Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Australie : manifestations contre la venue du "criminel de guerre" Netanyahou

Des centaines d’Australiens ont manifesté aujourd’hui, jeudi 23 février 2017, devant le bâtiment du Conseil de la ville de Sydney pour protester contre la visite en Australie du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou.

 

 

 

Près de 650 manifestants pro-palestiniens ont ainsi battu le pavé aujourd’hui, certains portant des banderoles sur lesquelles Netanyahou était grimé en Hitler et d’autres vociférant dans des mégaphones contre le soutien de Canberra au régime israélien.

Une avocate pro-palestinienne, Randa Abdel-Fattah, a indiqué à l’AFP : « Nous sommes ici pour dénoncer le soutien de l’Australie à Israël, à une nation raciste d’apartheid ! Il est écœurant de voir que certains de nos dirigeants (…) ont déroulé le tapis rouge pour accueillir un criminel de guerre en Australie. Nous sommes opposés à cela et disons aujourd’hui haut et fort à Malcolm Turnbullet et à Julie Bishop : "Pas en notre nom." »

La manifestation a été organisée à l’initiative du Groupe d’action palestinien.

Benjamin Netanyahou est depuis hier à Sydney, pour une visite de 4 jours.

Avant son arrivée, une pétition avait pourtant été signée par une soixantaine de personnalités australiennes dénonçant le caractère provocateur de cette visite.

Sur la réalité sanglante du sionisme, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.