Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Carnaval d’Alost : où est passé le légendaire humour juif ?

Les sionistes, après avoir tué la liberté d’expression, ont tué l’humour juif. Un humour qui s’exerçait aussi dans les camps de concentration, entre coreligionnaires. Mais ça, les sionistes d’aujourd’hui s’en foutent car ce qui compte, ce n’est pas l’humour ni le respect des morts, c’est le pouvoir ici et maintenant ! Le pouvoir de dire ce qui est bon ou mauvais, drôle ou pas drôle, moral ou amoral bref, le pouvoir sur l’opinion, qui donne le pouvoir sur le politique.

 

 

Le carnaval d’Alost est un excellent révélateur des tensions dans la société créées par le lobby sioniste, à qui on n’a rien demandé, en France comme en Belgique. On n’a demandé à personne de se prendre pour Dieu ou la Cour suprême, de nous dire ce qu’on doit penser ou écrire. Ces gens sont fous, et le tweet haineux du petit Glucksmann restera dans les annales. On l’a photographié, au cas où...

« Dégénérés », rien que ça ! De la part de celui qui se prend pour la Justice à lui tout seul, un esprit malade de la censure qui n’a aucune légitimité avec ses 6 % de voix en France... Qu’ont fait les Français et les Belges pour mériter cette haine irrationnelle et durable ? Ah, oui, Degrelle et Vichy, c’est donc ça le problème... Ou le prétexte ? Un prétexte pour censurer et dénoncer, accuser et démettre, un prétexte pour renforcer le pouvoir d’une minorité agissante sur une majorité entretenue dans la culpabilité depuis des décennies.

Les Français, et aujourd’hui les Belges – mais nous sommes à la même enseigne – ne doivent pas accepter de se faire insulter par des gens qui pensent qu’ils sont au-dessus des lois. Le jeune Glucksmann a franchi la ligne rouge, une ligne rouge que son parti, le parti sioniste français, franchit allègrement chaque jour car c’est lui qui l’a fixée, mais une ligne rouge que leurs adversaires, les prétendus antisémites, n’ont évidemment pas le droit de franchir. Et quand ils le font, c’est la tempête dans les médias.

 

 

Il faut être fou pour vouloir mettre tout un peuple au pas, en l’alignant sur des désirs et des lubies ultracommunautaires ! Convoquer « Auschwitz » à tout bout de champ crée un malaise : d’abord ça banalise totalement la Shoah – et après on se demande pourquoi les jeunes jouent au foot dans le crématoire – et ça énerve les accusés permanents, qui ont d’autres chats à fouetter. C’est ainsi que, très intelligemment, dans une défense à la Vergès, ou une prise de judo à la Dieudonné, les organisateurs du festival d’Alost ont augmenté la dose en 2020 :

 

 

Quoi, on n’aurait pas le droit de rire de ça ? Lisez la littérature concentrationnaire, les vraies victimes (qui ont survécu) riaient aussi car dans le désespoir, c’est une respiration nécessaire. D’ailleurs les livres des vrais témoins de la Shoah sont inexploitables par le pouvoir sioniste aujourd’hui, ils sont trop gris, pas assez manichéens... Les juifs de la dominance, qui se gargarisent de l’humour juif censé être autodérisoire, né du désespoir des ghettos, quand les sionistes avaient encore des idées de gauche avant de devenir des faucons d’extrême droite, ont perdu leur humour. C’est pour ça qu’ils n’acceptent pas l’humour sur eux.

 

 

Naturellement, la bande habituelle des obligés du lobby sioniste poussent des cris en hurlant au loup nazi.

 

 

Après ce petit rappel orwellien, voici quelques-uns des détenus français du sionisme qui sont obligés d’en rajouter, histoire de ne pas perdre leur poste, qui ne tient qu’à un fil... Remarquez l’emphase dans les qualificatifs (il faut faire toujours plus fort que la fois précédente, mais le dictionnaire a des limites) :

« Jean Quatremer, correspondant de Libération à Bruxelles, a également réagi : "La Belgique au XXI e siècle, par ailleurs pays où l’on peut vendre et exposer librement des reliques nazis".
Valérie Rabault, présidente du groupe PS à l’Assemblée nationale, répondait, elle aussi, au tweet de Raphaël Glucksmann : "C’est effroyable".
L’éditorialiste de LCI, Jean-Michel Aphatie, y allait aussi de son tweet de dénonciation : "À ceux qui croient ou répètent bêtement que la liberté d’expression permet de tout dire, l’entêtement malsain du carnaval d’Alost, en Belgique".
Le cinéaste Xavier Beauvois répondait : "C’est hallucinant ! J’ai pas de mots". Celui qui a notamment réalisé le film "Des hommes et des dieux" ajoutait ensuite : "Une ville qui vient de se couvrir de honte, d’infamie, une ville à vomir".
Toujours dans le monde du cinéma, l’acteur et metteur en scène Éric Laugérias signalait que "l’antisémitisme est un crime, pas une opinion...". Avant d’ajouter : "minable". » (Source lalibre.be)

On le voit, que de grands esprits de l’autorité morale et artistique... Dans cette affaire, il est à noter que de moins en moins de « dhimmis » du sionisme, parmi les personnalités du monde médiatico-politique, se mouillent pour le lobby. Il y a encore quelques Aphatie bien sûr, mais les collabos se raréfient. Serions-nous en 1943, à l’heure d’un grand basculement ? Le vent aurait-il tourné ? L’avenir nous le dira...

 

Les dhimmis du sionisme du jour : Marc et Marie

Marie « reporte son thread » et Marc « dédie son compte à l’Auschwitz Museum »... Le belgo-nazisme n’a qu’à bien se tenir !

 

 

 

 

Les images du carnaval qui ont fait le tour du monde

Le maire flamand, qui a autorisé cette tradition vieille de 600 ans, a été présenté comme un bouffon :

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • ces fameux donneurs de leçons ont quand même fait moins de blabla quand le prince Harry s’était déguisé en Nazi ou quand le député Burley A. a offert un uniforme SS à son ami ,et la dizaine de convives présentes, poussé la chansonnette à la gloire de Hiller , Himmler et Eichmann -
    Les critiques à l’égard de Henry Ford et de ses liens avec les Nazis , on ne les entend pas beaucoup , non plus ?


  • Attention, enfin Achtung ou Warning ! Question humour « chatouilleux », Alost est réputée. Bien capables si on les emmerde de ne mettre que des chars à l’effigie de Pétain l’an prochain. Et, vous verrez qu’on essayera encore de les faire chier, comment dire, inversement quoi...

     

  • #2395070

    Monsieur Glucksmann, ; très impliqué dans les affaires ukrainiennes, n’a pas l’air d’être tellement gêné par la présence active de paramilitaires se présentant ouvertement comme néonazis aux côtés du gouvernement dont ils sont les exécutants des basses oeuvres.Il faut savoir que Madame Glucksmann née Zgouladze serait ou a été ministre de l’intérieur de l’Ukraine et cautionne de ce fait les activités criminelles de ces milices .Mais là ce n’est pas de l’humour...noir !

     

  • #2395076

    N’empêche, pas obligatoire d’être Juif (humoristique), pour y aller dans la déconnade subtile et à double tranchant. Le bien nommé Marc qui associe « le Mémorial de l’Holocauste » à « En ce jour de carnaval », c’est désopilant Merde !
    Après le bon goût carnavalesque, c’est comme Bigard, on aime à différents degrés mais globalement, c’est rigolo.


  • Mitterrand à Elkabach : c’est l’entretien de la Haine et dans 100 ans encore peut-être


  • #2395083

    « Dégénérés », " cerveaux malades " , " antisémites " , fascistes " " peste brune "
    - il serait temps de changer de vocabulaire , pour des gens qui ont fait parait-il , des études

     

  • Petite erreur dans le dernier paragraphe : Le maire flamand, qui a autorisé cette tradition vieille de 600 ans, a été présenté comme un bouffon. Non, « il s’est présenté » plutôt, conformément à la tradition, et autodérision de circonstance aidant.

     

  • Quenelles d’or d’office pour ce maire et pour Bachar El Assad au prochain bal des quenelles !

     

  • Entre Degrelle et Netanyahou, il nous faut choisir ! Le premier ne présente plus le moindre danger...

     

    • et c’est pas un criminel qui a du sang palestinien sur ses mains


    • #2395286

      Degrelle n’a représenté aucun danger, il a envoyé des députés en belgique de son parti.
      Il n’a pas édicté de lois raciales et il n’en n’a pas fait non plus la promotion.

      Il n’a pas été un fauteur de guerre comme certains de ses corrèligionnaires qu’ils l’ont fait et que ce sont barrés lorsque les allemands ont envahie la Belgique.

      Ce qu’il a fait, par défit c’est partir sur le front de l’est comme simple bidasse, pour monter en grade et être au final décoré des feuilles de chènes, et le tout pour démontrer aux allemands qu’ils en avaient aussi dans le pantalon.

      Et pour ce "crime", le gouvernement Belge à la fin de la guerre a fait mourir ses deux parents de 80 ans qui n’étaient pas responsables de la conduite de leur fils

      A mon humble avis Le tyran Israélien est une merde en comparaison de Degrelle


    • Concernant Degrelle. Renseignez-vous sur son parcours et notamment sur ses détentions dans les prisons françaises et le camp de Vernet de notre chère République exemplaire.... Et du sort réservé aux réfugiés qui avaient fui le nazisme.


  • réponse a ariel goldmann en tant que facho il devrait plutôt se regarder dans la glace lui et ses amis !!!!


  • Comme disait Nietzsche "Il n’y a pas pire menteur qu’un homme indigné "


  • #2395153

    Parfois les gens s’interrogent à mon sujet quand en tant que belge je leur déclare que je parle quatre langues mais pas le néerlandais.
    Si un jour je me décide à l’apprendre ce sera en l’hommage de la ville d’Alost !
    Comment on rend un belge fou ? On le met dans une pièce ronde et on lui dit qu’il y a une frite dans le coin. Et un juif ? Mème chose avec une pièce d’or.
    Bon ça va, je sors.


  • Ah, ah, les gars on fait les chauds, le show, ah, ah, ah...
    Bon, qui est cette Peltier qui pense que de reporter son truc nous bouge une boule ?
    Quant à l’autre Marco, il a un blase prédestiné à l’indignation : Haan !
    Va te faire emplumer et pour le coup, que quelqu’un lui envoie une paire de pompes (funèbres) achetées au carnaval : déparaillées, en plus ; avec un petit mot de Papa Schultz, à l’intérieur.
    Tiens d’ailleurs je vais aller me visionner une tranche de Stalag 13 sur le net et chercher ce fameux carnaval (en vidéo) ; car c’est bien là-bas qu’il faut envoyer les gosses en pèlerinage. Pour pleurer le droit à rire que l’on enferme puis que l’on enterre.
    Après Venise, Rio, Nice et tous les corso fleuris du coin, il faut donc que je me décide à faire un saut à Alos, une année : merci les têtes de cons. Voyez qu’elles sont, par certains côtés, utiles, qu’elles nous font découvrir ce qu’elles voudraient cacher ; décidément, l’Inquisition ce n’est plus ce que c’était. Surtout avec l’Internet et son lot d’eveillés : dtc !

     

    • Ami Sedetiam, Force est de constater que dans la formulation vous avez le don d’interpeller : « qui est cette Peltier qui pense que de reporter son truc nous bouge une boule ? », ´faut reconnaître, et pour un homme c’est parfait... Cependant : En notre époque « féministe », une pensée pour nos lectrices n’aurait pas été de trop. Sans aller jusqu’à l’expression « s’en battre les steaks » ou équivalent, un hommage s’imposait.


    • @ Boulenbéton,

      Vous avez raison sur toute la ligne et votre remarque a titillé ma sagacité au point que je vais me mettre à chercher un terme qui sied aux deux genres les plus représentatifs sans occulter ceux entre deux autant que ceux fluide ou liquide qui se chercheront cependant leur expression consacrée.
      Néanmoins, si la requête avait émané du féminisme dont vous nous entretenez, cela ne m’aurait pas fait bouger l’autre : que nous soyons bien d’accord. ;)


    • @Boulenbéton
      On s’en bat les coudes


  • #2395178

    "où est passé le légendaire humour juif ?" : dans la tombe de Mel Brooks ou dans celle de Popeck, peut-être.

     

    • J’ai eu l’occasion dans les années 80, de saluer et de m’entretenir un bon moment à l’aéroport de Genève avec Popeck. Un homme discret, charmant et chaleureux.

      On a beau savoir que nul n’est éternel, c’est un grand comique qui nous manque, ainsi que son humour très raffiné.

      Depuis que les sionistes ont décidé pour d’obscures raisons, de mettre la pression tous azimuts, ils agacent tout le monde par leurs outrances, leurs leçons de morale, et leur propagande. Qu’ils continuent ainsi et ils obtiendront le contraire des effets qu’il recherchent, car trop c’est trop !


  • Putain cette culture de pleurniche.
    On dirait que la pleurniche féministe, antérieure au sionisme, pour rappel, a contaminé le monde entier.
    Symptômes, besoin irrationnel de gémir, pleurnicher, d’être horrifié, etc.


  • Le déguisement des termites et la vente des chaussures de déportés, c’est trop drôle... Sacré humour belge.


  • Tous à Alost en 2021.
    Le stand de chaussures... Fallait y penser :-)
    Longue vie à cet espace d’humour et de liberté...
    Et à bas les cons.


  • #2395232

    Je crois que le maire d’Alost a mérité sa quenelle d’or !
    C’est pas une quenelle de 300 qu’il nous fait mais une quenelle de 600 (6 millions ?) !


  • Comme dirait Astérix : "ils sont fous ces Belges"... mais non, ils ont de l’humour. Pour les gens du Nord et de la Belgique, le carnaval est un moment très important pour se défouler et plus le déguisement est outrancier et plus ils sont heureux...

     

    • Et puis il faut s’en remettre : ce carnaval a 600 ans d’ancienneté ; en-cela même est-il plus ancien que la notion de peuple juif créé de toute pièce au gré d’une mystification. (Sionisme politique)
      Pour la petite Histoire, les États-Unis d’Amérique, par leurs 13 états fédérés autour d’une Constitution, c’est 231 ans d’existence. La République française sous les mêmes auspices d’une Constitution c’est 229 ans, la Résolution 181 du plan de partage de la Palestine c’est 73 ans, avec toutes les actions hors-la-loi internationale qui s’ensuivirent afin de décréter l’« État-nation juif », il y a trois minutes... sous la houlette de racialistes et de ségrégationnistes contemporains qui renverraient les Nazis à des joueurs de coinche.
      Et ils voudraient des leçons juridiques ?
      L’UNESCO c’est 75 ans. Pfff !
      Donc, sur l’échelle des temps, toutes ses entités sont ramenées au rang de pucelles au regard du vieux briscard Roi de ce carnaval. Tiens, pour ceux qui souhaiteraient s’y rendre une prochaine fois, je propose même le lien pour que la clownerie soit plus connue encore : https://www.aalstcarnaval.be/
      Certes, il se peut que les sponsors soient attaqués pour soutien à l’antisémitisme, ça se connaît : aussi, soutenons !
      Si le Directoire de la 1ère République française n’a pas eu raison des Gilles de Binche (que j’avais vu lors d’un déplacement à Maubeuge), gageons que la détermination flamande sera de même niveau. Il est même à supposer que la dérision belge et l’humour qui l’accompagne sont plus puissants encore que les galéjades du Sud-Est qui a aussi ses carnavals, tant il faut aussi faire rire le ciel sous ces latitudes-là : quel temps pourri à cette époque que ce « Nord » ! J’entends encore Galabru dans sa tirade valant définition... tant elle est représentative.
      Allez, à 25 bornes à l’ouest de la gare de Bruxelles nord ou 35 de l’aéroport, Alost et son carnaval hexaséculaire nous tendent les bras.


  • Humour typique gaulois flamand viking...bref loin de l’hystérie huileuse des descendants de bédouins qui se prennent pour des français...

     

  • Nous ne sommes pas en 1943, mais en 1928.
    La nouvelle crise de 1929 arrive à grands pas, et c’est après que nous serons réellement dans les années 30.


  • Il nous faut un maire comme lui pour Paris. Hidalgo ,elle, a rebaptisé un des derniers Paris Plage(qui ont lieu tous les étés) "Tel Aviv sur seine" : si ça continue nous serons les prochains Palestiniens.

     

  • #2395285
    le 24/02/2020 par Hihan fait la bourrique
    Carnaval d’Alost : où est passé le légendaire humour juif ?

    Toute la bien pensance attendait cet événement. Même la RTBS (S comme pS) avait envoyé sa journaleuse. Vive l’humour, bravo Alost, continuez, l’an prochain, montez encore d’un cran !


  • L’année prochaine faut les inviter à Niiiiiiiiiiiiiiiiiiice !

     

  • C’est juste une légende !


  • Je me demande ce qui a fait le plus de publicité à la ville d’ Alost : entrer au patrimoine de l’ Unesco ou en sortir.
    Je n’avais aucune idée de cette ville avant le carnaval de l’an dernier.

    Quand on sait toute le mepris de l’état d’ Israel, envers l’ Unesco, je m’étonne des menaces envers la ville d’ Alost


  • des pédophiles sympathiques seraient mieux passés
    et ç’aurait été tellement plus d’actualité
    ...


  • Faut pas les prendre pour des jambons à Alost !
    moins petochards que les Francais les Belges ! Respect...

     

  • En fait, les hommes déguisés en SS se moquent du parti N-va et de son président Bart De Wever (qui est aussi bourgmestre d’Anvers) en le caricaturant en Hitler et en faisant défiler un "char de la déportation des francophones".
    La N-va est un parti nationaliste flamand qui dit vouloir la séparation de la Flandre et de la Wallonie.
    Voici une citation de Bart De Wever : "Les juifs évitent les conflits. C’est la différence avec les musulmans".

    Source : https://www.sudinfo.be/art/658435/a...


  • et pendant ce temps en France on libère des djihadistes et là pas de scandale tt va très bien madame la marquise.


  • Bon c’est anodin, mais si y’en a ici qui comme moi n’ont jamais pu lire en entier un tweet, un article, ou suivre une vidéo complète de Glucksman, Son tweet dans l’article, ça secoue...


  • "Le maire flamand, qui a autorisé cette tradition vieille de 600 ans, a été présenté comme un bouffon".
    Lui au moins, n’a pas en main une petite fiole d’arme de destruction massive ou une pancarte représentant une grosse bombe !

    Sinon, à part ça, il fait beau aujourd’hui ?


  • #2395867

    J’espère que s’ils ont des problèmes ,Richard Malka, défendra la liberté d’expression d’Alost ,comme pour Charlie-Bédo, et que Laurence Rossignol, traquera tous ceux qui ne sont pas Alost
    La géométrie est trop variable


  • Ceci renseigne sur le niveau d’esclavagisme dans lequel se trouve la France.
    De plus, bien comprendre ce carnaval : c’est une caricature. Les fielleux n’y voit que du feu " crématoire "... les SS VA bouffonnent le parti NVA et qui déporterait les wallons etc... même genre de connerie quand le petit ramoneur noir assistant de Saint Nicolas a été cloué au piloris pour racisme envers les noir ....
    Confusion, bêtise... Vive la Belgique et surtout nous les Belges des frontières qui devons en plus subir la prétention des Français qui font leurs courses en Belgique... un vrai festival de " je sais tout " ... tellement d’anecdotes énervantes et comiques à en dire... Pauvre France ...


  • Les Belges etaient moins susceptibles quand ils se mangeaient des histoires belges à tout va dans les années 80. Bon il est vrai qu’ils ne sont pas le peuple "élu".


  • #2396178

    Je sens que je vais m’organiser un petit voyage à Alost l’année prochaine au carnaval.


Commentaires suivants