Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer était lundi 10 septembre 2018 l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV. Il aborde plusieurs points assez classiques sur l’école (l’internat, les toilettes), qui concerne 12 millions d’enfants et de jeunes cette année, mais surtout le cas de l’apprentissage de l’arabe à l’école, qui a créé pas mal d’ennuis à Najat Belkacem sous le quinquennat précédent.

 

C’est à 15’27, alors que Blanquer insiste sur la laïcité, que Bourdin évoque le sujet qui le taraude : l’arabe à l’école... Le sujet chaud bouillant par excellence ! Il s’agit pour Blanquer de contrer le soft power islamiste...

Bourdin à 16’38 : « Il faut relancer l’apprentissage de la langue arabe tant les cours d’arabe dans les mosquées sont devenus pour les islamistes le meilleur moyen d’attirer des jeunes dans leurs mosquées et écoles ! »

Blanquer  : « Ce sont des sujets qui sont tellement délicats que on ne peut pas les amener comme vous êtes en train de le faire... »

Ensuite, Blanquer essaye de déminer le sujet en le noyant dans un projet plus global :

« D’abord un il y a le développement de l’apprentissage des langues, et l’arabe est une langue très importante comme d’autres grandes langues de civilisation, je pense au chinois qui est en train de se développer beaucoup ou au russe. Donc oui il faut développer ces langues, l’arabe, le chinois, le russe... Il faut donner du prestige à ces langues, et c’est particulièrement vrai pour l’arabe qui est une très grande langue littéraire et qui doit être appris pas seulement par les personnes qui sont d’origine maghrébine ou d’origine des pays de langue arabe. Et donc c’est toute cette stratégie qualitative vis-à-vis de la langue arabe que nous avons menée. Nous allons aussi questionner la façon dont l’arabe s’apprend aujourd’hui dans les structures dédiées avec les dérives communautaristes que vous venez de dire, et donc c’est cette vision d’ensemble que nous allons avoir. »

 

Mais Bourdin n’attendait que ça ! Il saute sur l’occasion pour lancer sa conclusion : des élèves de 6e pourront apprendre l’arabe dans les collèges français ! Sur Drahi TV, c’est un scoop nucléaire qui vaut de l’or. Mais l’angle choisi par Blanquer est habile : il s’agit à la fois de valoriser cette langue qui a une mauvaise image en France – c’est la langue des immigrés, des pauvres, des réprouvés, des racailles et des terroristes ! – pour en faire une langue étrangère comme les autres. Même si l’arabe en France ne peut pas être complètement une langue étrangère comme les autres.

 

« Blanquer l’islamiste » ! « Ali Blanquer » ! (On peut s’attendre à ce genre de titre chez les nationaux-sionistes)

Les uns crieront à l’opération de charme en direction de la communauté arabe en France, que ses membres soient français de fraîche ou de vieille date, une façon d’obtenir la paix sociale dans les collèges en valorisant la double culture ; les autres dénonceront une attaque en règle contre la langue française, la langue arabe étant considérée comme une langue ennemie, une langue de remplacement.

Il y a une autre voie, qui part de la réalité qui est que tous les enfants d’immigrés maghrébins ne parlent pas l’arabe, ou pas très bien, à part trois mots pour faire « genre » ou ne pas se faire comprendre des flics et des profs. Il y a une mode de l’arabe de rue qui a remplacé l’argot et le verlan, mais la langue de la rue a toujours été celle des plus faibles, des plus pauvres.
D’ailleurs, les dicos franco-arabes de rue foisonnent, les langues française et arabe se mélangent – l’image est osée – pour donner non pas un français de pacotille, mais un nouvel étage tout en bas. Au-dessus, que les Renaud Camus et Finky se rassurent, il reste toujours le français académique, que toujours aussi peu de Français parlent, et ce sont souvent les Africains francophones qui le parlent le mieux. Comme quoi, avec les langues, il peut y avoir de drôles de surprises...

 

 

Justement, si le français recule en Europe, notamment dans les institutions internationales, alors qu’il était encore il y a peu l’équivalent de l’anglais, il se développe en Afrique. Le français, eh oui madame, sera la seconde langue la plus parlée au monde grâce au développement démographique de l’Afrique : en 2050, un quart de la population mondiale sera africaine. Et le français, c’est l’anglais de l’Afrique.

« Contrairement à ce qu’annoncent les pessimistes, le français continue de rayonner autour du monde. C’est une petite surprise, mais, d’après une étude de l’Institut européen d’administration des affaires, il s’agirait de la troisième langue la plus parlée au monde, explique Le Figaro. “Une place due à son influence culturelle et à sa force économique”, explique le quotidien. Le français compte en effet moins de locuteurs que d’autres langues, 274 millions selon le rapport de l’Organisation internationale de la francophonie, mais, selon cette nouvelle étude, il serait la troisième langue des affaires dans le monde. » (Le Point)

Blanquer vient d’allumer une mèche, on verra si la charge pète au bon endroit.

 

La première explosion est pour Dupont-Aignan :

 

Sur l’école française et les immigrés,
lire chez Kontre Kulture

 

Cours d’arabe à l’école, le précédent Belkacem, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

112 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Celui qui veut apprendre l’arabe qu’il apprenne l’arabe. Mais la langue en France est le français et ses langues régionales. Le latin et et le grec sont des langues utiles pour s’exprimer à l’écrit, à former sa pensée.

     

  • C’est toujours bien d’apprendre une langue, à condition que celle du pays soit déjà bien assimilée, ce qui ne semble pas être le cas !

    Comme çà nos petites têtes blondes curieuses pourront lire le Coran dans sa langue plutôt qu’une traduction toujours quelque peu infidèle !

     

    • Et pourquoi nos petites têtes blondes auraient à lire le Coran ? Je n’en vois pas le moindre intérêt... On ferait mieux de leurs faire lire des manuels de physique quantique, de programmation informatique ou de sociobiologie et génétique appliquée.


    • D’autant plus que "lire le Coran" n’a jamais rendu intelligent, sinon ça se saurait et ça se verrait.
      C’est plutôt le contraire qu’on constate, aujourd’hui comme à travers les âges.


    • Tromperie et subterfuge, toute cette mascarade ne sert qu’à un truc en verité : FAIRE PARLER ENCORE ENCORE ET ENCORE des "arabes" ( terme innaproprié), des musulmans et du maure (minoritaire dans ce foutoir multi-ethnique)


    • mdr : bah peut-être parce que l’enjeu c’est la réconciliation, la compréhension, et qu’il vaut mieux lire le Coran dans sa langue ?
      Vous faites comment pour vous élever spirituellement vous ?
      La théologie comparée c’est très efficace. Moi je ne suis pas dogmatique, car çà serait se spécialiser, je crois qu’on peut trouver des liens avec le christianisme un peu partout, entre les doctrines.
      Sur ces points communs profonds qu’on peut se comprendre.
      La métaphysique quoi. Je vois pas dans les disciplines que vous citez en quoi çà va vous grandir. C’est du matérialisme pour moi, de la "science" plus ou moins bancale.




    • D’autant plus que "lire le Coran" n’a jamais rendu intelligent, sinon ça se saurait et ça se verrait.




      À travers les âges ? Vous avez le droit d’avoir votre opinion... mais vous n’êtes pas censé ignorer l’opinion general qui est qu’après la révélation quoranique les arabes et la science fut un mariage de raison...
      https://nas-boutammina.fr/2018/05/1...
      https://nas-boutammina.fr/2018/06/1...


    • proverbe Tamazight : les mouches à caca sont attirées par la MERDE



  • " Il faut relancer l’apprentissage de la langue arabe tant les cours d’arabe dans les mosquées sont devenus pour les islamistes le meilleur moyen d’attirer des jeunes dans leurs mosquées et écoles ! "




    Les musulmans (ici appelés islamistes par le protestant mondialiste Bourdin) échappent à la logique marchande, au progressisme, à l’individualisme, à l’hédonisme et à l’attachement à ce monde. Tous les croyants dépassent les turpitudes de ce monde, par des pratiques en accord avec le respect de valeurs profondes. Le meilleur moyen d’échapper à l’emprise de la prostituée du marché est de fréquenter des lieux saints, des écoles religieuses et des sages. Il y a une majorité de croyants dans le monde et en France. Les idées de laïcité et d’athéisme ont caché les manipulations du marché qui ont dégradé tous les aspects de la vie des gens, de leurs familles et de leurs pays. Satan ne va pas gagner, il est trop con car trop orgueilleux. Il tuera encore plus ? les croyants n’en seront pas affecté. Satan va simplement se tirer une balle dans le pied. Il le fait depuis le début. Trop con je vous dit.

     

    • Les musulmans échappent à la logique marchande
      Le meilleur moyen d’échapper à l’emprise de la prostituée du marché est de fréquenter des lieux saints, des écoles religieuses et des sages

      _ Juste pour info, les divers empires musulmans qu’a connu l’histoire fondaient leur puissance sur le commerce ; lieux de culte et lieux d’échange se juxtaposaient (le Prophète n’était-il pas d’ailleurs lui-même un marchand ???). A contrario, y a pas de souks dans les forêts profondes de la Germanie (ni d’églises, de temples, de synagogues ou de mosquées par ailleurs).


    • #2041836
      le 13/09/2018 par Anti-américain secondaire
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

      A J

      Il promeut le commerce mais combat l’usure et la monnaie promue est celle qui à une valeur intrinsèque comme l’or et l’argent.
      Le modèle vanté est celui de petit entrepreneur, seul garant d’une réelle autonomie des individus dans la société. On est loin du salarié du tertiaire, propriétaire à crédit, soumis à son patron et à sa banque.

      Si gagner de l’argent y est bien vu, la charité en tant que 2ème pilier après la prière, pousse le croyant à redistribuer une partie de sa richesse à ceux qui en ont le plus besoin. On est quand même loin du marchand de Venise je trouve.


  • Comme d’habitude, vrai problème, fausses solutions.
    Comme si apprendre l’arabe à l’école allait dissuader ceux qui fréquentent les mosquées radicales de le faire.
    C’est du même tonneau que la préconisation d’élargir les trottoirs pour lutter contre les agressions envers les femmes.
    L’arabe doit être traité comme les autres langues, sauf si on pense, comme par exemple le rapport Rivkin, que les élites françaises doivent être remplacées par une nouvelle élite musulmane...


  • Moi je veux apprendre l’arabe, l’arabe littéraire cette belle Langue magnifique. C’est un de mes plus grand regret de toute ma vie.

    Par contre, ce que dis pas l’article c’est le pourquoi l’école veux donner des cours ?
    Tout simplement pour extraire les enfants de l’islam,des mosquées, cet endroit protégé des cœurs sexuel, ou on inculqué les valeur morales aux enfants. .. C’est malin de l’état.

    Comme d’habitude l’école fait tout pour inculquer les valeurs (cours sexuel, etcc) et personne ne doit y échapper.
    Malin l éducation national.

     

  • Il faut commencer par ordonnancer un peu les choses :
    - Le premier problème, c’est l’affaiblissement du français, voulu sciemment par nos élites, et effectué avec zèle par les Français eux-mêmes : on le constate d’abord dans la pub (Carrefour Market, Carrefour City ..., même les produits SNCF sont nommés à l’anglaise ...) et dans l’audiovisuel (BFM Story, BFM Business, ... expression "en live", alors que les hispanophones disent "in vivo", etc., ...), dans la traduction qui n’est plus faite des titres, de films notamment, et enfin dans la façon dont nos élites (Sarkozy, Macron, ...) polluent leur propre parler d’une foule de mots anglais (Task force, etc. ...).
    - Parallèlement à cette corruption du français par l’anglais, il y a la ringardisation d’éléments extrêmement positifs du français, comme des expressions très utiles et concises, telle par exemple : "L’élite ne sera pas contente qu’elle n’aura pas privé la France de ses chances de redressement" : aujourd’hui, pour dire la même chose on est contraint à des lourdeurs qui produisent une phrase à la fois moins belle et moins percutante. Le français classique et le moyen français (celui de Montaigne) sont pleins de locution et d’expression synthétiques, percutantes, et imagées, qui seraient d’une extrême utilité contre l’anglais ; mais tout est fait pour ringardiser tout ce que le français peut avoir de fort.
    - Ensuite seulement vient le problème des langues étrangères, régionales, c’est-à-dire des langues qui concurrencent le français en France même, mais on le voit facilement : si le français était fort, bien défendu contre l’anglais, et pratiqué dans toutes ses forces, avec tous ses atouts, et non ringardisé, la question de ces langues serait abordée bien plus sereinement.

    Pour résumer mon propos, je dirais que si le jeune zyva se prend de passion pour l’arabe, c’est sans aucun doute car le français est aujourd’hui une langue lâche et traître : en baissant son froc devant l’anglais comme elle le fait depuis des décennies et en n’ayant plus aucune couille, elle donne envie à tous ceux qui ont une double culture de parler une autre langue (arabe, mais aussi breton, corse, etc.)

     

    • Errata :
      La bonne phrase n’est pas "L’élite ne sera pas contente qu’elle n’aura pas privé la France de ses chances de redressement" mais "L’élite ne sera pas contente qu’elle n’ait privé la France de ses chances de redressement"

      Donc encore plus concis, ramassé, symétrique, et percutant.

      - Si le français était correctement enseigné, valorisé, et pratiqué, et si sa néologie était faite sérieusement, l’anglais perdrait immédiatement du terrain et le français reconquerrait sa place ...


    • Il y a pourtant une différence énorme entre l’anglais et les langues régionales d’une part et l’arabe et ces autres langues d’une autre...

      Les langues dites régionales sont les langues traditionnelles du peuple, l’anglais (tout comme l’allemand ou l’espagnol) est la langue de nos voisins, on ne peut pas légitimement les comparer à une langue comme l’arabe qui nous est parfaitement étrangère.

      Là où l’enseignement de langues européennes fait sens (perpétuer son héritage ou pouvoir communiquer avec ses cousins), tout comme certaines langues asiatiques comme le chinois pour des raisons purement commercial, celui de l’arabe ne correspond à rien d’autre que celui d’un objectif politique, c’est à dire rapprocher la France du Moyen Orient et la déseuropeaniser davantage, quel autre intérêt y aurait il à vouloir généraliser cette langue lointaine auprès de nos têtes blondes ?

      Logiquement si l’on devait enseigner des langues étrangères aux enfants français cela devrait être l’anglais, l’espagnol, l’allemand et le russe en priorité, peut-être l’italien, le néerlandais, le polonais et le serbo-croate par la suite.

      La lingua franca mondiale est l’anglais, les langues les plus parlées dans le monde sont le mandarin, l’espagnol et l’anglais, les langues les plus parlé en Europe en dehors de celles citées précédemment sont l’allemand, l’italien, le néerlandais, le russe et le polonais.

      On a donc suffisamment à faire sans avoir à gaspiller l’argent du contribuable (blanc et non arabophone) encore davantage, si vraiment on voudrait que les maghrébins apprennent la langue de leurs ancêtres (ce qui pourrait favoriser la remigration) alors que l’on mette en place des écoles qui leurs sont réservés et que l’on arrête de nous bassiner avec la mixité sociale et la diversité raciale.

      Quoiqu’il en soit le soit disant modèle républicain ne marche pas et ne va mener à l’évidence qu’à l’arabisation et l’africanisation de la France, le développement séparé des différentes communautés serait à cours terme bien moins néfaste et moins hypocrite a vu de la situation actuelle, à moyen et long terme il faut bien évidemment tendre vers le rétablissement d’une communauté organique homogène sur le sol de France.


    • A mort de rire. Pour parler de remigration , il y a un phénomène dont on parle très peu. En effet de nombreux maghrébins sont rentrés définitivement, et beaucoup d’autres se préparent à faire de même .croyez moi je suis maghrébin et je peux vous affirmer que c’est l un des sujets abordés les plus fréquents dans la communauté. Par contre les obstacles sont nombreux ; en effet il faut multiplier les affaires pour conserver le train de vie occidental ,ce qui n’est pas simple ! Les hôpitaux et les infrastructures ne sont pas à la hauteur, les mentalités locales sont exaspérantes à la longue ....etc. Je suis né en France, j’ai toujours aimé les français. Un grand peuple avec une grande histoire, un patrimoine culturel d une richesse inouïe. Un savoir faire unique dans tous les domaines (le génie français n est pas un vain mot ),un peuple généreux, gentil, travailleur et honnête. Bref je prends acte de votre désir légitime de rester entre vous , je vais partir définitivement d ici 6 mois maximum . Sans rancune, je vous aime sincèrement !


    • Je connais parfaitement ce phénomène en ayant été moi même victime. Je suis français mais d’origine hispanique. Le fait est qu’à force qu’on me le rappelle chaque jour, j’ai décidé d’obtenir une licence d’espagnol pour renouer avec mes racines. Finalement j’ai deux cultures grâce à ceux qui m’ont reproché de ne pas être 100% d’une seule, alors que je l’étais bien puisque je dissimulais un maximum mes origines. Aujourd’hui, j’ai lu, j’ai grandi et je sais que je suis avant tout français de culture avec une sensibilité hispanique, et convaincu que l’arabe à l’école est une pure folie meurtrière pour la France. Moi si je perd la France, j’ai un canot de sauvetage, les franco-français non. J’espère donc que comme moi, ils perdent leurs amis en essayant de convaincre les gens du fait que les juifs et les musulmans sont des problèmes pour la cohésion de ce pays. C’est une chose que j’ai apprise avec Isabelle la catholique.... Vive la France.


    • Folie meurtrière que d’enseigner l’arabe ??!!




      Le fait est qu’à force qu’on me le rappelle chaque jour, j’ai décidé d’obtenir une licence d’espagnol pour renouer avec mes racines. Finalement j’ai deux cultures grâce à ceux qui m’ont reproché de ne pas être 100% d’une seule, alors que je l’étais bien puisque je dissimulais un maximum mes origines.




      Beaucoup de confusion dans votre message. En premier lieu vous regrettez que votre apparence vous ai renvoyé constamment à vos origines hispaniques. Finalement vous faites des études en espagnol ce qui vous permet un certain enrichissement en tant que français. Français ou français d’origine espagnole peu importe dans l’absolut puisque c’est les études universitaires qui vous ont enrichi. Vos camarades français de souche en licence d’espagnol ont été moins enrichis peut être ? Ce qui est désirable pour vous n’est pas souhaitable pour d’autres ?

      Hors de toute logique vous en prenez ensuite à la langue arabe on prophétisant les malheurs à venir. L’estocade aux maghrébins dans votre corrida représente quoi ici ? Les musulmans cinquième colonne ? Vous prétendez vouloir prendre le taureau par les cornes alors que vous revelez pourtant pour une bonne partie de votre vie avoir vécus dans la dissimulation pour exister. En toute franchise le plus gros problème en France c’est bien évidemment les Français qui ont honte d’être Français. Aux États Unis les italo-américains sont des patriotes comme les autres américains et lorsque des hispaniques vivent à la marge sans s’intégrer c’est à cause de leur médiocre commande de l’anglais pas leur maîtrise de l’espagnol..

      En temps que franco-anglais je peux vous garantir avoir toujours perçu ma naissance mon itinéraire comme une source de fierté. Je ne comprends pas la honte de soi ou de ses origines.

      Si une licence d’espagnol fait de vous un ennemi potentiel de la France je vous conseil de pousser jusqu’au Master, histoire de voir si votre condition ne s’améliore pas, sait-on jamais ?


  • un sujet délicat , citées sensibles ... etc
    le vocabulaire du baillonné .

    novlangue pour fourbe.


  • Je suis contre l’enseignement de l’arabe en France. Pour ce qui est du religieux, c’est à dire l’enseignement du coran dans les mosquées, il doit se faire en français uniquement. Point barre. L’assimilation doit se faire dans la langue séculaire du pays qui accueille. Que les arabes comprennent bien que la conciliation doit être participative. Demander plus est une provocation qui va coûter très cher à tous. Et le représentant qui se targue de la proportion énorme d’arabe en France, qu’il se rappelle que c’est en tordant le bras aux français, et aussi en leur montant que ce chiffre est monté si haut.

     

    • Rassurez vous ! C est aussi l avis de 99% des maghrébins. Vous remarquerez que cette demande vient du ministère et pas des maghrébins. Mais on réagit comme si c était une revendication communautaire et on en profite pour leur cracher dessus alors qu il faudrait s en prendre au ministre et ceux qui on eu cette idée géniale !
      plusieurs années de suite, mes enfants ont reçu a l école un papier leur proposant un enseignement dans la langue d origine (mdr : je suis né a Paris de parents algériens qui sont en France depuis 50 ans et qui parle presque que le français, ma compagne est une "de souche moitié italienne" et je ne parle presque pas l arabe !) qui frisait le harcèlement (plusieurs fois par an) , nous avons chaque fois refusé.
      Et on va reprocher cela aux maghrébins alors qu ils n ont rien demandé. A croire qu ils cherchent vraiment le ras le bol général du peuple français qui en a lègitimement marre et mettre encore et toujours la focale sur les maghrébins et musulmans comme si il n y avait déjà pas assez de sujet de discorde, et ça marche !
      Vous dites "nous ne voulons pas de l enseignement de l arabe en France" mais il ne sera pas obligatoire aux élèves "de souche" d une , de deux pas d obligation non plus de mettre une djellaba et des babouches pour aller a l école ! De plus, je ne pense pas que les églises dans les anciennes colonies utilisaient pour leurs enseignements de la langue du pays colonisé (on ne peut demander aux écoles musulmanes un enseignement en français d une religion dont le catéchisme et la litturgie sont en arabe)

      Mais nous sommes d accord que cette demande du MINISTÈRE est a la fois insensée contre productive et met de l huile sur le feu des relations franco-maghrébines


  • Je n’ai rien contre l’arabe, l’anglais ou le chinois, à condition que nos gamins maîtrisent d’abord le français...et qu’ils pensent français d’abord...


  • Camarades d’ER, quand au Quai d’Orsay on parlait l’arabe il y avait du prestige et du sérieux quant à la « troisième voie » que proposait la France sur la scène internationale. Depuis une certaine caste d’élus a fait le boulot et maintenant on est aligné ou plutôt suplétifs de cette caste, sans les avantages et avec tous les inconvénients.
    https://www.dailymotion.com/video/xpmpp1

     

    • Que le corps des diplomates français compte des arabophones, c’est bien normal. Mais pour cela, il n’est pas nécessaire d’enseigner l’arabe dès le primaire (qu’on appelle aussi l’enseignement élémentaire, et pas spécialisé).


    • @Gaston, tout à fait d’accord avec vous. Ici c’est le MINISTÈRE qui l’envisage, ce n’est pas une revendication communautaire.


    • Je ne sais pas si vous le savez mais justement ça a bien plus de sens d’enseigner 30 minutes par semaine d’arabe, russe, chinois, en primaire et de pas en faire jusqu’au lycée... Car une langue s’apprend avant ses dix ans pour acquérir les sons et les particularités de la langue... Je suis tout à fait pour cette introduction ludique qui ne fait pas de mal et de toute façon facilitera l’apprentissage de n’importe quelle langue plus tard dans la vie.

      Quant à l’argument de l’arabisation accéléré des petits gamins, c’est une grande foutaise... Puisque nous contrôlons les programmes, il s’agit justement de placer la culture arabe dans sa réalité qui est multiple et diversifiée. Par exemple, la France étant ontologiquement chrétienne c’est aussi la possibilité de se cultiver sur les chrétiens d’orient... ce qui est plutot important vu leur disparition accéléré du Moyen-Orient... C’est comme enseigner les maths en anglais...

      La particularité des gens intelligents c’est qu’ils font normalement les choses intelligemment... Et l’arabe comme d’autres langue peuvent être enseigner de façons intelligentes. À moins qu’ils ne fassent du sabotage.

      L’arabisation des gamins : une meilleur conscience (compréhension) identitaire de ceux que l’ont considèrent habituellement en crise identitaire ne peut pas faire de mal. Un français enfant d’italien ne devient pas moins français parce qu’il est passionné de cinéma italien ! Il faut arrêter la suspicion automatique des musulmans comme cinquième colonne...

      ps : de tout façon la France a la responsabilité de prendre un leadership... c’est essentiel vu la trahison de nos élites... si nous raton le coche à cause de ceux qui scrutent les trains qui arrivent en retard la locomotive restera en gare...


  • Migrant, langue Arabe, ça y est la boucle est bouclé, et pour le Français on verra ça plus tard puisque l’urgence est à l’arabisation de la France .On a bien compris le message, ou alors pense que vu la manière dont tout ce petit monde est en train de nous déféquer, le Français n’a plus qu’à prendre ses valises, tout au moins de les préparer .faudrait être réellement con, et il est vrai que d’après notre grand démocrate "jupiter 1er" il n’y a pas de culture Française, alors à quoi bon apprendre le Français, ce qui n’est pas une priorité selon lui et en plus amplifié par les merdia, toujours aux ordres de la penser "jupitérienne "
    Vu sous cet angle, et en version subliminale, Français françaises, commencez à préparer votre baluchon ou mettez-vous à la langue Arabe ,et changez de religion .


  • Jusque là, l’enseignement de l’arabe était plutôt réservée aux candidats des ambassades, comme le russe d’ailleurs. Après il faudrait savoir de quelle langue arabe parle-t-il ? celle des Saouds, du Maroc, l’Iranien ou le Turc ? Il y aurait donc quelconque intérêt non annoncé derrière. D’autant que cela rappelle aussi la prophétie de Maître Atalli de vouloir former une classe moyenne orientale. Que l’arabe soit introduit dans les filières littéraires au lycée pourquoi pas, plus tôt dans la scolarité cela pose en effet des questions. Quant à l’argument lutter contre l’islamisme, dans ce cas, pourquoi ne pas enseigner les religions en passant par les textes authentiques.

     

  • j’admets n’avoir jamais compris le probleme de l’arabe à l’école.
    Deja comme dit plus haut les immigrés et les enfants d’immigrés parlent souvent trés peu ou trés mal arabe et en tout cas pas du tout l’arabe litteraire qui sera enseigné.
    L’arabe est une langue noble qui comporte de l’excellente littérature et qui permettra peut être à ces jeunes d’ouvrir leur esprit. L’arabe est aussi une langue très complexe avec beaucoup de vocabulaire, son apprentissage fait donc travailler les méninges. L’enseignement de l’arabe ne pourra que motiver des jeunes à devenir meilleurs à l’école de manière plus globale au delà du cour d’arabe.
    Comme dit Blanquet la plupart des jeunes suivent des cours à la mosquée, le fait de proposer des cours à l’école républicanise ces jeunes et c’est aussi une tentative de les ramener vers un enseignement laïc. Très bonne stratégie d’un point de vue maçonnique.

     

    • #2040878

      Il n’y a pas de littérature arabe :

      l’islam a produit moins d’oeuvres littéraires en 1500 ans que la France n’en produit en une seule année.

      Même les contes des milles et une nuit sont un plagiat perse.

      La littérature suppose la paix et la sédentarité et non la guerre et le nomadisme, plaies CORANIQUES de l’islam.

      La lâcheté de Blanquer le rend criminel en plus d’être con :

      l’arabe à l’école aujourd’hui = la guerre dans la rue demain.

      Torpillage en règle du Français seule chance des arabophones de s’intégrer
      Apologie implicite de l’islam donnant raison à Conversano.

      Si vous voulez que tous deviennent Français, il faut leur apprendre à tous à bander tricolore.
      De dire qu’au dessus de la France, c’est le soleil.
      Et qu’à côté, tout ce qui n’est donc pas français, n’existe tout simplement pas.

      l’islam ? ca n’existe pas.
      Dans 30 ans, ils seront d’accord.

      Vrai ? Faux ? Ridicule ?
      Aucune importance !
      C’est cela ou la guerre.
      Blanquer choisit la guerre.


    • L’arabe est une langue noble qui comporte de l’excellente littérature et qui permettra peut être à ces jeunes d’ouvrir leur esprit. L’arabe est aussi une langue très complexe avec beaucoup de vocabulaire, son apprentissage fait donc travailler les méninges. L’enseignement de l’arabe ne pourra que motiver des jeunes à devenir meilleurs à l’école de manière plus globale au delà du cour d’arabe.
      Vous pouvez également changer l’arabe pour le français, et ça marche tout autant !


    • Tout à fait, j’approuve la réponse de François.
      Apprendre l’arabe à l’école est débile.

      C’est l’anglais en premier pour pouvoir communiquer dans le monde entier puis le russe pour faire des quenelles.
      A mon époque on pouvait prendre le russe en première langue, ou seconde.


    • Tout à fait, j’approuve la réponse de François.
      Apprendre l’arabe à l’école est débile.

      C’est l’anglais en premier pour pouvoir communiquer dans le monde entier puis le russe pour faire des quenelles.
      A mon époque on pouvait prendre le russe en première langue, ou seconde


    • #2042001
      le 14/09/2018 par Fernand Nathan à l’Envers
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école


      Tout à fait, j’approuve la réponse de François.Apprendre l’arabe à l’école est débile.C’est l’anglais en premier pour pouvoir communiquer dans le monde entier puis le russe pour faire des quenelles. A mon époque on pouvait prendre le russe en première langue, ou seconde



      Pourquoi faire simple, quand "on" peut faire compliqué, hein ? N’y a-t-il pas un pays plus important entre la France et la Russie ?

      - Je suis pour l’enseignement de l’Allemand à l’École (son renforcement). Une langue magnifique, celle qui a inspiré les plus grand Savants et Philosophes d’Occident. Voilà ce qui aurait considérablement renforcé notre Pays (et surtout, notre économie)

      Mais les mêmes qui vous imposent "ces fameuses chances pour la France" sont exactement les mêmes qui ont minutieusement miné (des deux cotés du Rhin) la fraternité entre Français et Allemands.

      Mais voilà, métisse un jour, esclave toujours. La France a subi trop de mixité, trop de vagues d’immigration pour pouvoir comprendre la force de l’unité raciale.

      Les “intellectuels de l’avant-guarde” vous en enrobé d’universalisme et des bienfaits de l’ouverture à l’autre... Mais tendre une main molle n’est qu’est signe de soumission et une porte ouverte à tous les abus...

      Paradoxalement, c’est une race plus discrète qui tire aujourd’hui les ficelles... Une ligne d’orient, et peut-être plus loin encore...

      Traiter un Français de nazi est absurde, tout comme essayer d’assimiler AS à cette doctrine. Ca n’a strictement aucun sens.

      Les français sont inaptes à quelque hégémonie raciale que ce soit.

      Que reste-t-il alors ? La liberté (démocratie des Loges ltd) et la soumission aux mythes de l’Église, l’amour d’un dieu tombé du chameau, un divin qui ne nous appartient pas ! Et badaboom, voilà l’invincible (et invisible) Cheval de Troie... Suivit de la censure des bourricots et des mules du vignoble... Creux et Stériles ! Intrinsèquement Dévoués au soi-disant Dieu des plus faibles, des innocents et des victimes... Etc etc...

      Je me souviendrais toujours des regards complices entre Vlad et Tony à la sortie du 10th Downing Street... Vous voulez apprendre le russe ? Bien à vous, je vous conseille directement le chinois !

      - Aigres-doux, voila à quelle sauce ils vous boufferont...


    • Fernand Nathan à l’Envers
      J’avais pris l’allemand en seconde langue.
      Trop dure, j’ai abandonné plus tard.
      Je regrette maintenant.


  • Du moment qu’une population etrangere pousse par sa demographie, elle pousse naturellement pour sa langue. La France ira donc vers une arabisation croissante, elle gardera le français comme en afrique du nord, pour les besoins administratifs.

     

  • "grâce au développement démographique" : je ne sais pas s’il faut se féliciter que la langue française progresse dans le monde où s’inquiéter de la bombe à retardement démographique qui en est le corrollaire

     

    • #2041013

      Je m’étais fait la même réflexion , se réjouir de cette façon là c’est vraiment de la courte vue .
      Je préfère même plus les américains qui apprennent le français par véritable amour de la culture qu’un africain qui n’ouvrira probablement jamais un livre .


    • #2042242
      le 14/09/2018 par Mon Amour du Prochain aussi...
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

      Je préfère même plus les américains qui apprennent le français par véritable amour de la culture qu’un africain qui n’ouvrira probablement jamais un livre



      ...Calme-toi. L’américain* "n’aime pas" il consomme avidement. Le Yankee est une espèce à part. D’après mon expérience, il devrait être le premier à être interdit de séjours en Europe, avant même le plus noir des noir du fin fond du Soudan...

      (*mamifère vulgaire et extrèmement vorace, programmé et télécomandé, par et depuis Tel-Aviv)


  • En effet c’est l’honneur de la langue française que de devenir une langue africaine... S’ils l’avaient su nos ancêtres sauteraient de joie en apprenant cette nouvelle et se seraient mis à combattre l’Allemagne avec d’autant plus d’ardeur.

    Mon Dieu qu’est ce qu’il ne faut pas lire, cette pathologie des grandeurs française et cette guéguerre face aux anglo-saxons en devient de plus en plus pitoyable, on n’est plus au 18eme siècle à l’heure où n’importe quelle royaume européen aussi rikiki soit-il avait pû prétendre à la puissance à l’instar de la Belgique ou des Pays Bas... Mais visiblement comme d’habitude en France certains sont en retard de 3 gares.

    À l’époque où la France fait à peine plus de 1% de la population mondiale, que l’Europe dépasse avec difficulté le cap des 9% (dont une partie n’est même pas européenne...)et où la race blanche ne représente plus que 17% de la population mondiale, la priorité est en effet de s’accrocher aux mirages coloniaux de la troisième république peu importe l’échec total qu’ils ont été ni du danger qu’ils représentent pour nous...

    À croire que Céline avait raison.



    "La France hait d’instinct tout ce qui l’empêche de se livrer aux nègres. Elle les désire, elle les veut. Grand bien lui fasse ! qu’elle se donne ! par le Juif et le métis toute son histoire n’est au fond qu’une course vers Haïti. Quel ignoble chemin parcouru des Celtes à Zazou ! de Vercingétorix à Gunga Diouf. Tout y est ! Tout est là ! Le reste n’est que farce et discours. la France brûle de finir nègre, je la trouve fort à point, pourrie, croulante de métis.



    Quant à l’enseignement de l’arabe je ne vois pas ce qu’il y a à critiquer dans la démarche de Dupont Aignan, que l’on enseigne la langue arabe aux enfants maghrébins grand bien leurs fasse (cela rendra la remigration d’autant plus facile) mais l’enseigner aux petits français c’est hors de question, l’orientalisation du peuple français est une horreur à rejeter de toutes les manières possibles et inimaginable, et que l’on ne me parle pas de l’anglais ou de l’espagnol parce qu’en tout point ces langues ne sont pas comparables à l’arabe, et lorsque l’on voit la situation démographique cela n’en est que plus évident.

     

    • @Mort2rire,
      Les français apprendront le chinois le russe et également le japonais mais vous ne le dites pas...
      toujours focalisé sur l’arabe..

      Quel est le but de l’apprentissage si ça n’est l’enrichissement culturel ou l’intérêt économique de l’apprenant.. En tout cas l’intérêt économique fait sens pour notre pays ne vous en déplaise.... Je conseil d’ailleurs a tous les passionnés de langues ayant des capacités de s’investir dans la langue arabe : les retombées professionnelles sont absolument énorme autant au Maghreb pourtant francophone... au Machrek qu’au moyen orient et pour les plus ambitieux au niveau diplomatique un travail passionnant.

      Un avantage certains est que beaucoup de personnes dénigrent la langue et il y a donc plus de place à prendre..... Le Japon est remplis de geeks géniaux experts en japonais parfois mieux qu’un natif.. la plupart du temps ils ont des japonais leur répondant en anglais pour les remettre à leur place.. et ça peut se passer en commandant un Teriyaki McBurger dans un macdo comme il m’a été rapporté.. Le message du berger à la bergère..

      Un français non seulement s’intégrera totalement dans les pays arabes (merci les religions Abrahamique) mais en tant que français sont opinion sera hyper valorisé ainsi que sa compagnie...

      Je sais de quoi je parle.. je ne parle pas de derrière un clavier d’ordinateur... n’importe quel expat en Asie vous dira que jamais on s’y intègre.. Thaïlande, Chine, Vietnam, Japon... Votre enfant sera japonais mais vous jamais.. En quelques années les chinois parle le patois algérois apparement... Et les français d’Algérie après la décolonisation ont vécus au milieu des algériens comme des algériens même si ils étaient français et chrétiens.


    • Tes marrant "mort de rire" mais tu me fais penser à jalon... lui c’est le Christ, toi c’est le français. Je respecte mais va falloir vous retrousser les manches ailleurs que sur vos PC les gars


    • "En effet c’est l’honneur de la langue française que de devenir une langue africaine".

      La langue arabe n’est pas une langue africaine et encore moins dans le sens africain noir que tu lui donnes même si dans ta monomanie, un Arabe, Berbère et un Noir c’est la même chose "allogène". Parler d’orientalisation c’est déjà beaucoup mieux.

      Le passage de Céline aussi est hors-sujet, quel rapport entre la négrification qu’il prédit et l’arabisation supposée voulu par Blanquer et ses maîtres ?

      Le commentaire d’Olivier_8 est très pertinent et est une excellente analyse factuelle, il montre justement qu’en affaiblissant ou plutôt batardisant le français au profit de l’anglais, c’est justement le préambule à sa disparition et donc potentiellement à son remplacement par l’arabe.
      Mais là encore tu es passé à coté de son analyse, pourtant nécessaire à la résolution d’un problème, pour éructer ton atavique monomanie totalement hors-sujet.
      C’est aussi le cas sur l’autre article notamment en dessous du commentaire de Berbatov où là aussi, tu passes à coté de la réflexion par...monomanie.

      “Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.” ou comment les moyens mis en œuvre au service d’une cause ont in-fine l’effet recherché inverse.


    • @Inuit

      Le problème est au contraire très claire et il devient urgent de le régler le plus rapidement possible... Si je met au même niveau les africains et les maghrébins c’est parce que fondamentalement parlant la conséquence est la même à savoir la défrancisation et l’effacement de la race aryenne de la surface du monde, personnellement tout ceci me semble cohérent et logique...

      Cette arabisation n’est en fait que la première marche vers la négrification c’est pourtant évident, une fois la batardisation du peuple opéré par l’intermédiaire des populations maghrébines se mettra en oeuvre l’africanisation par simple effet de vases communicantes. Dés lors qu’une société multiracial semitisée à outrance (arabisation, talmudisation, cosmopolitisme) aurait été mise en oeuvre mécaniquement elle deviendra africaine à cause de la démographie totalement anarchique de ce continent, il suffit de se pencher sur le cas des pays du Maghreb et de leurs problèmes d’immigration subsharienne pour pour en tirer la conclusion.

      On voit bien aussi que dans la mythologie victimaire droit-de-l’hommiste le noir occupe une place de choix car il s’agit de de la victime suprême après le juif, on voit bien aussi qu’en parallèle de cette orientalisation il y a bien une sorte d’héroisation et de glorification des noirs (surtout des hommes noirs) présentés comme étant parés de toutes les vertus et toutes les qualités ainsi que d’une augmentation toujours plus grande des flux de populations appartenant à ces populations spécifiques, le rapport est pour moi évident quand on assemble toutes les pièces du puzzle, ces phénomènes sont bien plus liés que vous ne le pensez.

      C’est pour cela que ces discussion de l’anglicisation ou de l’autre sujet auquel vous avez fait allusion ne sont pas d’un grand intérêt pour moi.


    • J’ai peut être été un peu dur parce que j’estimais que ton commentaire n’était pas pertinent.
      Pour rebondir sur le commentaire d’Olivier, il analyse de façon pertinente et dit que l’affaiblissement du français au profit de l’anglais et sa ringardisation profite aussi aux autres langues y compris l’arabe. Logiquement si l’orientalisation te rebute (ce que je conçoit), tu devrais refuser les causes qui en sont à l’origine, en l’occurrence celles citées plus haut.
      Ensuite, d’après Céline, les nationaux-socialistes allemands et beaucoup de personnes, la France est fondamentalement negrophile, indépendamment de toute arabophilie. Elle a combattu des blancs européens et des arabo-musulmans avec ses tirailleurs.
      Loin de moi l’idée de crier à la victimisation, mais tu peux constater dans la vie de tous les jours à quel point elle veut se negrifier et deteste l’arabe, liste non exhaustive : l’île de France est noire à 80%, les maghrébins chassés des équipes sportives et du cinéma, y compris lorsque les films sont tirés d’histoires vrais où il s’agissait de maghrébins et non de noirs, cf intouchable, la promotion de la débauche et de la negrification de la femme maghrébine, invasion migratoire noire à 90% et promotion du noir médecin, astrophysicien, pilote etc quand le maghrébin est un terroriste ou un dealer.
      Saches que les Arabes ne doivent leur présence en France que pour les monter contre les blancs pour le seul profit des sionistes.


    • @MDR,
      À vous entendre la société valorise le noir. On se demande du coup quel mal vous a pris de vouloir le dévaloriser. Il y a vraiment un problème de méthodologie si votre but ultime est de contrer ce phénomène. Car prenez-moi pour un couillon mais au contraire par vos idioties vous le valorisé -tous des enfants d’Adam c’est par le mérite que nous nous distinguons.

      Si vous étiez religieux, au minimum, vous chercheriez une sorte de neutralité. En tout cas une objectivité. Vous croyez que les bas instincts fédèrent ? L’arrêt de l’immigration est tout à fait possible peut-être même que le noir peux vous y aider. Pediga en Allemagne, est-ce que ce mouvement à empêcher l’introduction dans la société allemande d’un million de migrants ou alors en polarisant l’opinion d’une façon tout à fait caricaturale il a permis un statu quo et que le débat n’ai pas lieu ?


  • #2040834

    programme de défrancisation , de déchristianisation au profit de l’islamisation rampante de la France-Catholique orchestré de longue date par le pouvoir occulte et profond des Loges Maçonniques Christianophobe et Francophobe fossoyeurs de la France-Catholique "la fille ainée de l’Eglise" .

     

    • Vous n’avez pas su décéler l’entourloupe,la tromperie,le subterfuge

      Cette fausse annonce a en réalité un but : Attiser la haine des de souche et ça marche ;

      il n’y aura rien du tout , ils savent très bien que le goy déteste le musulman ( vu qu’ils sont eux même les instigateurs de cette haine)

      Machiavélique


    • Vous n’avez pas su décéler l’entourloupe,la tromperie,le subterfuge

      Cette fausse annonce a en réalité un but : Attiser la haine des de souche et ça marche ;

      il n’y aura rien du tout , ils savent très bien que le goy déteste le musulman ( vu qu’ils sont eux même les instigateurs de cette haine)

      Machiavélique


    • #2042080

      vous confirmez @Thémis ce que nous affirmons depuis bien trop longtemps déjà en citant selon votre expression que : "le goy déteste le musulman" . vous avez tout résumer en ces quelques mots et il n’y a rien à ajouter la messe est dite ! No comment .


  • Il en faut peu à certains pour crier à l’islamisation. On va en voir beaucoup également dans l’espace commentaire. On va bien rigoler. Faire tout ce cinéma pour une langue qui pourrait être en option et par conséquent facultative, c’est absurde. Les parents et les enfants qui ne voudront pas en entendre parler, et bien ils dormiront sur leur deux oreilles. En effet, cette langue ne sera jamais OBLIGATOIRE. Le mot arabe empêche bon nombre de français de dormir, à chaque fois qu’il est mentionné, c’est comme redévelopper un cancer...

     

    • Obligatoire, non, mais de plus en plus enseignée, vu le nombre de musulmans en France.
      Car, comme le dit Desvignes, il n’y a pas de littérature arabe, sinon des textes religieux.
      Les français ne veulent pas s’arabiser ni s’islamiser, vous ne l’aviez pas remarqué ? Ça vous étonne encore ?


    • Langue arabe ne veut pas dire islam, avec un tel raccourci, je crains que vous ne soyez une cause perdu... Comme je l’ai dit, bon nombre de français sont trop émotifs à l’écoute de certains mots comme "arabe", "barbe", "halal", "terrorisme", j’en passe... Quand allez-vous commencer à raisonner ?


    • . . . quand il n’y aura plus d’attentats terroristes islamistes en France !




    • Car, comme le dit Desvignes, il n’y a pas de littérature arabe, sinon des textes religieux.




      @MM,
      Oui mais François joue les ignorants... j’espère que vous ne venez pas sur ER pour prendre en référence François et non pas les intervenant et conférenciers... ou les articles relayés ou les ouvrages proposés sur Kontre Kulture..

      Bien sûr que l’arabe a une littérature tres riche et importante mais rien de comparable à l’Occident certes... 300 ouvrages nouveaux publiés chaque jour en France !!... 100 000 par an... les auteurs de romans publiés parfois avec des ventes en dessous de 100 exemplaires sont persuadés que les éditeurs mentent au fisc pour ne pas payer les droits... Eric Zemmour : son livre "Le Suicide français" très vendu... mais très peu lu... 7,3% !!!!

      Le cinéma égyptien était par exemple un des plus prolifiques au monde !! et cela était du a un soutient de l’état pour cette industrie !!!... Comme enFrance ou en Europe... Le cinéma algérien au lendemain de l’indépendance fut aussi très prometteur pour sa grande qualité mais aujourdhui il ne produit absolument rien !!...

      La culture c’est le soft power... Si le monde arabe parait produire peu c’est surtout qu’il n’y a pas la promotion de cette culture là... Et si ils produisent relativement peu en quantite comparativement ... c’est en rapport avec les régimes dictatoriaux qui ne font pas la promotion de la culture qui est toujours subversive par rapport au pouvoir !!!...

      L’exemple qu’il faut retenir : c’est le cinéma chinois sous le pouvoir communiste... Pleins de films de Kung-fu critiquant dans les temps ancien la corruption, le vol, le pouvoir tyrannique des représentant locaux du pouvoir impérial... En réalité, les réalisateurs et les scénaristes parlaient très concrètement du pouvoir communiste !!
      Mais comme il s’agissait de film en costume le pouvoir ne se sentait pas particulièrement visé !

      Trouvez moi un film chinois de cette époque avec des protagonistes contemporain.... même avec les techniciens et artistes, une structure et une industrie, le cinema chinois n’a rien produit !!!

      Ps : j’ai vu des magnifiques films arabes, mais ils ne sont pas distribués... et j’ai lu de nombreux auteurs égyptiens. Pour tout vous dire je lis en ce moment un essais : Littérature et Société en Égypte (De la guerre de 1967 à celle de 1973) la littérature pour comprendre la politique y’a rien de mieux...



    • . . . quand il n’y aura plus d’attentats terroristes islamistes en France !



      @Julien

      https://www.egaliteetreconciliation...


  • Je suis déjà étonné qu’un ministre a plus cœur à valoriser d’autre langues (chinois ou russe inclus) que la propre langue de son pays. La France se fiche la francophonie depuis bien longtemps et les français ignorent à quel point elle est parlée dans le monde.

    Les arguments étayés dans l’article sont souvent peu convaincants voir surprenants.

    Peu avant la déclaration Blanquer du 10 septembre, Edouard Chanot de Sputnik avait justement publié le 23 août une tribune sur la langue française qui argumentera sur le français parlé en France par l’ensemble des citoyens :
    https://fr.sputniknews.com/radio_pa...

    Je reconnais que l’arabe classique, comme le latin a un prestige indéniable.
    Mais à la déception de Blanquer (ou de l’auteur anonyme), la grandeur d’une langue est avant tout mesurable par le prestige du pays à l’international. Cela a été le cas avec la France car elle avait des idées. C’est le cas actuellement avec les USA qui en ont aussi.
    La péninsule arabique (Qatar, Koweit, Arabie Saoudite) dont elle est issue en a t-elle actuellement ?
    Qui connaît d’ailleurs plus de dix auteurs écrivant en arabe ?

    L’auteur de l’article nous parle de cet arabe de rue ayant supplanté le verlan. Pour faire selon lui, "genre" ou plus étonnant, ne pas se faire comprendre des profs ou des flics...

    Pour faire "genre" ? Mais quel genre peut-on se donner en l’utilisant ?
    Certainement pas le visage de l’intellectuel.
    C’est là que l’on tombe dans le communautarisme :
    Mes quelques mots de polonais ne viennent que de mes relations dans la ville minière du nord dont je suis issu, mais dont je n’ai aucune utilité ailleurs. Chacun sait que de nombreux immigrés polonais ont travaillé dans les mines.
    De plus, évoquer son usage contre des corps de métiers liés à l’autorité (école, police) est lourd de sens. Car du refus d’obéir à l’école, puis dans la rue, il n’y a qu’un trottoir à franchir.

    Personne ne nie qu’il est important est de pouvoir parler la même langue pour pouvoir se comprendre. Avec mon anglais et mes notions d’espagnol, ça fait du monde !
    Mais avec qui parle-t-on avec l’arabe ? Essentiellement les pays musulmans.

    Je crois que ce qui inquiète avant tout, c’est le repli sur soi.
    Et finalement, car la langue véhicule la culture (c’est vrai avec l’anglais dans l’informatique), la peur que jamais certains titulaires de la carte d’identité française ne deviennent vraiment français.


  • La France a le second réseau diplomatique du monde, à rappeler pour les experts en expatriation. Une partie de l´avenir du pays, se trouve à l´étranger.

    On a beaucoup crié haro sur la beurette Najat, là car bonne beurette en jupe. Avec Blanquer qui n´est ni un élu, ni une jolie beurette en jupe, on retourne dans le dur de la politique, lécher des culs avec les matons des syndicats pour cretiniser la jeunesse.

    La misitésocial, la prime de 1000 euros, l´internat, internationalisation de la formation des professeurs, des cours en anglais... de la merde comme toujours.

    Par contre un vrai salaire pour les profs, un vrai niveau à la sortie du CM2, la formation d´une élite, non.


  • E&R :
    Un édifiant proverbe maghrébin dit : dans un pays ( du Maghreb ),la
    justice se tourne vers les"murs à faible hauteur",ils sont faciles de sauter dessus sans aucun risque.
    Et bien,c’est ce qui se passe en France,et tous les pays où l’oligarchie règne en maître absolu dont,bien évidemment,l’occident.
    En France,lorsque les souffrances et le désespoir du peuple atteignent leur paroxysme,et au moment où le pouvoir est en panne sèche en matière de projet de société,alors on se retourne vers"le mur à faible
    hauteur" : les immigrés musulmans et...bien sûr les arabes. Cela ne coute rien de lyncher. Ils sont sans aucune défense. Un tel lynchage impitoyable permet de détourner l’attention et d’évacuer le surplus de mécontentements et de désespoirs.
    L’un des plus graves problèmes qui hypothèque l’avenir du peuple français est la dette publique,chiffrée à deux mille milliards de dollars et qui,structurellement,s’aggravera dans le long terme. Pour faire court,ce cataclysme,qui s’abat sur la nation française,mérite à lui seul un débat national ouvert,franc et sans compromis pour désigner les coupables et qui tire profit de la mise à genoux de la France.
    A l’évidence,on peut dire d’ores et déjà qu’une telle révolution dans l’univers des vrais débats politiques,serait un tremblement tellurique de magnitude neuf à l’échelle richter de la domination oligarchique.
    En conclusion à ces quelques lignes,rafraîchissons nos mémoires par une des réflexions phares dont déborde la dernière interview de Soral de fin août 2018 :
    "Il est bien plus facile d’éructer contre les immigrés que de désigner les BHL, les Kouchner, les Attali, les Dray… soit tous ces idéologues mondialistes aux commandes, qui commencent à remplir l’Académie, le Panthéon… où ne trônent ni Noirs ni Arabes."
    ( fin de citation ).

     

    • Oui bien sûr sans défense... C’est probablement pour cela que l’on ne fait plus intervenir la Police dans certains quartiers par peur des débordements et que les milieux politiques s’emploient à apaiser de toutes les manières possibles ces communautés étrangères.

      En fin de compte ce qualificatif sied mieux à la communauté gauloise qui ne peut même plus bénéficier de la protection de son propre gouvernement et de ses pseudos élites au nom du maintien de la paix civile et de l’égalité des races.


    • Si la police n’intervient pas dans les quartiers c’est parce qu’il y a volonté politique pour qu’elle ne le fasse pas. Laisser pourrir la situation, encourager les allogènes vers le crime et la délinquance pour mieux casser l’unité du pays et les stigmatiser dans le but de les confondre avec les Palestiniens. " Vous avez, chers Occidentaux, vos sauvageons en France, nous avons les nôtres en Israel ce sont les Palestiniens". La même logique prévaut pour le laisser-aller "terrorisme" en France. Encore faut-il laisser deux secondes ses tourments de coté et faire fonctionner son cerveau avec recul pour le comprendre.
      L’immigration et le problème "allogène" se réglerait définitivement en 1 mois, à grand renfort de charter,s’il y a derrière une volonté politique.

      @ Chatov
      On ne reproche jamais aux riches d’être radins, c’est la loi du vivant, manger ou se soumettre. De tout temps il n’a jamais été bon d’être "Hayt kssir" ;) pour reprendre ton expression.
      L’Arabe enfermé dans les toilettes fait fantasmer ceux qui se prélassent dans le salon, que veux-tu il vaut mieux chier sur celui dont on est sûr qu’il nettoiera la merde, c’est la vie....


  • CE clivage existe & s’exporte en Afrique, 2015.



    Arabe ou Français ? Embrouille en conférence de presse !
    565,669 views
    La Gazette du Fennec
    Published on 18 Jan 2015
    C’est la cacophonie en conférence d’avant match sur la langue a adopté entre l’arabe, le français ou l’anglais....petite séquence anodine



    https://youtu.be/12Q_Wns1Vm8


  • Mr le Ministre Mr Blanquet : Je me permets de vous transcrire mon expérience de mon enfance. Etant algérienne-Française depuis 1962, ma scolarité a été catastrophique et humiliante par des souvenirs d’enseignants qui nous ont " ignorés " ( tous les rapatriés et harkis ) . Oui le Ministère de l’Education a eu l’intelligence et enfin, de traiter toutes les évaluations scolaire d’enfants des primaires de la France au sein de votre Ministère Administratif et non par les enseignants. Malheureusement il a été toujours très difficile de faire confiance à certains enseignants. Mes respects Monsieur le Ministre.


  • Quand on se veut un pays tolérant, ouvert à tout et à tous, il faut accepter, comme dit le rap, de se faire baiser comme une pute, et de n’être plus qu’un pays de sous-chiens.

     

    • En tout cas les pays du Maghreb n’ont jamais craint la richesse de l’apport du Français (école, administration, chaîne de télévision,...) ni l’installation de l’Alliance française et son prosélytisme (bénéfique) dans quasi tous les pays du monde.

      Avez-vous les fils qui se touchent dès l’évocation de l’arabe comme option dans un cursus scolaire ?
      Avez-vous peur ?


    • @STEF de MARS
      Et y aura-t-il, des cours d’éducation sexuelle en arabe ??
      « Wesh rouya tu m’casses l’therma ? »
      Ainsi on pourra rajouter des cours de dhimmitude du petit blanc, et certain bobos diront qu’il faut avoir un esprit d’ouverture (pas que l’esprit d’ailleurs)
      La langue de Bossuet, de Maistre & de Antoine Blanc de Saint-Bonnet , n’est parlé quand onomatopées (prout, Lol, Mdr, pouet-pouet) et on nous parle d’arabe
      Et pour lire quoi le coran, les hadiths, al-Boukhârî, la sunna ??
      Ou peut-être pour demander son chemin à Barbès ou à Aulnay ??
      Quels sont les grands penseurs traduit en arabes , Clouscard, Julius Evola, Donoso Cortés, Ezra Pound ??
      Sous prétexte d’anti-racisme , on nous impose n’importe quoi, sous pretexte d’LGBTéphobie idem
      Qu’est-ce qu’ils croient au juste ??
      Que l’on a pas pigé leur petit manège



      Cher camarades allogènes, si vous me lisez, dites-vous bien, que vous êtes un alibi à leur haine et détestation, que les prochains c’est vous
      Que leur but c’est la destruction de tout ce qui est tradition, morale , principe et valeur
      Et qu’à l’arrivée nos enfants (les vôtres et les nôtres) s’enfilent des plug en écoutant du kaaris et du bouba en consommant du MacDo et du Coca et tout ça sur Youporn




      Il n’y a rien de bon, ni victoire, ni justice, mais bien une continuité de destruction du petit peuple , comme ils ont détruit bien avant l’aristocratie, pour la remplacer par une bourgeoisie crasse



      "par la tignasse" nous les pousserons en guerre pour la victoire d’Israël
      Rav Von Chiat dans nos bottes




      A méditer les amis


  • Si tous les efforts étaient fournis pour permettre a tout le monde de maitriser la langue française et que cela soit efficace, cela serait visible , audible , mais ça n’ est pas le cas alors avant d’ apprendre l’ arabe , il y a du travail . Fut-il fait , on passe vers l’ anglais et l’ espagnol , cela étant aussi fait , l’ allemand , l’ arabe , l’ hindi , ce qu’ on veut . La médiocrité est contagieuse , elle se répand partout , elle engendre l’ incompétence , seul Dieu peut faire surgir quelque chose du néant, certainement pas les idéologies matérialistes .


  • Cette interview n’est pas claire du tout en ce qui concerne l’enseignement de la langue arabe envisagé. A quel niveau serait-il effectué ? Dans le secondaire, le primaire ? Il me semble avoir entendu le mot de CP dans l’interview. Ferait-il partie des matières obligatoires ou facultatives ? Quel arabe serait enseigné ? L’arabe littéraire ou certaines formes dialectales ?
    Mais il faut sans doute lire le rapport de l’Institut Montaigne pour comprendre de quoi il est question. Le Ministre a botté en touche sur ce rapport. Je serais bien étonnée qu’il ne l’ait pas délà lu.
    Juste une petite remarque sur un post précédent : le persan (et non l’iranien qui n’existe pas car plusieurs langues sont parlées en Iran, dont l’arabe, le kurde et des langues appartenant à la famille des langues turques, comme l’azeri) et le turc n’appartiennent pas à la famille des langues arabes, même si une partie importante de leur vocabulaire vient de l’arabe.
    Et quant à la littérature arabe classique, une partie est maintenant accessible aux lecteurs français grâce à l’effort énorme de traduction entrepris depuis une trentaine d’années par différents éditeurs, tels Sinbad, Phébus, Garnier-Flammation et autres. Même la Pléïade a accueilli Ibn Battuta et d’autres voyageurs arabes du Moyen Age.

     

  • Si seulement , on apprenait à lire , écrire le français , compter , CORRECTEMENT déjà ! ... ne serait ce pas une merveilleuse revanche sur 50 ans de laisser aller à vau- l’eau , puis une capitulation reconnue , masquée par des centaines d’artifices , qui mènent inéluctablement le peuple à l’analphabetisation donc la sous-culture , et par conséquent , "couché" devant ses maîtres ? ( les élites ne laissent rien au hasard , la maîtrise du système éducatif est entre les mains des FM depuis 1789 , ces derniers doivent être décontenancés , car dépassés par leur propre système devenu mondialiste ( tel était leur voeux ) , toutefois ce sont d’autres "branches" apatrides , beaucoup plus influentes, qui désormais tiennent les rênes , et ne se privent pas d’anéantir les nations pour assouvir leur règne mondialiste ; cela passe par l’acculturation des masses autochtones soumises de fait au peuple qui se dit "élu" .


  • Le grand remplacement se verrait moins si tous les Français faisaient l’effort de parler arabe.


  • #2041026

    ’’c’est la langue des immigrés, des pauvres, des réprouvés, des racailles et des terroristes’’

    C’est surtout la langue des milliardaires en draps et en turbans qui donnent des grosses enveloppes aux bandits en costards français.
    Sarkozy et sa retraite post-présidentielle de 3 millions par an payé par Doha est le meilleur exemple.


  • Les anciens immigrés (polonais, portugais, italiens...) faisaient tout pour apprendre le français correctement... Quel mépris pour ces personnes qui se sont dévoués pour la France...

    Le plan coudenhove-kalergi franchi une nouvelle étape... C’est évidemment politique, dans le but de provoquer encore des tensions... Pourquoi une telle proposition sans aucun sens dans le contexte actuel ?


  • Lutter contre la pornographie ou la promouvoir à l’école revient au même.
    Et lutter est sans doute même pire.
    Cela donne juste l’envie d’explorer la chose.
    Ils n’ont aucune psychologie ou alors cela fait parti du plan judicieux.


  • Une blague Belge :
    Comment appelle t on quelqu’un qui parle 3 langues... ? Un trilingue
    Comment appelle t on quelqu’un qui parle 2 langues... ? Un bilingue
    Comment appelle t on quelqu’un qui ne sait parler qu’une seule langue..... ? Un Français !

    C’est pour plaisanter un peu... Allez "one two three viva l’Algérie...."... Et vive la France... Et les Berbères... les grands oubliés de l’Histoire.

     

  • Les premiers ethnologues ou ethnographes déterminaient les ethnies qu’il rencontraient en fonction de leur langue. Et d’ailleurs, nombre d’ethnies ont comme nom les mots "les hommes", "les vrais hommes", etc., dans leur langue.

    C’est dire si la langue est un élément important d’une culture.
    En réalité, c’en est l’élément le plus important.

    Poir ma part, je suis convaincu que la bataille du français, pour la langue française, est une bataille capitale, cruciale, pour la France.

    Je soumets donc cette proposition à E&R :
    - Que E&R crée une "armée pour la défense du français". (Car il s’agit bien d’une guerre ...)

    Alain Soral, Marion Sigaut, Damien Viguier, et d’autres, pourraient en être les généraux d’état-major ...

    Le.chantier est énorme, mais passionnant : il s’agit de renouveler notre langue, de lui insuffler un nouvel élan vital : on devra rechercher dans les usages passés les élements à ranimer, on devra également trouver des réponses à l’épineux problème de la néologie, etc , le tout ordonné autour d’un plan de bataille, un plan de reconquête.

    Comme informaticien et défenseur du français, j’offre bien entendu mes humbles services.


  • Très terre à terre : à l’école primaire en Auvergne du temps de ma jeunesse pas si lointaine ;-) l’arabe était enseignée à titre facultatif en dehors des heures de classe, aux heures d’études entre 16h30 18h30.
    Tout ce pataquès pour un faux problème.
    Tous les diplomates russes et experts du Moyen-Orient parlent l’arabe couramment (vu sur TV libanaise al mayadeen).


  • J’aimerais dire que je suis totalement contre un quelconque enseignement obligatoire de l’arabe à l’école, à fortiori dès les premières classes.

    Seulement à la lecture des commentaires ici même et des autres réactions ailleurs, me vient la question de savoir qui se cache derrière cette volonté et dans quel but.
    Il était attendu qu’une telle initiative susciterait une violente opposition générale, alors pourquoi la proposer ?

    Les musulmans Maghrébins d’origine ont en t’ils fait la demande ? Si la réponse est non, alors pourquoi les devancer ?

    N’y a t’il pas l’intention perverse, derrière l’habit des bons sentiments, de vouloir faire monter la mayonnaise et donner l’impression d’une volonté, des arabo-musulmans, de vouloir imposer leur langue et religion ouvertement ?

     

    • #2042088

      Tout à fait, personne ne demande rien, il y a assez de moyens autre que l’école pour l’apprendre et ce depuis longtemps, ceux qui veulent vraiment l’apprendre n’ont pas besoin de cela.

      La plupart se fiche de leur langue, ne le parle plus ou peu.


  • #2041196

    Ce qui est marrant, ou pas d’ailleurs, c’est que depuis des lustres maintenant c’est l’anglais qui a peu à peu grignoté la langue française et qui l’a appauvri, et c’est apparemment l’arabe qui vous pose problème.

    Je pensais les gens d’E&R un peu plus futés que ça. Je vois finalement que le public présent ici diffère peu du public de riposte laïque et consorts.

    Quelque soit la langue enseignée, aucune ne me dérange du moment que la ou les langues nationales sont impeccablement maîtrisées. Et à ce propos, pour avoir discuté oralement ou par écrit avec des gens de mon âge (47), au vu du résultat, ce n’est certainement pas l’arabe qui a torpillé le français, j’ai les yeux qui saignent à chaque lecture de mails, SMS, etc...

    Et pour les plus catholiques d’entre vous, grand bien vous fasse, les Papes ont tous été polyglottes.

    Bref, libre à vous de croire que l’arabe, les arabes, l’islam, etc... constituent une menace, encore faut-il qu’il représente un pouvoir quelconque, hors justement pour moi ils n’ont aucun pouvoir et n’en auront jamais, sauf celui d’être bêtement manipulés pour servir les intérêts de certains, et visiblement ça fonctionne sacrément bien.

    Je précise que je n’ai aucune sympathie pour les arabes, qui soit dit en passant n’en sont pas s’agissant des maghrébins, mais j’ai une haute estime des musulmans pieux, comme des chrétiens pieux et comme des juifs pieux, du moment qu’ils sont de bonne volonté et sincères.

    Pour conclure, je ne sais pas si les gens se rendent compte du programme qu’on est entrain de composer pour nous "les petites gens", une guerre civile d’où personne ne sortira vainqueur sauf ceux qui en seront à l’origine.

    Sur ce.......

     

    • #2041413
      le 13/09/2018 par The Médiavengers Zionist War
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

      Vous devez vraiment débarquer pour oser venir raconter que l’anglais ne nous pose pas problème. Alors avant de l’ouvrir, écoutez et lisez.


    • #2041493

      Non, je ne débarque pas, je sais très bien que l’anglais pose problème depuis très longtemps.

      Ce que j’ai voulu expliquer c’est que, au lieu de jeter ses forces dans la bataille contre l’arabe, l’islam, etc... Il faudrait s’attaquer au problème principal qui est l’américanisation de la société qui a fait exploser le modèle social, culturel, etc... français. L’arabe et l’islam n’est qu’un épiphénomène qui est là pour masquer tout le reste et est manipulé par ceux-là même qui ont détruit le modèle français.

      Il est vrai que c’est tellement long et compliqué pour être expliqué en seulement quelques mots.

      Pour finir, l’arabe et l’islam qui pose "problème" est un phénomène typiquement américano-sioniste, les gens de banlieue, car c’est de ceux-là dont on parle sont de parfaits produits de la société consuméristes fabriqués et exploités par l’oligarchie. Ils ne s’en rendent évidemment pas compte et jouent le jeu du les uns contre les autres, quand je les entends parler, j’ai les oreilles qui saignent et une presque nausée, il est impossible de leur faire entendre raison pour certains et les quelques personnes assez intelligentes pour comprendre les choses se comptent sur les doigts d’une main.

      Enfin bref, comme mon pseudo l’indique, c’est la fin de tout, n’espérez pas que les choses s’améliorent, bien au contraire, je ne sais pas à quelle sauce on va être manger, mais à même pas 50 ans j’ai l’impression de voir tout ça avec les yeux du vieux sage du près du double de mon âge.

      Bon courage à tous quand même, enfin surtout aux gens de bonne volonté doués d’un minimum d’intelligence car j’ai constaté à mon grand désappointement que ce n’était pas le cas de tous ici.


    • @Lafindesharicots

      Merci. Enfin un commentaire lumineux....


    • #2042092

      @Slim

      Merci, je n’attendais pas plus de compliments que ça, je voulais juste faire comprendre la chose.

      J’avais expliqué à un collègue un jour que, défendant la culture française contre les "immigrés", les français avaient perdu leurs US et coutumes depuis la deuxième guerre mondiale avec le plan Marshall, et ce petit à petit et que les "immigrés" n’y étaient pour rien, et qu’aujourd’hui les générations suivantes, de ces "immigrés", font la même chose que les autochtones ou presque et alimentent eux aussi cette perte de culture sans forcément le vouloir.

      Je dirais même plus que certains, comme moi, défendent plus la langue par exemple que les "français" eux-mêmes.


  • À Nicolas Dupont-Aignan,
    Donner du français façon Angot à lire aux Maghrébins ou d’origine, c’est assurément leur laisser le choix de la langue sémitique comme tournant de leur vie.


  • On recommence les mêmes conneries qu’au temps de l’Algérie française où l’administration, en 1884, interdit aux indigènes l’usage de prénoms chrétiens,pourtant courant en Kabylie, et l’obligation de patronymes musulmans....Aujourd’hui,un arabe,beur,minorité visible etc...doit être ranger dans la case musulman parlant arabe...Est ce que la république l’a fait pour les bretons ?...Non,il était même interdit de parler la langue celtique à l’école au détriment du français... !!....Un jour,l’anglobish viendra mettre tout le monde d’accord !


  • il faut arrêter d’être naïf et de dire qu’il faut parler plusieurs langues pour travailler, pour voyager dans le monde. C’est bien connu que les documents mondiaux importants ( science, culture, social, politique, ...) sont rédigés en arabe ! On sait tous que c’est pour islamiser encore un peu plus la France, et au lieu que ce soit l’étanrger qui apprenne la langue du pays d’accueil, on va modifier l’éducation de se pays pour qu’il se mette au niveau. Faut arrêter la moquette à un moment donné. Donc, je remets pour la énième fois une vidéo qui en explique le processus depuis 1973. Donc inutile à nouveau de la censurer, car ce sont des faits politiques/historique que tout le monde devrait connaitre car les français doivent savoir à quelle sauce ils sont bouffés depuis plus de 40 ans, et certains sont au cimetière à cause de ce pacte qui n’est que de la haute trahison. Quand on pense que certains disent que Pétain était un traite !!! QU’ils revoient l’histoire, la vraie. https://www.youtube.com/watch?v=M0h...

     

    • Vérité à cent pour cent ! Réalité à sang pour sang !


    • Vous êtes d’une lourdeur c’est incroyable !

      Dix fois vous l’avez posté cette vidéo... j’ai adressé plusieurs fois son contenu... plusieurs fois je vous ai expliqué que personne n’était dupe de cette prose nationale-sioniste tout en vous prouvant que ce genre de traités internationaux n’ont de toute façon rien de surprenant par rapport aux mêmes traités internationaux qui étaient signés à l’époque, où qui sont signés aujourd’hui d’ailleurs...

      Aucun de mes arguments n’ont été adressé.. Je vous ai parlé du pacte du Pact de Quincy (pétro-dollar) entre les wahhabites et les anglos saxons signé lors du plus gros massacre d’européens puisque c’est le même jour du bombardement de la ville de Dresde ! La deuxieme guerre mondiale, les deux guerres mondiales etaient pour affaiblir les européens... Les allemands et les russes principalement (l’alliance possible entre ces deux).

      Cet accord satanique signé dans le sang ainsi que l’aide des anglais à la mise (remise) en place des wahhabites au pouvoir en Arabie explique parfaitement les relations de l’Occident avec la matrice du terrorisme wahhabite... l’économie américaine est toute puissante parce qu’à la fin de la deuxiéme guerre mondiale le dollar fut annexé au pétrole, la source du développement économique des puissances industrielles..

      Votre Wagner ne sera jamais relié sur ER car il ne parlera jamais du pétro-dollar, jamais du sionisme... Malgré que votre video est une perte de temps vu le partie pris de son auteur... elle continue d’être relayée alors que potentiellement elle risque de faire perdre du temps aux en recherche de ré-information... et à côté de ça vous avez toutes les vidéos de Youssef Hindi...

      Quand allez vous vous poser les bonnes questions ?


    • #2042024
      le 14/09/2018 par Sunt Mala Quae Libas Ipse Venea Bibas
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

      ° ° ° et le National-Islamisme de France et le panarabisme-National en France personne n’en fait écho ? sujet tabou ? motus et bouche cousue ? Omerta ? bizarre ! oubli par inadvertance certainement !


    • @sunt,etc.
      Oui Moktar sur un scooter doré avec la Zouloubida... Ca m’a fait penser au détournement de Tex Avery de l’histoire du petit chaperon rouge.... avec la petite qui travaille dans un night-club Hollywood… là en guise de couvre chef faut lui mettre une Burka rouge et la faire travailler dans un kebab... en face des studios de BFM TV... biensur....faut bien réactualiser les gags ! Les contes populistes pour faire peur aux enfants...

      Comment comparer le communautarisme musulman en France (faut voir les couvertures de magazines sur la peril vert mais des mythos disent que personne en parle : LOL..) avec le complot du pétro-dollard servant les intérêts des puissants et des wahhabites...

      La finance internationale ça n’est pas rien…le moteur de la croissance de l’Occident (ouais l’oppulance de l’oligarchie et la servitude de l’Homme) qui est allié avec la secte des fanatiques musulmans mis en place par les anglais.. les ennemis des peuples d’occident et surtout des musulmans eux même....

      Oui, cela effectivement personne en parle et ce n’est pas de la mythomanie... La vérité est strictement inaccessible aux crétins !


  • c’est surtout le caractère obligatoire qui dérange. Chacun doit pouvoir choisir la langue qu’il veut apprendre à titre personnel. Mais à l’école obligatoire, seule la langue du pays doit l’être. Ce qui prouve bien que derrière les couleuvres qu’ils nous font avaler, le but est de se mettre au niveau de ceux qui n’en ont pas, et de tirer vers le bas encore un peu plus le français.

     

    • Mais vous n’avez rien compris, il n’y a rien d’obligatoire... juste la possibilité d’être introduit à différentes langue.., personne ne va obliger vos enfants, si vous en avez, d’apprendre l’arabe ou le russe. Il y aura la possibilité de faire un choix et vous pensez bien qu’il y’a en France toujours une partie de la population qui refuserait l’arabe pour leur enfants. Ils prendront l’allemand ou autre....


    • #2042095

      L’arabe, comme n’importe quelle langue, ne sera jamais obligatoire. Soit c’est une option, soit ça sera au choix. Vous aurez donc le même système avec pour les premières classes et ainsi de suite : Allemand première langue, Anglais seconde, Anglais/Italien, Anglais/Espagnol, Anglais/Russe et Anglais/ Arabe par exemple.

      Musulman et d’origine Algérienne, j’ai choisi l’Allemand en première langue pour mon fils, j’aimerais bien qu’il apprenne un jour l’arabe, comme l’italien et l’espagnol au vu de la proximité de ces pays très proches de nous. Je reste persuadé qu’il y a des gens, et peu importe leurs origines, qui voudront que leurs enfants apprennent l’arabe sans aucun but idéologique ou prosélyte.

      Finalement la propagande anti-arabe à fait des merveilles et malheureusement le comportement de certains énergumènes arabisant, arabophones, arabisés (C’est au choix) ajoute tous les jours une pièce au distributeur depuis.

      Par compte, il y a une langue qui n’est pas obligatoire mais qui se retrouve partout.......

      Cherchez l’erreur !

      P.S : @Peter, je pense qu’il est vain de faire entendre raison à celui qui ne veut pas, n’est pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre ?


    • #2043116

      @La fin des haricots



      P.S : @Peter, je pense qu’il est vain de faire entendre raison à celui qui ne veut pas, n’est pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre ?




      Je crois surtout ,que @Peter ferait mieux de se taire, il sert la soupe justement, et faut être aveugle, pour ne pas voir que ce type est une aubaine pour les anti-islam et raciste , les musulmans eux-mêmes doivent avoir envie de l’étrangler tellement son discours est pénible (le zèle du converti celui qui est plus royaliste que le roi) sorte de Jakubowicz-Cukierman de l’islam , il rendrait violent un hippie sous opiacé à Katmandou, c’est pour dire


    • @fermesla,
      utilise un pseudo la prochaine fois que tu troll.. mise à part ça chacun donne son avis. Si tu as des choses intéressantes et intelligentes à avancer surtout ne te gêne pas. Maintenant on est pas tous obligé d’être d’accord. Alors nous informer que mes messages suscitent la frustration chez les uns ou chez les autres, c’est inévitable dans un débat. Mes réponses en réalité sont à la hauteur des provocations. Si vous voyez des exagération, ce qui peut arriver, n’oubliez pas de regarder ll’échange dans son ensemble. Il faut faire la part des choses. Mon but est le dialogue de la meilleure des façons sans dénigrer l’autre ni l’insulté. Parfois pour un bon mot on peut être taquin mais s’il l’on est trop susceptible il ne faut pas participer aux échanges.


  • J’ai l’impression que beaucoup semblent perdus.

    Je vais essayer de faire court donc aborder qu’un seul aspect de problème.

    Le constat. Le relégué de banlieue, de la 2eme ou 3eme génération, au RSA ou smicard, re-islamisé , ancien vendeur de shit, marié et ayant 3 enfants, a une problématique importante : Il veut transmettre la culture des ses ancêtres à ses enfants ce qui forcément passe par l’apprentissage de la religion (à l’instar du catéchisme pour les catholiques).
    Donc effectivement l’instruction religieuse islamique ne peut se faire véritablement qu’en Arabe, d’où la nécessité de l’apprendre, dans le cadre de mosquées ou sur internet (ce qui fait d’ailleurs très peur au pouvoir car non contrôlable).
    Blanquer à qui on a dû faire remonter quelques infos constate que de plus en plus d’élèves suivent des cours d’arabe basés sur l’apprentissage du Coran sur Internet, il essaie donc de trouver des solutions pour introduire une dose de pluralisme sauce laïque à tout ça. Et donc propose de réactiver l’apprentissage de l’Arabe en primaire puis au collège pour bien formater les cerveaux le plutôt possible.

    Qui a dit que la laïcité n’était pas une Religion avec ses "imams" (les profs) et ses "mosquées" (les écoles publiques)....

    Oui c’est quand même ubuesque. Pendant des années l’EN et nos gouvernants se sont battus pour qu’il n’y est pas d’écoles privées islamiques. Ils ont gagné. Maintenant qu’on a internet, là ils daignent finalement reconsidérer leur positionnement. "Tiens au fait, ce serait bien qu’on réactive l’apprentissage de l’arabe en primaire "....Ubuesque.

     

    • #2042524
      le 14/09/2018 par Averroes alias Socrate alias Platon
      Blanquer chez Bourdin : Mbappé, l’islam et l’arabe à l’école

      l’Islam de France sous tutelle de la Franc-Maçonnerie masquée en Laicité : c’est une réalité .




    • l’Islam de France sous tutelle de la Franc-Maçonnerie masquée en Laicité : c’est une réalité .




      Parce que le christianisme n’est pas sous tutelle de la franc-maçonnerie depuis des siècles ça n’est pas une réalité ? Pourquoi refuseriez vous une vue globalisante et tout à fait réduite du christianisme mais appliquez cette sauce indigeste concernant l’Islam ou l’analyse par le trou de la serrure ?


    •  :-() allez donc demander l’avis à votre maitre à penser Mr Dalil Boubakeur il vous répondra sur le Qu’ran ! (et regarder par le trou de la serrure c’est Haram) ;-)


  • un ministre d’état en l’occurrence le ministre de l’éducation nationale JM Blanquer qui vient sur un média TV mainstream faire son VRP pour faire de la promotion pour la langue Arabe dans le secondaire et de la pub pour la religion islamique ! ministre censé etre le premier garant du savoir , de l’érudition et du parler Français ! ne devrait on pas plutot le nommer ministre de la collaboration pour l’extinction et la disparition du Français .


Commentaires suivants