Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Élections régionales en Catalogne : une journée cruciale pour l’Espagne

Les Catalans sont appelés aux urnes aujourd’hui afin d’élire leurs représentants : la coalition des partisans de l’indépendance « Junts pel si » (ensemble pour le Oui) pourrait emporter la majorité des sièges dans cette région jouissant déjà d’une forte autonomie, fortement agitée par l’envie de rompre avec Madrid.

Déjà en novembre 2014, une consultation participative avait servi de plébiscite pour Artur Mas, Président de la Généralité de Catalogne [1], qui avait vu plus de 80% des votants, se ranger à son idée de rompre avec Madrid. L’organisation d’une consultation sur la question de la sortie de la région du royaume d’Espagne étant déclarée illégale par les tribunaux, cette élection fait figure de référendum pour les régionalistes.

Selon le quotidien catalan La Vanguardia, le taux de participation est de 35,07 % à 13 heures. (29,43 % à la même heure en 2012). Les bureaux de vote sont ouverts de 9h à 20h, heure à laquelle les premiers sondages sortis des urnes seront communiqués.

Artur Mas a promis de constituer un État Catalan séparé (1/5e du PIB espagnol) dans 18 mois, si les listes indépendantistes obtiennent la majorité absolue des sièges, soit 68 sur 135. Une promesse qui a suscité l’ire du Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, qui menace de suspendre M. Mas s’il accomplit son projet.

Ce vote se déroule quelques mois avant les prochaines élections législatives générales, prévues en décembre.

 

Notes

[1] Organisation politique de la communauté autonome de Catalogne.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si la Catalogne obtenait son indépendance, l’Espagne serait très mal car elle serait amputée de 25 % de ses exportations, de 20 % de son pib ( 210 sur 1050 milliards ), d’une région où le PIB par habitant est environ 20 % plus élevé que la moyenne espagnole ( en comptant la Catalogne ). Quid de la dette publique espagnole en sachant que la Catalogne est contributrice nette au budget central espagnol...De quoi faire plonger les marchés, SURTOUT L’ESPAGNOL...

     

    • Oui, et c’est la seule raison pour laquelle les espagnols veulent la garder, car autrement ils Haïssent les catalans encore pire que les basques... !! c’est dire !! Très étonnant ils passent leur temps à dire aux catalans qu’ils sont espagnols, mais en réalité ils les appellent "polacos" c’est-à-dire "polonais", ce qui prouve bien à leurs yeux combien les catalans sont différends du reste de l’espagne, et à quel point il les méprisent...


  • Je suis pas très content que la Catalogne souhaite devenir indépendante.
    D’un autre côté, ça pourrait aussi être le premier état à sortir de l’UE.


  • La catalogne n est qu un departement de l’Espagne qui elle seule represente un etat... Point barre.


  • Les partis politiques catalans continuent de surfer sur la vague du mécontentement populaire lié à la crise pour mettre toujours plus de pression sur le gouvernement espagnol et recueillir le plus de votants possible. Diviser pour règner. Nada nuevo bajo el sol. Un nationalisme de pacotille au service du système.

     

    • Si vous êtes dans le vrai, pourriez-vous alors expliquer le fait pour le moins paradoxal que le dit système soit totalement opposé à l’indépendance de la Catalogne (fortes menaces à l’appui) ?


    • @Julien2

      Il suffit de lire les analyses des grandes banques anglo-saxonnes et d’étudier la coalition Junts per Si pour comprendre que le système se préserve tout en assurant le bon fonctionnement "démocratique". Tout le reste n’est que bavardage pour détourner l’attention du peuple en jouant sur le côté émotionnel et la notion d’indépendance.


    • Qu’ entendez vous par "fortes menaces" ? Le système ne menace pas la Catalogne. L’UE et les institutions mondialistes rappellent simplement qu’ils sont les maîtres et veulent faire en sorte que le processus n’échappent pas à leur contrôle. De fait, si la Catalogne devient indépendante elle sera exclue de l’UE car non conforme aux statuts de celle-ci. Cela ne l’empêchera pas de faire une demande d’intégration en tant que Catalogne. Je crois en définitive que tout cela sent la manipulation comme pour la " crise des migrants". Les institutions jouent un double jeu afin de brouiller les pistes et laissent le chaos s’installer sournoisement en Europe et les peuples se diviser pour empêcher toute émancipation.


    • Je ne sais plus l’année... sans doute 98 ou 99. Bill Clinton :
      Nous nous réjouissons de voir la recrudescence de toute ces langues régionales menacées de disparition. Bientôt de nouveaux états apparaitront sur la carte de l’Europe.
      Ou quelques choses plus ou moins dans le même style. Et les Américains ne font que reprendre le projet nazi de nouvelle Europe...
      Le problème de qui finance qui en Espagne est un faux problème. Comme on vous le dit plus haut, la Catalogne c’est 20% du PIB Espagnol pour 16% de la population, ce qui en fait seulement le troisième contributeur nette pour les régions défavorisé, derrière la région capitale et le pays Basques, contrairement à ce que radote la propagande du système par pure hostilité à l’encontre du projet de sécession. Qui finance les partis politiques Catalans depuis 20 ans et les a incité à demander de plus en plus d’autonomie et à réformer les programmes scolaires pour présenter les castillans comme des colons est déjà une question plus intéressante... je me suis laissé dire, entre autre David Rockfeller, l’agent anti-système bien connu.

      Toujours est-il que, si la Catalogne parvient à son indépendance, elle commencera à contester les frontières nationales de la France et à menacer notre intégrité territoriale. Et ça c’est clairement un acte de guerre !
      Que notre premier ministre fasciste soit Catalan ou pas, les Catalans sont hostiles à notre égard. Ce n’est pas le cas de nos amis Espagnols...


    • Si la Catalogne prend son indépendance, il faudra, non seulement l’empêcher d’intégrer l’UE tant qu’on y restera, mais encore fermer les frontières Espagnols et Française fermement pour détruire l’industrie d’import/export de Barcelone et ruiner le territoire. Le trafic se reportera sur les autres ports Espagnols, sur Marseille et Montpellier et ce sera bon pour nous.


  • L’Europe à dis que si les catalans prenaient leurs indépendances ils seraient dégagés de l’Europe.

     

  • Là ou il y a une langue et culture particulières, il y a un Peuple !
    Quand ce Peuple vit sur sa terre, c’est une Nation , tout simplement !
    Les populations aux particularités singulières ont le droit imprescriptible à l’autodétermination (d’après aussi les critères internationaux !)...Khurdes, Tibétains, Crimée..Ecosse, Québec, Bretagne, Catalogne, kabylie, Corse, Kanakie...
    Je suis pour l’Europe des peuples (terroirs, ethnies..) plutôt que l’Europe technocratique des Etats souvent faient de force dans la terreur et aux dimentions fausses (!)..Mussolini, Franco, révolution sanguinaire/Napoléon, ....
    Europe des peuples Unis : Français (deTours à chantilly/ Pays de france historique) , Anglais, Bretons, Flamands, savoyard, bavarois, Catalans, Occitans, Basques, Gallois, Lombards..etc..

     

    • Ça tombe bien, c’est aussi ce que veulent nos élites.


    • La nation fédère souvent un ensemble de peuples, c’est vrai ; mais c’est aussi son génie et parfois un avantage aussi !

      Dans votre vision, la France (sans occitanie, bretagne, alsaciens, basques ou occitans, etc...) et bien....il ne resterait que 4/10e du territoire ! de quoi ne plus peser du tout sur la scène internationale......


    • Heu ... J’ai beau être de famille bretonne depuis 1500 et quelques et aimer ma région, je ne parle pas le breton, comme 93,75% de la population bretonne si je ne me trompe (3,2 millions d’habitants dans notre région et 194000 bretonnants seulement). Donc qu’entendez-vous par être uni par une langue particulière ? Ma langue maternelle est le français et c’est la seule langue que je parle.
      Si les 194000 bretonnants doivent parler au nom des 3,2 millions restants et se construire une Nation de langue et culture commune, il faudrait imaginer un pays réunissant l’Ecosse, le Pays de Galles, l’Irlande, la Cornouaille anglaise et l’Ile de Man. Désolée mais je me sens plus proche d’un Chti ou d’un Landais que d’un Mannois ou un Ecossais.
      Si vous voulez remonter aux origines de la culture et civilisation celte, qui est la base de notre culture ici en Bretagne, celle-ci s’est également faite dans la violence avec des poussées conquérantes jusqu’en Asie, avant d’être réduite comme peau de chagrin.
      Si l’unité linguistique est votre mètre étalon, reconnaissez que la seule cohésion valide est l’union de toutes les régions hexagonales qui malgré des particularités sont majoritairement francophones.
      A moins que vous ne prêchiez pour l’éclatement de l’Europe à la grande joie des multinationales du TAFTA.


    • Eh oui, monsieur Le Guen (Breton ?),
      Ce que vous dites là est tout simplement le bon sens même...
      Mais c’est vraiment l’inconséquence de premier plan, du site ER d’être pour un jacobinisme pur et dur...
      Alors qu’il est excellent pour beaucoup de ses analyses, je dirais que c’est vraiment le point faible du site...
      mais qui montre bien qu’il est "de gauche" jusqu’au bout des cheveux, et non pas "d’extrême droite", comme ses détracteurs le soulignent sans arrêt. De gauche, car pour ER n’importe qui peut devenir "français", selon le théorème d’Ernest Renan...
      ER est universaliste, donc considère tous les humains comme identiques et interchangeables...
      Les vrais identitaires ne peuvent se reconnaître dans ce genre d’approche...
      Dommage pour ER qui reste un site incontournable sur beaucoup de sujets... mais pas pour l’identité des peuples !

      Comme le font - quand-même - remarquer quelques lecteurs, les théories de Pierre Hillard et consorts ne tiennent absolument pas la route, car le "Système" se déchaine contre toute velléité d’autonomie, qu’il s’agisse de l’Ecosse, de la Catalogne, de la Flandre... etc., alors qu’ils devraient au contraire soutenir à fond ces tendances !
      Ce simple fait infirme de manière absolue et définitive toutes les théories de Pierre Hillard...


    • "
      Comme le font - quand-même - remarquer quelques lecteurs, les théories de Pierre Hillard et consorts ne tiennent absolument pas la route, car le "Système" se déchaine contre toute velléité d’autonomie, qu’il s’agisse de l’Ecosse, de la Catalogne, de la Flandre... etc., alors qu’ils devraient au contraire soutenir à fond ces tendances !
      Ce simple fait infirme de manière absolue et définitive toutes les théories de Pierre Hillard "
      Il ne suffit pas d’affirmer péremptoirement quelque chose pour que cela devienne vrai comme par magie. C’est factuellement faux, au moins en partie, et quand bien même. J’ai lu pas mal d’articles dans la presse mainstream, le dernier en date hier sur le nouvel obs, qui sont loin d’être vent debout contre les velléités plus ou moins réfléchies de nombreux catalans. Et même s’il peut y avoir des articles qui le sont, on pourrait toujours alléguer que ça pourrait aussi être une stratégie, sachant que les médias dominants savent pertinemment, par la simple lecture des réactions sur les forums, que de plus en plus de gens ont tendance à s’inscrire en faux par rapport au discours médiatiquement dominant. Ce pourrait donc aussi bien être une stratégie. Bref, de toute façon tout est fait pour nous paumer :-) À chacun de se déterminer. En tous les cas, j’invite chaleureusement les critiques de Pierre Hillard à prendre leur plume ou leur clavier afin de nous honorer de leurs profondes réflexions, documentées si possible.


  • Bon, eh bien il faudra peut-etre pour Madrid envoyer l’armee, probablemet en consultation avec PAris, pour remettre un semblant d’ordre, car cela risque aussi de deborder sur la Catalogne de France.

     

    • Tout à fait. L’indépendance de la Catalogne va se répercuter sur la France : les Catalans "émancipés" voudront élargir leur territoire, et commenceront à revendiquer Perpignan et même l’Andorre (principauté où le président de la "république" française est co-prince de facto avec un évêque espagnol) puis les îles Baléares. Ma crainte, avec les dirigeants que nous avons, est qu’ils seraient capable de céder Perpignan et l’Andorre sans riposter. Celà pourrait engendrer un conflit franco-espagnol du coup.


  • Pendant qu’ils y sont les Catalans pourraient aussi réclamer le Roussillon, le Vallespir, le Conflent, le nord de la Cerdagne, tous catalans et devenus Français depuis 1659 (Traité des Pyrénées) ... A contrario qu’ils se souviennent que dans les années 1640 Louis XIII est devenu Comte de Barcelone... La langue catalane ressemble beaucoup au Français .

     

    • Et le catalan ressemble encore plus à l’espagnol.


    • Non, le catalan ressemble au bas-latin bande d’ânes... vous n’êtes pas plus libérés que vos ennemis des merdias, donnant votre avis sur des sujets sans avoir une once de culture suffisantes en la matière, ce qui se joue en catalogne ce n’est pas seulement le démantèlement de l’Europe par les états-unis et ses multiples branches mondialistes, c’est aussi un vrai retour aux valeurs identitaires d’une population extrêmement liée à son territoire, à sa langue, et à son histoire, après plus de 350 ans d’occupation hallogène... Donc en fait effectivement ce qui se passe en Catalogne est une extraordinaire alliance entre deux entités parfaitement contradictoire, le mondialisme le plus puant, et la résistance populaire la plus authentique.

      De l’Ultra local jusqu’à l’Universel comme aurait dit le plus grand génie Catalan Salvador Dali...


    • Moi je suis catalan français, et je constate une seule chose c’est que vous n’êtes pas ici de vrais nationalistes conséquents, à savoir que vous pensez qu’une nation basée sur une myriade de peuples comme la france est plus amène à résister au mondialisme que de petites nations basés sur de réelles solidarités géographiques et ethniques... ça se discute... surtout comment pouvez-vous croire que la france est une résistance au Mondialisme alors qu’elle a toujours été son cheval de Troie depuis la papauté, jusqu’au Colonialisme, en passant par la révolution "dite" française... Je ne comprends pas trop ce paradoxe la nation française si elle est fragile s’est précisément d’avoir exterminé les différentes identités réelles qui la composent, et ça c’est le véritable but du mondialisme et de la Tribu Sioniste qui la dirige... donc si vous pensez qu’un peuple hétéroclite est plus amène de résister au mondialisme, expliquez moi pourquoi les pays colonisés d’Afrique ont vu leur frontière systèmatiquement partager les ethnies historiques pour les affaiblir, et pourquoi donc vous soutenez la même thèse que les mondialistes à savoir "on est tous des moutons benneton..."


  • J’imagine déjà le Barça dans une ligue de football catalane. Aucun joueur étranger n’y mettrait plus les pieds.


  • Pour l’indépendance de la Catalogne ! Pour le retour de Melilla et Ceuta au Maroc ! Et qu’ils s’arrangent avec les anglais pour Gibraltar. Chacun chez soi et Dieu pour tous


  • Les militaires espagnols ne laisseront pas faire et ces petits agitateurs indépendantistes n’iront pas au clash final. D’ailleurs, ils n’imaginent pas la Catalogne sans Bruxelles.


  • Quand je vais en Catalogne je parle l’espagnol et on me répond en espagnol à 99% et parfois je sens bien sur certaines personnes de l’antipathie. De plus, je ne comprends pas cette langue et pour être honnête je ne la trouve pas séduisante du tout… Cela dit, prenons l’exemple du foot. Quand l’équipe de foot espagnol joue un grand match, les Catalans deviennent tout à coup Espagnol ! En dehors de ça ils se revendiquent être de Fier Catalan et pas Espagnol.

     

    • C’est incroyable le nombre de gens qui ne comprennent et ne connaissent rien à la catalogne et qui veulent à tout prix donner leur avis sur tout, c’est quoi ce racisme insensé qui consiste à dire d’une langue qu’on ignore qu’elle est belle ou jolie ??? Une langue est TOUJOURS un joyau du monde, trace de milliers d’années d’histoire, de mélange et d’évolution... Panaroma toujours renouvelé d’une vision étrange et particulière, en connexion avec un lieu et un moment donné. Une langue est le plus beau produit de notre existence sur Terre, et c’est bien pour cela que les Sionsites veulent toutes les détruire et les unifier derrière 2 ou 3 novlangs abrutissantes. Chaque fois qu’on détruit une langue, c’est le patrimoine réel de la mémoire humaine qui est perdu à tout jamais. Un peuple se base sur une langue, et c’est pour ça que les Catalans vous résistent à vous français et à vous espagnols voraces et imbéciles habillés de vos seuls arguments militaires, car d’intellectuels vous n’en aurez plus jamais, les Catalans vous résistent depuis 350 ans car leur unité est réelle, territoriale et non fantasmée.


  • Afficher les commentaires suivants