Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Bobo de merde" : Nathalie Kosciusko-Morizet tombe dans les pommes lorsqu’on l’insulte

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate LR aux législatives à Paris, a fait un malaise ce matin après une altercation avec un passant, en campagne sur un marché dans le Ve arrondissement.

 

L’ancienne ministre, en ballottage défavorable dans la 2e circonscription de Paris face à un candidat REM, distribuait des tracts lorsqu’un homme d’une cinquantaine d’années les lui a pris pour les lui envoyer au visage, la traitant notamment de « bobo de merde ».

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

 

 

NKM, déséquilibrée, a chuté sur le sol et perdu connaissance durant plusieurs minutes, sous une forte chaleur. Les pompiers sont intervenus, sur ce marché place Maubert, et elle a repris connaissance. Se tenant la tête, elle a été installée dans leur camion et conduite à l’hôpital Cochin.

 

 

Après cette altercation, l’homme est parti en courant vers la bouche de métro la plus proche. « C’est votre faute si on a Hidalgo aujourd’hui comme maire » à Paris, lui avait-il dit, lançant également : « Retournez dans l’Essonne ! », dont elle est députée actuellement.

Lire l’intégralité de l’article sur lepoint.fr

Aider NKM à reprendre ses esprits avec Kontre Kulture :

NKM, sur E&R :

 






Alerter

176 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents