Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bruno Guigue : "Le mémo est la contre-attaque de Trump contre les Démocrates"

« Un mémo qui fait scandale » : un sujet de RT France du 3 février 2018.

 

En lien, sur E&R :

Trump face à l’État profond, à lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est un peu ce qui se passe en France avec la justice,l’état et le sionisme contre le peuple .Les sionistes se servent de l’état ,via la justice pour faire pression sur le peuple et le faire taire .C’est le billard à trois bandes .Et après ,on nous parle de complot .

     

  • RT a repris, avec le même vocabulaire, la dépêche AFP sur laquelle était construit l’article de l’Express publié hier par E&R. C’est toujours la même version, elle ne convainc pas plus.

    Quant à Bruno Guigue, spécialiste du Moyen-Orient, il peut croire que Nunes était téléguidé par Trump. En soi, cela semble vraisemblable. Il manque juste deux choses : 1- une preuve, ou au moins un indice de cela, et 2- un exemple tiré du passé, qui montrerait que Trump est capable est capable d’organiser une telle contre-attaque.. Pour le moment, il s’est montré un grand combattant sur Twitter, mais pour ce qui est de peser sur l’action des membres Républicains du Congrès, il n’y est jamais arrivé. C’est au point que le seul succès de Trump avec le Congrès fut, en Octobre 2017 pour le healthcare Act, lors du deal réussi avec Chuck Schumer et Nancy Pelosi, les deux chefs Démocrates.

    Sans certitude, mon pronostic sera que Mueller ne sera pas viré. Rosenstein peut-être, et Bruce Ohr (justice) probablement.