Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

L’arrêt prématuré de sa pièce Hôtel Europe, faute de spectateurs, le démontre : on peut être un as de la promo et multiplier les échecs.

 

 

1997 – Cinéma dramatique

Casting de rêve (Alain Delon, Arielle Dombasle, Lauren Bacall) et décors naturels (le Mexique) pour le premier long-métrage de BHL, Le Jour et la Nuit, où il est question de boxe et de montgolfière. Claude Chabrol estime que c’est le film « le plus con de l’année ». Et sûrement le moins vu : 73 147 entrées en salles. Le film est réédité en DVD collector en 2010, mais le chiffre des ventes est introuvable.

 

2008 – Courriers indésirables

Il est annoncé comme l’événement littéraire de la rentrée. Les éditions Flammarion et Grasset, associées pour l’occasion, mettent le paquet : Ennemis publics, le dialogue épistolaire entre le philosophe et Michel Houellebecq est publié à 150 000 exemplaires. La promo, démente, fait saliver le Tout-Paris. Ce sont les lecteurs qui ne suivent pas : 34 000 livres écoulés et une catastrophe pour les deux maisons d’édition.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

Voir aussi, sur E&R :

Sur Bernard-Henri Lévy, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1019720
    le 03/11/2014 par Rekedi
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    Étonné de lire ça dans le Monde...
    Y a baleine sous caillou...

     

    • #1019954
      le 03/11/2014 par Simone Choule
      Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

      Le monde ne s’attaque pas à ses écrits dits philosophiques (en bons sophistes, il n’ont pas les moyens intellectuels de dénoncer un des leurs) alors pour ne pas faire fuir le lectorat qu’il leur reste, ils ne prennent aucun risque à faire la liste des fours culturels que ce Sayan a produit.


  • #1019763
    le 03/11/2014 par gainsbar75
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    Et pour les "fruits de la passion" ?


  • #1019780
    le 03/11/2014 par Merde, quand même
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    Tu sens le vent qui tourne, le double discours immonde, les résistants de 1945 ressurgirent : (un peu de shoah business, c’est pour moi c’est cadeau)
    "BHL sa vie, son fiasco"


  • #1019794
    le 03/11/2014 par Odyle
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    Est-ce que le journal Le Monde n’a plus de lecteurs ?
    Roland Dumas en 2011 sur BHL : C’est sans doute la première fois qu’un intellectuel aussi médiocre que M. Bernard-Henry Lévy joue un rôle aussi important dans la République. On ne peut le comparer ni à Jacques Attali qui était une institution dans la République ou à Marie-France Garaud qui disposait d’une relation personnelle avec Georges Pompidou. La situation insolite de M. BHL ne relève ni d’un cas ni d’un autre. Il n’est rien dans la République. Il s’impose. Il virevolte. Il joue les « mouches du coche ».

    BHL donne une image détestable de la France et de ses médias en parfaite soumission.

     

    • #1020328

      Il suffit de savoir à qui appartient les médias, de quasi tout les médias confondus ! Médias qui se moquent de donner une une image de mdr au monde !


  • #1019846
    le 03/11/2014 par dodiese
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    Ce genre d’article dans Le Monde ???
    Comprend plus rien ??? En plus on peut lire en bas de l’article :
    "A noter que...
    Bernard Henri Lévy est membre du conseil de surveillance du Monde."
    Un journaliste (Laurent Telo en l’occurrence) aurait-il retrouvé sa conscience professionnelle ?

     

    • #1020006
      le 03/11/2014 par machintruc
      Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

      J’ai vu, aussi, cette petite note en fin d’article, et je dois dire que c’est ce qui m’a le plus fait rire !

      Jusqu’où iront-ils pour se faire passer pour de vrais journalistes ? En me remémorant ce qu’a dit A.S. sur la profession, ça n’est pas un article, mais une passe "sous faux drapeau"... :-)


  • #1019910
    le 03/11/2014 par Marko
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    Sans parler de son film documentaire Bosna, pamphlet anti-serbe, lamentable !


  • #1020247
    le 04/11/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    "L’évocation du rien n’est-elle pas déjà donner corps à ce qui n’existe pas ?"

    Botul, "La philosophie sans l’aimer" -éditions de l’Etron- (2014).

    Et ne manquez la rétrospective de l’œuvre complète de BHL, en marge de la F.I.A.C. 2014, "J’ai chié dans une assiette, variation à douze couverts", sous le haut patronage du ministère de la culture.


  • #1020279
    le 04/11/2014 par oliane
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    Comment se fait-il que BHL ne se soit pas encore réfugié en Israël pour rejoindre tous les les escrocs qui l’y ont précédé ?


  • #1020301
    le 04/11/2014 par Christian 4TT4LI
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    En plus de son extrêmo-talmudo-sionisme "forcené" , l’omni-présence de Botulenri Lévi s’explique également par la volonté de ridiculiser la France, de la déconsidérer et de faire oublier son passé intellectuel et philosophique de haut niveau en promouvant tout un bataillon de filousophes communautaires aussi vils que médiocres. Les gouvernements UMPS ont les filousophes qu’ils méritent : ridicules, haineux, indigents, hystériques et tribalistes, imposés par le système médiatique aux mains de la même communauté. (réfs E.Lévi : il y a trop de quoi... ? La liste de cohen) Le peuple Français n’a aucune affinité avec cette meute parasitaire et le prouve par les fours successifs que commet Botulenri Lévi. Pas encore assez "Fronçais"...
    Si Botulenri Lévi veut des lecteurs, des auditeurs et des spectateurs, il va falloir qu’il engage une bonne partie de sa fortune acquise dans des conditions aussi douteuses que dissimulées, en payant cher, très cher, son auditoire ou bien sous la menace des Uzi de la Gestapsion.


  • #1020313
    le 04/11/2014 par Mojo Risin
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    Après la chronique mortelle de sa pièce de théâtre BHL reçoit le coup de grâce (pour l’ensemble de son oeuvre). C’est désormais la curée. Le message est clair : "qui le veut peut s’acharner... sans encourir aucune foudre". Open bar, les amis ! C’est d’ailleurs là qu’il faut juste garder le silence et une attitude digne, tourner le dos aux charognards.
    BHL est désormais l’homme d’une autre époque. Il ne sert plus à rien. Au contraire, il gène. Cette mort symbolique nous rappelle l’apport principal du trépassé : il n’y a plus aucune différence entre homme politique et homme de spectacle, entre homme de plume et homme de paille. Les chroniqueurs font de l’idéologie, les idéologues font de la chansonnette etc. Ce sont des vecteurs. Tout est exploitable en eux : leurs semblants d’idées, leur vie privée, leur occupation de l’espace médiatique. Et leur disparition.
    Nous allons vers toujours plus d’horizontalité. Et pendant que nous sommes gavés par ces toxines les enjeux vitaux pour la survie de l’humanité sont débattus ailleurs.
    RIP BHL ? Pas sûr. Les vampires ont la peau dure. Une fausse exécution publique ? Plus surement un récurage de casserole. Et notre grand homme reviendra mûrit par les épreuves...
    Mon antidote ? Lire n’importe quel bouquin de n’importe quel grand écrivain. Et, dans la nouvelle époque (les Simpsons en France) protéger mon esprit trop souvent souillé par ces clowns agressifs..


  • #1020393
    le 04/11/2014 par kevorkian
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    Son pire fiasco, le plus dramatique, c’est de loin l’intervention en Lybie.

    Ah non pardon ! c’était l’effet recherché ok !


  • #1020430

    Ce avec quoi ’ils’ font des zintéléctuèles ne vaut pas mieux que ce avec quoi ’ils’ font des ministres, c’est l’Empire de la Médiocrité. ’Ils’ tirent tout vers le bas, et tordent tout ce ’qu’ils’ touchent. ’La Médiocrité a des serres mais pas d’ailes’...Par certains côtés c’est rassurant de les constater aussi nuls, ça les rends moins redoutables que ce qu’ils espèrent. Finalement, le Mal qu’ils incarnent s’évite assez aisément, ne serait-ce qu’en prenant ses distances, en évitant leur fréquentation et les compromissions.


  • #1020502
    le 04/11/2014 par redsniper06
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    Son "Hôtel Europe" est devenu un bordel sordide !!!...


  • #1020559
    le 04/11/2014 par Komar
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    Ils sont gentils de n’en citer que cinq... Il faut y ajouter sa récente expo "peinture et philosophie" et plus globalement tout le reste.

    Le "problème" c’est que BHL n’en a cure. Il faut comprendre comment pensent ces élitistes : pour eux le peuple c’est de la merde. Ils sont fiers que leurs "œuvres" ne trouvent pas écho auprès du grand public qu’ils considèrent comme un troupeau de bétail non comprenant. Le "travail" de BHL s’adresse à une poignée de bobos germanopratins et à une élite intellectuelle précise. Et oui. Comme disait Desproges, ces gens-là "préfèreraient crever dans d’atroces souffrances plutôt qu’être plus de douze à avoir compris le dernier Godard."

    La hantise des gens comme BHL c’est précisément de devenir populaire au sens commercial, ils se moquent comme d’une guigne d’être honnis ou aimés du peuple c’est la raison pour laquelle en dépit de la détestation qu’il suscite, BHL continue à parader sur les plateau télés et à produire des œuvres indigentes dont personne ne veut. Il s’en cogne de ce que pensent les "gens" et je suis même prêt à parier que ça le fait bander d’être détesté. Ce type et tellement élitiste et antisocial que la haine qu’il suscite doit lui provoquer des érections...

    Pour caricaturer, le public de BHL se constitue au plus de 10000 personnes et ça lui suffit largement.
    .


  • #1020673
    le 04/11/2014 par bibi
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    on peut pas etre bon partout , mais il y a un domaine ou BHL collectionne les bons resultats ,un domaine ou le succès est toujours au rendez vous ou les charniers ,les atrocités ,les familles qui vivaient et qui soudain n’existent plus ,les pays detruits récompensent a chaque fois l’engagement et les prises de position de l’intellectuel .


  • #1020707

    Le torchon "Le Monde" fait un papier sur les flops artistiques de BHL pour mieux cacher ses crimes et son encouragement aux guerres.Mes compatriotes tunisiens ne s’y sont pas trompés.Ce qu’ils lui reprochent n’est pas sa nullité artistique mais son ingérence calamiteuse en Libye,Syrie,Serbie,Ukraine,Russie,Afghanistan...


  • #1021533
    le 05/11/2014 par curtis newton
    Bernard-Henri Lévy en cinq fiascos

    Ne vous y trompez pas. Sous prétexte de dénoncer les piètres qualités artistiques de BHL, "Le Monde" cherche surtout à faire oublier le sang que cette ordure a sur les mains. Et surtout la manière dont il a réussi à entrainer nos "dirigeants" corrompus dans cette suite de carnages du monde arabe...


Afficher les commentaires suivants