Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

CRIF, médias mainstream, voyoucratie : même combat

Les rebelles de la « secte Dieudonné », par Marion Van Renterghem (Le Monde)

Un article de la journaliste du Monde Marion Van Renterghem, relayé par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) et dont les sources sont... Jo Dalton et sa bande. Une synthèse !

 

Jo Dalton s’appelle Jo Dalton parce que dans sa fratrie il est le plus petit, le plus teigneux et le plus intelligent. Il est champion et maître de taekwondo, le « karaté volant » dont il aime bien rappeler que c’est « le plus violent des arts martiaux ». Jo parle d’une voix grave et calme. Il a des traces de couteau et de balles sur le corps et a gardé d’une bagarre récente une bosse pointue au milieu du front, entre les deux yeux, sur l’un de ces points vitaux que lui et ses frères des quartiers ont appris à viser. Eux, les « combattants », les « guerriers », les « fauves », comme ils se désignent eux-mêmes.

Ce jeudi, il va à Grigny (Essonne) voir son copain Karim qui l’a prévenu : « Dieudonné te cherche des embrouilles. » Jo Dalton a assuré bénévolement pendant des années la sécurité du sulfureux humoriste. Il lui a maintenant déclaré la guerre. Ça chauffe dans « la dissidence », cette vaste nébuleuse « antisystème » agitée par Dieudonné dans ses shows au théâtre et sur Internet, par les écrits et vidéos de son compère idéologue antisémite Alain Soral sur son site Egalité & Réconciliation (E&R), et maintenant par le parti politique Réconciliation nationale que tous deux ont fondé ensemble. Un vent d’opposition commence à souffler de l’intérieur contre les gourous « Soral et Dieudo », acoquinés à l’extrême droite. « Ils nous ont contre eux, et ils flippent grave, dit Jo Dalton. Les banlieues sont leur fonds de commerce, et les banlieues, c’est nous. On fout un gros bordel. Leur système est en train de s’écrouler ».

Jo Dalton. 46 ans. Centrafricain. De son vrai nom Jérémie Maradas-Nado. Jérémie ou « Jéjé » pour les amis d’enfance. Il donne toujours rendez-vous à une porte de Paris. La capitale, ce monde de bourgeois protégé par le périphérique, se résume pour les bandes des quartiers à ses portes ou à son sous-sol – les stations de métro et de RER, le Forum des Halles. Les banlieues, leurs territoires, sont des numéros : « J’ai grandi à Grigny, dit Jo. J’ai fait le 77 à Nemours, le 93 à Saint-Denis, le 95 à Gonesse, beaucoup de 94. Là, je vis dans le 94. » Il a aussi « fait le 92 parce qu’il y avait des skins à Montrouge » : au temps de sa jeunesse et de la guerre des gangs, à la fin des années 1980, Jo Dalton jouait un rôle de leader dans les gangs « antifas » (antifascistes) spécialisés dans la « chasse aux skins » (les skinheads, d’extrême droite).

Son neveu Médéric et lui attendent porte d’Orléans, un bonnet de laine sur la tête, à l’avant d’une Citroën série 5 noire toutes options aux vitres teintées. On trace sur l’autoroute sans se parler, du rap à fond la caisse. En arrivant à la cité de la Grande Borne, à Grigny, Jo devient plus loquace. Le neveu, par respect, coupe le son. « Tu vois, j’ai grandi là. C’est une des cités les plus chaudes de France », dit-il. On gare la voiture dans une zone où trône le gymnase dit « du haricot ».

Karim Baron, c’est le colosse qui s’entraîne sur le ring avec « un petit » qui n’arrive pas à en placer une. « Le baron de Grigny » est une personnalité influente dans les quartiers à Grigny et alentours : médiateur, professeur de boxe, responsable de l’événementiel à la mairie, musulman pratiquant. Il descend pour « checker » avec Jo (la main droite avec la paume et puis avec le poing fermé).

« – Ça va Jéjé ?

Ouais, ça va frérot. »

Karim et Jo sont des frères d’armes : ils ont produit du rap ensemble, été éducateurs ensemble, bossé dans des associations de banlieue ensemble, « fait les gangs » ensemble : Jo chez les Black Dragons, Karim chez les Félins. Evry, Grigny, Les Tarterêts, ils « chassaient les fachos ». Jo Dalton avait fédéré la majorité des gangs anti-skins : les Red Warriors, les Black Tigers, les Ducky Boys, les Félins… Dans ce vaste bestiaire poétique, Jo Dalton était le « chef de section kamikaze » chez les Black Dragons : la section la plus dure, consacrée aux « expéditions punitives ». On rit bêtement. Par politesse Jo rit aussi, toujours aussi lent et calme. « Ouais, tu vois, c’est pour ça qu’ils ont peur les Dieudo et compagnie. Ils savent ça. » Karim s’est mis à faire des pompes et parle en même temps. « Dieudonné et ses cerveaux, ils m’ont envoyé des gens pour me contacter et essayer de nous faire entrer en conflit avec Jo, raconte le boxeur. Ils m’ont dit “Ouais, qu’est-ce qui se passe avec Jo, c’est quoi son embrouille avec Dieudo sur le Net, t’es au courant que Jo, c’est un envoyé du sionisme, tout ça…” »

 

Les dérapages de Soral

L’effet boule de neige a commencé. À la suite de ses vidéos diffusées sur Internet, Jo Dalton a été contacté par une jeune mannequin noire, Binti Bangoura. Celle-ci lui explique, apeurée, avoir dialogué sur Internet avec Alain Soral, puis repoussé ses avances. L’essayiste a défoulé son humiliation par une série de mails et de SMS. Exemples : « Les Blancs prennent les Blacks pour des putes (ce qu’elles sont le plus souvent) ». « Ton destin c’est d’être une pute à Juifs. » « Avec ton gros pif sémite (…), tes yeux globuleux et ta tête de vieux chef indien, la seule chose que tu as à vendre, c’est ton cul. (…) Au final il reste quoi ? Une blaquette à Juifs et à pédés. »

Dans « la dissidence » où les Noirs croient leur cause défendue, cela fait désordre. Jo Dalton prend la défense de Binti Bangoura. Enregistre un clip vidéo sur son site « Les vrais savent ». Met en circulation sur le Net un des SMS et le selfie en pied d’Alain Soral, tout nu et le sexe fier, qu’il avait envoyé à Binti en prime. Les réseaux sociaux y vont bon train en sarcasmes.

Chez les fans de E&R, l’image de Soral prend un sacré coup. Même Kémi Séba, figure du radicalisme noir français, antisioniste réputé proche de l’essayiste, décroche. Ceux qui, écrit-il, « pleurent en découvrant en 2014 qu’Alain Soral a des préjugés négrophobes violents sont ceux qui ont dû découvrir en l’an 2000 que la Lune était un satellite de la Terre ». Il conclut : « Je ne peux plus me sentir concerné par la dissidence. » Cela vient au moment où d’anciens gardes du corps de Dieudonné, comme Joss et Jessy, se retournent contre l’humoriste. Les affaires d’argent se mêlent à la déception de découvrir l’utilisation cynique que fait l’humoriste de la cause noire. « Je suis entré en guerre contre Dieudo », dit Jessy.

Dieudonné continue son spectacle au Théâtre de la Main d’or, derrière la Bastille, comme si de rien n’était. Deux spectacles successifs en soirée, trois jours par semaine depuis six mois, et la salle de 200 places pleine à craquer. On y vend des places à 40 euros, des tee-shirts et autres babioles. Au bar du théâtre – le bien-nommé « Comptoir de la quenelle » –, on peut se nourrir d’une « assiette quenelle » ou d’un « sandwich hallal ». Rien de kasher, mais qui songerait à en demander ? L’artiste apparaît sur scène enchaîné dans un costume orange, celui des prisonniers de Guantanamo, et rugit. C’est « la bête immonde », mal-aimée et proscrite, qu’il adore être.

Les pulsions antisémites sont édulcorées depuis que le Conseil d’État a validé l’interdiction du Mur, le spectacle de Dieudonné prévu en début d’année au Zénith de Nantes. Elles persistent néanmoins, conservées avec soin, au maximum de ce que la loi permet. L’artiste, bête immonde, est aussi une bête de scène. « Le plus fort de nous tous », dit encore son ancien compagnon de sketch Élie Semoun, malgré leur rupture. Les spectateurs, jeunes et sans signe particulier, rient de tout à gorge déployée. À la fin, ils font patiemment la queue pour saluer la bête en vrai. Le gourou signe des autographes à la pelle, se fait prendre en selfie, fait des quenelles en veux-tu en voilà. Quand vient notre tour, c’est pour l’interviewer. Il semble contrarié. Son garde du corps le regarde, prêt à agir au moindre signe. « Bien sûr, je comprends que vous vouliez me parler », dit Dieudonné en fuyant aimablement toute question et… tiens ! justement, ça tombe bien, voilà ses deux avocats qui arrivent : Mes Sanjay Mirabeau et David de Stefano, eux-mêmes auteurs d’Interdit de rire, un livre sur l’affaire Dieudonné et l’interdiction du spectacle par le gouvernement : « Un précédent inquiétant dans la jurisprudence française. »

Il ne faut s’adresser qu’à eux. Jo Dalton et les oppositions à Soral et Dieudonné au sein de « la dissidence » ? Ils rient : « Jo Dalton, c’est très secondaire pour notre client. » « Oui, c’est très secondaire », renchérit Dieudonné. Bien plus essentiel à leurs yeux est « le message de paix » que vient d’adresser Dieudonné au ministre de l’Intérieur. Il s’agit d’une « proposition pour mettre un terme au conflit qui l’oppose à certains représentants de la communauté juive de France depuis plus de dix ans », indiquent les avocats. « La paix est difficile. Elle oblige à des efforts, à la reconnaissance d’erreurs de part et d’autre. C’est une démarche de confiance. Elle est risquée pour les deux parties. » Dieudonné demande un rendez-vous avec Bernard Cazeneuve. Lequel « ne répondra pas », nous indique-t-on place Beauvau.

Les vidéos de Dieudonné peuvent atteindre plus de 1,5 million de vues sur YouTube. Son théâtre est plein. Il s’apprête à entamer une tournée en France en commençant par Nantes, ville pour lui symbolique. Les livres d’Alain Soral se vendent à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires. Jo Dalton leur oppose sa guerre par les réseaux : les Black Dragons, la rumeur des quartiers, les rappeurs de banlieue. Certaines de ses vidéos sont vues une centaine de milliers de fois, comme celles de Soral. Il reçoit déjà des menaces de mort des « dissidents » : « T’es un traître, on va te buter, nous les radicaux ! » Jo Dalton est rassuré : « C’est bon signe. »

Voir aussi, sur E&R :

Rejoindre le combat d’Alain Soral et Dieudonné contre le communautarisme :

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par Paypal :

Le paiement peut aussi s’effectuer par chèque à l’ordre d’Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1070533
    le 29/12/2014 par réveillez-vous
    CRIF, médias mainstream, voyoucratie : même combat

    o Dalton s’appelle Jo Dalton parce que dans sa fratrie il est le plus petit, le plus teigneux et le plus intelligent. Il est champion et maître de taekwondo, le « karaté volant » dont il aime bien rappeler que c’est « le plus violent des arts martiaux ». Jo parle d’une voix grave et calme. Il a des traces de couteau et de balles sur le corps et a gardé d’une bagarre récente une bosse pointue au milieu du front, entre les deux yeux, sur l’un de ces points vitaux que lui et ses frères des quartiers ont appris à viser. Eux, les « combattants », les « guerriers », les « fauves », comme ils se désignent eux-mêmes.



    Maman j’ai peur....enfoiré de mythomane comme les 99,99% des racaillasses de banlieues
    Toujours dans la frime et dans le pompeux...

     

  • #1070536
    le 29/12/2014 par Georges 4bitbol
    CRIF, médias mainstream, voyoucratie : même combat

    Il n’y a pas un procès pour viols qui attend "joe dalton" ? Elle est au courant la marion van renterghem avant d’aller chercher ses sources chez la pire racaille ? Journapute un jour, journapute toujours.

     

    • Joe dalton....bouffon pitoyable.. ;
      maitre de taekwondo ? Meme pas maitre de ses coucougnettes qui s’entrechoquent à la venue du procès...doit faire la tapin maintenant pour éviter le coup de massue......mais il l’aura quand même...parce que les tapins récoltent toujours des coups de la main qu’ils nourrissent, le froc baissé...


  • Jo Dalton est insignifiant.
    Tout le monde s’en cogne, sincèrement, à part peut-être ses "potos" (wesh frérot !) des cités.

    Le format de l’article m’a bien fait marrer. On pourrait croire à un article du gorafi tellement le style est plat. ("le neveu baisse le son, par respect !", "le sport le plus dangereux, nous dit Jo fièrement". lol)

     

    • Voui, et les appels du pied à ses maîtres de la part de la journaleuse sont affligeants : exemples inénarrables :



      Dieudonné continue son spectacle au Théâtre de la Main d’or, derrière la Bastille, comme si de rien n’était. Deux spectacles successifs en soirée, trois jours par semaine depuis six mois, et la salle de 200 places pleine à craquer. On y vend des places à 40 euros, des tee-shirts et autres babioles. Au bar du théâtre – le bien-nommé « Comptoir de la quenelle » –, on peut se nourrir d’une « assiette quenelle » ou d’un « sandwich hallal ». Rien de kasher, mais qui songerait à en demander ?




      Ben voyons, y’a pas de juifs chez Dieudo l’antisémite, et tout le public mange hallal. Serait pas un peu arabophobe la journapouffe ? (mais, ça, c’est de bon ton, hein.)



      Les pulsions antisémites sont édulcorées depuis [...]. Les spectateurs, jeunes et sans signe particulier, rient de tout à gorge déployée.




      Ben, voilà, le mot en A est lâché, ouf, ça fait du bien. On sait que la promotion ne va plus tarder. Et puis, c’est si facile de prendre le peu de lecteur qu’il reste au monde (tout petit "m") pour des cons : y’aurait que des jeunes chez Dieudo, qui riraient de tout, sans finesse, sans esprit critique, de manière pulsionnelle, quoi, et on sait déjà que ces pulsions sont du type A. Bravo. Article merdique ridicule et mal écrit. Poubelle direct.
      .
      Quand je pense que cette charlatane est payée avec nos impôts sous forme de subventions versées par ses maîtres qui piochent allègrement dans les caisses de l’Etat. "Journaliste au monde" ? C’est quoi, ça ? "Trace de frein au fond des chiottes" serait mille fois plus précis.
      .
      Ah, oui, au fait : le joe et ses potes sont une vraie synthèse : rapers game / "éducateurs" (= gaveurs de haine de la France) / antifas de mer.... / (dés)informateurs à journaputes et rouage de leurs maîtres dans la machine sioniste. Quelle dissidence subversive !!
      .
      Eh, joe (ouais, mini "j") tu crois pas que rantanplan ça aurait été plus réaliste ?
      .
      PS : Je n’évoquerais pas le volet concernant les arts martiaux et Ginette (= le nom de combat de joe) sinon je vais me pisser dessus... de rire.


  • Je suis déçu que Kémi, vrai dissident, choisisse de faire d’une dispute privée ne le regardant pas un motif de rupture politique : seul son aveuglement contre M. Bernard Lugan en faveur de Cheikh Anta-Diop était jusqu’ici indigne de son intelligence et de sa culture politique.

    Jo-Averell Dalton, à force de chichons, m’a toujours paru être un faux dissident, attaché aux poisons de notre temps par un tempérament avide de jouissances violentes et digne de ses clips de rap. Il y abuse de tous les stéréotypes qu’on veut nous imposer sur les banlieusards jouisseurs abrutis, pour que nous les haïssions, et aussi leur imposer, pour qu’ils aient, à jamais, leur ghetto dans la tête et le cœur.

    Quant au Système, il fait la seule chose qu’il sait faire : il sème la H-H-Haine-e-e-e© ! Protégées par la police, nos élites n’ont qu’à compter les coups, en ricanant.

    Merci à qui ? Merci à Jo-Averell Dalton !

    Ils devraient l’augmenter... Ne serait-ce que pour les conférences sur le rap dans les universités des United States of Free-masonry... Sans parler de son rôle de termite au sein de la dissidence...


  • #1070574

    Du vent, du vent, du vent, pas une seule info, pas un seul argument, juste un concours à celui qui a la plus grande. Next !

     

  • #1070586

    Article prouvant par lui seul à quel point Jo "Dalton", dépeint de façon favorable par l’auteur, agi sous l’aile complaisante du système.
    Il déclare la guerre à Dieudonné et Soral ?… waouh ! pendant ce temps Cukierman, BHL… et les bombes de l’OTAN rigolent. Ce type est tenu de A à Z par les burnes ; le monde est plein de ces faux sages pseudos zen-philosophes, mais en vérité ni zen, ni sages ni philosophes… qu’il continue de courir après les skins…
    Jo Don-quichotte-Dalton en quelque sorte court après ses moulins.


  • #1070594

    Le délinquant Dalton espère se faire une réputation en tapant sur Soral.A t il été retourné par nos chères services de renseignements ?


  • Manifestement cet homme aime surjouer le gros dur, le big boss, le sage ...
    Etonnant de la part d’un maître d’art martial. Surtout n’ouvrez pas la bouche, cela pourrait casser l’illusion.
    Je vous conseille la lecture de Kleist, "Sur le théâtre de marionnettes".
    Je voulais souligner le titre de l’ouvrage comme appris à l’école mais n’y arrive pas.

     

    • #1070753

      Titres d’œuvres en italiques, équivalent typographique du soulignage manuscrit.

      On écrira par exemple : Bagatelles pour un massacre, interdit en mai 1939 par le décret Marchandeau. Avec un nom pareil, il ne pouvait être que rad-soc. Ça ferait un bon maître à penser pour Valls.

      Comme quoi, tout passe, tout reste.


    • Merci Robespierre, j’ignorais cet usage.


    • Aarf ! A posteriori, je ne l’ignorais pas mais me suis pas souvenu, pas l’habitude de m’exprimer en tapant, bref la honte ... Merci encore à Robespierre qui me rappelle que je n’ai jamais lu Bagatelles pour un massacre.


  • Si la racaille des cités pouvait donner une leçon à Dieudo et Soral, et foutre la paix aux bons consommateurs, surtout en ce moment ! C’est le message que j’ai cru comprendre.
    Normalement, c’est une incitation à la haine (raciale) sans aucune retenue. Mais vu le nom de la journaliste, elle ne risque pas grand chose à part s’être fait défoncer le ... dans une cave des tarterets par toute la bande à jojo. Le prix à payer pour du journalisme d’investigation en zone de combat.... ça laisse des cicatrices.
    Joyeuses fêtes


  • Selon des mystiques, Satan a des bosses sur le front.


  • #1070635

    Toujours les mêmes qui, quand ils n’ont pas de l’antisémitisme fantasmé à se mettre sous la dent, se convertissent en experts en chantage en tous genres (ex. : la mort du rappeur Tupac aux USA, Ulcan le violeur-vocal réfugié en Israël) ou experts en récupération ici des rappeurs (ratés) prêts à lécher le cul du CRIF euh d’une journalope des merdias mainstream en mission et dont le but est d’augmenter au maximum le mal-être de ces soi-disant rappeurs de banlieues, sachant que ces derniers ne sont même pas cap de dissocier le vrai du faux par manque total d’esprit de discernent... sinon pourquoi collaborent-ils avec ceux qui tiennent les rênes du pouvoir ???
    Comme leçon à retenir : certains resteront définitivement sur le quai ! c’est sûr !


  • Arrêtez d’envoyer vos enfants dans ces sports de merde ou on leur apprend a tuer et mutiler sont prochain.
    Faite leur faire de la musique, de la danse, de la peinture ou tout autre sport pacifique.
    Quand a la défense un bon 12 équivaut a calmer n’importe quel type de dragon ou animal mythologique sur terre ou dans les airs, les samouraï peuvent en témoigner.

     

  • Les masques tombent, bientôt llp ira rejoindre ces traitres c’est une certitude.
    Il divise la dissidence pour mieux l’affaiblir, l’Empire brouille les pistes, perfide au lieu de les attaquer frontalement ils ont préférer lâcher quelques biftons pour mieux les amadouer.
    Étrange malgré ses prises de position farida n’a toujours pas été licenciée, alors que compte tenu de son poste de fonctionnaire et du devoir de réserve qui débarrasmbe ils auraient pu la dégager depuis un bail... ce qui prouve qu’ils se concertent et réfléchissent aux meilleurs angles d’attaques. Encore une fois il faut le reconnaitre soral a raison quand il dit que les seuls vrais dissident sont lui et dieudo, les seuls qui existaient avant et qui ne sont tenu par rien. Apres avoir regarder les soraloscopies (+débiles c chaud), les vidéos de jo Dalton, l’interview de binti je trouve très étrange que ces 3 zozos nous recommandent de ne plus écouter Soral bizarre bizarre...
    Soral qu’il qualifie de gourou ...euh merde un gourou encourage ses adeptes à lire ? La lecture n’aide t’elle pas à développer le sens critique et par conséquent à être moins manipulable ? Llp ferme là physiquement tu dis que de la merde à part traiter ton auditoire de "débile" " dégénéré", imbécile etc...(liste non exhaustive) et rabaisser les gens qui n’ont pas selon toi une instruction suffisante, tu brasses du vent bon débarras

     

    • #1071033
      le 30/12/2014 par Soldat du Christ....
      CRIF, médias mainstream, voyoucratie : même combat

      Il ne faut pas fréquenter LLP si non c’est la "....scopie" assuré, si peu de vision du reste, qu’il se lâche sur les siens !!


    • @Momo Salut...l’autre llsdp,il y a quelque-chose qu’il n’a pas compris et que dans son intérêt il ferait mieux d’intégrer,Marseille,c’est le dernier endroit où il aurait dû s’installer compte-tenu de sa mentalité bourgeois-délateur...sans compter son mépris affiché du prolo...vraiment,je ne lui souhaite pas de mal mais il s’est trompé de ville,voir de région pour se mettre en avant (pour l’instant personne ne le connaît,ça va,mais la rumeur à Marseille,ça va très vite)...c’est une école de justice immanente Marseille,à force d’insulter,tu tombes sur un os,c’est scientifiquement prouvé (et tout-le-monde s’en fout en-bas du mythe de la "communauté Musulmane",ça te protègera pas les dents si tu parles mal) ...en-plus le type a une femme et des gosses je crois,il est complètement inconscient,vraiment...bref,bonnes fêtes à tous quand-mêêême...Féthi


    • #1071295

      Sur SORAL LL P a du loupé un truc car si l’essayiste était un nuisible, vu son inaptitude à la dissimulation cela se serait vu. Se targuer d’être un fin observateur sans commencer par porter un regard serein sur son voisin (sans parler d’ami (s)) est pour le moins curieux.
      Après pleuvent des menaces et autres insultes gratuites, ou supposées telles(? ?)...le cercle vicieux par excellence.


    • #1071304
      le 30/12/2014 par les je sont faits
      CRIF, médias mainstream, voyoucratie : même combat

      @ Féthi,

      T’as mangé du lion ou quoi ??
      Je serai llsdp je planquerais mes gosses et prendrais la poudre d’escampette.
      Faut savoir ne pas insister.


    • @lesjesont faits (ça passe pas les réponses !) Non camarade,ce ne sont pas des menaces,faut pas le prendre comme-ça,bien que ce soit virulent ! mais je connais les gens d’en bas,j’ai écouté le dentiste,ce ton hautain,ça va pas passer avec le prolétariat des abysses de Provence,je le préviens c’est tout ! bonne année camarade !...Féthi


    • #1072039
      le 01/01/2015 par les je sont faits
      CRIF, médias mainstream, voyoucratie : même combat

      @ Féthi,

      Merci, bonne et heureuse année à toi aussi.


  • Magnifique article pour cons. Achetez-en et mangez-en M’sieurs Dames !


  • Ce jo dalton est un ultra communautariste opportuniste il est pour la diviSion et le repli communautaire. Pas étonnant qu’il soit appuyé par le crif il n’a visiblement rien pigé au message de résistance d’Alain Soral ou de Dieudo, partisan du "blackvictim eternal" il devrait même s’inscrire au Cran avec tin qui cherche à tout prix à obtenir des indemnités communautaires en tout genres. On ne peut se réjouir de la séparation des pommes pourries du panier. Jo dalton bientôt à la LDJ ?


  • #1070704

    Rien n’est plus comique que ces connards cherchant à singer les rappeurs ou les racailles US, tout en faisant un tort immense aux Noirs... Ça me rappelle un morceau des Wriggles (l’histoire d’un type qui joue au caïd dans sa cité du 93, mais se chie dessus lors d’un voyage dans un quartier chaud du Bronx)... Bref, ces abrutis à bonnet sont les premiers à gueuler contre les injustices de classe, la misère ou les politiciens véreux, mais n’hésitent pas à s’offrir une grosse bagnole bling-bling avec 2 ou 3 putes à l’arrière, dès qu’ils ont vendu quelques CD après un clip minable tourné dans une usine désaffectée... Je n’ai jamais compris que des types brillants comme Dieudonné et Soral puissent s’entourer de crétins racistes pareils... Fusse pour leur sécurité...


  • #1070739

    C’est ça l’enseignement que vous retenez ?

    Moi ce que je retiens c’est que Rothschild soutient la racaille libéral qui consomme ,une image ...


  • #1070759

    Appel à Yves Calvi, David Pujadas ou Jean-Jacques Bourdin : S’il vous plaît, pourriez-vous inviter Jo Dalton dans l’une de vos émissions ? Nous aimerions connaître son opinion sur les principaux sujets d’actualité (Russie, Moyen-Orient, Économie internationale). Votre collègue Marion Van Reterghem lui ayant donné une tribune, pourquoi ne faites-vous pas la même chose à la télévision en direct ? Les français ont besoin d’être éclairés sur les grands sujets qui les taraudent, et je crois qu’il serait quasiment suicidaire de se priver d’un tel esprit susceptible de relever le niveau du débat public dont ont tellement besoin les français... "Des Paroles et des Actes" ? "Bourdin Direct" ?

     

    • Oh voui ! C’est une excellente idée ça !
      Non, pas besoin de traducteur, bande de racistes !


    • #1070951

      Il n’y a que la banlieue qui l’intéresse, le reste ne compte pas.
      Une vision tribaliste, qui se comprend chez un homme qui est resté toute sa vie enfermé dans une bulle de culture rap business et de violences urbaines.
      C’est pour ça qu’il demande sans arrêt à Dieudonné dans ses vidéos : "Et toi, tu as fait quoi pour les cités ?"


  • Quelle caricature ce Rantanplan ... Manque plus que le CRIF lui demande de se mettre un os dans le nez ..

     

  • J’aime bien le dernier message ... Rotchild et les néo - libéraux tout est dit .


  • #1070811

    Vous pourriez prévenir qu’il faut une bassine et deux serpillières pour lire ce torche-c..l !!! On peut pas appeler ça du journalisme ! c’est juste une opinion dans la pure lignée du prêt à penser ! enfin, c’est même un appel à la haine ! On a largement dépassé le cadre de la liberté d’expression .... Et que fait la justice ?


  • Le 27 décembre la dame a aussi balancé un article diffamatoire sur Dieudo intitulé, accrochez-vous : " Colonisation, djihad, Shoah... le melting-pot PUANT de Dieudonné" . On aura échappé au presqu’inévitable "nauséabond"...


  • On voit que ça les emmerde, les sionistes du "Monde", que Dieudo fasse salle comble...


  • En somme : des idiots utiles.


  • #1070888

    en y réfléchissant bien, 10 personne solidaires et partageant le même idéal seront plus efficaces que 100 personnes associées par opportunisme et ne partageant pas les mêmes valeurs, car en fin de compte seul l’exemple de la cohésion génère véritablement l’espoir et le désir de s’y associer.
    Donc, mieux vaut résoudre les problèmes dès le début plutôt que partir ventre à terre en trainant des contradictions qui ressortiront tôt ou tard et ruineront inexorablement le projet.
    le ménage semble se faire maintenant, il faut le voir comme un évènement positif, quant à ceux qui se trompent, ils auront bien le temps de s’en rendre compte et d’agir en conséquence.
    longue vie à E&R, ce qui ne divise pas rassemble


  • Purée Mousse Diouf c’est radicalisé a mort et perte de poids en plus !

     

  • #1070944

    Et pendant de temps là , les ventres de leurs femmes contribuent significativement au " grand remplacement " ! ( comme pour faire un écho favorable aux prêches de nos traîtres d’élites ) .


  • #1071005
    le 30/12/2014 par Soldat du Christ....
    CRIF, médias mainstream, voyoucratie : même combat

    Non alors là, on ne peut pas faire plus nul ,s’en est navrant (c’est du niveau zéro du journalisme...le Monde...)
    Mais au moins, ça prouve ,que quand on est des gens bien, on s’acoquine pas avec des abrutis pareil (Jo Mongolito-Nabo et son gang de pygmées analphabètes...)
    On les laisse dans leurs chiottes, en bas des tours, à leurs place, en train de vendre de la drogue et de faire chier les gens qui y vivent, dans ces mêmes quartiers (et qui se passeraient bien de ces débiles violents et violeurs...art : Black Dragon + viol en 2003....)
    Et oui dans 91-92-93-etc....cela donne pas vraiment envie d’aller y vivre voila encore pourquoi les gens en on marre des sauvages qui montre force et violence au personne de leur entourage (ou juste qui vivent à coté d’eux ) et qui se vante à longueur d’articles de cette presse de caniveau qu’ils sont les gardiens de leurs frères (grosse plaisanterie qui ne doit pas faire rire les gens effrayés qui les ont à coté d’eux ou de leurs enfants...)
    Enfin, si tout ça n’est pas le fait de chèques, ici ou là ,donné à ces traînes savates, prêt à violer agresser ,taper leurs semblables, pour une pièce, un ticket resto et une paire de tennis avec virgule... Vous imaginez un peu les raisons du malaise social avec ces banlieues de sauvages qui n’ont pas même le respect de là ou ils habitent alors de leur pays !!!!!!
    (alors pour les petits nazes qui répondrons à ce commentaire, quand je dis banlieues de sauvages, oui j’assume et je parle bien-sur de ces bandes de dégénérés pour Peter et consort......)


  • #1071013
    le 30/12/2014 par Soldat du Christ....
    CRIF, médias mainstream, voyoucratie : même combat

    Jo Dalton s’appelle Jo Dalton parce que dans sa fratrie il est le plus petit, le plus teigneux et le plus intelligent.



    Ça craint pour les autres... ils sont en centre handicapé... on les laisse sortir... ils sont ou prés de joué-les-tours ou à Nantes.....(non celle la elle était trop facile...)


  • En fait si on y réfléchit cet article est tragi-comique. Cette "journaliste" raconte ses petits frissons ressentis lors d’un trajet en voiture au delà du périph et au sein du TMO. Un peu plus et elle décrivait les abdominaux de Karim le colosse. Elle semble "envoyée spéciale" par son "rédac-chef" pour décrire de l’intérieur cette "nébuleuse anti-système" qui "agite les cerveaux et les coeurs" au delà des rideaux pourpres ! J’aime bien la mention rapide "plusieurs dizaines de milliers" au détour d’une phrase alors que si un livre se vend à 100 000 normalement c’est les gros titres "Ca fait un véritable CARTON"...


  • Le personnage de Morris, Joe Dalton est un petit teigneux, un peu moins imbécile que ses trois frères, mais si mauvais dans tout ce qu’il entreprend que tous ses plans foirent. sa réplique fétiche est : « Je hais Lucky Luke ! Je hais Lucky Luke ! ». Avoir pour surnom le nom d’un personnage aussi grotesque et minable en dit long sur sa personnalité.

     

    • #1071153
      le 30/12/2014 par Georges 4bitbol
      CRIF, médias mainstream, voyoucratie : même combat

      Joe Dalton n’est pas moins bête que ses frères, il est juste persuadé du contraire. Ce pseudo est donc tout à fait bien choisi par jeremie maradas-nado, nada màs !


  • Jo Dalton serait-il devenu Jo Dalthune ?


  • Déjà le premier avril ?
    Article grotesque et qui voudrait faire croire que les deux parties sont de valeur équivalente...
    D’un côté Er, AS et Dieudonné, de l’autre...quoi déjà ? les black dragons ?
    PS : ayant pratiqué une bonne dizaine d’arts martiaux, il me semble bien que le tae kwon do est de loin celui que je recommanderais...à mon pire ennemi.


  • Mais pourquoi Mathias Cardet nous a ramené cet individu, c’est pas possible, je peux comprendre c’était par respect pr le grand frère de Mathias mais de là à vouloir faire de ce type un dissident quand même ; classique, un article pareil, la voyoucratie a toujours fait fantasmer les journalistes bobos parisiens qui ont toujours été fasciné par ce genre de loubards pas très malins qui se revendiquent banlieusards, on les a toujours utilisé soit comme indic de la police ou alors pour créer du désordre pour faire peur et alimenter des actus.
    Ce gars JO Dalton est l’exemple même du bas de caniveau, à presque 50 piges, il s’entourent de jeunes gamins qui pourraient être ses gosses, en leur baratinant ses soit-disant exploits de l’époque avec les Blacks Dragons, racontant par ci par là qu’il a fait de la protection pour tous les rappeurs de France ; un de ses déchets dont peuvent avoir honte "les jeunes militants noirs" de France, pendant que des gens comme Kemi seba (malgré tt ce qu’on peut penser du personnage)quittait la rue pour s’instruire, apprendre, devenir la personne qu’il est aujourd’hui, qui donne des conférences ds les universités en Afrique, d’autres ont choisi la voyoucratie, la posture de la "gangsta attitude"...
    Le gars ose même croire qu’il est en guerre contre Dieudo et Soral, faut pas déconner ; Dieudo ça fait 10ans qu’il a le Crif, la Licra, le Umps, le B’nai Brith et le gouvernement français, pareil pr Soral, il croit qu’ ils vont passer leur temps à être en guerre contre un "voyou" inconnu qui a joué les gardes du corps, soit dit en passant le seul garde du corps connu ds la dieudosphère, c’est Josh,depuis presque 15ans, alors s’inventer une proximité avec Dieudo, c’est tout simplement débile ;


  • #1071237

    Jo Dalton s’appelle Jo Dalton parce que dans sa fratrie il est le plus petit, le plus teigneux et le plus intelligent.




    Le plus intelligent certe, mais dans un groupe où le niveau est égale au vide intersidérale. J’organise justement un débat entre dalton et............................ ma niéce de 8 ans, je pense qu’il peut avoir ses chances, faudra juste qu’il apprenne des nouveaux mots dans le dictionnaire.


  • Qu’il se fasse appeler Jo Dalton prouve qu’il a au cours de sa vie lu au moins un livre.

     

  • #1071327

    Espérons au moins que madame la bourgeoise de centre-ville aura apprécié son safari en banlieue. A-t-elle bien compris toutes les explications ? Faut dire que c’est quand même mieux quand on a la chance d’avoir à ses côtés un bon Duce, pardon un Fürher, scheize !, merde, un guide quoi ! Quel frisson la diversité ! Vive la république et le journalisme...


  • #1071611

    Ah ah ah ! Source : crif.org !!!
    Vous auriez du le mettre en grand en préambule !
    De l’intox de chez intox !


  • #1098175

    Pour "les expéditions punitives", comment faisait-il pour ne pas se tromper, faire une boulette, ...j’aurais aimé qu’il nous en informe.
    Quel est sa parole ? Son message ?


Afficher les commentaires suivants