Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bénédicte Bauret, militante des droits de l’homme, persécutée par les associations communautaires

Conseillère d’opposition Front de gauche à Mantes-la-Ville, Bénédicte Bauret dirige l’association Fratercité et l’antenne locale de la Ligue des droits de l’homme, dont les subventions ont été supprimées et l’occupation du local annulée par le maire Front national Cyril Nauth, qui gère la ville depuis un an.

Un CV apparemment impeccable. Sauf que Bénédicte Bauret, cohérente dans sa défense des droit de l’homme, est pro-palestinienne et soutient la campagne de Boycott-Désinvestissement-Sanctions, qui appelle à un boycott des produits israélien. Ce qui lui vaut d’être diabolisée, qualifiée d’antisémite et persécutée par les associations communautaires.

Au début du mois de mars, dans un post Facebook Bénédicte Bauret appelait au boycott des médicaments du géant pharmaceutique TEVA :

 

 

Bien que la militante se soit immédiatement excusée, la Ligue des droits de l’homme, dont elle est membre, annonçait le 5 mars engager « les procédures utiles pour que son adhérente présente ses explications ».

 

 

 

Dans la foulée, Bénédicte Bauret avait été victime d’un des « canulars téléphoniques » dont Ulcan a le secret. Dans la nuit du 8 au 9 mars dernier, la police et le SAMU s’étaient en effet déplacés à son domicile après l’appel d’un individu affirmant avoir tué son épouse et disant être retranché avec un otage dans le domicile, à l’adresse de la militante du Front de gauche.

Pour avoir appelé au boycott des produits Israéliens, Bénédicte Bauret a été convoquée au commissariat de Mantes-la-Ville le 31 juillet 2014, suite à une plainte pour diffamation et injure publique déposée en février 2013 par le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) de Sammy Ghozlan.

Bénédicte Bauret l’a appris à ses dépens : les droit de l’homme s’arrêtent là où commence Israël.

Voir aussi, sur E&R :

Sur le lobby israélien en France, chez Kontre Kulture :

Se préparer pour l’été avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Encore une qui comprendra le monde tel qu’il est et non pas tel qu’on nous le vend... Ca lui fera pas de mal un peu de lumière sur tout ça !

     

  • Il faut que la mairie de Mantes-la-Ville rétablisse immédiatement les subventions à cette militante sincère et désintéressée.


  • J’ai cherché sa page FB sur le net et un lien m’a entrainé vers la site internet de JSSNEW, de là j’ai lu les insultes, les diffamations, les dénigrements que les commentateurs on fait à son égare. C’est TRISTE, de la HAINE et encore de la HAINE. On nous empêche de parler, de rire, de penser par nous même, de critiquer, de dénoncer, de dire la vérité et on nous retire la RAISON. Que nous reste-t-il ? Sommes-nous des animaux ? Qui dit mieux ?

     

  • Je dirais même plus :

    "les droit de l’homme s’arrêtent là où commeRce Israël."


  • Les gauchos dans ce style(car désolé,elle en a même le faciès intégral...je suppose qu’elle est prof d’ailleurs)finissent par se rendre compte que la liberté d’expression est possible jusqu’au moment où elle porte atteinte aux fils de Sion et à leur éthique.


  • La L.D.H. est plus intransigeante sur Ies propos tenus par Melle Bauret qu’elle ne l’a été avec ceux de M. Thierry Lévy.

    Apologie d’antisémitisme ou de pédophilie : pour la L.D.H., les deux n’ont donc pas la même gravité, tant s’en faut.

    Pour rappel : la L.D.H. fut créée pour soutenir Alfred Dreyfus.


  • Elle n’a toujours pas compris non plus quel est le role de son mentor merluchon ni a quelle secte il appartient, ainsi que les méfaits de leur actions. Elle veut aider les palestiniens ou lutter contre les sectes ? Qu’elle quitte déjà ce parti pourri jusqu’au trognon !


  • Et oui, Bénédicte, la ligne à ne pas dépasser.....et pour ceux qui pensaient encore qu’Ulcan ( ca fait "ancul" en verlan, c’est un lapsus clair) travaillait seul pour son compte, ils en sont pour leurs frais....c’est clair qu’il travaille en sous-main pour l’état hébreux ( et contre ses détracteurs, donc...)


  • L’article illustre bien le dilemne des militants de gauche sincères (ceux qui restent) français par rapport à l’attitude des organisations "représentatives" de la communauté juive. Ces organisations n’adoptent pas une attitude de neutralité, mais au contraire permettent des quêtes, ventes de charité, ventes de produits israéliens dans les communautés juives, contacts économiques entre juifs français et sociétés israéliennes, achats immobiliers en Israël de juifs français au bénéfice de l’Etat israélien. Elle engagent aussi par le truchement de la LICRA et autres organismes des actions légales contre les mesures de boycott économiques du mouvement BDS qui essaie d’amener par des pressions économiques un infléchissement de la politique criminelle israélienne au préjudice des Palestiniens, en dénonçant un amalgame entre critique de la politique israélienne et juifs français, amalgame qu’elles ont elles-même provoquées. Lorsque des militants de gauche de la vieille école comme Bénédicte Bauret, antiracistes et croyant à l’égale dignité de tout être humain se rendent compte que 70 ans après la fin de la seconde guerre mondiale qui avait vu la défaite du nazisme, les nazis qui se prenaient pour des aryens ont été remplacés par des sionistes qui se croient les héritiers des juifs, peuple élu de l’antiquité, supérieur à tous les autres, ils ont de quoi être frustrés !