TGI de Paris, c’est là un homme intégré, ayant un domicile, une famille et un salaire qui oscille entre 1 500 et 2 000 euros.

 

Il est le premier des mis en cause pour « participation à un groupement en vue de la préparation caractérisée de violences contre personnes, destruction et dégradation ». Il veut bien, en attente de son procès, d’un contrôle judiciaire avec l’interdiction de paraître à Paris, « sauf en semaine, monsieur le président, à cause des livraisons », supplie-t-il.

[...]

 

« Manifester est un droit. Ce qui est incriminé, c’est d’y aller en vue de commettre des violences », lui rappelle, pédagogue, le président Zmirou. Le procureur lui rappelle qu’« il n’y a pas de légitime défense quand on fait l’objet de sommation de dispersion des forces de l’ordre ». Il requiert trois mois d’emprisonnement avec mandat de dépôt à cause d’antécédents de conduites sous l’emprise de stupéfiants.

« Où sont les casseurs de Dior, Chanel ou Burberry ? Ce sont eux que l’on recherche », plaide Flore Aubignat, son avocate commise d’office. Il écopera de six mois d’emprisonnement sans mandat de dépôt. Une peine largement aménageable.

À 17 heures, seul un jeune hippie de Marseille sur qui l’on a retrouvé jeudi soir la panoplie du parfait petit black bloc – cotte de mailles, fronde professionnelle, 260 billes de métal et masque de protection – est condamné à six mois d’emprisonnement dont trois assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve et une amende pour port d’armes illicite.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

L’art de la manipulation oligarchique,
sur Kontre Kulture

 

Les manipulations classiques des mouvements populaires, sur E&R :

 






Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2093611
    Le 4 décembre à 11:08 par Clem4484
    Au tribunal, peu de casseurs, mais des Gilets jaunes hébétés

    La vérité c’est que les médias auraient zappé le combat des gilets jaunes depuis fin novembre s’il n’y avait pas eu de violences. De moins en moins de gilets jaunes chaque samedi, d’où la nécessité de la violence pour la guerre des images. Qui fait aussi les choux gras de BFM TV qui en même temps joue la vierge effarouchée.
    Et le piège se referme sur le petit père de famille, le "gilet jaune hébété"

     

    Répondre à ce message

    • #2094150
      Le 4 décembre à 22:56 par Creative
      Au tribunal, peu de casseurs, mais des Gilets jaunes hébétés

      « De moins en moins de gilets jaunes chaque samedi, d’où la nécessité de la violence »

      Faux !

      Les gilets étaient venus en nombre et auraient pu être encore plus nombreux au fil des semaines si les CRS ne les avaient pas gazés et défoncés à coups de matraque dés 8 heures du matin chaque semaine alors que personne n’avait encore bougé une oreille.

      Depuis le début le pouvoir cherche à étouffer un maximum ce mouvement qui menace de se répandre bien davantage encore ...

       
  • #2093615

    Les antifas et autres black blocs qui sont habituellement les idiots utiles du pouvoir chaque fois qu’il s’agit de ternir auprès du public une contestation qui s’exprime dans la rue pourraient ils cette fois ci être les idiots utiles des gilets jaunes.
    Les prochains sondages relatifs à l’empathie du public vis à vis des GJ le révèleront. D’ici là je me permets de faire ces 2 remarques :
    1) Les médias traditionnels font la part des choses en évitant tout amalgame entre les contestataires et les vandales, donc il est peu probable que ceux qui les lisent ou les regardent ne le fassent pas.
    2) Il est par contre très probable que ceux qui se désolent à juste raison de ce chaos et de la facture qu’ils auront à payer par le biais de leurs impôts et taxes ou cotisations d’assurance en fassent porter la responsabilité d’avantage à un gouvernement autiste qui s’entête qu’à des GJ dont ils estiment à 80% que leurs revendications sont parfaitement légitimes.

     

    Répondre à ce message

    • #2093734
      Le 4 décembre à 14:02 par Le Malicieux
      Au tribunal, peu de casseurs, mais des Gilets jaunes hébétés

      Il ne faut pas se fier au sondage,outils de manipulation par excellence.

      Par exemple, Macron a volé l’election,mais va passe car les sondages vous ont conditionnés.

      Souvenez vous de son inauguration : toutes ces rues désertes...

       
    • #2093947
      Le 4 décembre à 18:11 par Léon Van Brussels
      Au tribunal, peu de casseurs, mais des Gilets jaunes hébétés

      Non ! Non ! On est pas conditionné ni manipulé par les sondages officieux bidonnés il n’y a qu’à visionner les images télévisuelles il y avait en effet bien 80% de racailles banlieusardes qui ont sciemment essayer de diaboliser et de délégitimer les vrais gilets jaunes et les Patriotes Français authentiques en cassant, en commettant exactions et razzias dans les commerces et en incendiant tout sur leur passage en général et les véhicules en particulier à Paris ...et meme en province .

       
  • #2093634

    ’’ le président Zmirou’’...envoie Dupont en prison, nous y sommes, tout est dit.

     

    Répondre à ce message

  • #2093684
    Le 4 décembre à 13:26 par jeandelalune
    Au tribunal, peu de casseurs, mais des Gilets jaunes hébétés

    témoignage factuel
    chacun comprendra

    " Un témoignage de ce qui s’est passé à Bordeaux, le 1er décembre :

    """Comme pas mal d’entre vous le savent , je suis un gilet jaune , et hier j’etais avec des amis dans la manif de bordeaux et franchement c’était horrible a vivre, nous sommes partis de la place de la bourse direction place pey berlan en passant par st michel et le palais de justice , et le tout sans aucuns soucis , nous étions au bas mot 6000 gilets jaunes , une fois arrivé place pey berlan , à peine 5 min s’écoulent et premiers gazage des crs direct sans raisons aucune il y avait même de gilets jaunes assis devant les crs , 10mn plus tard le premier bléssé grave , un homme a pris un coup de matraque sur le crâne et est tombé raide , nous avons ouvert un passage pour les pompiers en faisant une chaine humaine et là les crs ont tiré sur les pompiers , quelques minutes plus tard un homme a pris une flash ball en plein visage et a eu la joue carrément arrachée, un autre visé en tir tendu par une grenade anti émeute ( vous savez celle interdite par l’UE) a perdu sa main , des gens avec le visage en sang de partout, des visages ensanglantés , des coup de flash ball dans tous les sens , aux visages, aux jambes , dans le dos , même des handicapés en fauteils roulants gazés , l’état nous a délibérément attaqué sans sommations , ils nous ont chargé , frappé , matraqué, mutilé pour certains , c’est une honte !! trop de gens souffrent il y a parmis nous , des jeunes des vieux des gens de tous milieux , les gens se réveillent et là le gouvernement nous menace , nous subissons des intimidations des services de police , arrestations , interpellations , menaces ............... ça va trop loin"""""

     

    Répondre à ce message

  • #2093735
    Le 4 décembre à 14:02 par TeddyTed
    Au tribunal, peu de casseurs, mais des Gilets jaunes hébétés

    Des Gilets jaunes "hébétés" au Tribunal ? Un peu comme pour l’affaire Clément Méric on essaie de faire passer les gens qui se défendent pour des serpillières.
    Je viens de voir un passage sur TF1 ou au contraire les policiers se disent "surpris par la détermination des gardés à vue, qui ne regrettent rien et ne redoutent pas la sanction".

     

    Répondre à ce message

  • #2093797

    Je suis quand meme assez surpris que personne ici ne fasse explicitement le lien entre le cout de l ’immigration-invasion de ressortissants Tiers-Monde que le pays subit depuis grosso modo 1960, j’etais a Paris a l’epoque et c’etait deja flagrant, et les projets ouverts de l’oligarchie Calergiste de l’ONU depuis 2000, de remplacement ethnique dans le Monde Blanc, particulierement Europe de l’Ouest et du Canada, et de l ’esclavage economique subit depuis par, chez nous, les Francais reels, auquels l’oligarchie de l’ETAT PROFOND fait payer sa propre destruction biologique, morale, mentale, economique, culurelle, religieuse, juridique etc etct etc. le Genocide des Francais devant etre paracheve par le "pacte migratoire" en etat de ratification latent a Marakech dans les semaines a venir par Macron et sa clique. Il serait important que les GJ et les autres Francais reels, je ne pense pas a ceux issus de l’immigration qui savent tres bien qu’ils ne sont pas Francais, j’en ai souvent discute avec eux,comprennent cela completement, les chiffres a l’appui, si les phenomenes auxquels ils sont confrontes depuis donc maintenant presque 60 ans ne suffisent pas. Personne n’a le droit de coller aux autres des identities quelconques, et biensur aussi ethniques, anthropologiques, culturelles, religieuses quelles qu’elles soient qui ne sont pas les leurs. Voila. Grand merci a Alain et son equippe pour le travail extraordinaire d’eclaicissement des esprits.

     

    Répondre à ce message

  • #2093931
    Le 4 décembre à 17:56 par Cpasgagne
    Au tribunal, peu de casseurs, mais des Gilets jaunes hébétés

    Le camp des salaires de 10 000 € par mois ou bien plus, des bombardements de civils, des gazages d’enfants ou de vieux, de la corruption, de la fraude fiscale organisée, du mensonge et du mépris donne des leçons de moralité aux travailleurs qui ne peuvent plus nourrir leurs enfants. Le boucher a les oreilles si sensibles ... il ne supporte pas les cris des moutons qu’on amène à l’abattoir.

     

    Répondre à ce message

  • #2093994
    Le 4 décembre à 19:00 par lapis lazuli
    Au tribunal, peu de casseurs, mais des Gilets jaunes hébétés

    logiquement, vu que le gouvernement fantoche a reculé et admis son erreur tous les accusés devraient êtres relaxés séance tenante, gilets jaune, black block, anti-fa, extrême droite,casseurs, ultra-droite, poules, veaux, vache, cochons.

     

    Répondre à ce message

  • #2094152
    Le 4 décembre à 22:59 par Sedetiam
    Au tribunal, peu de casseurs, mais des Gilets jaunes hébétés

    Ah bien ça, si tu t’appelles Thierry et pas David, avec une fronde et face à n’importe quel Goliath, tu l’as nécessairement dans l’oignon...
    Parce que nous n’en avons rien a cirer que le « Roi » de France soit prisonnier des Anglo-Saxons ou de tel ou tel lobby, au point que la fronde est interdite : en revanche, défoncer le héros des Philistins, ça on peut...

     

    Répondre à ce message

  • #2094219
    Le 5 décembre à 06:55 par jeandelalune
    Au tribunal, peu de casseurs, mais des Gilets jaunes hébétés

    ILS SONT PEUT ETRE SUR LE BON COIN LES CASSEURS OPPORTUNISTES ?

    très surprenante cette serie d’annonces de vetements de luxe a prix bradés, neufs et jamais portés mais vendu car la taille est trop petite
    généralement on essaye un vêtement avant de l’acheter surtout a ce prix, ou est ce un ensemble de cadeaux apportés par un pote, un cousin ?

    https://www.leboncoin.fr/profil/c3c...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents