Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer était lundi 10 septembre 2018 l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV. Il aborde plusieurs points assez classiques sur l’école (l’internat, les toilettes), qui concerne 12 millions d’enfants et de jeunes cette année, mais surtout le cas de l’apprentissage de l’arabe à l’école, qui a créé pas mal d’ennuis à Najat Belkacem sous le quinquennat précédent.

 

C’est à 15’27, alors que Blanquer insiste sur la laïcité, que Bourdin évoque le sujet qui le taraude : l’arabe à l’école... Le sujet chaud bouillant par excellence ! Il s’agit pour Blanquer de contrer le soft power islamiste...

Bourdin à 16’38 : « Il faut relancer l’apprentissage de la langue arabe tant les cours d’arabe dans les mosquées sont devenus pour les islamistes le meilleur moyen d’attirer des jeunes dans leurs mosquées et écoles ! »

Blanquer  : « Ce sont des sujets qui sont tellement délicats que on ne peut pas les amener comme vous êtes en train de le faire... »

Ensuite, Blanquer essaye de déminer le sujet en le noyant dans un projet plus global :

« D’abord un il y a le développement de l’apprentissage des langues, et l’arabe est une langue très importante comme d’autres grandes langues de civilisation, je pense au chinois qui est en train de se développer beaucoup ou au russe. Donc oui il faut développer ces langues, l’arabe, le chinois, le russe... Il faut donner du prestige à ces langues, et c’est particulièrement vrai pour l’arabe qui est une très grande langue littéraire et qui doit être appris pas seulement par les personnes qui sont d’origine maghrébine ou d’origine des pays de langue arabe. Et donc c’est toute cette stratégie qualitative vis-à-vis de la langue arabe que nous avons menée. Nous allons aussi questionner la façon dont l’arabe s’apprend aujourd’hui dans les structures dédiées avec les dérives communautaristes que vous venez de dire, et donc c’est cette vision d’ensemble que nous allons avoir. »

 

Mais Bourdin n’attendait que ça ! Il saute sur l’occasion pour lancer sa conclusion : des élèves de 6e pourront apprendre l’arabe dans les collèges français ! Sur Drahi TV, c’est un scoop nucléaire qui vaut de l’or. Mais l’angle choisi par Blanquer est habile : il s’agit à la fois de valoriser cette langue qui a une mauvaise image en France – c’est la langue des immigrés, des pauvres, des réprouvés, des racailles et des terroristes ! – pour en faire une langue étrangère comme les autres. Même si l’arabe en France ne peut pas être complètement une langue étrangère comme les autres.

 

« Blanquer l’islamiste » ! « Ali Blanquer » ! (On peut s’attendre à ce genre de titre chez les nationaux-sionistes)

Les uns crieront à l’opération de charme en direction de la communauté arabe en France, que ses membres soient français de fraîche ou de vieille date, une façon d’obtenir la paix sociale dans les collèges en valorisant la double culture ; les autres dénonceront une attaque en règle contre la langue française, la langue arabe étant considérée comme une langue ennemie, une langue de remplacement.

Il y a une autre voie, qui part de la réalité qui est que tous les enfants d’immigrés maghrébins ne parlent pas l’arabe, ou pas très bien, à part trois mots pour faire « genre » ou ne pas se faire comprendre des flics et des profs. Il y a une mode de l’arabe de rue qui a remplacé l’argot et le verlan, mais la langue de la rue a toujours été celle des plus faibles, des plus pauvres.
D’ailleurs, les dicos franco-arabes de rue foisonnent, les langues française et arabe se mélangent – l’image est osée – pour donner non pas un français de pacotille, mais un nouvel étage tout en bas. Au-dessus, que les Renaud Camus et Finky se rassurent, il reste toujours le français académique, que toujours aussi peu de Français parlent, et ce sont souvent les Africains francophones qui le parlent le mieux. Comme quoi, avec les langues, il peut y avoir de drôles de surprises...

 

 

Justement, si le français recule en Europe, notamment dans les institutions internationales, alors qu’il était encore il y a peu l’équivalent de l’anglais, il se développe en Afrique. Le français, eh oui madame, sera la seconde langue la plus parlée au monde grâce au développement démographique de l’Afrique : en 2050, un quart de la population mondiale sera africaine. Et le français, c’est l’anglais de l’Afrique.

« Contrairement à ce qu’annoncent les pessimistes, le français continue de rayonner autour du monde. C’est une petite surprise, mais, d’après une étude de l’Institut européen d’administration des affaires, il s’agirait de la troisième langue la plus parlée au monde, explique Le Figaro. “Une place due à son influence culturelle et à sa force économique”, explique le quotidien. Le français compte en effet moins de locuteurs que d’autres langues, 274 millions selon le rapport de l’Organisation internationale de la francophonie, mais, selon cette nouvelle étude, il serait la troisième langue des affaires dans le monde. » (Le Point)

Blanquer vient d’allumer une mèche, on verra si la charge pète au bon endroit.

 

La première explosion est pour Dupont-Aignan :

 

Sur l’école française et les immigrés,
lire chez Kontre Kulture

 

Cours d’arabe à l’école, le précédent Belkacem, sur E&R :

 






Alerter

112 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2041121

    Les premiers ethnologues ou ethnographes déterminaient les ethnies qu’il rencontraient en fonction de leur langue. Et d’ailleurs, nombre d’ethnies ont comme nom les mots "les hommes", "les vrais hommes", etc., dans leur langue.

    C’est dire si la langue est un élément important d’une culture.
    En réalité, c’en est l’élément le plus important.

    Poir ma part, je suis convaincu que la bataille du français, pour la langue française, est une bataille capitale, cruciale, pour la France.

    Je soumets donc cette proposition à E&R :
    - Que E&R crée une "armée pour la défense du français". (Car il s’agit bien d’une guerre ...)

    Alain Soral, Marion Sigaut, Damien Viguier, et d’autres, pourraient en être les généraux d’état-major ...

    Le.chantier est énorme, mais passionnant : il s’agit de renouveler notre langue, de lui insuffler un nouvel élan vital : on devra rechercher dans les usages passés les élements à ranimer, on devra également trouver des réponses à l’épineux problème de la néologie, etc , le tout ordonné autour d’un plan de bataille, un plan de reconquête.

    Comme informaticien et défenseur du français, j’offre bien entendu mes humbles services.

     

    Répondre à ce message

  • #2041131

    Très terre à terre : à l’école primaire en Auvergne du temps de ma jeunesse pas si lointaine ;-) l’arabe était enseignée à titre facultatif en dehors des heures de classe, aux heures d’études entre 16h30 18h30.
    Tout ce pataquès pour un faux problème.
    Tous les diplomates russes et experts du Moyen-Orient parlent l’arabe couramment (vu sur TV libanaise al mayadeen).

     

    Répondre à ce message

  • #2041194

    J’aimerais dire que je suis totalement contre un quelconque enseignement obligatoire de l’arabe à l’école, à fortiori dès les premières classes.

    Seulement à la lecture des commentaires ici même et des autres réactions ailleurs, me vient la question de savoir qui se cache derrière cette volonté et dans quel but.
    Il était attendu qu’une telle initiative susciterait une violente opposition générale, alors pourquoi la proposer ?

    Les musulmans Maghrébins d’origine ont en t’ils fait la demande ? Si la réponse est non, alors pourquoi les devancer ?

    N’y a t’il pas l’intention perverse, derrière l’habit des bons sentiments, de vouloir faire monter la mayonnaise et donner l’impression d’une volonté, des arabo-musulmans, de vouloir imposer leur langue et religion ouvertement ?

     

    Répondre à ce message

    • #2042088
      Le 14 septembre à 10:50 par La fin des haricots
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

      Tout à fait, personne ne demande rien, il y a assez de moyens autre que l’école pour l’apprendre et ce depuis longtemps, ceux qui veulent vraiment l’apprendre n’ont pas besoin de cela.

      La plupart se fiche de leur langue, ne le parle plus ou peu.

       
  • #2041196
    Le 13 septembre à 01:28 par La fin des haricots
    Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

    Ce qui est marrant, ou pas d’ailleurs, c’est que depuis des lustres maintenant c’est l’anglais qui a peu à peu grignoté la langue française et qui l’a appauvri, et c’est apparemment l’arabe qui vous pose problème.

    Je pensais les gens d’E&R un peu plus futés que ça. Je vois finalement que le public présent ici diffère peu du public de riposte laïque et consorts.

    Quelque soit la langue enseignée, aucune ne me dérange du moment que la ou les langues nationales sont impeccablement maîtrisées. Et à ce propos, pour avoir discuté oralement ou par écrit avec des gens de mon âge (47), au vu du résultat, ce n’est certainement pas l’arabe qui a torpillé le français, j’ai les yeux qui saignent à chaque lecture de mails, SMS, etc...

    Et pour les plus catholiques d’entre vous, grand bien vous fasse, les Papes ont tous été polyglottes.

    Bref, libre à vous de croire que l’arabe, les arabes, l’islam, etc... constituent une menace, encore faut-il qu’il représente un pouvoir quelconque, hors justement pour moi ils n’ont aucun pouvoir et n’en auront jamais, sauf celui d’être bêtement manipulés pour servir les intérêts de certains, et visiblement ça fonctionne sacrément bien.

    Je précise que je n’ai aucune sympathie pour les arabes, qui soit dit en passant n’en sont pas s’agissant des maghrébins, mais j’ai une haute estime des musulmans pieux, comme des chrétiens pieux et comme des juifs pieux, du moment qu’ils sont de bonne volonté et sincères.

    Pour conclure, je ne sais pas si les gens se rendent compte du programme qu’on est entrain de composer pour nous "les petites gens", une guerre civile d’où personne ne sortira vainqueur sauf ceux qui en seront à l’origine.

    Sur ce.......

     

    Répondre à ce message

    • #2041413
      Le 13 septembre à 11:55 par The Médiavengers Zionist War
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

      Vous devez vraiment débarquer pour oser venir raconter que l’anglais ne nous pose pas problème. Alors avant de l’ouvrir, écoutez et lisez.

       
    • #2041493
      Le 13 septembre à 13:28 par La fin des haricots
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

      Non, je ne débarque pas, je sais très bien que l’anglais pose problème depuis très longtemps.

      Ce que j’ai voulu expliquer c’est que, au lieu de jeter ses forces dans la bataille contre l’arabe, l’islam, etc... Il faudrait s’attaquer au problème principal qui est l’américanisation de la société qui a fait exploser le modèle social, culturel, etc... français. L’arabe et l’islam n’est qu’un épiphénomène qui est là pour masquer tout le reste et est manipulé par ceux-là même qui ont détruit le modèle français.

      Il est vrai que c’est tellement long et compliqué pour être expliqué en seulement quelques mots.

      Pour finir, l’arabe et l’islam qui pose "problème" est un phénomène typiquement américano-sioniste, les gens de banlieue, car c’est de ceux-là dont on parle sont de parfaits produits de la société consuméristes fabriqués et exploités par l’oligarchie. Ils ne s’en rendent évidemment pas compte et jouent le jeu du les uns contre les autres, quand je les entends parler, j’ai les oreilles qui saignent et une presque nausée, il est impossible de leur faire entendre raison pour certains et les quelques personnes assez intelligentes pour comprendre les choses se comptent sur les doigts d’une main.

      Enfin bref, comme mon pseudo l’indique, c’est la fin de tout, n’espérez pas que les choses s’améliorent, bien au contraire, je ne sais pas à quelle sauce on va être manger, mais à même pas 50 ans j’ai l’impression de voir tout ça avec les yeux du vieux sage du près du double de mon âge.

      Bon courage à tous quand même, enfin surtout aux gens de bonne volonté doués d’un minimum d’intelligence car j’ai constaté à mon grand désappointement que ce n’était pas le cas de tous ici.

       
    • #2041806

      @Lafindesharicots

      Merci. Enfin un commentaire lumineux....

       
    • #2042092
      Le 14 septembre à 10:57 par La fin des haricots
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

      @Slim

      Merci, je n’attendais pas plus de compliments que ça, je voulais juste faire comprendre la chose.

      J’avais expliqué à un collègue un jour que, défendant la culture française contre les "immigrés", les français avaient perdu leurs US et coutumes depuis la deuxième guerre mondiale avec le plan Marshall, et ce petit à petit et que les "immigrés" n’y étaient pour rien, et qu’aujourd’hui les générations suivantes, de ces "immigrés", font la même chose que les autochtones ou presque et alimentent eux aussi cette perte de culture sans forcément le vouloir.

      Je dirais même plus que certains, comme moi, défendent plus la langue par exemple que les "français" eux-mêmes.

       
  • #2041214

    À Nicolas Dupont-Aignan,
    Donner du français façon Angot à lire aux Maghrébins ou d’origine, c’est assurément leur laisser le choix de la langue sémitique comme tournant de leur vie.

     

    Répondre à ce message

  • #2041321

    On recommence les mêmes conneries qu’au temps de l’Algérie française où l’administration, en 1884, interdit aux indigènes l’usage de prénoms chrétiens,pourtant courant en Kabylie, et l’obligation de patronymes musulmans....Aujourd’hui,un arabe,beur,minorité visible etc...doit être ranger dans la case musulman parlant arabe...Est ce que la république l’a fait pour les bretons ?...Non,il était même interdit de parler la langue celtique à l’école au détriment du français... !!....Un jour,l’anglobish viendra mettre tout le monde d’accord !

     

    Répondre à ce message

  • #2041420

    il faut arrêter d’être naïf et de dire qu’il faut parler plusieurs langues pour travailler, pour voyager dans le monde. C’est bien connu que les documents mondiaux importants ( science, culture, social, politique, ...) sont rédigés en arabe ! On sait tous que c’est pour islamiser encore un peu plus la France, et au lieu que ce soit l’étanrger qui apprenne la langue du pays d’accueil, on va modifier l’éducation de se pays pour qu’il se mette au niveau. Faut arrêter la moquette à un moment donné. Donc, je remets pour la énième fois une vidéo qui en explique le processus depuis 1973. Donc inutile à nouveau de la censurer, car ce sont des faits politiques/historique que tout le monde devrait connaitre car les français doivent savoir à quelle sauce ils sont bouffés depuis plus de 40 ans, et certains sont au cimetière à cause de ce pacte qui n’est que de la haute trahison. Quand on pense que certains disent que Pétain était un traite !!! QU’ils revoient l’histoire, la vraie. https://www.youtube.com/watch?v=M0h...

     

    Répondre à ce message

    • #2041497

      Vérité à cent pour cent ! Réalité à sang pour sang !

       
    • #2041619

      Vous êtes d’une lourdeur c’est incroyable !

      Dix fois vous l’avez posté cette vidéo... j’ai adressé plusieurs fois son contenu... plusieurs fois je vous ai expliqué que personne n’était dupe de cette prose nationale-sioniste tout en vous prouvant que ce genre de traités internationaux n’ont de toute façon rien de surprenant par rapport aux mêmes traités internationaux qui étaient signés à l’époque, où qui sont signés aujourd’hui d’ailleurs...

      Aucun de mes arguments n’ont été adressé.. Je vous ai parlé du pacte du Pact de Quincy (pétro-dollar) entre les wahhabites et les anglos saxons signé lors du plus gros massacre d’européens puisque c’est le même jour du bombardement de la ville de Dresde ! La deuxieme guerre mondiale, les deux guerres mondiales etaient pour affaiblir les européens... Les allemands et les russes principalement (l’alliance possible entre ces deux).

      Cet accord satanique signé dans le sang ainsi que l’aide des anglais à la mise (remise) en place des wahhabites au pouvoir en Arabie explique parfaitement les relations de l’Occident avec la matrice du terrorisme wahhabite... l’économie américaine est toute puissante parce qu’à la fin de la deuxiéme guerre mondiale le dollar fut annexé au pétrole, la source du développement économique des puissances industrielles..

      Votre Wagner ne sera jamais relié sur ER car il ne parlera jamais du pétro-dollar, jamais du sionisme... Malgré que votre video est une perte de temps vu le partie pris de son auteur... elle continue d’être relayée alors que potentiellement elle risque de faire perdre du temps aux en recherche de ré-information... et à côté de ça vous avez toutes les vidéos de Youssef Hindi...

      Quand allez vous vous poser les bonnes questions ?

       
    • #2042024
      Le 14 septembre à 08:30 par Sunt Mala Quae Libas Ipse Venea Bibas
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

      ° ° ° et le National-Islamisme de France et le panarabisme-National en France personne n’en fait écho ? sujet tabou ? motus et bouche cousue ? Omerta ? bizarre ! oubli par inadvertance certainement !

       
    • #2043169

      @sunt,etc.
      Oui Moktar sur un scooter doré avec la Zouloubida... Ca m’a fait penser au détournement de Tex Avery de l’histoire du petit chaperon rouge.... avec la petite qui travaille dans un night-club Hollywood… là en guise de couvre chef faut lui mettre une Burka rouge et la faire travailler dans un kebab... en face des studios de BFM TV... biensur....faut bien réactualiser les gags ! Les contes populistes pour faire peur aux enfants...

      Comment comparer le communautarisme musulman en France (faut voir les couvertures de magazines sur la peril vert mais des mythos disent que personne en parle : LOL..) avec le complot du pétro-dollard servant les intérêts des puissants et des wahhabites...

      La finance internationale ça n’est pas rien…le moteur de la croissance de l’Occident (ouais l’oppulance de l’oligarchie et la servitude de l’Homme) qui est allié avec la secte des fanatiques musulmans mis en place par les anglais.. les ennemis des peuples d’occident et surtout des musulmans eux même....

      Oui, cela effectivement personne en parle et ce n’est pas de la mythomanie... La vérité est strictement inaccessible aux crétins !

       
  • #2041449

    c’est surtout le caractère obligatoire qui dérange. Chacun doit pouvoir choisir la langue qu’il veut apprendre à titre personnel. Mais à l’école obligatoire, seule la langue du pays doit l’être. Ce qui prouve bien que derrière les couleuvres qu’ils nous font avaler, le but est de se mettre au niveau de ceux qui n’en ont pas, et de tirer vers le bas encore un peu plus le français.

     

    Répondre à ce message

    • #2041743

      Mais vous n’avez rien compris, il n’y a rien d’obligatoire... juste la possibilité d’être introduit à différentes langue.., personne ne va obliger vos enfants, si vous en avez, d’apprendre l’arabe ou le russe. Il y aura la possibilité de faire un choix et vous pensez bien qu’il y’a en France toujours une partie de la population qui refuserait l’arabe pour leur enfants. Ils prendront l’allemand ou autre....

       
    • #2042095
      Le 14 septembre à 11:15 par La fin des haricots
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

      L’arabe, comme n’importe quelle langue, ne sera jamais obligatoire. Soit c’est une option, soit ça sera au choix. Vous aurez donc le même système avec pour les premières classes et ainsi de suite : Allemand première langue, Anglais seconde, Anglais/Italien, Anglais/Espagnol, Anglais/Russe et Anglais/ Arabe par exemple.

      Musulman et d’origine Algérienne, j’ai choisi l’Allemand en première langue pour mon fils, j’aimerais bien qu’il apprenne un jour l’arabe, comme l’italien et l’espagnol au vu de la proximité de ces pays très proches de nous. Je reste persuadé qu’il y a des gens, et peu importe leurs origines, qui voudront que leurs enfants apprennent l’arabe sans aucun but idéologique ou prosélyte.

      Finalement la propagande anti-arabe à fait des merveilles et malheureusement le comportement de certains énergumènes arabisant, arabophones, arabisés (C’est au choix) ajoute tous les jours une pièce au distributeur depuis.

      Par compte, il y a une langue qui n’est pas obligatoire mais qui se retrouve partout.......

      Cherchez l’erreur !

      P.S : @Peter, je pense qu’il est vain de faire entendre raison à celui qui ne veut pas, n’est pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre ?

       
    • #2043116
      Le 15 septembre à 22:15 par Fermes là physiquement
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

      @La fin des haricots



      P.S : @Peter, je pense qu’il est vain de faire entendre raison à celui qui ne veut pas, n’est pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre ?




      Je crois surtout ,que @Peter ferait mieux de se taire, il sert la soupe justement, et faut être aveugle, pour ne pas voir que ce type est une aubaine pour les anti-islam et raciste , les musulmans eux-mêmes doivent avoir envie de l’étrangler tellement son discours est pénible (le zèle du converti celui qui est plus royaliste que le roi) sorte de Jakubowicz-Cukierman de l’islam , il rendrait violent un hippie sous opiacé à Katmandou, c’est pour dire

       
    • #2043297

      @fermesla,
      utilise un pseudo la prochaine fois que tu troll.. mise à part ça chacun donne son avis. Si tu as des choses intéressantes et intelligentes à avancer surtout ne te gêne pas. Maintenant on est pas tous obligé d’être d’accord. Alors nous informer que mes messages suscitent la frustration chez les uns ou chez les autres, c’est inévitable dans un débat. Mes réponses en réalité sont à la hauteur des provocations. Si vous voyez des exagération, ce qui peut arriver, n’oubliez pas de regarder ll’échange dans son ensemble. Il faut faire la part des choses. Mon but est le dialogue de la meilleure des façons sans dénigrer l’autre ni l’insulté. Parfois pour un bon mot on peut être taquin mais s’il l’on est trop susceptible il ne faut pas participer aux échanges.

       
  • #2041797

    J’ai l’impression que beaucoup semblent perdus.

    Je vais essayer de faire court donc aborder qu’un seul aspect de problème.

    Le constat. Le relégué de banlieue, de la 2eme ou 3eme génération, au RSA ou smicard, re-islamisé , ancien vendeur de shit, marié et ayant 3 enfants, a une problématique importante : Il veut transmettre la culture des ses ancêtres à ses enfants ce qui forcément passe par l’apprentissage de la religion (à l’instar du catéchisme pour les catholiques).
    Donc effectivement l’instruction religieuse islamique ne peut se faire véritablement qu’en Arabe, d’où la nécessité de l’apprendre, dans le cadre de mosquées ou sur internet (ce qui fait d’ailleurs très peur au pouvoir car non contrôlable).
    Blanquer à qui on a dû faire remonter quelques infos constate que de plus en plus d’élèves suivent des cours d’arabe basés sur l’apprentissage du Coran sur Internet, il essaie donc de trouver des solutions pour introduire une dose de pluralisme sauce laïque à tout ça. Et donc propose de réactiver l’apprentissage de l’Arabe en primaire puis au collège pour bien formater les cerveaux le plutôt possible.

    Qui a dit que la laïcité n’était pas une Religion avec ses "imams" (les profs) et ses "mosquées" (les écoles publiques)....

    Oui c’est quand même ubuesque. Pendant des années l’EN et nos gouvernants se sont battus pour qu’il n’y est pas d’écoles privées islamiques. Ils ont gagné. Maintenant qu’on a internet, là ils daignent finalement reconsidérer leur positionnement. "Tiens au fait, ce serait bien qu’on réactive l’apprentissage de l’arabe en primaire "....Ubuesque.

     

    Répondre à ce message

    • #2042524
      Le 14 septembre à 22:25 par Averroes alias Socrate alias Platon
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

      l’Islam de France sous tutelle de la Franc-Maçonnerie masquée en Laicité : c’est une réalité .

       
    • #2042766


      l’Islam de France sous tutelle de la Franc-Maçonnerie masquée en Laicité : c’est une réalité .




      Parce que le christianisme n’est pas sous tutelle de la franc-maçonnerie depuis des siècles ça n’est pas une réalité ? Pourquoi refuseriez vous une vue globalisante et tout à fait réduite du christianisme mais appliquez cette sauce indigeste concernant l’Islam ou l’analyse par le trou de la serrure ?

       
    • #2043035

       :-() allez donc demander l’avis à votre maitre à penser Mr Dalil Boubakeur il vous répondra sur le Qu’ran ! (et regarder par le trou de la serrure c’est Haram) ;-)

       
  • #2044532

    un ministre d’état en l’occurrence le ministre de l’éducation nationale JM Blanquer qui vient sur un média TV mainstream faire son VRP pour faire de la promotion pour la langue Arabe dans le secondaire et de la pub pour la religion islamique ! ministre censé etre le premier garant du savoir , de l’érudition et du parler Français ! ne devrait on pas plutot le nommer ministre de la collaboration pour l’extinction et la disparition du Français .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents