Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bourgeoisie, mépris de classe et immigrationnisme

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce film est exceptionnel, les dialogues sont vraiment excellent !!!!! Cette scène est mémorable

    " ah oui mais jusqu’à présent ceux qui leur font de la place c’est pas les mecs de Neuilly c’est les mecs de Saint-Denis et en plus faut qu’ils gardent le sourire sinon c’est immoral...."

    Une perle...A voir absolumment

     

    • Ce qui est notable, c’est le niveau de culot de la communauté et du lobby qui n’existe pas.
      .
      => Ils inversent totalement les rôles. Dans les faits ce sont les mecs de sa communauté qui nous ont seriner que l’immigration, c’était une chance, ce ne sont pas les cathos, qui au contraire voyaient plutôt d’un mauvais œil l’arrivée massive d’étrangers. D’ailleurs, Soral le dit dans une de ses vidéos lorsqu’il parle de Finkelcrote et de Bechamel.
      => On devrait donc avoir, un pauvre français, face à des bourgeois encartés au lobby qui n’existe pas, pour coller à la réalité.


  • #70009

    Désolé, mais c’est du typique, diviser pour régner. C’est de l’apologie au racisme. Il ne faut pas confondre, à mon avis, anti-immigrationisme et racisme. Le fait que les immigrés actuels soient en majorité noirs et/ou musulman ne change rien au problème, il y a 50 ans ils étaient blancs et catholiques (Italiens, Portugais et Polonais) et cela donnait les mêmes problèmes, sauf que c’était pas Mouloud et Azzedine qui merdaient, mais Gino, Joao et Sysek.
    A plusieurs reprises dans le dialogue de Timsit (qui lui n’habite certainement pas dans le 93) il fait cet amalgame.

     

    • Oui, tu as raison. Ce qui est dommage c’est que on ne voit pas une scène plus tard dans le film où on découvre que Michou le personnage incarné par Timsit est en fait super pote avec 2 maghrébins.
      Il y a aussi une scène intérressante plus tôt dans le film où la femme du bourgeois (qui est élu local dans le film) fait des remarques sur les origines raciales de ses domestiques...


    • #70026
      le 30/11/2011 par Quenelle malouine
      Bourgeoisie, mépris de classe et immigrationnisme

      "il y a 50 ans ils étaient blancs et catholiques (Italiens, Portugais et Polonais) et cela donnait les mêmes problèmes".
      Je suis désolé mais ce n’est pas tout à fait exacte. Lorsque j’en parle avec mes parents, ma grand-mère ou des amis (qui habitent en banlieue depuis toujours), tous me disent que la situation a changé.
      Ils expliquent que dans les années 60 et 70, la première génération d’immigrés arabo-musulmane se comportait de manière exemplaire. Et à cette époque, il y avait vraiment du racisme (crouille ou crouille-bique pour arabe, etc...).
      Mais tout a commencé à se dégrader avec la 2ème, 3ème voir 4ème génération aujourd’hui, plus du tout intégrée dans certains quartiers. Quand je me rend dans le 93 pour rendre visite à d’anciens amis, je passe à chaque fois devant un mur tagué "93 = chasse aux blancs", c’est du racisme au même titre que la haine anti-noir etc... La faute, on le sait bien, à "l’exaltation des racines" et à l’abandon (volontaire ?) d’une quelconque politique d’intégration ou d’assimilation.
      Mon point de vue est qu’aussi bien les "blancs souchiens" que les "arabes et les noirs" participant au conflit de civilisation doivent prendre leurs parts de responsabilité dans le chaos à venir. Mais si nous sommes si proche de l’affrontement, c’est bien que certaines choses ont changé depuis 50 ans...


    • Les italiens, portugais ou polonais ne se sont jamais comportés comme une partie des afro-maghrébins se comportent depuis 40 ans. Faut arrêter avec ça. C’est à partir de la fin des années 60 que le taux de délinquance à explosé en France et de façon très impressionnante (http://www.insee.fr/fr/themes/table...).
      Toutes les immigrations ne sont pas identiques et en une génération l’assimilation de leurs enfants était réglée pour ces européens.


    • Au contraire, ça change énormément, et ça donnait pas les même problèmes, désolé... C’est pas du diviser pour régner, c’est du constat de fait politique, sans langue de bois. Même les gens "normaux" qui votent PS pensent ça... Mais certes, cette introduction de différences effectives s’est faite pour régner par division, ou par uniformisation.

      En ce qui concerne l’apologie au racisme, je comprend pas... Tu vois pas la différence entre une migration intra-européenne et une immigration d’Afrique ? Simplement d’un point de vue intégration culturel ? Faut pas entrer dans le dénie des différences... Les humains sont racistes. Quand j’étais gosse et qu’on m’a présenté pour la première fois mon oncle noir du Sénégal, j’ai flippé et je me suis mis à chialer (j’avais 4 ans bon...). C’est la première qualité des êtres vivants intelligents : la reconnaissance des espèces et de leur organisation territoriale. Personne n’a jamais dit qu’une race était supérieure à une autre, mais les nier, c’est nier tout l’écosystème qui leur est attaché. Si tu nie la race gauloise, tu nies les chênaies, les percherons, les vaches à lait, les flores bactérienne de nos fromages, les sangliers, les cochons, les ifs, les cèpes... Idem pour tous les peuples.

      Les races humaines c’est une réalité intemporelle. C’est très récent le fait de ne pas reconnaitre leur existence. Chacun est d’une race en tant qu’il reconnait et participe à un environnement vivant qui lui est clairement définie. Pourquoi les africains importent des légumes et des épices d’Afrique ? S’ils ne le faisaient pas, ils ne seraient plus africains du tout ! La personne raciale, c’est ce qu’elle mange et la vie à laquelle elle participe.

      L’origine des peuples, c’est leur reconnaissance à travers une organisation d’espèces, une cosmologie réelle. S’il y avait les Lexoviens, les Aulerques, les Eduens, les Parisies, etc, c’était pas pour rien. Le paysage était différent, la vie était différente, et donc, les hommes étaient différents. Même entre européens celtes, ils étaient "racistes", parce qu’ils considéraient ça comme une richesse. Tout comme les ethnies africaines le sont.

      L’antiracisme empêche de voir venir la réalité suivante : l’apparition d’une race mondialiste inférieure nourrie à l’hydroponique ogm, et d’une mondialiste supérieure nourrie à toutes les nourritures saines du monde. Et ça c’est grave...


    • #70059

      ce qu’il faut bien comprendre c’est que pour l’Elite, un blanc pauvre est un negre.

      Dans les beaux quartiers, les arabes saoudiens, les diplomates noirs africains, s’integrent tres bien aux francais...

      L’Elite transforme la lutte des classes en guerre raciale.



    • Les italiens, portugais ou polonais ne se sont jamais comportés comme une partie des afro-maghrébins se comportent depuis 40 ans.



      A l’époque, les Français de souche ne se comportaient pas du tout comme ceux d’aujourd’hui non plus (individualistes, déracinés, cosmopolites, soixante-huitardisés, féministisés...).


    • Muku, très bonne remarque.

      Sinon j’en ai marre d’entendre que les fils d’immigrés portugais sont complètement assimilés se comportent de manière exemplaire. Là où j’habite, dans le Val d’Oise, les plus anti-France sont les jeunes Portugais qui d’ailleurs revendiquent l’amour de leur pays d’origine de manière très ostensible (drapeaux partout, pays représenté sur la voiture, tatouages, etc.).


    • #70120

      et un peu de subtilité et d’humour permet de comprendre bien des choses....par exemple que timsit enploie le terme "raciste" dans le sens dévoyé de la novlangue qui a remplacé le terme nationaliste par raciste......


    • oé enfin ça concerne les portugais et les maghrébins, seulement, parce que on ne voit pas d’italiens, d’espagnols, de polonais agiter des drapeaux de leur pays, ils sont bien plus intégrés en France.


    • Très juste. Il faut arrêter d’idéaliser l’intégration des étrangers blancs européens, il faut même arrêter d’idéaliser l’intégration tout court, qui généralement n’est que le résultat de l’acculturation et de la soumission au matérialisme totalitaire.


    • #70194

      @Mansur
      c’est vrai que ceux qui glorifient leurs origines nous les brise, surtout si c’est fait en méprisant le pays d’accueil, mais je pense pas que l’on puisse parler de délinquance chez les jeunes d’origine portugaise.
      Tant que les Français retrouveront pas une certaine fierté et en auront marre de porter le fardeau d’un passé auquel il n’est pour rien, les petits ouesh-ouesh dopés à l’anti-racisme se croiront tout permis.



    • Muku, très bonne remarque.
      Sinon j’en ai marre d’entendre que les fils d’immigrés portugais sont complètement assimilés se comportent de manière exemplaire. Là où j’habite, dans le Val d’Oise, les plus anti-France sont les jeunes Portugais qui d’ailleurs revendiquent l’amour de leur pays d’origine de manière très ostensible (drapeaux partout, pays représenté sur la voiture, tatouages, etc.).




      Soit ! écartons les portugais qui même chez les jeunes sont resté très "nationalistes" mais en attendant ils ne remplissent pas nos prisons...vu ?


    • #70790

      "il faut même arrêter d’idéaliser l’intégration tout court, qui généralement n’est que le résultat de l’acculturation et de la soumission au matérialisme totalitaire."
      Je ne comprends pas bien ce que vous voulez dire ? Qu’on doit cesser les efforts d’intégration, (et moi je parle même d’assimilation) des immigrés ? Qu’on doit céder au modèle anglo-saxon de division communautariste du pays ? Parce que si c’est ce que vous prônez, ça n’est guère compatible avec le logiciel nationaliste à la française. Et ça fait aussi parti du "diviser pour régner" promu par qui vous savez.


    • @Quenelle malouine

      tout à fait exact

      les magrébins des 60, quantitativement n’était pas autant
      puis il y avait le sentiment d’un jour retour au bled
      puis il y avait du travail

      mais est arrivé le regroupement familiale, la libéralisation, le mondialisme
      et cette propagande satanique de SOS RA, qui semblait vouloir dire :
      "merde, c’est la crise,
      vous cherchez des coupables, ce ne sont pas nous les élites mais ces blancs la,
      - > le descendant des paysans qui n’a jamais vu un magrébin auparavant"

      c’est comme tout, c’est la croissance tout va, c’est bullesque, et la crise, ca ce dégonfle limite ca explose
      on est dans une phase de gestion du dégonflage
      et les pires crasses sont permises


  • Je ne comprends pas comment d’une part Timsit a pu jouer un tel role, alors que là l’effet attendu sur le spectateur est clair, et nous balancer du bien pensant, du rappel à la WWII perpétuel et de l’anti-lepenisme primaire.
    C’est vraiment un virage à 180°.

     

    • Alain Delon jouait bien des rôles de bandits et de gangster dans de nombreux films, alors qu’il vote FN avec toutes les valeurs morales qui vont avec, contradiction ? c’est bien ça le métier d’acteur, ce n’est pas du militantisme, à la différence de ceux qui font de la propagande à travers leurs films.


    • #70060

      Faut prendre ça au 1er degré, Timsit est déconcertant de vérité. C ’est une parodie de la parodie des politiques qui se donnent bonne conscience. Ce qu’ils veulent c ’est juste qu ’on vote pour eux car ils ne sont pas racistes soit disant. Bientot ils vont connaitre eux aussi la mouise avec le bordel financier qui ne s ’améliore pas. bonne journée. lol.


    • Timsit est juif pas arabe donce je ne vois pas en quoi jouer ce role devrait le torturer.


    • Les acteurs (comme les auteurs !) n’ont pas à assumer les actes et les paroles de leurs personnages !


  • Cette scène est une belle connerie . Bel amalgame que de dire qu’on est des racistes quand on est contre les arabes qui viennent nous envahir ou contre les Juifs quand ils nous dirigent comme des dictateurs , je remarque que pendant que je m’inquiétait pour le sort de nos voisins Libyens ou Ivoiriens ce sont ceux qui se disent "tolérents" et "accueillants" qui se sont réunis main dans la main pour donner leur accord pour bombarder ces pays Africains . Cette droite et cette gauche bobo , en fait les VRAIS racistes ce sont eux .

     

  • Tout y est dans cette scène : le prolo qui se croit et se prétend raciste alors qu’il ne l’est pas (voir la suite du film), les politiques qui aiment les autres mais loin d’eux et pour leurs intérêts et les publicitaires lèche cul. Sur fond de lutte des classes.
    En réponse aux coms précédents :
    1-évident que l’assimilation d’européens demandent moins d’effort que celle d’africains à différence culturelle plus grande.
    2-La qualité des immigrés et des hotes ne sont pas en question : ils étaient tous de petite condition et se sont globalement bien comportés dans des circonstances rendues difficiles par l’oligarchie. Chapeau aux misérables !!!
    3-je fais du Soral bis:l’hote a vu objectivement ses conditions de vie dégradées et c’est la faute en partie à l’immigration mais ce n’est pas la faute des immigrés. Il a le droit à la colère et au désarroi.
    4- Les immigrés sont des ouvriers exploités qui n’ont pas eu les salaires à la hauteur de leur travail. Leurs enfants ont le droit à la colère et au désarroi.
    5-Les difficultés des hotes et immigrés des années 70 viennent de la crise économique orchestrée par l’oligarchie. Les circonstances différentes à travers le temps expliquent des réactions différentes à des immigrations différentes...évidence !!!
    6-Bouygues et cie ont orchestré cette déportation-exploitation et la lutte des misérables résidants contre les misérables déportés.
    ***************
    Egalité et Réconciliation !

     

  • insupportable cabotinage
    pensée infecte
    bourbier
    pour comprendre cette scène je crois qu’il faudrait imaginer Aubry ou Borloo qui dirait "je crois qu’il n’est pas correct de dire que... - et là vous mettez tout le dialogue de cette scène-"
    et les bobos sont à leur place

    et en plus Timsit est vraiment le pire acteur du monde


  • Vous etes raciste, donc vous votez le Pen ?
    Ho ho ho, la propagande visible ! l’eternelle arnaque de tenter d’imprimer que FN = racisme dans le cerveau des gens, une des plus grosse manipulation qui marche bien en france, tout est a l’envers.
    Un des modus operandi de l’empire est clairement l’inversion totale de la realité, c ’est comme les pub pour les banques qui vantent le coté humain de leur etablissement (assurement humain !) , l’inverse je vous dit !
    J’en ai une autre !! Mac donald qui met en avant les perpective d’emploi et carriere dans ses pub alors qu’au meme moment il remplace ses employés par des bornes !
    Ou encore !! BFM, Qui pretend etre "numéro 1" sur l’info, alors qu’il sont numéro 1 de la désinformation.

    Le truc avec ces invertions totales, c’est que l’individu qui est dans la matrice de l’empire, devra mentallement parcourir la plus longue distance entre ce qu’il croit etre la realité et ce qu’elle est vraiment, du coup c ’est pas facile pour certains, mais ca vient !!

     

    • #70268

      Et si tout ceci n’avait qu’un rapport avec les valeurs qui existent encore chez certains et qui chez d’autres ont disparu ? Les raisons sont souvent très simples, et à portée ne nous laissons pas queneller avec ce faux problème qui n"est en fait qu’une banale tactique de diversion.
      Les élites grâce aux médias et aux politiciens qui leur appartiennent, ont le pouvoir de nous amener à jouer sur chaque terrain que eux seuls choisissent et en plus de cela ils peuvent changer les rêgles du jeu comme il leur convient, et tout cela pour nous mener en bâteau et ainsi gagner du temps pour continuer leur agenda.


  • il est important de se souvenir des problèmes et des réactions qui furent à l’époque (fin du XIXè siècle) liées à l’immigration des travailleurs belges (oui, belges) dans le nord de la France. On disait qu’ils venaient voler le travail des français (et en effet les patrons en profitaient pour les payer moins cher que les français) que à Wazemmes (quartier de Lille) toute la délinquance venait d’eux, qu’ils étaient ivrognes, trop religieux (c’étaient ds flamands, pays à l’époque très très dévot, familles nombreuses, sol pauvre et surpeuplé) ,qu’ils avaient tous un couteau dans leur poche. qu’ils étaient ridicules avec leurs casquettes orange ou vert pomme, Un journaliste a dit que c’étaient des "barbares inassimilables". Et comme il n’y avait pas de loi de censure antiraciste à l’époque, lors du carnaval de Roubaix on chantait des chansons où on clamait sa haine des flamands (les "flahutes").

    Bon, faut croire que ces barbares inassimilables ont finit par s’assimiler quand-même, car maintenant les gens ne se souviennent même plus qu’ils aient été si mal vus et ont essuyé tant d’hostillité. Heureusement que le journal "La Voix du Nord a publié il y a quelques années un petit livre rapellan t l’historique de tout ça. Je vous conseille d’ailleurs d’essayer de vous le procurer si ça existe encore ça s’appelle "L’immigration oubliée"


  • #70351

    A la vue de Timsit j’ai tout compris au film sans même le regarder.


  • Je suis dans la sécurité et je suis quasiment tout les jours traités de raciste, c’est un réflexe chez certains descendant d’immigré doper a SOS racisme, encore hier un français d’origine maghrébine de 40 ans ma traite de raciste car je lest contrôlé lui et pas deux femmes noirs qui passait en même temps, pour une bonne raison que je lui est expliquer et il a fermer sa bouche mais on doit tj et tj se justifier limite...
    Âpres a leur décharge le contrôle au faciès est institutionnalisé dans notre domaine et la plupart des collègues sont noir et arabes et le comprenne très bien car cest une réalité que les délits mineurs sont essentiellement causé par des descendant d’immigrés et pour eux un délinquant noir blanc vert reste un délinquant cest même pire je dirais quand il sen chope un de leur ethnie je dirais car a leur yeux ces mec donne une mauvaise image d’eux au blanc etc....Je le voit tout les jours au boulot en banlieue.
    Mais la balance commence a changer, car il ya des plus en plus de délits mineurs commis par des blanc, et pas tous des manouches ou des gens des pays de l’est, reste a ce que les gens s’aperçoive de cela...La pauvreté et le manque de repère et d’autorité des parents entraine a ces gestes la.
    Pour les délits grave et crime pas de circonstance atténuantes, ils savent ce qu’ils font et risque consciemment donc pas de pitié.

    Paix,

     

    • La délinquance n’est-elle pas tout simplement due au manque d’argent ? Pourquoi se donner la peine de voler quand on peut s’offrir de quoi satisfaire ses besoins ?
      .
      L’origine éthnique des délinquants est une mascarade, pour détourner les yeux du peuple du véritable problème : le système économique. C’est exactement comme la guerre des sexes pour détourner l’attention de la lutte des classes.
      .
      Les immigrés d’hier (italiens, portugais, espagnols, belges) qui étaient frappés par la délinquance ne sont aujourd’hui plus du tout montrés du doigt. Serait-ce lié à l’amélioration de leurs conditions économiques ? Je le crois. Ça prend du temps, voilà tout.


  • #70405

    Dans les années 70 on parlait déjà de violence dans les quartiers, mais c’était des blancs.
    Punk ou loubard, genre : cheveux long, tatouage et veste en cuir.
    Apostrophes 1978 : http://www.ina.fr/art-et-culture/li...
    Quand j’écoute ce prêtre, j’me dis que rien a changé, si ce n’est que les arabes et les noirs ont remplacés les "loubards" d’antan, mais aujourdhui nous sommes plus nombreux, car ca nous colle à la peau.
    Salam aleykoum
    ("Soyez des combattants de l’amour, des combattants de l’espérance et des combattants de la justice". - Guy Gilbert -)

     

    • « Rien n’a changé »...je rêve !
      .
      Vous allez comparer quelques bandes de punks avec les banlieues et les bandes ethniques d’aujourd’hui qui règlent leurs comptes de plus en plus à coups de AK47 en pleine rue ?
      .
      Regardez ça et osez dire après que "rien n’a changé" : http://www.insee.fr/fr/themes/table...
      .
      dans les années 70 c’est déjà les jeunes algériens qui font exploser le taux de délinquance, pas les punks...et je sais de quoi je parle j’ai vécu et donc observé ce phénomène en banlieue.
      .
      Mais déjà à cette époque comme aujourd’hui la gôche empêchait quiconque de faire le rapprochement...


    • #70522

      Les algériens responsable de la délinquance ? Décidément on à bon dos.
      Bien sur qu’aujourd’hui c’est pire, mais c’est l’œuvre de la France. "Les emmerdes sont des cancers, si tu laisses trainer ca prend de l’ampleur et ca te tue".
      Ce que je veux dire, c’est que les noirs et les arabes n’ont rien inventé, mais au contraire nous nous sommes parfaitement intégré à nos quartiers.
      Moi j’appelle ca "non-assistance à personne en danger" et ce n’est pas les pleurnicheurs comme vous qui êtes en danger, mais bien ceux que vous appelez "les racailles" et ceux qui statistiquement risque de le devenir.
      Salam aleykoum.


    • Je voudrais juste dire à OV que croire encore aujourd’hui que (et bien sûr déjà à l’époque en France), la "gôche" et la "drouâte" ne sont pas les deux faces d’une seule et même pièce est purement un signe de carence cognitive et intellectuelle, ceci spécifiquement alors que vous commentez sur égalité et réconciliation, site sur lequel vous avez accès à maints outils de réflexion qui vous permettent d’éviter ce genre de référence digne de TF1 prime-time. Je vous invite à faire un effort, merci.


    • Et moi je vous invite à faire un effort de compréhension et d’analyse de ce que vous lisez sans obligatoirement l’interpréter.
      .
      Ce n’est pas parce que je dis que la gauche fait taire depuis 40 ans quiconque voudrait faire remarquer la corrélation frappante entre la courbe du taux de délinquance et celle de l’immigration que je crois en la dichotomie de la droite et la gauche.
      .
      La droite fait venir l’immigration pour le patronnat et la gôche se charge de faire taire un Georges Marchais, par exemple, en le traitant de raciste...
      .
      A bon entendeur, salut.


    • Très bien , il aurait donc fallu être plus clair , car ce genre de référence sémantique se trouve être bien maladroite à une époque dans laquelle il est important de lutter aussi avec les mots face aux mots. Utiliser ces termes trempés maintes fois dans bêtise partisane et aveugle que l’on peut lire et entendre jusqu’à la cacophonie assourdissante, ceci au bénéfice des semeurs de trouble (je parle bien des diviseurs pour mieux régner), n’est pas du plus pertinent. Fort bien si vous êtes alors renseigné, à vous donc d’en faire meilleur usage afin d’éviter les mots choisis à dessein par l’adversaire , vous ne faîtes que le nourrir ( comme si vous vouliez un monde plus juste , mais achetiez du Nike et du Roundup). Car oui, vous le savez bien , les mots, en nos sociétés humaines, pèsent bien autant que les choses matérielles, ce pourquoi il y faut faire tout autant attention.


    • #70978

      Humilité, je t’en prie sors de ce verbiage nauséabond et viens clouer le bec à tous ces donneurs de leçon. Il me semble ainsi que les propos de "R" ne sont que du vent... n’ayant d’autre conséquence que de gonfler les voiles de notre galère quotidienne.


  • #70436
    le 01/12/2011 par mdr94@laposte.fr
    Bourgeoisie, mépris de classe et immigrationnisme

    la cruelle vérité du terrain


  • Il est clair que les communautés issues des vagues d’immigration provenant du Maghreb (notamment d’Algérie) et du Sahel (notamment du Mali) sont particulièrement prolifiques en matière de délinquance/criminalité. On pourrait en évoquer sur les raisons socio-ethno-culturo-économiques de cet état de fait, mais ce n’est pas la question.

    Toujours est-il que selon moi cela n’a pas grand’chose à voir avec "l’intégration" : en effet il existe des communautés qui ne sont pas du tout mieux"intégrées" - originaires d’Asie (Inde, Sri Lanka, Chine...) ou d’autres régions d’Afrique (Bénin, Cameroun, Congo...) - et pourtant nettement moins criminogènes.

    Enfin, comme je l’ai déjà dit, ce qui passe pour de "l’intégration" n’est souvent qu’un renoncement à sa culture d’origine et aux valeurs traditionnelles, ce qui conduit à la soumission au système matérialiste totalitaire, individualiste, immoral et déraciné dans lequel nous vivons.

     

    • au début du siècle les gens se plaignaient que les immigrés italiens ne s’intégraient pas ! Et en plus c’était plein de terroristes (les anarchistes tueurs de rois et poseurs de bombes)
      Plus tard on a ressorti la même accusation à propos des polonais, ils vivaient (dans les mines du Nord) dans des quartiers rien qu’à eux, ils avaient même leur prêtre polonais, des églises polonaises (plus tard il y eut aussi un journal régional spécial en polonais et des émission à la radio en polonais), leurs femmes restaient à la maison et neparlaient que le polonais sans relations avec la société "française de souche".
      Et après la deuxième guerre idem d’éminents sociologues se sont fendus d’une étude qui concluait que les arméniens ne s’intégraient pas, que les mariages entre français et arméniens se passaient mal, etc.( lisez dans e livre de Gérard Noiriel sur immigration et racisme)

      *remarque d’un autre ordre : comme dit déjà qq après tout pourquoi faudrait-il être "intégré" ? et d’abord intégré à quoi ? Il y a plein de sortes de français, de milieux, lequel fera loi ? Personnellement tout les années que j’ai passé à travailler dans des bureaux dans un milieux de bonnes-femmes de la "France profonde" je me suis constamment senti "étranger" à ce milieux, ses préjugés, son inculture, sa mesquinerie.

      enfin,* troisième type de remarque : on exige que les nouveaux venus soient intégrés, bon ! mais alors ça doit être le même pour tous : ainsi il faudrait quand-même que les informaticiens qui font des programmes, en particulier pour l’Etat sachent un peu qu’ils sont en France et pasaux Etats-Unis ! c’est quoi ces chiffres où ils remplacent la virgule réglementaire en français par un point anglo-saxon ? c’est quoi ces ordinateurs qui, alors qu’avecles progrès de linformatique ce n’est plus un problème, refusent les noms de fichier comportant des lettres accentuées ? (parce que les ordinateurs anglophones les refusent !). Il faudrait qu’eux aussi s’intègrent à la France non ?


    • #70794

      Dans "culture d’origine", il y a aussi le mot "origine". Vous venez peut-être d’ailleurs, mais votre vie désormais est en France. Vous ne l’avez peut-être pas choisi, mais c’est comme ça. Si vouloir préserver ses "valeurs traditionnelles", ce qui est certes compréhensible pour immigré de la 1ère génération qui a connu son pays d’origine (mais qui l’est beaucoup moins pour ses descendants), cela signifie rester entre soi, ne faire aucun effort de main tendue vers le "monde extérieur" (qui ne devrait plus être extérieur pour vous en tant que citoyen français), cela renforce la communautarisation galopante du pays et contribue à dissoudre son sentiment de solidarité nationale, ce qui est exactement voulu par ceux d’en haut (c’est d’ailleurs vrai aussi pour les cultures et les "valeurs traditionnelles" régionales). En bref, en remettant en cause le modèle assimilationiste français, vous faites le jeu de l’"empire", et plus concrètement pour vous, en refusant l’intégration, vous prenez le risque d’être traité avec hostilité par les autochtones, ce qui parfaitement normal et compréhensible. C’est votre choix, mais il faut l’assumer jusqu’au bout et ne pas venir se plaindre par la suite.


    • Si le savoir et les valeurs transmis par ses parents ne sont pas assimilés par l’enfant, celui-ci aura d’autant plus de mal à s’adapter au monde "extérieur". On voit bien que les jeunes qui sont en rupture avec la "société" sont généralement d’abord en rupture avec leurs propres familles.

      D’ailleurs, nous ne vivons pas en société (organisés et solidaires), mais en troupeau (entassés et individualistes) ; les notions d’intégration/assimilation n’ont donc aucun sens dans le contexte actuel.

      Pour finir, la politique assimilationiste française qui consiste, depuis la révolution de 1789 (cf. politique d’intolérance linguistique) , à plaquer une culture commune artificielle et sans racines sur des populations différentes en niant les particularités et les différences, à mon avis, c’est une grosse connerie qui est en partie responsable l’inculture ambiante d’aujourd’hui.


  • C’est quoi ? c’est un film Suédois. Un Suédois qui nous joue le rôle d’un Français raciste sa me rappelle d’autre film tel le cousin,tchao pantin ou encore L’union Sacrée ou vous avez des Suédois jouant le rôle de Maghrébins vendeurs d’héroïne.


  • Rien qu’à la vue de la baudruche nommée Timsit, le souci de préserver ma santé mentale m’interdit de visionner l’extrait.


  • #70707

    je pense que dans ce passage du film ça montre juste que ce sont des décisions politiques de bobos qui causent des changements dans la vie des gens moyens alors qu’eux, les bobos, ne seront jamais directement touchés par ces décisions, et ce juste pour leur masturbation intellectuelle personnelle.

    alors qu’en réalité aussi bien les français moyens d’origine que les français moyens immigrés sont touchés de façon négative par l’immigration.

    résultat : aussi bien l’un que l’autre peine encore plus à trouver du travail et, à cause de la compétition, est contraint à prendre un job sous-payé pour pouvoir payer un appart en banlieue loin de son quartier d’origine maintenant habité par ces memes bobos qui ne sont meme pas français, qui habitent en france une fois par mois et qui au final sont les patrons de ce français moyen grace à qui ils font encore plus de bénéfice maintenant qu’ils sont contraints à des salaires plus bas.

    et après effectivement, raciste, pas raciste, ce sont des conséquences directes de la condition dans laquelle les gens grandissent et vivent.

    mais je pense c’est surtout un moyen de détourner l’attention du vrai problème qui est l’asservissement des populations par des bandes de dégénérés..