Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bernard Guetta et Stéphane Bijoux sur la liste LREM : journalistes et propagandistes

Toute l’opposition pousse des cris depuis la publication de la liste LREM pour les européennes : deux journalistes du service public audiovisuel y figurent. Bernard Guetta, qu’on ne présente plus mais qu’on va présenter quand même, et Stéphane Bijoux, qui chapeautait les rédacs de France O et Outre-mer 1ère.

 

 

 

 

 

 

Guetta, lui, s’en fout, et il a raison. Vous voyez qu’on peut donner raison à un Young Leader atlantiste de la meilleure espèce. N’importe qui a le droit de se porter sur une liste pour des élections, et Bernard ne doit pas subir de censure parce qu’il est journaliste. Le problème est ailleurs : d’abord, les cris venus de l’opposition ne doivent pas non plus tomber des nues. Tout le monde sait très bien que le Guetta est un sioniste libéral qui fait la pluie et le beau temps géopolitique sur France Inter depuis un quart de siècle. Inamovible, le gros. Il fallait hurler avant, et pas forcément avec les loups. Quelle surprise, fin mars 2018, de découvrir que les rédactions télé et radio sont majoritairement macronistes. C’est ça, le socialo-sionisme, c’est à tous les étages du système médiatico-politique.

Sur France Inter, Charline s’est moquée de Bernard :

 

Le problème n’est pas que Guetta figure en position éligible sur la liste LREM mais que 80% des journalistes pourraient y figurer. La révolte des Gilets jaunes a fait tomber quasiment tous les masques : on imagine un Thomas Legrand ou un Éric Naulleau sur la même liste, voire sur une liste des législatives israéliennes... Ceux qui écoutent avec attention les émissions de propagande savent que le Guetta était un nétanyaho-bushiste de première bourre. Ses chroniques géopolitiques semblaient écrites par un pool CIA-Mossad, même BHL dans ses délires amphétaminiques ne lui arrivait pas à la cheville.

 

Un grand moment de petit journalisme

On a revisité quelques chroniques de Bernard et on est tombés sur une perle : l’interview en 2016 du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius par Nicolas Demorand, qui a grandi dans « un monde profondément laïc et juif, mais d’un judaïsme intellectuel, culturel et sensuel qui passe beaucoup par la table » (Wikipédia), Bernard Guetta et Patrick Cohen. Un morceau d’anthologie où aucun des journalistes présents ne reprend de volée les envolées de Fabius contre la souveraineté de la Syrie...

 

 

Du côté de Stéphane Bijoux, on n’a pas laissé que des bons souvenirs à La Réunion. L’auteur d’un blog qui visiblement connaît bien la vie politique locale n’y va pas de main morte :

« Le sémillant directeur a rencontré la petite Ministre des Outremers. Cela fait quelques temps qu’il est en négociation secrète, parmi d’autres, pour devenir le Conseiller Presse de la Ministre ! Après tout, n’est-ce pas elle qui lui a remis, contre toute attente, la médaille du Mérite devant un aréopage de compatriotes réunionnais.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette nomination, si jamais elle a lieu, n’est pas du goût de certains journalistes : "Quel symbole ! Un directeur de l’Information des outremers, journaliste de service public, soi-disant indépendant, qui devient valet de pied d’une ministre de la République." [...]

“Quelle honte quand même, un journaliste de service public fuyant son propre échec : ne pas avoir su gérer les rédactions des outremers, ne pas avoir su mettre au point une grille info intéressante pour France Ô, ne pas avoir su gérer la rédaction de France Ô, trop occupé à repasser ses chemises veut devenir un pion politique macronien de circonstance… ”

"En oubliant la catastrophe sociale et professionnelle de France Ô où des dirigeants sans ambition, sans rêve, ont croisé des journalistes sans talent pour fabriquer une chaîne nationale sans téléspectateurs ?" »

JPEG - 31.9 ko
George W. Bernard Bush Guetta est heureux de sa nomination

 

Du côté de Bernard, la polémique on s’en tape. On persiste et on signe :

 

L’atlanto-sioniste Guetta, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ben voilà juste pute, pas chômeur, qui c’est qui voulait un exemple parlant, ben voilà c’est fait !


  • Le seul moteur de recherche non censuré dans lequel vous tapez er et où il ressort en 1ere position le site concerné.

    Pour ceux que ça interesse : Startpage.com

    Alain devrait en faire la promotion ce moteur le mérite.

    Il y a aussi deux autres alternatives qui peuvent etre utiles :

    duckduckgo et searx.me

     

    • Je confirme pour DuckDuckGo, j’utilise exclusivement ce moteur de recherche depuis de nombreuses années (couplé à Linux Ubuntu et Mozilla Firefox) et à chaque fois que je tape les lettres e r dans la barre de recherche le moteur me place le site Égalité & Réconciliation en tête de liste.


  • Les journaleux et journaleuses sont pro-macron, on avait compris depuis sa campagne de 2017...

    En fait les journalopes sont du côté du plus fort systématiquement !

     

    • Plus de 93% d’entre eux se revendiquent de gauche (PS et ersatz). C’est pour cela que non seulement ils sont soumis à un point tel avec l’oligarchie via les rédacteurs en chef qui lui reçoit ses ordres de l’oligarque en question et qu’ils bénéficient de subventions, cadeaux (voyages, vêtements), frais déductibles et niches fiscales faramineux qui se comptent en milliards d’euro par an à la solde à payer par les contribuables (les rédact en chef + journaleux vedettes frisent voire dépassent le minimum de l’iSF). Je dirai qu’ils sont putes et chômeurs dans l’âme et dans leur tête.


  • Quel consensuel ce Guetta... Il peut rester journaliste David, et en même temps se présenter aux élections judéo-américaines - européennes, oups !

    C’est pas le cumul des fonctions et des salaires qui nous préoccupent en France, ni même les conflits d’intérêt : on a des suppositoires Padamalgam à volonté en cas de rechute.
    Le problème de David, de Cohen, de Bauer bref... c’est qu’ils sont anti-France par essence, par nature, par principe... le nombre de casquettes devient secondaire : c’est tout le Projet qu’il faut remettre en cause, et pas espérer qu’une énième élection va y changer quoi que ce soit !

    Repartir de 1788, pour moi. Retour vers le futur ! soyons fous !


  • En dépit de ce que nous apprend l’histoire sur les complots de l’oligarchie contre la France,et contre l’ensemble des nations,le plus grave problème se situe au niveau des collabos,issus des rangs du peuple. Notons bien qu’un grand nombre d’entre-eux,collaborent à dessein,alors qu’une large frange de personnes le font inconsciemment. Cette frange ne trouve rien"d’anormal"aux pratiques mortelles de l’oligarchie. Il s’agit,pour eux,juste"d’un monde qui bouge,et nous avec". La prise de conscience du désastre commence à faire jour aujourd’hui,parce que le feu menace de dévorer la totalité de la demeure et ses occupants...
    Sans ces graves manquements,l’oligarchie ne pouvait aller aussi loin.Il suffit de regarder autour de nous pour s’en convaincre. C’est là tout le secret de l’enracinement et de la métastase de la tumeur oligarchique.
    Sans la collaboration,consciente ou non,la caste mondialiste,n’aurait été qu’une banale et petite verrue,guérissable juste sous l’effet des bons soins de la sage grand-mère.
    Le Mal est en nous,il n’est pas hors de nous.


  • Les pires suce boules systémiques se retrouvent en passe de faire explicitement partie du pouvoir... Au moins les choses sont claires !


  • #2168477

    Vous affirmez qu’il a parfaitement le droit : erreur ! Un journaliste ne devrait pas pouvoir se permettre se genre de liberté, à moins d’annoncer clairement l’abandon de sa profession pour se lancer dans une toute autre carrière. Il y en a un qui l’a fait, à savoir l’inénarrable Noël Mamère. On peut lui accorder ce mérite.


  • Quelle collusion lamentable entre les journaleux et le politique ;
    Et le guetta clamant "je continuerai à être journaliste", bah aux yeux de tous, non : il sert la soupe au système européiste en place, y’a donc conflit d’intérêt, non ?

    Cette naiveté finit de les rendre ridicules....


  • Guetta avant d’être journaliste travaille pour l’OTAN, certains avancent qu’il serait lié à la CIA du temps où il officiait en Pologne sous Jaruzelski...


  • Mais arrêtez de vous moquer : Schiappa ne peut plus voir les images télévisuelles de politiciens corrompus. " Il n’y a pas assez de belles histoires" à la télé.
    https://francais.rt.com/france/6049...


  • Dans la vidéo où Cohen interroge Guetta, remplacez le nom de Mandela par Soral et vous avez le genre de discours que la prochaine génération politisée intelligemment entendra lorsque le pays aura sombré dans la fosse à purin européisto-atlantique. Ces futurs jeunes apprendront alors quel aura été l’un des résistants les plus tenaces de l’époque de l’effondrement de la France...


Commentaires suivants