Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Avec le rachat d’Alcatel par Nokia, la France perd un vrai champion numérique

L’acquisition d’Alcatel-Lucent par son concurrent Nokia est été actée cette nuit par le conseil d’administration de l’équipementier français. Après Thomson ou Alstom, c’est un autre géant français qui disparaît.

Trop petit, pas assez investi sur les créneaux porteurs comme les réseaux mobiles, Alcatel-Lucent (ALU) va bien être racheté par le finlandais Nokia. Il s’agit bien d’un rachat et non pas d’un rapprochement comme tentent de l’expliquer les services de communication. En mai dernier, nous vous annoncions déjà des discussions entre les deux équipementiers.

ALU compte 53 000 collaborateurs dans le monde, Nokia 55 000 dont 20 000 en R&D chez le premier et 16 000 chez le second. La firme d’Espoo propose 0,55 action Nokia pour chaque titre Alcatel-Lucent, ce qui valorise le groupe franco-américain à 15,6 milliards de dollars, soit 4,48€ par titre. Les actionnaires de Nokia détiendront 66,5% du groupe et ceux d’Alcatel-Lucent 33,5%. Selon un communiqué de presse d’ALU, « chaque conseil d’administration a approuvé les termes de la transaction proposée, qui devrait être finalisée au premier semestre 2016. » Le siège de l’entreprise, tout simplement baptisée Nokia Corporation, sera basé en Finlande. Pour contribuer à financer l’intégration et la réorganisation, le géant finlandais n’exclut pas de céder son activité de cartographie et de navigation GPS Here, valorisée un peu plus de 2 milliards d’euros.

La CFDT très inquiète pour l’emploi

Les inquiétudes sur l’emploi en France et en Finlande ont immédiatement percé. La CFDT Métallurgie FGMM a tout de suite réagi avec un communiqué indiquant que le rachat faisait l’objet de rumeurs depuis des mois en interne chez ALU. « Les salariés et la CFDT, organisation majoritaire dans le groupe ALU en France, sont inquiets d’une telle annonce ». Alcatel-Lucent sort tout juste d’un sérieuse réorganisation, le fameux plan Shift porté par le directeur général Michel Combes, qui a vu le recentrage de l’activité de l’équipementier autour de deux axes, réseaux IP et accès haut débit, et la suppression de 15 000 postes, avec une réduction nette de 10 000 postes d’ici fin 2015. Toutes les zones géographiques étaient concernées avec 4 100 suppressions de postes en Europe, Moyen-Orient et Afrique (zone EMEA), 3 800 en Asie-Pacifique et 2 100 sur le continent américain. « Ce plan a provoqué en France la fermeture de 4 sites (Orvault, Rennes, Toulouse, Ormes) avec des mobilités contraintes pour environ 400 salariés, la suppression de 600 emplois et l’externalisation de près de 500 emplois » déclare la CFDT.

Au sujet de l’acquisition d’Alu par Nokia, le syndicat pointe que « les activités commerciales (Sales), support, centrales (General), administratives (dont le siège) sont très menacées, puisque ce rachat […] provoquerait des doublons et, au passage, la disparition du groupe français pourtant centenaire et probablement la disparition de son siège à Paris ». L’idée d’un autre champion européen des télécoms, avec Ericsson, peut certes séduire mais on assiste de nouveau à la disparition d’un géant français après Thomson, Areva, Alstom… « La France devient de plus en plus comme l’Angleterre des années 80, on y fabrique de moins en moins, et ce qui y est fabriqué, l’est par des filiales des entreprises étrangères », nous a expliqué un journaliste britannique, spécialisé dans les nouvelles technologies.

 

Voir aussi, sur E&R :

Des solutions pour protéger son industrie et créer des emplois
avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mais NOKIA ne devais déjà pas être racheté par MICROSOFT !!! Marrant ça....non ?

     

    • EPR en Finlande a ete une mauvaise affaire...la France offre Alcatel en retour !


    • Non c’est la partie telephone mobiles de nokia qui a été rachetée par microsoft, avec une concession sur 10 ans pour utiliser la marque sur les prochains telephones (lumia etc). Cela dit l’idée de microsoft c’est d’avoir la techno pour faire de bons mobiles et y mettre windows, donc à terme (c’est à dire rapidement) ils vont abandonner la marque nokia pour renommer leurs telephone "windows phone" ou un truc du genre.

      Nokia quand à elle s’est recentrée sur son activité telecom pur. Donc leur "filliale" commune avec siemens (NSN - nokia siemens networks) redevient leur priorité. Après la séparation d’avec siemens il y a 1 ou 2 ans, NSN redevient tout simplement nokia et comme c’est un gros groupe à la pointe en 4G et qui a pour ambition de concurrencer huawei cisco et consort, et bien ils rachetent ALU qui perd beaucoup d’argent à cause de son pôle radio qui est un vrai gouffre (alors qu’à l’inverse chez nokia c’est la radio qui fait vivre les autres pôles - du moins en france).


  • "La CFDT inquiète pour l’emploi". Quand je lis çà, j’ai la moutarde qui me monte au nez, pour rester poli.


  • Nokia a été racheté par Microsoft, par notre ami Bill Gates, le multimilliardaire eugéniste, et qui a incorporé des portails d’entrée "cachés" pour la nsa dans windows 8 ... Nokia n’est plus Finlandais.

     

    • Microsoft a racheté la branche telephone mobile de nokia, le premier voulant un mobile performant pour son windows, le second voulant se recentrer sur ses activités telecom.

      Donc nokia reste nokia, les téléphones nokia vont devenir windows phone rapidement, et ALU disparait.


  • double discours :
    version élite :

    Nokia racheté par Microsoft rachète Acatel qui a déposé le plus de brevet en france en 2014.
    http://www.huffingtonpost.fr/2015/0...
    actuellement il discute avec l’Élysée pour placer des ENA science po polytechnicien pour placer les copains après 2017.avec des salaires de joueurs de foot.

    version pour le peuple pour les bfm tv :

    un monstre européen, améliorer la compétitivité, plus d’emplois (on va rigoler) la France a la pointe de la technologie etc..

    conséquence on s’enfonce encore un peu plus l’état ne devrait pas laisser partir Alcatel surtout a cause de ses brevets, beaucoup de chercheurs on bosser dessus se sont des bijoux de familles l’entreprise va se faire démanteler, le siège sociale va être délocalisé au Danemark ou en Irlande pour faire de l’optimisation fiscale, les Amèricains vont encore mettre la main sur le clouding en france

     

    • Uniquement la division des smartphones qui fut racheté par Microsoft, mais Nokia reste propriétaire de la division réseau et communication, et de la division de navigation embarquée.
      Nokia a l’intention de revendre sa division de navigation par carte Here pour se consacrer uniquement au réseau de télécommunication.


  • La dernière phrase du journaliste anglais , je l’ai prononcé quasiment mot pour mot dans un autre commentaire ... Le réveil sera douloureux , tardif , et les ravages du N.O.M auront dévasté et atomisé la société dans laquelle nous vivons !


  • Cela fait des années qu’Alcatel Lucent bat de l’aile, quand à Nokia, longtemps N°1 mondial pour les téléphones mobiles, il est également en perte de vitesse . Bref c’est l’Hôpital qui ACHETE la Charité .


  • Qu’une entreprise Finlandaise rachète une entreprise française, dit assez à quel niveau on est descendu. On a envie de dire :"Bravo, sous la poussée du ’socialisme républicain’ ; crétinisation et faillites réussies.. !!" Quelle descente aux enfers ! C’est le toboggan vers les abîmes, la ruée au marasme. Le ténia est devenu plus gros que l’intestin qui l’a vu naître, il se nourrit désormais sur tout le reste de l’organisme qu’il phagocyte, en le dissolvant. A quand les o.p.a.s des épiciers du souk de tombouctou sur le reste de ’l’industrie vrounzaize’ ? Le royal tremblant n’a-t-il pas d’autres ’avancées’ en perspective, afin d’accélérer encore le délitement qu’exigent ceux qui ont la main dedans.. ? L’empereur des bobos, lui, a encore des cordes a son arc. Après le conspirasionisme, et son offensive finale sur les libertés (un ’citoyen’, un bâillon, un flic, un juge...), voici venir la grande offensive pour l’anéantissement des ’productifs’. Ces impardonnables Français. Abstentionnistes, récalcitrants, identitaires. Tous COUPABLES.


  • Nokia, qui est microsoft. La fausse crise, relayée chez nous par l’officine traitresse de la BCE, a été le bras de levier qui a permis aux intérêts américains d’acheter la vieille Europe à vil prix.
    Nous subissons avec nos grandes entreprises ce que les pays du Tiers Monde ont subi avec leur ressources naturelles ou agricoles : une arnaque monétaire et financiaire qui permet à l’étranger de nous dépouiller.

     

    • Microsoft a racheté la division mobile de nokia, c’est tout.
      Nokia de son côté se recentre sur les activités telecom, donc NSN - nokia solution networks (ex nokia siemens networks) redevient nokia, c’est tout.

      Ca donne :
      microsoft est microsoft.
      nokia reste nokia
      et les telephones nokia deviennent bientôt des windows phone.


  • Mais puisqu’on vous dit que c’est pour votre bien !
    Qu’on va créer un champion européen pour nous défendre contre les vilains zaméricains et les affreux chinois.
    Et puis, la Finlande a bien besoin d’emplois, tandis que nous on en a à revendre.

    Quels râleurs ces gaulois...


  • Nokia dont la société mère est Microsoft .


  • Ouais, ne reste plus que Dassault....
    La souveraineté, c’est avant tout du concret : des corps d’état de taille nationale ( Alstom, Dassault, EDF...) qui assurent emplois, indépendance énergétique , puissance politique et économique. Des secteurs stratégiques que la France a mis un demi siècle à bâtir...dorénavant, nous ne sommes plus rien !


  • Nokia a été rachetée par Microsoft, c’est en fait Microsoft qui récupère Alcatel.
    Après Alstom vendu à General Electrics, les américains achètent toutes nos entreprises stratégiques.

    Il faudra des dizaines d’années pour tout reconstruire.

    La question du maintien de l’emploi est une diversion. Il s’agit de trahison.

     

    • Ce n’est pas exact, "Nokia", au sens strict, n’a pas été racheté par Microsoft.

      Il y avait deux branches distinctes chez Nokia : une branche mobiles (probablement sciemment sabordée pour faciliter le rachat par Stephen Elop, l’ex-PDG, qui était un ancien de Microsoft...) et une branche réseaux.

      Microsoft n’a pas racheté les activités de Nokia pour les équipements réseaux (anciennement NSN, Nokia Siemens Networks, mais racheté par la suite entièrement par Nokia). C’est donc bien "Nokia Nokia" qui rachète Alu, et pas Microsoft.

      Reste que la nouvelle de ce rachat est triste, pour la France, comme le fut à l’époque, pour la Finlande, le rachat de la branche mobile de Nokia par Microsoft...

      A noter qu’Alu a déjà massivement délocalisé ses activités en Chine et dans les pays de l’Est, on ne sait pas trop ce qu’il reste de Français dans cette boite... J’ai peur qu’une grande partie du savoir faire technique ne soit déjà parti depuis longtemps.


    • Lucius :

      Concernant Nokia ayant racheté ALU, il me semble que c’est une nouvelle relativement positive malgré tout (sauf pour la France).

      Pour rappel, ALU a déja délocalisé massivement en chine, ce que n’a pas fait NSN d’un point de vue strict (ils ont constitué des skills centers en chine, en ukraine, en inde, mais aussi au portugal pour la région EMEA => la france travaille presque exclusivement avec le portugal, ce qui fait que le business reste relativement européen alors même qu’ils n’étaient pas obligés).

      Je ne dis pas que nokia est tout rose, je connais cette boîte depuis 10 ans et j’en ai vu bien des travers, notamment les 2 plans de licenciement des dernières années (40% puis 30% des effectifs restants). Malgré tout, embaucher des francophones portugais pour les faire faire des opérations récurrentes ou des opérations de nuit était une bonne idée, plutôt que de faire bosser les indiens - solution qui ne marche pas avec les européens (du moins les francais...). Et ça, toutes les boites qui ont bosser avec les indiens un tant soit peu le savent : les indiens livrent TOUJOURS en temps et en heure MAIS ça ne marche pas (un peu particuilier comme philosophie).

      Bref, quand deux mondes se telescopent... je trouve que nokia s’en sort pas mal à remonter la tête de sous l’eau, sans compter le business bien pourri en france ces dernieres années (ils n’ont que la radio chez un gros opérateur pour les sauver, tous les autres projets ont été swappés par des concurrent).


  • Je suis sans voix ! Il ne va plus rien rester de la France ! Ils sont entrain tout liquider ! On va arriver à un point de non retour ! C’est comme une hémorragie, au delà d’un certain niveau de perte de sang l’issue est irréversible, trop tard pour les transfusions !


  • Je n’ai lu que le titre. Pourtant c’est un sujet majeur : le savoir faire technologique.
    Vive la France.


  • Quand le destin du pays est piétiné par un groupuscule de malfaiteurs
    sionistes,alors perdre une société championne,ou non,devient un détail
    quasiment insignifiant.
    Il s’agit de couper les têtes de l’hydre,et tout le reste ressusciterait .


  • Ah bon NOKIA EST FINLANDAIS ? ? Il est ricain et sous l’oeil de l’oncle sam microsoft ! Bienvenu dans le monde des bisounours ! Pauvre France !

     

  • NOKIA c’est microsoft ! Il n’est plus finlandais d’oú le smartphones Nokia qui s’appeleront à l’avenir microsoft !

     

  • Certes,certes,mais il faut faire des produits de qualité,sinon...Les seuls produits que l’on vende à l’étranger sont des produits de qualité,on mets du temps à comprendre...et on se défend mal contre le dumping des pays émergents,les syndicats font de la politique,le patronat ne veut plus discuter,
    l’état ne sait pas établir les règles qui les obligeraient à s’entendre...pas étonnant que l’on descende les marches...


  • Merci qui ? merci free ! (merci l’arcep aussi)


  • Pour info : Microsoft a seulement racheter les Smartphones Nokia, pas la partie réseaux


  • Dans le livre de Georges-Marc Benamou, François Mitterrand confiait aux Français :

    « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment.

    Oui, ils sont très durs les américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde.

    C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »

     

    • Bien sûr. Et cela fait déjà longtemps que les USA veulent notre mort, ou du moins nous coloniser, comme ils le font pour le reste du globe. Mais pour nous c’est plus sournois, car alliés depuis longtemps, et nous servons de bouc-émissaire pour bien des dossiers dégueulasses. Et nos gouvernants actuels y sont totalement dévoués. Militairement, économiquement, culturellement (si on peut parler de culture US...), par la langue et les habitudes de consommation. Ils sont sur le point d’achever de le faire, avec le traité Transatlantique. Le rachat des infrastructures ou des sociétés privées ou publiques françaises font partie intégrante de cette ambition de nous contrôler. Et toute la France est tombée dans le panneau, nos enfants se jouent d’utiliser des anglicismes à longueur de journée, de regarder des films US plus cons les uns que les autres, et de bouffer de la merde au McDo, sans entrevoir la conclusion pernicieuse qui se profile à grands pas devant nous tous.
      Alea Jacta Est.


  • Ce n’est pas Nokia dans son intégralité qui a été achetée par Microsoft, seulement sa branche téléphonie.

     

    • Seulement... C’est cela le souci en France, on vous dit que la nsa squatte votre salon...et vous vous dites que c’est seulement une partie du salon... Ouai, bon chacun son truc mais en tout cas moi, cela me rend malade de voir la nsa acheter la France avc ses dollars au prix du pq,.... Désolé d’être un abruti mais pour moi nokia, c’est les smartphone d’abord.. et je pense que 99% de Français sont comme moi... De plus c’est plutôt marrant de voir, la petite information Française qui ne dit même pas que nokia a donné son cul à yes we can, mais plutôt Finlandaise....

      Pendant que l’autruche cache sa tête sous terre, le lion tourne autour ! Vive l’avenir en France !


  • Attention Mesdames et Messieurs, Alcatel-Lucent n’était déjà plus Français c’était en partie américain (grosse partie) et en plus le marché qui tenait encore ALU (Alcatel-Lucent pour les initiés) c’était déjà les US.
    Donc rien de nouveau sous le soleil et plus de champion "français" depuis longtemps.
    Le seul risque les brevets........mais sont-ils encore de la qualité qu’ils ont pu avoir il y a quelques années


  • Vous pleurez Alcatel (Lucent) ? Ah ah. Jamais vu un tel perdant dans le monde du numérique. Cette boite est l’archétype de la mauvause version de l’industrie française à papa : celle qui n’a rien pigé. Elle s’est déjà vendu à l’Amérique deouis bele lurette Bon débarras. Peut-être que ça sauvera même quelqes emplois des choix désastreux des "gestionnaires" francaouis.

     

    • Que dire de plus ? Tu as tout résumé, boite à papa n’ayant pas su se reconvertir en usine à fric apatride.
      Du coup ils ont fait toutes les conneries habituelles, sans jamais se remettre en question (contrairement à un Nokia qui a pourtant connu des coups durs), au final c’est une boit qui perd de l’argent sur tout ce qu’elle fait et qui n’a plus grand chose de français, tant au niveau des proprio (les actionnaires sont en grande partie ceux de lucent) que des gens qu’elle fait travailler (tout externaliser en chine pour un résultat fumeux, ça fait 10 ans que des polytechniciens/enarques débiles voient systemqtiquement à court terme et sabordent les activités des boites dans lesquelles ils sévissent...)


  • C’était pas Thierry Breton qui avait essayé de "redresser" Alcatel dans le temps ? Et il est où celui-là ????

    Hervé

     

  • Afficher les commentaires suivants